Partagez | 
 

 La vie est une expérience magique. (Electre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 451

Message#Sujet: La vie est une expérience magique. (Electre)   Mer 12 Avr - 17:41

Electre & Joachin
La vie est une expérience magique.
La contrepartie pour sauver Natasha, ça avait été de devenir un cobaye, alors Joachin était devenu un cobaye. Ça ne lui plaisait pas tant que ça, mais en même temps le buveur de sang n’avait pas eu le choix et le fait que son épouse soit sauvée était une si belle récompense. Bon, il ne savait pas vraiment ce que ça allait donner sur le long terme, mais en même temps c’était comme ça. Il ne pouvait pas revenir en arrière, quelque chose lui disait que le Sorcier aurait tôt fait de se venger sur Natasha. Et puis, même s’il n’aimait pas trop l’idée d’être un cobaye, l’homme avait quand même sauvé celle qu’il aimait. Sans lui, elle ne s’en serait pas remise comme ça. En tout cas, pas de cette manière. Parce qu’il y avait eu une autre solution, que Joachin aurait peut-être décidé de faire à la toute fin, en voyant vraiment celle qu’il aimait disparaître, même si celle-ci n’aurait pas apprécié. Il n’aurait eu aucun plaisir à la condamner comme il était condamné, mais il n’aurait pas forcément eu d’autre solution pour la sauver. La voir mourir était bien trop dur. Alors, peut-être qu’elle ne serait pas morte (du moins pas vraiment), peut-être qu’elle aurait pu survivre à la maladie, mais clairement pas comme ça, clairement pas en restant elle-même. Alors, c’était un mal pour un bien.

De toute façon, Joachin ne pouvait plus revenir en arrière, donc il acceptait d’être un cobaye volontaire. Tant qu’il pouvait quitter les grottes sur ses deux jambes afin de rejoindre la demeure de Natasha, où il vivait à présent, alors tout allait bien. Parce qu’évidemment, Joachin n’avait pas l’intention de dire la vérité à celle qu’il aimait. Le vampire ne savait que trop bien que les mensonges n’étaient pas une bonne chose, que c’était risqué de sa part qu’il mente comme ça, mais il n’avait pas le choix. Parce qu’il se doutait qu’elle n’apprécierait pas du tout d’apprendre que pour la sauver, il avait dû pactiser avec un autre genre de démon. Quoi qu’en même temps, Joachin ne savait vraiment pas ce que ça allait donner avec Dean Appers. Il n’y aurait peut-être aucun souci. Pour l’heure, le vampire se rendait donc aux grottes. Comme il devait souvent s’absenter de chez Natasha pour aller se nourrir – et qu’elle-même travaillait en journée – il pouvait quand même régulièrement s’y rendre, pour honorer son contrat. Et l’avantage, c’était qu’à l’approche de l’hiver, les journées se faisaient moins longues et qu’il pouvait sortir plus tôt. Joachin était donc arrivé aux grottes, à celle où il se rendait à chaque fois, au moment de son rendez-vous. Mais ce ne fut pas Dean qu’il trouva dans la grotte à son arrivé.

« Le Sorcier n’est pas là ? »
Demanda-t-il alors à la jeune femme qu’il connaissait malheureusement de vu. Oh, il ne savait rien d’elle, mais il avait eu l’occasion de la voir au mariage de Jane. Elle était une ami de son gendre (comme c’était étrange de le qualifier de la sorte, de savoir que sa relation avec Jane était quelque peu… normal) s’il avait bien compris.
Code by Gwenn

_________________
Peut importe d'où nous venons, où nous allons...
Nous avons toujours une famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 627

Message#Sujet: Re: La vie est une expérience magique. (Electre)   Mer 12 Avr - 21:39


La vie est une expérience magique.
E

lectre était une personne pour qui les notions de morale et de scrupule étaient en définitive très limitées. Alors oui, la jeune femme avait quand même ses limites, comme tout un chacun, elle avait par exemple du mal, en ce qui concernait ce qui se passait dans ces grottes, avec le traitement réservé à la grande majorité de leurs sujets d'expérience. Croyez-le ou non, si ça ne la dérangeait pas de se servir d'humains ou en tout cas d'être vivants comme cobayes (comment progresser autrement en même temps), elle aimait moins l'idée qu'on les enferme contre leur gré. Tout ça, c'était une question d'expérience personnelle, très clairement. Elle avait été enfermée, manipulée, séquestrée par des créatures qui avaient usé ses pouvoirs jusqu'à la corde, alors forcément, elle en avait gardé des séquelles, c'était inévitable. Mais puisque l'homme qu'elle attendait présentement venait là de son plein gré (ou presque), elle se fichait pas mal d'abuser de sa crédulité et de sa docilité. C'était comme ça, avec elle, il y avait toujours, deux poids deux mesures, ce qui expliquait qu'elle sache prendre autant de plaisir à travailler dans les grottes, parce qu'elle aimait avoir tant d'ingrédients, de matériel, de documentation à sa disposition, et qu'en même temps, elle ne supportait plus d'obéir aux ordres de Dean Appers, notamment parce qu'elle ne supportait plus de constater combien Julian vouait un culte à un homme qu'elle méprisait pour sa part et auquel elle déplorait devoir obéir. Devoir obéir à quiconque était déjà une erreur en soi, mais alors à Dean Appers... il ne faut pas abuser non plus. Enfin bon, pour l'heure, elle acceptait sa situation puisqu'elle savait en tirer le meilleur profit. Et ce fut donc sans rechigner qu'elle attendit la venue de Joachin Hardwick, l'un des cobayes volontaires d'Appers, que ce dernier avait eu la "gentillesse" de lui prêter pour ses propres expériences, du moment qu'elle ne l'"abimait pas trop". Il se présenta à l'heure dite, parfaitement ponctuelle. Electre l'accueillit avec un sourire quasi professionnel.

-Non. Enfin si, je suppose qu'il doit être quelque part, mais c'est pour moi qu'il t'a demandé de venir,
répondit-elle aux interrogations de l'homme, comme si toute cette situation était parfaitement. Assieds-toi, dit-elle en désignant une chaise à proximité. Ça te dérange pas si je te tutoie, hein ? Sa question n'appelait pas vraiment de réponse, elle faisait ce qu'elle voulait de toute manière. Va falloir que je t'examine, que je te fasse passer quelques tests, ça risque d'être un peu long mais on pourra toujours se taper la causette, en attendant. Elle afficha un sourire tout en attrapant son matériel. Comment ça va depuis le mariage de la belle blonde ?

Parce que oui, elle savait pertinemment qui était ce type, le beau-père de son meilleur ami, qu'elle avait rapidement croisé au mariage de ce dernier. Ce qui n'allait ceci dit pas l'inviter à le ménager pour autant.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 451

Message#Sujet: Re: La vie est une expérience magique. (Electre)   Mar 30 Mai - 16:40

Electre & Joachin
La vie est une expérience magique.
Joachin ne savait pas vraiment s’il devait se sentir soulagé ou non d’entendre que Dean Appers n’était pas là, qu’on lui avait demandé de venir pour la jeune femme qui se trouvait sous ses yeux. Il ne connaissait rien de cette fille, en dehors du fait qu’elle semblait être amie avec le mari de sa fille. Il ne savait pas quel genre de sorcière elle était, parce qu’il était évident qu’elle était une sorcière. Sinon ils ne seraient pas là tous les deux et Joachin ne serait pas venu pour elle d’ailleurs. Ainsi donc, elle était une sorcière au service de Dean Appers. Franchement, il y avait pas mal de chose qu’il apprenait qui ne lui plaisait pas vraiment, mais il n’avait pas le choix de toute façon. Il espérait simplement que la jeune femme sous ses yeux n’était pas quelqu’un d’horrible, qu’elle n’avait pas l’intention de lui faire du mal. Oh, il était évident qu’elle allait faire des expériences sur lui, parce qu’il était là pour ça. Depuis la potion pour sauver Natasha, le buveur de sang était devenu un cobaye volontaire du Sorcier, si on pouvait vraiment dire que c’était volontaire, puisqu’en réalité il n’avait quand même pas vraiment le choix, mais c’était une chose qu’il avait choisi en quelque sorte, pour sauver la femme qu’il aimait et ça en valait la peine.

Joachin s’installa quand Electre l’invita à le faire, ne répondant rien quand elle lui demanda si cela le dérangeait si elle le tutoyait. En même temps, quelque chose disait au vampire que ça n’allait pas changer grand-chose qu’il réponde non. En soit, il n’aimait pas spécialement la familiarité dont elle faisait preuve, mais encore une fois il n’avait vraiment pas grand-chose à dire. La sorcière lui expliqua alors qu’elle allait devoir lui faire passer quelques tests, qu’elle l’examine, avant de passer aux choses sérieuses. Franchement, ça ne rassurait clairement pas le buveur de sang, mais il n’avait pas le choix de toute façon. Ça risquait d’être long… soit, ils pouvaient donc discuter en attendant. En réalité, Joachin devait bien avouer qu’il n’avait pas spécialement envie de parler, mais en même temps encore une fois il n’avait pas son mot à dire. Elle lui demanda alors comment il allait depuis le mariage. Cela aussi, Joachin aurait bien eu envie d’éviter d’aborder, mais bon.

« Ça va aussi bien que la situation le permet. » Répondit-il alors, d’un ton sans doute un peu trop morose. Mais en même temps, le vampire n’était pas là pour s’amuser. Il était là parce qu’on ne lui laissait pas le choix. « Tu vas me faire passer quoi comme tests ? » Demanda-t-il alors, ne pouvant pas s’empêcher de se montrer curieux. Il n’avait pas pris la peine de retourner la question à la jeune femme, il ne savait pas s’il avait envie de plus apprendre à la connaître que ça en fait. Il espérait bien séparer sa vie privée de ce qu’il devait faire pour le Sorcier en fait. « Et quel genre d’expérience ? »
Code by Gwenn

_________________
Peut importe d'où nous venons, où nous allons...
Nous avons toujours une famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 627

Message#Sujet: Re: La vie est une expérience magique. (Electre)   Mer 31 Mai - 17:46


La vie est une expérience magique.
E

lectre afficha un sourire amusé quand son interlocuteur lui répliqua qu'il allait aussi bien que la situation le permettait. Loin de compatir à son sort, la jeune sorcière se contentait d'apprécier sincèrement son répondant, son sens de la répartie. C'est sûr qu'on ne pouvait pas dire que le buveur de sang se trouvait en position de trouver sa situation idyllique et heureuse, il était même fort à parier qu'il préfèrerait se trouver n'importe où sauf ici, mais après tout, c'était lui qui avait décidé de son sort, alors tant pis pour lui. Dommage, quand même, il aurait suffi qu'il attende encore un tout petit peu et Electre aurait sans doute consenti de donner un peu de potion volée à Jane pour sauver sa mère. Mais non, le père, bon seigneur, s'était sacrifié pour sauver la mère. Tant pis pour lui, logique, en tout cas, qu'il en assume les conséquences, à présent. Il lui posa des questions, Electre poussa un soupir, elle n'avait pas spécialement envie que son cobaye la harcèle de questions tout au long de son examen, mais bon, elle se satisfaisait de l'idée que, à un moment donné, il serait de toute façon trop faible pour dire quoi que ce soit, en attendant, elle pouvait bien consentir à répondre à une ou deux questions, ça pouvait même être amusant pour peu que Joachin s'angoisse, pour peu que ses réponses ne fassent que confirmer ses appréhensions, ce qui avaient toutes les chances d'être le cas.

-Oh, juste quelques examens de routine,
répondit-elle quand Joachin lui demanda quels tests elle allait lui faire passer. Et elle ne mentait pas, sauf que les exercices de routine, selon Dean Appers, n'avaient pas grand chose à voir avec ceux que l'on pouvait trouvait ailleurs. Je vais tester tes fonctions vitales... enfin "vitales", j'me comprends, hein, tes réflexes, ta motricité... Faire quelques prélèvements, aussi...

A ces derniers propos, elle afficha un sourire énigmatique, ses yeux pétillaient. Pendant ce temps, elle lui faisait passer quelques premiers examens qui n'avaient rien de bien méchants, elle jaugeait sa température du bout des doigts, elle examinait ses pupilles et le fond de sa gorge. Bref, rien de bien méchant.

-A ce sujet, d'ailleurs
, dit-elle en tirant une seringue de son armada, il va falloir que tu te désapes. Parce qu'attiffé comme il l'était, elle n'allait pas pouvoir voir grand-chose, ce n'était pas le but non plus. Tout en préparant sa seringue, elle reprit la parole. Je te dirais bien le but de mon expérience, mais le mieux, ce sera que tu le découvres par toi-même, tu crois pas ? Je déteste gâcher l'effet de surprise, pas toi ?

D'accord, elle était clairement en train de malmener son cobaye. Mais en même temps, elle trouvait sacrément tentant. Pour sa part en tout cas, elle n'y résistait pas.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 451

Message#Sujet: Re: La vie est une expérience magique. (Electre)   Sam 29 Juil - 13:03

Electre & Joachin
La vie est une expérience magique.
Joachin se doutait que les examens de routines qu’Electre avait l’intention de lui faire passer, n’allait pas spécialement lui plaire pour autant. Et au vu de la situation, il ne culpabilisait pas du tout à l’idée d’ennuyer la jeune femme – puisqu’elle avait poussé un soupir – avec ses questions. Le vampire ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie d’en savoir plus. Il avait accepté d’être un cobaye, de faire tout ce qu’on lui demandait de faire, sans aucune retenu. Mais on ne lui avait pas demandé de ne pas se montrer curieux alors, il l’était. Parce qu’il avait envie de savoir à quel sauce il allait être mangé. Il ne se faisait pas d’illusion, ça n’allait clairement pas lui plaire tout cela. Mais bon, il n’avait pas le choix. Il avait fait cette promesse afin de sauver Natasha, il ne reviendrait pas en arrière. Surtout qu’il savait que le Sorcier avait les moyens de s’en prendre aux gens qu’il aime. Electre répondit à ses questions, sans y répondre réellement. Des examens de routine donc, tester les fonctions vitales (c’était drôle). Soit... il ne savait donc pas plus ce qu’elle allait faire, même s’il savait à présent que les testes étaient assez « basiques ». Il se laissa faire d’ailleurs, quand elle l’examina, faisant tout ce qu’elle lui demandait au moment où elle lui demandait. Et puis, elle lui affirma qu’il devait se déshabiller. Bon... en un sens, il s’en était quelque peu douté. Si la situation n’avait pas été si sombre, Joachin aurait pu avoir l’impression d’être chez le médecin. Même s’il se doutait que de toute façon, ça n’allait pas terminer aussi bien que s’il se trouvait chez un médecin (ce qu’il n’avait plus besoin de faire depuis... eh bien, depuis qu’il était mort donc). Il en était sûr et certain parce qu’il n’aimait pas réellement ce que la jeune femme sortait de son barda. Tout comme il n’aimait pas spécialement la manière dont elle se « jouait » de lui. C’était comme ça qu’il prenait les choses. Si elle cherchait à l’angoisser, c’était particulièrement réussit.

« J’ai pas le choix de toute façon. » Répondit-il quand Electre affirma qu’elle détestait gâcher l’effet de surprise, lui demandant si ce n’était pas le cas de lui aussi. Elle voulait qu’il découvre par lui-même ce qu’elle allait faire, il ne pouvait concrètement pas la forcer à le lui dire. Il était clairement dans une position de faiblesse en cet instant précis, il ne pouvait rien réclamer et il devait se contenter simplement de suivre les ordres qu’on lui demandait. Même si là, tout de suite, il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de prendre ses jambes à son cou et s’en aller fissa. « Ma fille sait que tu travailles pour le Sorcier ? »

Demanda-t-il alors, en commençant à se déshabiller (parce qu’il n’avait pas le choix de le faire, même s’il n’aimait pas du tout ça). Puisqu’elle ne voulait pas lui en dire plus sur l’expérience qu’elle allait mener, autant parler d’autre chose.
Code by Gwenn

_________________
Peut importe d'où nous venons, où nous allons...
Nous avons toujours une famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 627

Message#Sujet: Re: La vie est une expérience magique. (Electre)   Sam 29 Juil - 13:31


La vie est une expérience magique.
E

lectre se contenta de répondre à son interlocuteur avec un grand sourire quand ce dernier affirma qu'il n'avait pas le choix, de toute façon. En effet, c'était le cas, il n'avait pas le choix, seulement, s'il n'opposait pas de résistance, la tâche serait plus facile pour elle et elle pourrait mener à bien ses petites expériences sans être constamment contrariée par l'égo de son interlocuteur. Certes, elle aurait très bien pu l'endormir, ça aurait été d'ailleurs plus confortable pour lui, mais justement... Justement, ça aurait été plus confortable pour lui, et elle ne veillait pas spécialement après le confort de son cobaye. Et puis, outre le fait que ça pourrait limiter certaines de ses expériences, sans l'ombre d'un doute, elle aimait trop se taper la causette avec son interlocuteur. Ce n'était certes pas réciproque, mais peu importe. Non, il n'avait pas le choix, et la résignation de Joachin faisait le bonheur d'Electre, qui était on ne peut plus satisfaite de pouvoir mener ses petites expériences dans ces conditions. Bon, elle le savait, elle ne devait pas trop malmener son sujet d'expérience, mais c'était tout de même irrésistible, là, maintenant, tout de suite, elle pouvait difficilement s'en empêcher. La jeune femme ne lâcha pas son interlocuteur des yeux tandis qu'il commençait à se déshabiller. Oui, c'était totalement impudique, mais bon, au bout du compte, elle allait bien finir par le voir à poil, le père Hardwick, alors peu importe. Et puis, il n'était pas si mal foutu, le beau-père d'Edward (oui, elle était casée, et avec un Appolon, qui plus est, en effet, mais rien n'empêche le plaisir des yeux, après tout. Ça ne fait pas de mal.

- Ta fille et moi, tu sais, on est pas les meilleures amies du monde,
dit-elle alors dans un léger sourire, ne pouvant s'empêcher d'en rajouter encore, décidément, elle adorait se taper la discute avec le buveur de sang. Je crois qu'elle est convaincue que j'ai envie de me taper son mari, ajouta-t-elle sans l'ombre d'un tact tout en remplissant une seringue d'un liquide violacé. Tu peux me tendre ton bras, s'il te plaît ?

Elle n'attendit pas sa réponse, elle attrapa la main du vampire et l'avança jusqu'à elle. Avec un fin sourire, elle palpa le bras, musclé, et enfonça l'aiguille dans sa chair, laissant le liquide se répandre dans ses veines, prenant bien sûr grand soin de ne pas lui apprendre exactement ce qu'il contenait et ce que pouvaient en être les effets. C'était la surprise, ça, bien évidemment, et ça allait le rester. Ce ne fut que cette opération terminée et l'aiguille reposée qu'elle reprit la parole.

-Donc pour répondre à ta question, rassure-toi, elle n'est pas au courant. Et je doute qu'elle finisse par l'apprendre.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 451

Message#Sujet: Re: La vie est une expérience magique. (Electre)   Jeu 14 Sep - 21:59

Electre & Joachin
La vie est une expérience magique.
Joachin était loin d’être à l’aise de devoir se déshabiller devant la jeune femme, mais malheureusement il n’avait pas le choix. Quand bien même, il aurait bien aimé que la sorcière prenne au point la peine de se détourner un peu, plutôt que de le regarder comme elle faisait. Mais bon… le buveur de sang prenait sur lui. Il n’avait pas le choix, il devait faire tout ce qu’on lui demandait de faire, c’était l’échange de bon procédé. Et en cet instant précis, le vampire se concentrait sur le fait que son épouse était encore en vie, qu’ils s’étaient retrouvés, qu’ils vivaient ensemble, qu’ils reformaient une famille… il n’y avait que cela qui pouvait le faire tenir. Natasha et Jane étaient ses deux piliers, même si le buveur de sang ne pouvait pas s’empêcher de toujours craindre les reproches de sa fille. Tout en espérant que celle-ci n’allait pas découvrir ce qu’il faisait dans ces grottes. Ce n’était pas pour rien que Joachin se demandait si Jane savait que la meilleure amie de son mari était un sbire de ce Sorcier. Si Electre serait du genre à dire à Jane ce qui se passait dans ces grottes, le fait qu’il soit un cobaye. Joachin osait croire que cela n’arrangerait pas les affaires de Dean Appers, mais la jeune femme semblait quand même un peu spéciale. Et il ne pouvait pas s’empêcher de se demander donc si elle n’allait pas juste vendre la mèche. Il était évident que ce n’était pas possible, que Joachin n’avait aucun intérêt à ce que Natasha ou Jane découvrent la vérité. Bien au contraire, il s’en voulait de leur mentir, mais il n’avait pas le choix.

Le buveur de sang apprécia en tout cas d’apprendre que la jeune femme n’était pas très amie avec Jane. Quand bien même il ne souhaitait pas que sa fille n’ait pas d’amie, mais elle n’avait pas vraiment besoin de l’être avec la jeune femme sous ses yeux. En espérant, bien sûr, qu’elle ne cherchait réellement pas à se taper son beau-fils. Natasha ne lui faisait pas confiance, elle le lui avait bien expliqué, mais il espérait qu’elle se trompait et que Jane sera vraiment heureuse. Joachin pensait reprendre la parole, mais elle enchaîna en lui demandant son bras. Il eut à peine le temps de faire le moindre mouvement qu’elle tenait déjà sa main dans la sienne et qu’elle approchait cette seringue de sa peau.

« Je suppose que je n’ai pas le droit de savoir ce que ça va faire. »

Quelque chose lui disait que c’était le cas en effet, qu’il n’allait pas avoir d’autre choix que de juste attendre le début des effets de ce qu’elle venait de lui injecter dans les veines. Mais en même temps, le buveur de sang savait qu’il devait avoir l’habitude, parce qu’il n’en avait pas terminé.

« Donc je peux compter sur toi pour qu’elle n’apprenne pas la présence ici. »
Code by Gwenn

_________________
Peut importe d'où nous venons, où nous allons...
Nous avons toujours une famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 627

Message#Sujet: Re: La vie est une expérience magique. (Electre)   Jeu 14 Sep - 22:26


La vie est une expérience magique.
E

lectre afficha un sourire où elle laissait flotter une aura de mystère quand elle entendait son interlocuteur observa qu'elle ne lui révélerait sans doute pas les effets du liquide qu'elle venait de lui injecter. En vérité, elle pourrait bien le lui dire, il s'était engagé auprès du sorcier, alors ce n'était pas comme s'il pouvait se dérober dans tous les cas... mais elle trouvait plus drôle de ne rien dire. Elle préférait cela, parce qu'elle avait le sentiment que, de cette manière, elle avait le plein contrôle sur lui, et elle devait bien avouer qu'elle s'amusait comme une petite folle dans le rôle du savant fou, certainement plus qu'il ne le devrait, vraiment. Elle fit donc doucement "non" de la tête.

-Ce serait dommage de gâcher la surprise, pas vrai ?
dit-elle alors. Et la surprise n'avait que peu de chances d'être plaisante, bien évidemment. En tout cas, c'est une certitude, il appréhenderait la situation sur le tas, et il apprendrait tout cela au fut et à mesure. Et il n'était pas au bout de ses peines. Mais en même temps, c'était lui qui l'avait décidé, il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même, pour la peine. Et t'inquiète pas, dans le cas très improbable où on se taperait la causette, Jane et moi, il y a peu de chances que ton nom arrive sur le tapis.

Elle faisait exprès, bien sûr, de laisser une certaine incertitude dans ses propos, encore une question de contrôle, pourtant, en l'occurrence, elle n'avait pas la moindre intention de parler de tout ça ni à Jane, ni à Edward, elle se retrouverait au coeur d'histoires à n'en plus finir, très peu pour elle, elle préférait largement rester motus et bouche cousue, Joachin n'avait vraiment pas à s'en faire... Ce serait beaucoup trop simple, d'ailleurs, les myrihandes du feu seraient capables de péter un sacré câble, quand même.

-C'est cool, ce que tu fais pour elle et ta femme. Sérieux, je respecte, crois-moi,
ajouta-t-elle histoire de faire la conversation tandis qu'elle nettoyait un scalpel avec toute la précaution du monde.

Le pire c'est que, pour le coup, elle le pensait. Elle s'imaginait que peu d'hommes seraient capables d'un tel sacrifice pour la personne qu'ils aimaient, et ça, ça forçait le respect. Dans les grottes, elle croisait beaucoup de lâches, des personnes qui avaient renoncé avant même que de se battre, mais le buveur de sang n'en faisait pas partie. Il avait renoncé à sa liberté et à sa santé, sans doute, oui, mais il l'avait fait par sacrifice, et ça, quand même, ce n'était pas rien, ça méritait d'être souligné et remarqué.

-Au moins, ça nous fait un point commun, c'est le genre de conneries dont je serais capable, moi aussi.


Oui, parce que le geste était noble, ça ne voulait pas dire que l'altruisme n'était pas une connerie en règle générale.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 451

Message#Sujet: Re: La vie est une expérience magique. (Electre)   Lun 6 Nov - 13:54

Electre & Joachin
La vie est une expérience magique.
Joachin n’appréciait pas spécialement de ne pas savoir à quelle sauce il allait être « mangé » pour cette expérience, mais il savait parfaitement que ça ne servait à rien d’insister pour qu’elle lui donne plus de détail. Il voyait bien qu’elle s’en amusait. Il n’avait donc aucune raison de le faire, il ne le ferait pas. Elle ne voulait pas gâcher la surprise. Soit, il espérait quand même que la surprise n’allait pas être trop mauvaise. Malgré le fait que Joachin ne se faisait pas d’illusion non plus, il savait bien que ça n’allait pas être une partie de plaisir. Après tout, il en avait conscience depuis le jour où il avait passé ce marché avec le Sorcier. Les expériences n’allaient pas être une partie de plaisir, parce que ce n’était pas fait pour être agréable. Mais il allait tenir malgré tout. Parce qu’il n’avait pas le choix. L’important, pour le coup, c’était que Electre précise qu’elle ne dirait rien à Jane (ou encore son épouse) concernant l’accord qu’il avait avec le Sorcier. Cela l’arrangerait en effet qu’elle ne dise rien, parce que ce n’était pas quelque chose qu’il avait envie que Natasha et Jane découvrent.

Il ne répondit rien, se contentant simplement de hocher la tête, appréciant donc d’entendre ces propos. Avant que Electre ne reprenne la parole, pour affirmer que c’était cool ce qu’il faisait pour Natasha et Jane. Joachin ne savait pas s’il pouvait vraiment prendre ses propos au sérieux. Mais le fait qu’elle soit en train de nettoyer un scalpel ne l’aidait pas forcément à approuver ses propos et à trouver agréable cette conversation. Bon, il savait qu’il n’allait pas crever la bouche ouverte maintenant quand même…

« Ce n’est pas une connerie. » Dit-il alors, quand Electre souligna que c’était le genre de connerie qu’elle serait capable de faire. Joachin ne savait pas s’il devait considérer ses propos comme une bonne chose ou pas. Il ne connaissait pas Electre, il devrait sans doute se dire que c’était une bonne chose qu’elle soit capable de se sacrifier pour les personnes qu’elle aime. « Je n’avais pas le choix de toute façon. »

Concrètement, ce n’était quand même pas une partie de plaisir pour lui de se retrouver dans cette grotte, en face de Electre qui tenait toujours ce scalpel dans les mains, sans qu’il ne sache exactement ce qu’elle allait faire avec. Il n’était donc pas en joie non, mais il ne regrettait pas pour autant la décision qu’il avait prise. Parce que Natasha allait bien, parce qu’ils s’étaient retrouvés et que Joachin n’allait clairement pas vouloir revenir en arrière. Natasha était en vie, ils vivaient ensemble, il espérait pouvoir retrouver une relation père/fille avec Jane… se rendre dans les grottes afin d’être le sujet d’expérience des sorciers, ce n’était pas grand-chose à côté.

« C’était le seul moyen que j’avais pour sauver Natasha. Ce n’est pas grand-chose en comparaison. »

Même s’il se doutait que ça n’allait quand même pas être une partie de plaisir à chaque instant.
Code by Gwenn

_________________
Peut importe d'où nous venons, où nous allons...
Nous avons toujours une famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 627

Message#Sujet: Re: La vie est une expérience magique. (Electre)   Lun 6 Nov - 18:54


La vie est une expérience magique.
E

lectre afficha un sourire peu convaincu, presque condescendant, quand son interlocuteur lui affirma que ce qu'il faisait n'était pas une connerie. C'était mignon de le penser, certes, mais quand même, si, sacrifier son intégrité, sa liberté et sa santé, peu importe le prétexte, c'est forcément une connerie. La jeune sorcière était convaincue du fait que seuls les égoïstes s'en tiraient bien dans la vie. Dès lors que l'on se souciait des autres, on s'attirait des ennuis, on connaissait des problèmes constants et on n'était jamais stable émotionnellement. Ce n'était pas pour autant qu'elle avait une grande estime pour les individus les plus égoïstes (tenez, Dean Appers était le pire d'entre tous dans ce domaine à ses yeux, et elle ne le tenait pas en grande estime), mais c'était juste un constat. Ne pas se préserver en priorité, c'était con, mais pour elle, être con n'était pas du tout une tare... c'était plus un trait humain très courant et qui pouvaient rendre certaines personnes attachantes. Tenez, pour la peine, il ne lui déplaisait pas, Joachin. C'était son rôle d'y aller de ses petits prélèvement, mais franchement, elle trouvait son attitude admirable mais sa situation dommage. Le pauvre allait beaucoup souffrir, sans doute plus qu'il ne l'aurait imaginé. Joachin avait beau dire, il avait eu le choix, il ne s'en était pas emparé, c'est tout. On a toujours le choix, quoi qu'on en dise, et même quand ce choix peut sembler évident, ce n'est pas pour autant qu'il n'existe pas, même quand les alternatives sont inégales, même quand toute semble écrit d'avance. Ce n'était pas parce qu'un choix était évident qu'il n'existait pas pour autant, mais à quoi bon débattre de cela ?

-Pas grand-chose, pas grand-chose,
répéta Electre dans un sourire, tu dis ça parce que tu ne sais pas encore ce qui t'attend, affirma-t-elle avec assurance.

Et elle le pensait sincèrement. Pour le moment, cette situation lui allait bien, parce qu'il pouvait vivre sa belle (et vouée à l'échec quand même parce que la relation mortel-immortel était connue pour ne pas être porteuse d'avenir) histoire d'amour avec son épouse, mais quand il ne serait plus qu'un légume dont on aurait pressé toute l'énergie et toute la santé, il ne serait peut-être pas en train de tenir le même discours, mais ça, il le constaterait par lui-même. A moins que l'univers du Sorcier ne s'effondre d'ici là, mais même si Electre avait bon espoir que cela arrive, elle savait très bien que cela demanderait du temps et ne se ferait pas tout de suite. Et si Joachin devait en payer le prix fort d'ici là, elle n'irait pas non plus pleurer sur son sort, mais on ne sait jamais.

-J'ai besoin d'un prélèvement de peau, tu préfères que je m'attaque à quelle partie de ton corps en premier ?




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 451

Message#Sujet: Re: La vie est une expérience magique. (Electre)   Sam 30 Déc - 16:50

Electre & Joachin
La vie est une expérience magique.
Electre ne semblait pas spécialement convaincu par les propos que tenait Joachin et il n’était pas spécialement surpris. Pour autant, le vampire ne changeait pas son fusil d’épaule et il pensait sincèrement tout ce qu’il disait. Il n’avait pas le choix, parc e qu’il devait sauver Natasha et qu’il n’avait pas énormément de solution pour la sauver. Il aurait pu simplement planter ses crocs dans la peau de Natasha, mais ce n’était pas quelque chose qu’il voulait voir arriver. Il aurait trahi sa promesse à Jane, il se serait trahi lui-même, ainsi que Natasha, il ne pouvait donc pas faire ça. Il ne pouvait pas la transformer, il ne pouvait pas la voir mourir (et il n’y avait aucune raison d’expliquer la raison qui faisait qu’il ne pouvait pas voir son épouse mourir), il n’y avait donc pas eu d’autre solution. Enfin, le buveur de sang ignorait surtout qu’une partie du remède du Sorcier avait pu être donné à certains humains sans avoir besoin de passer des marchés. Il valait mieux qu’il l’ignore, même si comme Electre le remarqua très bien… il ne savait pas encore exactement ce qui allait l’attendre. Il n’avait pas encore conscience de ce qu’il allait vivre, même si Joachin n’était pas naïf au point de croire qu’ils allaient juste se contenter de lui faire quelques prélèvements. Il savait qu’il risquait gros, qu’il risquait même sa vie. Mais au fond, cela lui était égale. Il prenait le risque, ce n’était pas forcément raisonnable, mais c’était quand même un risque qu’il appréciait de prendre.

« Ça ne changera rien. » Précisa-t-il parce qu’il le pensait vraiment.

Rien ne pourrait changer ce qu’il pensait, le fait qu’il était prêt à tous les sacrifices pour que Natasha puisse vivre. Si cela devait diminuer sa propre vie, en un sens il n’en avait que faire. Parce qu’après tout, sa vie était éternelle et qu’il savait que sans Natasha, elle n’aurait pas de raison d’être. Et s’il devait lui arriver des bricoles, s’il devait souffrir… eh bien ça valait le coup. S’il devait mourir plus tôt que celle qu’il aimait, ça valait le coup aussi. Parce qu’il aurait sauvé Natasha, qu’il aurait permis à sa fille de ne pas perdre sa mère et concrètement, Jane avait plus besoin de sa mère que de lui. Le vampire serra juste un peu des dents quand la jeune femme lui affirma qu’elle avait besoin d’un échantillon de peau et qu’elle lui demanda quelle partie du corps il voulait qu’elle découpe en premier. À choisir aucun, mais ce n’était pas comme si Joachin ne savait pas qu’il n’avait pas son mot à dire.

« Eh bien. »
Le vampire hésita une seconde. « Je n’ai pas de préférence, je te laisse faire comme tu préfères. » En soit, que ça soit quelque part précisément sur son corps, ça ne changeait pas grand-chose. « Évite simplement le visage si tu peux. »

Mais il ne pensait pas que ça soit dans les pensées de Electre non plus. Quoi qu’en même temps, il n’avait aucune idée de ce qu’elle voulait faire.
Code by Gwenn

_________________
Peut importe d'où nous venons, où nous allons...
Nous avons toujours une famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 627

Message#Sujet: Re: La vie est une expérience magique. (Electre)   Sam 30 Déc - 17:12


La vie est une expérience magique.
E

lectre esquissa un fin sourire peu convaincue quand son interlocuteur affirma que ça ne changerait rien pour lui, rien du tout, qu'il continuerait de n'avoir aucun regret en dépit de ce qu'on lui ferait subir... Vraiment, il ne savait pas ce qui l'attendait... Pour avoir pu assister de ses propres yeux à ce que subissaient certains cobayes (et pour avoir contribué au malheur et à la souffrance de certains d'entre eux), elle savait très bien de quoi elle parlait, et elle n'estimait pas se tromper. Enfin, dans tous les cas, Joachin pouvait bien dire ce qu'il voulait. Au final, s'il acceptait son sort sans broncher sous prétexte que l'amour serait plus fort que tout ou elle ne savait quoi encore, c'était son problème. Il n'y avait pas de mal à être un peu naïf, après tout. Et dans tous les cas, la jeune sorcière n'avait pas forcément envie de prendre la peine de le contredire, ça ne l'intéressait pas outre mesure. Elle avait mille autres manières de s'amuser de la situation, et elle ne s'en privait pas le moins du monde, en cet instant. Et d'ailleurs, c'est ce à quoi elle allait s'employer avec le petit prélèvement de peau qu'elle devait lui faire en vue de ses expériences. Elle sourit quand son interlocuteur lui répondit que l'endroit importait peu tant qu'il évitait son visage. Tiens. C'était marrant, il aurait pu chercher l'endroit le moins douloureux (encore fallait-il avoir quelques notions d'anatomie pour cela)... Ceci dit, elle comprenait qu'il ne veuille pas que la peau de son visage puisse être dévastée par tous les prélèvements qui pourraient lui être faits.

-T'en fais pas, j'avais pas l'intention d'amocher une aussi belle gueule, répondit Electre dans un clin d'oeil.

Au fond, oui, elle le pensait, parce qu'il fallait être sacrément aveugle, méprisant ou absurdement de mauvaise foi pour prétendre que le père de Jane n'était pas beau gosse. Il se maintenait bien. Il avait eu du bol d'avoir été mordu dans la fleur de l'âge, au moins, cette belle gueule lui resterait toute sa vie. Encore fallait-il que cette vie lui dure encore un moment... Rien n'était moins sûr. Mais Electre ferait en sorte de ne pas y être pour grand-chose. Elle aimait bien discuter avec son interlocuteur, même si ce dernier devait y prendre bien moins de plaisir qu'elle.

-Allez, tends ton bras,
dit-elle tout en empoignant un scalpel bien aiguisé.

Elle attrapa le bras du buveur de sang et, sans plus prévenir, la jeune femme planta la lame au creux de sa chair et lui découpa un lambeau de peau sans la moindre forme de délicatesse.

-Joli,
dit-elle en attrapant le morceau de peau avec une pince adaptée et de le mettre l'échantillon dans un tube à essai. Tu veux lui faire tes adieux ? ajouta-t-elle en agitant le réceptacle sous le nez de Joachin.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 451

Message#Sujet: Re: La vie est une expérience magique. (Electre)   Sam 17 Fév - 14:58

Electre & Joachin
La vie est une expérience magique.
Si la situation n’était pas à ce point étrange, pour ne pas dire complètement folle, le buveur de sang aurait pu apprécier d’entendre Electre lui affirmer qu’elle n’avait pas l’intention d’amocher une aussi belle gueule que la sienne. Même si, dans tous les cas, cette jeune femme pouvait être sa fille, ce qui ne manquait pas de rajouter un peu d’étrangeté à la situation. Mais bon... en même temps, ça faisait presque vingt ans que le corps de Joachin n’avait pas changé. Autant dire que la différence d’âge que ça soit avec sa fille, ou avec la jeune femme sous ses yeux, n’étaient plus si grande que cela d’un point de vu physique. Mais bon, la situation était de toute façon bien trop bizarre.

Joachin tendit son bras quand elle le lui demanda donc, détournant volontairement son regard parce qu’il n’avait pas spécialement envie de la voir lui retirer un morceau de peau. Il avait beau être mort, la douleur était quand même bien présente et ça n’avait rien d’une partie de plaisir de sentir la jeune femme lui enlever un bout de chair. Surtout qu’elle n’allait pas de main morte en plus. Le vampire ne tourna de nouveau son regard que quand Electre eut mit le morceau qu’elle venait de récolter dans un tube à essai et qu’elle se mit à l’agiter sous ses yeux.

« Non merci. » Dit-il quelque peu déstabilisé par la question de la jeune femme. Non, il ne tenait pas spécialement à dire adieux à un morceau de sa chair et concrètement, il se demandait surtout ce qu’elle allait faire de ça. Mais Joachin avait bien compris qu’elle ne lui dirait rien, qu’elle avait envie de lui garder la surprise (et quelle surprise). « Tu es quand même un peu étrange. » Sa remarque était parfaitement honnête, même si elle était dite avec un ton léger. Il ne tenait pas spécialement à vexer Electre par ce qu’il disait, il se contentait simplement de donner l’impression qu’il avait. Il trouvait cette fille bien étrange. « Mais je suppose qu’il faut l’être un peu... pour faire ce genre de chose. »

Des expériences sur des personnes vivantes, de gré ou de force. Joachin avait bien compris qu’il avait quand même énormément de chance de pouvoir quitter les grottes du Sorcier, pour rejoindre celle qui faisait battre son cœur mort (métaphoriquement donc... parce que même avec toute la volonté du monde, son cœur ne pourrait plus battre de nouveau). Mais ça c’était parce qu’il avait promis qu’il reviendrait à chaque fois et que c’était bel et bien son attention, il reviendrait parce qu’il n’avait pas le choix.
Code by Gwenn

_________________
Peut importe d'où nous venons, où nous allons...
Nous avons toujours une famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 627

Message#Sujet: Re: La vie est une expérience magique. (Electre)   Sam 17 Fév - 15:22


La vie est une expérience magique.
L

e sourire d'Electre s'agrandit quand son interlocuteur lui affirma qu'elle était bizarre. D'autres, peut-être, prendraient ombrage de cette remarque, mais ce n'était pas du tout le cas de la jeune femme qui, bien au contraire, prenait réellement cela pour un compliment. En même temps, elle n'avait jamais prétendu être quelqu'un d'équilibré et normal. D'ailleurs l'idée d'appartenir à une norme, à un moule, lui refilait des sueurs froides. Non, elle préférait largement être une exception à toutes les règles. Alors elle ne trouvait aucun souci à être bizarre. Il était impossible, de toute façon qu'elle soit comme tout le monde après ce qu'elle avait vécu. Elle parlait rarement de son passé, de ces années de séquestration et d'humiliation servile, tout comme elle prenait grand soin d'éviter le sujet Dareios à ce jour alors même qu'il avait terriblement compté pour elle. Elle tirait les enseignements qu'il fallait, ce monde était fou, alors elle vivait avec une folie égale, et celle-ci devenait plus simple, plus agréable, plus séduisante quand on prenait les choses ainsi. Elle n'avait en tout cas aucun regret, loin de là. Et effectivement, pour accepter de se servir de personnes humaines bien vivantes et conscientes pour de petites expériences de sorcellerie, il fallait avoir un grain, et des plus sérieux, ça c'est une certitude.

-Un peu seulement ?
répondit-elle, amusée et certainement pas vexée. Je suis complètement allumée, tu veux dire, affirma-t-elle dans un grand sourire, prenant plaisir en l'occurrence à en rajouter bien plus que nécessaire vu les circonstances. Et pourtant, crois bien que je suis loin d'être la pire.

Il y avait en ce bas monde différentes formes de folie, Electre était bien placée pour le savoir, en ce qui la concernait. Elle, elle s'affichait, elle assumait, et on pouvait supposer un minimum de raison sous ces atours volontairement exubérants et excessifs. D'autres renfermaient une folie bien plus sévère et bien plus sombre, aussi. C'était le cas de personnes comme Julian ou encore Cordelia, bien sûr. Mais personne ne devançait à ce titre Dean Appers, qui était une référence en la matière et qu'Electre ne portait toujours pas dans son coeur pour cette raison. Certes, elle travaillait à son service, mais ainsi qu'elle l'avait dit à Julian, ce n'était certainement pas pour "le Sorcier" qu'elle avait choisi de mener ses expériences dans les grottes, c'était pour Julian (bon, il y avait aussi Owen et Arthur, mais objectivement, Julian avait pris l'ascendant sur eux depuis un très long moment déjà, et bien avant que les deux sorciers soient officiellement en couple.

-Et puis, tu peux parler, t'es un cobaye volontaire, à ce que je sache. C'est pas être cinglé, ça ?

Bon, il le faisait sous la contrainte, par amour... Mais ça revenait au même. L'amour, ça rendait fou, c'est bien connu.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 451

Message#Sujet: Re: La vie est une expérience magique. (Electre)   Mar 24 Avr - 12:51

Electre & Joachin
La vie est une expérience magique.
En affirmant ça, Joachin prenait clairement le risque que son interlocutrice se vexe de ses propos, mais ce n’était pas le cas. En un sens, le buveur de sang se doutait que la jeune femme n’avait pas spécialement de raison de mal prendre ses propos, pour la simple et bonne raison qu’elle était justement spéciale. Electre confirma qu’elle ne le prenait pas mal en précisant même qu’elle n’était pas juste un peu spéciale, un peu bizarre, qu’elle était même complètement allumée. C’était quand même un peu spécial de l’entendre mais en soit, ce n’était pas si désagréable non plus. Joachin ne pouvait que la croire quand elle affirmait qu’elle n’était pas la pire, après tout il avait quand même eu à faire avec Dean Appers. Bon, présentement, c’était la jeune femme qui faisait des expériences sur lui, mais quand même. En un sens, Joachin ne pouvait pas nier qu’il appréciait plus d’avoir à faire avec Electre, qu’avec d’autres sorciers. Elle était agréable quand même. Bon, un peu cinglée, mais agréable aussi. Au moins, ils pouvaient discuter tous les deux. Et elle ne manquait pas de franc parler. Ce n’était pas désagréable.

« Ça dépend. » Affirma-t-il dans un fin sourire, quand son interlocutrice affirma que lui aussi de son côté était cinglé. Joachin ne pouvait pas réellement dire le contraire. « Je suis fou de ma femme, ça doit être le cas en effet. »

Il l’était oui, depuis toujours. Depuis le premier jour où son regard s’était posé sur celui de Natasha, Joachin était complètement fou amoureux de son épouse. C’était aussi simple que ça, et ça avait duré malgré les années. Il savait que son épouse avait eu d’autres hommes dans sa vie, mais il savait aussi que ce n’était pas pareil. Qu’ils étaient simplement faits l’un pour l’autre. De son côté, il n’y avait eu qu’une seule et unique femme dans sa vie. Et tout ce qu’il faisait maintenant, c’était seulement par amour, parce qu’il avait eu envie de protéger son épouse, de la soigner et que maintenant il devait garder le secret. Maintenant, il subissait tout ce qu’il subissait dans le seul but de préserver son épouse et de payer la dette qu’il avait contracté auprès du Sorcier.

« Mais si tu veux mon avis, ce n’est pas vraiment comparable avec ton cas. » Lui dit-il cependant quand même, sans pour autant chercher à la vexer encore une fois. Lui ne cherchait pas à faire des expériences sur les autres, de se servir de leur malheur pour obtenir quelque chose. « Même si ça n’enlève pas le fait que je sois un monstre. »

Et il l’était bel et bien, personne ne pouvait dire le contraire. Il était un vampire et pour survivre, il devait boire le sang d’autres personnes. Et s’il essayait de ne pas briser des vies, le vampire ne pouvait pas toujours s’en prendre qu’à des « mauvaises personnes ». Même si c’était quelque chose qu’il aimerait bien faire, ce n’était pas possible.
Code by Gwenn

_________________
Peut importe d'où nous venons, où nous allons...
Nous avons toujours une famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 627

Message#Sujet: Re: La vie est une expérience magique. (Electre)   Mar 24 Avr - 18:20


La vie est une expérience magique.
E

lectre sourit à la remarque de Joachin. Ce pouvait sembler difficile à croire, tant Electre était... spéciale, mais quelque part, elle trouvait vraiment son interlocuteur touchant. Elle croyait en l'amour, en l'amour-passion, en l'amour fort, déchirant, mouvementé, incroyable. Cet amour qu'elle ressentait pour Julian, envers et contre tout, cet amour que Joachin devait ressentir pour sa femme, au point de consentir à tous les sacrifices pour la femme de sa vie. C'était beau, ce qu'elle disait, c'était vraiment très beau. Joachin était complètement fou amoureux de Natasha, et elle espérait pour lui que sa femme aussi était accro. Dans tous les cas, il était là, maintenant, pour elle, il n'y avait donc qu'à constater les faits : il était complètement cinglé. Et ça le rendait particulièrement attachant. Au-delà d'attachant, même. Elle espérait quand même qu'il s'en sortirait bien, dans la vie, en dépit de ses choix un peu douteux. C'était difficile de s'en tirer dans l'existence quand on était le cobaye d'un sorcier maléfique. Mais l'amour sauve de tout, il paraît. Alors va savoir. En tout cas, la jeune sorcière réalisait bien qu'elle adorait cette conversation... Elle aimait cet échange, et en dépit de ce qu'elle lui faisait, elle avait comme l'impression que sa compagnie ne déplaisait pas non plus à Joachin. Et cela commençait à faire émerger une idée dans sa petite caboche.

-Ouais, on est tous des monstres, tu sais, toi, moi, ta fille, même ta parfaite petite femme. Ca fait partie de la nature humaine, c'est tout.

Bon d'accord, elle pouvait en juger pour elle-même, parce qu'elle savait très bien de quoi elle était capable, elle savait pas Edward ce que Jane avait pu faire (et elle n'était clairement pas un ange), et Joachin, en tant que vampire, n'était pas mieux non plus. De madame Hardwick, elle ne savait rien, mais ça ne l'empêchait pas de juger sans connaître. Et sans aucun scrupule, au demeurant. C'était comme ça, elle le pensait, l'être humain était monstrueux. Même les êtres en apparence les plus purs et les plus innocents étaient des monstres qui s'ignoraient... ou, pis encore, qui cachaient à la face du monde une monstruosité dont ils avaient pertinemment conscience, aussi bien l'un que l'autre.

-Tu sais, je peux peut-être réussir à m'arranger. Si je fais les yeux doux à Appers, peut-être qu'il acceptera que je te garde comme cobaye personnel. Bon, c'est pas pour autant que tu vas pas douiller, hein. Mais t'y gagnerais pas au change, tout simplement.

En tout cas, l'idée ne lui déplairait pas. Déjà, pour Edward (parce que c'était son beau-père, quand même), ce serait un service rendu... et ensuite bah, elle l'appréciait, quand même, elle préfèrerait qu'il ne quitte pas ces grottes les pieds devant.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 451

Message#Sujet: Re: La vie est une expérience magique. (Electre)   Ven 22 Juin - 14:26

Electre & Joachin
La vie est une expérience magique.
Quand Electre affirma qu’ils étaient tous des monstres, Joachin ne pouvait évidemment pas être d’accord. Bon, clairement, le buveur de sang était un monstre parce qu’il était justement un buveur de sang. Il avait fait des choses horribles, des choses qu’il regrettait. Electre était sans doute un monstre, parce qu’elle travaillait pour le Sorcier et qu’elle faisait des expériences comme celles qu’elle lui faisait. Pour Jane… Joachin ignorait beaucoup de chose, mais il savait que tout n’était pas blanc comme neige, de part sa nature tout du moins. Cependant, il n’aimait pas l’idée que Electre la traite de monstre, comme il n’appréciait pas plus le fait qu’elle mette Natasha dans le même panier. Alors qu’elle n’était clairement pas un monstre, qu’il n’y avait aucune raison qu’elle soit un monstre. Electre était radicale clairement, dans ce qu’elle pensait, et en un sens Joachin ne pouvait pas vraiment le lui reprocher. Mais concrètement, il trouvait qu’elle faisait de trop grande généralité. Il n’y avait clairement aucune raison qu’ils entrent dans ce débat, il se doutait que la jeune femme se douterait qu’il voudrait forcément défendre sa famille. Il aurait pu ne rien dire, mais il le fit quand même.

« Tu ne connais pas ma femme. » Affirma-t-il donc simplement, sans chercher à relancer le débat ou quoi que ce soit.

Parce qu’il n’y avait aucun débat à avoir sans aucun doute. Ils avaient simplement leurs points de vus. Mais en un sens, Joachin ne pouvait pas donner tort au fait que la nature humaine pouvait être un monstre. Quand bien même, dans les faits, les monstres étaient sans doute plus les créatures que les humains. Mais en même temps, on ne pouvait pas faire de généralité. Joachin le savait. Tous les vampires n’étaient pas pareil. Même si l’homme se considérait comme un monstre, au vu de ce qu’il avait fait, il savait que tous les vampires ne se considéraient pas comme des monstres. Et les sorciers n’étaient pas tous les mêmes non plus. Quand bien même Electre travaillait pour Appers, elle n’était pas comme lui. Et quand elle affirma qu’en lui faisant des yeux doux, elle pourrait trouver un moyen de faire en sorte qu’il soit son cobaye personnel, le vampire ne pouvait pas nier qu’il appréciait assez l’idée. Bon, c’était quand même un peu spécial de se retrouver là – surtout qu’accessoirement, il était quand même nu comme un verre devant l’amie de son genre, on faisait quand même mieux – mais il préférait largement la présence de la jeune femme que celle du Sorcier.

« Je me doute que je vais douiller, j’ai signé pour ça. » Affirma-t-il. Il en avait conscience oui, il s’en était douté quand il avait passé le marché avec Appers. Il savait qu’il risquait de souffrir, il était prêt à tout cela. Mais l’idée de pouvoir être le cobaye de Electre, c’était un peu plus rassurant en effet. « Si ça te dit de faire ça, je ne serais vraiment pas le premier à t’en empêcher, croie moi. » Il marqua une pause. « J’ai un peu de mal avec ton patron. »
Code by Gwenn

_________________
Peut importe d'où nous venons, où nous allons...
Nous avons toujours une famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 627

Message#Sujet: Re: La vie est une expérience magique. (Electre)   Ven 22 Juin - 14:45


La vie est une expérience magique.
E

lectre se contenta d'afficher un sourire amusé mais sceptique quand Joachin défendit son épouse, affirmant que cette dernière ne la connaissait pas du tout. C'est vrai, elle ne savait absolument rien de Natasha Hardwick, et n'avait pas forcément envie d'en savoir davantage, au passage, mais ça ne changeait rien à ce qu'elle pensait. Ce n'était pas une insulte faite à cette femme que Joachin semblait tant aimer (ce qui était par ailleurs plutôt touchant), c'était simplement un constat sur la nature humaine : ils étaient tous monstrueux, à plus ou moins grande échelle, certes, mais aucun d'eux n'échappait à la règle quoi qu'il en soit. Il n'était pas nécessaire de tuer ou briser autrui pour être un monstre, on pouvait aussi l'être en paroles ou en pensées, et la cruauté était un fondamental de l'humanité. C'était du moins ce que pensait Electre, sans spécialement contredire le buveur de sang ou briser ses idéaux. Il était amoureux, on ne peut pas faire entendre raison à un homme amoureux. Et puis, tant qu'il était amoureux, il accepterait plus docilement de jouer les cobayes, et elle devait avouer qu'un cobaye volontaire, avec lequel elle pouvait faire la conversation et qui, en définitive, lui plaisait assez, c'était mieux qu'un rat de laboratoire terrifié et indocile, duquel on ne pouvait rien espérer obtenir. Pour la peine, Electre était de plus en plus décidé à faire de Joachin son cobaye personnel. Pas sûr qu'Appers se laisserait convaincre, mais ça se tentait. Le Sorcier pouvait bien se mettre d'autres vampires sous la dent, et Electre lui partagerait le fruit de ses expériences. Elle espérait bien qu'Edward et sa petite femme l'en remercieraient, elle leur rendait sacrément service, là. Jane ne l'entendrait peut-être pas de cette oreille, pour cette fois.

-Tu n'es pas le seul,
répondit honnêtement Electre quand Joachin affirma qu'il avait un peu de mal avec son "patron".

C'était peut-être le genre de choses qu'elle ne devrait pas affirmer au sein même des grottes. Qui sait si Appers n'avait pas des yeux et des oreilles partout, mais peu importe, Electre ne voyait pas l'intérêt de dissimuler le fond de sa pensée. Electre détestait Dean Appers, elle avait toujours détesté Appers et elle le détesterait toute sa vie, ce n'était pas lui qui l'avait convaincue de rejoindre les sorciers des grottes, c'était Julian (Julian qu'elle n'avait pas mis longtemps à ne plus détester du tout). Tout, chez le Sorcier, l'agaçait profondément. Il se pensait au centre du monde, il pensait pouvoir dicter ses règles à toutes et tous, mais elle espérait bien pouvoir lui faire comprendre, très prochainement, qu'il n'était plus aux commandes, et ce depuis bien longtemps. Il n'avait plus qu'une illusion de pouvoir. Bientôt, il n'aurait plus de pouvoir du tout, elle y veillait.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 451

Message#Sujet: Re: La vie est une expérience magique. (Electre)   Jeu 30 Aoû - 12:59

Electre & Joachin
La vie est une expérience magique.
Le buveur de sang avait conscience qu'il ne pouvait pas non plus dire trop de mal de Dean Appers parce qu'il était évident qu'il prendrait un risque. Et en même temps, ce n'était pas comme s'il avait besoin de cacher le fait qu'il n'avait aucune raison d'apprécier cet homme. Il avait accepté de servir de cobaye pour sauver la femme qu'il aimait, ce n'était pas pour autant qu'il allait apprécier le Sorcier. Bien au contraire. Il était son cobaye, il n'avait aucune raison de l'aimer, au vu de ce qu'il lui faisait. Et de ce qu'il lui avait fait promettre pour avoir la potion pour sauver Natasha. Après tout, un homme bon possédant cette potion aurait simplement pris la peine de la distribuer sans contre parti, mais le sorcier n'était pas quelqu'un de bien et donc forcément il s'en servait pour obtenir quelque chose. Joachin en avait conscience, il savait bien qu'il ne fallait sans doute pas avoir confiance en Dean Appers mais ce n'était pas comme s'il avait eu le choix de toute façon. Il devait sauver Natasha et pour ça, il avait su besoin du remède du sorcier donc il avait passé ce marché. Sans se rendre compte que la femme faisant des expériences sur lui en cet instant précis avait eu l'audace de distribuer des remèdes sans l'accord de son patron. Si seulement il avait eu l'occasion de la rencontrer avant.

Il ne pensait donc pas prendre de risque en affirmant qu’il n'appréciait pas vraiment le Sorcier des grottes, mais il ne s'attendait pas pour autant à entendre Electre affirmer la même chose. Est-ce que ce n'était pas plus grave la concernant ? Sans doute que si, même si le buveur de sang n'avait aucune idée de comment les choses se passaient dans les grottes, concernant les sorciers et les expériences.

« Ah oui ? » Demanda-t-il donc, ne pouvant pas s'empêcher d’être quand même un peu étonné de l'entendre dire ça. Même si ce n'était pas si étonnant que ça en réalité, mais Joachin n'avait finalement aucune idée de la réalité du système. « Alors pourquoi tu travail pour lui ? » Continua-t-il sans doute un peu naïvement.

Parce que oui, si la jeune femme avait du mal avec son patron, elle n'avait aucune raison de continuer à travailler pour lui. Même si bien sûr, Joachin se doutait sur ce n'était pas forcément évident. Même s'il n'avait pas conscience de tout ce qui se tramait. Il n'était pas naïf au point de se dire sur le monde était beau et rose, ça faisait longtemps qu'il avait perdu ses illusions (en fait c'est le cas depuis sa mort donc), mais il ne comprenait quand même pas pourquoi elle continuer de travailler pour Dean Appers. Parce que lui, il était clairement enchaîne à la situation, mais il ne réalisait pas forcément que c'était aussi la même chose pour ceux qui collaborait avec le Sorcier sans qu'ils ne servent de sujet d'expérience.
Code by Gwenn

_________________
Peut importe d'où nous venons, où nous allons...
Nous avons toujours une famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 627

Message#Sujet: Re: La vie est une expérience magique. (Electre)   Jeu 30 Aoû - 18:49


La vie est une expérience magique.
J

oachin parut quelque peu surpris par la réponse de la jeune sorcière. En même temps, c'était parfaitement compréhensible : Electre semblait jouer à merveille le jeu de Dean Appers et ne pas éprouver particulièrement de scrupules à accomplir ses ordres. Donc évidemment, rien ne devait laisser présumer qu'elle ne puisse considérer le sorcier des grottes qu'avec un souverain mépris. Ce n'était peut-être pas une nouvelle qu'elle devrait si légèrement apprendre au buveur de sang, de crainte qu'il ne l'utilise contre elle, mais la jeune sorcière doutait fort que ce cas de figure se produise. Excès de confiance en elle-même, peut-être, qui sait, elle ne pourrait pas forcément prétendre le contraire, mais en attendant, elle estimait que puisqu'il se trouvait actuellement entre ses pattes et non entre celles de son supérieur, et qu'elle le traitait mieux qu'Appers ne l'aurait fait (ce n'était même pas discutable), elle ne se faisait pas vraiment de souci.

Joachin voulut alors en savoir plus et la question du vampire fit sourire la jeune femme. Il avait manifestement encore beaucoup de choses à apprendre. De sa réponse, il aurait pu déduire le fait qu'elle travaillait pour lui sous la contrainte, comme c'était le cas de beaucoup d'autres (à commencer par sa petite protégée de Coraline qui, pour la peine, l'avait directement conduit dans la gueule du loup, bravo à elle)... mais non, il semblait croire que l'on pouvait aller et venir dans ses grottes comme dans un moulin et que trahir le sorcier en cessant de travailler pour lui ne serait pas sujet à représailles.

-Tu crois vraiment que je sortirais d'ici en un seul morceau si je décidais d'arrêter de travailler pour lui ? s'amusa-t-elle afin de lui faire comprendre que le Sorcier n'était pas seulement cruel avec ses cobayes, il l'était également avec le moindre de ses sbires. Elle marqua une légère pause, laissa un peu de temps avant de reprendre la parole, ce qui était surtout destiné à ménager un léger suspense, en vérité. Pour être honnête avec toi, quand j'ai commencé à bosser pour Appers, c'était pour le détruire de l'intérieur. Après, ça s'est compliqué. Elle ne devrait clairement pas se répandre en autant de confidences qui, si elles tombaient entre de mauvaises mains, pourraient lui coûter cher. Après tout, qui disait que le Sorcier n'était pas en train de les espionner en cet instant précis ? Mais la prudence n'avait jamais été le fort d'Electre. Pour cause, elle avait ce concept même en horreur. Elle préférait largement vivre "dangereusement". Je suis tombée amoureuse, confia-t-elle dans un léger sourire, comme s'il était indispensable qu'elle révèle cette partie de l'histoire. Pas du vieux crouton, hein, je précise... En ce qui le concerne, son règne s'achèvera bientôt de toute façon.

Elle avait toute confiance en Julian pour cela.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 451

Message#Sujet: Re: La vie est une expérience magique. (Electre)   Lun 29 Oct - 21:31

Electre & Joachin
La vie est une expérience magique.
Quand Electre mit en avant le fait qu’il n’était pas envisageable de sortir d’ici en un seul morceau si on décidait d’arrêter de travailler pour lui, Joachin ne put que comprendre que l’homme ne se montrait pas plus arrangeant avec ses sbires qu’avec ses cobayes. Le vampire avait conscience qu’il s’en sortait bien mieux que certain cobaye du Sorcier, après tout il avait une certaine liberté comparé à certain cobaye. Mais il ça n’enlevait pas le fait qu’il devait quand même payer un prix assez conséquent et pour le moment, même s’il s’en sortait bien, ça n’allait peut-être pas durer.

Electre n’en resta pas là, en tout cas, et continua de lui expliquer un peu sa situation. Joachin devait bien avouer qu’il appréciait de parler à la jeune femme, même si la situation était quand même un peu étrange. En partie parce que Electre était une « amie » de Jane et que Joachin n’avait pas spécialement envie que sa file soit au courant de ce qu’il faisait dans les grottes (même si elle allait finir par le découvrir, de sa propre bouche en plus). Electre se confia donc et apprit quelque chose qui surpris énormément le buveur de sang, elle avait eu envie de rentrer dans les rangs du Sorcier dans le but de le détruire de l’intérieur. Mais les choses avaient quelque peu dérapé. Joachin ne s’y attendait pas. Et ce n’était peut-être pas une bonne chose en soit que la jeune femme lui parle de tout ça ici, alors qu’il était quand même possible que le Sorcier entende leur conversation. Le buveur de sang avait peut-être un peu trop tendance à se montrer trop prudent, mais visiblement ce n’était pas du tout le cas de Electre. Qui continua, en affirmant qu’elle était tombée amoureuse (mais pas du vieux sorcier donc) et que le Sorcier allait bientôt tomber. Joachin n’en revenait pas d’entendre ces mots de la bouche de la jeune femme. Est-ce qu’elle était sérieuse ? Ou alors, peut-être qu’elle était en train de lui faire passer un test ? Non, Joachin se posait sans doute beaucoup trop de question.

« Vraiment ? » Joachin ne pouvait pas s’empêcher d’être étonné, surpris, mais en même temps il se mettait à espérer. Parce qu’il avait conscience que sa situation n’était pas une situation d’avenir et qu’un jour, ça pouvait clairement s’aggraver. Pour l’heure, le buveur de sang pouvait encore rentrer chez Natasha, profiter de sa femme, sans trop de soucis. Mais il n’avait aucune idée de combien de temps ça allait durer. Alors si… le Sorcier devait tomber, il ne pouvait pas nier que ça allait lui plaire, que ça allait arranger grandement ses affaires. « Tu as l’air bien sûr de toi. » Et le buveur de sang ne savait pas si c’était forcément une bonne chose, quand bien même ça pouvait être bon signe aussi. « Mais si cette confiance te vient de tes sentiments, c’est sans doute une bonne chose. »

De son côté, Joachin était bien trop romantique pour ne pas penser comme ça.
Code by Gwenn

_________________
Peut importe d'où nous venons, où nous allons...
Nous avons toujours une famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 627

Message#Sujet: Re: La vie est une expérience magique. (Electre)   Lun 29 Oct - 21:52


La vie est une expérience magique.
E

lectre comprenait que ses révélations avaient le don de prendre au dépourvu le buveur de sang. Elle mentirait si elle disait que ce n'était pas le but recherché. Elle avait en effet espéré que ses propos auraient le don de surprendre son interlocuteur... Elle ne se montrait peut-être pas très maline ni discrète en agissant de cette manière, surtout ici, où pourraient traîner les oreilles du Sorcier. Mais la jeune femme aimait prendre des risques, et elle pensait que celui-ci ne lui coûterait pas bien cher. Elle était certaine, en tout cas, que son interlocuteur n'irait pas la dénoncer, bien au contraire. La perspective de voir tomber Dean Appers devait forcément l'enthousiasmer, et quelque part, elle avait envie de penser quoi qu'il en soit qu'il était bien placé pour comprendre ses sentiments. Lui aussi était amoureux, après tout, et de toute évidence, il était capable de tout pour la femme qu'il aimait, alors il pourrait sans doute comprendre le feu qui l'animait, elle.

Un feu qui n'était clairement pas prêt de s'éteindre. Elle savait bien qu'elle ne pouvait rien assurer, qu'elle ne pouvait pas promettre à Joachin qu'il sortirait de cette sinistre expérience indemne, que le sorcier ne l'emporterait pas comme il l'avait toujours fait jusqu'ici... Mais elle avait envie d'y croire malgré tout. Et ça ne lui paraissait pas si irréaliste, bien au contraire. En tout cas, elle avait visiblement vu juste en supposant que le vampire allait la comprendre, car même s'il semblait un peu désarçonné par son propos, au moment d'exprimer son opinion à ce sujet, il affirma que son initiative devait être la bonne, puisque c'était son coeur qui la lui dictait. Ce n'était clairement l'assurance de rien, mais la jeune femme aimait aussi penser de même de son côté, il est vrai.

-C'est une bonne chose,
répondit Electre, qui n'aimait laisser aucune chance aux "sans doute". Même si l'incertitude faisait très clairement partie de son quotidien, elle ne pouvait vraiment pas dire le contraire, elle ne voulait y voir aucune forme de fatalisme, elle avait juste envie de se fier à son instinct. Pourtant, ce dernier l'avait déjà trahie, et plus d'une fois, mais ça lui était bien égal. En cet instant, elle était sûre à cent pour cent de ce qu'elle avançait. Et pour cause, elle avait Julian à ses côtés, alors il était évident qu'elle ne pouvait pas voir les choses d'une autre manière. Et promis, quand ce sera fait, on te foutra une paix royale, tu n'auras rien à craindre. Elle afficha un sourire. Ed me tuera, sinon. Même si en soi, c'était sûrement Jane qui prendrait soin de s'en charger en premier. Même si t'es sûrement le cobaye le plus cool que j'ai jamais eu, et crois-moi, c'est un compliment.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: La vie est une expérience magique. (Electre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie est une expérience magique. (Electre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai en ma possession un parchemin magique qui conduit à un souterrain !
» Séminaire: la levée du Code International du Scret Magique
» LA BOUTIQUE MAGIQUE
» Forêt magique.
» "Skyvodru" la Taverne magique !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Montagnes :: Grottes-