Partagez | 
 

 L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour. (Electre et Jane <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour. (Electre et Jane <3)   Dim 29 Jan - 17:48

Electre & Edward & Jane
L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour.
C’était bon, c’était officiel, ils étaient mariés. Bon, cela faisait un moment qu’ils étaient mariés en réalité, mais au moins ils venaient de le faire devant leurs proches. Plus personne n’allait avoir à dire quelque chose, plus personne ne pourrait contester leur relation. Même si de toute façon, ils n’en avaient que faire d’habitude. Mais bon, Edward devait bien avouer qu’il appréciait que tout soit officiel, qu’ils soient une bonne foi pour tout mari et femme. Même si ça leur avait donné du fil à retordre et demandé beaucoup d’effort. Mais au final, ça donnait vraiment quelque chose de bien. La cérémonie avait été belle, devant un chef de village qui devait être agacé, mais qui ne l’avait pas trop montré. Ils s’étaient donc dit oui et maintenant ils n’&avaient donc plus qu’à fêter tout ça avec leurs proches. Edward et Jane avaient vu avec le décorateur ce qu’ils voulaient (même Ed avait fini par mettre la main à la pâte), avec le traiteur, les musiciens, tout était en place. Et tout était parfait. En même temps, pour les mariés si parfait (un peu de prétention histoire de), c’était normal que tout soit parfait. En tout cas, c’était vraiment beau et maintenant ils n’avaient plus qu’à profiter de la réception en compagnie de leurs proches. Preston acceptait plutôt bien la situation apparemment, il avait été son témoin. Au fond, le cadet des Baker était en train de se dire que la situation s’arrangeait avec son ainé, même s’l ne fallait quand même pas attendre de leur part que ça soit parfait. Concernant Ambre… Edward ne savait pas trop ce qu’elle pensait, si elle allait fini par accepter la situation. De toute façon, elle n’avait vraiment pas le choix.

Edward se sentait donc vraiment heureux en cet instant précis, quand bien même le jeune homme savait aussi qu’il y avait ces zones d’ombre qui pouvait tout gâcher. Le cadet des Baker savait bien qu’il aurait surement dû parler de la grossesse de Perséphone avant le mariage – surtout qu’Ambre était au courant maintenant – mais il avait eu peur de tout gâcher. Il allait bien devoir lui dire à un moment ou à un autre, il en avait l’intention, mais il attendait juste le bon moment (mais on allait le devancer pour ça) Et inconsciemment le jeune homme n’avait pas pu s’empêcher d’attendre qu’ils soient « officiellement » mariés. Et maintenant, autant qu’ils profitent de la fête. Edward était à côté de sa « jeune » épouse quand il aperçut Electre et qu’il décida de provoquer la rencontre. Outre le fait que le jeune homme avait envie de discuter avec sa seule amie – disons les choses telles qu’elles étaient – il avait envie de prouver à Jane qu’elle n’avait rien à craindre (quelle idée sérieusement, même si question jalousie Ed ne pouvait rien dire). Le jeune homme se tourna vers Jane, déposa un baiser sur ses lèvres avant de prendre sa main pour l’entrainer avec lui.

« Je vais te présenter à Electre. » dit-il alors, avant d’ajouter. « Evites de lui sauter à la gorge. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3863

Message#Sujet: Re: L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour. (Electre et Jane <3)   Dim 29 Jan - 18:19


L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour.
J

ane avait craint qu'à un moment ou à un autre, la situation dérape, que quelque chose se passe mal u qu'on vienne gâcher leur bonheur. Elle attendait ce moment depuis si longtemps, ils avaient vécu tant de galères, ils s'attiraient tant de problèmes (et en attiraient aux autres) constamment que forcément, elle avait le sentiment que cette situation était trop belle pour durer. Elle avait raison, mais pour l'heure, elle commençait à se convaincre qu'en fait, tout allait bien se passer. Même les personnes les plus réticentes à leur union (Ambre et Natasha en tête) étaient présentes, avaient fait cet effort, et n'avaient pas cherché à ruiner l'événement. Elle avait vraiment le sentiment qu'elle vivait bel et bien le plus beau jour de sa vie, celui dont parlent les livres. Elle était officiellement l'épouse d'Edward Baker, et c'était tout ce qui comptait. Elle avait vraiment le sentiment de prendre le chemin qu'elle devait. Elle pouvait laisser le passé derrière elle, se tourner vers l'avenir, avoir une vie simple, et heureuse. Elle avait le soutien de ses proches, l'amour de son époux... alors que demander de plus, après tout. Passée la cérémonie, ils avaient pris place dans la salle de réception, qui avait été décorée avec le plus grand goût. La nourriture était excellente, les musiciens s'apprêtaient à jouer... tout semblait calculer au millimètre près, alors même que l'organisation n'avait jamais été le fort des deux "jeunes" époux. C'était bien la preuve que cette soirée devait être parfaite, non ? Non. Mais pour l'heure, elle se permettait vraiment d'espérer, et ça lui faisait du bien. Elle se sentait heureuse, légère. Ça lui était déjà arrivé, bien sûr, surtout depuis qu'elle était officiellement avec Edward, à vrai dire..., mais là, c'était différent.

Cette fois, elle avait vraiment le sentiment que ce bonheur, elle l'avait mérité, elle n'avait plus de doute, plus de culpabilité. Si bien que même quand Edward lui proposa de faire la connaissance d'Electre, Jane se sentait d'humeur à faire un effort. Même si elle avait d'avance un certain à priori sur cette fille. Mais après tout, c'était elle qui venait de dire "oui" devant le chef du village (et Edward n'avait pas épousé qui que ce soit l'heure d'avant, elle en était sûre puisqu'il avait passé la journée avec elle), c'était elle qui portait une alliance pour en attester. Alors elle pouvait bien affronter l'unique amie de son mari... Même si, bon...

-Je te garantis rien,
répliqua-t-elle, plus par humour qu'autre chose, mais elle était peut-être un peu sincère quand même.

Ils se retrouvèrent donc face à Electre... Fais chier, elle était quand même sacrément canon. Bien plus canon qu'elle, selon Jane. Enfin, il ne fallait pas penser ainsi. Elle s'apprêta à la saluer, à dire quelque chose, mais cette fille la devança.

-Jane ! Je suis contente de pouvoir enfin te parler, Ed m'a tellement parlé de toi.

Elle était vraiment... expansive. Jane n'était pas certaine d'apprécier.
-Ah oui, vraiment ? répliqua-t-elle en tournant son regard vers son mari. Ed a mis un temps fou à me parler de toi, lui.

Elle avait bien dit qu'elle ne garantissait rien.



code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour. (Electre et Jane <3)   Ven 10 Fév - 22:23

Electre & Edward & Jane
L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour.
Que Jane ne garantisse rien ne l’étonnait pas spécialement. Bon, la jeune femme le faisait avec humour, mais Edward savait parfaitement qu’elle était quand même carrément jalouse. Comme si elle avait des raisons de l’être. Après tout, ils venaient quand même de passer, de nouveau, devant le chef du village pour se marier. Jane n’avait vraiment aucune raison de s’en faire, quand bien même il ne pouvait pas nier qu’Electre était une personne vraiment jolie. Elle l’était, mais elle n’intéressait pas Edward. A ses yeux, c’était seulement une amie, sa seule et unique amie d’ailleurs. Le jeune homme avait donc hâte de présenter Jane à Electre, afin de pouvoir enfin mettre les choses au clair. C’était le moment parfait, ils venaient de se marier, ils portaient leurs alliances, ils fêtaient leur union… franchement, il n’y avait pas meilleur moment. Quand ils arrivèrent devant Electre, Edward afficha un sourire parce qu’il sentit l’agacement de son âme sœur. C’était quand même très amusant dans ce genre de situation de ressentir les sentiments de l’autre. Edward s’en amusait en tout cas, parce qu’il savait qu’il n’avait aucune raison de le craindre maintenant. Même si Jane se montrait un peu jalouse, il n’y avait aucune raison qu’ils se prennent la tête. Parce qu’ils étaient à leur mariage après tout.

Ce fut donc Electre qui prit la parole en première, dans son expansivité habituelle. Elle affirma qu’elle avait hâte de rencontrer Jane, parce qu’elle avait souvent entendu parler d’elle. C’était vrai qu’Edward avait quand même souvent parlé de Jane. Pas dans un premier temps, mais ensuite il avait bien dû aborder le sujet de son âme sœur quand il avait dû demander à Electre de ne pas tuer Gwenn (le fait qu’elles se retrouvent tous les deux dans la même pièce ne le rassurait pas beaucoup d’ailleurs), il avait dû expliquer pourquoi. Et il l’avait fait, se plaignant ensuite parce qu’il n’était pas avec la fille qu’il aimait. Maintenant il était avec elle, ils étaient de nouveau marié, tout roulait donc. Du moins pour le moment. Edward afficha un sourire encore plus grand quand Jane, en le regardant, affirma qu’il avait mis un temps avant de lui parler d’Electre. Effectivement…

« Qu’est-ce que tu veux… »
Il passa un bras autour du coup de son âme sœur. « Quand je suis avec toi, je n’arrive pas à penser à qui que ce soit d’autre. »

Bon, il en rajoutait peut-être un peu, mais ce n’était pas complètement faux non plus. Il n’avait certes pas parlé tout de suite d’Electre à Jane, mais la situation était compliquée entre eux quand il s’était rapproché avec la jeune femme, et ensuite il avait beaucoup d’autre chose en tête.

« Et quand je suis avec Electre, je ne peux pas m’empêcher de penser à toi non plus, et donc à parler de toi. »

Ça, c’était vrai. Il ne savait pas combien de temps il avait bassiné Electre avec son âme sœur. N’importe qui d’ailleurs, il manquait cruellement de vie, mais ça lui convenait très bien.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 549

Message#Sujet: Re: L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour. (Electre et Jane <3)   Ven 10 Fév - 22:41


L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour.
L

a fameuse Jane ! Electre aurait pu exagérer le trait en affirmant qu'Edward lui avait tant parlé d'elle, juste pour mettre un peu de piment dans cette rencontre, mais elle n'en avait pas le moindre besoin, en fait. Parce que c'était la vérité, Jane avait souvent été au centre de leur conversation, surtout à l'époque où il ne pouvait pas être avec elle. C'était d'ailleurs dans cette période qu'elle s'était réellement prise d'amitié pour lui, raison pour laquelle elle était à présent réellement heureuse de les voir ensemble et amoureux. Electre n'avait pas de scrupules à jouer les briseuses de ménage, mais elle tenait beaucoup à Edward, aussi n'avait-elle pas l'intention d'aller trop loin avec Jane. Bon, pas trop loin, mais un peu quand même, seulement parce que quand elle voyait quel regard Jane posait sur elle, et qu'elle y sentait une pointe de jalousie, c'était juste trop tentant. Elle se contenta d'un sourire amusé quand Jane affirma qu'Edward avait passé un temps fou avant de lui dire qu'elle existait. Elle ne s'en formalisait pas. Il n'y avait aucune raison qu'elle soit au cœur des conversations du couple, après tout. Elle n'était certainement pas du genre à prendre la mouche pour si peu. Edward se rattrapa très bien, donc, affirmant que quand elle était là, il ne pensait à personne d'autre, et quand il était avec les autres, eh bien... il pensait à elle, bien sûr. C'était joliment dit. Bon, c'était très niais, aussi, mais c'était joliment dit. Electre n'en donnait peut-être pas l'air, mais elle aimait bien les histoires d'amour qui fonctionnait. C'était pour ça qu'elle avait poussé Eponine dans les bras de Aaron ou encourageait la relation de son meilleur ami. Peut-être pour compenser sa propre misère sentimentale, aussi. L'amour, ça avait l'air d'aller comme un gant aux autres. Mais à elle, ça ne réussissait visiblement pas... Tant pis. Mieux valait encourager les histoires des autres que de s'appesantir sur les siennes, en tous cas.

-C'est adorable, si je te connaissais pas, je te prendrais pour un baratineur,
dit-elle à l'adresse d'Edward.

Et bien sûr, c'était une fois de plus dans le but de taquiner Jane. Même si ce qu'elle disait était quelque part vrai. Venant de quelqu'un d'autre, elle aurait sûrement affirmé que le myrihande du feu en faisait trop et que c'était suspect. Mais elle était certaine, pourtant, que le moindre mot qu'il venait de prononcer, il le pensait.

-La soirée est vraiment réussi, en tout cas, félicitations. Généralement, les mariages, c'est pas spécialement mon truc, mais vous vous avez mis le paquet, chapeau bas.

Là encore, elle le pensait. Même si elle ne connaissait quasiment personne (si ce n'est Gwenn... et elle s'abstenait de lui parler même si c'était tentant uniquement parce que Edward était là), elle passait un bon moment. Et ça allait s'améliorant.


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour. (Electre et Jane <3)   Ven 31 Mar - 16:50

Electre & Edward & Jane
L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour.
Edward en faisait peut-être trop, mais en même temps il était sincère quand il affirmait qu’en présence de Jane, il ne pouvait que penser à elle. C’était plus fort que lui, Jane était le centre de sa vie après tout. Et puis, au final, il ne mentait pas en disant qu’il ne pouvait que penser à elle quand il n’était pas en sa présence, que c’était pour cette raison qu’il avait énormément parlé de la jeune femme à Electre. La jeune femme avait peut-être un peu exagéré quand même, mais ils avaient quand même beaucoup parlé de Jane. Surtout quand ils avaient convenu d’abandonner la vengeance contre la meilleure amie lycane de son âme sœur, parce qu’Edward pensait qu’il ne pourrait plus jamais être avec la femme de sa vie, parce qu’il pensait l’avoir perdu. Sans savoir qu’il la retrouverait, même si la situation ne s’était pas passé si parfaitement non plus qu’il aurait aimé. Et bien sûr, le jeune homme ne se doutait pas pour le moment, que d’ici quelques minutes, la situation allait être bien plus compliquée avec Jane aussi. Parce qu’elle allait apprendre la vérité. Pour l’heure, ils étaient encore bien loin de tout ça.

« Je ne baratine jamais moi. »

Répliqua-t-il à la remarque de sa meilleure amie, quand elle lui affirma que si elle ne le connaissait pas, elle penserait qu’il baratinerait. Bien sûr, le jeune homme n’était pas vraiment crédible quand il affirmait ça, mais ça ne l’empêchait pas de le faire. Et le jeune homme ne se retint pas quand sa meilleure amie (pour ne pas dire sa sœur amie, mais ça ne l’empêchait pas justement d’être sa meilleure amie) les félicita, affirmant que les mariages n’étaient pas son truc mais qu’ils avaient mis le paquet. Edward en était fier oui, il devait bien l’avouer. Franchement, il n’avait pas besoin de beaucoup pour être fier, mais pour le coup il l’était vraiment. Leur mariage était aussi parfait qu’il l’avait imaginé (même si ça n’allait pas durer, mais il ne pouvait pas encore le savoir). Et mine de rien, c’était quand même un détail important pour lui. Outre le fait qu’il avait une réputation à tenir (mais vu ses invités, ça ne jouait pas beaucoup), il avait surtout envie que son mariage soit plus beau que celui que Jane avait eu avec Ridley. Une question d’orgueil mal placé, comme souvent. C’était le deuxième mariage pour Jane après tout (troisième si on comptait le mariage express qu’ils avaient eu tous les deux avant ce jour, mais il ne comptait pas vraiment), il fallait que celui-ci soit plus beau, parce qu’il était plus important.

« Tu t’attendais à quoi en même temps ? » Demanda-t-il sans cacher une seconde sa fierté. « Ça ne pouvait qu’être parfait. »

Même si, dans tous les cas, ça l’était parce qu’Edward était enfin officiellement l’époux de Jane, que plus personne ne pouvait penser le contraire, dire le contraire. Même si ça n’allait pas les mettre à l’abri des emmerdes, bien au contraire.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3863

Message#Sujet: Re: L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour. (Electre et Jane <3)   Sam 1 Avr - 8:35


L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour.
J

ane n'arrivait pas à déterminer si Electre se jouait de la situation ou si c'était juste son caractère, mais pour le moment, le courant avait un peu de mal à passer. Elle prenait sur elle, mais ce n'était pas simple de garder contenance face à une fille qu'elle trouvait objectivement cent fois plus belle qu'elle, et qui ne semblait pas si différente d'Edward en termes de caractères. Bon, d'accord, Edward lui avait assez répété qu'elle était belle et personne ne pouvait douter de l'extrême proximité de leurs caractères, mais la jalousie ne l'aidait pas spécialement à avoir les idées claires. Même si elle savait qu'il fallait qu'elle fasse un effort. Qu'elle le veuille ou non, cette fille était la meilleure amie d'Edward, et mieux valait éviter tout conflit inutile, d'autant que ce n'était pas comme si elle devait les surveiller constamment du coin de l'oeil. S'il devait se passer quelque chose entre eux, elle le saurait forcément... Mais qu'est-ce qu'elle racontait, de toute manière ! Elle se rendait dingue pour absolument rien, elle le voyait bien. Elle n'arrivait pas à ne pas être sur ses gardes, ni à ne pas voir Electre comme une rivale. Ce qui était, bien évidemment, fondamentalement absurde.

Elle parvint quand même à sourire quand Electre les félicita pour la qualité de leur mariage. Elle ne savait pas si elle était honnête, mais elle lui semblait parfaitement sincère, en tout cas, alors elle choisissait de comprendre les choses comme telles. Son sourire s'élargit légèrement par ailleurs quand elle sentit la fierté que son époux retirait de ce compliment. Il était évident que l'un des enjeux de cet événement, c'était bel et bien de recueillir des compliments de cette nature, en même temps que l'approbation de leurs familles et amis. Edward avait voulu que leurs noces effacent celles, fausses, qu'elle avait vécues avec Léo, qu'il se rassure, c'était mille fois le cas. Mais de toute manière, sa présence avait toujours eu le don d'effacer Léo de ses pensées, alors la concurrence entre eux n'était jamais finalement que fictive. Edward se vanta donc comme il le faisait si bien, et Jane le laissa faire, elle aimait l'idée qu'il tire autant d'orgueil de quelque chose qui les concernait si directement, si intimement, et qui devait avoir forcément un impact sur leurs vies (et plus encore que ce qu'elle pouvait bien s'imaginer, en réalité).

-Merci,
dit-elle, prenant soin d'avoir le rôle de celle qui remercie, puisqu'Edward endossait celui - qui lui allait si bien - de la vantardise. On s'est donnés à fond, il faut dire. Et ça, ce n'était pas exagéré de le dire, ils avaient fait preuve d'une énergie qu'on ne les voyait autrement employer qu'à une seule autre chose. On voulait que notre mariage soit à notre image, à l'image de notre histoire, alors il fallait mettre le paquet.

Donc, en gros, personne, pas plus Electre que quiconque, ne pouvait rivaliser avec ça.


code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour. (Electre et Jane <3)   Ven 26 Mai - 11:55

Electre & Edward & Jane
L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour.
Edward n’avait vraiment aucun mal à se venter, même devant Electre qui était donc sa meilleure amie – mais surtout sa seule amie, ça aidait grandement quand même – surtout quand il était question de ce mariage qui venait de l’unir avec Jane. En cet instant précis, le jeune homme pensait que c’était juste le plus beau jour de leur vie (ne se doutant pas une seconde que bientôt, tout allait être gâché par l’intervention de l’ex de Jane). Après tout ce qu’ils avaient vécu (et ce qu’ils allaient vivre encore), les deux myrihandes méritaient bien d’être heureux, d’avoir un beau mariage et de prouver à tout le monde qu’ils s’aimaient et qu’ils étaient fait l’un pour l’autre. Ils s’étaient donné à fond oui, ils s’étaient donné les moyens pour que ce mariage soit à la hauteur d’eux. Edward appréciait donc qu’Electre le remarque et même si c’était son amie, il n’avait pas l’intention de retenir son orgueil démesuré. Il laissa, sans souci, le rôle de la personne qui remercie à Jane, ce qu’elle fit donc, avant d’ajouter qu’ils s’étaient donnés à fond en effet. Avant qu’elle n’ajoute qu’ils avaient eu envie que leur mariage soit à l’image de leur histoire, qu’il fallait donc qu’ils mettent le paquet. Edward ne pouvait évidemment pas contredire son épouse (sa jeune épouse officiellement donc), même s’il n’était pas certain que leur histoire et surtout les nombreux soucis qu’ils avaient su s’attirer soit vraiment une bonne image à prendre. Et d’ailleurs, Edward ne se rendait pas encore compte que justement… leur manie de toujours avoir des ennuis n’allait pas les épargner et que leur mariage allait vraiment ressembler à ce qu’ils avaient vécu depuis toujours. Pour l’heure, Edward savourait pleinement leur mariage, cet instant de bonheur qu’il ressentait à présent.

Et au fond de lui, Edward devait bien avouer qu’il appréciait que Jane se sente un peu jalouse. C’était sans doute idiot, mais il aimait ça, quand bien même elle n’avait aucune raison de l’être. Et il n’avait pas vraiment besoin de ressentir ses sentiments pour le savoir, il la connaissait par cœur. Ou plutôt, il les connaissait par cœur. Edward serait mort de jalousie à la place de son épouse en cet instant précis et à la différence d’elle, il était quand même moins capable de se retenir.

« Et t’en pense quoi Electre ? » Demanda-t-il, à l’adresse de sa meilleure amie donc. « On a réussi à faire un mariage qui nous ressemble ? »

Le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher d’avoir encore envie de se faire brosser dans le sens du poil et d’entendre Electre confirmer qu’ils avaient réussi leur objectif. Même si en soit, la jeune femme ne connaissait pas complètement leur couple. Même si Edward n’avait aucun mal à qualifier Electre comme sa meilleure amie, il savait quand même qu’elle ne connaissait pas tout de lui, comme il ne connaissait pas tout d’elle. Et puisqu’elle rencontrait Jane pour la première fois. Mais le jeune homme était sûr qu’elle aurait un avis quand même.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 549

Message#Sujet: Re: L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour. (Electre et Jane <3)   Dim 28 Mai - 23:27


L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour.
L

a jalousie est un vilain défaut, vraiment, mais visiblement, Jane n'était pas au courant. Electre s'amusait beaucoup d'entendre son interlocutrice s'échiner à prouver que son couple était absolument merveilleux et exigeait donc des noces à la hauteur. Si elle savait comme elle s'en foutait, mais royalement ! Electre n'aimait pas spécialement la notion de mariage. Elle était heureuse pour son meilleur (et seul) ami, mais elle l'était parce que lui l'était, pas spécialement parce qu'elle voudrait être à sa place. Et encore moins à celle de Jane, d'ailleurs, car quoique cette dernière en pense, la jeune sorcière était indifférente aux charmes du jeune Baker et leur préférait de très loin d'autres charmes qui, pour l'heure, malheureusement, lui étaient tout bonnement inaccessibles. Pour autant, elle ne se faisait pas prier pour cultiver l'ambiguïté, constatant bien que son manège faisait son petit effet, et pas des moindres. Et elle éprouvait d'autant moins de scrupules à le faire qu'elle sentait bien que cela amusait beaucoup Edward. Alors à quoi bon s'abstenir ? Elle les laissa donc parler, prête à saisir au vol l'une ou l'autre occasion de mettre son grain de sel où il ne faudrait sans doute pas.

Elle ne se fit pas prier pour répondre à la question du jeune homme quand il lui demanda si la cérémonie et ces festivités étaient à leur hauteur et à celle de leur histoire. Elle ne pouvait pas vraiment parler en connaissance de cause, en réalité. Si elle avait appris à connaître Edward, elle ne savait pas tout non plus. Et si il lui avait longuement parlé de Jane, elle ne la connaissait pas davantage, beaucoup moins même, elle venait après tout juste de la rencontrer. Mais elle n'allait certainement pas se priver de donner son avis quand on attendait qu'elle le fasse, peu importe qu'il soit apprécié ou non. Electre ne faisait jamais grand cas des sensibilités qu'elle pourrait bien heurter, bien au contraire.

-Si tu veux dire que votre mariage est aussi m'as-tu-vu que vous, alors oui, il est à votre image. Elle leur adressa un grand sourire un rien irréverencieux. C'était la plaie, en fait, d'être ami avec elle. Mais après tout, si Edward le supportait, hein. Ça manque peut-être un peu de sang, de passion, j'en sais rien. Elle pouvait le voir d'ici, Jane serrait les dents. Ça n'invitait que plus Electre à insister à vrai dire. Mais au moins on se fait pas chier, vous savez mettre le feu. Et ça j'imagine que ça vous ressemble.

D'autant plus que le feu, c'était leur rayon, au sens propre comme au figuré. Elle n'avait pas eu besoin d'en apprendre beaucoup sur eux pour comprendre qu'en plus d'être des myrihandes du feu, ils avaient un tempérament ô combien volcanique. Elle ne connaissait pas tout de leur histoire, mais ça, ça crevait tout bonnement les yeux.



code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour. (Electre et Jane <3)   Mar 25 Juil - 20:16

Electre & Edward & Jane
L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour.
Edward allait peut-être regretter de demander à Electre ce qu’elle pensait de leur mariage, mais en même temps l’avis de sa meilleure amie comptait quand même. Même si, bien sûr, la jeune femme était quelque peu particulière. Du moins, elle n’avait pas forcément la même façon de penser que les autres, et clairement pas d’eux. Au fond, Edward ne savait pas exactement où en était Electre question cœur – mais il le saurait bientôt – en dehors du fait qu’elle avait perdu quelqu’un (mais il ne se doutait pas que cet « âme sœur » était son frère), mais il ne l’imaginait quand même pas du tout se marier un jour. En même temps, Jane non plus on aurait pas cru autrefois qu’elle se marierait et pourtant, c’était la deuxième fois (troisième si on comptait vraiment) qu’elle le faisait. Mais bon, quand même, Edward ne s’imaginait pas réellement se rendre un jour au mariage d’Electre. Edward regretta en tout cas bien rapidement d’avoir demandé l’avis de sa meilleure amie, quand celle ci affirma que le mariage était aussi « m’as-tu-vu » qu’eux. Bon, il ne le prenait pas mal (autant dire que c’était quand même un sacré privilège parce que le jeune homme avait le don de se vexer bien rapidement), parce qu’il commençait quand même vraiment à connaître la jeune femme. Et il se doutait qu’elle cherchait surtout à rendre dingue Jane – ce qui marchait d’ailleurs – et que c’était sans doute sa motivation pour continuer. En tout cas, Electre affirma qu’ils ne se faisaient pas chier et que c’était quand même à leur image. En soit c’était quand même un compliment plus qu’agréable. Parce s’il y avait bel et bien quelque chose qui les correspondait, c’était le fait qu’ils n’étaient pas capable de se faire chier. Avec tout ce qu’ils avaient vécu en même temps (et ce qu’ils allaient vivre encore, très bientôt d’ailleurs sans que le jeune homme ne s’en rende compte).

« Bon bah, je vais considérer tout ça comme des compliments du coup. »

Même si quand même, le jeune homme se serait bien épargné quelques remarques de la jeune femme, quand bien même il avait décidé de ne pas se vexer. En même temps, à ses yeux, il n’y avait vraiment rien qui pouvait venir ternir cette journée. Il se trompait bien sûr, mais en même temps il ne pouvait pas vraiment s’en douter. Pour lui, rien ne pouvait concrètement les toucher et gâcher le bonheur qu’ils ressentaient.

« Je suis sûr qu’en fait Electre est carrément jalouse de nous. » Dit-il alors, en s’adressant évidemment directement à Jane, tout en faisant mine d’ignorer pleinement sa meilleure amie. « Et en même temps, qui ne serait pas jaloux là ? »

Pour le coup, Edward ne pouvait pas nier qu’il y avait quand même une part de sincérité dans ses propos. Là, tout de suite, il avait envie de croire que tout le monde ne pouvait qu’être jaloux de leur situation, de leur complicité, de leurs sentiments.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3863

Message#Sujet: Re: L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour. (Electre et Jane <3)   Mar 25 Juil - 20:40


L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour.
B

on, Jane voulait bien le reconnaître (en même temps, présentement, elle aurait bien du mal à nier, il faut le dire) : elle était jalouse, terriblement jalouse d'Electre, pas par manque de confiance envers Edward mais juste à l'idée qu'une autre fille puisse l'intéresser suffisamment pour qu'il en fasse sa seule et meilleure (en même temps c'était logique puisqu'elle était la seule, quelque part ça faisait d'elle la pire aussi) meilleure amie. En plus, ce n'était même pas comme si Electre cherchait à l'avoir dans la poche ou tentait de calmer un peu sa jalousie maladive. Non, il était évident qu'elle en rajoutait dès qu'elle avait la possibilité de le faire, et qu'elle y prenait un malin plaisir, au grand dam de la jeune femme. Tenez, alors qu'Edward lui demandait ce qu'elle avait pensé du mariage, voilà qu'elle donnait son opinion en mâchant si peu ses mots qu'elle ne pouvait s'empêcher de se sentir agacée. La vérité, c'est que le franc-parler d'Electre serait clairement susceptible de lui plaire, en des circonstances différentes, mais puisque madame s'octroyait la sympathie de son âme soeur, eh bien, ça ne passait pas du tout, qu'elle les traite indirectement de prétentieux, ça l'agaçait prodigieusement, et elle n'était pas loin de se mordre la langue pour ne pas prononcer des mots qu'elle finirait par regretter plus tard, par considération pour son âme soeur et rien d'autre cela va sans dire. D'ailleurs, le jeune homme, lui, se contenta de dire qu'il allait prendre ça pour un compliment, sauf que non, aux yeux de Jane, ça n'en était pas, c'était de la provocation, et ça lui tapait sur le système.

Jane sut tout de même se détendre un peu quand Edward la prit à parti, plaisantant au sujet de la potentielle jalousie d'Electre. Au fond, ça ne déplairait pas à Jane de l'imaginer jalouse de leur bonheur à tous les deux, et comme ça la mettait en position de supériorité, forcément, force lui était d'admettre qu'elle appréciait. En même temps, elle pensait qu'il y avait du vrai là-dedans. Ce qu'ils vivaient tous les deux ensemble, c'était si fort, si puissant, si évident... elle avait envie de croire qu'il était dans la logique des choses d'en être au moins un peu jaloux. Parce qu'ils connaissaient un sentiment vrai et inéluctable auquel personne d'autre ne saurait jamais prétendre, de ça, elle était sûre et certaine.

-C'est sûr, toute notre terre doit nous envier,
répondit-elle alors avec un sourire largement retrouvé. En même temps, comment le perdre en une soirée pareille, c'était forcément le plus beau jour de sa vie... Ou pas. Et nous voir heureux, ça doit être encore plus insupportable, quand on est tout seul.

Bon, ça c'était complètement gratuit.



code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour. (Electre et Jane <3)   Sam 9 Sep - 17:45

Electre & Edward & Jane
L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour.
Si Edward devait s’offusquer à chaque fois qu’Electre disait quelque chose, il n’aurait pas fini. La jeune femme était l’une des rares personnes qui ne touchaient pas trop à son orgueil, ou plutôt avec qui il prenait sur lui. En d’autre circonstance, avec d’autres personnes, Edward n’aurait pas aussi bien réagit alors qu’Electre disait clairement qu’ils étaient prétentieux, même si le jeune homme ne pouvait pas nier qu’il l’était. D’ailleurs, il sentait son âme sœur bouillir. Heureusement qu’il parvenait à temporiser un peu les choses, parce que sinon cela ne risquait que de faire ricocher une fois encore et ils risqueraient d’aller très (trop) loin. En tout cas, s’il ne prenait pas mal les propos de la jeune femme, ce n’était pas pour autant qu’il allait se retenir de lui lancer à son tour des piques. Au fond, Edward ne savait pas si sa meilleure (et seule en même temps) amie était jalouse réellement ou non, mais ça lui plaisait bien de se dire que ça pouvait être le cas. Le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’il y avait de forte chance qu’ils suscitent énormément la jalousie. Et il aimait ça. On allait encore dire qu’il était prétentieux, mais il n’en avait que faire. Edward ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de se croire supérieur aux autres et si à une période, il passait son temps à rabaisser Jane dans le seul but d’avoir ce sentiment, maintenant il faisait autrement. Et si ce n’était pas vrai, tant pis, cela ne l’empêchait pas de s’amuser. De se brosser un peu lui même dans le sens du poil.

Il savait qu’il pouvait compter sur Jane pour ça, d’ailleurs, pour enchaîner sur ses propos. Elle affirma – avec un sourire qu’il trouvait à croquer, mais en même temps il trouvait tout à croquer chez Jane, encore plus aujourd’hui... c’était un miracle qu’ils n’aient pas encore décidé de s’éclipser (même si Edward ne se doutait pas encore que ça allait être le début des emmerdes) – que tout Notre Terre devait les envier. C’était sûr et certain. Ce mariage était parfait, ils étaient parfaits, il était normal que le monde entier souhaite être à leur place. Jane ajouta cependant une pique directement pour Electre et Edward devait bien avouer que même lui, il n’aurait peut-être pas osé le faire. Quand bien même il adorait savoir que Jane pouvait être jalouse de sa meilleure amie. C’était idiot, sans doute, mais il ne pouvait pas s’empêcher de s’amuser de cette situation. Même s’il n’y avait aucune raison pour Jane d’être jalouse. Même si Edward s’entendait très bien avec Electre et qu’il l’appréciait énormément, il n’y avait pas photo. C’était Jane qui passerait toujours en première. Et concrètement, si Jane devait être jalouse, ce n’était pas de la jeune femme devant eux.

Le jeune homme s’amusa donc pleinement de la réplique de son épouse – officiellement son épouse à présent, c’était plus qu’agréable – et le montra avec le grand sourire qu’il afficha. Il ne dit rien cependant, se contentant simplement de regarder Electre et d’attendre sa réaction.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 549

Message#Sujet: Re: L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour. (Electre et Jane <3)   Sam 9 Sep - 18:09


L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour.
E

lectre était-elle jalouse ? Non, pas du tout. Ce n’est pas qu’il ne lui arrivait jamais de l’être, bien sûr, mais en l’occurrence, elle ne voyait vraiment pas ce qui pourrait potentiellement la rendre jalouse, à part peut-être le fait que le couple était blindé aux as et qu’elle aurait bien aimé avoir autant de moyens (même si elle ne les aurait clairement pas mis dans un mariage), mais pour le reste… Elle n’était pas jalouse de Jane, parce qu’elle n’avait pas la moindre vue sur Edward (contrairement à ce qu’elle pensait, manifestement), même si elle l’appréciait beaucoup et le trouvait plutôt beau gosse, elle n’était pas jalouse de ce mariage, parce que, en ce qui la concernait, elle trouvait ça stupide et inutile, de se marier, beaucoup d’énergie et de moyens dépensés pour pas grand-chose, et elle n’était pas jalouse de leur bonheur, parce que même si elle n’était pas totalement heureuse de son côté, et certainement pas épanouie sentimentalement (pour le moment), elle ne pensait pas que le genre de relation fusionnelle que vivait ce couple enflammé lui plairait. Trop d’interdépendance, pas assez de liberté. Non, vraiment, elle n’était pas jalouse, mais elle ne s’offusquait pas pour autant des réflexions de ses interlocuteurs, au contraire, ça l’amusait de constater le paroxysme que savaient atteindre leurs fiertés de paons quand ils s’y mettaient, tous les deux. Sérieusement, c’était à peine croyable. A peine croyable mais quand même singulièrement amusant. Ils se la racontaient beaucoup, mais elle avait tendance à considérer que ça faisait partie de leur charme. Ne leur en déplaise, oui, elle n’était pas jalouse, mais la jalousie de Jane lui plaisait beaucoup, même si sa dernière réflexion était moins plaisante à entendre que les autres. Pas parce qu’elle estimait qu’il était honteux d’être seul ou nécessaire d’être en couple, seulement parce qu’elle connaissait très bien le nom de celui qu’elle aimerait voir pallier à cette solitude. Mais c’était mal barré. Edward ne la défendit pas et semblait au contraire se délecter du spectacle, ne manquerait plus qu’un fauteuil confortable et il jouerait les spectateurs ravis… elle aimait bien ce genre d’attitude, souvent, c’était elle qui se retrouvait à sa place, mais s’il avait voulu assister au combat de boue de deux femmes se battant pour son honneur, il fallait convier la cousine de Julian à leur petite sauterie, pas elle.

-Sûrement,
affirma-t-elle, tout sourire. Enfin, ça doit surtout valoir pour les personnes comme vous qui sont infichues de vivre sans une autre personne à leurs basques, ajouta-t-elle, et ce n’était pas faux, après tout, ces deux-là étaient si littéralement dépendants l’un de l’autre que leurs vies étaient carrément liées au sens le plus rigoureux du terme. Détends-toi, cocotte, ajouta-t-elle, usant de ce charmant diminutif spontanément, parce qu’elle lui faisait l’impression d’un cocotte minute sur le point d’exploser. Edward est très sexy, je te l’accorde, mais j’ai pas l’intention de le voler, ton mari.

Ça, c’était vraiment juste dit pour l’emmerder. Ça ne la dérangeait pas de conserver l’ambiguïté, ça l’emmerderait plus qu’Edward croie qu’il y en ait une.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1821

Message#Sujet: Re: L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour. (Electre et Jane <3)   Mar 24 Oct - 22:15

Electre & Edward & Jane
L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour.
Edward devrait sans doute prendre la défense de Electre, préciser encore et encore – parce que mine de rien, il l’avait déjà dit qu’il n’y avait rien entre lui et sa meilleure amie – que rien n’était ambiguë, mais en même temps le jeune homme savait parfaitement que ça n’enlèverait en rien à la jalousie de Jane. Et quand son âme sœur était jalouse, on ne pouvait pas vraiment lui faire changer d’avis. En même temps, il était exactement pareil. Et on voyait bien ce qu’il avait pu faire, par moment, par jalousie. Il devrait donc intervenir, ce genre de chose, mais non, Edward préférait largement se la jouer spectateur. Electre approuva les propos de Jane, mais quelque chose lui disait que ce n’était pas du tout ce qu’elle pensait en réalité. En même temps, de son côté, il se disait quand même que la jeune femme avait peu de raison d’être jalouse quand même. Non pas qu’elle n’ait pas de raison en soit, mais elle n’avait pas du tout la même façon de penser que les Baker. Jane et lui étaient inséparable, même quand ils avaient eu envie de se séparer, même quand ils avaient cru qu’ils ne pouvaient pas être ensemble, ils n’y étaient pas parvenir. Se rendant, forcément, à l’évidence qu’ils étaient fait l’un pour l’autre. Ce qui convenait parfaitement à Edward. Et pour le moment, il n’y avait donc aucun doute à avoir. Ils étaient heureux, ils venaient de se marier... mais les choses n’allaient pas tarder à s’envenimer.

Quand Electre affirma à Jane de se détendre, la surnommant « cocotte », Edward eut le réflexe de tourner son regard vers son épouse pour observer son visage et voir comment elle réagissait – quand bien même le sentiments qu’ils partageaient allaient sans doute être bien plus parlant. Le jeune homme ne se retint pas, en tout cas de son côté, de se sentir flatté quand Electre affirma qu’il était très sexy. En même temps, il n’allait pas dire le contraire. Évidemment, il appréciait le compliment de Electre, mais il n’imaginait pas une seule seconde que cela puisse avoir une valeur quelconque. Edward passait son temps à le dire, lui-même, qu’il était beau gosse, qu’il avait un corps parfait, ce n’était pas pour autant qu’il s’aimait... bon, mauvais exemple.

« En même temps, à ce que je sache, je ne suis pas un objet. »
Dit-il alors, à l’adresse de sa meilleure amie.

Tout ça pour dire, en tout cas, que Jane n’avait rien à craindre. En fait, elle n’avait rien à craindre de Electre, mais vu la situation... enfin, pour le moment, ils n’avaient aucune raison de se prendre la tête à ce sujet. En cet instant précis, les myrihandes étaient simplement un jeune couple marié parfaitement heureux et Edward avait bien envie d’en profiter.

« Bon, vous pouvez vous prendre la tête, me louanger tant que vous voulez, reconnaître à quel point je suis un dieu vivant mais... » Ouais, bon, il en faisait peut-être un peu trop. « Mais sérieusement... il n’y a aucune raison que vous ne vous entendiez pas, vous savez ? »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3863

Message#Sujet: Re: L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour. (Electre et Jane <3)   Mer 25 Oct - 20:11


L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour.
N

on mais... cette fille l'exaspérait terriblement. "Cocotte"... De quel droit est-ce qu'elle acceptait "cocotte" ? Elle ne la connaissait pas, cette fille, et elle ne lui donnait pas du tout envie de mieux la connaître vu la tournure que prenait la discussion, alors elle n'appréciait vraiment pas qu'il se permette de lui donner des surnoms débiles comme celui-là, comme si elles avaient élevé les cochons ensemble. Et ça c'était rien, parce que l'entendre affirmer que son âme soeur était sexy, c'était le pompom ! OK, c'était pour ajouter dans la foulée qu'elle n'avait pas l'intention de le lui piquer, mais c'était pas franchement ce qu'elle avait envie d'en retenir, et elle voyait bien, en plus, que, de son côté, Edward jubilait. Et elle pouvait à peine le lui reprocher, parce qu'elle savait bien que le problème venait d'elle. Elle n'aimait pas l'effronterie d'Electre, mais en même temps, elle devinait que la meilleure amie de son mari aimait juste la titiller et la provoquer, sans aucune arrière-pensée. Quant à Edward... dès qu'on flattait son égo, on voyait bien ce que ça donnait, hein... malheureusement. Bref, elle était agacée à un point inimaginable. Et Edward, s'il cherchait peut-être à désamorcer la bombe, ne lui en donnait pas l'impression en affirmant que ça ne le dérangeait pas qu'on face son éloge pendant des siècles et le considère comme un dieu vivant, pour autant, elles devraient s'apprécier. OK, quelque part, Jane se disait qu'il n'avait pas tort, parce que si Electre lui sortait par les trous de nez, ça restait la meilleure amie d'Edward, et ce dernier avait bien accepté la sienne, de meilleure amie, alors qu'on ne pouvait franchement pas dire que c'était gagné au départ, bien au contraire, même. Elle poussa un soupir avant de répondre.

-Attends que je te présente mon meilleur ami super canon, qui t'appellera "coco" et qui affirmera que je suis super sexy, et on en reparlera.

Ca devait être une plaisanterie, mais ça l'était juste à moitié quand même, parce que c'était quand même très frustrant pour elle. Et elle était convaincue que si les rôles étaient inversés, Edward pèterait un sérieux cable. Oui, elle était jalouse, c'était évident, c'était clairement un défaut qu'ils avaient en commun. Mais Edward, lui, avait tendance à se montrer un rien plus... extrême quand il laissait s'exprimer sa jalousie.

-Mais je me fais pas de souci, je sais qu'Edward a toujours préféré les blondes.

Et ça, c'était juste un petit tacle gratuit à Perséphone, parce que pourquoi s'en priver ? Même si au final, d'ici très peu de temps à présent, elle ne serait plus si sûre de cette affirmation. Au contraire, elle la remettrait grandement en question.

-T'as entendu, elle a dit que j'étais super canon,
fit Electre qui semblait se foutre comme de l'an quarante de l'hostilité de Jane. Au moins, elle a l'oeil.


Bon, au final, cette remarque eut aussi le don de faire sourire Jane.



code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour. (Electre et Jane <3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amour, sans la jalousie, n'est pas l'amour. (Electre et Jane <3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Sans amour, sans ami(e)s et maintenant sans boulot...[LIBRE]
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]
» L'AMOUR SANS TABOU NI FRONTIERE
» Lien d'amour sans fin [Bijoux magique]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez les Baker-