Partagez | 
 

 L'amour est aveugle, la colère l'est encore plus (pv Penny & Andrew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 261

Message#Sujet: L'amour est aveugle, la colère l'est encore plus (pv Penny & Andrew)   Mer 12 Avr - 19:53




❝L'amour est aveugle, la colère l'est encore plus❞
Sven, Penny et Andrew
Nessa était morte…

Sven, en traversant au hasard les rues du village n’arrivait toujours pas à se faire à cette idée depuis qu’il l’avait appris la veille. Probablement une attaque d’une bête sauvage des bois officiellement. Mais il refusait d’y croire. Nessa était une créature, elle savait les dangers qui rôdaient dans la forêt, les connaissait. Jamais elle n’aurait prit le risque de s’y aventurer dans faire attention.

Une autre rumeur se murmurait parmi un groupe d’habitants bien particulier. Le nom des Hellsing se murmurait à bout de lèvres, dans l’ombre, loin des oreilles des humains.

Dans un geste déjà devenu machinal, Sven essuya une fois de plus ses yeux rougit du revers de sa manche. Pourtant, plus aucunes larmes ne coulaient depuis des heures. C’était comme s’il les avaient toutes versées durant la nuit. Et pourtant, il continuait à les essuyer à intervalles réguliers alors que ses pas le faisaient avancer au hasard. Ou tout du moins le croyait-il jusqu’à ce qu’il réalise que son errance l’avait mené jusqu’à devant la maison que partageait désormais sa cousine et son chéri.

Ce fût dans un état second qu’il frappa à la porte. Penny avait toujours eu une grande importance dans sa vie. Même si Sven aimait profondément ses parents adoptifs, c’était toujours auprès de sa cousine qu’il était allé instinctivement demander du réconfort depuis aussi loin qu’il s’en souvenait.

Quand elle ouvrit, Sven fût incapable de prononcer la moindre parole. Ni même d’ouvrir la bouche tout court. Il avait l’impression d’avoir un tisonnier chauffé à blanc planté dans le cœur. Une douleur qu’il n’avait plus ressentit depuis sa jeune enfance. Nessa était morte en emportant avec elle leur amour, leurs projets, leur avenir… En regardant sa cousine, il sentit les larmes remonter dans ses yeux mais elles restèrent en suspend au moment où, un peu plus loin derrière la jeune femme, il reconnut Andrew.

Sven, comme toutes les fées, avait toujours été de nature pacifique. Et en vérité, il l’était même probablement plus que les siens. Il avait toujours eu la violence en horreur. Mais en cet instant, ce fût comme si un voile rouge venait soudainement brouiller sa vue.

Franchissant la porte, il prit la peine de contourner sa cousine avant de foncer tout droit vers l’objet de sa fureur. Incapable de réfléchir, il arma son poing, visa la mâchoire d’Andrew et frappa de toutes ses forces.

Deux secondes plus tard, le bras ramener contre lui, Sven tenait son poing droit de sa main gauche en se pliant légèrement de douleur.

Bordel de… Mais ça fait mal !!!

Ce n’était pas possible ça ! Combien de fois il avait vu des types de son gabarit pourtant balancer des coups de poings à d’autres, le plus souvent le soir à la sortie de la taverne, sans broncher ? Son seul réconfort était dans l’espoir d’avoir au moins réussit  faire tout aussi mal au Hellsing face à lui.
 

© Pando

_________________
In a time of treason
Is there time for trust ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 873

Message#Sujet: Re: L'amour est aveugle, la colère l'est encore plus (pv Penny & Andrew)   Ven 14 Avr - 21:12


L'amour est aveugle, la colère l'est encore plus.
A

ndrew se familiarisait agréablement à sa vie à deux (qui s'apprêtait à devenir une vie à trois) avec Penny. Il avait pensé qu'il aurait quelque difficulté à passer au cadre de vie très... spécifique et peu commun imposé par les Hellsing à celui qu'ils avaient créé avec la femme qu'il aimait, mais la tâche s'était avérée bien plus simple qu'il ne l'aurait imaginé, au point qu'il serait presque capable d'en oublier sa vie d'avant, si certains éléments ne manquaient pas de le lui rappeler avec une relative insistance tout de même. Cela faisait une bonne éternité qu'il ne s'était plus entraîné, qu'il n'était plus parti en chasse, et à vrai dire, il n'y tenait plus. Il en était le premier surpris, de ce qui devait être sa seule et unique exception, de nombreuses autres avaient découlé, et en définitive, il était certainement devenu le Hellsing le plus inefficace de son arbre généalogique après avoir voulu être l'un des redoutables. Ça non plus, ça ne lui manquait pas, même s'il savait bien que, à un moment ou à un autre, il lui faudrait rendre des comptes à son père, il n'y couperait pas... et il n'avait pas franchement hâte d'y être, force lui était de le reconnaître. Quoi qu'il en soit, présentement, et malgré les nuages épais et lourds qui planaient au-dessus de leurs têtes, Andrew se permettait d'être un peu plus serein, ne serait-ce que parce que la guérison de Aaron et de Léo l'invitait à penser que, parfois, le destin pouvait ne pas être trop cruel... Ceci dit, le destin, facétieux, pouvait changer bien vite, et aussi vous corriger à grands coups en pleine figure. Métaphoriques ou beaucoup trop concrets.

Andrew fut totalement pris au dépourvu quand on frappa à la porte. Ils n'attendaient pas de visite, et s'il pouvait potentiellement s'agir de Léo ou de Déa (voire d'Eponine, ou qui sait, même de Aaron, quoi qu'il y croyait peu quand même), le jeune homme était défiant. Il appréhendait toujours le moment où un membre de sa famille armé jusqu'au dent viendrait régler leur compte à Penny et donc dans la foulée à leur futur enfant. Mais ce ne fut pas ce qui se produisit. À la place, le cousin de Penny, que Andrew connaissait à peine et avec qui il ne pensait jamais avoir parlé de sa vie, avait foncé dans sa direction pour lui coller son poing en pleine mâchoire. Le coup, inattendu, partit trop vite, et Andrew ne sut bien évidemment pas l'éviter, tout en massant son visage endolori, il regarda Sven se plaindre d'avoir mal à la main. Sans blague, bah il était pas le seul à douiller.

-C'est quoi ton problème ?
répliqua Andrew, agressif, qui serait bien tenté de rendre les coups immédiatement si Penny ne se trouvait pas juste à côté.


code by Mandy

center>

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
avatar
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
Messages : 623

Message#Sujet: Re: L'amour est aveugle, la colère l'est encore plus (pv Penny & Andrew)   Mar 30 Mai - 21:54

L'amour est aveugle, la colère l'est encore plus.
Penny connaissait Sven par cœur, il était finalement plus un frère pour elle qu’un simple cousin. Ils avaient presque le même âge, ils avaient grandi ensemble en temps qu’enfant unique. Alors oui, ils étaient proches et Penny le connaissait par cœur. Elle n’avait qu’à poser ses yeux sur lui en cet instant, après avoir ouvert la porte de sa maison, pour constater qu’il y avait un souci. Les yeux du fé étaient rouges, comme s’il avait pleuré. Beaucoup pleuré. Elle était bien loin d’imaginer ce qui était en train d’arriver, ce qui était arrivé même, mais elle voyait bien que quelque chose n’allait pas. De toute façon, pour que Sven vienne directement chez elle, c’était qu’il y avait quelque chose. Parce que Penny et Andrew ne recevaient quand même pas beaucoup de visite chez eux, tentant d’être le plus prudent possible. Ce n’était pas pour rien qu’ils vivaient à l’écart et qu’ils ne communiquaient pas à n’importe qui l’endroit où ils habitaient. À cause des Hellsing, ils n’avaient pas vraiment le choix. Pour le moment, ils s’en sortaient assez bien, mais ils avaient conscience tous les deux que la famille d’Andrew allait finir par apprendre la vérité. Et qu’ensuite, les choses ne seraient pas aussi simple.

Penny pensait prendre la parole, dire quelque chose, questionner Sven sur ce qui se passait, quand il passa rapidement à côté d’elle. La jeune femme eut tout juste le temps de se retourner pour voir le poing de son cousin s’écraser dans la mâchoire de son petit ami. Elle en sursauta de surprise, avant de s’approcher d’Andrew. Pour le coup, Penny ne compatissait pas une seule seconde avec le fait que son cousin puisse s’être fait mal à la main en frappant Andrew.

« Mais tu n’es pas bien ! »
 Lança-t-elle vivement à l’adresse de Sven, incapable de se retenir de s’énerver. Elle ne comprenait pas du tout comment le fé pouvait arriver chez elle, comme ça, et s’en prendre aussi injustement à son petit ami. « Je peux savoir ce qu’il te prend ? »

Son ton n’était toujours pas agréable, mais Penny osait quand même penser que son cousin avait une explication. Sans doute pas une bonne explication, parce qu’il n’y avait vraiment aucune raison qu’il s’en prenne à l’homme qu’elle aimait, mais une explication quand même. Parce que Sven n’était quand même pas le genre d’homme à frapper le premier venu, sans aucune raison. Penny ne se souvenait même pas d’avoir vue une seule fois son cousin se battre. Et elle préférait largement ça d’ailleurs, elle ne le reconnaissait clairement plus en cet instant précis. Et elle voulait savoir ce qui pouvait bien provoquer un tel état.
Code by Gwenn

_________________
Tu peux fermer tes yeux aux choses que tu ne veux pas voir, mais tu ne peux pas fermer ton cœur aux choses que tu ne veux pas sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 261

Message#Sujet: Re: L'amour est aveugle, la colère l'est encore plus (pv Penny & Andrew)   Jeu 1 Juin - 15:12




❝L'amour est aveugle, la colère l'est encore plus❞
Sven, Penny et Andrew
Un jour, il y avait pas mal de temps de cela, Sven avait entendu dire que de frapper quelque chose – ou quelqu’un – était plutôt un bon exutoire à la douleur ou à la colère. En cet instant, il était purement et simplement convaincu que tout cela, ce n’était que des bobards. Il ne se sentait pas le moins du monde « un peu mieux », bien au contraire voilà qu’il avait mal physiquement en plus de mentalement et en prime, il culpabilisait déjà d’avoir eu recours à la violence. Cela n’avait rien aidé, rien exorcisé. Nessa ne reviendrait pas pour autant, il devrait quand même continuer sans elle. De plus, les risques qu’Andrew soit l’auteur de cette tragédie étaient – Sven osait au moins l’espérer quelque part au fond de lui – presque nuls. Mais là dans l’immédiat, son cerveau avait une peine folle à se concentrer sur autant de choses, autant de données, en même temps. Les trois seules informations à passer en boucle était la mort de Nessa, la douleur dans sa main et sa haine encore plus grande pour les Hellsing. Cette satané famille était déjà la cause de la mort de Joshua et maintenant, à 99% de chances, ils étaient également la cause de celle de Nessa. Et manque de chances pour lui en cet instant, Andrew était justement un Hellsing.

Les plaintes de ce type n’eurent aucun effet sur Sven qui les entendit à peine. Ce fut la voix de Penny qui le sortit enfin de sa torpeur. Les larmes roulèrent à nouveau et ce fut les joues baignées de larmes qu’il se tourna vers elle. Tout dans le désespoir de son regard et sa gestuelle laissait comprendre qu’il ne comptait pas revenir à l’attaque. Pas tout de suite tout du moins.

Nessa est morte…, parvint-il à articuler d’une voix cassée. Pour sauver les apparences ils parlent d’un animal mais aucun animal ne tuerait quelqu’un de cette manière…

Alors qu’il s’expliquait, Sven sentit la colère remonter en lui, lui enserrant la gorge. Son regard se fit d’ailleurs plus dur.

Elle a été assassinée…

Il tourna alors un regard accusateur vers Andrew. Il n’aurait pas encore eu cette douleur sourde dans la main, il lui aurait bien remit un coup de poing finalement.

Alors, ça se passe comment ? Vous poursuivez les créatures dans les bois pour les effrayer, vous les assassinez et ensuite ? Vous vantez vos exploits autour d’un bon repas en famille ? On est de la famille nous aussi maintenant, tu peux bien nous expliquer les traditions.

Sven n’avait jamais été cruel avec qui que ce soit de toute son existence. La violence, la dureté, ce n’était pas son truc mais la colère et la douleur prenaient le pas malgré lui.

D’abord Joshua… Maintenant Nessa… C’est ce qui nous attend aussi Penny et moi… ?

Sven lançait un regard assassin à Andrew en lui parlant avec une dureté qui ne lui était de loin pas familière. Mais tout à coup, sa voix se cassa et homme ou pas, témoins ou pas, il éclata soudainement en sanglots, prenant son visage entre ses mains.
 

© Pando

_________________
In a time of treason
Is there time for trust ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 873

Message#Sujet: Re: L'amour est aveugle, la colère l'est encore plus (pv Penny & Andrew)   Jeu 1 Juin - 23:10


L'amour est aveugle, la colère l'est encore plus.
P

enny demanda des explications à son cousin, et Andrew, tout en caressant sa mâchoire endolorie, en exigeait tout autant. Non pas qu'il n'apprécie pas de se faire agresser gratuitement au sein de sa propre maison, mais si, c'était le cas, et s'il se gardait de se défendre par respect envers sa petite amie, il était tout sauf disposé à se laisser agresser une fois encore, quelles que puissent en être les raisons, qu'elles soient valables ou non (mais Andrew estimait qu'elles ne le seraient pas dans tous les cas). Il leur apprit donc que Nessa était morte. Andrew ne connaissait pas cette Nessa, mais il ne fallait pas être devin pour comprendre qu'il s'agissait d'une femme qui avait énormément compté pour Sven. Elle avait été assassinée, et de toute évidence, le fé avait une idée bien précise de qui était responsable de cela. Il ne suffit que d'un regard dans sa direction pour qu'Andrew devine l'entière teneur de ses accusation. Sven était convaincu que sa petite amie avait été tué par un Hellsing... et le pire, dans tout ça, c'est qu'il était probable qu'il ait raison. Andrew serra les dents sans faire de commentaires quand Sven se figura le mode opératoire des Hellsing.

Il défendrait bien sa famille, il en était très tenté, même, le problème, c'est que le portrait qu'il en dressait était très proche de la réalité. Oui, c'était plus ou moins leur mode opératoire, effectivement. Il n'était pas rare qu'ils pistent leurs victimes dans les bois, car c'était ainsi plus simple de faire les choses discrètement et de ne pas laisser de traces. Il était tout aussi courant que toute la famille se retrouve autour d'un bon dîner pour discuter des parties de chasse de chacun. Tout ça avait fait partie de son quotidien, oui, et sous certains aspects, ça lui manquait, même, parce que sa famille lui manquait. Mais il n'appartenait plus à ce quotidien, comme il avait déjà le sentiment de ne plus appartenir à cette famille, même si pour le moment, seul Aaron était au courant de toute la vérité. Il n'avait plus chassé depuis des lustres, plus partagé la table des Hellsing depuis une éternité... Il n'avait pas tué Nessa, ça c'est sûr, comme il savait que ce n'était pas lui, à l'époque, qui avait tué Joshua. Mais il pouvait difficilement se dédouaner totalement de quelque chose qu'il avait cautionné des années durant, avant que Penny ne change l'unique exception qu'elle aurait dû être en une multitude d'exception qui avaient finalement rendu son combat vain.

-Je... Andrew hésita, il n'avait pas la moindre idée de quoi répondre, en fin de compte. Il avait bien envie de se défendre, mais sa famille (et il en faisait partie quoi qu'il en soit) était indéfendable au regard de cette situation) était indéfendable. Et puis, Sven éclata en sanglots. Andrew adressa un regard désemparé à Penny. Comment est-ce qu'il pouvait réagir à ça, lui. Je regrette.


code by Mandy

center>

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
avatar
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
Messages : 623

Message#Sujet: Re: L'amour est aveugle, la colère l'est encore plus (pv Penny & Andrew)   Mer 2 Aoû - 14:45

L'amour est aveugle, la colère l'est encore plus.
Penny voyait bien que son cousin n’allait pas bien – sinon, elle osait croire qu’il n’aurait jamais frappé Andrew – mais cela ne voulait pas dire qu’elle pouvait accepter qu’il frappe son petit ami. Il n’avait pas le droit de venir chez eux comme ça, de s’en prendre à Andrew, sans explication, sans rien. Penny savait que la situation était particulière, que ce n’était pas évident pour ses proches d’accepter les choses, mais c’était comme ça. Oui, Andrew était un Hellsing, mais non il ne méritait pas de recevoir tous les torts du monde. Mais en même temps, quand Sven reprit la parole, Penny comprit pourquoi. Elle ne cautionnait pas du tout, mais elle comprenait. Nessa était morte et Sven n’avait pas besoin qu’il en dise plus pour comprendre ce qui s’était passé. Penny comprenait parfaitement, elle savait que sa mort soi-disant par une bête n’était pas réelle, qu’elle avait été la victime d’un chasseur sans doute. Il y avait énormément de danger en Notre Terre, Nessa avait pu s’être fait assassiner par un vampire, par un loup-garou… mais elle comprenait que Sven déduise qu’elle était morte à cause d’un Hellsing. Comme elle, à l’époque, quand elle avait découvert la mort de Joshua.

Penny écouta à peine les propos suivant de son cousin, alors qu’elle réalisait ce qu’elle apprenait… Nessa était morte. Même si elles avaient eu quelques différents dernièrement, que Nessa avait eu de nombreuses choses à reprocher à la fée, cela n’enlevait rien au fait que Penny tenait à elle. Et là… tout de suite… le coup était difficile à encaisser. Elle ne savait pas vraiment ce qu’elle reprochait le plus à Sven finalement. Le fait qu’il puisse imaginer qu’Andrew était l’assassin de la sirène, ou la manière dont il venait de lui cracher à la figure que l’une de ses amies étaient mortes. Penny tenait sincèrement à Nessa, même si elle le lui avait sans doute mal montré dernièrement. Mais après Nessa, elle était une amie vraiment chère. Là, elle apprenait qu’elle ne pourrait plus jamais la voir et Sven lui lançait ça comme ça, sans détour, sans mise en forme, sans délicatesse. Bien sûr, il souffrait, mais là tout de suite, Penny souffrait aussi. Et en plus, il se permettait de reprocher les choses à Andrew. Il n’était pas responsable, il ne pouvait pas être responsable à chaque acte de sa famille…

Penny avait envie de dire quelque chose à Sven, mais il éclata en sanglot. Et finalement, elle ne savait même pas si elle était capable de dire quelque chose. Elle échangea un regard avec Andrew, qui affirmait qu’il regrettait. La fée n’en doutait pas une seule seconde, elle savait qu’il n’était pas insensible. Il n’y était pour rien et le fait que Sven se laisse aller à la colère n’allait rien changer à la situation, Nessa était morte. Nessa était morte… Penny était incapable de contenir plus ses larmes. La révélation de Sven avait l’effet d’un coup de poignard dans sa poitrine. Elle tendit la main pour attraper le dossier d’une chaise, sentant ses jambes se dérober sous elle.
Code by Gwenn

_________________
Tu peux fermer tes yeux aux choses que tu ne veux pas voir, mais tu ne peux pas fermer ton cœur aux choses que tu ne veux pas sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 261

Message#Sujet: Re: L'amour est aveugle, la colère l'est encore plus (pv Penny & Andrew)   Mer 9 Aoû - 15:30




❝L'amour est aveugle, la colère l'est encore plus❞
Sven, Penny et Andrew
Pleurer ne l’aidait pas, il avait déjà tellement pleuré plus tôt en apprenant le meurtre de Nessa, mais c’était plus fort que lui. Ils avaient eu des rêves, des projets, ils avaient toute la vie devant eux et tout venait d’être détruit comme ça, d’un simple claquement de doigts, parce qu’une famille du village s’imaginait avoir un droit de vie ou de mort sur les autres. En cet instant, Sven ressentait envers les Helsing une haine qu’il n’aurait jamais cru être capable de ressentir un jour. C’était la deuxième fois en quelques années qu’ils s’en prenaient à sa famille et de toutes évidences, ils n’étaient pas enclins à s’arrêter. Alors d’accord, Andrew regrettait… Et après ? Cela ne ferait pas revenir Nessa, Joshua et tous les autres qu’ils avaient assassinés. Tous ceux qu’Andrew lui-même avait très probablement assassiné lui-même.

De plus, malgré lui, il ne pouvait s’empêcher d’en vouloir également un peu à Penny. Elle lui avait assuré que Nessa ne risquait rien. « Elle ne court pas de risques », cela avait été ses mots. Elle s’était appliquée à porter des œillères en s’insurgeant des doutes qu’avait pu avoir Sven, avait été offensée lorsqu’il lui avait confié ses craintes quand elle lui avait avoué la vérité sur son idylle lors de la fête du village et résultat ? Nessa était morte. Certes, ce n’était pas elle qui l’avait assassinée mais dans le fond, c’était bel et bien lui qui avait eu raison et à présent, il regrettait amèrement d’avoir fait confiance à sa cousine.

Le visage toujours enfouit dans ses mains, il se laissait aller contre le mur et glissa jusqu’à se retrouver assit à même le sol. Il se sentait épuisé, totalement vidé. Les sanglots taris, il n’avait même plus la force de se sentir en colère. Il voulait juste dormir, indéfiniment, et ne plus avoir à vivre tout ça.

Quand il vit Penny chanceler, une terrible hésitation s’empara de lui. D’un côté, il voulait se relever pour venir à son aide mais une partie bien plus sournoise lui soufflait qu’elle n’avait qu’à se débrouiller. C’était elle qui avait fait entrer les loups dans la bergerie après tout. Elle ne s’était pas souciée des risques que Nessa, lui et le reste de leur famille pouvaient courir, elle en avait presque traité son cousin de paranoïaque à l’époque et maintenant, elle jouait la pauvre fille sous le choc de la mort de son amie qu’il faudrait plaindre et dont il faudrait venir s’occuper ?

Mais cette pensée sournoise s’effaça peu à peu parce que dans le fond, ce n’était pas Sven. Ce n’était pas sa nature. C’était la colère qui parlait dans sa tête, pas lui. Alors, la colère s’estompa enfin, laissant seulement place à la tristesse et il se releva pour venir délicatement prendre le bras de la jeune femme tout en lui parlant d’une voix douce, encore cassée par les larmes qui continuaient de rouler silencieusement sur ses joues.

Assieds-toi, lui dit-il tout en la guidant pour qu’elle s’installe sur la chaise. Excuse-moi de m’être emporté…

Penny installée, il s’accroupit à ses côtés, prenant une main dans les siennes. Car malgré tout, il aimait profondément sa cousine et n’aimait pas la voir ainsi. Sans changer de position, il releva alors son regard sur Andrew.

Je veux juste comprendre pourquoi… Nessa était quelqu’un de bien, elle avait le cœur sur la main. Elle n’a causé de tort à personne
, dit-il alors que son ton n’avait désormais plus rien de cassant. Qu’a-t-elle fait pour mériter que ta famille lui serve un tel sort ?

 

© Pando

_________________
In a time of treason
Is there time for trust ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 873

Message#Sujet: Re: L'amour est aveugle, la colère l'est encore plus (pv Penny & Andrew)   Ven 11 Aoû - 22:06


L'amour est aveugle, la colère l'est encore plus.
A

ndrew ne connaissait pas Nessa, il n'avait jamais eu l'occasion de faire sa connaissance, et si Penny lui en avait sans doute déjà parlé, il n'avait pas fait le lien avec la petite amie disparue de Sven. Par conséquent, il ne s'attendait pas à ce que cette nouvelle se révèle être un tel choc pour la jeune femme... Et voilà où il en était. En l'espace de quelques minutes, on avait fait irruption chez lui et frappé violemment, et maintenant, voilà qu'il se retrouvait avec Sven ET Penny en train de pleurer dans son salon, et il ne savait pas du tout quoi faire. Cette situation le dépassait totalement, il était complètement démuni face à cette situation. Instinctivement, il se rapprocha de Penny et déposa ses mains sur ses épaules pour lui témoigner un semblant de réconfort, faute de mieux. Pour la première fois, il se sentait coupable, vraiment coupable, et responsable vis-à-vis du reste de sa famille. Sven la prit alors par le bras et l'invita à s'asseoir, s'excusant de s'être emporté. Andrew ne pouvait s'empêcher de considérer qu'il méritait des excuses équivalentes, mais en même temps, face au spectacle d'une profonde détresse, il était complètement dépassé, tout simplement, et il n'attendait pas tant d'excuses que d'y voir plus clair, mais ça n'avait pas l'air parti pour. Quand Sven releva son regard vers lui, Andrew sut qu'il ne devait pas s'attendre à des excuses, par contre, on allait certainement attendre de lui de nouvelles explications... qu'il serait sans doute bien incapable de donner... parce qu'elles ne pourraient en aucun cas être satisfaisantes dans tous les cas.

-C'est... notre devoir. J'avais toujours pensé que toute créature devait être... exterminée, parce qu'elles représentait un danger pour les humains. On ne fait pas... On n'est pas supposé de faire de distinction. On a été élevé comme ça... Il poussa un soupir. Ça sert à rien que je te dise tout ça.

Non, ça ne servait à rien, bien sûr, parce que forcément, aucune de ses explications n'apporterait l'ombre d'un réconfort à Sven, ça ne ferait que le convaincre que s'en prendre à sa famille était la chose à faire. Et c'était peut-être vrai, mais il était forcément bien trop attaché aux Hellsing pour entendre et accepter une chose pareille.


code by Mandy

center>

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
avatar
Folle est la brebis qui au loup se confesse.
Messages : 623

Message#Sujet: Re: L'amour est aveugle, la colère l'est encore plus (pv Penny & Andrew)   Sam 23 Sep - 23:18

L'amour est aveugle, la colère l'est encore plus.
Penny aurait bien aimé ne pas s’effondrer de la sorte, mais elle n’y pouvait tout simplement rien. La jeune femme découvrait si vivement que l’une de ses amies étaient mortes – sans doute de la main des Hellsing qui plus est – ce qui ne manquait pas de raviver des douleurs et de soulever des craintes. Évidemment que la fée avait constamment peur que la famille de son petit ami s’en prenne à ses proches, quand bien même elle savait parfaitement que ça n’avait rien à voir. Elle ne voulait pas croire en tout cas que ça puisse avoir quelque chose en rapport avec sa relation avec Andrew. Quand bien même, cela ne changeait rien de toute façon. Parce que Nessa était morte et que Penny l’apprenait quand même particulièrement violemment. Penny se concentra en tout cas sur le soutien que son petit ami lui offrait. Elle n’aimait pas du tout cette situation, elle craignait trop que Andrew se considère responsable, alors qu’il n’avait rien à voir là dedans et qu’elle savait bien que c’était le cas. Le jeune homme avait abandonné la chasse pour elle. Si au début, il s’était contenté de dire qu’elle était sa seule et unique exception (il fallait ensuite quand même rajouter leur enfant, maintenant), elle savait qu’il avait définitivement abandonné ses activités. Et elle savait que ce n’était que pour elle qu’il avait décidé cela, parce qu’il ne se voyait pas continuer alors que forcément... il y avait de plus en plus de créature dans son entourage. Andrew faisait tellement d’effort pour elle, Penny ne voulait pas qu’il se sente coupable de ce que sa famille pouvait bien faire. Surtout, elle ne voulait pas qu’on le considère coupable.

Sven l’aida à s’installer sur une chaise, avant de s’excuser de son débordement. Penny aurait bien aimé qu’il s’excuse aussi en regardant Andrew... mais elle ne pensait pas qu’il le ferait. Au contraire, il se contenta simplement de demander des explications, parce qu’il cherchait à comprendre pourquoi Nessa avait été prise pour cible. Elle s’était posé la même question quand Joshua était mort, parce qu’elle avait considéré qu’il ne méritait pas de mourir. Penny attrapa la main de son petit ami quand ce dernier commença à expliquer que sa famille ne faisait pas de distinction, que toutes les créatures étaient considérées comme néfaste. La jeune femme ne pourrait jamais comprendre comment les Hellsing se retrouvaient à penser de la sorte, mais elle savait que contrairement au reste de sa famille, Andrew avait pu se rendre compte que toutes les créatures n’étaient pas mauvaise. Comme la fée ne pouvait pas affirmer qu’elles étaient toutes bonnes non plus.

« Ne t’en prends pas à Andrew. » Dit-elle alors, d’une voix un peu brisée. « Il n’est pas responsable de ce que sa famille peut faire. » Et en partant du principe que Nessa avait été tué par un Hellsing. « On n’a rien à voir là dedans, tu ne peux pas débarquer comme ça et... »

Et frapper Andrew, et lui annoncer comme ça que l’une de ses amies était morte.
Code by Gwenn

_________________
Tu peux fermer tes yeux aux choses que tu ne veux pas voir, mais tu ne peux pas fermer ton cœur aux choses que tu ne veux pas sentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: L'amour est aveugle, la colère l'est encore plus (pv Penny & Andrew)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amour est aveugle, la colère l'est encore plus (pv Penny & Andrew)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'amour est aveugle. L'amitié ferme les yeux. • Rubis
» En ce moment à la télé...
» Si l'amour rend aveugle,alors je suis amoureux~Petite Taupe
» L'amour rend aveugle ? Pourtant, je vois très bien ma patte dans ta figure si tu ne réponds pas à mes questions...
» L'amour rend aveugle (les invités :P)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez Andrew et Penny-