Partagez | 
 

 C'était trop beau pour continuer [pv Edward et Léo <333]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: C'était trop beau pour continuer [pv Edward et Léo <333]   Dim 29 Jan - 15:29


C'était trop beau pour continuer
V

oilà, ça y était, c'était officiel... Ils étaient mari et femme ! D'accord, techniquement, ça faisait longtemps que c'était le cas, mais il n'y avait que maintenant qu'elle parvenait à goûter à cette information et à réellement en apprécier toute la valeur. Parce qu'avec cette mise en scène, la cérémonie, les vœux, l'échange des alliances, leurs familles (ce qu'il en restait) réunies, le vin d'honneur... Tout avait eu l'air incroyablement réel, incroyablement vrai... Elle se sentait bien, vraiment bien, enfin en harmonie avec elle-même et ses décisions, et elle était plus que jamais convaincue du fait que ce mariage était la meilleure idée au monde. Bien sûr, ils n'avaient pas besoin de ça pour savoir qu'ils s'aimaient ou pour être heureux, tout simplement, il n'empêche que cela ajoutait très clairement à son sentiment de mettre enfin sa vie sur les bons rails. Avec Edward, elle pouvait tout espérer, tout vivre, tout construire... Enfin... Presque. Pas une famille. Pas comme son âme sœur le voudrait, et elle savait bien qu'elle aurait certainement dû le lui apprendre avant que de lui dire "oui" une nouvelle fois. Mais elle en avait tout bonnement été incapable, elle devait bien le reconnaître. Et elle se voyait vraiment mal gâcher ce moment à présent. Son regard balayait le salon, qui avait été métamorphosée en salle de réception pour l'occasion, et le spectacle était surprenant. C'était étrange, de voir leurs deux entourages se mélanger, toutes ces personnes qui comptaient tant pour eux réunies dans la même pièce. Elle esquissa même un léger sourire en coin en voyant ses parents un peu plus loin, qui lui semblaient un peu trop proches pour que ce soit innocent. Est-ce que c'était aussi simple que ça, finalement ? Est-ce qu'elle y était, est-ce qu'elle avait enfin le droit à tout ce qu'elle se refusait ? Le bonheur dans les bras de l'homme qu'elle aimait ? Sa famille réunie ? Elle n'en avait pas l'impression, ce n'était pas pour autant qu'elle n'allait pas profiter de la situation à sa juste valeur.

En balayant la pièce du regard, elle avait également pu constater que tout le monde semblait occupé. Personne dans un coin, tout le monde avait un interlocuteur à qui s'adresser, et pour le moment, aucun regard n'était tourné vers le roi et la reine de la soirée. Il n'en fallait bien évidemment pas davantage à la jeune femme pour se rappeler des promesses faites avant leur union. Tout était là. Elle dans sa belle robe blanche, lui dans ce costume qu'elle crevait d'envie de lui arracher, encore plus après s'être infligé la présence d'Electre, qui avait insufflé une bonne dose de jalousie dans son cerveau. Elle tourna donc son regard vers son époux plus qu'officiel à présent, déposa un baiser ses lèvres, puis laissa ces dernières glisser jusqu'à son oreille.

-Et si on s'éclipsait un moment ?


Elle ne doutait pas de la réponse d'Edward... Ce qu'elle n'avait pas planifié, en revanche, c'était ce qui allait les attendre en franchissant l'embrasure de la porte. Ou plutôt qui allait les attendre.



code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 694

Message#Sujet: Re: C'était trop beau pour continuer [pv Edward et Léo <333]   Dim 5 Fév - 21:53

Jane & Edward & Leopold
C'était trop beau pour continuer.
Il avait hésité, très longuement, trop longuement sans doute. Léo savait parfaitement qu’il n’avait plus rien à voir avec ces histoires et qu’il valait sans doute mieux – pour lui autant que pour les autres – qu’il ne s’en mêle pas. Le jeune homme avait vraiment beaucoup trop souffert de sa séparation avec Jane au point d’avoir envie de quitter ce monde. Cela ne servait donc à rien qu’il tourne encore le couteau dans la plaie, même s’il considérait qu’il avait vraiment tourné la page. Mais l’avait-il finalement si tourné si alors que Jane allait (de nouveau donc…) épouser Baker, il ne pouvait pas s’empêcher de penser à ces noces ? Leopold se sentait heureux avec Déa, il n’avait pas envie de revenir en arrière et il n’espérait pas de revenir un jour avec la myrihande du feu. Il ne pensait pas d’ailleurs que finalement, ses pas allaient le conduire jusqu’à la maison des Baker où se passait la réception du mariage (vu qu’il était au courant, c’était qu’il s’était un peu renseigné). Tout ça, c’était juste un tout de plein de chose qui s’était enchaîné. La découverte de la grossesse de Perséphone, son nouveau travail (où il devait supporter les conneries de la sœur de Baker… sérieux, il n’y avait pas l’un pour rattraper l’autre), le fait qu’il était tombé sur l’époux de son ex, qu’ils avaient « parlé » de la grossesse de la sorcière… tout ça avait tourné encore et encore dans l’esprit du jeune homme et le voilà.

Il ne devait rien à Jane, il ne faisait pas ça pour elle, même s’il considérait quand même qu’elle méritait de le savoir. Non, il ne cherchait pas à détruire les Baker (parce qu’elle en était une après tout) simplement pour récupérer celle qu’il avait trop aimé dans le passé. Il n’en avait plus que faire… il était heureux maintenant avec Déa et il n’avait pas l’intention de changer ça. Il ne cherchait à la récupérer et pourtant… il était là près de la demeure des Baker. Pour Perséphone, c’était ce qu’il tentait de se dire. Parce que la sorcière ne méritait pas ce qu’elle vivait, elle ne méritait pas d’être abandonné alors qu’elle était enceinte. Baker lui avait gâché la vie, alors Léo avait envie de faire quelque chose pour que tout cela ne soit pas juste un détail. Même s’il ne savait pas du tout si c’était vraiment une bonne idée ou pas. D’ailleurs, il était en train d’hésiter près de la porte de la demeure des Baker, se disant que finalement il devait rebrousser chemin. Ce n’était quand même pas le moment… et en même temps si. Ce n’était pas son truc d’agir de cette manière, d’être cruel, il n’avait pas l’habitude (contrairement à une certaine personne). Et finalement, alors qu’il commençait vraiment à se dire qu’il allait rentrer chez lui, Jane et Baker arrivèrent devant lui.

« Il faut que je te parle. » Lança Léo alors, à l’adresse de Jane, sans vraiment réfléchir. « Casses-toi ! » La réponse de Baker n’avait pas tardé.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: C'était trop beau pour continuer [pv Edward et Léo <333]   Dim 5 Fév - 22:20


C'était trop beau pour continuer
J

ane était impatiente, impatiente de se retrouver seule à seul avec son âme sœur, pour soulager un désir, une envie qui la saisissaient depuis bien trop longtemps, et qu'elle avait grande impatience de satisfaire. Ce n'était pas raisonnable que de s'éclipser alors que tous leurs invités étaient présents, et qu'ils n'étaient pas si nombreux, mais la jeune femme n'en avait que faire, et elle était convaincue qu'on leur pardonnerait bien cet écart. Après tout, ils en avaient bien le droit. Ils pouvaient bien s'octroyer un petit moment d'intimité. C'était leur manière de célébrer ces noces qu'ils avaient tant attendues, et qui célébraient une bonne fois pour toutes leurs sentiments, si forts, si ardents... et qui avaient grand besoin de s'exprimer, donc, comme ils savaient si bien le faire. Sauf que ce qui les attendait de l'autre côté de la porte devait efficacement réfréner toutes leurs ardeurs. Jane sentit son cœur manquer un battement et une boule d'angoisse lui tordre les entrailles. Léo était là, face à eux. Qu'est-ce qu'il fichait ici ? Jane n'en avait qu'un début d'idée, mais elle était loin de se figurer la réalité. Elle imaginait que, dans un accès de rage, il était venu les trouver sans savoir exactement ce qu'il allait dire ou faire, exactement. Et elle pourrait le comprendre. Après ce qui s'était passé entre eux, il apprenait qu'elle se remariait déjà, avec l'homme avec lequel elle l'avait trompé allègrement, qu'elle avait épousé avant lui tout en lui laissant croire qu'elle était son épouse... Il aurait de sérieuses raisons d'être en colère, oui vraiment, mais Jane n'avait aucune envie de subir son courroux. Il était la dernière personne qu'elle avait voulu voir en cet instant. Elle se sentait totalement décontenancée. Tout allait si bien... elle n'avait pas envie qu'il vienne tout gâcher.

Léo ne s'adressa qu'à elle, lui dit qu'il fallait qu'il lui parle. Jane était tentée de le laisser parler, ne serait-ce que pour faire office de maigre compensation pour tout le mal qu'il avait subi, ne serait-ce que parce qu'après tout ça, il méritait sans doute que, au moins, elle l'écoute. Mais ce n'était sans doute pas une bonne chose. Edward fut plus prompt à réagir qu'elle, et le somma de s'en aller sans élégance. Jane devrait laisser faire et ne pas intervenir, mais elle s'en vit finalement incapable, proprement incapable. Allez savoir pourquoi. Jane voulait comprendre les raisons de sa présence, elle voulait lui laisser une chance de s'exprimer. Peut-être au fond, quelque part, comprenait-elle qu'il y avait plus d'enjeux derrière sa requête que ce que pourraient bien laisser penser les apparences. Elle s'arma malgré tout de toute la froideur possible pour tenter de se montrer détachée autant que possible quand elle s'adressa au jeune homme. Elle n'avait pas idée de la boîte de Pandore qui allait s'ouvrir.

-Qu'est-ce que tu fais là ?



code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: C'était trop beau pour continuer [pv Edward et Léo <333]   Sam 11 Fév - 1:02

Jane & Edward & Leopold
C'était trop beau pour continuer.
L’instant était tout simplement magique, Edward avait le sentiment que la roue tournait complètement. Evidemment, le jeune homme savait parfaitement qu’il y avait encore des ombres dans leurs tableaux qu’il n’avait pas spécialement envie de voir ressortir, comme le fait que son ex petite amie était enceinte. Edward devait en parler à Jane, il allait le faire, vraiment. Mais pas maintenant, il n’avait pas eu envie de gâcher leur mariage et donc il avait attendu qu’ils se disent oui devant le chef du village encore une fois. Maintenant c’était fait et le cadet des Baker avait juste envie de pouvoir profiter pleinement de leur mariage, de la fête. C’était la première fois qu’Edward se sentait aussi heureux depuis longtemps, il se sentait tellement bien. C’était vraiment agréable de voir sa famille (enfin ce qui restait de sa famille), ses amis (ce qu’il avait d’ami) et le côté de Jane réunit tous ensemble dans cette maison. Ils fêtaient tous ensemble leur mariage. Il n’y avait aucune raison de tout gâcher, Edward ne voyait aucune raison que quelque chose vienne gâcher la fête. Jusqu’à ce qu’ils sortent tous les deux, parce qu’ils avaient envie – le besoin – de se retrouver un peu tous les deux. Edward avait envie d’être un peu seul avec son âme sœur, pour fêter dignement ce mariage qui venait de les unir, et qu’il tombe sur Leopold.

Le « casse toi » d’Edward était venu du cœur et il n’avait pas l’intention d’en démordre. Le jeune homme ne voulait absolument pas savoir pourquoi Ridley était là, devant eux, et ce qu’il avait à dire à Jane. Parce qu’il se doutait évidemment de la raison de sa venue, de ce qu’il pouvait dire à son âme sœur. Il savait que Perséphone était enceinte, il l’avait dit devant Ambre, il n’était pas question que le cadet des Baker laisse cet enfoiré tout gâcher maintenant. Il avait l’intention de le dire, d’annoncer la chose à son épouse, mais il n’était pas question qu’il vienne tout gâcher. Le ton de Jane était froid quand elle s’adressa à son ex, pour lui demander ce qu’il faisait là. Ce dernier tourna un seconde son regard vers Edward, il était là pour ça, c’était évident. Cela se voyait dans ses yeux, c’était pour tout gâcher qu’il était là. Et il n’était pas question qu’il le laisse faire. Tant pis si Jane voulait entendre ce qu’il lui disait, lui n’avait pas l’intention de le laisser parler.

« Je t’ai dit de te casser ! » Lança-t-il plus violemment, en s’approchant de Ridley pour attraper son col. « C’est quoi que tu ne comprends pas connard ! »

Cela faisait longtemps que le jeune homme ne s’était pas autant énervé, surtout à cause de cet enfoiré. Mais là il sortait clairement de ses gongs. Il était hors de question qu’il le laisse gâcher la fête, qu’il le laisse tout gâcher maintenant. Ce n’était pas son rôle. Il pensait en avoir terminé avec lui, mais ce type était pire qu’une sangsue.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: C'était trop beau pour continuer [pv Edward et Léo <333]   Sam 11 Fév - 9:23


C'était trop beau pour continuer
L

éo ne répondit pas à sa question, ou du moins n'y répondit pas suffisamment vite. Son regard se posa d'abord sur elle, puis s'attarda sur Edward. Est-ce qu'il hésitait ? Est-ce qu'il avait vraiment quelque chose à leur dire ? Avait-il eu une raison de venir ou ne savait-il finalement pas lui-même ce qu'il était venu faire ici. Elle était bien incapable de le deviner, et elle y renonça définitivement quand, brutalement, Edward attrapa son ancien rival par le col pour le sommer de dégager, l'insultant copieusement au passage. L'attitude d'Edward était particulièrement virulente, et décontenança Jane. Oh, bien sûr, elle savait qu'il détestait Léo, et que la réciproque était tout aussi vraie, c'était logique au vu de leur histoire commune, dont elle était le point de jonction. Mais quand même, il n'était pas nécessaire d'en venir aux mains ! Surtout que, pour l'heure, le jeune homme n'avait rien dit et rien fait ou presque, il s'était contenté de lui dire qu'il fallait qu'il lui parle. Ce n'était pas anodin, quand même, si ? Soit il avait prononcé ces mots sans rien avoir à lui dire, soit il avait effectivement quelque chose à lui apprendre, et c'était suffisamment important pour qu'il s'inflige à se rendre jusqu'à leur palier. Dans tous les cas, il semblait plus décontenancé qu'agressif. L'emportement d'Edward la prit de court. Elle comprenait qu'il n'ait aucune envie de le voir, et surtout pas aujourd'hui, mais la seule présence de Léo n'allait pas gâcher cette journée aux yeux de Jane. Ils auraient écouté ce qu'il avait à dire, puis ils auraient poursuivi le fil de leur soirée sans plus y penser. En tout cas, c'était ce qu'elle imaginait. Mais Edward, lui, était bien plus informé qu'elle, et avait pas conséquent bien plus de raisons de s'inquiéter qu'elle.

-Ed !
dit-elle, prise de court, posant sa main sur son bras pour le sommer au calme. Elle savait que si elle lui opposait sa propre force, elle ne parviendrait pas à faire le poids, elle espérait donc le camer, en répandant en lui cette chaleur caractéristique qui accompagnait chacun de leur contact. Elle ne voulait pas qu'il se méprenne, mais elle n'allait pas le laisser agresser Léo pour autant. Le jeune homme ne méritait pas, en plus de tout ce qu'il avait déjà subi, de supporter l'agressivité de son mari. Lâche-le, bordel !

Il allait peut-être mal le prendre, mais tant pis, elle ne prenait pas la défense de Léo au mépris d'Edward, elle voulait seulement qu'une soirée parfaite ne se clôture pas par un combat de coq. Ed avait gagné, et ça depuis très longtemps, il n'avait pas besoin de chercher à tout prix à dominer son ancien rival. Et Léo, lui, avait suffisamment subi d'épreuves comme ça pour qu'elle ne le laisse pas se faire humilier par-dessus le marché, sachant que le simple fait de les voir en tenue de marié devait être suffisamment éprouvant pour lui.


code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 694

Message#Sujet: Re: C'était trop beau pour continuer [pv Edward et Léo <333]   Sam 11 Fév - 20:40

Jane & Edward & Leopold
C'était trop beau pour continuer.
C'était sans doute idiot, mais Leopold hésitait. Il ne savait pas vraiment s'il avait bien fait de venir, surtout pas pour dire ce qu'il avait à dire. Oh, ce n'était pas par compassion pour Jane et encore moins pour Baker qu'il hésitait, c'était simplement qu'il ne voulait pas faire de mal à Perséphone. Mais en même temps, ça lui brisait le coeur de les imaginer vivre tranquilement dans leur coin, s'amusant encore et toujours des malheurs des autres, sans prendre leurs responsabilités. Jane lui avait fait du mal, au point qu'il avait eu envie de mourir pour elle. S'il vivait une nouvelle histoire d'amour, s'il pensait avoir tourné la page - ce fait pouvait être remis en doute puisqu'il se trouvait là en ce moment même - il gardait quand même une cicatrice. Et Perséphone était enceinte de cet enfoiré, sa vie était en partie gâchée à cause de lui puisqu'elle avait été renié par ses parents. Ils ne pouvaient pas vivre sans payer les conséquences. Mais en même temps... Léo hésitait.

Son regard se porta sur son ancienne petite amie (qu'il avait à tort considéré comme sa femme), avant de se porter sur Baker. Le jeune homme se doutait que son ancien rival (puisqu'il ne pouvait plus vraiment le considérer comme un rival encore, même s'il ne pouvait pas s'empêcher de le considérer quand même comme un enfoiré) allait comprendre pourquoi il était là, ce qu'il avait à dire à Jane. Au fond, le jeune homme devait bien avouer qu'il avait envie de le provoquer un peu... c'était trop facile, puisque Baker réagit au quart de tour en venant l'attraper par le col, l'intimant de s'en aller. Léo serra des dents, sans lâcher du regard les yeux de son ancien rival, le provoquant de faire quoi que ce soit pour le faire partir. Jane vint à sa défense, ce qui ne manqua pas de serrer un peu le coeur de l'humain. Il n'avait pas vraiment envie qu'elle le défende, cela lui rappelait trop de souvenir... des moments il pensait qu'elle était de son côté. Mais c'était Edward Baker qui avait gagné, c'était pour lui qu'elle avait toujours été. Léo ne quitta pas toujours le regard du jeune homme, il voyait de la haine dans ses yeux, avant que finalement il ne le lâche, sans doute parce que Jane le lui demandait. En cet instant, l'humain savait qu'il ne devait avoir aucune pitié pour Baker, parce qu'il n'en avait jamais eu pour lui. Et Jane ? Elle allait souffrir, il ne pouvait pas l'ignorer et au fond de lui, il avait peut-être envie que ça soit le cas. Peut-être qu'il avait envie de la faire souffrir, autant qu'elle avait pu le faire souffrir.

"Tu penses quoi, que c'est en me menaçant que tu vas m'empêcher de dire ce que j'ai à dire ?" Demanda Léo à l'adresse de Baker. En réalité, le jeune homme ne pouvait pas nier qu'il appréciait d'avoir les cartes en main cette fois-ci. "Il t'a dit ?" Demanda-t-il alors, en tournant son regard vers Jane. "Que son ex était enceinte ?"
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: C'était trop beau pour continuer [pv Edward et Léo <333]   Sam 11 Fév - 21:02


C'était trop beau pour continuer
E

dward finit par lâcher Léo, Jane s'en sentit un minimum soulagée, elle devait bien le reconnaître, même si rien ne disait que la situation n'allait pas s'aggraver par la suite. Tout allait dépendre, en fait. De ce que Léo allait dire ou faire. Le mieux pour lui, ou pour sa santé physique, en tout cas, était sûrement de partir sans demander son reste, comme Edward le lui demandait si gentiment. Et Jane, qu'est-ce qu'elle préférait. La jeune femme était curieuse, elle avait vraiment envie de comprendre ce que son ex petit ami faisait là, mais d'un autre côté, elle se disait que cela les soulagerait tous les deux si Léo partait. Elle était partagée. Elle voyait bien qu'il y avait quelque chose, dans cette situation, qui la dépassait, et de très loin. Et cette chose était peut-être grave. Quelque chose avait changé en Edward, Jane le ressentait, profondément. Sans savoir discerner quel sentiment était en train de dominer en lui... Et puis, il y avait les regards qu'ils échangeaient, des regards où il y avait de la haine, du défi... comme un secret, un secret qu'ils partageraient et dont elle n'aurait pas connaissance. Mais elle se faisait forcément des idées. Léo était peut-être là sans en savoir les raisons, par dépit, par envie de revanche, sans rien de plus. Elle avait envie de s'en convaincre, elle avait besoin de s'en convaincre. Tout simplement parce qu'elle devinait ce qui se profilait, et elle ne se sentait pas prête, elle ne voulait pas que l'obscurité imprègne son existence alors qu'elle vivait normalement le moment le plus lumineux de cette dernière. Si, au final, c'était sûrement préférable que Léo s'en aille.

Mais il ne le fit pas. À la place, il confirma en mots ce que Jane avait appréhendé. Il y avait bien iun secret. Un secret qu'ils partageaient, un secret qu'Edward voulait garder, un secret que Léo voulait révéler... Un secret que Léo révéla. Il tourna son regard vers elle, lui demanda si elle était au courant, si son mari lui en avait parlé. De la grossesse de son ex.
Non... Il parlait forcément de Perséphone. Mais non, c'était impossible. Jane n'était pas bête, elle savait bien que Léo sous-entendait que Edward était le père de l'enfant, mais non, c'était tout bonnement impossible. Les indices étaient là, ce qu'elle ressentait des sentiments d'Edward n'étaient pas un bon présage pour elle. Mais... Non, elle ne pouvait pas croire ça, parce que si Perséphone était enceinte, ça voulait dire que... Non, non, de toute façon, c'était impossible. Les myrihandes ne pouvaient pas avoir d'enfants avec des humains, Persépone et Edward n'avaient jamais rien fait, sinon elle l'aurait su... C'était absolument impossible. Sauf si...
Non, non, non..

Interdite, le cœur arrêté, Jane observa alternativement Edward et Léopold. Elle voulait déceler le mensonge dans ces propos. Il le fallait... Mais...

- C'est vrai ?
demanda-t-elle finalement d'une voix blanche en se tournant vers Edward.


code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: C'était trop beau pour continuer [pv Edward et Léo <333]   Sam 11 Fév - 21:36

Jane & Edward & Leopold
C'était trop beau pour continuer.
Quand Edward avait sentit la main de son âme soeur sur son bras, il s'était laissé enveloppé par la chaleur de leurs contacts. Cette chaleur qui les représentait tant et qui signifiait tant. Edward se sentait tellement en colère contre Ridley, qui osait se pointer à leur mariage. Le jeune homme savait exactement pourquoi il était là, il le voyait dans son regard, il le comprenait. Il voulait tout raconter à Jane et le jeune homme n'avait aucune envie de le laisser faire. Il n'avait aucune envie de le laisser gâcher le plus beau jour de leur vie. C'était son moment, c'était l'instant où Edward épousait Jane devant tout le monde, où leur relation prenait un vrai tournant. Ils étaient un couple sérieux, ils étaient ensemble, ils s'aimaient et ils avaient envie de le prouver par ce mariage et cette fête. Ridley n'avait pas le droit de venir tout gâché, alors que lui s'était tellement retenu quand Jane et lui s'était mariés. Le cadet des Baker aurait très bien pu se pointer à la réception du mariage de son âme soeur avec ce type, pour tout gâcher et annoncer à tout le monde qu'ils s'étaient mariés en douce. Il ne l'avait pas fait, il n'avait donc pas le droit de venir gâcher sa fête à lui... Mais pourtant, c'était ce qu'il faisait.

Edward l'avait lâché, simplement parce que Jane le lui avait demandé. Si elle n'avait pas été là, le jeune homme ne se serait pas retenu et il aurait envoyé valser son rival (parce qu'à ses yeux, il en était toujours un, surtout quand il voyait comment son épouse le défendait encore) afin de l'empêcher de venir répandre son venin. Mais il ne le faisait pas et forcément, les conséquences de cette rencontre ne tardèrent pas. Ridley avait vraiment l'intention de tout dire, cela se voyait dans son regard. Edward serra des dents quand il lui demanda s'il pensait qu'en le menaçant, il allait se retenir de dire ce qu'il avait à dire. Et finalement... il lança la bombe.

C'était un mélange de sentiment qui s'empara du cadet des Baker. Il y avait les siens bien sûr, il se sentait en colère contre Ridley parce qu'il venait de dire à Jane que Perséphone était enceinte. Le jeune homme devait vraiment prendre sur lui pour ne pas lui envoyer son point dans la gueule d'ailleurs et le regard noir qu'il lui lança en disait long sur ce détail. Et puis, il y avait les sentiments de Jane, il parvenait un peu à en interpréter. La surprise, le choc... la douleur quand elle se tourna finalement vers lui pour lui demander si c'était vrai. Edward sentit son coeur se serrer, il aurait aimé pouvoir lui dire les choses autrement. Pouvoir prendre le temps de... il ne savait pas.

"J'avais l'intention de te le dire..."
Dit-il la gorge serré, sachant que de toute façon il ne pourrait pas lui mentir. Parce qu'elle allait le sentir.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: C'était trop beau pour continuer [pv Edward et Léo <333]   Sam 11 Fév - 21:57


C'était trop beau pour continuer
J

ane espérait après une réponse négative, elle avait envie, du plus profond de son être, de croire que Léo se vengeait comme il le pouvait, et avait inventé cette histoire de grossesse de bout en bout... mais elle savait bien qu'elle se leurrait, elle savait pertinemment que Léo n'inventerait pas une chose pareille, et elle ressentait ce que ressentait Edward. Tout était vrai. Pourtant, s'il lui avait affirmé le contraire en cet instant, elle l'aurait cru, elle se serait voilée la face autant que possible pour ne pas affronter la cruelle vérité, celle qui à présent lui tombait dessus, comme une violente claque en plein visage. Perséphone était enceinte d'Edward. Ça ne pouvait vouloir dire qu'une seule chose, qu'ils avaient couché ensemble quand ils étaient redevenus humains, sans doute juste après avoir bu la potion... Donc juste après qu'il lui ait promis de la quitter pour elle. Elle se sentait vaciller. Tout ce qu'elle avait cru, tout ce qu'elle avait tenu pour acquis, était en train de s'effondrer, elle avait été tout ce temps au-dessus d'un gouffre gigantesque, et elle n'avait rien vu. Et maintenant, elle tombait, tombait... elle n'en voyait pas le bout. Quand elle viendrait au terme de sa chute. Elle n'était pas certaine de supporter le choc. Déjà là, elle le supportait à peine. Elle était trop sonnée pour entièrement intégrer toutes les émotions qui se bousculaient en elle, mais aucune n'était en tout cas positive. Et elle avait mal. Tellement mal. Elle ne savait même plus ce qui était le pire. Qu'il lui ait préféré Perséphone, malgré tout ce qu'elle avait dit ? Qu'il allait être père quand elle-même n'aurait jamais d'enfants ? Qu'elle ait appris la vérité de la part de Léo ? Ce manège devait durer depuis un moment, maintenant, et il ne lui avait rien dit. Qu'avait-il attendu ?

-Ah oui ?
demanda-t-elle, la voix toujours blanche, incapable encore de savoir laquelle de ses émotions devait prédominer sur les autres. La tristesse ? La colère ? La douleur ? Rien qu'elle ne veuille afficher en présence de Léo. Ah, il devait être fier de lui, lui aussi... Il l'avait, sa vengeance... Elle l'avait peut-être mérité... Et la culpabilité s'ajoutait à tout le reste. Peut-être que c'était de sa faute. T'avais l'intention de le faire quand exactement, quand Enjolras aura accouché ?

Elle regarda successivement Léo et Edward, celui qu'elle avait prétendu aimer et celui qu'elle... oui, elle l'aimait toujours, mais au prix d'une douleur si grande qu'en cet instant, elle préfèrerait cent fois avoir mis ses sentiments sous clés, ne rien éprouver pour personne, à aucun moment. Elle se sentait vraiment... Elle ne savait même pas. Tout s'effondrait. Elle avait tort. Sur toute la ligne. Elle n'avait plus rien à quoi se raccrocher.

-J'ai besoin de prendre l'air...
dit-elle, sans savoir si ça allait aider, mais elle avait le sentiment d'être comprimée dans un étau, c'était une horreur.


code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 694

Message#Sujet: Re: C'était trop beau pour continuer [pv Edward et Léo <333]   Sam 11 Fév - 22:43

Jane & Edward & Leopold
C'était trop beau pour continuer.
C'était dire, Léo l'avait dit. Et maintenant ? Maintenant son regard était rivé sur Jane, qui apprenait la nouvelle. Il la connaissait, il ne la connaissait sans doute pas autant que Baker, mais il la connaissait. Du moins, il pensait la connaître, suffisamment pour décrypter un peu ce qu'elle ressentait. Elle était surprise évidemment, puisque normalement les humains et les myrihandes ne pouvaient pas avoir d'enfant. C'était comme ça que le jeune homme avait découvert que Jane l'avait trompé, même si cette affaire ne semblait pas avoir porté ses fruit (et il n'avait aucune envie de savoir pourquoi). Sauf que de ce qu'il avait compris, Edward et Jane avaient été un peu humain, pendant une période, au moins que son ex était tombée malade comme lui. Donc... c'était possible et Jane le comprenait, cela se voyait et elle souffrait. C'était ce qu'il avait voulu ? Peut-être bien oui, au fond de lui c'était ce qu'il avait voulu. Il avait voulu qu'elle souffre en découvrant les mensonges de son âme soeur, comme il avait souffert en découvrant ses mensonges. Mais maintenant ? Léo sentait son coeur se serrer, alors qu'il comprenait qu'elle souffrait vraiment. Elle demanda à Baker si c'était vrai, il ne le contredit pas. Leopold leva les yeux au ciel en l'entendant affirmer qu'il avait eu l'intention de le lui dire. Il n'y croyait pas, Baker était lâche. Il avait bien envie de lui rétorquer ça d'ailleurs, qu'il l'était parce qu'il mentait à celle qu'il venait d'épouser, qu'il ne prenait pas ses responsabilité vis à vis de Perséphone, mais il n'en fit rien. Jane reprit la parole, s'emportant contre Baker. C'était bien cherché, ce dernier le méritait. Mais en même temps, Léo ne pouvait pas s'empêcher de s'en vouloir.

C'était idiot, parfaitement idiot, elle ne méritait pas qu'il s'en veuille. Jane n'avait sans doute que la monnaie de sa pièce. Elle lui avait mentit, elle l'avait trompé, elle lui avait fait croire qu'ils s'étaient mariés, elle avait été enceinte d'un autre... à côté de ça, le mensonge de Baker ne lui semblait pas énorme en fait. Elle le méritait... mais Léo n'était pas comme ça normalement, il ne pouvait pas être comme ça, aussi vilain, aussi mauvais qu'eux. Il était tombé bas. Il faisait souffrir Jane et le pire, c'était que ça ne soulageait même pas sa peine à lui. Il ne se sentait pas plus serein, plus léger, parce qu'il était en train de gâcher le mariage de son ex avec son âme soeur. Ça ne changeait rien, il avait toujours cette douleur quand il pensait à ce qu'elle avait fait, à ce qu'il avait du subir à cause d'elle. Jane affirma alors qu'elle avait besoin de prendre l'air. Il n'avait plus rien à faire, il n'avait aucune raison d'insister.

"Bon... j'ai fais ce que j'avais à faire."
Leopold reçu un regard encore plus noir de la part de Baker, il se doutait qu'il était à deux doigt de lui sauter à la gorge. "J'ai aucune raison de rester plus longtemps."
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: C'était trop beau pour continuer [pv Edward et Léo <333]   Sam 11 Fév - 23:05


C'était trop beau pour continuer
J

ane attendit une réponse, n'importe laquelle, de la part d'Edward... ou ne serait-ce qu'une excuse, au moins... mais il ne répondit rien, ou bien il n'en eut pas le temps, car Léo reprit bien rapidement la parole. Il avait fait ce qu'il avait à faire. Il n'avait aucune raison de rester plus longtemps. Jane n'en revenait pas d'une telle attitude de sa part... Ça lui ressemblait si peu, ce n'était pas lui... Et c'était à cause d'elle, qu'il était comme ça. Elle l'avait bousillé au point qu'il cherche maintenant à la détruire en retour, lui qui ne devrait normalement pas être capable de faire de mal à une mouche...Sa vengeance était légitime, c'est vrai qu'elle l'avait mérité, mais elle n'aurait pas pensé qu'il puisse faire preuve d'une telle bassesse. Quant à Edward... Le concernant aussi, elle tombait de haut. Elle n'avait rien vu venir, elle avait cru... Finalement, elle ne connaissait aucun des deux hommes qu'elle avait sous les yeux. Bordel, et cette douleur, est-ce qu'elle allait cesser. Jane sentait son cœur briser chercher à battre, sans succès, elle ne se sentait plus capable de rien, comme si son corps tout entier était en train de la lâcher, elle suffoquait. Oui, elle avait besoin de prendre l'air, ne plus supporter ce carcan terrible, douloureux, ne plus opposer son regard à celui de ces deux hommes qu'elle avait cru connaître et dont elle ne savait plus rien, plus rien du tout.

-T'as raison, répliqua-t-elle, amère, à l'adresse de Léo. T'as réussi ton coup. Bravo.

Elle ne dit rien de plus, elle baissa les yeux, attendit un moment. Elle avait l'impression que le sol allait se dérober sous ses pieds, et quelque part, elle aimerait que ça arrive. Ce serait plus simple, comme ça. Elle se laisserait engouffrer par la terre, elle s'y enfouirait et ferait la sourde oreille aux problèmes qui, trop présents pour l'heure pour être ignorés, occasionnaient en elle une souffrance abominable, insupportable, que rien ne savait calmer, absolument rien...
Finalement, sans plus prêter attention ni à Edward, ni à Léo, elle courut, sans savoir exactement vers où, tant que ses jambes étaient capables de la porter. Elle était parfaitement incapable de faire gaffe à ce qu'il y avait face à elle, elle ne savait pas plus si Edward la suivait ou si elle était seule. Il y avait toute une salle de réception réunie en son honneur, à quelques mètres, mais en cet instant, elle se fichait de les laisser en plan, elle avait seulement besoin... elle ne savait même pas. Juste de prendre de la distance, de laisser ses larmes couler sans que personne ne puisse voir ses yeux rougir. En fait, elle fuyait, faute de savoir quoi faire. Si, bien sûr, il y avait un moyen... il fallait qu'ils parlent, mais Jane ne savait pas si elle était prête à ça.


code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: C'était trop beau pour continuer [pv Edward et Léo <333]   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'était trop beau pour continuer [pv Edward et Léo <333]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux hommes torses nus au soleil... trop beau pour être vrai ? (libre)
» Trop froid pour être dehors. [Autumn ]
» Il n'est jamais trop tard pour vivre ses rêves [ Étoile Brillante ].
» Trop chaud pour la plage (PV Victoire)
» Il paraît que je suis trop fragile pour affronter le monde extérieur ... | Pv. Orphée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez les Baker-