Partagez | 
 

 Orgueil et Préjugés ? On en est pas encore là !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 24

Message#Sujet: Orgueil et Préjugés ? On en est pas encore là !   Mer 31 Mai - 13:00

C’était compliqué, pour Erynn tout ou presque n’était qu’agression alors sortir hors de chez elle dans le confort relatif qu’elle pouvait avoir. En fait seul deux choses la faisaient sortir régulièrement dans le village : vendre ses baumes et s’instruire. La brune était consciente qu’elle lisait très mal et plus souvent qu’à son tour il lui été arrivé d’avoir des migraines consécutives à ses tentatives de lectures. Pour autant elle n’abandonnait pas, Erynn voulait être acceptée dans le village, mais elle avait bien conscience que cela ne se ferait pas en restant cloitrée chez elle. Alors plusieurs fois par mois la brune passait à la bibliothèque pour essayer par elle-même d’améliorer sa lecture et ses relations sociales. Dans ce lieu elle pouvait faire les deux, choisir un livre pas trop compliqué pour s’améliorer et échanger deux mots avec le bibliothécaire.

Quand elle disait deux mots, c’était presque littéralement, parler lui était difficile. En plus il lui restait la crainte, ancrée dans ses os que quelqu’un lui hurle dessus et soit violent avec elle. A cette simple pensée Erynn se figea dans la rue, se frotta les bras pour se rassurer au bout de longues minutes, avant de reprendre sa marche.

Une fois arrivée, elle s’engouffra dans un des rayons pour reprendre son calme et essaya de lire les titres des ouvrages entreposés…

Avec pas moins d’une demie heure Erynn choisit deux ouvrages, apparemment l’un portait sur le jardinage l’autre devait être des recettes de cuisine. Les deux pourraient lui etre relativement accessibles du fait des illustrations et du sujet, mais il y avait déjà en prévision une grosse migraine qui ferait irrémédiablement surface.

Dans un soupir la brune songea à se trouver une personne qui arriverait à lui apprendre ou plutôt à lui réapprendre la lecture. Mais c’était hautement improbable, pour l’instant sortir deux mots revenait de l’exploit alors rester de longues heures avec un inconnu dans sa maison ou ailleurs la terrifiait. Mais d’ores et déjà elle devait se sortir d’ici…

Un mouvement derrière elle la fit sursauter, un air de panique passa sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 303

Message#Sujet: Re: Orgueil et Préjugés ? On en est pas encore là !   Mer 31 Mai - 20:08


Orgueil et Préjugés ? On n'en est pas encore là !
A

rthur, ces derniers, laissait tant et si bien son esprit s'éparpiller à droite et à gauche qu'il finissait par en oublier ses fondamentaux. Oui, bien sûr, arrêter le Sorcier était la priorité absolue, et il ne devait pas ménager ses efforts pour parvenir à ses fins et le neutraliser pour de bon, c'est une certitude, oui, évidemment, sa relation avec Gwenn le rendait heureux et il voulait faire tout son possible pour qu'elle dure et pour débarrasser la jeune femme de ses démons, mais ces deux priorités ne devaient pas pour autant lui faire oublier qu'il avait également un travail, et un travail qu'il adorait par-dessus le marché, et qu'il fallait par conséquent qu'il ne néglige pas cet aspect de sa vie non plus. Ces derniers temps, il avait eu trop souvent la tête ailleurs, l'esprit accaparé par des dizaines et des dizaines de pensées, il fallait qu'il se recentre un peu. Quand il avait ouvert sa bibliothèque, ce matin-là, il s'était donc promis à lui-même d'oublier le reste et de se concentrer uniquement sur son travail. Chose plus facile à dire qu'à faire, d'autant que le matin, il n'y avait pas foule pour se presser dans les rayons de sa bibliothèque. Mais il tint bon, il remit un peu d'ordre parmi les ouvrages, choisit de mettre quelques nouveautés en valeur certaines nouveautés. Bref, il réussit plutôt bien son coup.

L'après-midi, les clients étaient plus nombreux, et il était plus simple de faire son ouvrage sans plus penser à autre chose, il aiguilla certaines personnes sur tel ou tel roman, tel ou tel ouvrage théorique, en conseilla d'autres qui venaient là sans idées précises. Le calme revint à peu près en milieu d'après-midi, et ce fut à ce moment-là qu'elle entra dans la boutique, Erynn Shaw, une femme qui semblait certes sympathique, mais avant tout craintive. Elle venait ici plusieurs fois par mois et il essayait de lui parler un peu, ce qui n'était pas des plus simples. Il avait constamment peur de la brusquer, il faut dire. Mais il faisait cet effort de patience, elle l'intriguait. Quand bien même il ne savait trop quoi faire pour l'aider. Il l'observait depuis son bureau depuis qu'elle était entrée dans la bibliothèque, la laissant vaquer entre les rayonnages, ne voulant pas trop s'imposer auprès d'elle, quand elle sembla trouver deux ouvrages à sa convenance, il osa tout de même s'essayer à une nouvelle tentative d'approche.

-Je peux t'aider ?




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 24

Message#Sujet: Re: Orgueil et Préjugés ? On en est pas encore là !   Jeu 1 Juin - 10:16

Prise sur le fait, alors qu’elle n’avait absolument rien entrepris de répréhensible Erynn laissa tomber les livres un air de panique sur le visage. Les mots prononcés lui rappelaient de mauvais souvenirs, ces mots-là elle les avaient entendus combien de fois alors qu’elle sortait dans le petit jardin devant la maison ou descendait à la cave…Son père disait ses mots avant de la corriger, parce qu’elle ne devait pas sortir ou qu’elle n’était pas sortie plus tot ou n’importe quelle raison en fait. Ce n’était pas l’important, ce qui l’était c’était ce que cela annonçait. Est-ce que l’homme face à elle allait la frapper ? Elle était sure qu’elle n’avait rien fait de mal mais en était-elle vraiment sure. Peut-être qu’elle avait abimé les livres en les faisant tomber ?

Instinctivement Erynn fit deux pas en arrière, il fallait qu’elle se protège, qu’elle se cache, qu’elle s’enfuit. Même si elle n’avait rien fait de mal et Arthur non plus d’ailleurs. Ce n’était pas la jeune femme qui était aux commandes de son corps mais une sorte de pilote automatique, un instinct de survie qui lui intimait que l’homme en face d’elle allait lui faire du mal. Conditionnée par les années de sévices offerts par son père, elle opta pour une retraite stratégique derrière un rayonnage alors que son cœur battait la chamade. Exit les efforts pour sortir de sa maison et affronter les gens dehors.

Terminé les prises de risque à échanger trois mots avec un inconnu. A présent elle était revenue des années en arrière avec les fantômes de son passé. Mais elle comprenait aussi que ce n’était pas son père, donc peut être pourrait-il entendre raison, si elle s’excusait platement et sincèrement il était possible qu’il ne la corrige pas pour les livres. Il faudrait qu’elle essaye et puis là derriere le rayonnage elle pourrait toujours fuir plus loin si jamais le brun décidait que des excuses ne suffisaient pas.

Je suis désolée pour les livres…

C’était à peine audible, mais pour la rebouteuse c’était le maximum sonore qu’elle pouvait produire

Me faites pas de mal ….


Dernière édition par Erynn Shaw le Dim 11 Juin - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 303

Message#Sujet: Re: Orgueil et Préjugés ? On en est pas encore là !   Jeu 1 Juin - 21:11


Orgueil et Préjugés ? On n'en est pas encore là !
A

rthur fut totalement prise au dépourvu par la mystérieuse jeune femme quand cette dernière, en entendant le son de sa voix, lâcha les livres qu'elle tenait entre sa main et alla se cacher derrière un rayonnage voisin. A force de l'observer à distance, il avait bien compris qu'elle était farouche, craintive, sans savoir pourquoi, mais il ne s'était pas imaginé que les quelques mots qu'il avait prononcés auraient un tel impact sur elle. Il s'était, après tout, contenté de prononcer une phrase qu'il disait bien souvent, et à tous ses clients, quand il les sentait perdus ou indécis. Il avait le sentiment d'être un minimum utile quand il pouvait prodiguer l'un ou l'autre conseil aux personnes qui venaient dans sa librairie, mais manifestement, et même s'il avait pensé avoir parlé sans l'ombre d'une agressivité mais avec sa douceur et son professionnalisme habituels, il s'était trompé. Et maintenant, il se demandait quoi faire pour réparer les morceaux, il avait le sentiment d'avoir fait un immense affront à son interlocutrice, quand bien même il s'était en réalité contenté de lui adresser la parole.

Il se pencha le temps de ramasser les livres qui étaient tombés par terre. Il ne put s'empêcher de les examiner et de les épousseter un peu, réflexe professionnelle. C'étaient des ouvrages qui avaient déjà bien servi, et qui par conséquent en avaient vu d'autre, la chute ne leur avait pas particulièrement fait de mal. Les livres restaient en relativement bon état. Alors que son regard contemplait les deux couvertures, la voix faible d'Erynn s'éleva. Elle s'excusa pour les livres. Elle n'avait pas besoin de le faire. Si Arthur avait une tendresse toute particulière pour ces objets, il reconnaissait et admettait sans difficulté qu'une maladresse pouvait arriver à tout le monde. Et il n'était pas le dernier à en avoir fait tomber, des bouquins, d'ailleurs. Ce fut néanmoins les mots qu'elle prononça ensuite qui l'alarmèrent le plus et le prirent complètement au dépourvu, alors qu'elle le supplia de ne pas lui faire du mal. Avait-il donné l'air d'être si agressif que cela ? Ne sachant pas les traumatismes qu'Erynn avait traversés, il était totalement décontenancé.

-Je n'ai pas l'intention de te faire du mal,
dit-il, déstabilisé, incapable de savoir quelle attitude adopter face à un tel désarroi. Et ce n'est pas grave du tout, pour les livres, ça arrive à tout le monde.

Il songea à se rapprocher mais préféra rester à distance. Ainsi, il lui prouverait qu'il ne lui voulait effectivement aucun mal.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 24

Message#Sujet: Re: Orgueil et Préjugés ? On en est pas encore là !   Ven 2 Juin - 11:58

Terrifiée derrière son rayonnage, Erynn attendait de savoir à quelle sauce elle allait être mangée. Il n’en avait pas fallu longtemps pour qu’il se mette à l’agresser à peine quelques mots espacés de plusieurs semaines. Certes elle avait fait tomber les ouvrages…mais ce n’était pas grave ? Il venait bien de dire cela ?  Cela la rebouteuse ne voulait pas y croire, même s’il n’avait jamais été agressif durant l’intégralité de leurs très courts échanges… Mais il pouvait toujours mentir, l’appâter avec des mots gentils avant de la corriger comme il se devait. Son père lui avait fait le coup très souvent pour ne pas qu’elle s’en rappelle et ne prévoit le coup.

Mais le bibliothécaire n’était pas son père, ni un autre membre de sa famille, certes ce n’était surement pas un saint descendu sur terre mais elle pouvait lui accorder le bénéfice du doute, après tout elle avait décidé de se mêler aux gens du village. Il fallait qu’elle redouble d’efforts
Prenant de longues respirations pour se calmer Erynn sortit un coin de tête de derrière la bibliothèque qui la protégeait pour voir son interlocuteur. Il était accroupi avec les livres en main, un air surpris sur le visage. La petite brune attendit encore quelques secondes avant de sortir complètement de sa ligne de défense. Elle se doutait, surtout avec l’air que le bibliothécaire affichait que cela n’était pas un comportement normal. Il faudrait qu’elle s’excuse et surtout trouve quelque chose à dire, pour que leurs prochains échanges soient aussi courtois que les premiers. Avant ce bref et malencontreux incident.

Désolée, je …j’ai été surprise. Je n’ai pas l’habitude d’avoir quelqu’un dans mon dos
 
Ce n’était pas faux, en plus la plupart des gens auraient été surpris par quelqu’un dans leur dos… juste sa réaction qui avait été disproportionnée. Largement


Dernière édition par Erynn Shaw le Dim 11 Juin - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 303

Message#Sujet: Re: Orgueil et Préjugés ? On en est pas encore là !   Ven 2 Juin - 19:12


Orgueil et Préjugés ? On n'en est pas encore là !
E

rynn daigna finalement quitter sa cachette pour ne plus se dérober à son regard, ce qui ne semblait pas être une mince affaire pour elle. Il avait vraiment dû lui arriver quelque chose, dans la vie, et quelque chose de terrible, pour qu'elle ait fini par avoir un tel rapport aux autres, par être si craintive, si farouche. Elle s'excusa, lui apprenant qu'elle avait été surprise, qu'elle ne s'était pas attendue à le voir dans son dos. Peut-être, en effet, aurait-il dû se signaler, se racler la gorge, quelque chose comme ça, mais il ne s'était pas imaginé une réaction à ce point excessive, et pour la peine, il n'avait pas su se comporter en conséquence. Il le retiendrait pour la prochaine fois. S'il y avait une prochaine fois, car Erynn refuserait peut-être de remettre les pieds dans sa bibliothèque ou bien lui-même s'abstiendrait-il de l'aborder une fois encore afin d'éviter de l'effrayer inutilement. Il choisit malgré tout de répliquer avec humour, ne serait-ce que pour temporiser une situation qui ne méritait vraiment pas que son interlocutrice se mette dans tous ses états.

-Désolé, je veillerai à te contourner, la prochaine fois,
dit-il alors tout en étant convaincu que sa petite tentative d'humour avait toutes les chances de foirer. Et pour cause, il n'était vraiment pas un humoriste né. Il avait toujours eu grand peine à faire des traits d'esprit, et plus encore à rendre ces derniers compréhensibles et à convaincre son entourage qu'ils étaient bel et bien drôles. Avec prudence, de crainte que le moindre mouvement un peu rapide ne l'effraie à nouveau. Il avait le sentiment d'être face à un animal effarouché, et il prenait donc toutes les précautions du monde pour ne pas l'intimider. Tiens. Tu veux emprunter ces livres ?

Il ne voulait pas lui forcer la main non plus, mais il tenait à l'encourager malgré tout, pour ne pas qu'elle quitte la bibliothèque les mains vides si son intention était au final de prendre quelques ouvrages pour les emporter chez elle. Il était encore destabilisé par tout ça, il ne savait du coup pas comment s'exprimer avec elle, et le faire d'une façon qui ne l'inquiète pas une fois encore.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 24

Message#Sujet: Re: Orgueil et Préjugés ? On en est pas encore là !   Sam 3 Juin - 12:10

Malheureusement les gens n’agissaient pas de cette manière quand ils étaient surpris, ils émettaient un hoquet de surprise certains sursautaient et d’autres encore faisaient les deux. Mais ils ne se cachaient pas comme si c’était le jugement dernier et ne mettaient pas de longues minutes à revenir parler aux gens qui les avaient surpris. Bref, Erynn savait que ses fantômes la hantait toujours mais également que le bibliothécaire semblait suffisamment compréhensif pour ne pas lui en tenir rigueur.

Ainsi la rebouteuse se nota mentalement qu’il s’agissait là d’un homme gentil.
C’était naïf, voire enfantin d’apposer ainsi des noms sur les gens de les labelliser aussi facilement. Mais parfois les choses n’étaient pas si compliquée et le monde n’avait pas forcément uniquement des nuances de gris. En plus il s’excusa et lui assura que la prochaine fois il ferai attention, ce à quoi son visage ne put qu’esquisser un petit sourire délicat et discret.

Se serait gentil …

Si c’était un trait d’esprit il passa loin, très loin de la compréhension de la brune, qui n’avait pas l’habitude entre ses quatre murs d’avoir déjà des gens chez elle, mais encore moins de ceux qui pouvaient faire de l’humour. Peut-être qu’un jour en restant parmi les humains elle apprendrai ce genre de choses mais pour le moment c’était juste hors de portée.

Lorsqu’il lui tendit les deux livres Erynn s’approcha pour les saisir, une partie d’elle voulait partir, fuir cet endroit qui lui avait fait peur pour ne plus y revenir. La brune savait que si elle prenait les livres et partait très probablement jamais elle ne remettrai les pieds dans l’établissement.
Ce n’était pas ce qu’elle voulait.

De ce fait il fallait qu’elle reste encore, qu’elle parle qu’elle lise dans cet endroit pour y imprégner de nouvelles sensations de préférence non désagréable.

Est-ce que…se serait possible de …les consulter sur place ?

Ainsi même si ce serait stressant, avec le monde le bruit qui en découlerai et l’endroit qu’elle ne connaissait pas vraiment, cela la forcerai à se familiariser avec l’endroit et peut etre en prime tenter une conversation de plus de trois phrases avec le tenancier des lieux ?


Dernière édition par Erynn Shaw le Dim 11 Juin - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 303

Message#Sujet: Re: Orgueil et Préjugés ? On en est pas encore là !   Sam 3 Juin - 15:37


Orgueil et Préjugés ? On n'en est pas encore là !
A

rthur esquissa un sourire quand son interlocutrice lui répondit que ce serait gentil, en effet, de la contourner la prochaine fois plutôt que d'apparaître dans son dos. Si lui-même avait tenté de faire une plaisanterie (visiblement peu réussie), il avait le sentiment que le propos de son interlocutrice, lui, était parfaitement sincère. Dans ce cas, alors, Arthur prendrait d'autant plus soin de ne plus lui causer une telle frayeur dans tous les cas. quoi qu'il en soit, il semblait qu'Erynn s'était détendue, et au final, c'était tout ce qui importait. Il n'aimait pas l'idée de causer de telles frayeurs à qui que ce soit (si ce n'est à ses pires ennemis, mais son interlocutrice n'avait aucune raison d'appartenir à cette liste). Erynn accepta de se rapprocher de lui pour récupérer les livres qu'il lui lui avait tendus et qu'elle semblait vouloir emprunter. Ce faisant, elle lui demanda si elle pouvait les consulter sur place. Bien sûr qu'il n'y voyait aucun inconvénient. C'était une bibliothèque, après tout, elle avait parfaitement le droit de consulter les ouvrages sur places, c'était même l'un des usages inhérents à une bibliothèque. Il hocha donc la tête avec un sourire compréhensif. Il aurait pensé que son interlocutrice préfèrerait s'isoler pour lire, elle qui paraissait si farouche, mais ce n'était visiblement pas le cas, alors soit. Si cela pouvait lui permettre de se sociabiliser un peu, alors tant mieux.

-Bien sûr.
Il désigna d'un geste de la main l'espace constitué de quelques tables et de bancs offrant à qui le désirait de s'installer et de lire un peu, voire de travailler, comme le faisaient certains, même si pour le moment, les lieux étaient relativement calmes et déserts. Tant mieux sans doute, cela désarçonnerait moins la jeune femme. Tu peux t'installer ici et rester autant que tu le souhaites jusqu'à la fermeture de la bibliothèque. Il marqua une légère pause. Maintenant, il valait sans doute mieux qu'Arthur retourner à ses occupations et laisse son interlocutrice faire les choses dans son coin. Elle n'avait sans doute pas envie qu'elle reste une fois encore dans son dos. Le mieux restait de la laisser faire comme elle voulait et de rester à sa disposition si jamais elle le souhaitait. N'hésite pas à venir me trouver si tu as la moindre question.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 24

Message#Sujet: Re: Orgueil et Préjugés ? On en est pas encore là !   Lun 5 Juin - 19:34

Peut être que dans d'autres temps, si la vie d'Erynn n'avait pas commencé de façon aussi chaotique, Elle aurait pu avoir une relation poussée avec le bibliothécaire. Pas forcément romantique, mais ils auraient pu facilement être amis. Ou peut être que si la vie ne lui avait pas fait si peu de cadeau la rebouteuse aurait été une infâme pimbêche telle sa tante. Mais se projeter en conjectures n'aidaient pas le présent.

Pour cela quand le brun accéda à sa demande, prouvant par la même que ses propos étaient vrais il ne lui en voulait pas avec les livres . la brune se dirigea docilement vers les tables ses ouvrages en main. Bien évidemment elle remercia Arthur cet homme là était très prévenant.

Le présent c'était de s'installer pour déchiffrer les caractères sur le document les assembler et comprendre le mot qu'il signifiait  et recommencer sur toute la ligne pour découvrir le semblant de sens que tout cela pouvait avoir. bon pour des recettes de cuisine et de la botanique, on devinait relativement  vit où l'on voulait en venir surtout quand il y avait des images un peu partout.
Néanmoins Erynn étudia les lettres et les mots qu'ils formaient, avec le temps elle arriverait à lire comme les autres. Mais elle devait s'en rendre compte, se serait plus facile avec de l'aide. Bien que l'idée même de rester dans un endroit clos avec une autre personne l'angoissait pas mal. Elle ne pourrait pas prendre le temps de tout faire par elle seule...

Alors peu avant la fermeture, la rebouteuse se leva  pour se diriger vers le bureau ou le brun était assis . Il ne l'avait pas plus dérangé que cela, durant le reste de l'apres midi et c'etait lui qui lui avait proposé de venir le voir.

Dites, je.... j'ai du mal à lire ....

Oui même un livre de cuisine ....Premier aveu de faiblesse, est ce le plus dur passé à n'en pas douter .
Vous connaitriez quelqu'un pour m'apprendre ?

Voila là le plus dur était passé, il faudrait juste que le bibliothécaire ne la mange pas, ne lui fasse pas peur , lui conseille quelqu'un qui lui ferait le moins peur possible et qu'elle n'ai pas à expliquer pourquoi elle était aussi mauvaise alors que l'école était obligatoire.


Dernière édition par Erynn Shaw le Dim 11 Juin - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 303

Message#Sujet: Re: Orgueil et Préjugés ? On en est pas encore là !   Mer 7 Juin - 19:46


Orgueil et Préjugés ? On n'en est pas encore là !
L

a jeune femme ayant récupéré les livres qu'elle avait choisi de feuilleter, elle avait respecté les recommandations du bibliothécaire et était allé s'installer dans l'espace dédié aux lecteurs qui préféraient lire les ouvrages sur place plutôt que de les emprunter. Dans un premier temps, Arthur avait jeté des regards réguliers et furtifs en direction de la place qu'Erynn avait choisi, avant tout pour s'assurer que tout allait bien pour elle. Il ne savait pas trop quoi penser d'elle, mais ce qu'il savait, ce qu'il voyait du moins, c'est qu'elle avait l'air fragile, et même s'il ne pourrait peut-être pas grand-chose pour elle, il voulait au moins veiller à ce que personne ne vienne la déranger ou la perturber... Certains pourraient se montrer moins patients et compréhensifs que lui si elle agissait avec eux comme elle avait agi avec lui. Enfin, va savoir. Dans tous les cas, ses zyeutages se firent de moins en moins courants à mesure que les heures défilaient, puis finalement, accaparé par ses propres affaires, il ne prit plus vraiment garde à Erynn et vaqua à ses propres occupations. Installé à son bureau, il gérait quelque paperasse administrative un rien rébarbative.

Ce qu'il avait à faire n'avait rien de franchement passionnant, mais avait le mérite de faire passer le temps, si bien que quand arriva l'heure de la fermeture, Arthur n'avait pas le moins du monde vu le temps passer, mais il allait falloir qu'il songe à fermer les lieux bientôt. Ce fut alors qu'Erynn vint le trouver et lui confia qu'elle rencontrait des difficultés à lire. Rares étaient les personnes qui ne maîtrisaient pas les rudiments de la lecture à l'âge d'Erynn, mais il ne posa pas la moindre question, c'étaient tout de même des cas de figure qui pouvaient se présenter. Le lycan regrettait seulement que son interlocutrice ne lui en ait pas parlé directement, il aurait pu la conseiller et l'aider. Maintenant, il était un peu trop tard.

-Eh bien, je ne sais pas trop. Je peux faire passer une annonce ici, si tu veux ?


Cela pourrait bien intéresser l'un des clients de la bibliothèque, qui sait. Lui-même l'aiderait bien dans les mesures du possible, mais il était très occupé et pouvait rarement s'occuper d'une seule personne.

-Cela dit, quand tu es ici et que tu rencontres des difficultés dans ta lecture, il ne faut pas hésiter à venir me poser des questions.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 24

Message#Sujet: Re: Orgueil et Préjugés ? On en est pas encore là !   Ven 9 Juin - 13:29

L’après-midi avait été riche en émotions pour Erynn, pour le reste du monde il n’y avait rien eu d’extraordinaire. Une journée encore un peu chaude et lumineuse typique de fin d’été, les gens vaquaient à leurs occupations premières ou secondaires…Non vraiment rien de flagrant, même pas une dispute dans les rues ou une altercation quelconque. Comme si la vie au village était sereine…  Mais pour la rebouteuse rien n’avait été calme simple ou serein, loin de là.

Elle était sortie du confort et de la sécurité de sa maison, avait progressé dans les rues du village en croisant des inconnus … Ce qui déjà était terrifiant en soi. Mais elle avait tenu bon et était entrée dans la bibliothèque. Là, le bibliothécaire lui avait fait une frayeur de tous les diables et il s’en était fallu de peu pour qu’elle s’enfuie sans se retourner jusqu’à sa maison. Encore une fois elle n’avait pas cédé à la peur et était restée toute la journée dans une pièce inconnue entourée de gens inconnus potentiellement dangereux pour sa sécurité et son intégrité physique.
Vraiment elle était d’une hardiesse qui ne pouvait que susciter des éloges, pour peu que l’on connaissait ses antécédents. L’apres-midi des autres en Notre Terre n’était peut-être pas extraordinaire mais pour la brune il l’était indéniablement.

Pour terminer elle avait non seulement entamé une conversation plus ou moins poussée (selon ses propres critères) avec un membre du sexe opposé et lui avait exposé ses faiblesses pour y trouver conseils, avis et en supplément possible …. une solution.

Et cet homme y était arrivé.

Il lui avait proposé non pas une mais deux alternatives, la première de laisser une annonce si quelqu’un voulait se charger de lui enseigner les étapes supérieures de la lecture et l’autre qu’elle puisse venir directement lui demander de l’aide quand elle s’instruisait sur place. Erynn répondit d’un hochement de tête parce que ses émotions ne lui permettrai probablement pas d’avoir un timbre correct et adéquat à la situation, sa voix risquait de partir on ne sait où.

Je vous dérange déjà assez, vous êtes gentil …merci

Elle avait conscience de ne pas agir comme tout le monde et cela devait irrémédiablement causer un travail supplémentaire au brun il n’y avait qu’à voir les regards inquiets qu’il avait posé régulièrement.


Dernière édition par Erynn Shaw le Dim 11 Juin - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 303

Message#Sujet: Re: Orgueil et Préjugés ? On en est pas encore là !   Ven 9 Juin - 18:27


Orgueil et Préjugés ? On n'en est pas encore là !
A

rthur se sentait un peu maladroit en présence d'Erynn, parce que la sensibilité toute particulière de son interlocutrice l'invitait à prendre sur lui et à faire preuve d'une immense précaution afin de ne pas heurter ses sentiments, afin de ne pas l'angoisser ou la braquer... Il avait le sentiment d'avoir face à lui un oisillon blessé, tombé du nid et qui avait besoin de secours afin de pouvoir voler de ses propres ailes. Il ne savait pas s'il était le mieux disposé pour lui apporter un semblant d'aide, sachant qu'il n'était pas forcément la personne la plus équilibrée qui existe, c'était même tout l'inverse. Erynn, en tout cas, semblait accepter l'idée qu'il passe une annonce, ce qui était certainement une bonne chose car de nombreuses personnes devaient être plus qualifiées que lui-même pour lui adresser le soutien adéquat. Pour sa part, il ferait de son mieux quand elle passerait le pas de sa bibliothèque pour qu'elle se sente à l'abri et dispose de ce dont elle avait besoin. Arthur n'était pas faiseur de miracles, et il ne connaissait pas assez Erynn non plus pour savoir exactement de quelle façon lui apporter son soutien, mais il faisait les choses à son échelle, et cela semblait porter ses fruits. C'était déjà ça, après tout.

-De rien, mais tu ne me déranges pas, ne t'en fais pas,
se sentit-il l'obligation de la rassurer quand elle avança cette affirmation. Arthur ne voulait pas qu'elle pense ainsi.

Est-ce qu'il était vraiment "gentil", comme elle le soulignait ? Il n'en savait trop rien. Il se contentait de faire ce qui lui semblait être naturel, sans partir à la chasse aux compliments, loin s'en faut. Arthur était d'un naturel relativement altruiste, quand ses projets ne le coupaient pas des autres. Le bibliothécaire avait la nette impression de se trouver face à une femme seule, et qui manquait d'appuis. Il n'était pas la béquille la plus stable du monde, mais il pouvait bien la soutenir un peu le temps qu'elle trouve ses marques. Cette conversation semblait déjà être un début prometteur, pour elle.

-Je vais devoir fermer...
, lui apprit-il alors, un peu embarrassé, au fond, parce qu'il ne voulait pas lui donner l'impression qu'il lui claquait la porte au nez. Mais c'était un fait, il était temps pour lui de fermer la boutique.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 24

Message#Sujet: Re: Orgueil et Préjugés ? On en est pas encore là !   Mer 14 Juin - 11:34

Le Soulagement .

Vraiment, Erynn était soulagée de toute cet après-midi riche en émotions. Déjà parce qu’il se finissait et que son palpitant allait enfin pouvoir se calmer un peu. Mais aussi parce qu’elle avait vaincu pas mal de peurs, il lui en restait bien d’autres néanmoins. Mais elle avait fait un premier pas et ne c’était pas enfuie. La brune avait tenu bon et alors que la journée se finissait elle pouvait se féliciter mentalement. En bonus elle avait parlé à la même personne, sans baisser les yeux ou perdre ses mots et avait quasi tenu une conversation, quand bien même cette dernière c’était constituée d’heures de silences et de moment de flottement. C‘était déjà une victoire en soi et non des moindres.

Il prenait encore le temps de la rassurer, elle ne le dérangeait pas. Alors qu’elle devait pourtant prendre ostensiblement du temps qu’il devait utiliser pour son travail mais il n’en montrait rien. Un petit sourire de contentement se posa sur son visage avant qu’il ne lui rappelle que la bibliothèque fermait. S’il était embrassé, la surprise fit monter le rouge aux joues d’Erynn qui écarquilla les yeux de honte et de gène mêlé avant de s’excuser platement de lui prendre encore son temps. Elle ramassa bien vite ses affaires et fit place nette sur la petite table où elle avait travaillé en un temps record.

Pardon de vous avoir gardé. fit elle rapidement encore sous l’émotion

Il faudrait qu’elle s’excuse mieux que cela et le remercie par la même occasion, peut-être avec quelques douceurs ou un assortiment de baumes qu’il pouvait utiliser. Elle y réfléchirait plus avant chez elle, au calme, pour faire au mieux. Pour faire quelque chose de bien, à hauteur de ce que lui avait offert Arthur. Ce qui lui avait semblé naturel était pour Erynn exceptionnel.

Passez une bonne soirée monsieur.

Sur ces mots la brune partit à toute vitesse, comme si le diable était à ses trousses, pour retrouver le calme de sa maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Orgueil et Préjugés ? On en est pas encore là !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Orgueil et Préjugés ? On en est pas encore là !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Orgueil et préjugés (27/11 - 19h55)
» Avec orgueil et préjugés - Loevarez
» Orgueil et préjugé (mini-série)
» Orgueil et Préjugés [Samantha & Jordan]
» Galerie de Bree ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Place du marché-