Partagez | 
 

 On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 9 Juil - 20:25

On ne doit pas jouer avec la Nature.
Edward afficha un sourire qui ne manqua pas de fierté quand Jane affirma que ça ne lui allait pas trop mal la galanterie. C’était parfaitement inutile en soit, mais après tout hein, de temps en temps. Bon, il ne fallait pas non plus que la jeune femme en prenne trop vite goût. En attendant, il savourant quand même le baiser qu’elle lui offrit en retour. Edward hocha la tête quand son épouse lui affirma qu’elle montait se changer, lui demandant d’allumer le feu. Ce qu’il y avait de bien, c’était qu’allumer un feu dans leur cheminée ne demandait clairement pas d’effort aux myrihande. Le jeune homme s’approcha donc de l’âtre de la cheminé, attrapant le briquet qui se trouvait à côté et alluma le feu. En tournant son regard il remarqua un t-shirt à lui qui trainait là, qu’il avait laissé trainer là sans doute la veille, voir avant. Il devait être propre, il avait l’air propre en tout cas, alors le jeune homme retira celui qu’il portait (qu’il laissa à la place de celui qui trainait tant qu’à faire), pour mettre celui-là. Pour le reste ça irait, de toute façon ses vêtements allaient rapidement sécher avec la chaleur qui se répandait déjà dans le salon. D’ailleurs, le jeune homme augmenta un peu le feu de la cheminée pour que la chaleur se répande plus.

Et puisque Jane n’était pas encore redescendu, il alla fouiller dans le placard où ils rangeaient (cachaient parce qu’il y avait la pote alcoolique de Jane qui venait chez eux parfois et qu’il faudrait éviter les tentations…) les bouteilles d’alcool et en sortie une de vin. Tant qu’à faire, ils allaient pouvoir siroter un petit verre. Après l’effort, le réconfort comme on dit. Et ils avaient vraiment fourni énormément d’effort pour le coup. Quand Jane revint au salon, le jeune homme lui tendit un des deux verres qu’il venait de servir.

« Un petit remontant. »

Sur ces mots, il alla simplement s’affaler sur le canapé. Ce qu’il y avait de bien, c’était qu’ils étaient sûr d’être tranquille. Ils ne risquaient pas de voir débarquer un des Baker (Ambre, en particulier) pour leur casser leur tranquillité. Quoi qu’ils n’étaient pas vraiment à l’abris d’une visite à l’improviste, mais il y avait quand même moins de chance. Pour le moment, ils étaient tranquilles, parfaitement bien. À se demander quand la prochaine bombe allait leur tomber dessus. Même si bien sûr, rien n’était parfait. Et forcément, rien ne le serait plus. Parce que là, ils étaient tranquilles et après ? Comment ça allait se passer quand Perséphone aurait accouché ? Forcément, le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher d’y penser, même si ça ne faisait que le pousser à profiter de chaque instant présent, quand ça allait bien. Edward poussa un soupire d’aise en fermant les yeux.

« Il n’y a pas à dire, j’adore quand il fait chaud comme ça. »
Bon, trop chaud ce n’était pas bien non plus, la canicule de l’été avait été particulièrement atroce (maladie ou non). Mais là, ils étaient bien.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 9 Juil - 21:38


On ne doit pas jouer avec la Nature
D

e retour dans le salon, Jane put constater qu'Edward lui avait réservé le meilleur accueil que l'on puisse imaginer. Il l'attendait avec deux verres à la main. Et même si Jane n'avait pas envisagé en soi de prendre un remontant, elle acceptait cette offre avec plaisir et se saisit d'un des deux verres avec gourmandise avant d'en boire une gorgée. Elle n'y connaissait rien en vin, n'empêche qu'elle trouvait que celui-ci avait une saveur toute particulière. Elle ne voyait pas comment la disposition des choses pourrait être plus idéale. Le feu crépitait au coeur de la cheminée, le canapé confortable et moelleux attendait qu'ils s'y installent, et ils allaient pouvoir s'y installer côte à côte. Jane n'avait pas besoin de plus. Pour elle, c'était la perfection, la véritable perfection... Elle pensait peut-être un peu trop ce mot, mais elle pensait qu'il fallait saisir ces instants au vol tant qu'ils étaient là, parce qu'ils pouvaient bien trop rapidement passer... Alors quand ils étaient là, il fallait les savourer, pleinement, totalement, sans hésitation, raison pour laquelle elle se blottit contre son âme soeur, s'installant dans le très confortable canapé. Elle porta une nouvelle gorgée de boisson à ses lèvres. Si la plénitude manquait de définition, il faudrait seulement illustrer ce terme obscur avec ce moment spécifique, il était au-delà d'éloquent à ses yeux. Ce qu'elle se sentait bien entre ses bras ! Forte et protégée. Sincèrement heureuse... elle aussi, elle adorait cette chaleur, et elle ne pensait pas seulement à celle qui émanait de l'âtre de la cheminée. C'était un tout. Un tout terriblement plaisant, et qu'elle ne voulait pas voir s'achever, sûrement pas.

-J'adore ça, moi aussi,
affirma-t-elle dans un sourire, parfaitement sincère, évidemment. Parce que, en effet, elle imaginait difficilement situation plus douce et agréable que celle-ci. Je me sens bien, là, reconnut-elle alors, caressant doucement, sans même y prêter attention, le bras de son époux. Un simple et doux réflexe. Elle n'aurait jamais cru en arriver là... avec lui, du moins. Ou même avec qui que ce soit, d'ailleurs, et c'était idiot. C'était tellement bien, pourtant. Et elle ne voulait surtout pas que ça s'arrête, c'était même hors de question. Oui, elle adorait ça, sincèrement, immensément. Et elle n'échangerait ce moment comme aucun autre. Ca m'avait manqué, concéda-t-elle alors.

Elle ne savait pas si elle faisait bien d'en parler à voix haute, il n'empêche que c'était vrai, un tel instant de complicité, sans réserve, ça faisait un bon moment qu'ils n'en avaient pas vécu, et elle était heureuse d'avoir réussi à retrouver cela. A un moment donné, elle avait cru l'avoir perdu pour toujours. Mais elle s'était trompée, elle avait même le sentiment de le retrouver mieux que jamais. Même si ces instants de plénitude ne dureraient peut-être pas.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 9 Juil - 22:40

On ne doit pas jouer avec la Nature.
Qu’est-ce qu’il pouvait bien demander de plus ? Très franchement, Edward n’en savait rien. En cet instant précis, le jeune homme avait le sentiment de se retrouver dans la perfection. Il était affalé sur le canapé de leur salon, parfaitement confortable, un verre de vin à la main, et Jane contre lui. Sérieusement, le jeune homme ne pourrait vraiment pas rêver mieux. Ils profitaient tous les deux du confort de leur salon, devant l’âtre de la cheminé où un feu agréable brûlait tranquillement. C’était ça, ils étaient tranquilles, comme ce feu dans la cheminé. Cela changeait des incendies qu’ils pouvaient causer par moment. Ils étaient comme les feus dans la cheminé. Par moment calme, par moment brûlant, par moment complètement destructeur. Et ça lui convenait parfaitement. Au fond, Edward avait le sentiment que ça faisait une éternité qu’ils n’avaient pas passé un moment aussi tranquille. Et en un sens… c’était peut-être bien la première fois qu’ils se retrouvaient dans ce genre d’instant. Ils avaient par moment passé du temps, comme ça, l’un contre l’autre, mais pas dans un chez eux, pas dans un endroit où il n’y avait qu’eux, pas sans qu’ils ne doivent se quitter à un moment donné. Edward afficha un nouveau sourire quand Jane affirma qu’il se sentait bien. Il aimait entendre ça, il aimait la plénitude dans laquelle ils se trouvaient, même s’il se doutait que ça n’allait sans doute pas durer éternellement. Il aimait aussi, par exemple, sentir les doigts de la jeune femme caresser son bras.

Ça lui avait manqué, Edward ne pouvait que la comprendre. Et il savait bien pourquoi pendant un temps, ils n’avaient vraiment pas réussi à juste être bien. Ils ne s’étaient pas séparés, mais ce n’était pas pour autant qu’ils avaient été… bien ensemble. Forcément, le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de culpabiliser, parce que tout cela c’était bel et bien à cause de lui. Le jeune homme ne répondit pas tout de suite, il prit le temps de boire une gorgée de son verre, tout en laissant ses doigts glisser sur la peau de Jane.

« Tu m’as manqué. »

Dit-il lui, espérant que ça n’allait pas raviver une douleur qu’il n’avait pas spécialement envie de ramener sur le tapis (pas pour le moment, autant qu’ils profitent de ce moment). Mais il était sincère, elle lui avait manqué oui. Pas seulement Jane en un sens, leur complicité aussi, les moments tranquilles comme maintenant. Mais Jane lui avait manqué, elle avait toujours été là, mais en même temps c’était comme si elle n’était pas complètement là. Parce qu’une part de son esprit était ailleurs. Il avait eu peur de la perdre, qu’il l’ait perdu. Qu’elle soit là, qu’elle ne le quitte pas, mais que ce n’était que partie remise, qu’à un instant elle finisse par se dire que non… elle ne pouvait pas continuer. Mais là, il se permettait de ne plus avoir peur. Le jeune homme hésita à dire quelque chose d’autre, mais finalement il se ravisa. Il n’avait aucune envie de prendre le risque de rouvrir des plaies inutiles.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 9 Juil - 23:30


On ne doit pas jouer avec la Nature
J

ane avait le sentiment d'avoir perdu du temps, beaucoup trop de temps, à s'inquiéter, à tergiverser, à appréhender, à en vouloir, à s'en vouloir... et elle le regrettait, parce que sa relation avec Edward en avait pâti. Elle avait été tout bonnement incapable d'accepter une nouvelle vie qui aurait pourtant dû la réjouir sur de nombreux points... Ils étaient mariés, ils vivaient ensemble, ils avaient réussi où ils pensaient que chaque entreprise était voué à l'échec, ils pouvaient être fiers d'eux, de ce qu'ils avaient accompli.. et surtout, surtout, ils pouvaient s'aimer librement, sans faux mari, sans petite amie encombrante, sans secrets, sans maladie terrible... Elle devait vivre la meilleure période de sa vie, et elle avait tout gâché. Des moments comme celui-là, elle aurait pu en vivre bien plus tôt, si elle s'en était donné la peine, mais elle ne l'avait pas fait, c'était son plus grand tort. Elle avait bien conscience que son malheur avait fait le malheur d'Edward, et qu'il avait fait preuve de trésors de patience avec elle... Elle le savait, mais elle le constata plus intensément encore en entendant les propos du jeune homme. Il ne lui disait pas seulement que tout ça lui avait manqué, il lui disait qu'elle lui avait manqué, ce qui était sensiblement différent, et plus difficile à entendre, même si ce n'était pas si mal de se prendre ce genre de gifles mentales par instants. C'était bien la preuve qu'elle n'avait pas été elle-même tout ce temps. Depuis leur mariage, Edward vivait avec une ombre, une ombre tiraillé de tourments qu'elle ne parvenait pas à taire. C'était injuste. Il ne devait même plus savoir à qui il avait dit "oui", exactement. D'un autre côté, elle aussi n'en savait trop rien... Alors que la réponse était pourtant simple. Ils étaient toujours les mêmes, et ils s'aimaient profondément.

-Je suis désolée,
répondit-elle doucement en levant les yeux vers lui, avec une immense sincérité. J'aurais pas dû t'infliger tout ça... Et ça avait dû être dur, oui, de vivre avec une femme qui peut-être ne vous aime plus, parce que c'était bien ça le noeud du problème. Jane avait eu beau adorer Edward plus que sa propre vie, elle avait eu honnêtement peur de ne plus jamais savoir l'aimer de la même manière, comme aujourd'hui. Merci d'avoir été aussi patient...

Il aurait eu toutes les raisons du monde de péter un cable, il faut dire, à force de la voir passer d'un état à l'autre, d'une réflexion à l'autre, perdue dans des pensées si sinueuse qu'elle-même était parfaitement incapable de faire la part des choses et de réellement savoir ce qu'elle voulait ou ce qu'elle pensait. Alors que c'était évident. Ce qu'elle voulait, c'était ce qu'elle vivait actuellement. Ce qu'elle pensait, c'est qu'elle ne voulait rien d'autre.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 16 Juil - 13:25

On ne doit pas jouer avec la Nature.
Quand Jane leva son regard vers elle en s’excusant, Edward ne pouvait évidemment pas ignorer la sincérité dans les propos de la jeune femme. Et c’était quelque chose qu’il ne pouvait pas prendre à la légère, parce qu’il était rare tout de même que les deux myrihandes du feu mettent leur fierté de côté dans le but de s’excuser. Quand bien même, en réalité, c’était un exercice bien plus facile l’un envers l’autre. Edward en tout cas n’avait pas de mal à s’excuser auprès de Jane, quand il reconnaissait ses erreurs. Et des erreurs, il en faisait quand même énormément. Jane était sincère donc, même si pour le coup, le jeune homme considérait réellement qu’elle n’avait pas besoin de s’excuser, de lui avoir infligé ça. Edward ne voulait pas la culpabiliser quand il lui affirma qu’elle lui avait manqué, il s’était contenté de dire ce qu’il pensait, sans chercher à mettre les erreurs sur son dos. Parce qu’il était évident que la jeune femme n’avait rien à se reprocher. Comment pourrait-il lui reprocher quoi que ce soit en même temps ? Évidemment, la situation n’avait pas été facile. Évidemment, elle lui avait manqué. Évidemment, il s’était senti mal, il avait eu l’impression de ne pas reconnaître son épouse, il avait eu peur qu’elle décide que tout cela était beaucoup trop pour elle, qu’elle ne supporterait pas de passer plus de temps en sa compagnie. Mais tout cela, le jeune homme savait que c’était de sa faute. Qu’il ne pouvait se le reprocher qu’à lui-même. Si la jeune femme n’avait pas vraiment été elle-même ces derniers temps, c’était de sa faute. Après tout, ils auraient pu profiter pleinement de leurs vies à deux, de leur mariage, de leur maison, si le jeune homme n’avait pas trompé Jane avec Perséphone. Si Perséphone n’était pas enceinte de lui… et tout le bordel.

Edward afficha un léger sourire quand Jane le remercia alors d’avoir été patient, avant de venir déposer ses lèvres sur les siennes. En un sens, les mots ne suffisaient sans doute pas à exprimer ce qu’il ressentait réellement. Mais par chance, ils n’avaient pas forcément besoin de mot. Le jeune homme ne pouvait pas nier que par moment il avait eu peur, peur de la perdre, que ça n’avait pas été facile de la voir passer d’un état bien, à un autre beaucoup moins bien. Mais rien n’aurait pu l’empêcher d’être patient, d’attendre désespérément que Jane aille mieux, d’être là pour elle.

« Je n’aurais pas pu faire autrement. » Dit-il finalement quand leurs lèvres se séparèrent. C’était la pure vérité, le jeune homme n’aurait pas pu faire autrement que d’être patient. Outre le fait que c’était quelque chose qu’elle lui avait demandé, il savait qu’il n’avait pas le choix s’il voulait avoir une chance d’être juste… bien. Et maintenant, Edward se permettait de croire qu’ils allaient vraiment pouvoir repartir sur de bonnes bases, quand bien même il était évident que jamais rien ne pourrait réparer ce qu’il avait fait. Les conséquences que cela allaient avoir.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 16 Juil - 14:03


On ne doit pas jouer avec la Nature
I

l pouvait sans doute sembler étrange qu'elle s'excuse alors que, après tout, la jeune femme avait été trompée, trahie, il était normal que sa confiance se soit émoussée, mais elle se sentait totalement responsable de cette affaire, si ce n'est plus. Il ne l'avait pas trompée sans raison, après tout, c'était sûrement qu'elle lui avait donné des raisons de penser que leur histoire ne marcherait pas, que tout serait plus simple avec Enjolras... Et puis, s'ils avaient fini par prendre la potion, c'était à cause d'elle, pas à cause de lui. La jeune femme se doutait qu'elle n'avait pas été à la hauteur, et même en sachant cela, elle avait continué de ne pas l'être, malmenant Edward au moment où elle aurait peut-être dû lui prouver que leur histoire valait mieux que l'histoire que le jeune homme avait précédemment vécue avec son ex. C'était un raisonnement bien curieux, nous sommes parfaitement d'accord... mais c'était comme ça, Jane était incapable de ne pas se remettre en question, parce que quoi qu'il advienne, Edward restait la personne la plus importante de sa vie, et elle l'aimait plus que tout. Le perdre, ce serait tout perdre. Elle avait eu peur de le perdre, réellement, et elle avait euu le sentiment de ne rien savoir faire pour sauver la mise, tout ce qu'elle parvenait à faire, au final, c'était dégoûter plus encore le jeune homme d'elle-même. Alors oui, elle admirait sa patience, et en soi, il était certain que c'était une preuve d'amour, une preuve pour le moins rassurante. Elle afficha un fin sourire quand il affirma qu'il n'aurait pas pu faire autrement : sous-entendu, elle en valait la peine... Elle aimait sincèrement l'entendre.

-Bien sûr que si, tu aurais pu.


Il aurait pu, parce qu'elle avait été insupportable, changeante, incapable de savoir ce qu'elle faisait, ce qu'elle voulait... Il aurait pu se lasser, l'envoyer balader dans un accès de colère ou revenir à sa conclusion d'origine : considérer qu'ils étaient peut-être faits l'un pour l'autre, mais pas faits pour être ensemble... Il aurait pu se réfugier dans des bras moins instables, moins incertains... Elle en aurait souffert mais elle en aurait compris les raisons. Elle n'était clairement pas un cadeau, c'est le moins que l'on puisse dire.

-Je sais que je suis pas un cadeau, dit-elle alors, exprimant donc le fond de sa pensée. Non, elle n'était pas un cadeau, en effet, elle aimerait apporter plus de bonheur que de doutes à son âme soeur, mais ce n'était pas des plus simple, en réalité. Et j'ai encore réussi à gâcher notre mariage.

Qui aurait dû être leur rattrapage du premier, déjà... autant dire qu'ils n'avaient pas spécialement bien réussi leur coup.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 16 Juil - 14:47

On ne doit pas jouer avec la Nature.
Quoi que puisse penser Jane, Edward considérait réellement qu’il n’aurait pas pu faire autrement. Bien sûr que la situation n’avait pas été des plus agréables, mais elle ne l’avait pas été pour aucun des deux. Et Jane aurait très bien pu, de son côté, considérer que c’était beaucoup trop pour elle tout cela, qu’elle ne pouvait pas supporter la pression de la situation. Edward avait eu peur que tout cela soit trop difficile pour elle, alors non franchement il n’avait aucun mérite dans la situation. Il avait simplement attendu, en se montrant le plus patient possible. Parce qu’il ne pouvait pas envisager le moindre moment de son existence sans son épouse. Pendant un grand temps il avait cru que ça ne marcherait pas, il avait même en quelque sorte réussi à s’en convaincre. Et c’était au final sans doute pour cela qu’il avait à ce point merdé. Mais maintenant, le jeune homme savait que ce n’était pas le cas. Qu’il ne pouvait réellement pas vivre sans son âme sœur, qu’il ne pouvait pas envisager son avenir sans elle.

Même si, en un sens, Jane ne se trompait pas quand elle affirmait qu’elle n’était pas réellement un cadeau. Mais c’était un peu leur truc à tous les deux. Ils étaient loin d’être des cadeaux, on pouvait même dire qu’ils avaient le don pour foutre la merde et surtout pour se faire du mal. Ils avaient un caractère vraiment spécial, à se demander par moment comment ils ne faisaient pas se supporter. Mais encore une fois, Edward ne reprochait absolument rien à Jane. C’était de sa faute, s’ils se trouvaient ici et maintenant, c’était de sa faute. Parce qu’il avait fait n’importe quoi.

« Tu n’as rien gâché du tout. » Rétorqua-t-il en prenant le visage de Jane dans ses mains, pour planter son regard dans le sien. Il était évident qu’il ne pouvait pas le penser. Comme il était évident que leur mariage n’avait pas été parfait, parce qu’il y avait eu cette révélation. Mais Jane n’y était pour rien, encore une fois. C’était de sa faute. « C’est moi… je fais tout de travers. »

C’était le cas lors de leur premier mariage, parce qu’il avait demandé à Jane de l’épouser, mais cela ne l’avait pas empêché ensuite de la laisser partir pour soi-disant épouser Ridley, tout en continuant lui de son côté d’être avec Perséphone. Il aurait dû, dès lors, réaliser qu’il ne pouvait vraiment pas vivre sans Jane et qu’il devait prendre ses responsabilités. Sauf que ce n’était pas le cas. Et pour leur deuxième mariage, c’était de sa faute s’ils s’étaient retrouvés comme ça.

« Mais ça ne change rien au fait que je suis vraiment heureux d’être ton mari. Que je ne changerais rien à ça et que j’aime le fait qu’on n’ait plus besoin de cacher. »

Il n’y avait vraiment rien de mieux que le fait qu’ils n’aient plus besoin de se cacher, qu’ils étaient officiellement ensemble et que plus personne ne pouvait le contredire.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 16 Juil - 15:19


On ne doit pas jouer avec la Nature
J

ane n'allait pas contredire Edward une fois encore, même si elle n'en pensait pas moins. La jeune femme considérait vraiment qu'elle avait empêché à leur mariage d'être parfait, elle aurait dû envoyer chier Léo, tout simplement. Elle avait eu tant de rêves, tant d'attente pour ces célébrations, elle se l'était tellement figurée dans toute sa perfection, que forcément, elle s'était sentie un peu déçue, terriblement déçue, même... Elle avait le sentiment qu'une force supérieure voulait les empêcher de s'aimer comme ils le désiraient, de célébrer leur amour de la bonne manière. Sans doute parce que c'était le karma, ils n'avaient jamais que ce qu'ils méritaient, qu'ils le veuillent ou non. En fait, ce n'était pas forcément lui, ou elle... C'était juste le destin, tout simplement, ils devaient se contenter de ce qu'ils arrivaient à glaner de bonheur, envers et contre l'adversité. Se contenter de ce qu'ils avaient, était-ce si grave ? Pas forcément, non. Parce que ce qu'ils avaient été déjà bien assez exceptionnel. Mais les myrihandes du feu avaient toujours été très exigeants, c'était même une de leurs caractéristiques premières. Ce n'était pas lui, ce n'était pas elle, c'était eux... mais dans tous les cas, ils ne devaient pas s'appesantir, ils devaient aller de l'avant, c'était important. Ils avaient tous les deux tout fait de travers, mais ils s'en étaient sortis. En fin de compte, c'était tout ce qui comptait, tout simplement. Elle se perdit dans son regard quand le jeune homme reprit la parole, lui assurant être heureux d'être son époux, ne rien vouloir y changer, et être heureux de ne plus avoir à se cacher. Oui, au fond, il valait mieux qu'ils se concentrent sur le positif. Ils étaient officiellement mari et femme, ils vivaient leur histoire au grand jour, quand on savait d'où ils partaient, c'était un progrès absolument immense.

-Moi aussi,
répondit sincèrement Jane. Et j'adore vivre avec toi et porter ton nom. Ce qui pouvait sembler totalement fou. Elle, porter le nom de Baker ? Elle aurait trouvé l'idée aussi absurde qu'insultante, à une époque. Ce n'était plus le cas, aujourd'hui. L'affront potentiel était un sujet de fierté aujourd'hui, preuve, donc, qu'ils avaient clairement évolué, depuis, vraiment. Même s'ils avaient encore du chemin à faire, par instants. Jane déposa ses lèvres sur celles de son mari avant de reprendre. J'aurais juste voulu que cette soirée se termine comme je l'avais rêvé. Juste revenir à ce moment-là et tout changer.

Ce qui ne signifiait pas qu'elle était moins heureuse maintenant, c'était juste qu'elle s'agaçait du fait qu'un moment si important de leur existence et de leur histoire ait été gâché alors qu'il était tout bonnement essentiel, primordial... Oui, ça n'allait pas changer radicalement leur vie mais quand même, dommage...


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 16 Juil - 16:03

On ne doit pas jouer avec la Nature.
Ils avaient tous les deux eu envie que les choses soient différentes, que la situation ne se passe pas comme ça. Mais en même temps, ils savaient aussi qu’ils ne pouvaient malheureusement pas revenir en arrière. Et si le cadet des Baker avait l’habitude de se prendre la tête, bien souvent, là il avait juste envie de savourer le fait qu’il avait une vie bien meilleure qu’avant. Que même si rien n’était parfait, que même s’ils allaient encore avoir de nombreuses emmerdes sans doute parce qu’ils avaient le don de s’attirer des emmerdes (et encore, là ils ne pouvaient pas réellement savoir à quel point le destin allait de nouveau se jouer d’eux), Edward avait vraiment envie de savourer ce qu’ils avaient aujourd’hui. Le fait qu’ils étaient officiellement ensemble, mari et femme, qu’ils habitaient une maison ensemble et qui leur plaisait énormément et surtout qu’ils n’avaient plus aucun besoin de se cacher. Edward afficha un sourire quand Jane précisa qu’elle aimait le fait de porter son nom. À une époque, elle n’aurait vraiment pas dit la même chose. D’ailleurs, le jeune homme ne pensait même pas qu’elle aurait pris son nom, au contraire. Il ne lui aurait pas demandé de le faire d’ailleurs, il n’avait pas envisagé qu’elle le ferait. Mais ça avait été, une sacrée bonne surprise. Malgré le fait que bien sûr, ce mariage ne s’était pas déroulé réellement comme ils l’auraient voulu.

Mais ils ne pouvaient décidément pas revenir en arrière et ils n’avaient pas d’autre choix que de se contenter de ce qu’ils avaient. Et en soit, ça ne changeait rien au fait qu’ils pouvaient être heureux, qu’ils se satisfaisaient du fait qu’ils n’avaient pas besoin de se cacher à présent. Même s’ils avaient envie de changer les choses. Si c’était possible, Edward ne ferait jamais ça avec Perséphone, il ferait les choses différemment. Il ne boirait pas cette potion les rendant humain, avec toutes les conséquences qu’il y avait eu. Il ne coucherait pas avec son ex petite amie et ils pourraient donc être beaucoup plus heureux. Mais ils ne pouvaient pas.

« Et tu l’avais rêvé comment cette fin de soirée ? »

Cela ne servait sans doute à rien de ressasser tout cela, de parler encore et encore du mariage chaotique qu’ils avaient eu, de parler de la trahison, du fait que pendant un moment ils n’avaient pas réellement pu être eux même. Mais en même temps, en se concentrant sur le positif, sur ce qu’ils voulaient vraiment, sur ce qu’ils avaient espéré, pour peut-être réussir à obtenir tout cela, ça ne pourrait que leur faire du bien. Edward avait envie de tout faire pour que Jane n’ait plus à se prendre la tête, qu’elle n’ait plus à se poser mille questions, qu’elle parvienne à lui faire de nouveau confiance. C’était la seule chose dont il avait réellement besoin. La seule chose qu’il voulait accomplir de la bonne manière, rendre Jane le plus heureuse possible. Même s’il ne s’y prenait sans doute pas assez bien.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 16 Juil - 16:39


On ne doit pas jouer avec la Nature
I

l ne servait à rien de s'appesantir constamment sur le passé, il serait bien plus judicieux, tout au contraire, de se tourner et focaliser vers l'avenir, mais Jane n'y pouvait rien, même si elle parvenait à mieux accepter les choses à présent et pensait sincèrement avoir pardonné à Edward (seul le futur lui assurerait que c'était bel et bien le cas), elle ne pouvait pas non plus tout oublier, elle ne pouvait pas faire l'impasse sur certains des regrets qu'elle éprouvait. D'autant moins que certaines de leurs erreurs passées avaient pour de bon conditionné leur avenir, alors ils ne pouvaient pas prétendre non plus que ce n'était rien. Parce que dans l'avenir, à cause du passé, Edward allait être père de l'enfant d'une autre. Et dans le présent, à cause du passé, Jane ne serait jamais mère. Ils ne pouvaient quand même pas faire comme si de rien n'était, c'était juste qu'il fallait qu'ils arrivent à faire de ces blessures une force, ça et rien d'autre. Ce n'était pas encore gagné, mais elle avait quand même le sentiment qu'ils étaient sur le bon chemin. Il devenait déjà moins douloureux de parler de tout cela, et si Jane s'exprimait au sujet des regrets qu'elle éprouvait vis-à-vis de leur mariage, ce n'était pas dans le but de rouvrir des plaies à peine fermées, d'ailleurs, ce n'était pas l'effet, c'était juste parce qu'il valait mieux en parler que de laisser les regrets s'imposer. Et ils pourraient peut-être réparer encore ce qu'ils n'avaient pas su complètement cicatriser, il suffisait pour cela de repartir sur des bases plus saines. Et Jane était prête, elle pouvait ainsi parler de la façon dont elle avait imaginer la nuit de leur mariage, sans plus d'amertume.

-Eh bien... nos invités seraient repartis les uns après les autres, ils nous auraient félicités, ils auraient tous admis qu'on formait un beau couple.
Et à ce sujet, elle pensait surtout à ses parents, voire à Ambre (mais là, ça tenait plus du fantasme que du scénario réaliste, elle en avait bien conscience). Une fois qu'on aurait été seuls, je t'aurais conduit jusqu'à la cabane, dans la forêt... Elle marqua une légère pause. Elle ne lui avait jamais parlé de ça... Je l'avais aménagée... je l'avais décoré, j'avais installé un vrai matelas, préparé des coupes de champagne... On aurait refait le monde et... Sa voix s'étranglait un peu, et elle se sentit un peu stupide. Pourtant, ce n'était pas bien grave, ce n'était pas grave du tout, même. Mais c'était étrange de parler de tout ça, même si ça lui faisait du bien, quelque part. Elle se ressaisit tout de même et afficha un sourire, son regard plongé dans le sien. On aurait fait l'amour toute la nuit.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 16 Juil - 18:01

On ne doit pas jouer avec la Nature.
Le but de la manœuvre n’était surtout pas d’ouvrir de nouveau des plaies qui n’avaient pas besoin de l’être. Mais en même temps, Edward savait que cela ne servait à rien de garder des remords, de garder des choses enfouis. Au final, il valait sans doute mieux qu’ils se disent clairement ce qu’ils avaient sur le cœur. C’était les non-dits qui leur faisait mal, parce que justement… ils ne pouvaient pas les ignorer. Parce qu’ils ressentaient ce que l’autre ressentait, même parfois sans que ce dernier en ait conscience. Tout était décuplé entre eux, autant dire qu’ils ne pouvaient que se laisser happer par leurs sentiments même les plus négatifs. Sans forcément le savoir, il y avait ces choses qui pouvaient les ronger de l’intérieur. Alors, autant qu’ils fassent table rase de tout cela. Même si Edward ne se rendait pas forcément compte que ça pouvait vraiment être douloureux. Tout ce qui concernait leur mariage, les révélations de l’ex de Jane, Perséphone et l’enfant qu’elle portait étaient douloureux. Ça continuerait de l’être parce que ça avait de grave conséquence pour le futur. Parce qu’ils ne pourraient jamais réellement oublier.

Edward n’avait pas spécialement de difficulté de se projeter dans le passé, alors que Jane mentionnait le fait que leurs invités auraient quitté la demeure des Baker en les félicitant, en affirmant qu’ils formaient réellement un beau couple, qu’ils étaient faits pour être ensemble. C’était utopique cependant. Parce que bon nombre de personne ne considérait pas réellement leur couple comme une bonne chose, Ambre par exemple. Mais bon, ça ne changerait rien de toute façon. Edward écouta attentivement le récit de Jane, mentionnant la cabane dans les bois. Le jeune homme devait bien avouer que ce n’était pas vraiment facile d’entendre parler de la cabane, celle-là même que Jane avait brûlé après avoir découvert sa trahison. Et il ne manquait pas d’en découvrir énormément d’un coup. Le jeune homme baissa un instant son regard en imaginant l’aménagement de Jane dans la cabane, le vrai matelas et les coupes de champagnes. Edward ne s’y était pas douté une seule seconde en effet, ça aurait été une sacrée surprise de découvrir tout cela. Le jeune homme releva son regard vers son épouse et lui adressa un léger sourire en réponse au sien. Cette soirée aurait été tout bonnement parfait.

« J’aurais adoré ça. » Sa voix était un peu plus tremblante. Edward se rendait bien compte qu’il avait véritablement tout gâché. Il y avait eu des possibilités pour empêcher tout ça. Le simple fait de parler à Jane avant la cérémonie d’ailleurs, ça aurait pu tout sauver. Que ça ne soit pas cet enfoiré qui lâche le morceau au pire moment. Qu’il assume un peu ses erreurs, puisqu’il semblait incapable de les empêcher. En tout cas, c’était clair, le jeune homme aurait réellement adoré cette soirée, si elle avait eu lieu. « Tu es vraiment parfaite. » Il ne minimisait pas ses mots. Et le fait de penser à l’instant où elle avait tout brûlé, ça avait une signification bien différente à présent. « On pourrait reconstruire une cabane, tous les deux. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 16 Juil - 18:25


On ne doit pas jouer avec la Nature
C'

était drôle de parler de tout cela, elle faisait ici référence à quelque chose qu'elle avait tant et si bien voulu occulter que ça ressemblait finalement plus à un songe qu'à la réalité, et pourtant, c'était vrai, et elle pouvait encore se rappeler la disposition de la cabane dans ses moindre détails. Elle avait retiré tous ses dessins d'enfants qui jusque-là décoraient les murs en bois et les avait remplacés par des guirlandes colorées. Elle avait déposé un grand vase en terre cuite qu'elle avait rempli de roses rouge foncé dont le parfum embaumait tout l'habitacle. C'était assez cliché, c'est vrai, mais en même temps, ils étaient mariés, c'était le moment où jamais de l'être. Elle avait réussi à faire ça en toute discrétion, dans les moments où elle prétendait devoir voir tel ou tel prestataire pour l'organisation de leur mariage ou quand Edward travaillait avec Preston. Elle s'était donné du mal, songeant que pour que leur nuit de noce soit digne de ce nom, il était préférable qu'elle se fasse loin de son beau-frère et de sa belle-soeur. Et puis, symboliquement, cette cabane représentait tant pour eux ! Le symbole d'un nouveau départ. Et elle l'avait réduite en cendres. Aujourd'hui, elle regrettait d'avoir fait ça, sous le coup de la rage, de la colère et de la tristesse. Elle aimerait pouvoir y retourner avec le jeune homme. Mais déjà, elle était heureuse de lui en avoir parlé, elle songeait d'ailleurs qu'elle aurait sans doute dû le faire plus tôt, mais avant cela, elle aurait eu le sentiment de le culpabiliser plus encore.

Là, elle ne pensait pas que c'était le cas, même si elle remarquait qu'elle n'était pas la seule à être émue par son propre discours. Oui, il aurait adoré ça, elle en était convaincu. Elle avait voulu qu'il l'adore d'ailleurs. Est-ce que ça faisait d'elle quelqu'un de parfait pour autant ? Absolument pas. Mais elle accepta le compliment sans le contredire pour une fois. Si vraiment il la trouvait parfaite, alors c'était très bien. C'était tout ce qu'elle demandait, après tout. Elle ne put s'empêcher de sourire, sincèrement, quand Edward proposa qu'ils construisent une nouvelle cabane. On pouvait croire que ce n'était rien, surtout qu'ils avaient une grande et belle maison, ils n'avaient pas besoin d'une bête cabane dans le bois, mais symboliquement, une fois encore, ça voulait vraiment dire beaucoup.

-J'adorerais tellement ça !


Elle se serra contre lui, ravie de cette idée. Ca pouvait totalement sembler absurde, mais ce serait la preuve qu'ils pourraient renaître de leurs cendres, comme ils l'avaient déjà fait au sens propre. Qu'ils en sortiraient grandis... et puis, avec une nouvelle cabane, ils pourraient reprendre le fil de leur soirée avortée, et avoir une vraie nuit de noces digne de ce nom.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 16 Juil - 19:50

On ne doit pas jouer avec la Nature.
Edward ne pouvait que regretter un peu plus à chaque fois ses actions, ses mauvais choix, mais en même temps à force il ne savait que trop qu’il ne pouvait tout simplement pas revenir en arrière. Rien ne pouvait changer la situation, rien ne pouvait leur permettre de changer le passé. Edward et Jane avaient bu la potion les rendant humain, le jeune homme avait couché avec Perséphone, celle-ci était enceinte alors que Jane ne pouvait plus porter d’enfant. Voilà le résumé rapide des derniers évènements. Les plus récents, les plus dramatiques. Et ils ne pouvaient vraiment rien y changer, se contenter simplement de vivre avec. Edward aimerait pourtant, pouvoir revenir en arrière, découvrir la décoration que Jane s’était donnée du mal à faire dans la cabane qui avait plus d’une signification pour eux. Pour Jane déjà, depuis son enfance, mis pour le jeune homme ensuite. Cet endroit avait vu énormément de chose entre eux, elle avait été témoin de nombreuses promesses. Elle avait vraiment une grande symbolique et ça avait été sans aucun doute la meilleure idée de passer leur nuit de noce à l’intérieur. Mais à cause de ce qu’Edward avait fait, à cause des révélations de Ridley arrivaient pile poil à cet instant, ils n’avaient pas pu en profiter. Mais ils pouvaient quand même aller de l’avant, ils pouvaient vraiment le faire. Ils en avaient la preuve à présent, parce que tout allait bien mieux.

Edward caressa doucement le bras de Jane alors qu’elle se serrait contre lui, affirmant qu’elle aimerait qu’ils reconstruisent cette cabane tous les deux. Ce n’était pas grand-chose, sans doute, ce n’était qu’une cabane dans la forêt, mais en même temps ça voulait quand même dire énormément. Une manière pour eux peut-être de recommencer sur de bonne base, de rebâtir correctement ce qui les liés. Ça ne changerait peut-être rien, mais en même temps l’idée lui plaisait énormément.

« Très bien, on fera ça alors. »

Edward appréciait vraiment d’avoir des projets avec Jane, qu’ils prévoient de nombreuses choses. Quand bien même ça ne serait peut-être pas suffisant. Mais mine de rien, le jeune homme osait croire que ça pouvait grandement les aider, grandement changer les choses. Et avec un peu de chance, ils allaient quand même pouvoir vivre cette nuit de noce qu’ils n’avaient pas eu la possibilité d’avoir. Même si rien ne pouvait rattraper ce qui avait été fait autrefois, même si rien ne pouvait modifier le futur et les conséquences de ce qu’ils avaient fait dans le futur, ça allait quand même leur permettre de renaître de leur cendre. C’était un peu dans leurs habitudes en même temps, ça n’allait pas être la première fois.

« Ça redeviendra notre endroit secret. »

Un endroit de nouveau rien qu’à eux et seulement à eux. Un endroit qui deviendrait en quelque sorte leur jardin secret et que le jeune homme n’avait en aucun cas envie de partager avec qui que ce soit. Vraiment personne d’autre que son épouse, pas que ça n’avait pas d’intérêt.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 16 Juil - 20:33


On ne doit pas jouer avec la Nature
A

la perspective de reconstruire leur cabane, tous les deux ensemble, Jane se sentait pousser des ailes, elle avait vraiment le sentiment qu'ils allaient pouvoir se reconstruire eux-mêmes par ce biais. Elle savait que, au fond, ils avaient moins la nécessité de cette cabane qu'avant. Avant, elle leur offrait de se cacher du regard des autres, elle leur offrait un espace de totale liberté où le reste du monde n'existait pas, où ils pouvaient laisser exploser leurs sentiments sans la moindre réserve. Aujourd'hui, ils avaient une imposante maison rien qu'à eux, alors forcément, ça semblait un peu surfait... mais malgré tout, Jane pensait vraiment qu'avoir ce jardin secret, comme le nommait si bien son âme soeur, ne leur ferait que du bien. Cette maison, n'importe qui pourrait y venir : Gwenn, ses parents, Preston, Ambre... Electre... mais la cabane, ce serait leur petit secret, et Jane y voyait déjà l'endroit où ils pourraient prétendre fuir les ennuis extérieurs et les épreuves, quand ils subiraient trop de pression. Quand Edward voudrait échapper à la complexité du rôle de père, quand Jane voudrait oublier sa stérilité. Elle n'y avait pas pensé avant qu'Edward le suggère. Mais à présent, elle avait le sentiment que ce serait même indispensable. C'était comme ça. Maintenant, ils analysaient leurs besoins au fut et à mesure, c'était aussi ça, de vivre enfin officiellement en couple. Ils se découvraient des désirs, des aspirations, des nécessités en même temps, et c'était comme ça qu'ils parviendraient à poursuivre leur vie en commun. Elle était de plus en plus confiante les concernant. Les épreuves les renforçait. Ce n'était pas nouveau, mais ça se confirmait une bonne fois pour toutes.

-Oui
, répondit-elle dans un sourire, un endroit qu'on sera les seuls à connaître, où on pourra se réfugier quand le reste du monde nous emmerdera beaucoup trop. Et elle était absolument convaincue que cela arriverait plus d'une fois. C'était même une certitude. Elle afficha un fin sourire. Va falloir que je fasse de nouveaux dessins pour la décorer, plaisanta-t-elle alors.

Oui, non, elle n'allait pas faire ça, elle ne s'était clairement pas améliorée en dessin depuis le temps, et il y avait peu de chances que ça change. Quitte à refaire une cabane, autant bâtir quelque chose d'un peu plus stable, d'un peu plus classe, d'un peu plus... à leur image à tous les deux plutôt qu'à son image à elle quand elle était toute petite. Elle voulait quand même que cette cabane ne s'éloigne pas trop de l'ancienne, ceci dit, parce que la jeune femme avait envie de revivre la même chose, le même frisson, le même sentiment que la première fois qu'ils s'y étaient retrouvé tous les deux, cette fois où elle avait acquis la certitude qu'elle voulait passer sa vie avec lui, et qu'elle l'aimait profondément.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 16 Juil - 22:22

On ne doit pas jouer avec la Nature.
C’était une idée qui arrivait comme cela, sans qu’elle n’ait été prévue, mais maintenant Edward n’avait aucune envie de la mettre de côté. En soit, ils ne pouvaient pas savoir si ça allait les aider complètement ou non, mais le jeune homme n’avait aucune envie de se retenir de construire de nouveau une cabane. Une manière pour eux d’avoir un réel jardin secret, un endroit où personne ne serait capable de les trouver quand ils voudraient disparaître du monde. La sensation qu’Edward ressentait en cet instant précis était vraiment agréable. C’était comme s’ils parvenaient à trouver une certaine sérénité tous les deux, comme s’ils se trouvaient sur un petit nuage. Comme s’ils pouvaient définitivement mettre tout de côté pour repartir sur de bonne base. Il y avait eu la passion qui les avait aidés, maintenant c’était plus calme, plus doux. En tout cas, ils étaient tous les deux sur la même longueur et voulaient un endroit qu’eux seuls connaîtrait. Comme la cabane au final, comme l’ancienne, celle où ils se trouvaient afin de vivre leurs amours cachés de tous. Maintenant, ils n’avaient plus besoin de se cacher, mais cela ne voulait pas dire que par moment, ils ne voudraient pas s’isoler. Et dans cette maison, ils pouvaient quand même recevoir de la visite. Ils ne pouvaient pas se planquer chez eux, on les retrouverait forcément.

« Et bizarrement, le reste du monde a quand même vraiment tendance à vite nous emmerder. »

Comme des bons asociaux qu’ils étaient tous les deux, il suffisait de voir le nombre de proche qu’ils avaient, le nombre de personne qui se trouvait à leur mariage. En dehors de leurs familles (et celle-ci n’était pas forcément nombreuse), il n’y avait quand même pas eu énormément d’amis. Ils ne s’en cachaient même pas en fait, d’ailleurs, ils ne cherchaient pas spécialement à avoir des amis. En même temps, ça allait rapidement leur taper sur le système.

« Je suis désolée chérie, mais vraiment… tu dessines super mal. » Même si les dessins le concernant l’avaient quand même vraiment amusé quand il les avait découvert. « On peut s’en passer je pense. On n’a pas besoin de ça. »

Même si bon, foncièrement, le jeune homme devait bien avouer qu’il espérait quand même que la cabane ne soit pas si différente que ça de l’ancienne. Edward avait bien envie de s’arranger pour qu’elle soit comme celle dans laquelle ils se retrouvaient avant. Mais concrètement, ils pouvaient quand même réellement s’épargner les dessins de Jane. En d’autre circonstance, Edward aurait pu affirmer qu’ils auraient pu décorer la cabane avec les dessins de leurs propres enfants mais… eh bien, il n’y avait pas forcément besoin de revenir sur le fait qu’ils n’allaient jamais avoir d’enfant tous les deux. Il allait bien y avoir un enfant, mais ça ne serait pas celui de Jane. Alors, autant éviter ça. Ça serait l’une des parts de la vie « normale » d’Edward qu’il n’avait pas spécialement envie de voir s’approcher de leur jardin secret.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 16 Juil - 22:52


On ne doit pas jouer avec la Nature
J

ane afficha un sourire en coin quand Edward observa que le reste du monde avait très souvent et bien rapidement tendance à les emmerder. A ce sujet, elle ne pouvait pas dire le contraire, c'était clairement vrai... et c'était très logique, en même temps. Le monde entier ou presque leur en voulait, et ce pour d'excellentes raisons au passage. Echapper à leur jugement ne leur ferait pas de mal du tout. Et ils pourraient bien décider de s'isoler uniquement pour le plaisir de s'isoler, tout simplement. Ils ne se retrouvaient jamais mieux que quand ils faisaient abstraction de tout ce qui les entouraient, alors ils pourraient bien saisir n'importe quel prétexte, en fin de compte. Dans cette cabane qui, donc, ne serait pas décorée avec ses dessins. En même temps, elle ne pouvait qu'être d'accord avec lui, pour le coup. Elle était naturellement fière, c'est sûr, beaucoup trop fière, même, d'ailleurs, mais pas au moins de se vexer pour si peu. Il était évident, franchement, qu'elle n'était pas faite pour le dessin, ni pour quelque autre activité artistique. Elle n'avait aucune sensibilité du genre, vraiment, on pouvait même dire que c'était tout l'inverse. Elle laissait ça à d'autres. Laisser les bois de leurs cabanes nus iraient très bien, de toute façon, ils ne se rendraient pas forcément là pour admirer la déco. Ceci dit, juste pour la blague ou pour contrarier son âme soeur, Jane se disait qu'elle prendrait plaisir à gribouiller vite fait deux-trois croquis, bien moches bien sûr, juste pour la blague et pour le souvenir... mais ça, elle allait se garder de l'apprendre à Edward. On va dire que ce serait la cerise sur le gateau, une fois que tout ça serait fini.

-Je suis déçue, chérie,
plaisanta-t-elle, je pensais que c'étaient mes talents d'artiste qui t'avaient plu chez moi.

Heureusement que non, parce que sinon, Edward aurait vraiment des goûts ignobles, terribles. La jeune femme était lucide à ce sujet. Elle avait envie de penser que son âme soeur avait de très nombreuses autres raisons d'être séduite sans avoir besoin de ça. Elle en était convaincue même. Elle glissa sa main dans la sienne, savourant l'entière complicité qu'elle éprouvait avec lui en ce moment. Elle avait vraiment l'impression qu'ils étaient en train de vivre un nouveau moment important, même s'il pouvait donner l'air de rien. Et ça la rendait heureuse.

-Bon ça y est, je la veux tout de suite, cette cabane.
Comme pour la maison... elle n'avait vraiment aucune patience. Quand quelque chose lui venait en tête, elle voulait l'obtenir immédiatement tout de suite, sans lambiner. On s'y met dès demain ?

Oui, elle était sans doute trop exigeante, mais en même temps, avoir des projets, ça lui faisait du bien, beaucoup de bien. Comme ce moment dans son ensemble.


code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 16 Juil - 23:38

On ne doit pas jouer avec la Nature.
Heureusement qu’il y avait vraiment de nombreux autres choses que le talent d’artiste de Jane qui plaisaient à Edward, parce qu’on ne pouvait quand même pas dire qu’elle ait été très douée. Bon, en même temps, les dessins qui étaient accrochés sur les murs de la cabane dataient quand même énormément. Mais quelque chose disait à Edward que la jeune femme ne parviendrait pas à dessiner vraiment beaucoup mieux qu’à l’époque. Ce qui ne serait pas forcément pire que lui soit dit en passant. Parce qu’il pouvait se moquer des talents artistiques de son épouse, le jeune homme n’en avait vraiment aucun de son côté. Il valait mieux éviter également de son côté de faire quelques dessins pour les accrocher sur le mur de leur cabane. En tout cas, non, ce n’était clairement pas les talents artistiques de Jane qui l’avait attiré en premier abord.

En tout cas, tout ça, c’était vraiment une sacrée bouffée d’oxygène. Le jeune homme devait bien avouer qu’il avait quand même hâte de s’y mettre. Même s’il semblait beaucoup moins pressé que Jane, qui affirma qu’elle voulait tout de suite leur cabane. Edward ne put s’empêcher de rire un peu, il adorait l’impatience de Jane. En même temps, on ne pouvait pas vraiment dire qu’ils soient tous les deux des vertus de la patience. Quand ils avaient envie de quelque chose, ils avaient souvent envie de l’avoir tout de suite. Comme leur maison d’ailleurs, ils avaient eu à peine l’idée qu’ils décidaient déjà de ce qu’ils voulaient et qu’ils se lançaient dans les recherches.

« Dès demain ? » Demanda-t-il presque outré, qui n’avait rien de réellement crédible en fait. Parce qu’il s’attendait à ce qu’elle lui demande de s’y mettre tout de suite en réalité. C’était déjà étonnant qu’elle ne soit pas déjà en train de tout prévoir le soir-même. « Moi qui avait envie de faire une longue grasse matinée, avec toi. »

Edward afficha un sourire en coin avant de venir s’emparer des lèvres de son épouse. Bon, en réalité, il serait bien incapable de ne pas s’en occuper dès le lendemain – quand bien même, ils allaient avoir besoin d’un peu de temps pour ça, ça n’allait pas se faire dans un claquement de doigt – mais ça n’enlevait pas le fait qu’il avait quand même tendance à procrastiner.

« Promets-moi qu’on va quand même pouvoir profiter de notre lit demain matin, avant de se mettre au travail. »

Non parce que pour une fois qu’il n’avait pas besoin de se lever trop tôt pour aller dans son ancienne maison, dans le but de travailler toute la journée pour son frère aîné, il avait quand même envie d’en profiter. En charmante compagnie c’était encore mieux. L’une des choses qu’il aimait en effet, pouvoir se réveiller tous les matins auprès de son épouse. Elle était tout le temps-là, elle n’avait aucune raison d’être ailleurs. Parce qu’ils étaient officiellement ensemble, officiellement mariés, qu’ils vivaient ensemble, qu’ils n’avaient aucune raison de ne pas se réveiller tous les matins l’un avec l’autre.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Lun 17 Juil - 20:18


On ne doit pas jouer avec la Nature
J

ane était l'impatience née. Elle était frondeuse, alors forcément, quadn elle avait quelque chose derrière la tête, elle n'aimait pas remettre à plus tard. Oh, elle pouvait se montrer sacrément procrastinatrice, pourtant, mais c'est parce que les tâches du quotidien avaient la fâcheuse tendance à l'ennuyer. Mais on ne parlait clairement pas d'une tâche quotidienne en l'occurrence, on parlait d'une occasion en or pour eux de mettre en oeuvre un nouveau projet digne d'eux et de leur couple. Cette cabane, ce n'était pas tant qu'elle avait hâte de la construire, c'était surtout qu'elle avait hâte de pouvoir y passer du temps avec son âme soeur, et de vivre une vrai nuit de noce en sa compagnie. Ce n'était pas la conception qui encourageait son impatience, c'était le résultat, tout simplement. Quoiqu'elle se disait qu'il pourrait être réellement amusant de procéder à cette destruction, malgré tout. Parce que c'était quelque chose qu'elle ferait avec l'homme qu'elle aimait, et c'était ce qui importait plus que tout le reste. Ceci dit, Edward semblait moins enthousiaste qu'elle, quoique la jeune femme comprit bien vite qu'il s'agissait plus d'une plaisanterie que d'autre chose, parce qu'il n'avait tout simplement pas envie de renoncer à leur grasse matinée... En même temps, Jane non plus. Elle était certes motivé, c'est une certitude, mais pas au point non plus de se réveiller à l'aube, il ne fallait pas exagérer. Elle aimait beaucoup trop dormir, et traîner au lit dans les bras de son époux, c'était quelque chose qu'elle n'échangerait pour rien au monde... Puisque c'était justement une chose qu'ils pouvaient à présent faire sans s'en priver, et avec un plaisir certain, qu'ils n'avaient pas besoin de dissimuler non plus.

-Tu sais, c'est long, une journée, j'ai jamais dit demain matin,
répondit-elle simplement avant de l'embrasser à son tour.

Oui, elle n'avait jamais dit demain matin, et elle ne l'avait jamais pensé non plus. Elle ne savait même pas comment il pouvait s'imaginer qu'elle serait à ce point motivée au saut du lit. Mais d'un autre côté, la jeune femme se doutait qu'elle devait faire montre de beaucoup trop d'enthousiasme, mais en même temps, elle n'avait pas l'intention de prétendre ou de se contenir, ça lui faisait beaucoup trop de bien que de pouvoir à nouveau savourer un sentiment comme celui-ci, qui n'était terni par aucune crainte, aucun doute, aucune ombre. Non pas qu'il n'y en ait plus pour planer au-dessus d'eux, seulement, maintenant, elle arrivait à faire abstraction. Et clairement, cela revenait à un très net progrès. Ils partaient de loin, il faut bien le reconnaître.

-Je suis pas une tortionnaire, que je sache.



code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 23 Juil - 12:48

On ne doit pas jouer avec la Nature.
En réalité, Edward pouvait deviner sans mal normalement que Jane ne parlait pas de se mettre au travail dès l’aube, en grande partie parce qu’elle s’était contentée de dire « demain » et non « demain matin », mais ça n’enlevait pas spécialement la remarque du jeune homme. Mais c’était son truc ça, avoir la flemme de tout, même quand il était question des bonnes choses. Quand il avait été question de leur mariage par exemple. Mais ça ne voulait pas dire qu’il ne se motiverait pas le moment venu, parce qu’il tenait sincèrement à ce que tout cela reste... comme ça. C’était si apaisant. Le jeune homme avait sincèrement le sentiment de retrouver son épouse, de se retrouver lui même à ses côtés. Ils savaient tous les deux que les ennuis étaient loin d’avoir disparus, parce qu’ils ne disparaîtraient jamais de toute façon, mais au moins si cela pouvait moins prendre la tête de Jane, alors c’était une bonne chose. Edward n’avait donc en aucun cas envie de gâcher la bonne humeur et le fait que l’idée de reconstruire la cabane qui avait brûlé plaise à ce point à son âme sœur. Et à force, celle ci le connaissait quand même énormément et elle savait qu’il ne fallait pas toujours prendre au sérieux ses propos. D’ailleurs, Edward afficha un sourire amusé quand Jane affirma qu’une journée était longue et qu’elle n’avait jamais dis demain matin. Tant mieux, parce que très franchement, Edward n’avait pas envie de s’enlever sa grasse matinée dans les bras de son âme sœur. Ce qu’ils ne pouvaient pas faire autrement, ce qu’ils avaient le droit de faire maintenant et ce qu’Edward savourait pleinement. Le jeune homme afficha une moue – qui n’avait rien de convaincante parce qu’il ne cherchait évidemment pas à ce que son épouse le prenne au sérieux – quand elle affirma qu’elle n’était pas une tortionnaire, comme pour en douter.

« Je sais pas trop tu sais... des fois... »

Bon, évidemment il plaisantait, quand bien même ça n’avait pas toujours été facile avec Jane, mais clairement Edward n’était pas facile à vivre. S’ils devaient compter les points (et heureusement qu’ils ne le faisaient pas), c’était le jeune homme qui gagnerait et serait élu le gros connard de l’histoire. Et en réalité, en cet instant précis, le jeune homme appréciait sincèrement de voir autant d’enthousiasme chez son âme sœur. C’était comme pour la maison, ils avaient besoin de ces moments tous les deux, de ces projets à deux, qui ne pouvaient que les rapprocher encore un peu plus, parce qu’ils s’étaient retrouvés malheureusement un peu trop éloignés.

« Je pense que demain, faudra qu’on se prenne un énorme petit-déjeuner au lit tous les deux. Comme ça on va faire le plein de force pour tout ce qu’on aura à faire dans la journée. » Dit-il alors, les yeux plantés dans ceux de son épouse, un sourire en coin sur le visage. Parce qu’en fait, il ne pensait pas qu’à la cabane dans tout ce qu’ils auraient à faire tous les deux.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 23 Juil - 16:48


On ne doit pas jouer avec la Nature
D

es piques de cet acabit, ils s’en lançaient sans arrêt. C’était dans leurs habitudes, tout simplement, et une habitude qui remontait à bien plus longtemps que le moment où ils avaient admis qu’ils s’aimaient comme des fous, qu’ils étaient faits l’un pour l’autre, tout simplement… Dès le début, ils s’étaient cherchés, d’une manière ou d’une autre, et dès le début, sans doute, ils avaient espéré se trouver, même si évidemment, à l’époque, ils n’auraient jamais admis que c’était le cas. Leur fierté en aurait pris un sacré coup, ils ne l’auraient clairement pas supporté. Aujourd’hui, c’était différent, les piques demeuraient, mais ils étaient capables de les accueillir d’une autre manière. Certes, il y en avait qui continuaient à faire mal. C’était logique, en même temps, tout ne pouvait pas non plus couler de source, et certaines habitudes avaient tendance à revenir au grand galop. En l’occurrence, néanmoins, la jeune femme ne se vexait pas le moins du monde alors que son âme sœur osait suggérer qu’elle était une tortionnaire… Non, clairement, elle refusait de reconnaître qu’elle en était une… Bon, en même temps, elle était fière comme un paon, alors forcément, elle ne risquait pas de reconnaître ses défauts quels qu’ils puissent être. Mais en l’occurrence, tout ceci n’était qu’un jeu. Il n’y avait pas de vraie attaque d’un côté, ni de vraie défense de l’autre. Ce serait complètement idiot, franchement, après avoir si bien su se rapprocher, d’en arriver là. Non, leur conversation était légère, plus qu’agréablement légère, et c’était tout ce qui comptait, tout ce qui importait. Le reste, ils pouvaient bien l’ignorer. Ils se retrouvaient à nouveau dans leur bulle de délicieux égoïsme où eux seuls, eux et personne d’autre, comptaient. Et c’était sacrément agréable. Il était en tout cas sûr et certain que Jane n’avait aucune envie de faire marche arrière et de revenir à il y a quelques semaines (pour ne pas dire quelques jours) quand tout était plus difficile, plus triste, plus morose, où tout manquait de lui, manquait d’eux… Maintenant, oui, ils pouvaient gentiment se charrier sans que cela vire au règlement de comptes en bonne et due forme, et c’était terriblement agréable. La jeune femme, d’ailleurs, ne prit même pas la peine de relever sa remarque. Ce n’était pas nécessaire, ils passèrent bien rapidement à un sujet autrement plus important et sur lequel elle fit le choix (forcément judicieux) de concentrer toute son attention. A la perspective de ce petit déjeuner, elle salivait d’avance. Très clairement, ça allait être tout simplement parfait. Leur journée du lendemain ne s’annonçait pas de tout repos, mais malgré tout très agréable.

-Si par petit déjeuner au lit tu entends que tu vas prendre la peine de te lever et de tout nous préparer pendant que je resterai emmitoufflée dans ma couette, alors ça me va totalement.


Elle plaisantait, bien sûr. Elle pouvait très bien mettre la main à la pâte, elle aussi, faire ce minimum d’effort, mais elle avait bien envie de profiter de son privilège. Quel privilège ? Celui d’être aimée de son âme sœur, bien sûr. Et c’était beaucoup.



code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 23 Juil - 19:16

On ne doit pas jouer avec la Nature.
Edward savait maintenant qu’ils pouvaient plus facilement se taquiner sans se vexer, ça ne manquait pas d’être agréable. Mais c’était en grande partie parce qu’ils ne cherchaient plus à se blesser maintenant, parce qu’ils ne voulaient plus se faire du mal. Ils se taquinaient donc, mais sans avoir envie d’aller plus loin. Comme en cet instant précis, où Edward taquinait Jane en affirmant qu’il ne savait pas vraiment, que parfois elle était quand même une tortionnaire. La jeune femme n’avait aucune raison de se vexer des propos qu’il lui disait, parce qu’évidemment le jeune homme ne les pensait pas. Et c’était quand même ça qui était agréable maintenant. Bon, en même temps, ils n’étaient quand même pas à l’abris de se blesser, de se prendre la tête encore, mais ça n’enlevait rien au fait qu’ils étaient vraiment attachés l’un à l’autre et qu’ils avaient besoin l’un de l’autre.

Et pour le moment, ils pouvaient simplement se concentrer sur leur journée du lendemain, cette journée allait vraiment être remplie, autant qu’ils fassent en sorte qu’elle soit plus qu’agréable. En plus du fait qu’ils allaient donc avancer encore plus quand ils allaient se lancer dans la construction de leur cabane, pour repartir sur de bonnes bases, autant qu’ils profitent simplement d’être ensemble. Comme ils savaient si bien le faire. Et en parlant de petit déjeuner, Jane ne manqua pas de tourner la situation en sa faveur. Edward aurait pu s’en douter, il aurait même dû s’en douter. Tout d’un coup, forcément, le jeune homme regrettait un peu d’avoir parlé de petit déjeuner au lit. Pendant quelques secondes, le jeune homme ne répondit rien et se contenta d’observer son épouse, dans le blanc des yeux, avant de finalement, céder en quelque sorte.

« Eh bien ça dépend. » Dit-il alors, affichant un sourire amusé, marquant une pause volontaire avant de reprendre. « Si tu es sage, je prendrais peut-être la peine de braver le froid de l’extérieur de la couette pour te préparer le petit déjeuner de tes rêves. »

Et il se comprenait quand il affirmait que Jane devait être sage, il espérait d’ailleurs qu’elle allait le comprendre. Il n’y doutait pas réellement, elle avait quand même l’habitude de ses (trop) nombreux sous-entendus. En tout cas, le jeune homme était sincère quand il disait qu’il braverait le froid pour lui préparer son petit déjeuner, il était réellement prêt à le faire. Mais ça c’était seulement parce qu’il était question de Jane et qu’il pouvait vraiment lui faire ce genre de concessions. Juste parce qu’elle était celle qu’il aimait plus fort que tout, parce qu’elle était sa femme et qu’il avait envie de la rendre heureuse. Bon, sans qu’elle ne s’y habitue de trop évidemment et Edward espérait quand même qu’elle allait lui rendre la pareil à un moment donné. C’était ça qu’il y avait de bien aussi, avec eux. Ils étaient égoïstes, foncièrement, mais ils savaient ne pas l’être l’un envers l’autre. Parce qu’ils étaient égoïste mais à deux.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 23 Juil - 20:36


On ne doit pas jouer avec la Nature
J

ane était totalement capable d'aider son petit ami à préparer avec lui un petit déjeuner de roi qu'ils savoureraient ensuite ensemble sous la couette, mais elle devait quand même reconnaître que se laisser servir par son prince charmant (oui, Edward l'était, même si c'était vraiment un drôle de prince charmant) était une perspective on ne peut plus tentante, et à côté de laquelle elle n'avait clairement pas envie de passer... S'il refusait catégoriquement de jouer les chevaliers servants, elle ferait avec, ce n'était pas bien grave... mais bon, on ne sait jamais, hein. Qui ne tente rien n'a rien, comme on dit. Et d'ailleurs, Edward ne lui répondit pas "non", il répondit "ça dépend", ce qui était plutôt prometteur, au fond, même si cela allait nécessiter de leur part un certain compromis. Elle le laissa donc parler, tout ensachant, il mit en effet une condition, qu'il ne lui semblait pas si difficile de respecter : si elle était sage, il consentirait à se mettre à ses petits soins, tout simplement. Se montrer sage... Jane n'avait pas la moindre difficulté à comprendre ce que ces mots sous-entendaient très exactement. Et autant dire que ça lui plaisait beaucoup. Vraiment beaucoup, Enormément. Elle afficha un fin sourire pour faire comprendre à Edward qu'elle avait parfaitement compris ses sous-entendus, et qu'elle serait parfaitement ouverte à toutes ses suggestions... même si elle avait la ferme intention de jouer la carte de la candeur et de la naïveté.. parce que quand même, c'est plus drôle comme ça.

-Mais je pensais que tu adorais quand je n'étais pas sage...
dit-elle alors en adressant un regard plus qu'entendu à son interlocuteur.

En même temps, elle pensait que c'était effectivement vrai. Forcément, qu'il devait aimer sa désinvolture, son incapacité à suivre les règles, sa façon bien à elle de mener de front les choses, pas forcément très efficacement. Oh, elle en était sûre, si elle était vraiment sage, elle l'ennuierait profondément, à n'en pas douter... Mais ce n'était pas de cette forme là de sagesse-là qu'il faisait référence, et ça, la jeune femme en avait bien évidemment tout à fait conscience. Jane déposa sur les lèvres de son âme soeur un baiser qui n'avait absolument rien de sage. Vraiment rien de sage. Et c'était pour lui rappeler que c'était effectivement ça, justement, qu'il aimait chez elle... même si elle pouvait bien un peu changer les règles pour la bonne cause. C'est qu'il lui vendait vraiment du rêve, ce petit déjeuner au lit ! Et pas qu'un peu.

-Mais bon, pour toi, je peux bien faire un effort. Il faudra juste que tu m'expliques de quelle manière il faut que je m'y prenne.

Une fois de plus, elle jouait la carte de la candeur. Un petit jeu qui devrait bien leur plaire à tous les deux.



code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 23 Juil - 21:35

On ne doit pas jouer avec la Nature.
L’expression être sage avait évidemment plusieurs significations et il était évident que quand Edward l’utilisait pour parler du comportement de son épouse, ce n’était clairement pas dans le sens de la sagesse, dans le sens où la plupart des personnes l’entendraient. Oh, non, pas du tout. Et alors que Jane affichait un léger sourire, tout en jouant les candide et les naïves, le myrihande du feu savait parfaitement qu’elle avait bien compris ce qu’il voulait dire par là. Elle se contentait simplement de jouer avec lui, comme il le faisait en quelque sorte avec elle en lui demandant d’être sage pour obtenir son petit déjeuner de reine au lit. Edward ne répondit rien à la remarque de Jane – mais en grande partie parce qu’elle ne lui laissa pas vraiment le temps de le faire – mais effectivement il adorait quand elle n’était pas sage. En même temps, s’ils avaient été deux personnes sages, il y avait de forte chance qu’ils ne se soient pas plus autant. Leur existence était fondé sur le fait de ne pas être sage. Par moment, ils dépassaient clairement les bornes (Edward surtout, soyons clair), mais cela ne les empêchait pas d’adorer ça justement. Si Jane était la jeune femme sage, suivant les règles, faisant les choses correctement tout le temps, sans esprit d’aventure, sans esprit plus luxurieux, il était clair qu’elle lui plairait moins. Et elle le savait parfaitement, comme elle avait forcément conscience que la manière dont elle l’embrassa ensuite avait le don de le rendre dingue. Oh non, il n’aimait vraiment pas quand elle était sage.

Jane continua de jouer, affirmant qu’elle ferait des efforts pour être sage, mais qu’il devait lui expliquer comment s’y prendre. Edward poussa un léger soupir, son regard plongé dans celui de Jane, là tout de suite il avait juste envie de lui dire qu’au contraire il ne voulait pas qu’elle soit sage. Mais en même temps, il mourrait d’envie de jouer un peu. Comme ça arrivait bien souvent, preuve qu’ils se sentaient bien tous les deux. Il avait envie de jouer donc, même s’il savait d’avance qu’il préparerait sans aucun doute le petit déjeuner à son épouse le lendemain matin. Rien que parce qu’il était raide dingue d’elle. Comme quoi, Jane avait quand même de sacré privilège.

« Eh bien, une jeune femme sage s’occupe exclusivement de son époux je crois bien. » Ou pas, bien sûr, mais si elle voulait jouer, il jouait. « Mais pas seulement, tu sais. Elle s’occupe de la maison pendant que son mari travail si dur la journée. Et à son retour, elle l’aide à se remettre de son lourd fardeau. » On appelait plus ça une femme esclave mais bon. « Puis me semble que les personnes sages se pomponne. Tu sais, avec des robes, du maquillages, des belles coiffures. »

Le sourire du jeune homme se faisait de plus en plus grand au fur et à mesure qu’il parlait, qu’il jouait avec le feu d’ailleurs. Parce que c’était clairement ce qu’il était en train de faire.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3738

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 23 Juil - 22:03


On ne doit pas jouer avec la Nature
J

ane savait qu'ils étaient actuellement sur un terrain qui pouvait être très plaisant, s'ils s'y prenaient bien, mais potentiellement glissant, s'ils n'y prenaient pas garde. Et avec eux, ça pouvait aller très vite. Ils pouvaient facilement passer d'un extrême à l'autre, et il serait quand même dommage après un tel moment de complicité de passer à un nouveau conflit. Elle n'en avait pas la moindre envie, mais comme elle était très susceptible, tout pouvait aller très vite, c'est sûr. Et en l'occurrence, alors que le jeune homme lui dressait le portrait de la femme sage par excellence, elle ne savait s'empêcher de se sentir agacée. Elle savait bien qu'il la poussait exprès dans ses retranchements, bien sûr. Mais justement, ça avait tendance à un peu trop bien marcher, et sincèrement, ça l'agaçait, ça l'agaçait profondément. Parce que le portrait de la femme tel qu'il le figurait, c'était à l'image exacte de ce qu'elle n'était pas et n'accepterait jamais d'être, quoi qu'il arrive. A l'entendre, elle avait le sentiment que son homme voulait revenir à l'âge de pierre. Elle espérait bien que c'était complètement une plaisanterie, et pas juste à moitié, parce que sinon, elle aurait vraiment le sentiment d'avoir épousé un beau salaud sexiste. Bon, elle savait bien qu'il était un peu macho sur les bords, et elle devait bien admettre que c'était une chose qui lui plaisait chez lui. Mais il y avait des limites, quand même. Oui, ce n'était qu'un jeu, il la taquinait... mais c'était définitivement trop efficace.

-Oh... dans ce cas, j'imagine que tu vas devoir changer de femme
, répondit-elle en souriant, soutenant son regard.

Parce qu'il venait clairement de dresser le portrait de la femme qu'elle n'était pas, une femme entièrement dévouée à sa moitié qui n'avait pas le droit d'avoir une existence propre (bon, ça, ce n'était au final pas si loin que ça de la vérité, c'est sûr). Clairement, Jane n'allait pas attendre sagement Edward en faisant le ménage pendant qu'il bossait. Elle comptait bien travailler, elle aussi, il était même exclu qu'elle ne le fasse pas, et tant pis si la maison devait finir noyée sous la poussière. Quand il ajouta qu'une fille sage devrait se maquiller et porter de jolies robes, elle se sentie directement attaquée, et ça ça faisait mal. Oui, c'est vrai, elle ne se maquillait jamais, elle portait des vieux jeans et des T-shirts délavés, et ce n'était peut-être pas le summum de la séduction, mais elle avait l'impression de ne pas se ressembler quand elle se pomponnait de la sorte.

-C'est vraiment ça, que tu veux ?
demanda-t-elle alors, qui tentait de ne pas le demander trop sérieusement, mais qui ne pouvait s'empêcher de lui poser la question. Et de se remettre en question.

Si c'était ça, sa femme idéale, elle en était loin.



code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1769

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   Dim 30 Juil - 13:08

On ne doit pas jouer avec la Nature.
Edward le savait, Jane était susceptible, vraiment trop susceptible. C’était pour cette raison que le jeune homme n’avait pas spécialement eu de mal dans le passé à lui faire beaucoup de mal, ce qu’il ne voulait évidemment plus maintenant. Le jeune homme savait donc qu’il marchait constamment sur des œufs quand il taquinait son âme sœur, parce qu’elle pouvait très bien mal prendre une remarque qu’il faisait. Et généralement, ça ne loupait pas, Edward allait trop loin. C’était son souci, il avait un peu de mal à aller dans la demi mesure, il se dirigeait un peu dans la pente glissante de la situation. Parce que c’était toujours glissant. Edward se rendit bien compte qu’encore une fois, il était allé trop loin, parce que Jane pouvait difficilement lui cacher ce qu’elle ressentait. Elle sourit en lui affirmant que dans ce cas, il allait devoir changer de femme – c’est sur que son portrait de la femme sage n’avait absolument rien à voir avec Jane, mais c’était un peu le but de la manœuvre... manœuvre particulièrement maladroite comme d’habitude – mais le jeune homme se doutait qu’elle n’était pas non plus complètement « joyeuse ». Comme quand elle lui demanda si c’était vraiment ce qu’il voulait, d’un ton qui n’était pas trop sérieux non plus, mais rien que le fait qu’elle puisse poser la question en disait long. Edward savait que c’était ce genre de moment qui pouvait rapidement dérapé et quand il était question d’eux, il valait mieux se méfier. Parce qu’ils pouvaient rapidement aller dans les eaux troubles, que quand ils commençaient ils avaient du mal à s’arrêter, puisqu’ils étaient entraîné l’un par l’autre. Le jeune homme ne répondit pas tout de suite, se contentant simplement de regarder le visage de Jane.

« Tu penses vraiment que ça peut-être ce que je veux ? »
Demanda-t-il alors, se doutant donc trop du sérieux de la question de Jane. Il savait bien qu’il n’avait pas été très fin, mais c’était malheureusement sa marque de fabrique. Et la dernière chose qu’il avait envie, c’était de faire naître des doutes à Jane sur le fait qu’elle était la seule et unique personne qui comptait réellement, son âme sœur, la femme de sa vie (même s’ils avaient vraiment mis beaucoup trop de temps à s’en rendre compte). « Ça me saoulerait trop rapidement une femme comme ça. » Et il le disait sérieusement. « Et puis, à quoi bon être bien habillée et pomponné, je te préfère largement au naturel. Sans aucun superflu. » Ça changeait quoi une robe, un jean ? Le mieux c’était quand il n’y avait rien du tout. Le jeune homme ne pouvait pas nier que quand il l’avait vu à leur mariage, par exemple, il l’avait vraiment trouvé sublime, mais il l’a trouvait parfaite tout le temps. « Et en fait, j’ai aucun besoin d’une raison pour te faire plaisir. » Pour revenir à leur sujet de base, le fameux petit déjeuner au lit. « J’aime bien le faire. »

Et elle pouvait se targuer d’être la seule pour qui il faisait à ce point des efforts.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]   

Revenir en haut Aller en bas
 
On ne doit pas jouer avec la Nature [pv Ed <333]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» A trop jouer avec le feu, on finit par se brûler les doigts- PV La Reynie
» "Tu veux jouer avec moi ?" *Rire sadique de Chucky*
» Jouer avec un (ou des?) MUET(s) (et sourd?)
» A force de jouer avec le feu, on finit par se brûler.
» Ca t'amuse de jouer avec ma vie ? {PV Eros}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez Jane et Edward-