Partagez | 
 

 Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 198

Message#Sujet: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Mer 31 Mai - 21:23


Bien mal acquis ne profite jamais
L

e vol n'était pas quelque chose qui dérangeait en soi Dean, du moment que cela lui profitait, mais il supportait bien moins le chapardage quand cela venait directement lui causer du tort. Et en l'occurrence, oui, il rencontrait de sérieux soucis de chapardage dernièrement. Quelqu'un avait mis en péril tous ses plans dernièrement, en dérobant les fioles de potion que lui et ses sbires avaient pris grand soin de préparer pour pouvoir les revendre à prix d'or, en passant des marchés tout sauf honnêtes. Quelqu'un avait joué les Robin des Bois de pacotille et avait bousillé tous ses plans. Oui, vraiment, le vol, quand il jouait en sa défaveur, l'incommodait plus que largement. Mais ce n'était pas au motif de ce chapardage en particulier qu'il s'était rendu sur la place du marché ce jour là, chose exceptionnelle pour lui. Non, il venait voir une personne en particulier, personne qui devait avoir quelque cjose qui lui appartenait, il en était quasiment certain.

Il avait pris toutes les précautions possibles pour cette visite exceptionnelles, des gants, un chapeau et des lunettes de soleil, tout ce qu'il fallait non pas pour passer inaperçu, mais dans le but, plutôt, de se protéger au maximum de son pire ennemi, à savoir le soleil. Sa maladie, malheureusement incurable malgré tous ses efforts, lui interdisait une trop longue exposition à la lumière naturelle. Heureusement pour lui, le ciel était plutôt nuageux, ce jour-là, c'était à son avantage. Il parcourut donc les différents étals, les uns après les autres, jusqu'à tomber sur celui qui l'intéressait. La femme qui se trouvait là vendait des onguents, des baumes et autres cataplasmes, et le Sorcier ne mit pas bien longtemps à reconnaître ses créations... C'était donc bien elle, elle qui avait dérobé son précieux carnet. Ni une ni deux, l'homme se rapprocha et la salua, de son habituel ton poli et avenant dont il fallait se méfier comme de la peste.

-Bonjour, mademoiselle.
Peut-être n'en était-elle pas une, de mademoiselle, mais il voulait la brosser dans le sens du poil, tout simplement. Vous proposez de nombreuses choses, dites-moi. Vous avez tout préparé vous-mêmes ? Ce sont vos propres recettes ?

Le poisson était ferré, restait à savoir s'il allait mordre à l'hameçon ou non. Dean avait bon espoir en tout cas.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 25

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Jeu 1 Juin - 10:17

Il faisait un temps idéal pour Erynn, le soleil était caché par de nombreux nuages ce qui empêchait les températures sur la place du marché d’être trop intenses. Le second effet était que les potentiels acheteurs venait pour acheter et non se promener et ne s’attardaient pas plus que nécessaire sur les différents étals, pas de longues conversations qui pourraient la mettre mal à l’aise. Parler lui était toujours un peu difficile. Donc la situation n’était pas parfaite, mais la brune s’en accommodait plutôt bien.

Les ventes aussi furent au rendez-vous, puisqu’elle troqua un joli châle en crochet contre une séries de baumes contre les douleurs dentaires d’un bébé et contusions bénignes. La mère semblait ravie de son achat sachant que ses bambins pourraient enfin gambader sans qu’après ils ne lui agressent les tympans en pleurant. Elle plia soigneusement son nouveau vêtement et espéra que son prochain client aurait d’autres choses que des vêtements à troquer. La nourriture passait toujours bien comme moyen de règlement en notre terre.

Son client d’après ne lui inspira pas confiance le moins du monde, déjà de base personne ne lui inspirait confiance, mais celui-là c’était pire. Il cachait son visage et avait recouvert presque tout son corps de tissus. Non, définitivement, Erynn ne voulait pas avoir affaire à lui. Néanmoins elle se fit violence après tout elle voulait s’intégrer au village malgré les racontars et les superstitions dont elle était la victime.

Au lieu de choisir, ou demander ce qu’il désirait le vieil homme voulu lui faire la conversation. Avec une femme pour qui aligner trois mots revenait pas de l’exploit mais presque. Elle prit une profonde inspiration comme pour se donner du courage et ne pas s’enfuir comme une biche qui venait de voir un loup. Elle aurait le rôle de la biche…Alors elle se força a esquisser un petit sourire et se mit en devoir de répondre.

Oui monsieur et non la recette est familiale.

Enfin c’est ce qu’elle en avait déduit, vu que le carnet dont elle se servait semblait être vieux et était chez elle (enfin pour l’époque c’était chez son père mais c’est un détail) peut-être était-ce sa mère ou sa grand-mère qui avait consigné les recettes qu’elle proposait, voire un autre membre de la famille qu’est ce qu’elle en savait.

Quelque chose vous intéresse ?

Et voilà comment on pulvérisait ses records de conversation son interlocuteur pourrait s’en gausser.


Dernière édition par Erynn Shaw le Dim 11 Juin - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Jeu 1 Juin - 21:46


Bien mal acquis ne profite jamais
E

lle avait préparé elle-même tous les baumes, onguents et cataplasmes proposés sur son étal. En soi, déjà, Dean devait bien reconnaître que c'était assez exceptionnel de la part d'une simple humaine. Certes, certaines de ses recettes ne nécessitaient aucune touche de magie, si bien qu'un non-sorcier pouvait tout à fait s'adonner à l'exercice, mais toutes demandaient tout de même autant de patience que d'extrême précision, alors oui, force lui était d'admettre que cette femme devait être douée... ce qui ne la sauverait pas pour autant, au demeurant. Car ce n'était pas de ses compétences, qu'il voulait se faire le témoin, juste de son larcin, et à ses yeux, ce dernier était évident. Il ne goûtait d'ailleurs pas à l'excuse de son interlocutrice quand cette dernière affirma que toutes ces recettes étaient de famille, cela ressemblait bien au jargon des vendeurs, qui partaient du principe que n'importe quel article gagnait en valeur pour peu qu'il soit "familial", billevesées.

Erynn lui demanda ensuite si quelque chose l'intéressait, et bien entendu, Dean ne put que rebondir sur cette interrogation. Oui, bien sûr que quelque chose l'intéressait, ce n'était pas pour rien qu'il avait pris le risque de se montrer au village, et sur une place largement fréquentée qui plus est, même s'il connaissait la plupart de ces recettes de tête, il tenait à récupérer son dû, et il tenait plus encore à apprendre à son interlocutrice quels châtiments l'on peut endurer quand on a l'audace de s'en prendre au Sorcier. Oui, bien sûr, il se trompait de cible. Mais cela, Dean n'en avait pas conscience. Il se contentait de ce qu'il voyait, et cette femme était seule devant son présentoir en plus de reconnaître que toutes ces préparations au demeurant réussies étaient de son cru.

-Quelque chose m'intéresse en effet, oui, répondit-il sur le même ton qu'il avait employé pour l'aborder, aimable pour qui ne pouvait réaliser qu'il était menaçant (mais pour l'heure, son apparence ne devait de toute façon pas trahir les meilleures intentions du monde). J'aimerais récupérer ce qui m'appartient. Il tendit la main dans sa direction. Rendez-moi mon carnet, je vous prie.

C'était sans doute trop cérémonieux, et sans doute ne l'avait-elle même pas sur elle, mais Dean avait toujours eu un faible pour tout ce qui était un rien dramatique ou théâtral.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 25

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Ven 2 Juin - 11:59

La brune prenait sur elle de rester sur la place, de supporter les bruits environnants et les gens alors qu’elle aurait voulu rester chez elle. Au moins là elle pouvait agir sur son environnement et si l’angoisse la prenait elle pouvait toujours se réfugier à la cave le temps de se calmer. Mais là elle était exposée a toutes sortes d’agressions  sur lesquelles elle n’avait aucun rayon d’action. Le pompon étant pour ce client potentiel face à elle. Erynn n’aimait pas la façon qu’il avait de la regarder, de trainer ses doigts sur sa marchandise et sa façon de parler si elle était polie lui donnait une impression dérangeante, comme si un escargot était sur sa peau.

Heureusement quand elle demanda si quelque chose l’intéressait il répondit à l’affirmative, ainsi il pourrait prendre ce qu’il désirait et s’en aller…loin de préférence.

La suite la laissa perplexe…ce qui lui appartenait ? Mais elle n’avait rien à lui puisque c’était la première fois qu’ils se voyaient alors la brune ne pouvait logiquement rien détenir d’elle…

Je n’ai rien à vous, c’est la première fois que l’on se voit… répondit elle sans once de malice

C’était vrai le carnet qu’elle utilisait pour confectionner ses recettes était dans sa famille ou du moins il était chez elle. Il ne pouvait appartenir de facto à ce vieil homme …a moins que …ce ne soit une des nombreuses tentatives de sa tante pour la trainer dans la boue et lui faire perdre sa maison. Ce ne serait après tout pas la première fois que ce qui lui restait de famille lui posait des pièges parce qu’elle était une sorcière et qu’elle avait causé la mort de son propre père…Bref quel que soit cet homme il valait mieux qu’elle s’en aille

Je vais m’en aller.

Elle n’ajouta rien de plus et commença à ranger son étal.


Dernière édition par Erynn Shaw le Dim 11 Juin - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Ven 2 Juin - 20:24


Bien mal acquis ne profite jamais
E

ffectivement, c'était la première fois qu'ils se voyaient, ou du moins, c'était la première fois que Dean voyait son interlocutrice, mais un tel argument ne pouvait certainement pas être suffisant au regard du Sorcier. Si ce dernier faisait au mieux pour incarner toute la vigilance du monde, il n'empêche que certaines choses échappaient parfois à son attention. En l'occurrence, ce n'était pas parce qu'il n'avait jamais vu Erynn auparavant qu'elle-même n'avait jamais eu l'occasion de le voir. Et même, il n'était pas nécessaire qu'elle l'ait vu pour lui dérober son carnet, puisque Dean ne l'avait pas eu constamment sur lui.

Il suffisait tout autant que la jeune femme soit entrée dans les grottes sans être surprise (une perspective déplaisante s'il en est, car cela signifiait qu'il allait devoir reconsidérer ses mesures de sécurité de manière drastique) et soit tombée sur le bon document. Non, Erynn ne s'en sortirait pas à si bon compte. Dean voyait les faits, les faits bruts, et les faits voulait que le fruit de SON travail se retrouve maintenant sur l'étal d'une parfaite inconnue qui niait en bloc avoir dérobé quoi que ce soit quand bien même toutes les preuves se trouvaient sous le nez du sorcier.

-Si j'étais vous, je n'irais nulle part,
répondit-il d'un ton calme et très posé. Et puis quoi encore ? Elle ne lui échapperait pas sous le seul prétexte de vouloir prendre la fuite, certainement pas. Dean savait ce qu'il voulait, et à présent, il comptait bien l'obtenir par tous les moyens à sa disposition. Il ne la laisserait pas lui échapper, non. Faites mine de partir et croyez bien que vous le regretterez amèrement. Et il ne plaisantait pas. S'il voulait faire payer son impudence à son interlocutrice, il en avait les moyens, et très largement, il n'avait guère l'intention de s'en priver. Ne faites donc pas tant d'histoire, contentez-vous de me rendre mon carnet, et nous serons quittes.

Serait-ce vraiment le cas ? Il y avait fort à parier que non. Dean Appers n'était pas de nature à se laisser humilier. Ce qu'il aimait par-dessus tout, c'était garder le contrôle, et ce n'était pas parce qu'il l'avait perdu l'espace d'un instant qu'il comptait laisser à son interlocutrice le privilège de s'en sortir, loin s'en faut. Il avait dors et déjà une idée très précise de ce qu'il allait faire d'elle.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 25

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Sam 3 Juin - 12:09

La situation commençait à s’envenimer et Erynn sentait que son corps se préparait, l’attaque ou la fuite peut importe quelle serait la décision finale. Bien souvent la rebouteuse avait choisi la fuite d’ailleurs ses mains ne cessaient de transvaser les baumes de sa composition dans la caisse de transport qu’elle utilisait. Pour autant cette fois elle ne voulait pas perdre face à un vieillard surtout si ce dernier était envoyé par sa tante pour la couvrir à nouveau d’opprobre  et de mensonges.

Ecoutez, monsieur, je ne sais pas ce que ma tante vous as dit, mais je ne suis ni voleuse, menteuse ou sorcière comme elle voudrait le faire croire.

Voila qui avait le mérite aux yeux de la jeune femme d’être le plus clair possible, il faudrait qu’il en prenne son parti et se fasse une raison. Erynn était rarement sure des choses qui l’entouraient, mais sur sa personne elle savait ce qu’elle était et ce qu’elle n’était pas.

Si vous croyez que vous aurez une quelconque rétribution si je perds ma maison ce ne sera pas le cas et je n’ai pas de sou vaillant pour vous.

Bon et bien se serait l’attaque qui primerai au final et non la fuite, malgré le fait qu’elle remballait effectivement ses achats Erynn répondait à chaque attaque sans ciller et sans avoir l’air le moins du monde effrayée. Cet homme voulait lui voler sa maison, qui même si elle n’était pas remplie de souvenirs agréables était quand même chez elle. La brune ne la cèderait pas aussi facilement et encore moins sur des accusations calomnieuses.

Alors monsieur, continuez à ne pas faire d’histoires je n’ai pas votre carnet et vous n’avez aucun moyen de prouver quoi que ce soit. Gardez donc vos mensonges pour ceux qui les croiront.

Les séances à la bibliothèque en compagnie d’Arthur avaient payé au final, puisqu’elle était capable maintenant de faire des phrases complexes qui si elles ne faisaient pas leur effet à son interlocuteur, la gonflait intérieurement de fierté.


Dernière édition par Erynn Shaw le Dim 11 Juin - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Sam 3 Juin - 15:57


Bien mal acquis ne profite jamais
F

inalement, sous ses atours timides et réservés, il s'avérait que la jeune Erynn Shaw avait du répondant. Le vieil homme n'était pas certain en soi que ce soit une bonne chose, car elle risquait de lui poser plus de difficultés que si elle était complètement influençable, mais ça ne le dérangeait pas pour autant. Il appréciait les forts caractères. Ils représentaient un défi plus intéressant que les personnalités disons plus... fades. Erynn déblatéra un discours dont Dean ne comprit pas le moindre mot. Il ne savait rien de la réputation de la femme qui lui faisait face. Il savait seulement ce qu'elle vendait sur son étal et rien d'autre. Outre le fait qu'il n'accordait que peu de crédit et d'importance aux commérages quels qu'ils puissent être, il ne vivait pas le village et était par conséquent moins exposé aux rumeurs en tout genre. Il ne savait rien de son interlocutrice si ce n'est qu'elle s'était forcément servie de ses recettes pour préparer ce qu'il avait sous les yeux, et ça lui suffisait pour avoir une idée très net de ce qu'il pensait d'elle. Ses histoires de famille, sa tante, ce genre de choses, ça lui était complètement égal.

-J'ignore qui est votre tante,
répliqua-t-il très calmement, et je dispose de toute la fortune dont j'ai besoin. La vôtre, quelle qu'elle soit, ne m'intéresse pas le moins du monde. Et en effet, s'il aurait pu garder ces informations dans un coin de son cerveau, il n'en était rien, ça lui était complètement égal, il était là pour remplir un objectif bien précis et c'était absolument tout ce qui importait à ses yeux. Je suis convaincu que vous n'êtes pas une sorcière, ajouta-t-il en la regardant dans le blanc des yeux. Et de cela, sans en avoir de preuve, il était parfaitement convaincu. Il aurait su son existence bien plus tôt, si cela avait été le cas. Mais moi j'en suis un. Et si j'étais vous, je me montrerais plus conciliante. Il serait regrettable pour vous que je vous donne une preuve concrète de ce que j'avance.

Contrairement à bien d'autres en ce village, il n'avait que faire qu'on l'identifie en tant que sorcier. Après tout, il n'habitait pas en ces lieux, et le patriarche des Hellsing lui-même connaissait sa nature et son domaine sans pour autant intervenir, alors il ne craignait pas grand-chose.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 25

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Lun 5 Juin - 19:32

Son cœur battait la chamade, de colère bien évidemment car elle tentait de se défendre et pour Erynn c'était une grande première. D'habitude, elle baissait la tête et attendait que cela passe mais pas cette fois ci, peut être était ce parce que son vis à vis était un vieil homme et que normalement si combat il y avait elle était plus jeune et de ce fait plus forte que lui .... oui les préjugés on la vie dure , surtout les inconscients.

Les mots du vieillard sonnaient bizarrement juste, il aurait pu mentir mais pas cacher la surprise dans son regard et l'incompréhension quand elle avait évoqué le reste de sa famille. Erynn n'était peut être pas une érudite, mais elle avait des yeux et savait analyser ce qu'elle voyait. Il enchaîna sur le fait qu'il savait qu'elle n'était pas sorcière, comment aurait il pu le savoir?  
Toutefois il n'avait pas dit qu'elle n'était pas une menteuse ou une voleuse, la logique aurait voulu qu'il croie encore en ses accusations calomnieuses et infondées sur sa personne. C'était une chose qu'Erynn ne voulait ni admettre ni accepter.

Je n'ai pas ce carnet en ma possession immédiate monsieur et je vous prierais de retirer vos propos , je ne suis ni voleuse ni menteuse.

Mais il lui vint une autre idée à la vérité le carnet était dans sa maison près de la cuisine mais elle n'avait pas prouvé que l'ouvrage provenait de l'homme face à elle. D'un autre coté voulait elle risquer qu'il mette ses menaces à exécution ... Si lui ne mentait pas...

Et vous n'avez pas prouvé que vous en étiez le propriétaire ... Si pour une raison inconnue il s'est retrouvé chez moi, il me semble que vous avez peut être des explications sur ce point de détail.


Dernière édition par Erynn Shaw le Dim 11 Juin - 21:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Mer 7 Juin - 18:58


Bien mal acquis ne profite jamais
D

ans le propos de son interlocutrice, il y avait un mot qui n'avait pas été prononcé jusqu'alors, et qui ne faisait que renforcer les accusations du Sorcier : elle n'avait pas répliqué qu'elle ne possédait pas le carnet, mais qu'il n'était pas en sa possession immédiate, ce qui devait donc bien signifier que si elle ne l'avait pas ici, elle l'avait ailleurs, et Dean était tout disposé à suivre son interlocutrice jusque chez elle pour récupérer directement ce qui lui revenait de droit, tout simplement. Pour la peine, il ne risquait clairement pas de retirer ses propos. Elle avait très clairement quelque chose qui lui appartenait. A ses yeux, cela faisait effectivement d'elle à la fois une voleuse et une menteuse, quoi qu'elle puisse en dire exactement. Il la trouvait même vraiment d'extrême mauvaise foi que d'affirmer que le carnet s'était retrouvé chez Erynn pour une raison inconnue. Elle savait forcément pourquoi. Et il était temps qu'elle passe à table. Bien sûr, il était dans l'erreur, mais le comportement de son interlocutrice était bien loin de le convaincre quoi qu'il en soit. Il la trouva particulièrement culottée par ailleurs d'attendre de sa part qu'elle l'interroge sur l'hypothèse qu'il en soit le propriétaire. C'était le monde à l'envers. De toute évidence, elle ne savait pas à qui elle avait affaire. Mais au fond, cela expliquait peut-être son larcin. Elle y aurait certainement réfléchi à deux fois avant de se frotter à un tel spécimen.

- Ça n'a rien d'un point de détail,
répondit-il tout d'abord. Il marqua une légère pause. Pour commencer, comment connaitrais-je l'existence de ce carnet ? Ensuite... vous regretterez sans doute rapidement d'avoir ainsi inversé les rôles, mais soit...

Et ainsi commença sa tirade. Dean prit dans sa main un à un chacun des flacons présents sur l'étal de la jeune femme et en détailla à voix haute les ingrédients et le processus de préparation avec de nombreux détails qui ne pouvaient que laisser deviner qu'il en connaissait les recettes par coeur. Chaque fois qu'il avait achevé de lister la composition de l'onguent qu'il tenait entre ses doigts, il se servait d'un sortilège pour faire fondre son récipient, qui coulait alors entre ses doigts comme de l'eau. Façon de lui prouver que rien n'était du bluff, y compris le fait qu'il était un sorcier et qu'il n'hésiterait pas à s'en prendre à elle si la situation l'exigeait.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 25

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Jeu 8 Juin - 17:04

Quand le vieillard disparait et devient aux yeux d’Erynn le Sorcier, quelque chose se bloque en elle. D’ailleurs il y a-t-il à présent vraiment la jeune femme aux commandes de son corps et de son esprit ? Le doute est complétement permis. Dans son regard il n’y a plus d’éclat, ses mouvements n’ont rien de naturel et si elle parlait ses mots seraient monocordes. Comme si toute l’interface sociale de sa personne s’efface et n’existe plus.

A n’en pas douter, il s’agit là rien de plus que d’un mécanisme d’autodéfense de sa psyché. Le même qui a pris le contrôle durant tant d’années pour supporter un père abusif. Ce même mécanisme qui a laissé sa tante croire qu’elle était autre chose qu’une humaine. Peut-être que le sorcier ce réjoui de la voir dans cet état, peut-être cela l’intéresse-t-il ? Erynn n’est juste plus capable de comprendre les expressions faciales de son interlocuteur.

Elle est présente face au vieux qui lui détaille les ingrédients et la manière de faire de ces cataplasmes. Elle voit bien que ce qu’il fait n’est pas naturel, mais ce retrouve incapable de réagir de quelque manière que ce soit. Quand il pose des questions La brune relève vers lui un regard vide …

Les gens notent les recettes sur des carnets.

La réponse est tellement factuelle qu’elle pourrait en être effrayante. Mais on ne peut plus juste, les gens notent des tas de choses sur les carnets que ce soit des mots d’amour des notes des recettes ou des listes de courses. Il n’y a rien d’extraordinaire à noter ce genre de choses ainsi.

Vous avez sali ma caisse et détruit ma marchandise.

Une nouvelle fois ce ne sont là que faits, il n’y a aucune animosité dans ses mots. Elle se saisit de la caisse à présent bien légère et se lève. A ce moment précis dans l’état psychologique dans lequel elle est le Sorcier pourrait lui demander n’importe quoi qu’elle le ferait, le sait-il seulement?

Je vais vous le donner

Et pas rendre la différence est là. Pour la partie pensante d’Erynn ce carnet, peu importe à qui il appartient, est une source d’angoisse psychologique. Il conviennait de s’en débarrasser.


Dernière édition par Erynn Shaw le Dim 11 Juin - 21:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Jeu 8 Juin - 20:16


Bien mal acquis ne profite jamais
L'

attitude et la réponse de la jeune femme surprirent quelque peu le Sorcier. Il avait le sentiment que quelque chose avait changé chez elle. Il n'aurait trop su dire quoi, mais ce qu'il comprenait en revanche, c'est que son petit tour de magie avait eu quelque part l'effet escompté au sens où il avait eu un réel impact sur son interlocutrice. Après, il aurait préféré des excuses en bonnes et dues formes, tout de même, plutôt qu'un simple "Les gens notent les recettes sur des carnets". Certes, cette maxime était irréfutable, mais Dean ne pouvait s'empêcher de la considérer comme hors de propos. Alors que toutes les preuves étaient là, osait-elle encore nier ? Osait-elle encore mettre en doute ses propos ? Dean commençait sincèrement à croire que cette femme s'était bel et bien retrouvée en possession de son carnet par accident... à moins qu'elle ne soit une excellente comédienne (ce qui était possible, bien évidemment, mais son attitude ne ressemblait pas à un jeu d'actrice à ses yeux). Dans ce cas, il allait devoir trouver le vrai coupable, mais dans tous les cas encore, il avait malgré tout la ferme intention de récupérer son carnet. On ne touchait pas à ce qui lui appartenait, et on n'exploitait encore moins ses recettes pour les vendre sur le marché. En vendant ses créations,

Dean restait tout de même d'avis que, quelque part, son interlocutrice était quand même fautive. Il ne s'excusa pas quand elle lui fit remarquer qu'il avait sali sa caisse et ses marchandises. C'était le but et il était loin de se blâmer pour cela. Ceci dit, elle non plus n'avait pas l'air de la blâmer. Le ton qu'elle employait était définitivement étrange, en réalité. Un fin sourire s'esquissa sur les lèvres du Sorcier quand Erynn capitula finalement, et affirma qu'elle allait lui donner le carnet. Donner, pas rendre. Il avait noté la subtilité, effectivement, et elle lui déplaisait assez, pour tout dire.

-Ce serait préférable, en effet.
Il marqua une pause. Par ailleurs, j'apprécierais que vous n'exploitiez plus mes créations. Ceci dit... Il laissa passer un nouveau temps de silence, dans le but de ménager le suspens, bien sûr, il avait un léger sens du dramatique, il faut bien le reconnaître. Je peux envisager de me montrer conciliant... Si et seulement si vous admettez avoir volé ce carnet... Ou me donnez le nom de celui qui me l'a pris.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 25

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Ven 9 Juin - 13:28

Comme une marionnette Erynn se leva la caisse en main qui gouttait sur sa robe, sans y prêter le moindre intérêt alors que certains regards se tournaient vers elle. Comme un fantôme elle se dirigea dans les rues du village sans prêter attention a quoi que ce soit. Absente elle entendit les mots du sorcier, sans comprendre la menace qui y était implicite. Elle vit le sourire de son interlocuteur mais n’en déduit rien, ni ne ressentit rien. Aux commandes il n’y avait plus vraiment quelqu’un c’était comme un mode automatique. Le sorcier aurait bien pu tout lui demander qu’elle aurait été incapable de réagir ou de se défendre.

Le carnet était dans la cuisine, je ne sors pas de ma maison.

Logique irréfutable, si on reste dans un endroit clos se sont les choses qui viennent à vous. Puisque ce carnet de discorde était chez elle il allait de soi qu’il était de sa propriété. Pour être honnête Erynn n’avait jamais songé que son géniteur ai pu voler quoi que ce soit. De toute façon la brune ne pensait pas grand-chose de son paternel…

La maison était à mon père avant. Il est mort il y a peu.

Une réponse claire, mécanique, dépourvue d’émotions. Cela le sorcier le comprendrait il ? Il était rare que des humains évoquent les leurs sans passion sans empathie mais si le vieux n’était pas doté de capacité émotionnelles peut-être n’y verrait il rien. Il prendrait tout cela comme Erynn très factuellement.

Une fois devant la petite barrière qui sépare le jardin de sa maison du chemin la rebouteuse l’ouvre, sauf qu’au moment de laisser passer le sorcier sa main se bloque et pousse dans le sens opposé pour le laisser à l’extérieur. Apparemment même si l’esprit de la brune n’est plus présent son corps lui cherche encore à se défendre avec le peu de moyen qu’il a à sa disposition.


Dernière édition par Erynn Shaw le Dim 11 Juin - 21:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Ven 9 Juin - 18:12


Bien mal acquis ne profite jamais
L

es mots prononcés par Erynn avaient quelque chose d'un peu absurde à l'oreille de Dean, tout du moins était-il bien incapable d'y entendre quoi que ce soit de franchement cohérent. Elle avait sa logique, mais celle-ci ne correspondait pas le moins du monde à celle du Sorcier. Elles se rejoindraient sans doute s'il n'y avait les mots choisis par l'humaine, et la façon dont elle les prononçait, également, elle semblait si extérieure à ce qu'elle disait qu'il avait le sentiment d'avoir affaire à une simple automate. Il avait le sentiment d'être face à l'un de ces cobayes à qui il avait fait boire l'une de ses potions de soumissions afin que ces derniers lui obéissent au doigt et à l'oeil, sans résistance possible. D'accord, le cahier était dans sa cuisine, et après ? Cela n'en faisait pas sa possession, et le Sorcier pouvait difficilement croire que son interlocutrice ne sortait jamais de sa maison, sans quoi elle ne serait pas face à lui pour commencer. Quoi qu'il en soit, il la laissa parler sans commenter et se contenta de la suivre. Il tentait, tout en la talonnant, de cerner son personnage, mais ce n'était pas une chose évidente, pour lui. Il n'était pas fin psychologue. Il avait trop longtemps vécu à l'écart de toute vie humaine pour cela. Il comprenait seulement que l'attitude de son interlocutrice n'était pas normale, pas naturelle, restait à comprendre pourquoi, et ça, c'était une autre affaire.

Elle ajouta que la maison était à son père, avant, avec un détachement et une absence d'émotion totale. D'accord... Donc, peut-être la faute en incombait-il au paternel. C'était possible, mais Dean ne s'avançait toujours pas trop, il attendait de mieux cerner la situation et la personne. Il allait devoir comprendre toute l'histoire de la jeune femme pour pouvoir agir en conséquence. Elle le conduisit jusqu'à la barrière qui entourait sa maison au moment de l'inviter à passer de l'autre côté, elle se ravisa et tenta de lui bloquer la route. Peine perdue, bien sûr, Dean n'allait certainement pas se laisser faire. Il lui lança un sort qui devait temporairement figer ses pieds au sol et l'empêcher de bouger, lui permettant de franchir à son tour le portail.

-Ne sois pas stupide. Tu vas sagement m'inviter à rentrer chez toi, tu vas me rendre mon carnet, et tu vas me parler de ton père
. Il marqua une pause. Dommage qu'il soit mort. Je m'en serais chargé, sinon.

Ces mots prononcés, le sorcier annula le sortilège.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 25

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Dim 11 Juin - 21:09

Alors que sa main tente vainement de s’interposer entre elle et le sorcier en fermant une misérable  barrière en bois ( pas que cela aurait empêché grand-chose mais la symbolique était là). Erynn regarde sa main, comme si elle était doublement étrangère pourtant elle se garde bien de tout commentaire. Elle sent après son corps agir bizarrement, enfin plutôt comme une sorte de compression qui l’empêcherait de ce mouvoir plus avant et par là même empêchant cette main rebelle d’installer une distance entre elle et le sorcier.

Ce dernier profite de son corps paralysé temporairement pour passer et lui donner des ordres. Mais Erynn le regarde avec détachement comme si sa colère ou du moins son agacement n’avait pas de raison d’être, comme si le simple fait d’avoir des émotions lui était étranger. Elle se décale alors et sur dirige sur le petit chemin pavé menant à son logement, s’arrête un instant sous le porche pour ouvrir la porte, retirer ses chaussures et enfin entrer. Laissant la porte ouverte au vieillard derrière elle.

C’est une petite maison en  pierre un peu défraichie, qui n’a pas subi de nettoyage depuis un bon moment  et qui peut donner un air vaguement intimidant. La  cuisine embaume les herbes et seul un œil averti ou nez délicat pourrait y discerner de nombreuses essences médicinales. Comme elle l’avait dit, le carnet était sur la table entre deux brassées de plantes.

C’est le carnet que j’ai utilisé. Fit elle d’une voix monocorde

Le fameux carnet, soit disant volé, ne payait pas de mine écorné et éraflé à de nombreux endroits avec une couverture marron. Dans le village si on l’avait trouvé, il y aurait eu fort à parier qu’il aurait fini au milieu d’autres ordures.

Mon père est mort… il est à présent aux champs funéraire.

Fin de l’histoire. Il n’y avait rien de toute façon après le décès de quelqu’un … Alors si le Sorcier voulait des informations il devrait poser les questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Mar 13 Juin - 21:19


Bien mal acquis ne profite jamais
C'

est sûr, la plupart des personnes qu'il avait tendance à, disons, victimiser, se montrait beaucoup moins docile, mais le vieillard ne voulait pas s'attarder trop longtemps sur l'attitude de son interlocutrice. Pour l'heure, ce n'était pas cela qui l'intéressait, ce n'était pas là-dessus qu'il comptait focaliser son attention. Ce qu'il voulait, c'était récupérer son précieux carnet et comprendre exactement comment il avait fini par se retrouver entre les mains d'Erynn, ceci fait, il réfléchirait à ce qu'il pourrait bien faire d'elle. Il est certain que, au vu des circonstances, il ne comptait pas non plus la laisser s'en sortir totalement indemne. C'était tout à fait hors de question. Il suivit la jeune femme jusque chez elle et l'accompagna donc jusqu'à ce qui devait donc être sa cuisine, une cuisine où, de toute évidence, les onguents qu'elle vendait ensuite sur le marché étaient créés. Soit. Pour l'instant, une fois encore, ce n'était pas ce qui l'intéressait.

Le carnet était bel et bien là, et Dean le reconnut au premier coup d'oeil. Il récupéra le cahier entre ses mains et l'observa longuement, examinant minutieusement son dos et sa couverture, avant de le feuilleter. Il l'avait tant utilisé avant de se le faire dérober qu'il en connaissait le contenu par coeur, il pouvait donc aisément vérifier qu'il s'agissait bel et bien de son précieux objet. Il vérifia chaque page une à une, prenant tout le temps nécessaire pour cela, avec bien sûr une idée derrière la tête. Il voulait s'assurer que l'objet était complet, qu'aucune page n'avait été arrachée. Visiblement, tout était en ordre, maintenant, il était à craindre que les mots gribouillés ici, dans son écriture fine et serrée, soient imprimées dans l'esprit de son interlocutrice. Enfin, une fois encore, chaque chose en son temps.

-Ça, je l'avais bien compris
, répondit-il alors quand Erynn lui dit que son père était mort. Elle l'avait dit précédemment, il avait bien retenu la situation, ce n'était pas ce qui l'intéressait. Parle-moi de lui avant sa mort.

Et sa requête n'était pas une simple question poliment formulée, c'était un ordre véritable, et son interlocutrice avait tout intérêt à ne pas y contrevenir. De manière générale, mieux valait qu'elle ne lui donne pas prétexte à s'indigner.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 25

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Mer 14 Juin - 11:27

Alors que le sorcier feuillette scrupuleusement son carnet la rebouteuse fait place nette sur la table, de façon à ce que le carnet ne soit pas souillé par les différentes Parler de son père était douloureux pour Erynn, cet homme lui avait fait tellement de mal et pas que physiquement que son décès avait été une libération. Erynn n’avait été que très peu de temps une enfant désirée et son géniteur lui avait fait comprendre par tous les moyens possible qu’elle n’était là que pour soulager sa frustration et sa rage de ne pas avoir eu sa bien aimé à, sa place, comme si elle avait été responsable de sa mort. Pour la première fois un semblant de réaction apparait, un violent frisson parcours son corps et la brune cligne plusieurs fois des yeux.

Son corps lutte pour protéger son esprit de souvenirs désagréables qui ne feraient que la blesser plus avant. Mais son esprit détaché s’il laisse le corps agir dans ses réflexes primaires garde fermement les rênes, car les dommages psychiques que subiraient Erynn si elle était parfaitement consciente de ses souvenirs et de ses dires la blesserait plus irrémédiablement encore que tous les coups qu’elle avait subi.
Les efforts qu’elle avait fait pour revenir à une vie sociale s’effondreraient.

C’était un homme méchant… Il ne voulait pas que je sois en vie, il aurait préféré que se soit ma mère qui le soit à ma place…il me blâmait pour cela.

Blâmer, quel mot délicat pour signifier les coups les brimades, privations de nourriture et d’eau. Dire que d’autres se plaignaient de leurs parent juste parce qu’ils leur refusaient une chose, ils ne connaissaient pas leur chance et leur égoïsme.  

Je crois qu’il m’aurait tuée pour la ramener à la vie.

Encore une fois il ne s’agissait là que de propos que son père lui avait tenue nombre de fois. Certaines fois en l’étranglant d’autres en la battant dans ses moment-là il lui hurlait dessus à s’en rompre la voix des ‘si seulement tu étais morte et pas elle’…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Mer 14 Juin - 17:38


Bien mal acquis ne profite jamais
D

ean était curieux d'en savoir plus sur le père d'Erynn, qui devait être le véritable voleur de son carnet. Le sorcier avait plus de facilité à soupçonner cet homme inconnu que la jeune femme qu'il avait sous les yeux et qui paraissait, en définitive, bien innocente. Evidemment, ça pouvait parfaitement être une stratégie de la part d'Erynn, de se faire passer pour une demoiselle simple et innocente alors qu'en vérité, elle avait tout manigancé, mais il ne pensait pas que c'était à ce genre de personne qu'il avait affaire, présentement. Cette situation n'y ressemblait pas, en tout cas. Le sorcier attendait donc d'en savoir davantage sur cet homme, et il ne fut pas déçu du voyage. Manifestement, cet homme était un tortionnaire, et sa fille ne le portait pas dans son coeur, pas le moins du monde. Il avait reproché à sa fille (morte en couche, sans doute) d'avoir survécu à sa mère, Dean voyait le tableau et en prenait bonne note, il songeait que ces informations pourraient bien lui servir, d'une manière ou d'une autre. En tout cas, il les gardait en mémoire, il pourra toujours s'en servir en temps et en heure. Il lui restait beaucoup de choses à analyser dans cette situation, mais il commençait à voir des moyens d'en tirer avantage.

-Je suis désolé pour toi,
répondit-il d'un ton qui sincèrement compatissant, et qui tranchait avec toutes les menaces qu'il avait proférées jusqu'alors. Pour la peine, il était même passé au tutoiement. Elle ne le croirait sans doute pas (et elle aurait raison, car la compassion ne faisait pas partie de ses attributions, loin s'en faut), mais ce n'était pas grave. Il décidait de changer son fusil d'épaule, et il avait peut-être une idée derrière la tête. Comment est-il décédé ?

Il commençait à avoir pas mal d'éléments à sa disposition, mais pas encore assez pour savoir exactement quoi en faire. Ce qui est certain, c'est que toutes ces informations ne tombaient pas dans l'oreille d'un sourd, et il comptait bien les employer à bon escient. C'était bien souvent sa manière de procéder. Il n'en donnait pas toujours l'air, reclus qu'il était, mais il était un homme observateur, et il savait qu'il ne fallait jamais négliiger la moindre information. Toutes avaient leur importance. La moindre d'entre elles.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 25

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Lun 19 Juin - 17:33

La compassion montrée par le sorcier, enfin ce qui y ressemble le plus pour ce dernier, semble glisser sur Erynn comme l’eau sur les plumes du canard. De toute façon même en temps normal ce genre de phrase ne lui faisait pas grand-chose. C’était avant qu’il fallait agir et non s’en apercevoir après coup, il n’y avait eu qu’un seul homme qui c’était opposé frontalement à son père et ce dernier était aux yeux de la rebouteuse un modèle. Mais ce ne serait certainement pas ce vieillard qui l’avait insultée et menacée. La brune était peut-être crédule mais pas à ce point. Pour le moment elle attend, il a récupéré l’objet de ses attentes et désirs et il lui faut maintenant partir, même si elle était de nature conviviale et sympathique (ce qui n’était pas le cas, suis un peu lecteur) Erynn ne souhaiterai pas que des gens s’attardent chez elle.

Alors son corps agit pour elle, pour lui faire comprendre qu’ils ne sont pas des amis et encore moins présents chez elle pour tailler une bavette. Alors que le sujet de son géniteur semble l’intéresser au point de demander des explications sur son décès elle ouvre la porte d’entrée et sort dans le petit jardin. Elle désigne une trappe vermoulue et a peine visible entre les herbes. Si le sorcier veut voir l’endroit précis qu’elle pointe c’est-à-dire la trappe d’accès à la cave. Il lui faudra sortir et des que ce sera le cas elle fermera la porte. Ils seront ensemble dans le jardin mais son sanctuaire sera débarrassé de sa présence.

Il s’y est brisé le cou…ma tante m’a accusée de l’avoir poussé.

Ce qui pour l’accusation dont elle était l’objet faux, un homme en état d’ébriété grave et des escaliers font rarement bon ménage. Mais sa tante souffrait et voulait un coupable, avec la brune ce dernier était tout trouvé.

Ce que je n’ai pas fait même si j’ai souhaité son décès.

Pour être précise elle n’a pas souhaité sa mort en tant que telle, mais plus un arret du cercle vicieux qui passait toujours par son géniteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Lun 19 Juin - 19:37


Bien mal acquis ne profite jamais
L

es propos doucereux de Dean ne rendirent pas Erynn moins défiante, et c'était parfaitement normal, au vu de l'attitude que le vieil homme avait adopté vis-à-bis de son interlocutrice. Mais ça lui était bien égal, il savait ce qu'il faisait (ou du moins en partie), et c'était au final ce qui importait. Elle le reconduisit donc jusqu'au jardin, et il la suivit docilement, son carnet reconquis sous le bras, et observa la trappe que la demoiselle désignait de la pointe du doigt. Il avait donc chuté... et s'était brisé la nuque. Un simple accident, somme toute. Même s'il ne fallait jamais s'attarder trop longuement sur les hypothèses les plus évidents. Il ne pensait pas que la demoiselle soit une criminelle, mais il ne rejetait pas les propos d'Erynn quand elle lui apprenait que sa tante l'imaginait coupable de ce DC. Accusations fallacieuses ou clairvoyance ? Il lui restait encore beaucoup de choses à démêler dans toute cette affaire, et il commençait à comprendre que ce n'était pas en se cantonnant seulement au discours de la demoiselle qu'il aurait le fil mot de l'histoire... concernant son carnet bien sûr, mais également cette jeune femme, qu'il ne comptait pas non plus laisser sans une garantie, une réparation.

-Tu ayrais eu raison de l'assassiner
, se contenta de répliquer Dean le plus posément du monde, toujours comme il parlerait de la pluie et du beau temps. Et il le pensait effectivement. Même si ce n'était pas vraiment la question. J'aimerais beaucoup parler à votre tante, ajouta-t-il alors sans l'ombre d'un commencement de transition. Où puis-je la trouver ?

Cette femme avait l'air d'être un sacré personnage, et Dean considérait que les éléments dont il avait encore besoin devraient passer par elle. Cette femme sympathique qui semblait s'être appliquée autant que le géniteur d'Erynn à rendre la vie de cette dernière impossible. Ne serait-ce que par curiosité, il considérait qu'il devait valoir la peine de faire sa connaissance. Même si, quelque part, il perdait peut-être un temps précieux à s'épancher sur ces considérations quand il pourrait retourner aux grottes et à ses expériences. Enfin, l'un n'empêchait pas l'autre, et il trouverait peut-être d'ailleurs une manière intéressante de concilier les deux. Quand il était question de cela, il lui venait souvent de bonnes idées.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 25

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Mer 21 Juin - 18:06

Une fois dans le jardin, Erynn revient sous le porche et ferme à clé sa maison ainsi elle garde le sentiment que sa maison, son sanctuaire, le dernier bastion de sécurité qu'elle avait était enfin redevenu en l'état. La menace que représentait cet homme reste présente, bien évidemment, mais sa présence n’est plus aussi dramatique que lorsqu’il était dans ses murs. Il soutient alors qu’aider son père à mourir aurait été bien, sous entendant que les actes qu’il avait commis justifieraient de sa mort. Mais Erynn n’est ni juge et encore moins bourreau. Elle ne se serait jamais abaissée à ce genre de choses. Elle avait souhaité sa fin, mais certainement pas ainsi. Ce n'est que lorsque le vieux demande à voir et à parler à sa tante que la conscience revient dans le corps d'Erynn, cela elle ne peut l'accepter et c'est pour mener pleinement ce refus violent. A la lumière de ces dires, c’est très certainement un homme dangereux et les derniers membres de sa famille n’ont pas à souffrir eux aussi.

Vous ne saurez rien sur ma tante.

Sa voix a changé on peut y ressentir de la détermination ou de la colère en tout cas il ne s'agit plus du filet monocorde auquel le sorcier à eu a faire jusqu'a présent. Son attitude aussi, ce n'est plus tête baissée et mains jointes en une posture soumise, maintenant si elle n'est pas clairement défiante elle semble au moins active et présente. Sa tante et ses cousins demeurent le seul et unique lien qui lui reste de sa famille,

Vous avez ce carnet, qui était le motif de votre visite. Je vous demande de la laisser tranquille.

Bien sur si elle pouvait crier, elle l’aurait fait de même que le faire quitter son jardin. Mais la peur l’en empêche. A moins que ce ne soit l’instinct de survie, celui qui lui dit que si elle pose un doigt sur le vieux elle le sentira passer violemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Jeu 22 Juin - 21:21


Bien mal acquis ne profite jamais
L

e refus que lui opposa Erynn était vif, fort, empreint de ce qui semblait être de la colère, et le Sorcier dut bien reconnaître être assez surpris de sa réaction, car elle ne l'avait pas habitué à de telles réponses ni à un tel caractère... Finalement, il la cernait moins encore que ce qu'il s'était imaginé, mais il percerait ses défenses, elle était convaincue de cela. Erynn refusait catégoriquement qu'il rencontre sa tante, sans doute parce qu'il comprenait qu'il pouvait (qu'il allait) représenter une menace pour elle. Bien sûr, elle avait raison de penser ainsi, mais Dean s'était imaginé que c'était en toute connaissance de cause qu'elle accepterait justement de lui parler de sa tante.

Il ne lui avait pas semblé qu'elle la portait dans son coeur. En même temps, comment pourrait-on porter dans son coeur une femme qui vous accusait d'avoir tué votre propre père. Mais bon, soit, elle semblait décidée, déterminée... c'était presque décevant, en fin de compte. Il avait le carnet qu'il recherchait, c'était vrai, oui, en effet, et il aurait peut-être dû en rester là en des circonstances moins singulières (non sans faire payer cher à son voleur, au passage - mais ce voleur semblait avoir eu son compte, alors autant trouver autre chose). Mais ce n'était pas le cas, il n'avait pas l'intention d'en rester là. Qu'Erynn le veuille ou non, il n'en avait pas fini avec elle.

-Tu me demandes,
répéta-t-il avec une once d'amusement dans la voix. Et pourquoi donc devrais-je t'obéir ? Que penses-tu pouvoir faire contre moi ?

Pour lui, la réponse était simple et claire. Rien, elle ne pouvait absolument rien contre lui. C'est en tout cas ce qu'il pensait, parce qu'il était habitué à ce que rien ne lui cède, à ce que rien ne lui résiste. Il avait dans l'intention de bâtir un empire sur ce postulat, et c'était en bonne marche, d'ailleurs. Quoi qu'il en soit, il n'avait pas l'intention d'en rester là, et elle ne voulait pas que la jeune femme croie être tirée d'affaire. Elle n'allait pas quitter son sillage de sitôt. C'était même hors de question. Elle n'y était pour rien, mais elle paierait pour l'affront commis par son père, c'était ainsi.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 25

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Ven 23 Juin - 11:57


Erynn ne se considérait pas comme forte, que ce soit physiquement ou mentalement d’ailleurs il aurait suffi que le vieux élève un peu la voix pour qu’elle se ratatine. Mais il n’en fit rien ce qui conforta Erynn dans sa position. Heureusement d’ailleurs, surtout pour sa tante. Elle regarda l’ancien sans détermination farouche dans le regard, sans colère non plus. Cela ressemblerait plus à de la résignation si l’on devait le qualifier.

Je n’ai pas a vous faire obéir de quoi que ce soit.

La rebouteuse n’avais jamais donné d’ordres à quiconque, toujours elle avait eu des demandes mais jamais d’exigences c’était une différence fondamentale entre eux. Certainement que le vieillard avait dû plus que de raison ordonner et avait eu l’habitude d’être obéi en même temps avec ces capacités il aurait été étrange qu’il fasse autre chose que terroriser les gens. Il s’agissait là de l’apanage des puissants de ce monde. Les faibles grappillaient les miettes qu’il restait.

Mais un homme comme vous possède un temps qui est précieux, de longues minutes que vous pourriez utiliser à des fins bien plus utiles ou intéressantes que ma personne.

Si la brune avait appris une chose, c’est qu’elle n’était rien en ce bas monde, que la seule chose qu’elle gagnerait à vivre ce serait de la douleur. Ces informations était inscrites au fer rouge dans son esprit. On ne la pleurerait pas et tout ce qu’elle laisserait derrière elle serait un paquet de linge sale. Alors avec des mots pareils la brune ne cherchait pas à le valoriser ou à le flatter, pour elle il s’agissait de l’évidence. Le vieux perdrait son temps à lui parler ou à s’intéresser à sa tante.

Vous m’avez fait bien comprendre la différence entre vous et moi et je ne la remets pas en doute. Ce serait idiot et dangereux.

Mais le temps passait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Lun 26 Juin - 19:12


Bien mal acquis ne profite jamais
S

i Dean avait encore bien du mal à cerner le caractère de la jeune femme qui se trouvait en face de lui, il semblait que l'inverse ne soit pas vrai, et qu'Erynn ait parfaitement compris à qui elle avait affaire... Tant mieux, tant mieux, il était dans son propre intérêt que de ne pas le sous-estimer... Même si, qu'elle ait saisi cela ou pas, cela ne changerait rien au mal qu'il pourrait potentiellement lui faire. Et il est vrai qu'il avait à l'esprit quelques projets la concernant qui ne promettaient pour elle rien de bon ni de franchement joyeux, bien au contraire, même. Pas seulement parce qu'il avait une réputation à tenir, mais parce qu'il ne négligeait jamais aucune des opportunités qui se présentaient à lui, et qu'il respectait toujours à la lettre la loin du Talion, et même si Erynn n'était pas directement coupable du vol de son carnet, il fallait bien qu'il y en ait un autre.

Et si ça devait tomber sur elle... eh bien, tant mieux pour lui, tant pis pour la demoiselle. Oui, elle avait parfaitement raison, son temps était précieux. Peut-être le soulignait-elle seulement pour le caresser dans le sens du poil, il n'en demeurait pas moins, malgré tout, que c'était parfaitement exact. Et son temps pourrait être parfaitement employé pour peu qu'il décide d'utiliser cette rencontre et cette conversation à bon escient. Et, évidemment, il y comptait bien. Puisqu'elle admettait ne rien pouvoir faire contre lui, elle allait devoir cesser lui opposer le moindre refus, elle le regretterait amèrement.

-Tu as raison, ce serait en effet idiot et dangereux,
confirma-t-il très sobrement. Mais tu te trompes, je ne suis pas en train de perdre mon temps. Il tapota du bout des doigts le carnet qu'il gardait et qu'il tenait à présent entre les mains. Ce carnet est un bien très précieux, vois-tu, et je l'ai cherché longtemps. Même si je l'ai retrouvé, il a moins de valeur à présent que les informations qu'il contient ont été dispersées aux quatre vents. J'estime normal d'obtenir réparation, et si je ne peux l'obtenir de ton père, et puisque tu ne veux pas me laisser rencontrer ta très chère tante, eh bien... Il marqua une légère pause, toute dramatique, cela va sans dire. ... Il faudra bien que cela vienne de toi.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 25

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Jeu 29 Juin - 12:16

Si Erynn avait été du genre expressive et imprudente elle se serait permise l’excès de rouler des yeux tant la confirmation du vieil homme était inutile. Apres sa petite démonstration sur sa marchandise, rien ne pouvait l’empêcher de faire pareil sur sa personne. Donc la rebouteuse ne fit pas le moindre mouvement à ses déclarations, néanmoins il perdait son temps maintenant qu’il avait retrouvé son carnet. Erynn n’avait que peu d’argent et son seul bien de valeur était sa maison, or il lui avait affirmé qu’il n’avait aucun intérêt pour la bâtisse, alors quoi ? A moins qu’il ne désire terminer ce que son père c’était pour autant acharner à faire sans pour y arriver.

Sa mort.

Etrangement, Erynn avait pris goût à la vie et ne comptait pas changer avant un petit moment. De plus avec le regard vicieux du vieillard sans nul doute qu’il prendrait un temps et un plaisir infini à la faire passer de vie à trépas.

Les informations de ce carnet n’ont pas été dispersées, je l’ai utilisé mais ce n’est que très récent. La personne qui vous l’a dérobé ne l’a pas utilisé…de ce que j’en sais.

Encore une fois elle n’affirmait pas que ce fût son géniteur qui avait subtilisé le précieux document, juste qu’il était dans sa maison et qu’avant elle personne n’avait su décoder ou du moins prendre le temps pour réaliser les différentes mixtures. Même si elle avait réussi de son côté, les recettes empruntées du carnet n’étaient pas les plus farfelues ou les plus puissantes. Il s’agissait de celles qui avait une utilité pour les masses et à sa portée, ce qui réduisait drastiquement le nombre de recettes du carnet.

Quoi qu’ai fait mon père, il a suffisamment payé, ma tante est extérieure à cette affaire et ne dois pas avoir idée de tout cela….Quand a moi je vous présente mes plus sincères excuses pour l’utilisation non consentie de votre travail. Néanmoins a part la restitution de votre bien et puisque l’argent ne vous intéresse pas je n’ai hélas rien à vous offrir.

Cela devait être étrange de voir qu’à chaque attaque que subissait sa famille, Erynn venait la défendre, d’aucuns auraient pu dire que son amour familial n’avait pas de limites d’autres qu’elle n’était qu’une imbécile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   Ven 30 Juin - 18:21


Bien mal acquis ne profite jamais
E

rynn affirmait que les informations contenues dans son carnet n'avaient pas été dispersées, mais Dean était loin d'y croire. D'une part, rien ne lui garantissait que le père de la demoiselle n'ait pas fait mauvais usage de ses informations. Le "de ce que j'en sais" de la jeune femme en disait long sur le peu de garantie qu'elle pouvait lui donner à ce sujet. Par ailleurs, le Sorcier ne pouvait pas être de cet avis. S'il avait compris où avait atterri ce carnet, c'est parce qu'il avait découvert qu'Erynn faisait commerce de plusieurs de ses recettes, celles qui ne nécessitaient immédiatement de magie. Et vendre ces produits, c'était déjà, quelque part, participer au fait de les disperser aux quatre vents (ce même s'il ne s'agissait par conséquent pas de ses recettes les plus élaborées, loin s'en faut), de même qu'il ne savait pas le moins du monde si la jeune femme n'avait pas garder en mémoire tous ces gribouillages. En soi, ce n'était même pas vraiment quelque chose de grave, loin s'en faut. C'était une question de fierté, une question d'honneur, c'était aussi simple que cela en fin de compte.

Elle affirma ensuite que son père avait suffisamment payé. En même temps, il est vrai qu'il pourrait difficilement payer davantage, il faut bien le dire. Elle ajouta que sa tante, quant à elle, n'avait rien à voir avec cela. Peut-être, mais ça n'ôtait rien à la curiosité de Dean, et cela ne l'empêcherait pas de chercher à le rencontrer, bien au contraire. Même s'il allait pour le moment se concentrer sur son interlocutrice, qui lui présentait des excuses qui étaient certes les bienvenues mais dont, au final, le Sorcier se moquait quelque peu. Elle ajouta tout de même qu'elle ne pouvait rien lui offrir en compensation, puisque l'argent ne l'intéressait pas et puisqu'il avait récupéré son carnet, qui avait bien moins de valeur à présent qu'il était passé en d'autres mains. Elle pensait n'avoir rien à lui offrir, elle avait tort. Certaines choses avait bien plus de valeur que de simples considérations pécunières, vraiment.

-C'est là que tu te trompes. Tu peux m'apporter bien plus que ce que tu peux bien imaginer, crois-moi.


Il ne prenait pas soin, sciemment, d'exprimer son point de vue trop directement, laissant ainsi à son interlocutrice tout le loisir de s'imaginer où il pouvait bien vouloir en venir.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bien mal acquis ne profite jamais [pv Erynn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bien mal acquis ne profite jamais [PV: Noa Shin]
» Bien mal acquis ne profite jamais ▬ Ginger
» Bien mal acquis ne profite jamais... ou pas! (PV Huntress)
» Ne jamais laissez le temps au temps. Il en profite.
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Place du marché-