Partagez | 
 

 La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 303

Message#Sujet: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Sam 10 Juin - 20:51


La cause avant tout... sauf toi
A

rthur n'avait jamais compté ses heures, en n'importe quelle circonstance. Il faut dire que, habitué qu'il était à vivre seul depuis bien longtemps (depuis le décès de ses parents et de sa soeur, donc, et ces événements commençaient à remonter, l'air de rien), il n'avait pas pour habitude d'avoir à rendre de comptes à qui que ce soit. Il n'était pas rare qu'il ferme sa bibliothèque plus tard que d'ordinaire parce qu'il avait tout simplement des choses à finir et qu'il ne savait pas se fixer d'horaires. Et depuis qu'il s'était associé à Owen (puis à d'autres au fil du temps) dans le but de mettre fin une bonne fois pour toutes aux agissements de Dean Appers, il n'était pas rare qu'il fasse des nuits blanches et rentre chez lui à des heures impossibles. Rien de grave à cela en soi, après tout, il considérait agir pour une noble cause, et à ce titre, ses intérêts personnels, sa fatigue et ses loisirs méritaient bien d'être sacrifiés. Eux oui, son couple non. Et c'était bien ça le problème. Parfois, trop accaparé par ses objectifs, il oubliait qu'il ne vivait plus seul, qu'il y avait chez lui une jeune femme qu'il aimait plus que tout, qui était devenue sa petite amie, et qui ne méritait pas d'être négligée. D'autant moins, d'ailleurs, qu'elle était fragile, et c'était d'ailleurs pour cette raison, en premier lieu qu'il avait tenu à ce qu'ils vivent ensemble, pour l'aider à sortir de la dépression et de l'alcoolisme... Par moments, il tenait vraiment bien mal son rôle. Ce moment-ci en faisait de toute évidence partie.

Comme souvent, il avait proposé à Owen de le rejoindre après la fermeture de la bibliothèque afin qu'ils puissent discuter de leurs progrès respectifs et de leurs prochains plans d'action. Souvent, quand cela arrivait, et sais rien clarifier, il annonçait seulement à Gwenn qu'il rentrerait plus tard que prévu, mais cette fois, honte sur lui, il avait oublié. Et quand il rentra finalement chez lui, fourbu et épuisé, à une heure indue de la matinée (car l'aube s'apprêtait à se lever alors qu'il passait le seuil de la porte), il avait oublié, purement et simplement, qu'il avait oublié. Une attitude pour le moins impardonnable mais dont il n'avait pas conscience. Il pensait rentrer sur la pointe des pieds et rejoindre son lit en faisant tous les efforts possibles pour ne pas réveiller sa petite amie. Sauf que quand il rentra, il n'avait pas besoin de prendre garde à réveiller qui que ce soit. Gwenn était bel et bien debout, et elle l'attendait de pied ferme. Arthur commençait à comprendre... mais pas au point d'agir de façon suffisamment intelligente.

-Tu n'es pas couchée ?
demanda-t-il donc seulement (et pour le moins bêtement).




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 659

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Dim 11 Juin - 22:21

La cause avant tout... sauf toi.
Cela arrivait souvent à Arthur de rentrer tard après sa journée de travail, sans que Gwenn ne sache réellement pourquoi. Elle savait que sa bibliothèque fermait normalement à une heure habituelle, mais par moment il rentrait plus tard. Pourquoi ? Aucune idée, le jeune homme ne prenait pas la peine de le préciser et Gwenn de son côté ne cherchait pas plus que cela à savoir. Non pas qu’elle ne soit pas curieuse, par moment, mais elle n’avait aucune envie de jouer les petites amies intrusives incapables de laisser leurs moitiés respirer un peu. Ce qu’il faisait, elle aimerait bien le savoir par moment, mais elle ne lui demandait pas. Elle ne rendait pas toujours compte à Arthur quand elle sortait non plus, quand elle allait voir Jane comme aujourd’hui, quand elle passait la soirée avec elle ou autre. Elle le prévenait tout simplement, il en faisait de même. Ils se faisaient confiance. Et ce soir-là, elle s’attendit naturellement à ce qu’il rentre à une heure décente. Elle avait rendu visite à Jane dans la journée, dans cette nouvelle maison qu’elle avait avec Baker maintenant. Et cette visite avait été… quelque peu surprenante. Bon, ce n’était pas la visite en elle-même, mais plus la conversation que la lycane avait eu avec Jane. Le fait que Perséphone, l’ex de son mari donc, était enceinte… parce que ce connard (oui, oui, elle y allait un peu fort, mais elle n’y pouvait rien) avait couché avec elle, quand ils étaient tous les deux humains. À croire qu’ils ne pouvaient juste pas couler des jours heureux. À leur mariage, Gwenn avait cru qu’il y avait un tournant conséquent dans leur relation, qu’ils allaient enfin être heureux. Qu’elles allaient être heureuses toutes les deux. Mais visiblement, le destin n’était pas prêt à changer. Et c’était idiot, mais apprendre ça, ça avait donné un coup au moral de Gwenn.

Cela ne la concernait pas vraiment en réalité, elle n’avait pas son mot à dire sur la relation de sa meilleure amie. Mais si Jane se sentait mal, elle ne pouvait pas s’empêcher de se sentir mal aussi. C’était comme ça. Et le fait de savoir que Baker – elle avait cru pendant un temps qu’il n’était pas si mauvais que ça au final – avait trompé allègrement Jane… ça lui faisait du mal. C’était à se demander si au final, on pouvait vraiment être heureux. Elle partait loin oui, mais alors que les heures passaient sans qu’Arthur ne rentre, elle ne pouvait pas s’empêcher de broyer du noir. C’était dans ce genre de moment que ses démons avaient tendance à revenir. Ceux qui la poussaient à prendre une bouteille et juste noyer sa déprime dans de l’alcool. Mais il n’y avait pas d’alcool chez Arthur, pas la trace. Elle avait cherché. Elle en était honteuse, mais elle avait quand même cherché, au fond des placards au cas où qu’il reste un semblant d’alcool quelque part. Sans qu’elle n’en trouve. Elle aurait pu passer le pas de la porte pour se rendre à la taverne, mais elle n’arriva pas à ce stade. En grande partie parce qu’elle espérait voir Arthur arriver d’une minute à l’autre. Il arriva, finalement, après de longue heure alors que la nuit avait eu le temps de couler jusqu’au petit matin. En la voyant, il constata qu’elle ne dormait pas.

« Tu étais où ? » C’était idiot, parfaitement idiot et elle se sentait bête. Elle n’aimait déjà pas, ni le ton, ni la question qu’elle posait à Arthur. Cette question qui ne montrait que trop bien ce qui avait pu traverser son esprit pendant ces longues heures. Elle s’en voulait d’être comme ça, mais là elle en voulait à Arthur d’avoir disparu toute une nuit entière également.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 303

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Mar 13 Juin - 14:17


La cause avant tout... sauf toi
S

itôt la question de Gwenn posée, Arthur se sentit immédiatement coupable. Loin de lui l'idée de reprocher à sa petite amie de s'être inquiétée ou de l'attaquer sur ce point, c'était entièrement de sa faute. Il ne l'avait pas prévenu de son absence, et c'était véritablement un tort de sa part. Il avait trop pris l'habitude de faire comme bon lui semblait ce que cela n'affecte qui que ce soit, mais il ne vivait plus seulement pour lui seul, ils étaient deux, dorénavant, et il voulait avant tout vivre pour elle, même s'il l'avait très mal montré à l'instant. Non, il ne lui reprochait pas sa question ni le ton qu'elle avait employé, et pour cause, si la situation avait été inversée, Arthur aurait certainement réagi de la même manière, à plus forte raison qu'il n'aurait pu s'empêcher de se demander si elle ne serait pas retombée dans ses anciens travers. Et parce qu'il savait bien qu'elle pouvait encore y retomber bien facilement, en fin de compte, il devrait se montrer d'autant plus vigilant, en fin de compte, qu'il se devait de veiller sur elle en toutes circonstances. C'était pour cette raison qu'elle avait élu domicile sous son toit en premier lieu, et il était par conséquent nécessaire qu'il respecte ses engagements auprès d'elle. Il ne l'avait pas fait. Comme bien souvent, sa haine envers le Sorcier l'avait ni plus ni moins qu'aveuglé, au point d'oublier l'essentiel. Et l'essentiel, clairement, il l'avait sous les yeux. Et il savait maintenant qu'il allait devoir se rattraper, et pour ça, il allait devoir jouer carte sur table et tout dire à Gwenn. Il n'était plus question de la ménager, il devait lui parler franchement de ce qu'il faisait après sur ses heures de travail. Leur relation était basée sur la confiance, bien sûr, mais pour ce faire, il fallait qu'ils fassent preuve, l'un comme l'autre, de la plus grande des sincérités. Et cette sincérité, il avait bien conscience d'en avoir manqué.

-J'étais à la bibliothèque,
dit-il tout d'abord, ce qui bien sûr ne l'excusait de rien, même s'il s'agissait de la pure et simple vérité. Il marqua une légère pause avait de reprendre. Ecoute, il faut que je te parle de quelque chose, de quelque chose de vraiment important.

Il savait que ces mots risquaient de l'alarmer plus qu'autre chose, mais il ne se voyait pas lui annoncer tout de but en blanc sans y mettre ne serait-ce qu'un minimum les formes. C'était primordial, en tout cas l'envisageait-il comme tel, et il était grand temps que Gwenn sache tout. D'un geste de la tête, il l'invita à prendre place dans le salon. A choisir, il valait tout de même mieux qu'ils parlent de tout cela confortablement installés que debout dans l'entrée.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 659

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Dim 18 Juin - 17:21

La cause avant tout... sauf toi.
Gwenn s’en voulait presque d’utiliser un tel ton avec Arthur, de le fusiller comme cela à peine avait-il passé le pas de la porte. Mais elle n’y pouvait rien. La jeune femme ne pouvait pas s’empêcher de se poser des questions, de se demander ce qui avait pu retenir son petit ami toute la nuit. Parce que c’était bien ce qui s’était passé, il avait été retenu toute la nuit et sans la prévenir ou non. Elle s’était inquiétée pour lui, elle avait eu peur de le perdre. De le perdre parce qu’une personne lui aurait pris l’homme qu’elle aimait – comme c’était arrivé bien trop souvent à ses proches – ou tout simplement parce qu’il se serait rendu compte qu’il ne pouvait plus l’avoir dans sa vie. Toutes les idées les plus dramatiques avaient traversées son esprit pendant cette nuit. Alors oui, la lycane ne pouvait pas s’empêcher de se demander où se trouvait Arthur, d’avoir envie s’explication, même si elle n’avait aucune envie de devenir ce genre de petites amies. Elle ne voulait pas fliquer le lycan, elle ne voulait pas qu’il se sente obligé de lui rendre des comptes à longueurs de temps. Elle avait envie d’une relation basée sur la confiance, sauf que là tout de suite, Gwenn ne pouvait pas s’empêcher de manquer de confiance. Et pas seulement envers Arthur, mais aussi en grande partie envers elle-même.

Arthur lui confia donc qu’il se trouvait à la bibliothèque et Gwenn ne savait pas vraiment si elle aimait cette réponse ou non. En soit, ça ne changeait rien qu’il soit dans sa bibliothèque, à la taverne ou chez quelqu’un… ce n’était pas vraiment ce qu’elle voulait savoir. Elle voulait en savoir plus et visiblement, Arthur était prêt à lui en dire plus. Le jeune homme lui affirma qu’il devait lui parler de quelque chose, de quelque chose de vraiment important, avant de lui faire signe d’aller s’installer dans le salon. Gwenn savait qu’elle ne devait vraiment pas s’emballer trop vite, qu’elle ne devait pas tirer de conclusion trop hâtive, mais elle ne pouvait vraiment pas s’empêcher de s’inquiété. Même si ça lui était déjà arrivé de s’inquiéter pour rien, quand Arthur lui avait avoué ses sentiments pour elle et qu’elle avait cru d’abord qu’il ne voulait plus d’elle chez lui, elle ne pouvait vraiment pas s’empêcher de le faire. Pensant à tout ce qu’Arthur pouvait lui apprendre de si important. Évidemment, elle pensa à tout sauf à ce qu’il y avait en réalité, mais ça c’était parce qu’elle ne pouvait pas se douter une seule seconde de la vérité. Elle n’en soupçonnait rien, parce qu’elle ne savait pas grand-chose.

« Je t’écoute. »
Affirma-t-elle alors après s’être installée dans le salon, sans trop savoir à quoi elle devait s’attendre. Son cœur battait si rapidement, de peur, qu’elle avait le sentiment qu’il allait juste s’étaler sur la table et exploser. Elle attendit donc, qu’il lui explique ce qu’il avait d’important à lui dire, en priant pour que ça ne soit pas ce qu’elle craignait que ça soit.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 303

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Dim 18 Juin - 17:37


La cause avant tout... sauf toi
A

rthur avait bien conscience du fait qu'il agissait des plus maladroitement avec sa petite amie. Il souhaitait la rassurer, et ce faisant, il l'inquiétait encore plus, il s'en rendait bien compte. Non pas qu'elle le montre forcément, mais il n'avait pas de mal à se mettre à sa place. Si elle-même avait disparu une grande partie de la nuit pour revenir comme une fleur chez eux au petit matin, se justifiant par un "Je dois te parler de quelque chose d'important", il serait l'inverse de serein. Au contraire, même, il serait terrifié à l'idée de ce qu'il pourrait bien apprendre et ne manquerait pas de se remettre en question. Pour cette raison, il savait pertinemment qu'il ne devait pas faire mariner trop longtemps la jeune femme. Il devait exprimer, avec ses propres mots mais en se montrant le plus clair possible, la situation dans toute son étendue et toute sa complexité. Il avait envie de tout lui dire, oui, il savait même que ça le soulagerait d'un très grand poids, et ça le rassurait... Mais quand bien même il savait tout cela, il ne savait trop comment expliquer les choses à Gwenn sans y passer par quatre chemins. La situation était simple et complexe à la fois... Pas le temps de réfléchir à la meilleure formulation possible malgré tout, Arthur se jeta donc à l'eau après avoir pris une grande inspiration.

-Il y a un sorcier, un sorcier très dangereux, qui a installé tout un réseau de laboratoires dans les grottes. Avec d'autres, il réalise des expériences sur des humains, des créatures... il n'a aucune limite.
Il marqua une légère pause. C'est lui qui a tué ma soeur et mes parents. Ce point d'information lui apparaissait très important. S'il n'avait jamais caché à Gwenn que sa famille était décédée en de terribles circonstances, il ne lui avait pas donné plus de détails. Pour ne pas la mêler à tout cela, justement. Mais il était plus que temps, à présent. Je me suis juré de l'arrêter, et c'est ce à quoi je travaille, les soirs où je rentre tard. Il y a plusieurs autres personnes qui veulent le stopper. On se réunit pour établir un plan d'action. Voilà, ça pourrait presque ressembler à une mauvaise excuse pour justifier des absences autrement moins excusables tant tout ceci était alambiqué, mais peu importe, c'était la vérité, et il osait penser que la jeune femme allait le croire et le comprendre. J'aurais dû t'en parler avant...

Mais il ne l'avait pas fait. Parce qu'il avait voulu la ménager. Même maintenant, il ne savait pas s'il avait eu raison de passer aux aveux. Certes, il préférait n'avoir aucun secret pour elle, mais en même temps, il voulait la préserver, il craignait qu'elle veuille se joindre à lui, qu'elles prennent des risques inutiles. Et maintenant qu'elle savait, il ne pourrait peut-être pas l'empêcher.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bordeaux] Je résiste à tout, sauf à la tentation [Cédric]
» "Les études avant tout!"
» Retour pour le meilleur mais avant tout pour le pire è_é
» (m) Patricien ₪ frère, cousin, neveu, mais avant tout un Claudii
» [Creepypasta] Pokémon 731

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez Arthur Lowell-