Partagez | 
 

 Alors, t'as rien à me dire ? [pv Ed <33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 529

Message#Sujet: Alors, t'as rien à me dire ? [pv Ed <33]   Mer 12 Avr - 17:07


Alors, t'as rien à me dire ?
C'

était encore un concept assez inconnu, pour elle, et avec lequel il fallait donc qu'elle se familiarise encore un peu, celui d'avoir un ami, pas un ami comme ceux dont on apprécie la compagnie mais que l'on pourrait sacrifier à ses propres intérêts sans l'ombre d'un scrupule pour autant, un ami à qui elle tenait suffisamment sincèrement pour vouloir son bonheur et souhaiter le meilleur pour lui, un ami qu'elle était prête à défendre, et dont les intérêts - miracles - pourraient presque passer avant les siens (enfin, tout dépendait des circonstances). Sa chance là-dedans, c'était que son meilleur et seul ami en titre, Edward Baker, n'était pas plus doué qu'elle en la matière, de fait, ils se complétaient bien, tout comme elle n'aurait pas pu trouver plus complémentaire pour elle que Julian, qui comme elle n'avait jamais vraiment connu de relation, pour ainsi dire, conventionnelle (encore que la leur ne le soit sans doute pas). L'un dans l'autre, elle faisait de son mieux pour être une petite amie digne de ce nom pour Julian (et elle pensait ne pas se débrouiller trop mal - il faut dire qu'elle savait exactement de quelle manière elle pouvait le satisfaire, ce qui aidait beaucoup), et tout autant pour être une meilleure amie digne d'Edward.

Quand elle avait appris que l'ex du jeune homme était enceinte, elle avait donc songé que ce devait être de son devoir d'aller lui parler. Il venait juste de se marier avec cette fille qu'il adorait au point d'en être dingue (elle était témoin), et il en avait mis une autre en cloque, ça devait pas être évident pour lui. Est-ce qu'elle lui reprocherait de ne pas lui en avoir parlé ? Pas spécialement, elle se doutait que le jeune homme n'avait pas spécialement pensé à lui en parler, tout simplement (on l'a dit, ils étaient pas doués pour ça)... et puis, ce n'était pas comme si elle ne lui cachait rien non plus de son côté. Ed, par exemple, n'avait pas idée qu'elle bossait pour le sorcier, ni qu'elle sortait dorénavant avec le cousin de son ex, chez qui cette dernière squattait par ailleurs (mais il allait sans doute être temps qu'elle se confie sur ce dernier point). Alors bon, elle acceptait de lui dispenser du soutien moral, elle n'avait pas la moindre intention de le juger pour autant. C'était donc armée de la meilleure volonté du monde qu'elle s'était rendu à sa nouvelle adresse, puisque le petit veinard avait emménagé dernièrement ici avec sa chère et tendre. Quand elle frappa à la porte, elle fut ravie de tomber nez à nez avec le jeune homme.

-Je viens pendre la crémaillère, annonça-t-elle fièrement en lui agitant sous le nez la bouteille qu'elle avait apportée pour l'occasion. Sans se soucier de déranger, elle pénétra dans la demeure du couple Baker, ravie de constater le fait que, à première vue, Jane ne soit pas dans le coin. Classe, la baraque ! déclara-t-elle dans un léger sourire. Elle déposa sa bouteille sur la table la plus proche. Bon, on boit à quoi ? À ton palace ou à ta future paternité ?

Elle aimait mettre les pieds dans le plat.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1731

Message#Sujet: Re: Alors, t'as rien à me dire ? [pv Ed <33]   Mer 12 Avr - 22:14

Electre & Edward
Alors, t'as rien à me dire ?
Ils avaient donc emménagé dans la maison de leur rêve, comme ils avaient décidé de le faire. Edward Baker ne pouvait pas nier qu’il adorait vraiment ce nouveau départ. Il avait été celui qui avait eu besoin de plus de temps avant de déménager, mais finalement il ne regrettait pas d’être partie. Bon, il devait un peu s’habituer au fait qu’il vivait à présent seul avec Jane (ce qui n’était pas désagréable, au moins ils étaient tranquilles et personne ne pouvait venir les déranger, du moins pas sans frapper à la porte) et qu’il n’y avait donc plus sa sœur et son frère quelque part dans la maison. Ça allait sûrement lui demander encore quelques jours d’adaptation, mais ça lui plaisait vraiment. Et puis, ils n’étaient de toute façon pas si loin du reste. Parce que même si la maison était suffisamment à l’écart, comme ils le voulaient, ils étaient quand même dans le village et donc il ne fallait pas énormément de temps pour aller dans la demeure des Baker. Au final, ça ne changeait rien concernant sa famille. Il pouvait voir Ambre aussi souvent qu’il le voulait et Preston… bon bah rien n’avait changé concernant Preston, parce qu’ils ne se voyaient pas souvent déjà autrefois. Même si là, il savait qu’il faudrait qu’il songe à de ces quatre à avoir une conversation avec son aîné. En tout cas, pour le moment, Edward était vraiment heureux d’avoir déménagé.

Il était seul présentement dans la maison parce que Jane avait eu besoin d’aller faire deux trois courses et mine de rien, il aimait l’idée d’être complètement seul chez lui. Il n’y avait pas Ambre ou Preston planquait quelque part et quand son épouse reviendrait, ils seraient seuls à deux. Alors pour fêter ça… le jeune homme glandait fièrement dans le salon. Et quand je dis « glander » c’était la bonne vieille glande, celle où on ne fait rien du tout. Il était en gros allongé comme une larve sur le canapé à regarder le plafond. Rien de passionnant, mais ça lui convenait parfaitement. Jusqu’à ce qu’on frappe à la porte. Par contre, en cet instant, il était obligé de se lever donc pour ouvrir la porte. Il ne pouvait pas espérer que quelqu’un le fasse à sa place. Soit… il se leva pour ouvrir la porte donc et il afficha un sourire en voyant Electre. En fait, ça allait. Sans grande surprise, la jeune femme ne demanda pas son reste pour entrer chez lui. Mais Edward la laissa faire sans souci, bien au contraire, parce qu’il appréciait de pouvoir voir sa meilleure amie (bon en même temps, c’était sa sœur amie).

« T’as vu ça un peu. » Rétorqua-t-il quand Electre qualifia sa barraque de classe. Le jeune homme se rendit dans la cuisine pour prendre deux verres, puisque la jeune femme n’était pas venue les mains vides. Mais il fut un peu coupé dans son élan au moment où elle parla de sa paternité. « Comment t’es au courant ? » Bon, ce n’était peut-être pas de cette manière qu’il devait répondre, mais il était surpris. Parce qu’il ne pensait pas qu’il en avait parlé à son amie. Il aurait dû ? Peut-être… il ne savait pas trop comment s’y prendre avec elle, c’était la première fois qu’il avait un ami.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 529

Message#Sujet: Re: Alors, t'as rien à me dire ? [pv Ed <33]   Mer 12 Avr - 23:44


Alors, t'as rien à me dire ?
E

lectre ne releva même pas quand son meilleur ami ne manqua pas de se vanter de sa maison de rêve, de sa part, elle n'en attendait pas moins. Elle savait très bien que ce n'était pas la modestie qui l'étouffait, il le lui avait prouvé à plus d'une reprise, et c'était un défaut qu'Electre appréciait beaucoup chez lui (elle avait souvent tendance à préférer les défauts des gens plutôt que leurs qualités, en réalité). En même temps, il avait de quoi se la raconter, effectivement. Le jeune homme pouvait se targuer de s'être trouvé une maison grand standing.... en même temps, il avait les moyens. Ce n'était clairement pas Electre, qui menait pour ainsi dire une vie de bohême complètement inconséquente et n'avait aucune fortune familiale pour couvrir ses arrières, qui pourrait s'autoriser une telle folie. Pour autant, elle ne se sentait pas jalouse ou quelque autre vilain sentiment. Pas du tout, même, elle tenait à sa liberté, et elle ne savait pas pourquoi, plus l'espace était grand plus elle avait tendance à s'y imaginer confinée, allez comprendre. Elle aurait étouffé, là-dedans. Mais s'il s'agissait juste d'y prendre un verre et rien d'autre, ça passait très bien. Même si Edward tarda quelque peu à les remplir, leurs verres. Et pour cause... rentre-dedans comme elle se plaisait toujours à l'être, Electre n'avait pas hésité une seule seconde à mettre les pieds dans le plat, quitte à mettre son interlocuteur mal à l'aise, en lui parlant de la grossesse de son ex. Rien d'étonnant, de fait, à ce qu'il se pose des questions, puisqu'il ne lui avait jamais parlé de tout ça. Sans qu'elle envisage de le lui reprocher par ailleurs (elle n'avait pas que ça à faire). Et puisqu'il lui demandait comment elle l'avait appris, elle fut bien contrainte de lui expliquer le pourquoi du comment. Enfin, "contrainte" était un bien grand mot. Electre avait envie de parler de Julian à Edward. A vrai dire, elle avait envie de parler de lui à tout le monde tant elle se sentait bien avec lui... mais bon, son entourage était quand même bien restreint.

-Ton ex, elle habite avec mon actuel,
répondit-elle alors avec un sourire. Elle en parlait comme quelque chose que l'on évoque sans y prêter d'importance, mais la vérité, c'était que de pouvoir affirmer haut et fort être en couple avec Julian, ça lui faisait un bien fou. Je sors avec Julian, précisa-t-elle alors, si elle n'avait pas été assez claire.

Elle ne lui donna pas plus de précision concernant le "Julian" en question, Edward savait forcément qui c'était, d'autant que ce dernier avait contribué à créer la potion qui l'avait privé un temps de cette histoire. Ce n'était pas un détail, c'est certain, mais ce n'était que maintenant qu'Electre en parlait. Bon, leur histoire était récente. Et ancienne en même temps.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1731

Message#Sujet: Re: Alors, t'as rien à me dire ? [pv Ed <33]   Lun 17 Avr - 21:13

Electre & Edward
Alors, t'as rien à me dire ?
La question était vraiment comment Electre était au courant qu'il allait devenir père. Le jeune homme n'avait pas songé à lui en parler, ce n'était pas parce qu'il n'avait pas voulu le faire, mais il s'était passé tant de chose depuis tout ça. Ça n'était pas venu sur le tapis et ensuite, quand Jane l'avait sû... il avait autre chose en tête. Ce n'était donc pas contre elle, cela ne lui dérangeait pas qu'elle soit au courant (et même ça l'arrange qu'elle le soit déjà, c'était plus facile pour qu'ils abordent le sujet), mais quand même. Comment ? Cela fut simple au final, puisqu'Electre expliqua que son ex vivait chez son actuel. Il n'eut pas besoin qu'elle le précise pour comprendre qu'elle sortait donc avec le cousin de Perséphone, puisque la jeune femme vivait chez ce dernier. Alors comme ça, elle sortait avec Enjolras ? Edward devait bien avouer qu'il était un peu surpris de l'apprendre. Tout en remplissant donc ces verres qu'il avait ramené pour boire la bouteille d'Electre, il reprit la parole.

« Alors tu couches avec monsieur sorcier balai dans le cul ? »

Bon, ce n'était pas très gentil pour le cousin de Perséphone, mais le jeune homme n'avait jamais dit qu'il l'aimait bien. Et quand il l'avait vu, parce qu'il ne le connaissait pas vraiment, il ne l'avait vu qu'au travail quand il concoctait la potion pour le séparer de Jane. Autant dire qu'il l'avait vu toujours dans un aspect très sérieux, parce que ce type prenait visiblement la magie très au sérieux, et qu'il ne lui avait pas semblé très... amusant. Il se trompait sûrement, mais il s'en foutait. Il n'avait jamais dis qu'il appréciait Julian Enjolras, au contraire même.

« Je savais pas que c'était ton genre de mec. »

Ajouta-t-il en affichant un sourire en coin. Bon, en même temps, il disait ça mais il n'avait aucune idée de quel était le genre de mec d'Electre. C'était juste une manière pour lui de la charier un peu, gentiment et éviter un peu le sujet quelque peu facheux de la grossesse de Perséphone. Mais au vu de ce qu'Electre lui avait dit, il y avait peu de chance qu'il évite ses questions. Alors, tant qu'à faire, il se lança.

« Perséphone est enceinte ouais. »
Edward poussa un soupir. « Jane l'a appris le jour du mariage... parce que son connard d'ex est venu lâcher l'information. » Nouveau soupir. « Je te laisse imaginer l'ambiance. »

Même si maintenant les choses étaient quand même beaucoup mieux, si la situation était bien moins tendue avec Jane, rien n'enlevait le fait qu'il avait couché avec Perséphone et que celle ci était enceinte. Et que bientôt, Edward allait donc être père et assumer le fait qu'il était père. Il y avait cette chambre dans cette maison qui était réservé pour le futur enfant, quand bien même pour le moment il n'y avait absolument rien. Edward s'en occuperait plus tard, mais pas tout de suite.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 529

Message#Sujet: Re: Alors, t'as rien à me dire ? [pv Ed <33]   Lun 17 Avr - 21:42


Alors, t'as rien à me dire ?
E

lectre aurait pu prendre ombrage de la remarque de son interlocuteur quand ce dernier affubla à Julian le charmant surnom de "sorcier à balai dans le cul", mais ce ne fut pas du tout le cas. Elle n'allait certainement pas lui reprocher une chose qu'elle avait longuement pensé elle-même, après tout. Il lui avait fallu du temps pour creuser sous la surface et comprendre qu'il y avait plus à découvrir chez celui qui était désormais son petit ami (et ce qu'elle pouvait adorer ça !) que ce que les apparences pouvaient laissé supposer. La jeune femme n'était sans doute pas objective, puisqu'elle était amoureuse, mais elle trouvait mille et une raisons d'être avec Julian, et qui la rendaient fière d'être avec lui. Au fond, elle était même plutôt satisfaite de la réaction d'Edward, il prenait manifestement bien la nouvelle, et elle en était contente, elle n'aurait pas apprécié que ça lui pose un problème (même si elle n'aurait pas tenu compte de ses objections), et elle se disait qu'elle n'avait donc enfreint aucun... code d'amitié ou un truc du genre qui aurait exigé d'elle qu'elle lui parle plus tôt du moindre détail de sa vie sentimentale (sachant qu'il y en avait certains qu'elle préférait nettement passer sous silence, à choisir). Bref, elle comptait bien se défendre des arguments d'Edward, sans pour autant se sentir vexée par ces derniers. Après tout, elle comprenait son point de vue sans trop de difficultés. Parfois encore, Electre aimerait bien... détendre un peu Julian dans certains aspects de sa vie. Concernant Dean Appers, notamment, mais ce n'était pas gagné.

-Pour avoir vu son cul de très près, je peux t'assurer qu'aucun balai n'est coincé dans son rectum. Amis de la poésie... En même temps, Electre ne voyait pas de raison de mâcher ses mots en compagnie d'Edward, il était suffisamment grand pour comprendre. Et tout le monde ne peux pas être attiré par les flemmards qui passent leur temps à se regarder le nombril. Et hop pour la petite pique qui va bien.

Mais revenons à nos moutons. Perséphone était enceinte, et l'ex d'Hardwick lui avait révélé la supercherie juste après le mariage. C'était donc là qu'ils avaient disparu. Elle qui pensait qu'ils étaient partis faire des cochonceté.

-J'imagine très bien l'ambiance, ouais.
Elle poussa un léger soupir, hors de question de dramatiser une situation qu'il devait très bien savoir trouver dramatique par lui-même. Mais quand est-ce que t'as trouvé le temps de mettre ton ex en cloque ? Je savais même pas que c'était possible. Enfin, pour des myrihandes de pas avoir de gosses entre eux.

Elle ne rassemblait pas encore toutes les pièces du puzzle, elle ne comprenait pas encore que tout ça avait un rapport avec la potion... que Julian avait aidé à préparer, justement.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1731

Message#Sujet: Re: Alors, t'as rien à me dire ? [pv Ed <33]   Dim 30 Avr - 19:00

Electre & Edward
Alors, t'as rien à me dire ?
Edward afficha une grimace, légèrement exagérée, quand Electre commença à parler du rectum de son nouveau jules. D'accord, il aurait dû se taire, parce que là en cet instant précis, il regrettait clairement la remarque qu'il avait fait sur le cousin de Perséphone. Il n'avait aucune envie qu'Electre entre en détail sur l'anatomie de son petit ami. Quand elle ne manqua pas en plus de lui renvoyer la balle, en le traitant de flemmard qui passait son temps à se regarder le nombril, il ne put que considérer qu'elle marquait un point. Soit. C'était ce qu'il aimait bien en fait chez Electre, pas de chichi, on disait ce qu'on avait à se dire, sans se vexer. Non parce qu'Edward aurait très bien pu se vexer en fait, en d'autre circonstances avec d'autres personnes, il l'aurait sans doute fait. Mais ce n'était pas le cas présentement. Et puis, en réalité, elle avait quand même raison au fond. Le jeune homme se contenta simplement de tendre le verre qu'il venait de remplir avec la bouteille qu'elle avait apporté, sans répliquer plus. En même temps, il n'avait rien à dire de plus et il n'était vraiment pas question qu'il revienne sur le rectum d'Enjolras. Et puis bon, il y avait cette histoire de grossesse à éclaircir. Edward invita Electre à s'installer sur le canapé, parce que franchement ils allaient mettre du temps avant d'en terminer avec toute cette histoire, si elle avait envie de comprendre tout ça.

« C'est une longue histoire. » Affirma-t-il, ne plaisantant même pas. Il n'avait pas tout raconté à Electre, ils ne se connaissait pas vraiment à l'époque, ils n'étaient finalement amis que depuis peu. Elle avait quelques trains de retard, sauf que pour tout comprendre, il fallait les prendre. « Ton copain ne t'a pas raconté ce qu'il trafiquait avec sa cousine ? » Non parce que visiblement, elle ne savait donc pas que pendant un moment, Edward et Jane n'avaient plus été si créature que ça. « Quand j'étais avec Perséphone, elle a eu l'idée de fabriquer une potion pour me séparer de Jane. » À ce moment là, Edward aurait déjà dû freiner tout ça. Bon à l'époque il ne pensait pas pouvoir vivre avec Jane et avoir une relation « saine » avec elle, mais il n'avait quand même pas eu envie de boire cette potion. « C'était un peu compliqué avec Jane à cette période. » Ça l'était encore mais bon... « Tu sais, quand je broyais du noir sur mon triste sort. » À l'époque donc où ils avaient fini par se rapprocher. « Bref ton cher et tendre a aider Perséphone à faire cette potion, qui a marché quand nous l'avons bu. Et donc, j'ai couché avec Perséphone à ce moment là, juste avant qu'elle ne découvre qu'en réalité j'étais marié avec Jane. Et comme j'étais humain à ce moment-là, il a fallu que le destin s'amuse un peu. » Edward marqua une pause avant de reprendre. « Je t'ai raconté la fois où j'ai épousé Jane juste avant qu'elle ne se rende devant le chef du village pour se marier avec son ex ? »

Non mais franchement, on pouvait écrire un roman sur l'histoire des âmes sœurs, tellement ils passaient par quatre chemin pour aller quelque part.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 529

Message#Sujet: Re: Alors, t'as rien à me dire ? [pv Ed <33]   Dim 30 Avr - 19:21


Alors, t'as rien à me dire ?
C'

était une longue histoire, assurait Edward. Cela, Electre n’avait aucun mal à le croire, elle ne pensait pas qu’il puisse exister la moindre histoire courte qui sache justifier ce dans quoi le jeune homme s’était empêtré. Et puis, il fallait dire ce qui était, quand il était question des myrihandes du feu, non seulement l’histoire paraiissait toujours bien longue, mais également compliquée. Ces deux-là avaient le don pour se compliquer la vie. Electre était loin de tout savoir, en plus, mais ce que le jeune homme lui racontait suffisait déjà, la plupart du temps, et il était évident que cette situation ne faisait que confirmer ce qu’elle pensait déjà à leur sujet à tous les deux. A ce stade, il fallait qu’ils admettent chercher les emmerdes. Apparemment, ils étaient tout bonnement incapables d’envisager de mener un train de vie sain et équilibré. Bref… Edward accepta de lui donner plus de détails sur l’affaire, sans doute avait-il besoin de relâcher la pression et de causer librement de tout ça. Vu les emmerdes où il s’empêtrait, il faut dire qu’Electre était peut-être la seule personne de toute notre terre à qui ne viendrait pas l’idée de le juger. C’était sans doute pour cela qu’ils étaient devenus si proches. Ils pouvaient entendre beaucoup de choses de l’autre et ne pas s’en offusquer.

Ils n’avaient pas le même seuil de tolérance que le commun des mortels (en même temps, elle osait penser qu’ils étaient loin d’appartenir au commun des mortels, tous les deux). Il lui parla donc de la potion que Julian et sa cousine avaient concocté dans l’intention de séparer le couple de ses pouvoirs… En vérité, elle était parfaitement au courant de cette histoire. Et quand bien même elle n’en avait pas la légitimité alors, elle avait d’ailleurs été diablement jalouse de tout le temps que Julian pouvait consacrer à Perséphone, Perséphone qui, à ses yeux, était insipide, proprement, et ne méritait l’attention ni de son petit ami, ni de sa meilleure amie. Elle trouva bête de ne pas avoir fait le lien plus tôt, en effet, si Jane et Edward étaient redevenus parfaitement humains, alors, Edward pouvait bien avoir couché avec cette fille… mais quand même, quelle connerie ! Déjà, de base, coucher avec Perséphone, qu’il soit amoureux d’une autre fille ou pas, c’était à ses yeux complètement con. Non mais franchement, il la trouvait vraiment attirante ? Elle était l’inverse de séduisante, à ses yeux. Et bordel, ce qu’elle pouvait être… plate. Et dans tous les sens du terme, hein. Edward avait l’air d’apprécier les personnalités piquantes, pourtant. C’était à n’y rien comprendre.

-Je sais pas si c’est une manière subtile pour toi de détourner le sujet
, répliqua-t-elle amusé, quand Edward lui parla de son premier mariage, mais si c’est le cas, j’te félicite, c’est efficace. Elle afficha un sourire. N’empêche y en a pas un pour rattraper l’autre, en fait. Au final, sa relation avec Julian lui semblait diablement équilibrée, en comparaison, et pourtant, il était on ne peut plus évident qu’elle ne l’était franchement pas. J’ai vraiment du mal à vous comprendre, tous les deux. Y a d'autres infos croustillantes du même genre que je devrais savoir où tu m'as sorti direct le plus juteux ?



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1731

Message#Sujet: Re: Alors, t'as rien à me dire ? [pv Ed <33]   Lun 8 Mai - 21:42

Electre & Edward
Alors, t'as rien à me dire ?
Edward ne put s'empêcher d'afficher un sourire amusé quand Electre affirma que si c'était un moyen de détourner le sujet de conversation, ça marchait. C'est sur que quand on commence à parler un peu plus en profondeur des détails de la relation entre Edward et Jane, il y avait plus d'un sujet croustillants. Enfin, le jeune homme s'en amusait là maintenant avec Electre, mais tout cela le pesait quand même énormément. Il y avait tellement de chose qu'il aurait aimé faire autrement, comme par exemple ne pas coucher avec Perséphone encore moins après avoir bu la potion du copain d'Electre le rendant donc humain. Mais en même temps, il devait bien avouer que ça lui faisait un peu de bien en cet instant précis de s'en amuser un peu, de prendre la situation à la légère avec sa meilleure (et seule hein, mais ce n'était qu'un détail) amie. En réalité, il n'y avait rien d'amusant dans le fait que Perséphone était enceinte de lui, que ça avait mis un froid entre lui et Jane (et qu'il ne savait même pas si elle allait réussir à s'en remettre et lui refaire confiance un jour), mais pour une fois il soufflait un peu.

Electre avait raison en tout cas pour dire que personne n'était là pour rattraper l'autre. Quand on faisait un peu le résumé de tout cela, il était clair qu'on pouvait écrire plusieurs gros volumes de livre. Sans que cela ne soit vraiment compréhensible en plus, il fallait bien le dire. Au fond, même Edward ne comprenait pas tout. Pourtant, il avait tout vécu, il avait assisté à tout, mais il ne comprenait pas tout. Il ne comprenait pas comment ils pouvaient en arriver là. Pourquoi il avait mis si longtemps avant d'accepter qu'il était dingue de Jane, qu'il avait besoin de la jeune femme. Avant de quitter Perséphone, il aurait quand même évité bon nombre d'ennuis s'il avait pris cette décision assez tôt. Mais bon, il ne pouvait de toute façon pas revenir en arrière.

« Alors, laisse moi réfléchir. » Dit-il quand Electre lui demanda s'il avait d'autres informations croustillantes à lui raconter ou s'il avait déjà donné le plus intéressant. En réalité, il y avait encore pas mal de chose qu'il pourrait très bien s'amuser à raconter à la jeune femme. Mais il ne pensa qu'à un truc en particulier. « Jane est tombée enceinte une fois. » Son ton était un peu plus sérieux cette fois-ci, parce que ce n'était pas vraiment un sujet s'apprêtant à une certaine rigolade. « Elle a décidé d'avorter. Et maintenant elle ne peut plus avoir d'enfant. »

Pour en rajouter une couche sur : le destin c'est de la grosse merde. Jane ne pouvait plus avoir d'enfant, après avoir décidé de « tuer » celui qu'elle portait. Et Edward mettait en cloque son ex petite amie, le seul enfant qu'il ne pourrait jamais avoir. Forcément, ce détail – qui était bien loin d'être un détail – ne manquait pas de compliquer encore complètement cette situation.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 529

Message#Sujet: Re: Alors, t'as rien à me dire ? [pv Ed <33]   Lun 8 Mai - 22:16


Alors, t'as rien à me dire ?
C'

était clair, on ne peut plus évident, Jane et Edward n'avaient pas leur pareil pour se compliquer royalement la vie, et même au-delà. Electre s'était attendue à tous les scénarios possibles, mais elle devait quand même reconnaître être estomaquée de découvrir tout ce que son meilleur ami avait à lui apprendre du passif des deux myrihandes du feu. A ce stade, elle ne savait même plus si elle devait trouver leur relation proprement remarquable ou leur histoire foncièrement absurde, ce qui est sûr, c'est qu'il ne pouvait y avoir que deux individus fous l'un de l'autre et passionnés pour agir de la sorte, à la fois sottement et sublimement. Quand Electre avait demandé s'il y avait encore d'autres choses pour elle à apprendre, elle s'était tout de même attendue à ce que Edward lui ait déjà délivré tout le haut du panier, mais elle s'était manifestement trompée, et dans les grandes largeurs qui plus est, car ce qu'elle apprit ensuite faisait une grande différence, et eut le don de faire disparaître le radieux sourire qu'elle avait aux lèvres jusque-là. Jane était enceinte, elle avait avorté et était à présent stérile. Elle imaginait combien devait être douloureuse cette situation à la fois pour Jane et Edward, surtout avec la grossesse de Perséphone qui venait joyeusement compliquer la tâche. Non, là elle ne voyait plus de raisons de s'amuser de leur situation, elle tenait bien trop à Edward pour se montrer à ce point cynique, et elle se doutait que cette situation devait lui faire du mal. Beaucoup de mal, même. Le pauvre. Elle allait s'exprimer sérieusement pour la peine. Comme quoi, tout arrivait. Avec Edward, parce que c'était son ami, son seul ami, elle avait envie de se montrer compréhensive, elle voulait se montrer conciliante.

-Je suis vraiment désolée
, répondit-elle avec douceur. Elle l'était d'autant plus qu'elle avait bien retenu la manière dont Edward avait formulé la chose. C'était Jane qui avait décidé de ne pas garder l'enfant, pas lui. Peut-être qu'il le voulait à l'époque, ce genre d'événement ne pouvait qu'ouvrir des plaies, difficile de les cicatriser par la suite. Tu sais... moi aussi, je peux pas avoir d'enfants. C'est pas forcément que j'en veuille ou quoi. Elle était même certaine de ne jamais en vouloir, et elle osait croire que Julian non plus - c'était fou qu'elle puisse raisonner comme cela, à présent, elle n'en revenait pas elle-même -, et au moins était-il parfaitement au courant de cela par la force des choses. Mais j'aurais aimé avoir le choix. Elle marqua une pause, le but n'avait pas été de tirer la couverture à elle, juste de lui faire comprendre qu'elle était bien placée pour se mettre à leur place. Bref, je comprends ce que vous vivez.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1731

Message#Sujet: Re: Alors, t'as rien à me dire ? [pv Ed <33]   Ven 30 Juin - 16:09

Electre & Edward
Alors, t'as rien à me dire ?
Edward ne pensait pas qu’il en aurait voulu à Electre de continuer de sourire et de s’amuser des informations qu’il lui donnait, parce qu’en même temps il y avait de quoi rire jaune. Les myrihandes du feu avaient quand même la capacité incroyable de se foutre dans des merdes pas possibles et d’enchaîner les embrouilles. Cela aurait été bien trop simple pour eux de se contenter d’avoir une ex enceinte, il fallait aussi que Jane ne puisse pas avoir d’enfant. Et par définition, Edward ne pouvait plus en avoir non plus. Le seul enfant qu’il serait à jamais capable d’avoir, c’était celui qui se trouvait dans le ventre de Perséphone. Et en plus… Jane en avait porté un aussi (Edward avait un vrai don question fertilité). Enfin bref… c’était cocasse. Mais le jeune homme apprécia tout de même de voir le sourire de sa meilleure amie disparaître, il savait qu’elle compatissait. Ils étaient un peu étranges tous les deux, la manière dont les choses s’étaient passés tous les deux aussi était étrange, mais ils avaient une sincère affection l’un pour l’autre. En tout cas, Edward ne considérait pas seulement Electre comme sa meilleure amie par dépit parce qu’il n’avait aucun autre ami (même s’il y avait quand même un peu de ça), mais surtout parce qu’ils étaient sur la même longueur d’onde, qu’ils se complétaient bien. En tout bien, tout honneur évidemment.

Le jeune homme adressa un geste de la tête à sa meilleure amie quand elle lui affirma qu’elle était désolée. Il savait que ce n’était pas des paroles en l’air, qu’elle pensait réellement ce qu’elle venait de dire. Et il comprit même encore plus qu’elle compatissait, parce qu’elle lui apprit qu’elle ne pouvait pas avoir d’enfant non plus.

« Je suis désolé. » Dit-il à son tour, ne pouvant pas vraiment dire plus. Il était navré d’apprendre qu’Electre ne pouvait pas non plus avoir d’enfant, même si ce n’était peut-être pas un choix qu’elle ferait. Mais surtout qu’elle ne pouvait pas faire ce choix. « Moi j’en voulais. » Et il allait en avoir un, mais c’était particulier. « Ça va te sembler complètement idiot, mais j’ai toujours rêvé d’une grande famille. » Ajouta-t-il en affichant de nouveau un sourire, parce qu’au final lui-même trouvait ça idiot. Il était immature comme pas possible et il affirmait déjà qu’il voulait avoir une famille. « Je crois que c’est un truc genre… pour faire comme mon père. » Parce que mine de rien, les Baker avaient été nombreux à une époque. « Et maintenant, me dire que le seul que j’aurais c’est avec mon ex… » Il poussa un soupir, il avait vraiment la fâcheuse habitude de se morfondre sur ses soucis. C’était à se demander finalement comme Electre le supportait. « Jane m’a dit qu’elle voulait que je le reconnaisse, tu vois. Que j’assume. Mais en même temps… je sais que ça lui fait du mal. T’imagines toi, si tu devais apprendre qu’Enjolras a des mômes ailleurs ? »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 529

Message#Sujet: Re: Alors, t'as rien à me dire ? [pv Ed <33]   Sam 1 Juil - 12:56


Alors, t'as rien à me dire ?
E

lectre se contenta de hausser doucement les épaules quand Edward lui affirma être désolé d'apprendre qu'elle était stérile. Elle appréciait d'entendre cette sincérité dans le ton de sa voix, mais au fond, il n'était vraiment pas nécessaire qu'il compatisse outre mesure, ça ne changerait rien, et elle s'était faite à cette idée. Oui, elle aurait préféré avoir le choix, mais elle ne voulait pas d'un chiard pour autant, c'est certain, et puis, elle avait eu le temps de s'y faire un peu quand même. Pour Edward, tout ceci était bien plus nouveau, et par ailleurs, son état d'esprit était différent. Il lui apprit que, lui, en voulait, des enfants, et Electre n'était pas vraiment surprise de l'entendre, elle s'en était doutée, et elle trouvait que ce correspondait plutôt bien à son caractère, c'est vrai. Elle ne savait pas si elle était capable de l'imaginer en père de famille, mais il n'y avait rien d'étonnant à ce qu'il veuille en devenir un quoi qu'il en soit. Bon, il serait père malgré tout, mais c'est sûr qu'assumer un enfant avec son ex en restant avec son âme soeur, ça ne correspondait sans doute pas au schéma familial si parfait qu'il avait espéré reproduire, loin s'en faut. Alors forcément, il devait se remettre pas mal en question, le pauvre. Il y avait de quoi.

Edward apprit à la jeune femme que Jane voulait qu'il reconnaisse son enfant. La jeune femme devait bien admettre être surprise de découvrir cela. A la place de Hardwick, elle aurait refusé catégoriquement une telle situation, mais Electre avait déjà pu constater qu'elles ne se ressemblaient que sur certains points, sur le reste, les divergences pouvaient être relativement importantes. Elle avait décidé de privilégier les aspirations de son âme soeur à ses propres désirs. C'était noble, quelque part... mais franchement con, selon elle. Forcément, que ça devait lui faire du mal, et Edward n'était pas idiot, il devait bien s'en rendre compte.

-J'aurais pas à l'imaginer très longtemps,
répliqua Electre d'un ton léger. S'il me fait des enfants dans le dos, je le tue, affirma-t-elle comme on parle de la pluie et du beau temps. En même temps, elle en serait capable. Mais ça lui semblait improbable... et d'un autre côté envisageable. Oh, elle se disait qu'ils ne connaîtraient pas le même dilemme, parce qu'elle ne pensait pas que Julian veuille devenir père, et elle avait envie de croire qu'ils se suffisaient l'un à l'autre. Mais Julian avait été prêt à féconder la première sorcière venue pour satisfaire Dean... alors forcément, ça prêtait à interrogations. Même si en fait, Dean avait déjà une autre cible : l'enfant d'Edward. Le monde était définitivement trop petit. Il faut peut-être que j'envisage de le castrer, juste pour être sûre, plaisanta-t-elle alors. Puis elle redevint un peu sérieux, son regard planté dans le sien. Mais toi, du coup, tu as envie de le reconnaître ou pas, ce gosse ?


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1731

Message#Sujet: Re: Alors, t'as rien à me dire ? [pv Ed <33]   Hier à 8:24

Electre & Edward
Alors, t'as rien à me dire ?
Edward afficha un sourire quand Electre parla, si légèrement, du fait qu’elle tuerait son copain si jamais ce dernier devait faire des mômes dans son dos. Le pire, c’était que le jeune homme n’avait aucun mal à imaginer le sérieux de la réponse de la jeune femme. Elle devait vraiment le penser, elle devait vraiment être prête à tuer Enjolras si ce dernier devait avoir des gosses avec quelqu’un d’autre. Bon en même temps, du peu qu’il connaissait le cousin de son ex petite amie, Edward se disait qu’il n’était pas du genre à avoir envie de gosse. Mais en même temps, on ne pouvait pas forcément deviner que le cadet des Baker en avait bien envie. Pas tout de suite forcément, en fait, il se sentait quand même un peu trop jeune pour tout cela – même s’il avait été prêt à assumer celui que Jane avait porté un temps – mais la situation faisait qu’il n’avait pas le choix. S’il l’avait eu, oui, forcément, ça serait arrivé plus tard. Quand il aurait eu une vie un peu plus stable, parce qu’on ne pouvait pas vraiment dire que sa vie était très stable pour l’heure. Encore moins maintenant avec les histoires de gosse d’ailleurs. En tout cas, la réaction d’Electre était bien la preuve que Jane faisait énormément d’effort. Le cadet des Baker en avait bien conscience, il s’en voulait de lui faire autant de mal. Bon, en même temps, Jane ne pouvait pas le tuer parce que sinon elle mourrait dans la minute… mais quand même. Elle lui disait d’accepter sa responsabilité de père, elle était même prête à l’accueillir un peu dans cette maison, raison pour laquelle ils avaient une pièce qui deviendrait sans doute une chambre d’enfant. Elle faisait tellement de sacrifice pour lui, il ne pouvait vraiment que lui en être reconnaissant. Il s’en voulait de la mettre dans cette position, de lui imposer un tel choix. S’il pouvait faire les choses autrement…

Electre continua de plaisanter, mentionnant le fait de castrer son copain. Elle pouvait bien lui faire, le jeune homme devait bien avouer qu’il n’aurait aucune peine pour le sorcier. Il en aurait encore moins prochainement d’ailleurs, mais pour l’heure il ne se doutait pas une seule seconde de ce qui allait arriver. Electre plaisantait tant qu’au final, cela perturba légèrement Edward quand elle reprit pleinement son sérieux.

« Une part de moi me dit que ça sera bien plus simple si je fais comme si de rien n’était. » Reprit-il alors, pour répondre à la question de la jeune femme, sérieusement à son tour. « Mais en même temps, ça sera le seul enfant que je ne pourrais jamais avoir. Et… J’en ai marre d’être lâche. » Ce qu’il serait s’il n’assumait pas ses actes et ses responsabilités. Il l’était bien souvent d’ailleurs, lâche, même s’il tentait un peu de se soigner pour le coup. « Alors oui, j‘ai envie de le reconnaître. »

Et forcément, il savait que ça allait être la merde totale.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 529

Message#Sujet: Re: Alors, t'as rien à me dire ? [pv Ed <33]   Aujourd'hui à 11:35


Alors, t'as rien à me dire ?
E

lectre comprenait aisément la part de lui qui lui murmurait de faire comme si de rien n'était. Elle serait à sa place, à découvrir qu'une de ses conquêtes avait un polichinelle dans le tiroir (bon, elle ne savait pas dans quel contexte tordu ça pourrait arriver, mais passons, hein), elle ferait clairement la sourde oreille. Mais en même temps, pour sa part, elle détestait terriblement les marmots. Ces sales gosses la fatiguaient. Elle n'avait aucune envie de devenir maman, vraiment pas. Alors si en plus on lui forçait la main... Mais d'un autre côté, la jeune femme était convaincue du fait que son interlocuteur était, pour sa part, bien plus apte à jouer les papas poules. Pour lui, le souci n'était pas de devenir un père... c'était que ce n'était pas la bonne mère, alors ça compliquait bien évidemment la tâche. Oui, bien sûr, il pourrait toujours se dire qu'il aurait d'autres occasions... Sauf que non, il n'en avait pas du tout, vraiment pas. C'était ça ou ne jamais être un père assumé, donc ça changeait la donne. Et, comme il le disait lui-même, il en avait marre d'être lâche... Ouais, Electre ne pouvait pas le lui ôter, ça, son meilleur ami avait souvent agi comme un lâche. Ceci dit, elle ne trouvait pas que la lâcheté soit un défaut si terrible. A ses yeux, c'était plutôt une question d'instinct de survie, et en ce sens, ça se comprenait particulièrement bien. Après, si Edward avait envie de jouer son rôle de père, c'était son problème, c'était sa décision. Electre, de son côté, n'avait absolument rien à en dire. Après tout, elle pouvait être à l'écoute, mais elle ne pensait pas que ses conseils puissent être avisés en la circonstance. Finalement, la réponse était très simple. Il voulait reconnaître ce gosse. Et puisque Jane ne le lui interdisait pas, après tout.

-A mon avis, tu seras un super papa,
répondit-elle dans un sourire. Bon, je pense que ton gosse aura un paquet de problème à régler avec le temps, mais tu feras très bien le job. Elle ne disait pas juste ça pour lui faire plaisir, elle le pensait réellement. Certaines personnes n'étaient pas du tout faites pour le rôle de parent, clairement pas. Mais Edward, lui, avait un véritable sens de la famille. Elle avait pu le comprendre en l'entendant parler de sa soeur cadette... Mais également de son frère, même si de ce point de vue-là, ça pouvait paraître un petit peu moins flagrant, c'est certain. Par contre, compte pas sur mon pour jouer les baby-sitters, je déteste les marmots.

C'était effectivement le cas, même le gamin le plus craquant de notre terre n'attendrirait pas son petit coeur à moitié en pierre. Non, Edward faisait ce qu'il voulait, mais elle se garderait bien de lui rendre visite quand le petit diable serait dans les parages. Elle avait ses limites.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Alors, t'as rien à me dire ? [pv Ed <33]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alors, t'as rien à me dire ? [pv Ed <33]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai rien à te dire parce que je t'aime pas ♥
» Quand Steven Bénoit ne trouve rien à dire
» Parfois il n'y a juste rien à dire [pv Laksh'Mi]
» "J'ai un truc à te dire !" ... "Non rien en fait." [River]
» Lorsque ton passé t'appelle, ne répond pas. Il n'a rien de nouveau à te dire > Aidy ♥︎

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez Jane et Edward-