Partagez | 
 

 Tout vient à point à qui sait attendre [pv Léo <33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Messages : 728

Message#Sujet: Re: Tout vient à point à qui sait attendre [pv Léo <33]   Ven 23 Juin - 14:07

Déa & Leopold
Tout vient à point à qui sait attendre.
C’était vraiment comme si une page se tournait définitivement sur tout ce qui s’était passé. Ce n’était pas le cas, Leopold aurait l’occasion de se rendre compte prochainement qu’il n’avait pas entièrement tiré un trait sur la rancœur qu’il pouvait ressentir envers son ex petite amie, qui l’avait poussé à avoir envie de mourir pour elle. Mais en cet instant précis, le jeune homme avait vraiment le sentiment de revivre. Bon, il avait remonté doucement la pente, mais maintenant, le fait de pouvoir savourer les choses avec Déa, ça lui faisait un bien fou. Même si, en même temps, le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de s’en vouloir, de regretter d’avoir perdu autant de temps alors que les choses semblent évidentes pour lui maintenant. Déa était une femme exceptionnelle, il en était complètement raide dingue et il aurait aimé se rendre compte du bien qu’elle lui faisait avant toute cette histoire. Même si, en un sens, ils ne vivraient pas quelque chose d’aussi fort s’il n’y avait pas eu tout cela. Parce que c’était fort oui, vraiment.

Léo afficha un sourire encore plus grand quand sa petite amie (parce que c’était officiel maintenant, elle était bien sa petite amie, puisqu’elle ne sortait plus avec le buveur de sang) afficha qu’elle n’allait pas se retenir de lui dire qu’elle aimait son sourire. C’était si facile de sourire, finalement. Il ne l’avait pas fait pendant si longtemps, il n’avait pas pu le faire beaucoup une fois malade… ça faisait du bien de respirer la vie, de reprendre du poil de la bête et d’être enfin heureux. Parce que c’était ce qu’il était, il était heureux. Son regard plongé dans le sien, Léo ne se voyait en aucun cas capable de ne pas sourire aux propos de la jeune femme. Il adorait l’entendre lui dire tout cela, même s’il n’y croyait pas vraiment. Non, le jeune homme n’avait pas assez de qualité pour que Déa puisse le lasser en lui citant tout ce qu’elle adorait chez lui. Même si, en un sens, cela lui donnait assez envie d’être joueur.

« Ah oui ? »
Demanda-t-il alors, d’un air mutin en déposant ses lèvres sur celles de sa petite amie. Comme il aimait pouvoir l’embrasser, la toucher, la serrer contre lui, sans que ça ne lui pose le moindre souci moral. « Très bien voyons ça ? » Il marqua une nouvelle pause, en affichant de plus belle un grand sourire. « Qu’est-ce que tu aimes chez moi ? »

Cela pouvait semblait présomptueux de sa part de réclamer à la jeune femme une liste de ce qu’elle aimait chez lui, mais ce n’était pas vraiment le cas. Il ne cherchait pas à se faire brosser dans le sens du poil, ou encore que sa fierté soit touchée. Il s’amusait simplement des propos de la jeune femme. Surtout que de son côté, le jeune homme savait qu’il pouvait faire une très grande liste de tout ce qu’il aimait chez Déa, il aimait tout chez elle.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1025

Message#Sujet: Re: Tout vient à point à qui sait attendre [pv Léo <33]   Ven 23 Juin - 19:39


Tout vient à point à qui sait attendre

L

éo sourit de plus belle, un sourire plus mutin, cette fois, mais qui la fait craquer d'autant plus. Elle aimait lui redécouvrir ces expressions familières qui avaient si longtemps déserté son visage, elle aimait lire en lui toutes les marques possibles et imaginables du bonheur, et pouvoir se dire, dans la foulée, qu'elle y était pour quelque chose, qu'elle avait contribué à ce sentiment de plénitude... Qu'est-ce qu'elle se sentait bien, là, maintenant ! Et elle avait le sentiment que lui aussi, ce n'en était que d'autant plus parfait. Et encore, cette pensée lui était venue à l'esprit avant qu'il ne s'empare de ses lèvres. Qu'il l'embrasse ainsi qu'il le faisait, sans réserve, tout naturellement, c'était plus agréable que tout ce qu'elle avait pu vivre jusqu'alors. Le regard plongé dans le sien, elle n'eut pas à attendre qu'il le lui dise pour savoir que le jeune homme le mettrait au défi. En même temps, c'était prévisible, dans le cas inverse, elle aurait fait pareil, et en grande partie par narcisssisme dans ce cas, pour prendre la mesure des sentiments qu'elle avait tant attendu que Léo éprouve pour elle. Mais en attendant, la jeune femme acceptait de se prêter au jeu sans l'ombre d'une hésitation. Pour cause, c'était tout sauf pour la déranger de le couvrir de compagnie. Elle l'avait dit, elle le pensait, c'était lui qui se lasserait en premier, certainement pas elle. Et quand elle affirmait être intarissable concernant Léo, ce n'était pas des paroles en l'air. Elle l'aimait. Elle l'aimait si fort qu'elle louait n'importe quelle manière de le lui faire comprendre.

-Tu l'auras voulu,
dit-elle alors tout en fixant le jeune homme intensément. La première chose qu'elle trouva à dire fut évidemment celle qui lui sautait aux yeux. J'adore ton regard. La façon dont tu me dévores des yeux. Une façon toute neuve, mais franchement agréable. J'adore ton courage, la façon dont tu parviens à tout affronter, j'adore ta patience, ta douceur, ton intelligence, ta gentillesse... J'adore le son de ta voix, sentir ton souffle contre le mieux, j'adore refaire le monde avec toi, j'adore quand tu m'embrasses, j'adore tout en toi.... Son sourire s'agrandit. Tu es convaincu ou tu as encore besoin d'arguments ?

Parce qu'elle pouvait encore continuer, pour sa part, ça ne lui ferait pas peur. Parce que c'était vrai, c'était un fait. Elle aimait vraiment tout chez lui, ça avait toujours été le cas, d'ailleurs, il lui avait seulement fallu du temps pour comprendre que tout ça signifiait très simplement qu'elle l'aimait tout court, mais maintenant que c'était fait, eh bien... C'était comme avoir vécu sans air des années durant et aspirait tout à coup un grand bol d'oxygène : inégalable.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 728

Message#Sujet: Re: Tout vient à point à qui sait attendre [pv Léo <33]   Sam 12 Aoû - 20:44

Déa & Leopold
Tout vient à point à qui sait attendre.
Quand Leopold décidait de mettre Déa au défi, le jeune homme devait bien avouer qu’il s’attendait à ce qu’elle le fasse. Parce que la jeune femme était joueuse et qu’il se doutait qu’elle ne mentait pas quand elle affirmait qu’elle pouvait le couvrir de compliment. En soit, Léo n’avait pas vraiment besoin de compliment, mais en même temps il ne pouvait pas nier que ça faisait toujours du bien. Surtout après tout ce qu’il avait vécu. Léo n’avait jamais été très fort pour avoir confiance en lui, mais avec ce qui s’était passé avec Jane, c’était pire que tout. Pendant un moment, un trop long moment, il se demandait sincèrement s’il avait des intérêts en ce monde (et on savait ce que ça avait donné). Alors forcément, entendre une flopée de compliments, ça ne pouvait que faire du bien à l’ego. Même si le jeune homme n’avait pas foncièrement besoin de ça. Mais il n’allait pas cracher dessus, surtout que Déa ne fit pas les choses à moitié. Le sourire du jeune homme s’agrandit à chaque nouveau mot que prononçait la jeune femme, alors qu’elle commençait par parler de son regard, de la manière dont il la dévorait des yeux. Son regard sur elle avait changé, il s’en rendait compte lui même. Pendant si longtemps, il n’avait vu Déa que comme une amie très chère, maintenant tout était différent. Il regrettait de ne pas avoir ouvert les yeux plus tôt. Léo était plus réservé quand elle mentionna son courage, pour le coup il ne savait pas vraiment s’il devait accepter ces propos. Du courage, il n’en avait pas vraiment eu. Mais il prenait donc, appréciant vraiment tout ce que lui disait sa petite amie. Il ne pensait pas le mériter vraiment, mais ça lui faisait quand même énormément de bien. En tout cas, Déa ne faisait vraiment pas les choses à moitié. Ses yeux devaient même pétiller à forcer d’entendre tout cela.

« Eh bien, je dois bien avouer que tu t’en sors très bien. »
Affirma-t-il faisant mine de rester un peu sur la réserve encore, alors que concrètement il était comblé. Comblé par ce qu’elle venait de lui dire, comblé parce qu’elle était là, parce qu’il avait le sentiment de revivre de nouveau. Après ce qui était arrivé avec Jane, après la maladie, le jeune homme était en train de se dire que sa vie pouvait vraiment reprendre une tournure agréable. Il n’y avait aucune raison que ça ne soit pas le cas après tout. Il avait suffisamment donné. « Tu adores quand je t’embrasse ? » Demanda-t-il en se mordant légèrement la lèvre inférieur, observant Déa d’un regard mutin. L’un des points qu’elle avait évoqué en effet, comme la façon dont il l’observait. « Tant mieux, parce que j’adore t’embrasser. »

Et sur ces mots, parce que rien ne valait mieux que la démonstration, le jeune homme vint tout simplement s’emparer des lèvres de sa petite amie. Il adorait vraiment l’embrasser, il aimait encore plus le faire officiellement, sans réserve, parce que leur situation n’avait plus ambiguïté.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1025

Message#Sujet: Re: Tout vient à point à qui sait attendre [pv Léo <33]   Sam 12 Aoû - 21:29


Tout vient à point à qui sait attendre

D

éa pourrait bien complimenter Léo pendant des heures et des heures, elle était convaincue qu'elle ne s'en lasserait pas, en tout cas, elle était certaine qu'elle trouverait toujours un nouveau compliment à lui adresser, car, quand bien même il avait ses défauts (comme n'importe qui), elle le trouvait parfait, en tout cas parfait pour elle, et quand elle voyait l'effet que ses compliments avaient sur son petit ami (enfin), ça lui donnait encore moins l'envie de s'arrêter. Il souriait d'une oreille à l'autre, toujours plus à mesure qu'il l'écoutait. Quand elle disait qu'elle adorait ce sourire, elle ne déconnait pas, il avait le don de la rendre instantanément heureuse. Et ce pétillement dans son regard. C'était autant de choses qu'elle était fière et ravie de savoir faire naître (ou renaître, plutôt) en lui. Elle retrouvait Léo tel qu'elle en était tombée follement amoureuse, et elle était convaincue que c'était ce Léo-là qui l'accompagnerait maintenant tout au long de sa vie (bon, elle voyait peut-être un peu loin et un peu vite, c'est vrai, mais en même temps, elle l'avait tant attendue, ce n'était certainement pas pour le perdre, elle allait s'accrocher à lui et ne plus jamais le lâcher, c'était en tout cas son intention).

Ce fut à son tour de sourire tout en acquiesçant quand il revint sur le fait qu'elle avait affirmé adorer qu'il l'embrasse (ce qui était on ne peut plus vrai, chacun de ses baisers lui faisaient un effet incroyable). Quand il se mordilla la lèvre inférieur, elle rajouta cette information à toutes ces petites choses qui la faisaient tant craquer et qu'elle pourrait lui énumérer s'il ressentait encore le besoin d'être convaincu - mais elle avait le sentiment qu'il l'était sacrément, déjà, et à juste titre. Il ajouta adorer l'embrasser, et la démonstration qu'il lui fit alors ne devait laisser place à aucune équivoque. On n'embrassait pas de cette manière une personne que l'on aime pas embrasser. Et tant qu'à faire, ça l'arrangeait bien, elle n'aurait donc aucun scrupule à passer le plus de temps possible agrippée à ses lèvres, tout simplement parce qu'elle le pouvait, parce qu'elle en avait envie. Et parce qu'ils le pouvaient, aussi... Elle se sentait tellement bien, tellement libre, à présent. Cette situation était vraiment idyllique, et elle avait bien du mal à voir ce qui pourrait potentiellement la gâcher. Mais elle manquait très certainement d'imagination, car les propositions étaient en réalité nombreuses, très nombreuses, même.

-Qu'est-ce que tu adores d'autre, chez moi ?
demanda-t-elle, mutine, quand leurs lèvres se séparèrent de quelques centimètres.

Léo avait eu le droit à sa liste de compliments en bonne et due forme, il était normal qu'elle réclame la sienne, non ? C'était toujours agréable de se laisser caresser dans le sens du poil, après tout.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 728

Message#Sujet: Re: Tout vient à point à qui sait attendre [pv Léo <33]   Lun 25 Sep - 14:47

Déa & Leopold
Tout vient à point à qui sait attendre.
Leopold était persuadé qu’il pourrait rester tout simplement accroché aux lèvres de sa petite amie, tellement il aimait l’embrasser. Il se sentait tellement bien à ses côtés, au point qu’il était capable d’oublier tout simplement qu’il avait traversé de nombreuses épreuves. Bon, le jeune homme savait bien que ça n’allait pas manquer de revenir de force ensuite, mais pour le moment… il profitait pleinement de cette bulle dans laquelle il se trouvait en présence de Déa. Il aimait tellement être en sa compagnie qu’il se demandait quand même pourquoi il avait mis autant de temps avant de s’en rendre compte. Par moment, il ne pouvait pas s’empêcher de s’en vouloir. Il se disait qu’il avait manqué l’occasion d’être aussi bien en compagnie de la sirène, que s’il n’avait pas fait n’importe quoi, ils auraient pu être juste bien ensemble bien avant. Mais en même temps, Léo savait bien que sans les événements du passé, on ne vivait pas forcément le présent de la même manière. Certes, le jeune homme aurait bien aimé s’épargner le fait d’avoir autant souffert à cause de Jane, d’avoir eu envie de mourir, mais en même temps peut-être qu’il ne serait pas autant sur un petit nuage maintenant s’il n’avait pas dû passer par tout cela. À chaque fois qu’ils s’embrassaient, Léo sentait son cœur s’emballer, manquer par moment un battement et il se sentait tout simplement léger.

Quand leurs lèvres se séparèrent légèrement et que Déa lui demanda ce qu’il aimait d’autre chez elle, Leopold ne put s’empêcher d’afficher un sourire amusé. C’était normal qu’elle ait le droit à sa liste de compliment, il ne pouvait pas le lui refuser. Mais ce n’était pas pour autant qu’il n’avait pas envie de s’amuser un peu.

« Laisse-moi réfléchir. » Dit-il alors doucement, glissant ses doigts sur le bras de Déa en faisant exprès de prendre le plus de temps possible (même s’il savait que de son côté, il n’allait pas pouvoir tenir bien longtemps), sans la lâcher du regard et sans quitter son sourire mutin. Avant de finalement reprendre la parole. « J’adore ta force de caractère, ta détermination. Cette manière que tu as d’obtenir ce que tu veux. J’adore ton courage, ta patience, ton honnêteté. » Et l’honnêteté, ce n’était mine de rien pas rien pour lui. « J’adore ton regard, tes lèvres, ton sourire, ton rire… J’adore ta présence, cette façon que tu as de me communiquer de la force. J’adore quand on plaisante tous les deux, mais aussi quand on redevient parfaitement sérieux. » Leopold marqua une pause, prenant la main de sa petite amie dans la sienne, avant d’ajouter d’un ton bien plus solennel. « Je t’aime tellement. »

Au point qu’il n’en revenait pas du temps qu’il lui avait fallu pour s’en rendre compte. Au point qu’il se demandait comment il avait pu aimer Jane. Mais il ne pouvait pas revenir en arrière, il n’avait pas d’autre choix que de se concentrer sur l’avenir. Ce qui n’était pas mal en soit, parce qu’il le voyait auprès de Déa.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1025

Message#Sujet: Re: Tout vient à point à qui sait attendre [pv Léo <33]   Lun 25 Sep - 19:52


Tout vient à point à qui sait attendre

D

éa afficha une moue faussement boudeuse quand son petit ami (c'était encore tout bizarre mais absolument génial en même temps que d'envisager les choses de cette manière) fit mine de devoir réfléchir pour lui trouver des qualités. Ceci dit, ce petit manège ne dura pas très longtemps et bien vite il se prêta au jeu sans rien problème. Et il n'y a pas à dire, ce n'était pas déplaisant du tout, comme petit jeu. En même temps, elle voyait mal qui pourrait trouver quoi que ce soit de déplaisant dans le fait de se laisser complimenter sans discontinuer comme cela. Et dans le cas présent, la situation avait d'autant plus de saveur que l'opinion de Léo comptait plus que n'importe quelle autre à ses yeux, plus que tout, même. Et sentir tant de sincérité dans son propos, c'était à la fois troublant et... presque émouvant, quelque part... en cet instant, clairement, elle se sentait terriblement aimée. Et c'était une situation qu'elle ne saurait qualifier autrement que de grisante. Aimée par l'homme qu'elle aimait. Quiconque connaissait cela n'avait certainement besoin de rien d'autre pour être heureux. A moins d'être passablement exigeant.

Ceci dit, si les compliments la touchaient, elle n'était pas sûre qu'ils lui correspondent tous. D'accord pour la force de caractère, il est vrai qu'elle n'en manquait pas, et ça s'avérait très utile dans sa vie de tous les jours. La détermination aussi, il est vrai qu'elle lâchait rarement l'affaire, ça, elle pouvait difficilement le nier. Même si ça pouvait lui arriver parfois, et jamais au bon moment, dans ce cas. Elle avait obtenu ce qu'elle voulait, c'était vrai, mais pas de la bonne manière, au fond, et elle se disait qu'elle aurait sans doute dû persévérer plus, être plus patiente qu'elle ne l'avait été dans les faits, parce que Léo méritait bien qu'elle l'attende une nuit entière si c'était réellement nécessaire. Pour ce qui est de l'honnêteté, qualité qui avait toutes les raisons de plaire au jeune homme, elle savait qu'elle avait du chemin à faire aussi. Elle n'avait pas toujours été sincère. Après tout, elle avait longtemps menti à Léo sur sa nature, puis elle avait menti à Hélio sur ses sentiments pour son colocataire... mais elle comptait bien faire en sorte d'être la plus transparente possible à présent. Déa savait que Léo en avait besoin, pour faire confiance à nouveau, ce qui n'était plus simple ou évident pour lui, à juste titre. Pour le reste, elle ne pouvait pas dire grand-chose, si elle lui plaisait physiquement, ça lui convenait très bien... et c'était réciproque. Léo avait le mérite d'être parfait mentalement ET physiquement. Que demande le peuple ? Oui, elle était folle de lui.

-Je t'aime aussi.
Comme s'il pouvait seulement en douter. Son amour pour lui crevait les yeux. Peut-être un peu trop, même, parfois. Encore plus qu'avant. Et crois-moi, je pensais pas que ça pouvait être possible.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 728

Message#Sujet: Re: Tout vient à point à qui sait attendre [pv Léo <33]   Sam 18 Nov - 14:16

Déa & Leopold
Tout vient à point à qui sait attendre.
C’était assez facile au final pour Léo de faire la liste de tout ce qu’il adorait chez Déa, quand bien même il s’était contenté de dire ça, mais il aurait pu en rajouter encore plus. En un sens, il pouvait continuer comme ça pendant des heures. En tout cas, le jeune homme se sentait tout simplement heureux, soulagé, serein même. Léo s’en voulait encore plus maintenant de ne pas avoir les yeux plus rapidement, de ne pas s’être rendu compte qu’il avait besoin de Déa, plus que ce qu’il n’avait cru, qu’il l’aimait tout simplement. Ils avaient perdu tellement de temps tous les deux, ils auraient pu s’épargner tant de chose. Quand bien même, certaines choses qu’ils avaient vécus étaient sans doute nécessaire, pour qu’ils puissent en arriver là. Mais maintenant, tout était derrière eux (ou presque) et ils allaient juste pouvoir profiter de l’instant présent ensemble. Leopold se sentait bien, il avait le sentiment de ne pas s’être senti bien depuis si longtemps.

Il aimait entendre Déa lui dire qu’elle l’aimait, sans que cela ne soit sujet à un malaise quelconque parce que la situation n’y prêtait pas. Ce n’était pas le cas non, elle lui disait qu’elle l’aimait et il l’aimait en retour. Ils étaient bien tous les deux, heureux tous les deux et c’était la seule chose qui comptait. Le cœur de Léo se mit à battre encore plus fort quand Déa affirma qu’elle l’aimait encore plus qu’avant et qu’elle ne pensait pas que ça puisse être le cas.

« Comme quoi, tout arrive. »
Dit-il alors dans un sourire. Tout arrivait au final, en effet, sans qu’on ne le sache forcément, sans qu’on y croie, sans qu’on pense cela possible. Après tout, pendant très longtemps, Déa n’aurait pas vraiment pu imaginer qu’ils se retrouveraient là tout de suite. Léo non plus d’ailleurs.

En un sens, lui-même n’aurait pas vraiment cru que Déa puisse l’aimer encore plus. Leopold se disait que de son côté, il ne pouvait pas l’aimer plus encore que maintenant parce qu’il l’aimait tant et tant qu’il ne pensait pas cela possible. Comme il n’avait pas cru cela possible de l’aimer à ce point non plus, autrefois. Quelle bêtise, s’il avait su, s’il avait pu se rendre compte de cela plus rapidement. Mais bon, c’était du passé maintenant et il avait envie de se concentrer sur ce qu’il vivait maintenant, dans le moment présent. Moment présent où il se trouvait en compagnie de sa petite amie, sans avoir la moindre préoccupation autre que d’être avec elle.

« En espérant que tu continueras de m’aimer. »
Ajouta-t-il dans un fin sourire, son regard plongé dans celui de la sirène. Bon, il disait cela simplement comme ça, n’y pensant pas une seule seconde évidemment. Parce que malgré le temps, Déa avait continué de l’aimer, alors qu’il était quand même soit disant marié à une autre… ce genre de chose. Léo avait tellement de chance d’avoir Déa, qu’elle soit encore là.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1025

Message#Sujet: Re: Tout vient à point à qui sait attendre [pv Léo <33]   Sam 18 Nov - 14:54


Tout vient à point à qui sait attendre

O

ui, tout pouvait bien arriver, et ce n'était clairement pas Déa qui allait contredire Léo à ce sujet. Elle s'était convaincue que Léo ne voudrait jamais d'elle, qu'il ne l'aimerait jamais comme elle l'aimait, et pourtant, ils étaient là, maintenant, tous les deux, plus proches que jamais, et tout était si évident entre eux qu'elle en viendrait presque à oublier tout le chemin qu'ils avaient parcouru pour en arriver là, à ce moment de douceur et de plénitude, de certitudes et d'évidences... Et au final, elle n'avait plus rien envie de changer. Pas plus au présent qu'au passé, tout était tout simplement parfait. Oui, tout arrivait... et au final, tout semblait pour le mieux. Elle avait été tentée de se montrer défaitiste à force de désillusions et d'épreuves traversées, mais là, elle n'avait jamais eu autant foi dans le futur, dans leur avenir. Elle n'avait même pas besoin de se poser la question, et elle était convaincue que Léo non plus. Elle ne cesserait jamais de l'aimer, pas une seule seconde, et ce jusqu'à son dernier souffle, ça ne faisait pas le moindre doute. Et dans tous les cas, elle ne s'imaginait pas construire un avenir avec qui que ce soit d'autre. C'était une chose sûre. Elle avait pu s'illusionner, quand elle était avec Hélio, mais elle n'aurait jamais pu fonder quoi que ce soit à son bras. Elle avait besoin de Léo, de lui et de personne d'autre. Il était sa vie, son passé, son présent et son avenir... Il était son tout, son univers. Elle l'aimait plus que tout. Et c'était un sentiment qui pouvait de toute évidence croître avec le temps, mais certainement jamais s'éteindre.

-Je crois que tu n'as pas à t'inquiéter, là-dessus.
Elle passa une main dans ses cheveux, son regard plongé dans le sien. Et elle n'avait pas le sentiment qu'il s'inquiétait, en vérité. Pour la première fois, ils étaient sereins tous les deux, et autant le dire, ça faisait un bien fou. Je t'aime depuis toujours. Ce qui était vrai. Elle ne s'en était pas vraiment rendu compte, en vérité, pas tout de suite, du moins, elle avait confondu l'amour et l'amitié, il avait fallu la jalousie, la douleur et la peur pour la convaincre de ce qu'elle ressentait bel et bien. Et pour toujours.

Elle déposa une nouvelle fois ses lèvres sur les siennes. Elle pourrait l'embrasser jusqu'à en perdre le souffle tant elle était folle de lui. Elle l'aimait plus que tout, et ce sentiment-là était éternel.

-Tu peux me faire confiance.

Et elle le disait en le pensant sincèrement. Elle savait que ça ne devait pas être simple pour lui de refaire confiance après ce qu'il avait vécu. Mais elle, elle comptait bien ne jamais le décevoir.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Tout vient à point à qui sait attendre [pv Léo <33]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout vient à point à qui sait attendre [pv Léo <33]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [RP Clos] Tout vient à point à qui sait attendre [PV : Uridan Sangried & Chïra Ovenstey]
» todd&maïwenn&nathanael → maintenant tout semble différent, on ne sait pas vraiment comment le monde tourne une fois que le voile se lève !
» On ne sait jamais à quoi s'attendre venant de moi ☮ with Ethan
» Ce que personne ne sait, ce que personne ne saura jamais.
» MAELYS ♣ Tout le monde sait comment on fait les bébés, mais personne sait comment on fait des papas...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez Déa et Léo-