Partagez | 
 

 On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

avatar
Messages : 3782

Message#Sujet: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Lun 15 Mai - 21:20


On ne doit pas jouer avec la Nature
J

ane avait espéré qu'Arseliann la sauverait de l'impasse, mais Arseliann avait disparu... et elle se sentait aussi désemparée que cruelle face à ce constat, désemparée parce qu'elle craignait qu'il soit arrivé quelque chose à sa marraine, cruelle parce qu'elle lui en voulait de ne pas être là au moment où elle avait terriblement besoin d'aide. Dans tous les cas, il était certain que ce n'était pas auprès d'elle qu'elle devait espérer trouver la solution miraculeuse qui lui manquait tant. A la place, elle avait trouvé l'adresse d'un guérisseur qu'elle soupçonnait d'être un sorcier (ce qui l'arrangeait, c'était ce dont elle avait besoin pour le moment). Dès son entrée chez lui, elle soupçonnait qu'elle faisait une grave erreur, sa demeure était délabrée et tout sauf accueillante, mais la jeune femme manquait d'options, et elle voulait tenter le tout pour le tout, plus elle y pensait, moins elle savait se résigner à conserver la situation telle qu'elle était. Elle devait trouver une solution coûte que coûte, et si elle devait lui venir d'un type passablement louche, eh bien soit, l'essentiel était le résultat. Sans entrer dans les détails, Jane lui avait expliqué la situation, le fait qu'elle ne pouvait pas avoir d'enfants, le fait qu'elle était une myrihande, aussi, des fois que cela puisse avoir une incidence sur ce qu'on aurait à lui proposer. L'homme avait eu l'air confiant, sans doute trop confiant pour être honnête. Il lui avait concocté une potion qu'il lui avait fait payer une petite fortune, lui avait conseillé de boire la fiole entière. Elle avait accepté. Que faire d'autre ? Elle n'avait pas l'impression d'avoir beaucoup d'options. Elle était donc rentrée chez elle, dans son nouveau chez elle, avait pris place dans le salon.

Il lui avait fallu un certain temps avant de se décider. Ingurgiter une potion préparée par un inconnu, ça n'avait rien d'une bonne idée, mais elle n'avait pas d'autres idées... et elle voulait tenter. C'est en perdant la possibilité de devenir mère qu'elle comprenait combien elle espérait l'être un jour. Elle ne l'aurait pas cru, et pourtant, elle était convaincue qu'il lui manquerait quelque chose si elle ne pouvait pas donner à Edward un enfant, ce que Perséphone avait fait, elle, sans qu'il le veuille. Ce fut prendre cela en considération qui avait convaincu Jane d'avaler la potion cul-sec, les yeux fermés. Au final, la potion n'avait pas vraiment de goût, elle avait le sentiment de boire de l'eau, elle ne ressentait pas davantage d'effet... Est-ce que ça avait marché ? Malheureusement, elle ne pourrait pas le savoir dans l'immédiat... mais au moins, ce truc ne semblait pas l'avoir empoisonnée, ce qui était déjà ça. Assise en tailleur sur le canapé, elle attendait à présent le retour d'Edward. Elle n'était pas sûre encore de lui en parler. Elle ne voulait pas lui donner de faux espoirs.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Mar 23 Mai - 14:37

On ne doit pas jouer avec la Nature.
C’était assez bizarre tout de même pour Edward de retourner dans la maison des Baker maintenant qu’il avait déménagé. Non pas qu’il puisse regretter de s’être installé ailleurs avec Jane, au contraire, mais il avait quand même vécu dans cette maison pendant toute sa vie. Ça lui faisait donc bizarre de s’y rendre – ce qu’il faisait quand même régulièrement tout de même – et de se dire qu’il n’y vivait plus. Qu’il n’avait plus de chambre là, que ce n’était plus chez lui. Quand bien même, il y venait donc souvent. Parce que le jeune homme avait vraiment pris de bonnes résolutions et il tentait du mieux qu’il pouvait (et ça lui demandait vraiment beaucoup d’effort) de s’y tenir. Ce n’était pas tout d’aller vivre ailleurs avec Jane, il était temps que certaine chose change. Comme le fait qu’Edward était un flémard sans nom. La situation restait quand même compliquée, quand bien même les choses allaient de mieux en mieux avec son épouse. Il avait quand même à cœur de prouver qu’il n’était plus vraiment un gamin et qu’il savait prendre ses responsabilités, donc de travailler. C’était loin d’être évident, mais il le faisait. Le pire, c’était de devoir travailler avec Preston, mais en même temps son frère se montrait quand même un peu plus ouvert d’esprit qu’il n’aurait cru. Enfin, pour l’heure, Preston ignorait encore que Perséphone était enceinte, mais il savait que ça n’allait pas durer. À un moment donné, son frère serait au courant au même titre qu’Ambre. Au même titre que tout le monde en fait, parce que le jeune homme allait assumer cet enfant… même s’il mettait quand même un joyeux bordel dans sa vie. Il y avait tellement de chose que le jeune homme aimerait bien changer, malheureusement il ne pouvait pas revenir en arrière.

Enfin bref, Edward faisait de son mieux, espérant quand même que tout allait redevenir plus serein bientôt. Sauf qu’il savait que ça avait peu de chance d’arriver, parce que rien ne pouvait vraiment changer le fond du souci. Il ne pouvait rien faire pour aider Jane à ne plus se focaliser sur le fait qu’il l’avait trompé avec Perséphone, qu’elle était enceinte de lui alors qu’elle ne pourrait plus jamais l’être. Mais bon, ça ne servait à rien dans tous les cas de se prendre trop la tête avec tout ça. Edward espérait simplement qu’ils allaient finir par passer au-dessus et pour l’heure, il avait simplement hâte de rentrer chez lui après avoir supporté une journée en compagnie de Preston, pour retrouver son âme sœur. Avant même d’avoir passé la porte de leur nouvelle maison, Edward savait que Jane s’y trouvait, c’était l’avantage de ce lien qu’il partageait et qu’il était plus que ravie d’avoir retrouvé. Quand il passa le pas de la porte donc, il la trouva en tailleur sur le canapé. Le jeune homme ne savait pas exactement comment il devait interpréter les sentiments qu’il parvenait à capter de Jane, mais ça arrivait bien souvent en ce moment. Un peu trop souvent sans doute. Sans dire un mot, il s’approcha d’elle pour venir d’emparer de ses lèvres et de s'installer à ses côtés.

« Tu m’as manqué. »

Ce n’était pas comme s’ils ne s’étaient pas vu le matin même, mais ça lui avait suffi. Chaque moment qu’il passait loin de Jane, elle lui manquait.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3782

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Mer 24 Mai - 8:33


On ne doit pas jouer avec la Nature
J

ane l'avait senti venir avant même qu'il ne franchissse le pas de la porte. L'un des nombreux avantages de leur lien. D'autres le considèreraient peut-être comme un désavantage, mais pas elle, elle appréciait de sentir sa présence se rapprocher, elle appréciait de ressentir cette chaleur caractéristique qui lui annonçait que son âme soeur serait bientôt à ses côtés. Et elle avait eu hâte de le revoir, pas seulement parce qu'elle se sentait un peu confuse depuis qu'elle avait bu la potion, mais tout simplement parce qu'elle avait besoin qu'il soit auprès d'elle. Elle éprouvait sans cesse un vide quand il n'était pas près d'elle (ce qui était bien la preuve, donc, qu'elle serait bien incapable de vivre sans lui). Jane était contente qu'Edward décide de donner du sien et de travailler, et surtout elle trouvait important de lui laisser accorder du temps à sa famille (ce qu'elle n'était pas très capable de faire pour sa part. La preuve, ses parents ne vivaient pas loin, mais elle n'arrivait pas à se décider à aller les voir, encore moins depuis qu'ils étaient de nouveau ensemble), mais quand même, elle aimait mieux quand il était à la maison, cette maison qui paraissait parfaite quand ils étaient ensemble et bien seule et solitaire quand elle s'y trouvait seule. Sa journée avait été particulière, pas éprouvante mais porteuse de certains enjeux qu'elle ne pouvait pas ignorer. Pour la peine, elle avait eu vraiment hâte de retrouver son âme soeur, même si elle n'était pas sûre de vouloir lui parler encore de ce qu'elle venait tout juste de faire. Mais à la vérité, les circonstances n'allaient peut-être pas lui laisser le choix du tout. Elle sourit quand Edward parut et lui assura qu'elle lui avait manqué. Elle savait que c'était vrai, même s'ils s'étaient vus le matin même. Et c'était réciproque, surtout.

Mais quand il déposa ses lèvres sur les siennes, il se passa quelque chose. Un quelque chose que la jeune femme n'avait pas imaginé possible et qui la prit totalement par surprise, au point qu'elle eut un mouvement de recul. Elle avait eu mal, ça avait été comme une décharge électrique, mais pas de celles qui pouvaient la griser parfois. Non, elle avait vraiment eu mal, une sorte de coup de jus foncièrement désagréable, et qu'elle n'osait pas s'expliquer. Parce que l'explication la plus simple (et donc la plus probable) n'avait rien pour lui plaire.

-C'était quoi, ça ?

Avec précaution elle attrapa la main d'Edward. Rebelotte. Un coup de jus qui stoppa net son geste et la fit grimacer. Elle était en train de comprendre ce qui se passait. Et voilà qu'elle était tout sauf rassurée.

-Eh merde...


C'était le cas de le dire. La potion qu'elle avait bue avait manifestement des effets très contreproductifs.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Mer 24 Mai - 16:56

On ne doit pas jouer avec la Nature.
Ce n’était pas comme avant, quand Jane lui manquait, mais c’était quand même toujours aussi agréable de pouvoir la retrouver après une journée loin d’elle. Autrefois, ils ne vivaient pas ensemble, ils ne se voyaient pas forcément tous les jours, parfois il passait même très longtemps sans se voir quand ils n’osaient pas encore vraiment s’avouer s’aimer. Et quand ils se retrouvaient, c’était toujours un moment intense où ils avaient eu besoin de compenser ce temps passé loin l’un de l’autre. Maintenant, c’était différent, mais cela n’empêchait pas le jeune homme ne manquait cruellement de Jane pendant ses journées. Il l’avait vu le matin même, il la retrouvait maintenant, ils n’avaient donc passé que quelques heures l’un loin de l’autre, mais Edward appréciait de pouvoir rentrer et la retrouver. Surtout depuis qu’ils se trouvaient tous les deux dans cette nouvelle maison ensemble. C’était assez plaisant finalement de constater la vie « normale » qu’ils pouvaient avoir tous les deux, une vie de couple. Il adorait ça. Mais il ne s’attendait pas du tout à ce qui arriva.

Quand il déposa ses lèvres sur celles de son épouse, il arriva quelque chose d’étrange. Il ne ressentit pas la douleur directement, mais il ressentit la décharge électrique et la douleur à travers les lèvres de son épouse. C’était le principe de leur lien après tout, ils ressentaient vraiment tout l’un de l’autre. Donc il eut mal, mais à travers Jane, ne comprenant évidemment pas comment ça se faisait. C’était bien la première fois qu’il ressentait ça. Ça aurait pu paraitre anodin, si la douleur n’avait pas été si vive. Edward n’eut pas le temps de dire quoi que ce soit, avant que Jane n’attrape sa main et que la douleur se fit encore ressentir. Et le « eh merde » de son épouse ne lui disait absolument rien qui vaille.

« C’est quoi ça ? Qu’est-ce qu’il se passe ? »

C’était bien la première fois qu’une chose pareille arrivait et clairement, le jeune homme ne comprenait rien du tout. Il voulut toucher encore une fois Jane, juste comme ça, pour voir, mais il n’avait aucune envie de lui faire mal. Il se faisait mal aussi au passage, mais lui ce n’était qu’un ressentit à travers elle, il n’avait pas directement la douleur. Et donc, le jeune homme n’avait pas envie de faire mal à la jeune femme.

Il n’avait évidemment aucune idée de ce que Jane avait fait, de la potion qu’elle avait bue. Mais il se doutait quand même qu’il se passait quelque chose. C’était une simple sensation, comme ça. Il ne pouvait pas lire dans l’esprit de son épouse, mais il sentait quand même un certain trouble. Il ne savait pas exactement si cela venait entièrement d’elle, si cela venait de lui aussi, parce que quand il était question de sentiment et sensation comme ça, ce n’était pas aussi évident qu’une vive douleur comme précédemment. Quand c’était quelque chose de physique, c’était beaucoup plus facile de faire la part des choses.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3782

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Jeu 25 Mai - 1:17


On ne doit pas jouer avec la Nature
M

[size=13]erde était au fond un mot bien faible pour exprimer ce que ressentait Jane à ce moment précis à savoir un savant mélange de colère, de désarroi et d'inquiétude le tout ponctué d'un rien de déception. Oui, elle était en colère. Contre le sorcier qui lui avait refourgué sa fichue camelote bien sûr mais plus encore contre elle-même, parce que c'était bien beau de vouloir tout tenter, mais elle n'aurait jamais du le faire à leurs détriments et elle aurait clairement dû en parler à son âme soeur plutôt que de vouloir résoudre les choses de son côté. Elle éprouvait également du désarroi, oui, parce qu'elle ne savait pas du tout quoi faire là maintenant et n'avait envie que de prendre Edward dans ses bras et de l'embrasser, et visiblement, elle ne pouvait pas y compter. Quoi alors ? Elle était inquiète, parce qu'elle n'avait pas la moindre envie de voir cela durer mais ignorait si cela allait passer, si c'était dangereux, ou si c'était temporaire. Ce qui est sur, c'est qu'il n'y a pas plus inutile qu'un philtre de fertilité qui vous empêche de ne serait-ce que frôler votre conjoint du bout des doigts.

Jane tourna vers Edward un regard désemparé :elle savait qu'il était temps pour elle de passer aux aveux, mais ça ne l'enchantait absolument pas. Elle savait déjà quels reproches il pourrait bien lui faire, et elle les appréhendant d'autant plus qu'ils seraient tous justifiés et qu'elle-même n'aurait absolument rien à dire pour sa défense. Elle avait merde, ni plus ni moins. Enfin bon, ce n'était pas comme si elle pouvait nier. Ce serait d'aileurs assez idiot de le faire présentement. Alors elle se jeta piteusement à l'eau.

-Ça doit être la potion, avoua-t-elle donc, une information qui ne devait pas éclairer outre mesure le jeune homme. Je suis allée trouver un sorcier, il m'a dit que cette potion me permettrait d'avoir des enfants. Je l'ai prise juste avant que tu rentres, et visiblement, ce connard s'est bien foutu de ma gueule.

Mais bon, c'était évidemment facile de rejeter la faute sur ce pauvre type, mais la vérité, c'était qu'elle avait pris des risques inconsidérés sans en avertir Edward pour le seul besoin de palier à un tourment devenu obsessionnel, et qui concernait autant son âme sozue qu'elle, même si elle ne l'autorisait pas à s'en mêler... Parce qu'elle avait trop souffert ou parce qu'elle ne voulait pas qu'il souffre, elle n'en savait trop rien. Le fait est qu'ils souffraient tous les deux, presentement, personne n'avait l'air franchement gagnant. Soutenant le regard de son époux, Jane se se contenta donc d'attendre le verdict, afin de savoir à qu'elle sauce elle serait mangée.

right]code by Mandy[/right]


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Jeu 25 Mai - 16:18

On ne doit pas jouer avec la Nature.
Edward attendait les explications de son épouse, qui semblait avoir sa petite idée, au vu de sa réaction. Comment cela se passait qu’ils ne pouvaient plus se toucher. Parce que c’était le cas non ? Dès qu’ils se touchaient, c’était douloureux. Le jeune homme n’avait pas spécialement envie de vérifier le truc, donc il s’abstenait de toucher son âme sœur. Quand bien même, pour le moment, il se trouvait vraiment dans le flou. Jane affirma alors que ça devait être la potion. Si elle n’avait pas repris rapidement la parole après pour s’expliquer, Edward lui aurait évidemment posé la question. Parce que ce n’était pas juste avec ces quelques mots qu’il pouvait comprendre ce qui se passait. Parce que mine de rien, il y avait énormément de potion dans leur histoire. Celle qui leur avait fait perdre leur lien pendant une période, celle qui avait sauvé Jane ensuite de la maladie en les rendant de nouveau créature. Mais évidemment, le jeune homme ne pouvait pas se douter que son épouse venait de boire une nouvelle potion. Mais elle ne mit pas longtemps avant de le lui expliquer.

Edward sentit son cœur se serrer en entendant son âme sœur lui affirmer qu’elle avait été trouver un sorcier, dans le but d’obtenir une potion qui allait pouvoir lui donner la possibilité d’avoir des enfants. Ça lui faisait mal d’entendre ça, d’apprendre que Jane se retrouvait à boire une potion obtenue avec un sorcier qu’elle ne connaissait pas, dans le seul but d’avoir des enfants. Sans qu’elle ne lui en parle au passage, mais surtout pour le simple fait de pouvoir réparer quelque chose. C’était idiot, mais le jeune homme se sentait un peu coupable. Ce n’était pas de sa faute si Jane ne pouvait plus porter d’enfant, c’était parce qu’elle avait décidé d’arrêter sa grossesse et que le destin s’amusait d’eux. Mais en même temps, il se disait qu’elle ne souffrirait peut-être pas autant de la situation si Perséphone, de son côté, ne portait pas son enfant. Enfin, encore une fois, ils tournaient toujours autour de ces mêmes histoires et Edward se rendait bien compte que tout cela pesait bien plus qu’il n’aurait cru encore sur la conscience de Jane. Parce qu’elle était quand même au stade d’aller acquérir une potion avec un sorcier, sans l’avertir.

« Mais quel enfoiré celui-là ! » Répliqua-t-il en parlant évidemment du sorcier. Il semblait évident en effet que ce connard n’avait pas manqué de se moquer de Jane, ce qui l’agaçait profondément au passage. « Tu n’aurais pas dû faire confiance à n’importe qui. » Bon, il n’avait aucune envie de faire des reproches à son âme sœur, mais il ne pouvait pas vraiment s’en empêcher. Elle n’aurait vraiment pas dû faire confiance à ce type, même s’il comprenait qu’elle puisse en arriver là. « C’est qui ce sorcier ? On va aller lui dire deux mots. »

Non parce qu’on ne se moquait pas des myrihandes du feu comme ça et concrètement, Edward avait envie de savoir ce que faisait exactement cette potion.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3782

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Ven 26 Mai - 7:30


On ne doit pas jouer avec la Nature
J

ane s’en voulait plus à elle-même qu’elle n’en voulait réellement à cet homme de peu de scrupules. Il ne lui avait pas mis de couteau sous la gorge pour lui faire avaler sa potion, il n’avait même pas été si convaincant que ça, au final. Il s’était contenté, en fin de compte, de lui refiler la fiole quand elle la lui avait demandée, fin de l’histoire. Ce n’avait rien de franchement glorieux, mais c’était le cas, et maintenant, elle devait assumer son erreur… ce qu’elle n’aurait sans doute pas fait, par orgueil, si elle était la seule que cela touchait, mais qu’elle acceptait de faire présentement, parce qu’Edward était tout aussi concerné qu’elle-même. Elle prenait sur elle pour ne pas exploser, de colère ou d’angoisse, elle ne savait pas trop, mais au moins, elle était un peu reconnaissante envers Edward d’accuser en premier lieu cet homme plutôt qu’elle. Même s’il ne manqua pas malgré tout, l’instant suivant, d’y aller de ses quelques reproches qui furent bien loin de lui plaire.

Elle ne sut s’empêcher de lui adresser un regard noir quand il lui fit remarquer qu’elle ne devait pas accorder sa confiance à n’importe qui. Elle ne pouvait pas vraiment lui reprocher de s’exprimer ainsi, puisqu’elle considérait qu’il avait effectivement parfaitement raison, mais quand même, la dernière chose qu’elle ait envie d’entendre pour le moment, c’étaient des remontrances, et elle n’avait vraiment pas envie d’en arriver là…. Elle sentait déjà poindre l’inévitable prise de tête (et de becs), et d’avance cela la fatiguait. Elle devait prendre sur elle et ne pas répliquer, mais son tempérament arrivant au grand galop, pensez bien qu’elle en fut totalement incapable.

-Sans déconner, je m’en étais pas rendue compte, souffla-t-elle après qu’Edward lui ait fait remarqué qu’elle n’aurait pas dû accorder sa confiance à n’importe qui. Oui, ça, elle avait bel et bien eu l’occasion de s’en rendre compte, et elle s’en mordait les doigts, à présent. Enfin, ça ne servait à rien de se montrer si acerbe, c’est vrai, mieux valait réfléchir à une solution, mais Jane devait bien reconnaître qu’elle n’était pas très enthousiaste à l’idée de recroiser le chemin de ce sorcier, s’ils arrivaient à mettre la main sur lui, l’humiliation serait double, ça l’épuisait d’avance. Il habite dans une maison près du lac, il m’a pas donné son vrai nom. Parce que ce serait beaucoup trop simple, sinon, cela va sans dire. J’ai pas envie que tu le rencontres, dit-elle alors, sans doute un peu abruptement.

Parce qu’elle ne voulait pas forcément que le sorcier face à Edward le résumé de leur rencontre. Jane n’avait pas donné d’elle une image franchement digne, à ce moment-là. Elle était en larmes, au bout du rouleau, et avait quasiment supplié ce sale type de lui donner ce qu’elle demandait. Rétrospectivement, elle se trouvait passablement ridicule. Et donc, elle n’avait aucune envie que son époux ait vent de son attitude.




code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 11 Juin - 21:57

On ne doit pas jouer avec la Nature.
Oui, bon Edward aurait peut-être dû garder pour lui la réflexion qu’il avait fait à son épouse, mais il n’y pouvait rien. Pour le coup, le jeune homme pensait vraiment que Jane aurait dû se montrer bien plus prudente, qu’elle n’aurait pas dû faire confiance à n’importe qui. C’était le cas… elle n’avait aucune raison de boire cette potion donnée par un parfaite inconnu. Bon, bien sûr, Edward comprenait parfaitement pourquoi elle l’avait fait et au final, cette situation ne faisait que confirmer le fait qu’elle souffrait de ne pas pouvoir porter d’enfant. Si cela ne lui prenait pas la tête, si elle n’en souffrait pas, elle n’irait pas voir un sorcier de bas étage dans le seul but de pouvoir porter un enfant. Edward avait bien conscience que la situation lui pesait, mais il ne pensait pas quand même qu’elle irait jusque-là. Surtout, qu’elle ferait ça sans lui en parler. Qu’elle irait voir un type louche dans le but de boire une potion, sans rien lui dire du tout. Mine de rien, cette information le blessait un peu. C’était sans doute idiot, mais il n’y pouvait rien. Il savait que tout cela était de sa faute, qu’elle se sentirait peut-être moins mal si Perséphone n’était pas enceinte. Jane ne pouvait plus avoir d’enfant, mais Edward avait planté un couteau dans une plaie déjà ouverte, en couchant avec son ex et en la mettant enceinte… Il s’en voulait, il savait bien qu’ils avaient perdu quelque chose, une complicité, et qu’ils allaient vraiment avoir beaucoup de mal à le retrouver. Preuve en était de la désagréable expérience que Jane avait fait et des conséquences, encore plus désagréable, que ça engendrait. Quand Jane lui répliqua vivement qu’elle ne s’en était pas rendu compte, avec toute l’ironie du monde donc, Edward savait qu’elle prenait mal ses propos et qu’il aurait sans doute s’abstenir. Mais en même temps, il se contentait de dire ce qu’il pensait. Mais bon, pour l’heure, le jeune homme se concentrait volontiers sur l’enfoiré qui s’était moqué de son épouse. Même si celle-ci n’avait visiblement pas envie qu’il le rencontre.

« Et pourquoi ça ? »
Demanda-t-il sans doute un peu trop vivement. Il n’y pouvait rien. Il n’avait aucune envie de se disputer avec son épouse, mais en même temps il n’avait pas spécialement envie de laisser un enfoiré se moquer d’eux comme ça, sans en découvre. Et puis à choisir, le jeune homme avait bien envie de se renseigner sur les effets de cette potion et plus précisément sur la durer. Parce que s’ils ne pouvaient définitivement plus jamais se toucher, ça n’allait clairement pas arranger leur situation qui était quand même, par trop d’aspect, bien chaotique. « Ce connard s’est foutu de toi, il t’a arnaqué et je ne devrais pas aller le voir ? » Il savait bien qu’il vaudrait sans doute mieux qu’il se calme, mais il n’y pouvait vraiment rien. « Excuse-moi, mais j’aimerais bien savoir si je vais un jour pouvoir éviter ça. »

Et pour joindre le geste à la parole, il attrapa le bras de son épouse avant de le relâcher aussitôt, sous l’effet de la douleur. Les gestes étaient de toute évidence bien plus parlant que des mots.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3782

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 11 Juin - 22:18


On ne doit pas jouer avec la Nature
J

ane savait très bien que son attitude était absurde, et qu'Edward ne comprendrait pas. C'était parfaitement logique, puisqu'il n'y avait rien à comprendre, si ce n'est que, comme d'habitude, elle se sentait complètement paumée. C'était plus ou moins sa marque de fabrique, ces derniers temps, il faut bien l'avouer, elle se sentait mal et perdue, donc elle faisait n'importe quoi, Edward ne parvenait pas à comprendre son attitude parce qu'il n'y avait justement rien à comprendre, et après, il ne fallait pas longtemps pour que Jane se mette à culpabiliser. C'était de nouveau le cas, présentement. Elle n'avait pas la moindre raison d'interdire à Edward de voir ce sorcier du dimanche, bien au contraire, ils avaient toutes les raisons du monde d'aller le trouver, s'ils voulaient éviter de voir cette situation perdurer encore plus longtemps, et aussi s'ils voulaient s'assurer que cette situation ne finirait pas par avoir des conséquences encore plus néfastes sur eux. D'accord, elle n'avait pas envie qu'il découvre encore combien elle avait été faible et mal, mais en même temps, s'il y avait bien un moment où elle pouvait considérer qu'il était préférable de mettre son orgueil de côté, c'était bien celui-là... Enfin... Elle se serait sans doute bien rapidement excusée en prenant conscience de l'absurdité de ce qu'elle disait si Edward n'avait pas répliqué si brutalement, il avait de bonnes raisons de le faire, évidemment, mais cela ne manquait pas de braquer encore plus la jeune femme, qui n'avait pourtant pas besoin de cela, vraiment pas, pour se sentir au plus mal. Elle sentit la douleur lui vriller les tympans quand il attrapa son bras sans la prévenir. Elle lui lança un regard noir quand il lâcha prise sous l'effet de la douleur.

-C'est quoi l'idée, là, de me punir ? T'as bien vu que ça faisait un mal de chien, pourquoi tu recommences ?
dit-elle, acerbe, les nerfs mis à rude épreuve par les circonstances, si bien qu'elle se montrait désagréable pile au moment où il faudrait plutôt qu'elle temporise et qu'elle mette un peu d'eau dans son vin. Elle marqua une pause. Elle ne pouvait tout de même nier qu'il avait raison : la situation était proprement insoutenable, et il fallait qu'ils s'intéressent de près à un moyen d'y remédier. En espérant qu'il y en ait bel et bien un. OK, je te dis comment aller le trouver si tu veux, mais je veux pas t'accompagner... j'ai pas envie de le revoir.

Elle avait trop honte d'elle-même, et elle n'avait pas franchement envie d'affronter le regard du sorcier qui l'avait dupée si facilement, profitant allègrement de son désespoir, un désespoir certainement palpable, puisqu'elle s'était vraiment fait avoir avec une aisance crasse.



code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 11 Juin - 22:38

On ne doit pas jouer avec la Nature.
D’accord, c’était idiot, ça faisait hyper mal en plus. Mais Edward n’avait pas pu s’empêcher de faire une démonstration physique à son épouse, concernant le mal qu’ils se coltinaient encore une fois. Comme si tout ce qu’ils avaient traversé ne suffisait pas, maintenant ils ne pouvaient même plus se toucher. C’était idiot, mais ça mettait les nerfs à vif au myrihande du feu de ne pas pouvoir toucher son âme sœur. Et ce n’était pas seulement physique, ce n’était pas une question de rapport charnel ou autre. Mais cette chaleur qu’il ressentait à chaque fois que sa peau frôlait celle de son âme sœur était douce et agréable, ça lui donnait du baume au cœur. Ne serait-ce que prendre la main de son épouse dans la sienne, ça lui faisait du bien. Et là, il ne pouvait même pas la frôler du doigt, parce que sinon ils avaient mal. Et horriblement mal en plus. Le jeune homme ne répondit pas quand Jane lui demanda ce que c’était l’intérêt qu’il eut de la toucher, si c’était pour la punir. Au fond, c’était peut-être le cas oui. Une manière comme une autre de bien lui faire comprendre que la situation était grave et qu’il n’avait aucune envie de juste se contenter de se tourner les pouces en attendant que ça passe, parce qu’ils n’avaient aucune idée du fait que ça allait passer ou non. Il n’avait pas spécialement envie de finir ses jours sans pouvoir toucher, frôler même, son âme sœur. C’était trivial, mais ils avaient besoin de ces contacts, ils avaient besoin de cette chaleur, de ce frisson qui les parcouraient, au-delà d’un simple rapport. Edward se contenta donc de répondre au regard noir de Jane par un autre.

Ce n’était évidemment pas comme cela qu’ils allaient calmer le jeu. Comme d’habitude, leurs sentiments respectifs ne manquaient pas d’intensifier leur prise de bec. Ils étaient sur les nerfs et comme à chaque fois, ils s’entrainaient. Le fait que la jeune femme soit énervée, énervait Edward et inversement. Autant dire qu’ils n’allaient vraiment pas s’en sortir comme ça. Jane consenti donc à lui dire où se trouvait le sorcier qui lui avait vendu la potion, mais elle refusait de venir avec lui. Au fond, Edward comprenait, elle n’avait pas spécialement envie de mettre à mal sa fierté parce qu’elle allait se retrouver devant le type qui s’était moqué d’elle. Même s’il ne réalisait pas vraiment ce qu’elle ressentait, qu’il ne savait pas qu’elle avait juste honte de l’attitude qu’elle avait quand elle s’était retrouvée devant lui.

« Très bien, je vais y aller tout seul. » Décréta-t-il alors, d’un ton qui ne diminuait pas vraiment en intensité. C’était idiot, Il savait bien qu’il devait temporiser le jeu, mais il n’y pouvait rien. À choisir, il aurait bien aimé que Jane assume pleinement les conséquences de ses actes et qu’elle vienne avec lui. « Je vais lui régler son compte. » Non parce que tant qu’à faire, il avait envie de tourner toute sa frustration sur cet enfoiré. « Trouver une solution à tout ça. » Parce qu’au final, c’était un peu le but de la manœuvre. « Je n’ai pas besoin de toi de toute façon. »

Et ça bah… c’était sorti tout seul.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3782

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 11 Juin - 22:53


On ne doit pas jouer avec la Nature
L

e plus simple, et c'était franchement évident, il faut bien le dire, ça restait quand même d'avouer directement à Edward quel était son problème et pourquoi elle appréhendait tant de se retrouver face au charlatan à l'origine de leur dispute. Sauf que ce serait à ses yeux contreproductif. Elle s'était sentie humiliée, la dernière chose qu'elle veuille faire, c'était partager cette humiliation avec son âme soeur, et elle tenait encore moins à ce qu'il découvre l'ampleur de son désarroi. Certes, il pouvait un tant soit peu le deviner, en effet, au vu de sa manière d'agir, du fait qu'elle avait accepté de boire à l'aveugle une potion juste dans l'espoir qu'un imposteur tienne ses promesses, mais ça lui semblait moins concret, malgré tout. Elle ne voulait pas culpabiliser son âme soeur, et c'était pourtant ce qu'elle avait le sentiment de faire sans arrêt, autant dire que c'était particulièrement déplaisant, comme situation. Bien sûr, comme Jane ne clarifiait rien, Edward avait toutes les raisons du monde de mal interpréter son propos et ses intentions. Entre eux, il n'avait jamais fallu grand-chose pour que tout parte en vrille, pour mettre le feu aux poudres (le feu n'était pas leur élément pour rien), une parole, un geste mal interprété, et la colère de l'un se répercutait sur l'autre, et tout finissait par aller crescendo, c'était, quelque part, une constante. C'était quelque chose qui faisait partie d'eux, peut-être même était-ce indispensable à la dynamique de leur couple, mais sur le moment, ce n'était jamais franchement agréable.

Edward finit par céder aux suppliques de Jane, et ils auraient pu en rester là : Jane aurait donné à son âme soeur l'adresse du sorcier imposteur, il serait allé le voir, aurait avec un peu de chance obtenu gain de cause, Edward aurait réussi à faire promettre à Jane de ne plus faire ce genre de choses dans son dos, et ils en seraient restés là, tout simplement. Mais rien n'est jamais simple, bien sûr. Alors à la place, leur prise de bec conduisit à l'inévitable mot de trop. Jane sentit son coeur se fracturer en entendant les mots d'Edward. Bien sûr, il ne devait pas le penser, c'était seulement destiné à lui faire du mal, et au fond elle le savait, mais elle ne pouvait clairement qu'admettre que la manoeuvre était efficace. Si elle se retint de lui coller un gifle en pleine face, c'était davantage parce qu'elle savait que ça lui ferait doublement mal que parce que l'envie lui en manquer.

-Ça j'avais remarqué, ça fait un moment que j'ai compris que je t'étais pas indispensable.

C'était bas, mais il y avait un peu de ses craintes qui s'exprimaient honnêtement dans ses propos. Il n'avait pas besoin d'elle pour devenir père, il n'avait pas besoin d'elle pour prendre son pied au lit, et il n'avait pas besoin d'elle pour être heureux puisqu'elle était constamment déprimée et sur les nerfs. À se demander ce qu'il foutait encore avec elle.



code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 11 Juin - 23:16

On ne doit pas jouer avec la Nature.
Ça aurait pu être bien plus rapidement réglé, la situation aurait pu se tasser bien vite. Edward se serait contenté d’attendre de Jane les instructions pour aller trouver le connard qui lui avait vendu cette merde, afin de pouvoir savoir s’ils étaient destinés à ne plus jamais se toucher (déjà que ce n’était pas évident en ce moment, si en plus ils avaient mal à chaque fois qu’ils entraient en contact l’un de l’autre, ça n’allait vraiment pas être facile…), lui régler son compte à sa manière, avant de rentrer et de soit retrouver un état normal avec Jane, soit continuer de se plaindre de ces malheurs. Et en partant du principe que les choses s’arrangeraient, ils se feraient de nouvelles promesses pour que Jane ne soit pas de nouveau tenté d’agir seule dans son coin, de boire une potion donnée par un type louche. Parce qu’au final, c’était bien la preuve qu’ils avaient encore besoin de parler de tout cela, même si c’était une épreuve à chaque fois pour le myrihande du feu. Cela aurait pu mieux se passer, mais pour cela il aurait fallu que ça ne soit pas les myrihandes du feu, aux tempéraments égaux à l’élément qu’ils contrôlaient. Le feu était leur élément et ce n’était pas pour rien, ils étaient explosifs. Ils s’énervaient et leurs énervements faisaient ricochet. Si l’un des deux étaient capable de calme le jeu, ils n’iraient jamais aussi loin. Mais comme d’habitude, c’était devenu une bataille où ils se renvoyaient une balle de plus en plus grosse, de plus en plus douloureuse. Parce que c’était vraiment difficile à chaque fois. Edward n’aimait pas ces prises de bec, mais il était incapable de faire quoi que ce soit pour les arrêter.

Il le savait, sa phrase était de trop. Mais c’était malheureusement le résultat d’un sentiment désagréable qu’il avait, de devoir régler seul cette situation, parce que Jane n’avait aucune envie de se confronter de nouveau à ce sorcier. Il aurait très bien pu comprendre pour quelle raison, si elle avait pris la peine de se montrer plus clair. Et en réalité, il était évident qu’il aurait pu deviner de lui-même, s’il avait prêté un instant attention à ce qu’elle ressentait. À ce qu’elle ressentait autrement que cette colère latente qui justifiait encore une fois leur dispute. Et peut-être que s’il avait pris la peine de se poser un peu, de se calmer (mais c’était définitivement impossible), il ne lui aurait pas dit ça. Et il ne l’aurait pas blessé comme il venait de le faire. Évidemment qu’il ne le pensait pas, c’était juste venu comme ça, pour renvoyer cette fichue balle qui toucha évidemment la jeune femme au cœur. Il le sentit, mais malheureusement ce n’était pas suffisant pour le pousser à se calmer. Non, ça ne faisait qu’intensifier encore plus le vif de ses nerfs. Edward serra des dents quand Jane affirma que ça faisait un moment qu’elle avait compris qu’elle ne lui était pas indispensable. Encore une fois, elle interprétait les choses à sa sauce et ça avait le don d’énerver encore plus Edward.

« C’est vrai que tu as toujours eu besoin de moi toi, surtout pour prendre tes décisions. »
Répliqua-t-il alors, ne calmant évidemment pas le jeu, bien au contraire. « Tu as décidé toute seule de faire confiance à ce type que tu ne connais pas. » Il marqua une pause, sachant d’avance qu’il allait trop loin. « C’est facile de tout me mettre sur le dos, mais on aurait dû avoir un enfant là. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3782

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 11 Juin - 23:35


On ne doit pas jouer avec la Nature
L

e coup était parti tout seul. Si Jane avait cherché à le retenir, tout à l'heure, si elle avait la lucidité d'esprit nécessaire pour savoir que ce coup leur ferait doublement mal et n'arrangerait clairement rien, elle avait laissé agir l'instinct, et cet instinct envoya sa main s'écraser directement sur la joue de son âme soeur. Et ça ne manqua pas. Non seulement Jane souffrit immanquablement de la gifle qu'elle avait elle-même donnée, mais la douleur à présent générée par leur contact avait encore intensifié la douleur, si bien qu'elle ne put s'empêcher de jurer au moment de s'écarter d'un pas, comme si ce léger éloignement allait calmer ce qu'il lui restait encore de douleur pour parcourir sa main jusqu'au bout de ses ongles.

-Putain de merde
, fit-elle en agitant la main dans le vide, retenant à grand-peine les larmes (de rage ? de colère ? de simple tristesse ? Elle aurait été bien incapable de le dire elle-même) de quitter ses yeux. Hors de question qu'elle se mette à chialer par-dessus le marché.

Et pourtant, les mots faisaient mal, plus tranchants que des lames de rasoir. C'était désagréable, évidemment, d'entendre Edward affirmer qu'il n'avait pas besoin d'elle, mais elle pouvait toujours se dire qu'il mentait, qu'il ne prononçait ces mots que dans le but de la blesser. Certes, elle avait ses propres craintes, fondée sur leur récente expérience, mais elle savait tout de même combien leur relation était forte, combien elle était fusionnelle, combien ils étaient indispensables à la vie de l'autre, à quel point il dépérissait quand ils n'étaient pas dans le sillage l'un de l'autre, elle le savait, alors elle pouvait diminuer son propos. Quand il lui reprochait le fait d'avoir avorté, une nouvelle fois, lui faisant remarquer que sans sa connerie, elle aurait accouché, qu'ils seraient parents, qu'elle ne se prendrait pas la tête comme aujourd'hui, elle savait bien qu'il le pensait, elle sentait bien qu'il lui en voulait encore. Souvent, elle se disait que c'était pour ça, d'ailleurs, qu'il avait couché avec Perséphone, au nom d'un désir inconscient de se venger de son geste... ou d'un désir inconscient de se laisser une chance d'être encore père. Dans tous les cas, elle se sentait responsable. Il n'avait aucun besoin de la culpabiliser, parce que les circonstances s'en chargeaient très bien d'elle-même. La claque qu'elle venait d'administrer à Edward lui avait fait sacrément mal à elle aussi, mais certainement pas autant que les mots qu'il avait prononcés à l'instant. Ce serait toujours là, ça ne disparaîtrait jamais, ils en avaient la preuve sous les yeux. Leur histoire était fragile, et ils n'arrivaient pas à réparer les morceaux brisés. La preuve, ils pouvaient bien prétendre que tout allait mieux, s'installer dans une belle maison, s'afficher aux yeux de tous comme un couple uni et amoureux, il suffisait d'un nouveau coup du sort, qui n'était sans doute pas grand-chose par rapport à ce qu'ils avaient déjà affrontés, pour que les vérités dérangeantes ressortent, pour que la rancoeur ressurgisse.

-Tu sais quoi... au fond, c'est tant mieux, qu'on allait pas eu, ce gosse. Tu vois bien qu'on est pas capables d'être ensemble. On avait raison, depuis le début.
Elle marqua une pause. Pourquoi est-ce qu'on continue encore ?

Elle savait très bien pourquoi, et elle ne pensait pas vraiment ce qu'elle disait. Mais elle se sentait blessée. En désespoir de cause, elle allait à son tour beaucoup trop loin.



code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 11 Juin - 23:57

On ne doit pas jouer avec la Nature.
Il se la mangea en pleine figure, cette gifle qu’il ne fut pas étonné de recevoir. En même temps, Edward connaissait l’habitude que Jane avait de donner des gifles quand elle se sentait blessée. Et là, elle l’était au point de passer outre le fait qu’elle ressentait la douleur de la gifle en elle-même, mais surtout la nouvelle douleur qu’ils ressentaient tous les deux à cause de la potion qu’elle avait bue. Le contact de la main de la jeune femme sur sa joue fut particulièrement douloureux, mais Edward ne dit absolument rien. Il se contenta d’encaisser le coup, les dents serrés, les poings serrés. Il n’avait pas spécialement besoin d’exprimer ce qu’il ressentait de toute façon, puisque son âme sœur le fit très bien pour eux deux avec les jurons qu’elle cracha. C’était tout à fait ça… ça faisait un mal de chien. Et en un sens, le jeune home savait parfaitement qu’il le méritait.

Parce que d’habitude, Edward mettait un point d’honneur à ne pas revenir sur ce détail. Mais force lui était de constater qu’il y avait pensé oui, au fait qu’ils auraient dû être parents. Qu’à quelques jours, semaines, près, ils auraient été de jeunes parents. Que cette maison aurait pu être un lieu remplit de plus de vie que présentement. Parce que même s’ils y vivaient, par moment, ils n’étaient que l’ombre d’eux même, comme leur comble n’était que l’ombre de lui-même. Ils prétendaient que tout allait bien, ils se forçaient pour que tout aille bien, mais la situation était encore bien fragile. Il ne fallait pas grand-chose pour que la poudre explose. Il ne fallait pas grand-chose pour que les rancœurs reviennent sur le devant de la scène. Edward ne le voulait pas pourtant, il ne voulait pas parler de cet enfant qu’ils auraient dû avoir. Parce qu’au fond de lui, le jeune homme savait bien qu’il ne pouvait pas s’empêcher de tenir en partie Jane responsable. Parce qu’elle avait pris cette décision, contre son avis. Oh, il ne l’avait pas empêché non, mais à l’époque… il aurait aimé qu’elle fasse autrement. Et il s’en voulait, il regrettait de ne pas avoir su la convaincre, de ne pas lui avoir prouvé autrefois qu’ils pouvaient le garder, de ne pas avoir insisté plus. S’il l’avait fait, peut-être que Jane aurait accepté de le garder, peut-être qu’ils n’en seraient donc pas là. Parce qu’Edward n’aurait jamais couché avec Perséphone (du moins, il ne pensait pas), parce qu’elle ne serait pas enceinte de lui, parce que Jane ne serait pas stérile. Il s’en voulait, il en voulait en partie à Jane, c’était devenu un cercle vicieux. Il ne voulait pas revenir sur ça, mais visiblement ça continuait plus à le bouffer qu’il n’aurait cru.

« Parce qu’on s’aime et qu’on a besoin l’un de l’autre bordel ! » Bon, d’accord ça ne se voyait pas vraiment et cela contredisait un peu ce qu’ils venaient de se dire, mais c’était quand même ce que pensait Edward. Oui, ils continuaient parce qu’ils s’aimaient tout simplement. Si fortement et si intensément que par moment, ça ne pouvait pas s’empêcher d’exploser. « C’est vraiment ce que tu penses ? » La voix d’Edward était encore sèche, mais elle tremblait aussi légèrement en même temps que ses yeux d’humidifiaient. Il sentait son cœur se briser un peu plus aux propos de la jeune femme, en entendant ce qu’elle venait de dire. « Que c’est une bonne chose qu’on ne l’ait pas eu ? » Sous-entendu cet enfant, ce gosse qui aurait dû être là normalement. « Qu’on a bien agis ? »

Parce qu’il se mettait dans le lot, se sentait en partie responsable au fond.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3782

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Lun 12 Juin - 0:22


On ne doit pas jouer avec la Nature
C'

est sûr, n'importe qui assistant à cette scène ne pourrait que penser que Jane et Edward se détestaient formellement, qu'au mieux, ils s'étaient sincèrement aimés, mais que c'était derrière eux, parce que personne ne peut faire preuve d'autant de violence (verbale comme physique) envers quelqu'un qu'il aime, pas vrai ? Personne de normal, c'est sûr, mais voilà, Jane et Edward n'étaient pas comme tout le monde, et s'ils étaient capables d'altercations aussi intenses, c'était parce que le moindre des sentiments qu'ils éprouvaient qui le concernaient l'un l'autre étaient constamment dans la démesure. Ils s'aimaient à l'excès, alors ils se disputaient à l'excès, ils se faisaient du bien comme du mal avec la même puissance complètement destructrice. Au fond, malgré tout, ça rassurait Jane d'entendre Edward affirmer qu'ils s'aimaient, elle ne pouvait normalement pas l'ignorer, mais dans ce genre de circonstances, ce serait simple de l'oublier, ou en tout cas d'oublier que c'était réciproque. Pourtant, c'était le cas, irrémédiablement. Elle était tout autant soulagée de l'entendre affirmer qu'ils avaient besoin l'un de l'autre après avoir pourtant assuré qu'il n'avait pas besoin d'elle, justement. Preuve, donc, que leurs mots dépassaient bien trop souvent leurs pensées. Mais pas toujours. Ou quelquefois, la frontière entre réalité et exagération était mince, ténue, difficile à distinguer, et ce même pour le principaux concernés. C'était le cas, en l'occurrence.

Est-ce que Jane le pensait vraiment ? Qu'ils avaient bien fait de ne pas avoir cet enfant ? C'était en tout cas ce qui l'avait décidée, à l'époque, convaincue qu'elle était de leur incapacité à être ensemble. Malheureusement, les circonstances ne taisaient pas toujours cette affirmation. Ils continuaient de se déchirer sans cesse, leur couple était sans cesse mis à l'épreuve. Pouvaient-ils vraiment avoir un enfant dans ces circonstances et lui offrir digne de ce nom. Devenir parents, est-ce que ce ne serait pas finalement un caprice de leur part ? Est-ce que la stérilité de Jane, ce n'était pas un signe, un signal d'alarme, un quelque chose envoyé par le destin pour leur éviter de faire une vraie connerie. Est-ce que Jane avait seulement envie de devenir mère, d'ailleurs, ou est-ce qu'elle ne s'efforçait pas de le vouloir pour plaire à son âme soeur ?

-J'en sais rien,
répondit Jane, plus dépitée que fâchée, en fin de compte, maintenant, parce que voir les larmes menacer de poindre au coin des yeux d'Edward l'empêchait de surenchérir encore. Les mots risquaient de lui faire mal une fois de plus, mais ils étaient cette fois sincère. Je voulais pas que ça se passe comme ça, et je sais que c'est entièrement ma faute, mais... Elle prit une légère inspiration. Oui, Edward pouvait bien dire "on", mais Jane savait pertinemment ce qu'il en était. Elle ne lui avait pas laissé le choix, et elle n'aurait pas changé d'avis même s'il avait insisté. ... J'étais pas prête, c'est vrai, j'étais juste... pas capable d'assumer ça. Je sais pas si je serais capable un jour, Ed, même si je pouvais à nouveau tomber enceinte...

Et elle se l'avouait à elle-même pour la toute première fois depuis le début de cette histoire. Si elle cherchait à ce point à ne plus être stérile, ce n'était pas parce qu'elle tenait impérativement à devenir mère, c'était parce qu'elle voulait être capable d'offrir à Edward ce à quoi il semblait tant tenir, pour être digne de lui, pour qu'Enjolras n'ait pas pour elle quelque chose qu'elle n'aurait jamais. Oui, peut-être qu'elle éprouverait l'envie véritable de devenir mère un jour, c'est vrai... mais ce serait mentir que d'affirmer que c'était exactement le cas pour l'instant.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Lun 12 Juin - 21:05

On ne doit pas jouer avec la Nature.
Edward avait effectivement affirmé précédemment qu’il n’avait pas besoin de Jane, mais ce n’était évidemment pas des mots qu’il pensait vraiment. Il avait besoin de son âme sœur, c’était comme ça. Il se sentait dépérir quand elle était loin de lui et ils avaient largement eu l’occasion d’expérimenter la chose pour le savoir. Edward ne pouvait pas vivre sans Jane, c’était une évidence et il n’était pas question pour lui d’envisager une seconde cette situation. Pas alors qu’après tant d’effort, ils s’étaient vraiment retrouvé. Bien sûr, en un sens, le jeune homme avait un peu pensé les mots qu’il avait prononcé, sur le moment, sur le fait d’aller voir ce sorcier (puisqu’il n’avait effectivement pas besoin qu’elle l’accompagne pour le faire), mais il ne le pensait pas d’une manière générale. Bien sûr qu’il avait besoin de son âme sœur, bien sûr qu’il aimait son âme sœur. En même temps, s’ils ne s’aimaient pas, ils ne seraient pas là en cet instant précis. Leurs sentiments étaient si forts qu’ils ne pouvaient tout simplement pas aller contre eux et ils avaient essayé de le faire. Mais en contrepartie, leurs sentiments étaient si forts qu’ils avaient tendance à aller dans l’extrême. Comme en cet instant précis, ils allaient toujours trop loin et la plupart du temps, les mots qu’ils se disaient n’étaient pas forcément agréable.

Et au final, ils revenaient encore et toujours aux mêmes sujets. Ils avaient déjà eu l’occasion de parler de l’avortement de Jane, à de nombreuses reprises. Ils avaient eu l’occasion de se prendre la tête bien souvent à ce sujet, raison pour laquelle le jeune homme s’efforçait normalement de ne pas aborder le sujet. Mais finalement, il semblait évident que tout cela continuait un peu trop de les ruminer. Il était sans doute temps qu’ils crèvent l’abcès, ce qu’ils étaient en quelque sorte en train de faire. Parce que Jane affirmait que c’était une bonne chose qu’elle n’ait pas poursuivit la grossesse, alors que justement, ces derniers temps ils avaient tendance à penser le contraire. Edward ne pouvait pas nier qu’il pensait bien souvent au fait que son âme sœur avait abandonné cet enfant qu’ils auraient pu avoir maintenant et que les ennuis qu’ils avaient en ce moment résultait peut-être de ce geste. Il ne lui en voulait pas, il n’avait aucune envie de lui en vouloir, mais en même temps il n’avait pas spécialement eu son mot à dire. Et les conséquences étaient quand même radicales. Edward pensait que Jane regrettait, mais finalement…

Edward se doutait bien qu’elle n’avait pas eu envie que les choses se passent comme ça, qu’elle n’avait pas été prête et que sur le moment, ça avait été la meilleure décision à prendre. Mais en même temps, maintenant, elle ne pouvait pas porter le moindre enfant. Il pensait que c’était quelque chose qui lui faisait du mal, mais finalement ce n’était peut-être pas le cas. Enfin, Edward avait bien conscience que s’il n’avait pas couché avec Perséphone et si la sorcière n’était pas enceinte de lui, sa stérilité serait moins douloureuse pour Jane.

« Mais alors pourquoi est-ce que tu as bu une potion pour pouvoir tomber enceinte ? »
Encore une fois, Edward avait un peu de mal à suivre Jane. Il ne comprenait pas toujours ce qu’elle faisait, ce qu’elle ressentait, encore plus depuis leur mariage. « Écoute… » Le jeune homme poussa un soupire, dans le seul but de garder un ton égal, puisque la dispute semblait avoir été désamorcé. Aussi rapidement qu’elle avait été amorcée d’ailleurs. « Je ne veux pas te forcer à faire quoi que ce soit. Je ne veux pas que tu te forces à faire quelque chose pour moi… Je sais que je ne te le montre sans doute pas assez. Mais je ne tiens vraiment pas à ce que tu ailles à l’encontre de ce que tu veux. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3782

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Lun 12 Juin - 21:26


On ne doit pas jouer avec la Nature
J

ane avait bien conscience du fait qu'elle était tout sauf cohérente, et elle ne pouvait absolument pas reprocher à Edward de ne pas la comprendre, parce qu'elle-même peinait à le faire, elle avait du mal à faire la part des choses entre ce qu'elle souhaitait vraiment, ce qu'elle ne désirait vraiment pas, et ce qu'elle s'efforçait de vouloir dans le seul et unique but d'être digne de l'homme qu'elle aimait. Car au fond, c'était bien de cela qu'il était question, et elle pouvait difficilement nier que c'était le cas : elle voulait ne pas perdre Edward, ce désir était plus fort que tous les autres, mais il lui donnait parfois le sentiment de devoir, pour ce faire, négliger ses propres souhaits et sa propre dignité. C'est sûr, ça ne semblait pas avoir beaucoup de sens. Elle affirmait ne pas être sûre de vouloir un enfant, pas maintenant, et plus tard va savoir, et pourtant, elle avait pris des risques inconsidérés dans le but d'être capable de tomber enceinte. Tout ça, et elle était bien forcée de l'admettre à présent, elle ne l'avait pas fait pour elle-même, elle l'avait fait pour Edward. Oui voilà, c'était simplement de cela qu'il était question en fin de compte, elle voulait se montrer digne de son époux, elle voulait qu'il ne regrette pas d'être avec elle, elle voulait lui offrir tout ce qu'il souhaitait, quitte à mettre ses propres envies en sourdine. Ce qui comptait, après tout, c'était qu'il veuille toujours d'elle, ça comptait plus que le reste pour elle. Et puis, elle avait le sentiment de devoir se rattraper auprès de lui, elle avait tout gâché une première fois, elle ne voulait pas que ça recommence.

Elle voulait réussir à expliquer cela à Edward, tout en s'efforçant de ne pas le culpabiliser pour autant, mais Edward n'avait pas besoin de ses explications pour comprendre. Elle était difficile à suivre, ces derniers temps, c'était l'évidence, mais même ainsi, personne, toujours, ne savait mieux le comprendre que lui-même. Il ne voulait pas qu'elle aille à l'encontre de ses désirs pour lui. C'était noble de sa part, sauf qu'elle avait souvent les sentiment que les voeux qu'elle faisait étaient incompatibles les uns avec les autres, et c'était là le véritable noeud du problème.

-Mais ce que je veux, moi... c'est te rendre heureux. Et je sais que je te donne pas assez. Je veux juste... t'offrir la vie que tu mérites.


Sauf que dans la vie rêvée d'Edward, il y avait cette envie de fonder une famille qu'elle ne pouvait techniquement pas lui donner pour l'heure... et qu'elle n'avait peut-être pas envie de lui donner. En tout cas pas maintenant, pas si vite. Mais est-ce qu'ils pouvaient vraiment transiger sur quelque chose d'aussi important. C'était loin d'être un détail.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Lun 12 Juin - 23:27

On ne doit pas jouer avec la Nature.
Edward faisait vraiment de son mieux pour comprendre son épouse, mais il n’y avait vraiment rien de plus difficile en ce moment. Il espérait pouvoir juste la soulager un maximum. Parce qu’il savait parfaitement que toute cette situation était délicate pour elle, qu’elle souffrait autant d’apprendre que jamais elle n’aurait d’enfant et en même temps découvrir qu’une autre portait l’enfant de son âme sœur. Celui qu’elle avait porté un temps, avant d’y renoncer. Edward savait bien que c’était compliqué, il ne pouvait pas s’empêcher de culpabiliser. Parce qu’il savait au fond que ça serait plus facile pour elle de supporter tout cela s’il ne l’avait pas trompé, s’il n’avait pas mis Perséphone enceinte. Encore une fois, c’était de toute façon compliqué. Edward n’en voulait pas à son épouse de ne pas forcément être clair, parce qu’il savait que c’était juste impossible d’être. En tout cas, lui-même n’était pas complètement clair dans ses sentiments. Il aimerait tellement que tout cela n’existe pas au final. Quand bien même il avait accepté de prendre ses responsabilités concernant la grossesse de son ex petite amie, ce n’était pas pour autant qu’il appréciait de se dire qu’elle serait la seule à lui donner un enfant. Et en même temps, il ne savait que trop bien qu’il ne devait pas faire plus pression encore sur Jane. Ce n’était pas ce qu’il voulait, ce n’était pas ce qu’il cherchait. La seule chose qu’il voulait, au final, c’était être heureux avec Jane. Et bien sûr, il ne pouvait pas cacher qu’il avait un jour rêvé de fonder une vraie famille, comme la sienne, d’être un jour un père (malgré sa manie à être particulièrement immature, mais la mort de ce père y était sans doute pour quelque chose). C’était un peu ce qu’il pensait qu’il lui arriverait dans tous les cas, parce que la vie était ainsi faite. Mais il n’aurait pas cru vivre tout cela avec Jane… et il ne le changerait pour rien au monde.

« Et c’est ce que tu fais. »
Edward voulu un instant prendre la jeune femme dans ses bras, mais il se ravisa avant de le faire, se rappelant que malheureusement… pour l’heure, ils ne pouvaient pas du tout entrer en contact. Il ne savait pas du tout s’il allait pouvoir convaincre la jeune femme, mais c’était ce qu’il espérait. C’était ce qu’il cherchait à faire depuis leur mariage en fait, la rassurer, lui prouver qu’elle n’avait aucune raison de se reprocher quoi que ce soit, qu’il l’aimait, qu’il était bien avec elle. Mais c’était sans doute peine perdu. « Qui te dit que c’est la vie que je mérite après tout ? Je ne mérite sans doute rien du tout. » Parce qu’avec tout ce qu’il avait pu faire dans sa vie, il était clair qu’il avait un mauvais karma. « La seule chose que je souhaite, c’est toi. » Il regrettait tellement de ne pas pouvoir ne serait-ce que poser une main sur son bras, leur chaleur lui manquait. « C’est toi qui me rend heureux et tu es la seule personne dont j’ai besoin. Je préfère mille fois une vie avec toi sans enfant, qu’une vie sans toi. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3782

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Mar 13 Juin - 0:08


On ne doit pas jouer avec la Nature
E

dward pouvait bien tenter de la rassurer, encore et encore, il pouvait bien y mettre la meilleure volonté du monde, il pouvait parfaitement y croire dur comme fer, cela n'empêcherait pas Jane de douter, ça ne l'empêcherait pas d'avoir peur, parce qu'elle perdait toute confiance en elle quand il était question de leur couple. Pas parce qu'elle doutait de leurs sentiments, non, mais parce qu'elle doutait de leur capacité à être ensemble, à être heureux ensemble. En fait, elle doutait plutôt de la capacité de son âme soeur à être heureux avec elle, parce que ce n'était pas un petit point de divergence qui les opposait, le fait de vouloir fonder une famille, ce n'était pas un désir anodin que l'on pouvait effacer, occulter si facilement, bien au contraire. Bien sûr, qu'Edward méritait une vie heureuse, peut-être qu'elle était la seule à le penser, il était même sûr qu'elle était la seule à le penser, mais ça ne changeait rien au fait qu'elle voulait le meilleur pour lui, et qu'elle souhaitait donc qu'il obtienne le meilleur... par elle... Son bonheur dépendait du sien, après tout. Mais elle n'avait pas le sentiment d'être à la hauteur dans tous les cas. Elle parvint malgré tout à esquisser un sourire quand Edward lui assura qu'il préférait de très loin une vie avec elle et sans enfant qu'une vie sans elle où il aurait l'opportunité d'être père. Oui, c'étaient des mots qu'elle avait besoin d'entendre, mais elle n'arrivait pas à faire en sorte que ce soit suffisant. Elle ne voulait pas qu'il fasse des concessions pour elle, elle voulait que tout soit naturel, que tout soit évident. Mais ça ne l'était pas.

-J'ai pas dit que je voudrais jamais d'enfants non plus, je sais juste... pas. Et je veux pas que t'aies des regrets, sauf que t'en auras forcément, que je sais que t'en as déjà...
Et il ne pouvait pas le cacher, dès que la colère prenait le pas sur leurs conversations, dès que les mots dépassaient sa pensée, il lui rappelait combien c'était douloureux pour lui qu'elle ait condamné leur futur enfant... et à présent, ils ne pourraient plus en avoir. En tout cas pas si elle continuait à se fier aux propos de charlatans finis. On ne se refait pas. Elle marqua une légère pause, ponctuée d'un simple soupir. Tu fais chier..., décréta-t-elle, des mots qui pouvaient sembler sortis de nulle part, mais qu'elle ne tarda pas à clarifier tout de même en quelques mots très simple. J'ai juste envie de t'embrasser, là...

Et évidemment, c'était inenvisageable, à moins de vouloir souffrir le martyre (et bizarrement, ce n'était pas dans ses intentions), mais quand même... Là, elle avait juste... besoin d'être rassurée et de le rassurer dans le même temps.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Mar 13 Juin - 10:43

On ne doit pas jouer avec la Nature.
Edward pensait vraiment ce qu’il venait de dire, il ne pouvait pas être heureux autrement qu’avec Jane. Et si cela signifiait une vie sans enfant, eh bien c’était comme ça. Bien sûr, le jeune homme ne pouvait pas nier qu’il avait bien envie de fonder une famille avec son épouse, mais ce n’était pas le plus important. Le plus important, c’était le fait qu’ils soient ensemble. Edward ne pouvait pas vivre sans son âme sœur, c’était l’évidence même. Et il était évident pour lui qu’il ne pouvait pas demander plus. Et en même temps, le jeune homme ne pouvait pas donner tort à Jane quand elle affirmait qu’il avait déjà des regrets. Il en avait oui, quelqu’un. Il savait bien que c’était la meilleure décision à l’époque, parce qu’ils ne pouvaient pas assumer quoi que ce soit. Mais cela n’empêcher pas le myrihande du feu de penser au fait qu’ils auraient pu être parents, ce qui n’arriverait plus (du moins pas ensemble). Edward pourrait très bien mentir en affirmant que ce n’était pas le cas, qu’il ne regrettait rien, qu’il ne lui en voulait pas, mais ça serait mentir. Et Jane le connaissait bien trop pour se laisser avoir par ses mensonges. Surtout qu’à chaque fois que leurs disputes devenaient un peu trop vives, comme maintenant, il avait tendance à faire revenir le sujet sur la table. C’était si… si compliquer.

Edward aimerait vraiment pouvoir arranger les choses d’un coup de baguette magique. Qu’ils puissent juste profiter pleinement e ce qu’ils avaient maintenant, sans se poser mille questions. Il aimerait pouvoir soulager Jane de sa culpabilité, pouvoir l’aider complètement à passer tout cela. Pour qu’ils puissent profiter de la vie qu’ils avaient maintenant, de cette nouvelle maison, du fait qu’ils étaient mariés, qu’ils s’aimaient. Mais rien ne s’arrangeait, parce qu’ils ne pouvaient pas s’empêcher de se prendre la tête à cause de la même chose. Et en même temps… c’était normal, avec ce qui arrivait. Edward ne savait pas quoi répondre à son épouse… parce qu’il ne pouvait pas mentir en affirmer qu’il n’avait aucun regret. Mais en même temps, il savait aussi que Jane en avait. Le jeune homme aimerait vraiment pouvoir la soulager, lui faire comprendre qu’elle ne devait pas se prendre autant la tête… mais il n’avait aucun moyen de le faire. Il n’eut de toute façon pas le temps de répondre quoi que ce soit qu’elle lui affirmait qu’il faisait chier. Sur l’instant, Edward fut surpris, mais il afficha un sourire en coin quand elle lui précisa qu’elle avait juste envie de l’embrasser. À ça, le jeune homme ne pouvait que le comprendre, il mourrait d’envie de pouvoir la serrer contre lui, de pouvoir l’embrasser. C’était une manière simple et efficace pour eux de se soulager, de se soutenir.

« Si je pouvais, je t’embrasserais sur le champ. »
Mais ils ne pouvaient pas non, parce que sinon ils souffriraient tous les deux. Et ce n’était pas envisageable non. Il se retint de préciser que ce n’était techniquement pas lui qui faisait chier… parce que ce n’était pas de sa faute s’ils se retrouvaient dans cette situation. « Il faut qu’on trouve une solution à ça. » Edward marqua une pause avant de reprendre, d’un ton un peu plus léger. « Parce que ça va être dur… si on ne peut plus se toucher. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3782

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Mar 13 Juin - 13:58


On ne doit pas jouer avec la Nature
J

ane n'aurait pas pu être plus sincère qu'à l'instant, elle mourrait effectivement d'envie de l'embrasser, d'un autre côté, il en était toujours ainsi quand il était question de son âme soeur, quelque chose l'attirait toujours irrésistiblement à lui, la chaleur qui émanait de sa personne et qu'elle seule pouvait ressortir, peut-être... ou bien simplement l'amour qu'elle éprouvait pour lui. Un subtil mélange des deux, sans doute, en fin de compte. Quoi qu'il en soit, la jeune femme ne demandait qu'à pouvoir poser ses lèvres sur les siennes, ne serait-ce que parce qu'elle savait que ça aurait le don de désamorcer la crise pour de bon, qu'ils en avaient besoin pour se retrouver et apaiser les tensions. Est-ce que c'était une bonne chose ? Ca, c'était une autre affaire encore. Quelque part, c'était sans doute une bonne chose qu'ils ne puissent pas taire leur conflit d'un baiser, parce qu'ils ne pouvaient pas taire tout ce qu'ils avaient sur le coeur, il était important qu'ils en parlent, même si ça n'avait absolument rien d'agréable en soi. Ca n'allait pas disparaître en un battement de cil. C'était là, bien présent, et il était nécessaire qu'ils fassent avec. Peut-être qu'ils auraient toujours ça sur la conscience, peut-être que ça ne changerait jamais pour eux, et que c'était destiné à revenir éternellement sur le tapis, mais au moins, ils savaient ce que l'autre ressentait, et c'était déjà quelque chose de primordial. S'ils voulaient que ça dure - et il fallait que ça dure, ils n'avaient de toute manière pas le choix, c'était comme ça.

jane afficha un sourire quand Edward assura que s'il le pouvait, il l'embrasserait sur-le-champ. Autant dire que ça ne lui déplairait pas, malis ils n'avaient pas le choix, en tout cas pour le moment, car leur envie se changerait bien vite en rejet dès lors qu'ils auraient à nouveau goûté à la douleur du moindre contact. C'est qu'ils s'oubliaient très vite quand ils ne gardaient que la chaleur, leurs regards, leurs paroles. Et en fin de compte, ils oubliaient très vite leurs sujets de discorde pour se concentrer sur eux et sur ce qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre. Ce qui était bien la preuve, au fond, qu'ils pouvaient tout surmonter, tous les deux, pour peu qu'ils mettent de côté leurs égos (démesurés), oui, il allait leur falloir faire des concessions. D'un autre côté, même s'ils n'aimaient pas ça, c'était certainement la base de n'importe quel couple en ce bas monde. Ils n'aimaient sans doute juste pas l'idée d'être comme les autres.

-C'est sûr, ça ne va pas aider,
lui concéda Jane. Elle n'avait pas envie de se confronter de nouveau au sorcier, mais elle ne pouvait pas non plus douter du fait que rien ne s'arrangerait s'ils ne prenaient pas les devants, tous les deux. OK, je vais t'accompagner voir l'autre crevard, mais s'il te plaît... ne me juge pas.



code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Mar 13 Juin - 15:34

On ne doit pas jouer avec la Nature.
Même si, en un sens, Edward avait bien envie de prendre le risque de déposer ses lèvres sur celles de son épouse, il savait que c’était beaucoup trop douloureux. Et ce n’était pas tant pour se protéger lui-même que pour la protéger elle qui ne tentait pas le diable. De toute façon, il était évident qu’ils n’apprécieraient pas du tout le contact, donc autant se retenir, même si c’était loin d’être agréable. En cet instant précis, le jeune homme ressentait vraiment le besoin de prendre son épouse dans ses bras, d’embrasser ses lèvres, de sentir sa peau contre la sienne. C’était idiot sans doute, mais ils avaient besoin de se ressourcer de cette manière. C’était toujours comme ça, même quand ils montaient vraiment haut dans les disputes, ils parvenaient à se ressourcer simplement parce qu’ils étaient ensemble, parce qu’ils avaient cette connexion. Et c’était bien la preuve qu’ils avaient besoin l’un de l’autre, qu’ils ne pouvaient pas vivre l’un sans l’autre. Et qu’ils n’avaient pas l’intention de le faire. Edward ne savait pas s’ils parviendraient vraiment à passer à autre chose un jour, si ces sujets ne finiraient pas par revenir inlassablement sur la table parce que ça continuerait de les ronger de l’intérieur. Parce que la vie allait constamment leur rappeler ces détails, leur rappeler qu’ils avaient des raisons d’avoir des regrets, d’avoir des reproches. Mais dans tous les cas, le jeune homme savait que ça ne changerait rien au fait qu’ils étaient faits l’un pour l’autre – cela les dépassait même complètement c’était dans leurs gênes – qu’ils ne pouvaient que vivre ensemble et seulement ensemble. Après tout ce qu’ils avaient traversé, ils ne pouvaient évidemment pas abandonner maintenant. Ils allaient passer le reste de leurs vies ensemble, même si pour cela ils allaient devoir passer par des moments peu agréables.

Comme le fait d’aller voir le sorcier qui avait vendu cette merde de potion à Jane. En un sens, cela en devenait la priorité. Ils pouvaient se prendre la tête autant de temps qu’ils le voulaient – et les connaissant, ça pouvait durer un moment – cela n’arrangerait pas le souci qu’ils avaient tout de suite. Celui qu’ils ne pouvaient pas se toucher, pas même se frôler. Autant qu’ils règlent ça avant de vouloir régler autre chose (même si les autres choses n’étaient sans doute pas possibles à arranger). Jane accepta finalement de venir avec lui. Edward devait bien avouer qu’il appréciait son geste, même s’il ne l’aurait pas forcé à venir si elle n’avait vraiment pas voulu le faire.

« Jamais. »
Promit-il son regard planté dans celui de son épouse dans le but de lui faire bien comprendre qu’il était sérieux et qu’il n’avait pas l’intention de la juger donc. Et il ne voyait même pas en quoi il le ferait. « C’est cet enfoiré que je vais juger, pas toi. »

Il ne savait pas exactement pourquoi Jane tenait à ce point à ce qu’il ne la juge pas, mais il ressentait quand c’était quelque chose d’important. Là, il ressentait bien qu’elle en était particulièrement troublée. Et si par moment, il était évident qu’il se montrait comme le dernier des connards avec elle, il n’avait aucune envie de lui faire du mal.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3782

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Mar 13 Juin - 16:03


On ne doit pas jouer avec la Nature
A

u fond, Jane était peut-être stupide d'imaginer que son âme soeur allait porter le moindre jugement à son égard. Après tout, il ne l'avait jamais fait jusqu'alors, du moins pas en le pensant sincèrement, alors que plus d'une occasion s'y serait prêtée, en réalité, au fond, elle n'avait pas tant peur du regard que son époux pourrait porter sur elle que de l'idée qu'il découvre une nouvelle fois l'ampleur de son désarroi, elle avait été si pathétique, face à ce sorcier. Ce pouvait n'avoir l'air de rien, bien sûr, mais rien que d'y penser, elle ne savait qu'en avoir très sincèrement honte, et elle n'avait pas envie de donner à Edward un nouveau prétexte à se sentir mal vis-à-vis d'elle. C'est vrai, elle n'était pas aussi heureuse qu'elle le devrait, elle était même moins qu'heureuse, par moments, mais en même temps, sans le jeune homme à ses côtés, elle serait très certainement la personne la plus éprouvée et la plus triste qui ait jamais foulé notre terre, alors c'était certainement un mal pour un bien. Quoi qu'il en soit, elle se faisait sans doute des frayeurs pour rien, rien ne garantissait que le jeune homme découvre quoi que ce soit de ce qui avait été son attitude, et en attendant, en allant trouver ce fichu charlatan, ils auraient l'opportunité de se retrouver, et tant pis si sa tentative avortée n'avait causé que des problèmes, au moins s'étaient-ils un peu ouverts l'un à l'autre une fois de plus, et même si ce pouvait peut-être leur donner le sentiment de tourner en rond, Jane osait penser que, par certains aspects, ça leur faisait du bien. Pas forcément sur le moment, certes, mais par la suite, à coup sûr.

-D'accord,
répondit simplement Jane qui tenait les propos d'Edward pour acquis et acceptait donc d'y croire, de toute façon, il fallait bien qu'ils agissent, qu'ils fassent quelque chose, c'était important. Allons-y, alors, proposa-t-elle.

Ni une ni deux, elle invita Edward à se mettre en route. Elle fut tentée de lui prendre la main pour l'inviter à la suivre (rien que le simple fait de pouvoir entremêler ses doigts aux siens lui aurait déjà fait un bien fou, en réalité, et ça elle le savait très bien, mais pas pour l'instant), mais elle s'abstint à temps, et elle se contenta de le conduire jusqu'à la fameuse cabane où elle avait fait la rencontre du charlatan qui lui avait vendu sa potion (sans doute concoctée à base de poudre de perlimpimpim), à mesure qu'ils approchaient, elle se sentait se tendre petit à petit, mais elle tint bon et arrivée devant la porte du sorcier, elle adressa un signe de la tête à Edward pour lui faire comprendre qu'ils étaient arrivés à destination.

-Voilà, c'est ici.



code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1781

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Mar 13 Juin - 17:07

On ne doit pas jouer avec la Nature.
Edward appréciait que son épouse lui fasse confiance, surtout dans un tel moment. Le jeune homme ne mentait pas quand il promettait à Jane de ne pas la juger, à quoi bon cela lui servirait-il de le faire après tout ? Mais il comprenait bien que la situation la pesait quand même, qu’elle souffrait de tout cela. Au point quand même de se rendre chez un sorcier qu’elle ne connaissait pas, dans le but de boire une potion qui devait lui permettre de porter un enfant, alors qu’elle n’était même pas sûre qu’elle ait envie d’avoir un enfant au final. Elle ne le faisait que pour lui, ce qui suffisait au jeune homme pour culpabiliser encore un peu plus. Au fond, Edward ne pensait pas découvrir quelque chose là-bas qui puisse le surprendre. Bon, il ne se doutait évidemment pas de l’état dans laquelle la jeune femme s’était trouvé quand elle avait réclamé la potion à l’homme. Mais cela ne changerait rien non. Et la priorité pour le moment c’était vraiment de trouver une solution au souci qui les empêchait de se toucher. Il n’était pas question que le jeune home laisse la situation comme ça. Il n’était pas question qu’il ne puisse jamais toucher son épouse. Bon, en soit, leur relation ne reposait pas uniquement sur les contacts physiques, mais là ils ne pouvaient même pas se frôler. Ou encore se tenir la main, alors qu’ils se mettaient en route pour rejoindre la cabane du charlatan. Après un long moment à se cacher, pour que leur relation ne soit connue de personne (parce qu’ils ne pouvaient évidemment pas se permettre de s’afficher, même après qu’ils se soient rendu compte qu’ils ne se détestaient pas et qu’au contraire, ils s’aimaient plus que tout), maintenant ils pouvaient s’afficher aux yeux de tous. Mais là, tout de suite, ils ne pouvaient même pas se toucher.

Edward ne dit rien jusqu’à ce qu’ils arrivent devant une cabane, qu’il comprit comme étant celle du sorcier avant que Jane ne lui indique que c’était ici. Bien, ils allaient pouvoir tenter de régler tout cela. Parce qu’il était évidemment impossible qu’ils restent dans cette situation et qu’ils laissent surtout cet homme se moquer d’eux de la sorte. Enfin, techniquement, se moquer plus de Jane que de lui. Mais puisque tout ce qui concernait la jeune femme concernait son âme sœur, Edward prenait cet affront personnellement. Dans tous les cas, il ne pouvait même pas frôler la femme de sa vie, donc il allait bien lui faire payer son affront.

« Allons lui parler. » Rétorqua-t-il alors sans attendre plus longtemps, avant de frapper vivement à la porte de cette maison. Oh, le jeune homme aurait même très bien pu se contenter d’ouvrir la porte, de s’en prendre directement à cet enfoiré, mais tant qu’à faire il ne s’emportait pas trop rapidement. Parce qu’il se doutait, cependant, qu’il allait quand même avoir beaucoup de mal à garder son calme ensuite. Sauf que visiblement, soit le sorcier n’était pas chez lui, soit il avait décidé de ne pas ouvrir la porte. Ce qui ne lui convenait pas du tout. « Si on n’avait pas besoin de lui… je me contenterais juste de cramer sa cabane pour la peine. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3782

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Mar 13 Juin - 17:45


On ne doit pas jouer avec la Nature
S'

il y avait bien une personne face à qui la jeune femme n'avait pas la moindre envie de se retrouver, présentement, c'était bien le sorcier qui l'avait embobinée comme une débutante et face à qui elle s'était littéralement humiliée, mais ils n'avaient pas le choix. Jane préférait encore devoir faire face à cette pourriture que de devoir supporter d'être si proche de son âme soeur et de ne pas pouvoir le prendre dans ses bras, de ne pas pouvoir prendre sa main dans la sienne, de ne pas pouvoir l'embrasser... bref, tout ce qui leur était indispensable au quotidien. Quoi qu'ils puissent faire, et en dépit de leurs appréhensions, ce n'était vraiment pas la peine d'y aller par quatre chemins. Ils s'étaient rendus jusqu'ici, ça ne devait pas être pour faire marche arrière. Peut-être que, si elle avait été seule, elle n'aurait pas su rassembler suffisamment de courage pour aller jusqu'au bout de son initiative, ça elle pouvait difficilement le savoir, mais le fait est qu'elle n'était pas seule, Edward était avec elle, et même si elle ne se sentait pas complètement à l'aise, même si elle éprouvait beaucoup d'appréhension à l'idée de revoir ce type, le fait qu'Edward soit avec elle l'aidait beaucoup, l'épreuve semblait moindre quand il était à ses côtés, il lui redonnait confiance. Allez, ce n'était rien, et à eux deux, ils auraient toutes les armes nécessaires pour faire payer à cet homme son insolence. On ne s'attaquait pas ainsi aux myrihandes du feu. Il s'était frotté aux mauvaises personnes, à présent, il allait le payer très cher. Il n'ouvrit pas quand ils frappèrent à la porte. Mauvais point pour lui.

-Oh, un petit incendie de rien du tout, ça n'a jamais fait de mal à personne
, dit-elle sans le penser mais avec la ferme intention de se venger du connard qui l'avait à ce point humiliée.

Et pour joindre le geste à la parole, elle tira son briquet de sa poche, et s'en servit pour faire apparaître une boule de feu qu'elle propulsa sur le toit de la cabane. Il ne fallut pas attendre longtemps pour entendre un juron provenant de l'intérieur. Peu de temps plus tard, le sorcier se précipitait à l'extérieur et tomba nez à nez avec eux. Jane lui adressa le regard le plus noir qu'elle puisse avoir dans sa panoplie.

-Bordel, c'est quoi votre problème ?
demanda-t-il, l'air paniqué, en les toisant tous les deux du regard, l'air totalement horrifié.

Non mais il ne manquait pas de culot, celui-là ! Jane lui interdisait, bien évidemment, de prétendre ne pas savoir de quoi il retournait. La jeune femme sentait l'appréhension se transformer en rage sourde. Elle n'appréciait vraiment pas que l'on se foute de sa gueule.



code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   

Revenir en haut Aller en bas
 
On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» A trop jouer avec le feu, on finit par se brûler les doigts- PV La Reynie
» "Tu veux jouer avec moi ?" *Rire sadique de Chucky*
» Jouer avec un (ou des?) MUET(s) (et sourd?)
» A force de jouer avec le feu, on finit par se brûler.
» Ca t'amuse de jouer avec ma vie ? {PV Eros}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez Jane et Edward-