Partagez | 
 

 Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Dim 12 Mar - 14:53



Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
J

ane afficha un fin sourire quand son époux lui affirma que tout lui allait, tant qu'ils étaient ensemble, tous les deux, et qu'ils pouvaient bien rester là, tous les deux, éternellement, même, d'ailleurs, si c'était pour n'être qu'ensemble sans consommer leur mariage tout neuf (en tout cas pour le deuxième). Elle se rendait compte qu'il lui devenait de plus en plus simple de sourire, et ça la rassurait. Certes, ça ne résolvait pas tout. Il était certain qu'il viendrait des moments où la rancoeur ou la tristesse referaient la surface, parce qu'elle penserait à Perséphone ou à l'enfant qu'elle n'aurait jamais, mais elle savait maintenant qu'ils finiraient par être ponctuels et que, le reste du temps, elle parviendrait à simplement profiter des sentiments profonds que lui inspirait l'homme qu'elle aimait malgré les épreuves. C'était rassurant, apaisant. Edward voulait vraiment se faire pardonner, il voulait vraiment n'être qu'avec elle, qu'importe les concessions qu'il devait faire pour cela, et c'était l'une des choses sur lesquelles elle avait eu le plus besoin de se rassurer. Autant dire que cet instant de complicité (durement) regagné lui faisait le plus grand bien. Son sourire se permit même de grandir quand Edward se permit de plaisanter en suggérant qu'ils prennent Ambre pour esclave. L'idée n'était pas déplaisante en soi, ceci dit, surtout parce que justement, Ambre serait tout sauf ravie de devoir se mettre au service de ce couple qu'elle n'approuvait pas du tout. D'ailleurs, devant Ambre et pour l'agacer, Jane savait mieux que devant quiconque dissimuler ses problèmes et son état d'esprit, parce qu'elle tenait absolument à ne pas donner raison à l'exaspération et aux réticences de sa belle soeur.

-Tu penses ! Je suis sûre qu'elle n'attend que ça, de se mettre à notre service. C'est juste qu'elle ose pas l'avouer, se permit de plaisanter Jane à son tour. C'est la fierté légendaire des Baker, ça.

Et Jane s'incluait dans le lot, bien sûr, car la jeune femme était très officiellement une Baker, à présent, elle avait même accepté de prendre ce nom, ce qu'elle n'aurait jamais pensé faire. Une preuve encore du fait que leur relation était trop unique pour ne pas se battre pour elle.

-J'espère qu'on les a pas réveillés, d'ailleurs,
observa-t-elle alors, évoquant Ambre mais aussi Preston. Jane était trop alcoolisée pour concevoir auparavant que leurs disputes pouvaient avoir attiré l'attention de son beau frère et de sa belle soeur, mais avec un peu de recul, ils n'avaient pas été très discrets. Parfois, Jane se disait qu'habiter au même endroit qu'eux n'arrangeait pas spécialement l'amélioration de leurs liens au vu des circonstances, mais ils n'avaient pas vraiment le choix, il fallait qu'ils fassent avec.



code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Dim 12 Mar - 16:09

Jane & Edward
Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
Edward adorait vraiment de voir Jane sourire, il avait le sentiment qu'elle le faisait de plus en plus. Il aimait ça oui, parce que c'était quelque chose qui lui avait manqué. Rien n'était arrangé encore une fois, mais au moins il avait le sentiment qu'elle allait quand même mieux. Il avait eu si peur de la perdre, mais maintenant il savait qu'il n'allait pas la perdre. Qu'elle n'était pas forcément bien, qu'ils allaient sûrement encore vivre des moments difficiles, mais qu'il n'allait pas la perdre pour autant. Qu'ils avaient tous les deux envie que ça marche, de s'en sortir ensemble, que tout cela continue. Edward n'avait donc plus aussi peur de perdre son âme sœur, même s'il craignait quand même un peu qu'ils ne parviennent pas à retrouver exactement ce qu'ils avaient vécu avant tout cela. Et en même temps, peut-être qu'ils parviendraient à trouver mieux. Dans tous les cas, le jeune homme avait l'intention de garder espoir et le fait de voir des sourires sur le visage de son âme sœur lui donnait encore plus d'espoir. Il aimait qu'ils plaisantent tous les deux sur les mêmes sujets.

Edward afficha un plus grand sourire de son côté quand Jane en rajouta sur sa remarque sur Ambre. Oh oui, bien sûr, sa jeune sœur allait adorer l'idée d'être à leur service. Si Ambre entendait les paroles de sa belle-sœur (parce qu'elles étaient officiellement belles-sœurs maintenant, quoi que dire la jeune fille), elle risquait fort de monter sur ses grands chevaux. Mais Jane n'avait pas tort en affirmant qu'elle était fier comme une Baker, c'était quelque chose qui caractérisait bien leur famille. Dont Jane faisait évidemment partie maintenant, malgré tout cela. Elle portait ce nom d'ailleurs. Ce qu'Edward ne lui avait pas demandé d'ailleurs et qu'il avait vraiment appréciait de découvrir. Même si, au final, avec tout ça, ils ne l'avaient peut-être pas vraiment savouré.

« Au moins on a quelque chose pour nous. » En plus de leur fortune, ce qui n'était pas désagréable, ils avaient quelque chose les rapprochant. Edward leva un peu son regard vers l'escalier quand Jane affirma qu'elle espérait qu'ils ne les avaient pas réveillé. « Si on a réveillé Ambre, elle nous le fera remarqué demain... »

Ça le jeune homme faisait confiance à sa jeune sœur pour leur faire une remarque, parce qu'elle ne pouvait pas s'en empêcher. Et qu'elle aimait trop l'idée de montrer qu'elle n'aimait pas leur couple. Et ils s'efforçaient de montrer que tout allait bien devant elle d'ailleurs, pour ne pas donner raison à ses résistances. Mais en même temps, cela devait être pénible pour Jane de devoir supporter tous les Baker. Un c'était déjà assez difficile à supporter.

« Tu sais... » Reprit-il doucement. « Je me disais que ça serait peut-être bien qu'on vive ailleurs. »

Ce qu'il n'avait pas vraiment envisageait jusque là, parce qu'il n'avait aucune envie de partir d'ici et de laisser Ambre seule avec Preston. Mais force lui était de constater que finalement Preston lui tapait moins sur le système que sa sœur et surtout... qu'ils avaient besoin d'un endroit à eux.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Dim 12 Mar - 16:45



Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
J

ane conservait sur son visage un sourire qui demeurait serein tandis que son âme soeur évoquait le fait que le fameux orgueil des Baker était au moins une chose qu'ils avaient pour eux. Effectivement, on pouvait dire ça comme ça. Si on voulait. Même si cette orgueil était bien loin de plaire à tous et en rebutait plus d'un, ce pour des raisons ce qu'il y a de plus évidentes au passage. Mais cette fierté propre à ce nom qui était désormais le sien aussi (même si elle n'avait pas attendu de le porter pour être diablement orgueilleuse, elle aussi) faisait le sel de leur relation, et était un bon motif de réconciliation. Car en cet instant, c'était ce que Jane avait le sentiment de réussir à doucement atteindre. L'harmonie, la douceur, la complicité... un climat de réconciliation réel qui n'avait rien à voir avec les quelques tentatives qu'ils avaient pu avoir après leur mariage. Là, elle se sentait vraiment prête à faire un pas sûr et réel vers son âme soeur. Il avait fallu qu'elle soit alcoolisée et qu'ils se prennent vivement la tête pour ça, mais manifestement, ça n'avait pas été en vain. Ils allaient vers un mieux, et c'était on ne peut plus appréciable, vraiment. Edward dressa l'oreille en même temps qu'elle quand Jane émit l'hypothèse qu'ils aient réveillé la maisonnée. Aucun bruit ne se faisait entendre, mais ça ne voulait rien dire, et ce ne serait pas forcément la première fois. Ils se disputaient quand même très régulièrement, même avant de se dire "oui" (officiellement ou pas d'ailleurs), et puis, même quand ils ne se disputaient pas, ils n'étaient pas forcément très discrets... Enfin oui, si ça avait été le cas, Ambre le leur ferait comprendre bien assez vite. Quant à Preston ? Il était toujours muet à ce sujet. A croire qu'il avait décidé de prendre le parti du "moins j'en sais, mieux je me porte". Quelque part, il avait sûrement trouvé là la meilleure manière de se préserver de la relation explosive des deux myrihandes du feu. Elle allait reprendre la parole, mais Edward s'en chargea à sa place, et d'une manière qui la prit nettement au dépourvu.

-C'est vrai ? demanda-t-elle alors, question sans doute stupide, puisqu'il ne lui dirait rien si ce n'était pas le cas. Vivre ailleurs, ils en avaient parlé, mais jamais concrètement, parce que Jane savait qu'Edward tenait à rester avec son frère et sa soeur en tout cas pour commencer. Mais elle devait bien avouer que le peu d'intimité qu'ils pouvaient avoir tous les deux n'arrangeait peut-être pas leur situation. Tu serais prêt à quitter cette maison ?

Elle devait bien avouer qu'elle n'attendait que son feu vert pour partir, elle pensait qu'ils en avaient grand besoin l'un comme l'autre, et il était sans doute temps.



code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Dim 12 Mar - 17:55

Jane & Edward
Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
C'était une chose à laquelle il songeait effectivement depuis un moment. Enfin, ils en avaient souvent parlé en réalité, même si c'était un sujet qu'ils remettaient à plus tard. Ils s'étaient toujours dis qu'un jour, ils allaient quitter cette maison, qu'ils allaient vivre chez eux, qu'ils seraient un vrai couple... une vraie famille. Au fond, peut-être qu'Edward avait eu besoin de quelque chose pour lui faire un déclic. Et c'était sans doute ce qui était arrivé, finalement, sans qu'il ne s'en rende compte. Edward savait qu'à un moment, il devrait quitter la maison de ses parents, mais il ne pensait pas être prêt. Pour tout un tas de raison. Il vivait ici depuis sa naissance, ce n'était quand même pas rien de partir et ce n'était pas comme s'ils se marchaient continuellement dessus. En soit, les Baker pouvaient très bien vivre sans se voir de la journée. Edward se contenait donc très bien de cette maison, parce qu'il y avait ses habitudes, ses souvenirs aussi. Ses parents étaient là autrefois, maintenant ils n'étaient plus là. Et puis, au fond, le jeune homme avait encore eu envie de protéger Ambre, même si sa jeune sœur ne le lui rendait pas vraiment bien. Mais au final, le jeune homme avait peut-être juste peur de partir. Il ne savait pas vraiment, mais l'idée de le faire lui revenait souvent à l'esprit ces derniers temps. Sans doute parce qu'il se rendait compte que ce n'était pas une situation agréable pour Jane, que ça ne risquait pas vraiment de les aider à trouver un équilibre.

Jane sembla surprise en tout cas, quand il lui exposa l'idée. Le jeune homme devait bien avouer qu'il aimait bien faire son petit effet de surprise en évoquant l'idée. Elle lui demanda alors s'il serait prêt à quitter cette maison, question parfaitement légitime. Puisque c'était après tout la base d'un éventuel départ. Jane avait accepté qu'ils vivent ici, dans un premier temps parce qu'elle n'avait nulle part où allait après l'histoire avec les Hellsing et sa séparation avec Leopold. Mais aussi, surtout, parce qu'elle savait qu'il n'était pas prêt à partir.

« Je suis prêt à tout pour toi. » Répliqua-t-il alors, dans un nouveau sourire. Il était sérieux, il était vraiment prêt à tout pour Jane, surtout en ce moment, pour lui prouver qu'il tenait à leur histoire, à elle, et qu'il regrettait ce qu'il avait fait avec Perséphone. Mais il ne le faisait pas que pour elle. « Mais je me dis que ça pourrait être bien oui. Qu'on ait un endroit à nous, rien qu'à nous. » Sans que Jane ait besoin de supporter les membres de sa famille donc. Quoi que Preston était le plus supportable, puisqu'il vivait sa vie de son côté. « J'ai envie de vivre juste avec toi. » Même s'il ne pouvait pas non plus affirmer que c'était si évident que ça n'allait pas lui faire bizarre. « Mais Ambre va avoir encore plus de raison de te détester. »

Non parce qu'il osait croire quand même que sa sœur aimait l'idée qu'il vive encore chez eux.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Dim 12 Mar - 18:17



Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
J

ane ne se serait pas permis d'aborder le sujet d'elle-même, mais il lui trottait dans la tête depuis un moment. Elle savait bien qu'ils n'allaient pas vivre toute leur vie dans cette maison, qu'à un moment ou à un autre, ils partiraient, mais il avait aussi constaté que son âme soeur était bien trop attaché à ces lieux pour vouloir partir, à ces lieux et à sa petite soeur, qui avait peut-être moins besoin d'être protégé qu'il le pensait, et dont Preston pouvait très bien prendre soin par ailleurs quand il ne serait pas là. Elle était convaincue que vivre sous le même toit, mais dans un endroit à eux, déchargé de souvenirs, bons ou mauvais, où ils pourraient créer leurs propres souvenirs, bons ou mauvais également, c'était le meilleur moyen pour eux de vivre au mieux leur relation, mais elle n'avait pas voulu brusquer le jeune homme. Il avait voulu que l'initiative vienne de lui. Et apparemment, il était prêt. Au bon moment. Parce que s'ils voulaient vraiment se donner une chance et parvenir à se retrouver de la bonne manière, il fallait qu'ils s'octroient la chance d'avoir un endroit qui ne soit qu'à eux et à eux seuls. Un espace neutre où leur union pourrait se consolider. Oui, Jane était ravie, en fait, que son âme soeur reparle de ce projet. Parce qu'il était sûrement temps. Jane aussi avait juste envie de vivre avec Edward, lui et lui seul. De préférence, il ne voulait plus avoir à le partager, même avec sa famille, et puis, une nouvelle maison, c'était une tonne de projets sur lesquels se focaliser, une façon de regarder vers l'avenir, et ça aussi, c'était primordial pour eux. En fait, sans être la solution miraculeuse à tous leurs problèmes, n'exagérons rien, ce pourrait en esquisser des éléments favorables, ce qui était déjà beaucoup.

-Ça changera pas de d'habitude, ça
, observa Jane quand Edward reparla d'Ambre, le fait qu'il l'évoque avec tant d'insistance ne saurait duper Jane, il s'inquiétait certainement à l'idée de la laisser... Au moins, elle ne verra pas ma tronche tous les jours, elle te reprochera peut-être moins de m'avoir épousé, comme ça. Et puis tu sais, ça t'empêchera pas de la revoir dès que tu voudras, tous les jours, même, si tu veux, je te le reprocherai pas. Oui, elle cherchait à le rassurer. Elle ne voulait pas qu'il change d'avis. Donc... Quand tu dis que tu aimerais bien qu'on vive ailleurs, ça veut dire que si dès demain, on se met en quête d'un nouveau toit, ça ne te dérangera pas ?

Elle avait besoin de l'entendre le lui dire. Parce que de son côté, elle n'avait aucune envie d'attendre. Pas maintenant que l'idée était concrètement lancée. A croire que sans trop y penser, cette idée la travaillait beaucoup, finalement.

code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Dim 12 Mar - 19:14

Jane & Edward
Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
Ça n'allait pas changer en effet, Ambre n'avait pas besoin d'excuse supplémentaire pour avoir des reproches à faire à sa belle-sœur. Mais bon, quand même. D'accord, Edward avait envie de vivre ailleurs avec Jane, mais il ne pouvait pas nier le fait qu'il s'inquiétait quand même de laisser seule Ambre. Bon... elle n'était pas seule, mais quand même. On ne pouvait pas dire que la laisser à Preston, c'était vraiment la laisser avec quelqu'un. Quoi qu'en ce moment, Edward n'avait que peu de reproche à faire à son frère. Preston s'était même montré assez agréable dernièrement, ne s'opposant pas à son mariage avec Jane (contrairement à Ambre donc), acceptant d'être son témoin même. Edward devait revoir un peu son jugement envers son aîné et donc, il n'avait pas vraiment d'excuse pour rester chez lui. Mais bon... D'accord, il ne pouvait pas s'empêcher de s'inquiéter. C'était quand même un peu bizarre pour lui de partir de la maison. Mais il se pensait prêt, sinon il n'aurait jamais parlé de l'idée à son âme sœur. Puisqu'il savait que c'était quelque chose qu'elle attendait, le jeune homme n'aurait pas pris le risque de lui en parler pour revenir sur sa décision ensuite. Il avait juste besoin d'un bon coup de pied dans les fesses pour avancer enfin. Il comptait sur Jane pour le pousser à le faire. Sans elle, il serait de toute façon resté là.

Et comme bien souvent, Jane savait exactement ce qu'il ressentait, puisqu'elle ne manqua pas de le rassurer. Outre le fait qu'Ambre allait pouvoir s'épargner de voir sa belle-sœur tous les jours, rien ne l'empêchait de voir son frère tous les jours. Jane n'avait pas l'intention de reprocher au jeune homme de venir la voir tous les jours d'ailleurs. Ok... Edward se faisait sans doute trop de souci en fait. C'était idiot, il fallait bien qu'il prenne son envole de toute façon, c'était ce qu'il voulait. Ça n'allait pas changer le fait qu'il serait là pour sa jeune sœur quand même. Le sourire d'Edward se fit plus franc encore quand Jane proposa carrément qu'ils se mettent déjà en quête d'un nouveau toit dès le lendemain.

« Ça veut dire que dès demain, on peut commencer à chercher un endroit rien qu'à nous oui. » Il n'avait pas l'intention de revenir sur ce qu'il lui avait dit. Il pensait vraiment que ça leur ferait du bien, à tous les deux. Edward pourrait peut-être mûrir un peu plus et ils avaient besoin de ça pour se focaliser un peu sur leur avenir. De nouveaux souvenirs, de nouveaux projets. Quoi de mieux pour renforcer ce qui était encore un peu fragile que de si grands projets. Comme ça, ils allaient pouvoir se concentrer sur des choses tournés vers l'avenir, plutôt que de continuer de se prendre la tête sur le passé. Même si ce dernier n'allait pas disparaître non plus, mais peut-être juste être un peu moins présente. « Enfin, ça c'est si tu es capable de sortir du lit sans gueule de bois. »  
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Dim 12 Mar - 19:31



Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
C

ette conversation avait très mal commencé, mais elle prenait à présent la meilleure tournure possible, non seulement Jane et Edward étaient parvenus à retrouver un peu de leur complicité et un semblant d'intimité, mais en plus de cela, ils faisaient des projets, et la jeune femme se rendait compte au moment de les faire que c'était l'un des besoins les plus directs qu'elle avait en ce moment, même si elle ne s'en était pas directement rendu compte. La jeune femme était totalement perdue, dernièrement, parce qu'elle devait se faire à une vérité difficile à avaler, parce qu'elle avait peur pour l'avenir, mais cela résidait en partie dans le fait qu'elle n'avait pas la moindre idée de ce dont cet avenir pourrait justement être constitué. Elle n'avait pas forcément d'idée plus claire maintenant, mais elle avait au moins un projet à poursuivre, et bordel, ça faisait du bien. Un nouvel endroit où vivre avec son époux. Le simple fait qu'ils en parlaient si sérieusement, est-ce que ce n'était pas la preuve qu'ils n'avaient pas la moindre intention de se séparer en dépit des doutes et des craintes. Ce projet, c'était un nouvel engagement, pas des moindres, qui revenait donc à affirmer qu'ils s'engageaient à poursuivre et vieillir du bien. C'était une belle perspective. Une douce perspective, dans laquelle Jane aimait tout. C'était pour cette raison qu'elle parlait de précipiter les choses. Si elle s'écoutait, elle déménagerait dès le lendemain en fait. Elle avait envie qu'ils se focalisent sur ce projet, et plus encore qu'ils le concrétisent, c'était à ses yeux la meilleure manière de continuer. Elle aima par conséquent qu'Edward était véritablement prêt. Ce n'étaient pas des paroles en l'air. Ils allaient le faire. Ils allaient le faire.

-Je t'emmerde,
répliqua Jane pour la forme (mais sans le penser, bien sûr) quand Edward évoqua sa potentielle gueule de bois du lendemain.

Mais en même temps, il n'avait peut-être pas tort. Jane ne ressentait plus spécialement les effets de l'alcool, et se sentait presque sobre, en vérité, que ce soit parce que ces effets se dissipaient ou parce que la sobriété d'Edward compensait son alcoolémie, mais si ça se trouve, son corps se rappellerait à son bon souvenir le lendemain matin. Désagréable perspective. D'un autre côté, c'est sûr, ça lui apprendrait.

-C'est pas une pauvre gueule de bois de rien du tout qui m'arrêterait de toute façon,
ajouta-t-elle alors. Et elle le pensait effectivement, même si c'était sans doute un peu présomptueux. Mais dans le doute, on devrait peut-être parler tout de suite de ce qu'on veut pour notre future maison, qu'on fasse le point avant que j'ai trop mal au crâne pour réfléchir.

Gros prétexte pour en discuter de suite, donc.



code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Dim 12 Mar - 20:25

Jane & Edward
Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
Jane pouvait l'emmerder autant qu'elle le voulait, ça ne dérangeait pas Edward. Au contraire... non il n'était pas masochiste (du moins, pas plus que ce qu'on le savait déjà), mais c'était le genre de réplique qu'elle lui lançait autrefois et beaucoup moins depuis le mariage. Maintenant, ils avaient quand même vraiment retrouvé un genre de complicité qui faisait vraiment du bien au jeune homme. Hier encore, ils n'avaient pas eu une discussion aussi agréable tous les deux. Bon, encore une fois, rien n'était arrangé, mais quand même. Ils parlaient d'un vrai projet, d'un projet d'avenir. Ils ne se contentaient pas de se dire que ça allait durer, en se disant qu'ils vivraient toujours dans cette maison. Ils avaient l'intention de trouver un nid à eux, un nid qui allait leur plaire à tous les deux. C'était la première fois qu'ils avaient quelque chose d'aussi concret depuis leur mariage, ça ne pouvait que donner de l'espoir. Et puis, il y avait vraiment quelque chose de plus léger chez Jane. En tout cas, Edward ne regrettait pas du tout d'avoir ramené le sujet sur le tapis maintenant. Au final, c'était peut-être ce dont ils avaient eu besoin tous les deux. Et même si Edward ne pouvait pas cacher le fait que c'était un grand changement pour lui, il n'avait pas l'intention de revenir sur ses propos. Même si, par hasard, Jane devait tout oublier parce qu'elle était complètement bourrée.

Bon, le jeune homme exagérait un peu en réalité, il voyait bien que son âme sœur allait bien. Mais rien ne pouvait garantir qu'elle n'allait pas avoir le droit aux retour de bâton après tout l'alcool qu'elle a bu, même si elle affirmait qu'une simple gueule de bois allait être incapable de l'arrêter. Pour ça, Edward lui faisait confiance, quand elle voulait quelque chose, elle savait l'obtenir.

« Oui, dans le doute, bien sûr. »

Edward n'y croyait pas vraiment, il se doutait bien que Jane avait surtout envie qu'ils en parlent tout de suite. Ce qui ne le dérangeait pas tant que ça en soit. Même s'il était tard, qu'ils avaient tout le temps de parler de ça à un autre moment. Mais si ça faisait plaisir à Jane, s'il pouvait lui prouver qu'il tenait vraiment à aller vivre ailleurs avec elle, alors ça lui convenait. En tout cas, le jeune homme se retint quand même de lui lancer une nouvelle pique. Il n'avait pas envie de trop jouer avec le feu.

« La chose à laquelle je tiens le plus, c'est une grande maison. Hors de question que je vive dans un taudis. » Une grande maison... en fait autrefois quand ils réfléchissait à l'endroit où il vivrait avec Jane, il n'avait pas pu s'empêcher de se dire qu'il faudrait une grande maison pour accueillir un tas de marmots. Est-ce qu'il avait tenu à ce point à avoir une grande famille ? En partie, il faisait partie d'une grande famille lui après tout. Mais bon, la question ne se posait plus vraiment et le jeune homme n'avait aucune envie de revenir sur ce détail précis.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Dim 12 Mar - 21:13



Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
J

ane ne releva pas quand Edward lui fit comprendre qu'il n'était pas dupe quand elle affirma que s'ils pouvaient parler de leur future maison tout de suite, c'était parce qu'elle craignait d'avoir la gueule de bois le lendemain. Il était évident qu'il ne s'agissait pas de ça. Elle avait juste envie de planifier tout ça, elle avait envie de rêver sa future maison, elle avait envie de se raccrocher à ce projet comme à un radeau qui la mènerait vers de meilleures disposition, vers une vie harmonieuse. Tout ne serait pas résolu sous prétexte qu'ils vivraient sous le même toit, car à la place, il faudrait qu'ils assument de vivre ensemble au quotidien, sans personne pour jouer les intermédiaires. Mais elle voulait vivre ça. Elle avait même hâte de vivre ça, et le vivre par la planification était à ses yeux la meilleure manière de s'y prendre. Elle avait vraiment hâte d'y être, et elle espérait qu'ils ne mettraient pas longtemps à trouver la maison de leurs rêves. Elle n'avait jamais été très patiente. Et elle demandait à son mari d'être on ne peut plus patient. Ce n'était pas forcément équitable. Mais ce n'était pas la question, présentement. Edward fut le premier à parler de ce qu'il voulait pour leur future maison. Il voulait quelque chose de grand. Jane n'était pas vraiment surprise de l'entendre. Il suffisait de voir la taille de l'endroit où ils vivaient présentement pour s'en rendre compte. Edward venait d'une famille fortunée. Ils avaient toujours vécu dans le luxe et l'oppulence, alors forcément, il pourrait difficilement vouloir changer cette habitude. Contrairement à Jane, qui avait été habituée à vivre modestement et à qui ça n'aurait pas spécialement dérangé de vivre dans une maison plus petite. Mais d'un autre côté, plus il y avait d'espace, plus c'était agréable. Même si Jane ne savait pas trop comment ils combleraient une maison trop grande... Trop d'espace à remplir à deux, ça manquerait peut-être de vie. Et ils ne seraient jamais que deux à vivre là. Ou deux et demi.

-Le contraire m'aurait étonné,
déclara-t-elle alors, le charriant légèrement mais sincèrement malgré tout. Moi ce que je veux surtout, c'est qu'on soit tranquilles. Pas de voisins pour venir nous emmerder. Une maison à l'écart, paumée au milieu de nulle part. Ce qui aurait au passage le mérite de ne pas attirer l'attention des Hellsing, qui avaient plus encore de raisons qu'avant de vouloir les tuer. Il faudrait peut-être aussi qu'on prévoit une chambre en plus, tu sais... enfin... pour lui, ou elle... Pour l'enfant qui n'était pas à elle mais dont Edward devait avoir le droit de s'occuper malgré tout. Et une chambre avec un lit gigantesque pour nous, ajouta-t-elle alors, pour s'exprimer avec plus de légèreté.


code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Dim 12 Mar - 22:24

Jane & Edward
Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
Edward leva son regard au ciel quand Jane précisa que ça l'aurait étonné qu'il désire vivre dans une petite maison. Bah... en même temps, ils n'allaient pas vivre dans une petite chaumière non plus. Le jeune homme avait quand même eu l'habitude d'avoir de la place, il avait donc envie d'en avoir encore. Même si forcément, à deux, ça n'allait pas être aussi évident. Autrefois, quand le jeune homme pensait pouvoir encore fonder une famille avec son âme sœur, il s'était imaginé une énorme maison remplit. Mais maintenant, ils pouvaient quand même avoir une énorme maison et trouver un autre moyen pour la remplir. En tout cas, Edward voulait une grande maison, c'était au fond la seule chose qu'il désirait vraiment. Jane de son côté voulait une maison isolée, où ils allaient pouvoir être tranquille sans voisin. Ce n'était pas plus mal, Edward devait bien avouer qu'il avait envie d'être tranquille aussi. Mais surtout, il faudrait qu'ils évitent quand même d'attirer l'attention. Tant qu'à déménager, autant qu'ils s'arrangent pour que les Hellsing ne leur tombent pas dessus, même si la famille de chasseur n'allait sans doute pas mettre longtemps avant de les retrouver quand même. Parce que le village n'était pas si grand que ça. Il approuvait l'idée d'une maison isolée dans tous les cas.

Edward se sentit cependant un peu plus mal à l'aise quand son âme sœur aborda le sujet de cet enfant qu'il allait avoir sans elle et qu'il ne savait pas encore s'il allait assumer ou pas. Il évitait de trop y penser en ce moment, il avait envie que la situation soit vraiment arrangée avec Jane (si ça pouvait arriver) avant de le faire, même si cela risquait de prendre du temps. Il ne savait pas trop ce qu'il allait faire encore, mais évidemment, il ne pouvait pas nier avoir penser à ce détail quand même. Il appréciait que ça soit Jane qui en parle d'ailleurs, il n'aurait pas osé le mettre sur le tapis. Donc il approuvait également, même si c'était quand même un peu plus délicat. Edward fut heureux que Jane enchaîne sur la question du lit.

« J'aime bien les grands lits, mais s'il est trop grand, on risque d'avoir froid quand même. » Se permit-t-il d'ajouter avec légèreté aussi, avant d’enchaîner. « Il nous faut une salle de bain avec une énorme baignoire aussi. » Pour tout un tas de raison, c'était quand même plus agréable de se baigner  quand on avait de la place, pour une ou deux personnes par exemple. « Faudrait une chambre d'ami aussi. On a pas beaucoup d'ami, mais on sait jamais qu'on ait besoin d'héberger l'un d'entre eux. » On ne savait jamais, qu'Electre ait besoin d'être hébergé, ou Gwenn, ou encore Ambre même. « Et il nous faut une cheminée. » Ajouta-t-il, disant simplement les idées qui traversaient soudainement son esprit. « Les cheminées c'est bien. »

En tant que myrihande du feu, ça serait quand même dommage qu'il n'ait pas de quoi allumer un feu.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Dim 12 Mar - 22:58



Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
C'

était parfaitement idiot, et Jane le savait très bien, mais elle ne put s'empêcher d'éprouver un certain agacement quand Edward ne revint même pas sur le fait qu'elle propose de laisser une chambre à l'attention de son enfant, cet enfant qui ne serait pas le sien à elle, préférant sauter sur l'opportunité qu'elle lui donnait de passer à un autre sujet. Bien sûr, elle pouvait comprendre, il ne savait même pas s'il allait assumer la paternité de l'enfant (même si Jane n'aurait de cesse de l'y encourager même si ça devait la faire souffrir) et il n'avait sans doute pas envie de s'appesantir sur un nouveau sujet de conflit alors que la situation était apaisée entre eux, mais malgré tout, elle aurait aimé qu'il dise un mot à ce sujet, n'importe lequel. Là elle entendait juste qu'il approuvait son idée sans la discuter. Non pas qu'elle ait forcément voulu qu'il dise ne pas vouloir de ça, mais, elle n'en savait rien... elle aurait peut-être voulu qu'il s'assure que ça ne la dérangeait pas ? Ou bien qu'il la remercie de faire cet effort pour lui (parce que, clairement, c'en était un). Le mélange des deux, certainement... Mais ce n'était pas grand chose. Il ne voulait pas aborder le sujet, tout simplement. Ça se comprenait. Elle n'avait aucune raison de lui reprocher ça. Mais une part d'elle se voyait incapable de faire autrement.

Elle eut donc un peu plus de mal à s'enthousiasmer aux propos du jeune homme, et elle s'en voulut un peu, parce que son enthousiasme à lui aurait dû être communicatif. Plus il en parlait, plus elle sentait qu'il était en effet prêt à trouver avec elle la maison de leurs rêves, elle se contentait de sourire à toutes ses suggestions, qui étaient en effet toutes judicieuses, un lit grand mais pas trop, il ne faudrait pas qu'ils s'y perdent quand même (ce même s'il était impossible qu'ils aient froid s'ils se trouvaient dans le même lit, peu importe sa taille, et qu'ils se contentent d'y dormir ou non), une salle de bains spacieuse avec une baignoire idéalement grande, une chambre d'amis, sait-on jamais. Et une cheminée. Effectivement, ça semblait indispensable.

-Il faudra prendre garde à pas la cramer, cette fois
, parvint à plaisanter Jane, mettant de côté sa légère déception de tout à l'heure. Et c'est vrai qu'ils devenaient experts en incendies en tout genre, à force. On mettra la cheminée dans le salon... ou le bureau, si tant est qu'on décide de bosser. Ou au pire, on aura un bureau juste pour y empiler notre bordel. Et une cuisine avec le plus de placards possibles.

Ils pouvaient rêver en grand, puisqu'ils avaient semble-t-il les moyens. Mais il fallait rêver petit quand même, parce qu'ils n'étaient que deux.



code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Dim 12 Mar - 23:42

Jane & Edward
Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
Edward afficha un léger sourire quand Jane précisa qu'ils devraient éviter de cramer cette maison, cette fois ci. Ils étaient assez spécialiste quand il était question de cramer des choses. Le jeune homme était amusé par la remarque de son âme sœur en effet, mais il sentait un peu son enthousiasme redescendre et il savait parfaitement pourquoi. Ça venait d'elle et il n'avait pas vraiment de mal à deviner pour quelle raison. Mais pour l'heure, le jeune homme ne se focalisa pas sur ça. En fait, il aurait bien aimé ne pas avoir besoin de le faire à aucun moment, mais il se doutait qu'il allait bien devoir revenir sur ce sujet précisément. Jane avait sourit à toutes ces propositions, sans doute parce que ça lui convenait. Mais évidemment, le jeune homme ne pouvait pas s'empêcher de sentir le léger froid, quand bien même leurs corps étaient encore en contact et qu'ils étaient bercés par la chaleur de ce contact.

La cheminée dans le salon donc, ou dans un bureau qui allait soit servir à travailler, soit à entasser un bordel qu'ils allaient forcément avoir. Une cuisine remplit de placard. Ils avaient les moyens de voir grand, les moyens de ne pas faire grand chose en soit. Quoi que Edward se doutait que Preston n'allait pas non plus accepter de subvenir à ses besoins s'il ne vivait plus sous son toit et qu'il allait forcément devoir mettre un peu la main à la patte, mais puisque les affaires Baker se concentrait dans la maison familiale, il n'allait peut-être pas avoir besoin d'un bureau.

« La cheminée dans le salon, devant un énorme canapé. Avec un bar, pour tes soirées alcoolisées. » Comme s'il était le dernier à boire de l'alcool. Non à choisir il préférait largement qu'ils les partagent ces soirées. « Ça fait beaucoup de critère, on va devoir s'activer pour trouver la maison de nos rêves. »

Ajouta-t-il alors, dans un nouveau léger sourire, avant de marquer une pause. Ça ne le dérangeait pas de devoir chercher longtemps, au contraire. Ça en valait la peine après tout pour qu'ils puissent trouver vraiment la maison qui allait correspondre à tout ce qu'ils voulaient.

« Je sais pas ce que je vais faire encore. »
Reprit-il alors, revenant sur ce léger détail qui avait un peu de mal à passer, il le sentait. Jane ne pouvait rien lui cacher. Il n'avait pas spécialement envie de ramener le sujet sur le tapis alors qu'ils parlaient de la maison qu'ils allaient chercher pour eux deux, alors qu'il avait le sentiment que ça allait mieux quand même. Mais ça ne servait à rien aussi de laisser un abcès s'agrandir inutilement. « Je ne veux pas t'imposer quoi que ce soit, nous imposer quoi que ce soit. Alors que je sais pas ce que je veux faire, ni même si on va me laisser faire. » On... Perséphone, parce que rien ne garantissait que s'il décidait finalement à assumer une paternité qu'il n'avait rien demandé, elle le laisserait faire.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Lun 13 Mar - 18:13



Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
J

ane préféra ne rien répliquer quand Edward affirma qu'il leur faudrait un bar pour ses soirées alcoolisées. Alors en soi, elle était totalement favorable à l'idée qu'il y ait un bar dans leur future maison, et l'idée lui plaisait beaucoup, mais Edward n'était pas le dernier à boire non plus, et si elle savait parfaitement qu'elle était loin d'être sobre présentement, elle apprécierait qu'il ne revienne pas encore sur le fait qu'elle avait bien trop bu, et qu'elle avait bu seule, qui plus est (car elle pensait que c'était surtout ça qu'il lui reprochait au final). Elle avait merdé, elle le savait, et dans l'idéal, elle n'avait pas l'intention de recommencer. Elle savait bien que ce n'était pas ce qui allait résoudre ses problèmes, que ça allait au contraire les empirer. Dans l'idéal, elle ne devrait pas boire du tout. D'ailleurs, ce par n'était peut-être pas entièrement une bonne idée, ou bien il y aurait une pièce dans laquelle la jeune femme ne pourrait jamais inviter sa meilleure amie... Enfin bon, tout était encore au stade de l'hypothèse, pour le moment, et étant donné tout ce qu'ils désiraient pour leur futur chez-eux, ça pouvait durer longtemps avant qu'ils trouvent la maison de leurs rêves, qu'ils remplissent tous les critères. Puisqu'il n'y avait pas réellement d'urgence, au final, et qu'ils avaient les moyens, ils pouvaient prendre le temps de véritablement trouver le foyer où ils se sentiraient parfaitement bien tous les deux... mais Jane devait bien reconnaître qu'elle espérait qu'ils sauraient trouver leur bonheur très rapidement. Elle n'avait pas la moindre envie d'attendre, maintenant que cette idée fixe s'était logée dans son crâne, elle ne rêvait plus que de pouvoir déménager avec son époux. Même s'il ne suffisait pas de vouloir les choses pour les obtenir, surtout quand on était aussi exigeant que le couple Baker.

Elle allait répondre quand Edward reprit la parole. Sans surprise, il avait ressenti le froid qu'elle avait éprouvé elle-même et que ses sensations n'avaient su taire, contrairement à ses mots. Il lui dit qu'il ne savait pas encore ce qu'il allait faire, et en vérité, elle ne l'ignorait pas, même si elle voudrait qu'il sache, pour ne pas demeurer dans l'incertitude constante, parce que c'était pire encore que la vérité elle-même, l'incertitude qui l'entourait.

-Je sais bien... C'est juste... ce que j'essayais de te faire comprendre, tout à l'heure, c'est que je suis prête à l'accepter, je ne veux pas que tu te poses de questions à cause de moi, quand tu décideras de ce que tu veux faire, je veux pas entrer en ligne de compte
. Elle marqua une légère pause. Mais moi, je veux que tu t'occupes de cet enfant.



code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Sam 18 Mar - 21:01

Jane & Edward
Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
En soit, ils avaient tout leur temps. Ils n’avaient pas d’urgence, ils n’étaient pas à la rue. Ils pouvaient donc prendre leur temps pour trouver leur nid douillet, afin qu’il puisse répondre à tous les critères qu’ils avaient. Parce que mine de rien, le couple Baker était vraiment exigeant, mais ils pouvaient se le permettre en même temps. Puisqu’ils avaient les moyens d’acheter un peu ce qu’ils voulaient, autant qu’ils prennent justement ce qu’ils avaient envie. Ce qu’ils recherchaient vraiment. Mais en même temps, Edward ne pouvait pas nier qu’il avait quand même hâte de se lancer dans un tel projet. Parce que depuis leur mariage, c’était la première fois qu’ils avaient un projet. Depuis qu’ils vivaient officiellement ensemble, ils s’étaient concentré sur les préparatifs de leurs mariages (quand ils n’étaient pas emmerdés par la maladie d’ailleurs), mais maintenant c’était forcément un peu compliqué. Avec ce qui s’était passé. Ils ne pouvaient qu’avoir besoin d’un nouveau projet, de nouvelle chose sur lesquelles se concentrer. Comme cette maison à trouver, leur nid douillet, où ils allaient pouvoir vivre tous les deux. Edward avait envie de croire que comme ça, ils allaient pouvoir peut-être avancer un peu plus dans une stabilité. Pour qu’ils puissent se retrouver comme avant, même si ce n’était évidemment pas facile. Et que rien ne risquait d’être facile…

Parce qu’au final, même s’ils pouvaient ne pas penser à ce qu’Edward avait fait, ils allaient vite y repenser de nouveau. Parce qu’il y avait cet enfant, qui revenait évidemment sur le tapis. Le jeune homme aurait bien aimé ne pas aborder encore le sujet, parce que c’était justement le sujet fâcheux et qu’il avait bien envie de profiter de la présence de son âme sœur, d’une certaine sérénité qu’ils avaient trouvée, sans reparler encore de sa tromperie et du fait que Perséphone était enceinte de lui. Mais ils ne pouvaient pas ignorer ce sujet constamment sans doute. Edward n’avait aucune idée de ce qu’il voulait faire encore, il ne se sentait pas encore prêt à prendre une décision d’ailleurs. Mais Jane, de son côté, semblait finalement plus prête que lui. Ce fut ce qu’elle lui dit en tout cas, qu’elle était prête à l’accepter, qu’elle ne voulait pas qu’il la prenne en compte. Qu’elle avait même envie qu’il s’occupe de cet enfant. Edward avait écouté attentivement son épouse, il ne doutait pas de sa sincérité. Mais en même temps c’était… tout était tellement compliquée de toute façon dans cette histoire depuis le début (si seulement il pouvait changer les évènements).

« Tu es sûre que tu y arriverais ? »

Accepter cet enfant, accepter qu’il ait une chambre dans la maison qu’ils allaient prendre pour eux d’eux, qu’il l’élève et qu’il l’assume. Évidemment, Edward avait besoin que Jane l’accepte, pour le faire. C’était peut-être ce qu’il avait besoin d’ailleurs pour finir par prendre une décision. Une décision qu’il faudrait déjà que Perséphone accepte évidemment, puisqu’elle était plus que concerné. Mais au moins, si Jane était d’accord avec ça… peut-être qu’il le ferait oui.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Sam 18 Mar - 21:22



Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
J

ane savait qu'il valait sans doute mieux qu'elle ne remette pas ce sujet sur le tapis, mais ce ne serait pas parce qu'elle s'abstiendrait d'en parler qu'elle n'y penserait pas. Au contraire, elle y pensait tout le temps... Et elle se doutait qu'il devait en être de même pour Edward. Peut-être qu'elle n'aurait pas abordé le sujet s'ils n'avaient pas parlé si concrètement de vivre ensemble dans une maison qui n'appartiendrait qu'à eux, mais le fait est que mettre en oeuvre un tel projet, c'était avoir confiance en l'avenir... mais aussi admettre tout ce que comprenait cet avenir. Et quoi qu'il puisse arriver, quelles que puissent être les décisions d'Edward, son enfant en ferait forcément partie. Ils étaient liés par le sang, qu'importe comment ils géreraient leurs relations, elle existerait, quoi qu'il en soit, elle serait bien réelle, et inextricable. Et Jane avait le sentiment que son interlocuteur tenait trop à son opinion pour se décider lui-même. D'accord, elle appréciait, et il était important, même, qu'elle daigne tenir compte de ce qu'elle pensait, elle n'aurait pas apprécié qu'il ne l'implique pas là-dedans, mais quoi qu'il en soit, elle ne voulait pas être celle qui aurait fait barrière entre un père et son enfant. Elle ne savait que trop ce que cela faisait de grandir sans père, combien elle s'était sentie abandonnée, et combien ce complexe d'abandon la poursuivait encore et toujours. Alors oui, elle y arriverait. Peut-être qu'elle en éprouverait de l'amertume, parfois, parce que cet enfant lui rappellerait constamment la faute que son époux avait commise, mais si elle ne faisait pas de concessions, c'était du côté d'Edward que l'amertume ferait son nid. Ce ne serait pas mieux. Elle hocha doucement la tête. Elle ne prenait pas cette décision à la légère. Elle avait eu le temps de réfléchir à ses implications. Elle y pensait constamment.

-Ce sera pas forcément simple, mais j'y arriverai
. Elle esquissa un fin sourire, son regard plongé dans le sien. En ce moment, je doute de tout tout le temps, mais y a une chose dont je suis sûre, et c'est ce que je ressens pour toi, alors... Elle prit une grande inspiration. On peut tout affronter ensemble, on se l'est dit. Et j'y crois. Elle passa doucement une main dans ce cheveux. Je ne veux pas que tu aies des regrets à cause de moi. Elle marqua une légère pause. Je te soutiendrai toujours. T'es mon pilier, je suis le tien.

C'était facile à affirmer, il est vrai que les piliers avaient été quelque peu fragiles, mais malgré tout, ils étaient encore là, ils survivaient à toutes les épreuves. Et ils s'aimaient, surtout, ça ne se rationalisait pas. Ils devaient se soutenir, quoi qu'il arrive, dans leur cas, c'était indispensable.

code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Sam 18 Mar - 22:15

Jane & Edward
Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
Edward avait bien compris que Jane avait besoin qu’il prenne une décision et qu’elle ne voulait pas qu’il la prenne en tenant compte d’elle, elle ne voulait pas interférer dans sa décision. Mais c’était quelque chose qu’il ne pouvait pas faire. Parce qu’il ne pouvait pas dissocier sa décision de son âme sœur, de celle avec qui il avait juste envie de partager sa vie. Même si au final, la décision était peut-être déjà prise au moment où Edward avait couché avec Perséphone, au moment où elle était tombée enceinte. Parce quoi qu’il décide, le jeune home allait avoir un fils. Dans tous les cas, il allait avoir dans le village un enfant qui avait son sang, qui était le sien. Il pouvait très bien ne pas le reconnaître, cela n’enlevait en rien le fait qu’il était de lui. Il pouvait très bien décider de ne pas l’accepter dans sa vie, il en faisait quand même en quelque sorte partie. Il était lié à lui, alors forcément… Edward avait besoin, de toute façon, de l’avis de son épouse, parce qu’elle pouvait dire ce qu’elle voulait, ça avait son importance.

Quand Jane affirma que même si ça n’allait pas être simple, elle allait y arriver, Edward ne put s’empêcher quand même de se sentir un peu soulagé. C’était idiot sans doute, mais il avait besoin qu’elle y arrive, il avait besoin d’elle. Edward ne quitta pas le regard de son âme sœur, alors qu’elle lui disait qu’elle doutait de tout, mais qu’il y avait une chose à laquelle elle ne doutait pas, ce qu’elle ressentait pour lui. Le jeune homme appréciait sincèrement qu’elle lui dise de telles paroles, ça lui faisait du bien. Parce qu’il en avait besoin, d’une part, mais aussi parce qu’il avait envie de croire que c’était finalement que de bon signe. Ils pouvaient tout affronter ensemble, oui, ils pouvaient arriver à tout, ensemble. Edward ne pouvait pas mettre en doute les propos de la jeune femme, pas alors qu’elle se montrait si tendre.

« Et j’ai besoin de mon pilier. » Dit-il dans un souffle, en passant doucement une main sur les joues de Jane. Il avait besoin d’elle oui, ils avaient besoin l’un de l’autre et c’était ce qui faisait qu’il avait envie de croire qu’ils pouvaient tout surmonter ensemble. Et si elle l’acceptait… « Je veux m’occuper de lui… ou d’elle. » C’était la première fois qu’il exprimait une décision. Il ne savait pas plus s’il était prêt, il ne savait pas plus si son ex allait l’accepter, il ne savait pas non plus si ça n’allait pas aggraver la situation. Mais même s’il aurait préféré être père avec Jane, il ne pouvait pas rejeter le fait qu’il l’était dans ce cas-là. Et une part de lui pensait évidemment au fait qu’il ne le serait jamais avec son âme sœur. « Mais je ne veux pas qu’il soit une barrière entre nous. » Edward marqua une pause, plongeant un peu plus son regard dans celui de son épouse. « Parce que c’est toi que j’aime, c’est avec toi que je veux vivre, que je veux trouver cette maison de rêve, et je ne veux pas que t’en doute une seconde. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Sam 18 Mar - 22:45



Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
J

ane afficha un fin sourire quand Edward caressa doucement sa joue, quand il lui dit qu'il avait besoin de son pilier. Oui, elle l'espérait en tout cas. Elle, elle avait besoin du sien également, elle en avait tant besoin qu'elle était capable de tout lui concéder, de tout pardonner, de supporter toutes les douleurs du monde, parce qu'il lui était tout bonnement impossible de vivre sans lui. Il était sa force, il était son énergie. Ses joies et ses peines. Et ils avaient encore beaucoup de choses à faire, à vivre ensemble. Alors ce n'était pas le moment de se lâcher, d'abandonner. Ils devaient affronter cette nouvelle épreuve, et en tirer ce qu'il y avait de mieux. Edward se devait de voir le bon côté des choses : il allait être papa, c'était sa chance, son opportunité, il était impossible qu'il passe à côté de cette dernière. Il en avait envie, et il osait l'avouer, maintenant, parce qu'elle lui assurait qu'elle l'acceptait. Et c'était sincère. Il allait donc s'occuper de son fils. Ou de sa fille. C'était une bonne chose. Ça faisait mal, en un sens, parce que ça voulait dire que Edward resterait toujours en contact avec Perséphone, ça voulait dire qu'il adresserait un amour inconditionnel à un autre être qu'elle-même. Mais il n'était pas tant d'être égoïste. Bien sûr, être égoïste était on ne peut plus tentant, de manière générale elle l'était beaucoup. Mais ce n'était pas dans le ton pour l'heure. Jane appréciait quand même d'entendre qu'Edward ne voulait pas que cela fasse barrage entre eux. Ce ne serait pas le cas. Elle ferait tout son possible pour que ce ne soit pas le cas. Elle était là, la pire épreuve qu'ils auraient à affronter... Mais ils s'en sortiraient avec les honneurs. Elle était sûre et certaine de ça.

-Au fond, je le sais,
assura-t-elle avec douceur. Mais c'est plus fort que moi. Elle prit une légère inspiration. Il n'y aura pas de barrière entre nous.

Elle approcha ses lèvres des siennes et l'embrassa, se laissa envelopper de cette chaleur qui lui donnait le sentiment qu'elle persévérait pour les bonnes raisons. Ils s'en sortiraient. Ils s'en sortaient toujours.

-Je t'aime, je me battrai toujours pour toi, quoi qu'il arrive.


Ces sentiments-là transcendaient tous les doutes qu'elle pouvait bien ressentir, toute la crainte qui pouvait s'accumuler en elle. Elle se devait de faire cet effort, parce qu'elle ne pouvait pas se permettre de le perdre. Sans lui, sa vie était vide, sans l'ombre d'un intérêt, morne. Alors même si l'agitation qu'occasionnait leur histoire n'était pas toujours simple à vivre, elle ne devait ni ne pouvait vouloir autre chose. Ils s'en sortiraient, et ils s'en tireraient la tête haute.

code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Dim 19 Mar - 13:05

Jane & Edward
Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
Edward savait parfaitement que tout cela était douloureux, que ce n’était pas une décision facile à accepter. Mais il souhaitait vraiment que son épouse arrive à l’accepter, qu’elle arrive à vivre avec. Parce que forcément, ils allaient devoir vivre avec. Pour elle, le jeune homme était prêt à abandonner si elle le lui demandait. Si elle lui avait affirmé qu’elle ne voulait pas qu’il ait le moindre contact avec cet enfant qu’il allait avoir sans elle, alors il l’aurait fait. Parce que le jeune homme considérait qu’il pouvait se passer de beaucoup de chose dans sa vie, il pouvait en perdre encore plus, mais qu’il ne pouvait pas vivre sans son âme sœur. Ils avaient déjà essayé, ils le faisaient avant, ils ne pouvaient plus revenir en arrière. Si la jeune femme n’était pas auprès de lui, Edward savait parfaitement qu’il n’arriverait à rien, qu’il n’aurait tout simplement plus goût à la vie du tout. Edward aurait sans doute des regrets, mais dans tous les cas il aurait accepté de ne pas avoir le moindre contact avec cet enfant si elle le lui avait demandé. Mais elle ne le fit pas. En cet instant précis, le jeune homme ne pouvait que se rendre compte à quel point il avait de la chance d’avoir Jane. Elle aurait pu se montrer égoïste, il l’aurait peut-être fait de son côté, mais elle ne le faisait pas. Et du coup, Edward parvenait à avouer ce qu’il désirait. Autant à elle qu’à lui-même. Il ne s’était pas senti capable de prendre la moindre décision avant, mais c’était surtout parce qu’il n’avait pas envie d’en prendre une avant de savoir exactement ce que voulais son épouse. Mais dans tous les cas, le jeune homme n’avait aucune envie que cet enfant devienne un obstacle entre eux. Oui, il avait envie de s’en occuper, mais ça ne serait pas au détriment de sa vie avec Jane. Il voulait s’occuper de cet enfant, mais ça ne serait pas loin de son âme sœur, mais avec elle.

Et Edward souhaitait vraiment que Jane n’ait aucun doute sur ce qu’il ressentait vraiment, sur le fait qu’il ne pouvait pas vivre sans elle. Edward afficha un léger sourire quand elle lui affirma qu’au fond elle le savait, mais qu’elle ne pouvait pas s’en empêcher, que c’était plus fort qu’elle. Cependant, elle affirma tout de même qu’il n’y aurait pas de barrière entre eux et le baiser qu’elle lui offrit ensuite ne pouvait que le convaincre. L’entendre lui dire qu’elle l’aimait, qu’elle se battrait pour lui quoi qu’il puisse arrive, ça ne pouvait sembler pas grand-chose, mais c’était vraiment important pour le jeune homme.

« Je t’aime tellement. »
Lui dit-il alors, en l’embrassant à son tour. Un baiser tendre, délicat, plein de reconnaissance. Parce qu’il savait parfaitement que ça lui demandait énormément d’effort d’accepter tout cela, de surmonter tout ça avec lui. Il n’aurait pas pu espérer mieux. « Donc, dès demain on s’attèle à la recherche de cette maison alors ? » Reprit-il une fois leurs lèvres séparées, plongeant son regard dans celui de son âme sœur. « On va avoir beaucoup de travail. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Dim 19 Mar - 13:23



Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
J

ane savoura la moindre syllabe des mots que son époux prononça. Il le lui répétait assez pour qu'elle le sache, et puis, il suffisait d'être attentive à ses sentiments pour qu'elle ne puisse l'ignorer, mais malgré tout, elle en avait besoin, constamment, de s'assurer que leurs sentiments étaient partagés, qu'ils avaient cette force et cette intensité qui leur permettrait de tout affronter, quoi qu'il arrive. Elle apprécia tout autant la douceur du baiser qu'il lui adressait. La jeune femme avait besoin de cela également, ce que leur relation avait de fougueuse et de passionnée lui manquait à certains moments, mais elle n'était pas encore prête pour cela. Pour l'heure, elle avait surtout besoin de tendresse, de douceur, de considération. Elle avait besoin que toutes ces attentions lui rappellent ce que leur histoire avait d'évidente, de réelle. Elle approuva d'un hochement de tête quand Edward suggéra que dès demain, ils se mettent à la recherche de la maison de leurs rêves. Jane était bien d'accord, ça allait leur demander du travail, mais ça lui allait très bien. Ce serait un bon moyen pour elle de ne pas cogiter constamment au sujet des mêmes choses, de ne pas tourner constamment son regard vers le passé et de se focaliser sur un véritable projet d'avenir, un projet d'avenir digne de ce nom. Ce serait du travail, oui, mais ce serait très bien ainsi. Ils repartiraient sur de meilleures bases. Ils pourraient se substituer à toutes leurs inquiétudes, et peut-être que dans leur nouvelle maison, ils retrouveraient tout de leur complicité d'antan, sans plus de douceur et d'amertume. Elle rêvait de la retrouver, cette complicité. Mais ce n'était pas aussi simple qu'elle le voudrait. Ce serait plus simple de repartir de zéro dans un endroit différent.

-C'est sûr, mais ça me va très bien. Ça nous fera pas de mal de ne pas procrastiner, pour changer.

Elle disait cela sur le ton de la plaisanterie (oui, elle arrivait à plaisanter, c'était quand même un sérieux progrès), mais le fait est qu'il y avait quand même un fond de vérité là-derrière. Ils ne faisaient pas grand-chose de leur temps, et ça ne devait pas forcément arranger les tensions qui s'accumulaient entre eux. Ils devaient s'occuper l'esprit. La maison, c'était un début. Peut-être aussi qu'ils devraient envisager sérieusement de reprendre un travail, Edward auprès de Preston, et Jane... va savoir, même si elle était plus légitime que jamais, elle se voyait mal demander à son beau-frère de la réengager. Et quelque part, ça ne leur ferait sans doute pas mal de ne pas être constamment l'un sur l'autre. Dans un premier temps en tout cas. Ça leur semblait indispensable en soi, mais ça ne leur ferait peut-être pas que du bien.

- Et au pire, si on ne trouve pas la maison de nos rêves, on aura qu'à la faire construire,
décréta-t-elle alors, qui ne mettait de réserve à cette idée que le fait que ce lui semblerait bien trop long avant de pouvoir emménager.

code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Dim 19 Mar - 14:16

Jane & Edward
Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
Il n’y avait pas encore toute la fouge qu’ils étaient capables entre eux, mais en même temps ce n’était pas plus mal. Edward savait qu’ils allaient avoir encore besoin de temps avant de retrouver pleinement leur complicité, de retrouver ce lien complet qui faisait d’eux ce qu’ils étaient. Mais le fait qu’ils soient capable de tendresse, de douceur, l’un envers l’autre c’était déjà un bon point. En tout cas, Edward avait vraiment envie de croire qu’ils pouvaient repartir sur de bonnes bases et peut-être… moins s’auto détruire. Parce qu’au final, ils n’avaient pas si tort que ça autrefois de penser qu’ils se feraient du mal. Mais le jeune homme ne voyait plus les choses de la même manière. Il ne pensait plus qu’ils ne pouvaient pas être ensemble parce qu’ils se feraient mutuellement du mal. Il pensait qu’ils le feraient, certes, mais que dans tous les cas ils ne pouvaient pas ne pas vivre ensemble, parce que ça leur ferait encore plus de mal. Après tout, leur situation était quand même beaucoup moins destructive maintenant, du moins c’était l’impression qu’il avait. Même si Jane souffrait de ce qu’il avait fait, même si elle allait sans doute encore en souffrir, ce n’était plus aussi violent. Preuve en était de la douceur qu’ils faisaient preuves l’un envers l’autre.

Et ils allaient donc pouvoir se concentrer sur la recherche de cette maison, de rêve, qu’ils allaient pouvoir investir et y vivre à deux. Edward ne pouvait qu’être d’accord avec la plaisanterie de son âme sœur, quand elle souligna que ça ne leur ferait pas de mal de faire des efforts un peu. Parce qu’ainsi, ils n’allaient plus tourner en rond, ils allaient pouvoir se concentrer sur un détail de leur avenir. C’était ce dont ils avaient besoin, de voir dans l’avenir. Il était sans doute tant qu’ils deviennent un peu adultes, même si ce n’était pas des plus évident. Mais ainsi, ils allaient s’éviter de s’auto détruire. Et ils allaient devoir s’armer de courage et de patience.

« C’est une solution en effet. »
S’ils ne trouvaient pas leur maison de rêve, ils pouvaient la construire pour qu’elle ressemble exactement à ce qu’ils voulaient, puisqu’ils ne manquaient pas d’être exigeant, mais en même temps ils pouvaient se le permettre. « Même si à choisir, j’espère quand même qu’on va en trouver une parfaite. Ça sera très long d’attendre qu’elle soit construite. » Et Edward savait faire preuve de patience par moment, mais pas toujours. « Quoi qu’on peut toujours se servir de l’influence de Preston pour accélérer le processus. En échange de mon entière dévouement dans les affaires familiales. »

Non parce que le jeune homme se rendait bien compte qu’il allait devoir travailler aussi, qu’il n’allait pas pouvoir se contenter de glander ouvertement comme il le faisait maintenant. Ils avaient déjà parlé de ça, du fait qu’il faudrait qu’ils travaillent. Et au vu de la situation, le fait qu’ils emménagent ailleurs, qu’Edward allait devenir père, ça ne leur donnait pas vraiment le choix. Ça ne lui donnait plus le choix surtout.

« Préviens-moi si je commence à avoir des cheveux blancs, tout ça, ça me fait vieillir d’un coup. » Ajouta-t-il en plaisantant.

Et non, ça s’appelait devenir adulte et responsable.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Dim 19 Mar - 14:58



Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
J

ane ne put qu'approuver quand Edward affirma que tant qu'à faire, il préférait quand même qu'ils découvrent une maison qui réponde à tous leurs critères, ça demanderait sans doute du temps, mais toujours moins que s'ils devaient partir de zéro, et Jane avait la même impatience qu'Edward à ce sujet. Et ça lui faisait du bien. Parler si concrètement du fait de déménager ailleurs pour n'être que tous les deux, c'était incroyablement agréable. Jane ne s'imaginait pas que son époux était dors et déjà prêt à faire ce nouveau pas en avant, mais maintenant, elle en était sûre, et ça la rassurait. Ils en avaient grand besoin, le plus grand besoin au monde, oui, et cela lui apparaissait finalement presque si urgent qu'elle avait le sentiment que le moment de s'installer ensemble ne viendrait finalement jamais assez vite. C'était tout de même plaisant, en effet, de se dire qu'ils pouvaient compter sur le nom des Baker, leur nom, pour faire progresser le processus. Edward se servit aussi de cette remarque pour lui laisser comprendre qu'il comptait s'y mettre sérieusement, à savoir travailler pour les affaires familiales. Prendre leurs responsabilités, accepter d'embrasser pleinement leur vie d'adulte, c'était certainement le mieux qu'ils pouvaient faire, effectivement. Se responsabiliser, voir de l'avant, c'était de cette façon qu'ils s'en sortiraient. Ils ne pouvaient plus se contenter de leurs vies décousues, c'était ce qui leur causait tort, en partie. Et il fallait que ça change. Même si ça n'allait pas se faire du jour au lendemain. Mais s'ils s'en donnaient les moyens, ils y parviendraient. Et finalement, ils en sortiraient grandis. De même que leur histoire s'en verrait renforcée, à n'en pas douter. Ils avaient besoin de ça, ils en avaient cruellement besoin. Il ne fallait pas qu'ils s'en privent si cela pouvait leur permettre d'aller de l'avant.

-Tu sais, je te trouverais plutôt sexy, avec des cheveux blancs,
remarqua Jane en caressant pour la peine une mèche de ses cheveux qui, pour le moment, n'avaient pas à souffrir de la moindre marque de vieillesse. Dans tous les cas, elle pensait bien évidemment ce qu'elle disait, et pour cause, quelle que puisse être la manière donc Edward se présenterait à elle, elle ne pourrait quoi qu'il en soit faire autrement que de se sentir irrémédiablement attirée par lui, c'était plus fort qu'elle. Ça finira bien par arriver, de toute façon. Puisqu'on va vieillir ensemble. Et c'était une perspective rassurante, même si la vieillesse en soi n'en était pas forcément une. Si Jane s'écoutait, elle resterait éternellement jeune, et d'un autre côté, la vie d'adulte ne manquait pas d'être plaisante. Même si ça leur demandait de mettre de côté une grosse part de leur immaturité naturelle. Je me demande à quoi on ressemblera, dans cinquante ans.

code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Dim 19 Mar - 15:23

Jane & Edward
Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
Edward afficha un sourire en coin quand Jane passa une main dans ses cheveux, affirmant qu’elle allait de toute façon le trouver sexy même avec des cheveux blancs. Il se retint d’affirmer que c’était normal, qu’elle n’avait aucune raison de ne pas le trouver sexy de toute façon. Parce que bon, ça ferait quand même beaucoup trop orgueilleux. Eh oui, par moment, le jeune homme savait se montrer un peu modeste. Mais bon, en fait, le jeune homme n’avait surtout pas envie de s’imaginer avec des cheveux blancs, quand bien même il avait un peu le sentiment de prendre dix ans dans la figure. Parce qu’il se disait qu’il était vraiment temps qu’il devienne adulte, qu’il assume ses responsabilités. C’était le moment, certainement. Parce qu’il était évident qu’ils ne pouvaient pas continuer comme ça, continuer de vivre dans le désordre comme maintenant. Si pendant un temps, ça leur avait suffi, ils devaient quand même bien reconnaître qu’ils avaient besoin de beaucoup plus de stabilité maintenant. Ils avaient besoin d’une bonne base. Oh, le jeune homme n’avait pas non plus l’intention de tout changer et quand ils retrouveraient leur complicité comme autrefois, il espérait bien revivre des moments d’insouciances et de fouges avec son âme sœur. Mais pas seulement, parce qu’ils devaient devenir adulte.

Le mariage avait été une première étape dans ce chemin, un vrai mariage sous les yeux de leurs proches et non un mariage organisé à la va vite caché de tous. Malheureusement, ça avait été loin d’être parfait, comme ils l’avaient imaginé. Mais cette maison, qu’ils voulaient acquérir et où ils voulaient s’installer, c’était une nouvelle étape. Parce que s’ils vivaient dans leurs propres chez eux, ils ne pouvaient évidemment pas se laisser aller. Et Edward allait bel et bien devoir travailler. Il l’avait déjà dit, il le confirmait maintenant. Surtout que… bah, il allait quand même devenir père en fait. Si ça, ça n’envoyait pas directement dans le monde adulte. Mais la vie d’adulte avait ses attraits. Le sourire du jeune homme se fit encore plus grand quand Jane affirma que de toute façon, ça allait forcément arriver puisqu’ils allaient vieillir ensemble. Toutes ces années devant eux, qu’ils allaient vivre l’un à côté de l’autre. Le jeune homme ne pouvait vraiment pas rêver mieux pour son avenir. Il aimait l’idée qu’ils vieillissent ensemble, il aimait l’idée que Jane se projette à ce point dans l’avenir.

« Je suis sûr qu’on sera un vieux couple grincheux que tout le monde va détester. »
Affirma-t-il en plaisantant, à moitié, quand Jane se demanda à quoi ils ressembleraient dans cinquante ans. « Tu sais, le genre de vieux qui restent terré dans leurs mains. Et que tous les gosses redoutent. Au point qu’ils auront peur de s’approcher de chez nous. » Bon, il allait peut-être un peu loin, mais il trouvait ça amusant comme image. « Peut-être même qu’il y aura des histoires d’horreur sur nous. »

Faut dire qu’avec leur incapacité à se montrer très sociable, il y avait quand même peu de chance qu’ils soient vraiment apprécié.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Dim 19 Mar - 16:03



Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
Q

uoi qu'il puisse arriver, quelles que puissent être les épreuves qu'ils finiraient par affronter (et elle ne doutait pas qu'il y en auraient encore beaucoup. À force, ils ne pourraient malheureusement pas douter du contraire), ils seraient toujours ensemble, et ils vieilliraient ensemble. Ça la réconfortait de se dire que, dans cinquante ans, ils seraient encore là, tous les deux, ensemble, ayant résisté à toutes les intempéries. Enfin, ça c'était s'ils étaient encore en vie dans cinquante ans, ce dont ils ne pouvaient pas être sûrs, bien évidemment... C'était rassurant de penser ainsi. Ce ne serait pas toujours simple, à certains moments, elle n'y croirait peut-être plus, mais dans tous les cas, la réalité les rattraperait bien vite. Ils étaient incapables de quoi que ce soit quand ils étaient l'un sans l'autre. Ils avaient désespérément besoin l'un de l'autre, et ça, le temps n'y changerait rien. Ça avait toujours été ainsi, ce serait toujours ainsi. À jamais. Et cette idée lui plaisait énormément. Cela signifiait qu'elle pouvait avoir confiance au temps, qu'elle pouvait se fier à leur avenir, parce que dans tous les cas, et qu'importe le nombre d'années qui s'écoulerait : ils seraient ensemble. Elle avait besoin d'y croire, coûte que coûte, c'était ce qui rendait leur histoire plus intense, c'était ce qui les rendait plus forts, également, c'était seulement ainsi qu'elle pouvait se rassurer, avoir foi dans leur histoire et dans leur avenir. Et elle aimait la vision qu'Edward avait d'eux pour le futur, même si elle était en soi tout sauf flatteuse, bien au contraire. Elle afficha un fin sourire amusé. C'était une vision qui lui plaisait infiniment.

-Tu sais, de toute manière, on est déjà un couple grincheux que tout le monde déteste,
répondit-elle sans perdre son sourire.

Bon, grincheux, elle ne savait pas si c'était l'adjectif qui leur correspondait le mieux (il y en avait beaucoup d'autres, bien plus péjoratifs, qui étaient certainement appropriés plus que cela), mais ça, elle voulait bien croire que tout le monde les détestait, en effet. Et tout le monde avait d'excellentes raisons de les détester. Ils formaient un couple de beaux salauds, sans aucun doute possible.

-J'aimerais bien qu'il y ait des histoires d'horreur qui circulent sur nous,
ajouta-t-elle, comme ça, on serait sûrs d'avoir une paix royale. Et oui, ce serait bien loin de lui déplaire, tout au contraire. À mon avis, on se fera surtout oublier à force de pas sortir de chez nous.

Ce qui leur ressemblerait assez bien, ils vivaient bien mieux en ermites qu'en affrontant le monde extérieur, même s'il le faudrait pour qu'ils affrontent l'un comme l'autre le monde du travail, même si le travail n'était sans doute pas ce qui lui plairait le plus dans le pannel de "choses d'adultes" qu'il leur faudrait faire.

code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Dim 19 Mar - 17:16

Jane & Edward
Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
Jane n’avait pas vraiment tort quand elle affirmait qu’ils étaient déjà un couple de grincheux que tout le monde détestait. En fait, c’était même encore léger pour les définir, quand bien même cela ne donnait déjà pas une très bonne image d’eux même. Mais en même temps, c’était vrai. Bon, peut-être que tout le monde ne les détestait pas non plus, mais au vu des ennemis qu’ils étaient capables de se faire, c’était tout comme. Ils étaient des enfoirés, Edward plus que Jane d’ailleurs. C’était comme ça et au fond, ça ne dérangeait pas spécialement le myrihande du feu. Parce qu’il n’était pas du genre sociable et que ça lui disait très bien d’avoir juste Jane pour lui, de ne pas avoir besoin de la partager. Bon, bien sûr, tout cela était un peu idéaliste. Ils pouvaient rêver du moment où ils allaient être un couple de vieux, ne sortant jamais de chez eux, mais en vérité, même si c’était tentant, ils ne pouvaient pas ignorer le monde extérieur. Outre le fait qu’ils allaient de toute façon devoir travailler, parce qu’ils devaient être un peu responsables… eh bien, ils ne pouvaient pas juste se terrer dans leurs chez eux en oubliant le monde extérieur. Quand bien même, cette perspective pourrait être vraiment agréable. Mais bon, rien ne les empêchait de plaisanter quand même sur le sujet. Edward aimait bien la perspective qu’il puisse y avoir des histoires d’horreurs à leur sujet en effet. Mais au final, ce qui lui plaisait le plus, c’était le fait de se projeter ainsi dans l’avenir. Rien ne leur garantissait que dans cinquante ans, ils allaient encore être en vie en réalité. Avec leur habitude de s’attirer des emmerdes, ils étaient quand même quelque peu mal barré. Mais le fait qu’ils puissent se permettre d’imaginer leurs avenirs ensemble, c’était juste particulièrement rassurant. Il allait vieillir avec Jane, il voulait vieillir avec elle.

« Au contraire, on va amplifier encore plus la légende. »
Reprit le jeune homme, concernant le fait qu’ils se feraient oublier en ne sortant jamais de chez eux. « Tout le monde parlera de l’histoire de ce couple étrange, retranché chez eux. Les gosses voudront se faire peur en s’approchant un peu de chez nous. On parlera de nous dans les histoires pour empêcher les enfants de faire des bêtises. » Comme s’il y avait besoin de plus d’histoire d’horreur, Notre Terre était déjà remplie de monstre.

Bon, il partait un peu loin évidemment, mais ça lui faisait du bien de plaisanter un peu sur tout ça. De plaisanter tout court, il avait un peu le sentiment d’enlever un poids de sa poitrine. Bon, rien n’était arrangé encore, pour l’heure ils vivaient surtout un genre de parenthèse, mais ça lui faisait du bien vraiment. Ils auraient encore l’occasion de se prendre la tête, c’était évident, il avait envie de profiter un peu de la légèreté du moment.

« Même si bon, je n’ai vraiment pas besoin de ça pour être déjà une légende. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   Dim 19 Mar - 17:39



Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande.
B

ien sûr que leur futur ne serait pas à l'image de ce qu'ils imaginaient (et encore heureux d'ailleurs, elle préférait tout de même ça), mais c'était agréable de pouvoir plaisanter à ce sujet, parce que c'était bien la preuve qu'ils avaient envie, sincèrement envie, de le vivre, ce futur, et qu'ils voulaient se donner les moyens pour cela. Il ne fallait jamais présager de ce que l'avenir devait vous réserver, ça c'était une leçon qu'ils avaient bien été contraints d'observer par la force des choses, et il se pouvait bien qu'ils ne vivent plus dans cinquante ans, mais peu importe. En attendant, ils seraient ensemble, et c'était finalement la seule prédiction qui méritait d'être retenue. Les autres étaient sans importance. Jane savait bien que, au fond, elle n'apprécierait pas d'être considérée comme une légende terrifiante dont tous les gamins auraient peur (déjà qu'elle n'aurait jamais de gosse, alors si elle devait les faire fuir, par-dessus le marché...), mais c'était quand même assez drôle, comme image... Et ça faisait du bien de parler ainsi légèrement comme ils avaient peu à peu pris l'habitude de le faire avant de perdre cette habitude juste après leur mariage. Jane avait encore besoin de temps, de beaucoup plus de temps que ça, mais elle voyait bien que quelque chose était en train de se dénouer, et même si ce n'était pas la solution à tout, c'était tout du moins un début, un début agréable et rassurant. Quand Edward affirma que de toute manière, il était déjà une légende, Jane leva les yeux au ciel, mais son exaspération était toute feinte en réalité. Elle aimait quand Edward jouait les prétentieux. Bon, très souvent, il se la pétait en le pensant bel et bien, et parfois, ça finissait par l'irriter, mais en l'occurrence, elle savait qu'il n'était question que d'humour, et c'était sur un ton égal qu'elle allait s'appliquer à lui faire ravaler sa fierté du mieux qu'elle le pouvait.

-C'est vrai, ta grosse tête a fini par être légendaire à force de pas pouvoir passer les portes,
répliqua-t-elle du tac au tac.

Si il prenait suffisamment confiance pour se balancer des fleurs comme il le faisait maintenant (ce qui lui ressemblait bien, soit dit en passant), elle pouvait bien reprendre sa bonne vieille habitude de le charier elle aussi, même si elle se montrait encore assez "soft" dans sa manière de le provoquer. Elle avait plus d'une réplique un rien plus salées en réserve, mais elle avait choisi de les mettre en sourdine, au moins pour l'instant. Elle ne voulait pas risquer de heurter la sensibilité de son âme soeur, qu'il savait parfois autant à fleur de peau que la sienne. Ils étaient parvenus à se réconcilier, il n'était pas temps de venir tout gâcher, pas maintenant.

code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Remontrance. Reproche effectué gentiment, comme avec un hachoir à viande. (Jane <33)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Perfect World
» "Envole-moi, tire moi de là ! Avec ou sans toi je n'finirais pas comme ça !" [ Rp Heather et Joaquim~ ♫ ]
» L'amitié c'est comme un oiseau, avec le temps c'est de plus en plus beau. [PV: Nuit d'Azur]
» Camembert président, parce que l'on ne rigole pas avec le plaisir...
» Cédric de portau ► un pacte avec Belzébuth ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez les Baker-