Partagez | 
 

 La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 327

Message#Sujet: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Sam 10 Juin - 20:51


La cause avant tout... sauf toi
A

rthur n'avait jamais compté ses heures, en n'importe quelle circonstance. Il faut dire que, habitué qu'il était à vivre seul depuis bien longtemps (depuis le décès de ses parents et de sa soeur, donc, et ces événements commençaient à remonter, l'air de rien), il n'avait pas pour habitude d'avoir à rendre de comptes à qui que ce soit. Il n'était pas rare qu'il ferme sa bibliothèque plus tard que d'ordinaire parce qu'il avait tout simplement des choses à finir et qu'il ne savait pas se fixer d'horaires. Et depuis qu'il s'était associé à Owen (puis à d'autres au fil du temps) dans le but de mettre fin une bonne fois pour toutes aux agissements de Dean Appers, il n'était pas rare qu'il fasse des nuits blanches et rentre chez lui à des heures impossibles. Rien de grave à cela en soi, après tout, il considérait agir pour une noble cause, et à ce titre, ses intérêts personnels, sa fatigue et ses loisirs méritaient bien d'être sacrifiés. Eux oui, son couple non. Et c'était bien ça le problème. Parfois, trop accaparé par ses objectifs, il oubliait qu'il ne vivait plus seul, qu'il y avait chez lui une jeune femme qu'il aimait plus que tout, qui était devenue sa petite amie, et qui ne méritait pas d'être négligée. D'autant moins, d'ailleurs, qu'elle était fragile, et c'était d'ailleurs pour cette raison, en premier lieu qu'il avait tenu à ce qu'ils vivent ensemble, pour l'aider à sortir de la dépression et de l'alcoolisme... Par moments, il tenait vraiment bien mal son rôle. Ce moment-ci en faisait de toute évidence partie.

Comme souvent, il avait proposé à Owen de le rejoindre après la fermeture de la bibliothèque afin qu'ils puissent discuter de leurs progrès respectifs et de leurs prochains plans d'action. Souvent, quand cela arrivait, et sais rien clarifier, il annonçait seulement à Gwenn qu'il rentrerait plus tard que prévu, mais cette fois, honte sur lui, il avait oublié. Et quand il rentra finalement chez lui, fourbu et épuisé, à une heure indue de la matinée (car l'aube s'apprêtait à se lever alors qu'il passait le seuil de la porte), il avait oublié, purement et simplement, qu'il avait oublié. Une attitude pour le moins impardonnable mais dont il n'avait pas conscience. Il pensait rentrer sur la pointe des pieds et rejoindre son lit en faisant tous les efforts possibles pour ne pas réveiller sa petite amie. Sauf que quand il rentra, il n'avait pas besoin de prendre garde à réveiller qui que ce soit. Gwenn était bel et bien debout, et elle l'attendait de pied ferme. Arthur commençait à comprendre... mais pas au point d'agir de façon suffisamment intelligente.

-Tu n'es pas couchée ?
demanda-t-il donc seulement (et pour le moins bêtement).




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 742

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Dim 11 Juin - 22:21

La cause avant tout... sauf toi.
Cela arrivait souvent à Arthur de rentrer tard après sa journée de travail, sans que Gwenn ne sache réellement pourquoi. Elle savait que sa bibliothèque fermait normalement à une heure habituelle, mais par moment il rentrait plus tard. Pourquoi ? Aucune idée, le jeune homme ne prenait pas la peine de le préciser et Gwenn de son côté ne cherchait pas plus que cela à savoir. Non pas qu’elle ne soit pas curieuse, par moment, mais elle n’avait aucune envie de jouer les petites amies intrusives incapables de laisser leurs moitiés respirer un peu. Ce qu’il faisait, elle aimerait bien le savoir par moment, mais elle ne lui demandait pas. Elle ne rendait pas toujours compte à Arthur quand elle sortait non plus, quand elle allait voir Jane comme aujourd’hui, quand elle passait la soirée avec elle ou autre. Elle le prévenait tout simplement, il en faisait de même. Ils se faisaient confiance. Et ce soir-là, elle s’attendit naturellement à ce qu’il rentre à une heure décente. Elle avait rendu visite à Jane dans la journée, dans cette nouvelle maison qu’elle avait avec Baker maintenant. Et cette visite avait été… quelque peu surprenante. Bon, ce n’était pas la visite en elle-même, mais plus la conversation que la lycane avait eu avec Jane. Le fait que Perséphone, l’ex de son mari donc, était enceinte… parce que ce connard (oui, oui, elle y allait un peu fort, mais elle n’y pouvait rien) avait couché avec elle, quand ils étaient tous les deux humains. À croire qu’ils ne pouvaient juste pas couler des jours heureux. À leur mariage, Gwenn avait cru qu’il y avait un tournant conséquent dans leur relation, qu’ils allaient enfin être heureux. Qu’elles allaient être heureuses toutes les deux. Mais visiblement, le destin n’était pas prêt à changer. Et c’était idiot, mais apprendre ça, ça avait donné un coup au moral de Gwenn.

Cela ne la concernait pas vraiment en réalité, elle n’avait pas son mot à dire sur la relation de sa meilleure amie. Mais si Jane se sentait mal, elle ne pouvait pas s’empêcher de se sentir mal aussi. C’était comme ça. Et le fait de savoir que Baker – elle avait cru pendant un temps qu’il n’était pas si mauvais que ça au final – avait trompé allègrement Jane… ça lui faisait du mal. C’était à se demander si au final, on pouvait vraiment être heureux. Elle partait loin oui, mais alors que les heures passaient sans qu’Arthur ne rentre, elle ne pouvait pas s’empêcher de broyer du noir. C’était dans ce genre de moment que ses démons avaient tendance à revenir. Ceux qui la poussaient à prendre une bouteille et juste noyer sa déprime dans de l’alcool. Mais il n’y avait pas d’alcool chez Arthur, pas la trace. Elle avait cherché. Elle en était honteuse, mais elle avait quand même cherché, au fond des placards au cas où qu’il reste un semblant d’alcool quelque part. Sans qu’elle n’en trouve. Elle aurait pu passer le pas de la porte pour se rendre à la taverne, mais elle n’arriva pas à ce stade. En grande partie parce qu’elle espérait voir Arthur arriver d’une minute à l’autre. Il arriva, finalement, après de longue heure alors que la nuit avait eu le temps de couler jusqu’au petit matin. En la voyant, il constata qu’elle ne dormait pas.

« Tu étais où ? » C’était idiot, parfaitement idiot et elle se sentait bête. Elle n’aimait déjà pas, ni le ton, ni la question qu’elle posait à Arthur. Cette question qui ne montrait que trop bien ce qui avait pu traverser son esprit pendant ces longues heures. Elle s’en voulait d’être comme ça, mais là elle en voulait à Arthur d’avoir disparu toute une nuit entière également.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 327

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Mar 13 Juin - 14:17


La cause avant tout... sauf toi
S

itôt la question de Gwenn posée, Arthur se sentit immédiatement coupable. Loin de lui l'idée de reprocher à sa petite amie de s'être inquiétée ou de l'attaquer sur ce point, c'était entièrement de sa faute. Il ne l'avait pas prévenu de son absence, et c'était véritablement un tort de sa part. Il avait trop pris l'habitude de faire comme bon lui semblait ce que cela n'affecte qui que ce soit, mais il ne vivait plus seulement pour lui seul, ils étaient deux, dorénavant, et il voulait avant tout vivre pour elle, même s'il l'avait très mal montré à l'instant. Non, il ne lui reprochait pas sa question ni le ton qu'elle avait employé, et pour cause, si la situation avait été inversée, Arthur aurait certainement réagi de la même manière, à plus forte raison qu'il n'aurait pu s'empêcher de se demander si elle ne serait pas retombée dans ses anciens travers. Et parce qu'il savait bien qu'elle pouvait encore y retomber bien facilement, en fin de compte, il devrait se montrer d'autant plus vigilant, en fin de compte, qu'il se devait de veiller sur elle en toutes circonstances. C'était pour cette raison qu'elle avait élu domicile sous son toit en premier lieu, et il était par conséquent nécessaire qu'il respecte ses engagements auprès d'elle. Il ne l'avait pas fait. Comme bien souvent, sa haine envers le Sorcier l'avait ni plus ni moins qu'aveuglé, au point d'oublier l'essentiel. Et l'essentiel, clairement, il l'avait sous les yeux. Et il savait maintenant qu'il allait devoir se rattraper, et pour ça, il allait devoir jouer carte sur table et tout dire à Gwenn. Il n'était plus question de la ménager, il devait lui parler franchement de ce qu'il faisait après sur ses heures de travail. Leur relation était basée sur la confiance, bien sûr, mais pour ce faire, il fallait qu'ils fassent preuve, l'un comme l'autre, de la plus grande des sincérités. Et cette sincérité, il avait bien conscience d'en avoir manqué.

-J'étais à la bibliothèque,
dit-il tout d'abord, ce qui bien sûr ne l'excusait de rien, même s'il s'agissait de la pure et simple vérité. Il marqua une légère pause avait de reprendre. Ecoute, il faut que je te parle de quelque chose, de quelque chose de vraiment important.

Il savait que ces mots risquaient de l'alarmer plus qu'autre chose, mais il ne se voyait pas lui annoncer tout de but en blanc sans y mettre ne serait-ce qu'un minimum les formes. C'était primordial, en tout cas l'envisageait-il comme tel, et il était grand temps que Gwenn sache tout. D'un geste de la tête, il l'invita à prendre place dans le salon. A choisir, il valait tout de même mieux qu'ils parlent de tout cela confortablement installés que debout dans l'entrée.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 742

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Dim 18 Juin - 17:21

La cause avant tout... sauf toi.
Gwenn s’en voulait presque d’utiliser un tel ton avec Arthur, de le fusiller comme cela à peine avait-il passé le pas de la porte. Mais elle n’y pouvait rien. La jeune femme ne pouvait pas s’empêcher de se poser des questions, de se demander ce qui avait pu retenir son petit ami toute la nuit. Parce que c’était bien ce qui s’était passé, il avait été retenu toute la nuit et sans la prévenir ou non. Elle s’était inquiétée pour lui, elle avait eu peur de le perdre. De le perdre parce qu’une personne lui aurait pris l’homme qu’elle aimait – comme c’était arrivé bien trop souvent à ses proches – ou tout simplement parce qu’il se serait rendu compte qu’il ne pouvait plus l’avoir dans sa vie. Toutes les idées les plus dramatiques avaient traversées son esprit pendant cette nuit. Alors oui, la lycane ne pouvait pas s’empêcher de se demander où se trouvait Arthur, d’avoir envie s’explication, même si elle n’avait aucune envie de devenir ce genre de petites amies. Elle ne voulait pas fliquer le lycan, elle ne voulait pas qu’il se sente obligé de lui rendre des comptes à longueurs de temps. Elle avait envie d’une relation basée sur la confiance, sauf que là tout de suite, Gwenn ne pouvait pas s’empêcher de manquer de confiance. Et pas seulement envers Arthur, mais aussi en grande partie envers elle-même.

Arthur lui confia donc qu’il se trouvait à la bibliothèque et Gwenn ne savait pas vraiment si elle aimait cette réponse ou non. En soit, ça ne changeait rien qu’il soit dans sa bibliothèque, à la taverne ou chez quelqu’un… ce n’était pas vraiment ce qu’elle voulait savoir. Elle voulait en savoir plus et visiblement, Arthur était prêt à lui en dire plus. Le jeune homme lui affirma qu’il devait lui parler de quelque chose, de quelque chose de vraiment important, avant de lui faire signe d’aller s’installer dans le salon. Gwenn savait qu’elle ne devait vraiment pas s’emballer trop vite, qu’elle ne devait pas tirer de conclusion trop hâtive, mais elle ne pouvait vraiment pas s’empêcher de s’inquiété. Même si ça lui était déjà arrivé de s’inquiéter pour rien, quand Arthur lui avait avoué ses sentiments pour elle et qu’elle avait cru d’abord qu’il ne voulait plus d’elle chez lui, elle ne pouvait vraiment pas s’empêcher de le faire. Pensant à tout ce qu’Arthur pouvait lui apprendre de si important. Évidemment, elle pensa à tout sauf à ce qu’il y avait en réalité, mais ça c’était parce qu’elle ne pouvait pas se douter une seule seconde de la vérité. Elle n’en soupçonnait rien, parce qu’elle ne savait pas grand-chose.

« Je t’écoute. »
Affirma-t-elle alors après s’être installée dans le salon, sans trop savoir à quoi elle devait s’attendre. Son cœur battait si rapidement, de peur, qu’elle avait le sentiment qu’il allait juste s’étaler sur la table et exploser. Elle attendit donc, qu’il lui explique ce qu’il avait d’important à lui dire, en priant pour que ça ne soit pas ce qu’elle craignait que ça soit.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 327

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Dim 18 Juin - 17:37


La cause avant tout... sauf toi
A

rthur avait bien conscience du fait qu'il agissait des plus maladroitement avec sa petite amie. Il souhaitait la rassurer, et ce faisant, il l'inquiétait encore plus, il s'en rendait bien compte. Non pas qu'elle le montre forcément, mais il n'avait pas de mal à se mettre à sa place. Si elle-même avait disparu une grande partie de la nuit pour revenir comme une fleur chez eux au petit matin, se justifiant par un "Je dois te parler de quelque chose d'important", il serait l'inverse de serein. Au contraire, même, il serait terrifié à l'idée de ce qu'il pourrait bien apprendre et ne manquerait pas de se remettre en question. Pour cette raison, il savait pertinemment qu'il ne devait pas faire mariner trop longtemps la jeune femme. Il devait exprimer, avec ses propres mots mais en se montrant le plus clair possible, la situation dans toute son étendue et toute sa complexité. Il avait envie de tout lui dire, oui, il savait même que ça le soulagerait d'un très grand poids, et ça le rassurait... Mais quand bien même il savait tout cela, il ne savait trop comment expliquer les choses à Gwenn sans y passer par quatre chemins. La situation était simple et complexe à la fois... Pas le temps de réfléchir à la meilleure formulation possible malgré tout, Arthur se jeta donc à l'eau après avoir pris une grande inspiration.

-Il y a un sorcier, un sorcier très dangereux, qui a installé tout un réseau de laboratoires dans les grottes. Avec d'autres, il réalise des expériences sur des humains, des créatures... il n'a aucune limite.
Il marqua une légère pause. C'est lui qui a tué ma soeur et mes parents. Ce point d'information lui apparaissait très important. S'il n'avait jamais caché à Gwenn que sa famille était décédée en de terribles circonstances, il ne lui avait pas donné plus de détails. Pour ne pas la mêler à tout cela, justement. Mais il était plus que temps, à présent. Je me suis juré de l'arrêter, et c'est ce à quoi je travaille, les soirs où je rentre tard. Il y a plusieurs autres personnes qui veulent le stopper. On se réunit pour établir un plan d'action. Voilà, ça pourrait presque ressembler à une mauvaise excuse pour justifier des absences autrement moins excusables tant tout ceci était alambiqué, mais peu importe, c'était la vérité, et il osait penser que la jeune femme allait le croire et le comprendre. J'aurais dû t'en parler avant...

Mais il ne l'avait pas fait. Parce qu'il avait voulu la ménager. Même maintenant, il ne savait pas s'il avait eu raison de passer aux aveux. Certes, il préférait n'avoir aucun secret pour elle, mais en même temps, il voulait la préserver, il craignait qu'elle veuille se joindre à lui, qu'elles prennent des risques inutiles. Et maintenant qu'elle savait, il ne pourrait peut-être pas l'empêcher.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 742

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Dim 2 Juil - 18:14

La cause avant tout... sauf toi.
Franchement, Gwenn n’était pas du tout rassurée et elle attendait juste une chose, qu’Arthur lui dise ce qu’il avait d’important à lui dire, en s’attendant au pire. La jeune femme ne devrait peut-être pas être à ce point paranoïaque, mais en même temps elle n’y pouvait rien. Elle avait trop l’habitude que sa vie soit chamboulée d’une mauvaise manière dès qu’elle avait un peu le sentiment d’être heureuse. Et en ce moment, Gwenn avait le sentiment que sa vie prenait un nouveau tournant. Rien n’était parfait, mais quand même c’était mieux qu’avant. Même si elle avait toujours ses démons, elle parvenait quand même à ne pas se faire envahir par eux. Du moins, pas pour le moment. Parce que rien n’était gagné et en fonction de la réponse d’Arthur, Gwenn savait que ça allait être difficile.

Arthur commença alors à lui parler d’un sorcier, un sorcier très dangereux qui sévissait dans les grottes. Gwenn avait entendu parler de rumeurs oui, il y avait même eu l’ex de Jane (si on pouvait le qualifier d’ex, mais puisque sa meilleure amie l’avait aimé, il n’y avait aucune raison de ne pas le considérer comme telle) qui avait disparu pendant un temps, apparemment. Et c’était cet homme qui avait tué la famille d’Arthur. Gwenn savait que la famille de son petit ami avait été tué d’une manière tragique, mais c’était la première fois qu’il lui disait comment c’était arrivé. Et au final, Gwenn ne fut pas vraiment surprise d’entendre ensuite Arthur lui dire qu’il s’était juré de se venger. C’était compréhensible… la lycane aussi ressentait cette envie de vengeance. Mais en même temps, Gwenn ne se sentait pas du tout rassurée d’entendre ça. Non pas qu’elle ne puisse pas le comprendre, mais elle n’aimait vraiment pas l’idée qu’Arthur – avec d’autre personne, apparemment, puisque c’était ce qu’il faisait les soirs et la nuit quand il rentrait tard, ils se réunissaient – affronte un sorcier si dangereux. En tout cas, quand Arthur souligna le fait qu’il aurait dû lui en parler avant, Gwenn devait bien avouer qu’elle pouvait difficilement lui en donner tort. Elle aurait aimé qu’il lui en parle avant.

« Donc tu es en train de me dire qu’avec d’autre personne, tu souhaites affronter un sorcier très dangereux ? » Elle aurait peut-être pu se sentir rassurée en un sens, parce qu’il n’était pas question d’autre fille par exemple (ce qu’elle n’avait pas pu s’empêcher de penser au début). « Et il se passe quoi si un jour… tu te retrouves devant lui et qu’il te tue ? »

Bon, d’accord, elle comprenait et en cet instant précis, la jeune femme se montrait sans doute un peu trop égoïste. Mais elle n’y pouvait rien, elle avait peur qu’un jour, il ne rentre pas du tout. Qu’un jour, elle découvre qu’il était mort tout simplement. Elle avait déjà vécu ça, elle n’avait aucune envie de le vivre de nouveau. Même si, elle n’avait sans doute aucun droit de dire quoi que ce soit. Mais elle n’y pouvais rien.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 327

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Dim 2 Juil - 18:36


La cause avant tout... sauf toi
A

rthur n'avait trop su comment présenter les choses à Gwenn. Tout lui avouer d'emblée, c'était forcément lui demander d'en encaisser beaucoup en très peu de temps, et il n'était pas sûr qu'il s'agisse là de la meilleure manière de lui faire accepter la situation, mais en même temps, il n'avait plus envie de lui faire la moindre cachoterie, et le plus simple était encore de tout lui expliquer de but en blanc et d'espérer qu'elle comprenne, qu'elle saisisse son intention et qu'elle ne le lui lui reproche pas. Ses projets de vengeance avaient accaparé sa vie entière, rien n'avait compté dans sa vie à part cela, avant, du moins, que Gwenn n'entre dans sa vie. Ses priorités avaient changé depuis, mais, pour autant, il n'avait pas envie de devoir faire un choix : Dean Appers devait payer quoi qu'il arrive. Il en allait d'une promesse qu'il avait faite à sa famille il y a bien longtemps, et il ne comptait pas changer d'avis, surtout pas. Mais en même temps, si quelqu'un pouvait être capable de le faire changer d'avis, c'était bien la jeune femme qu'il avait sous les yeux, et c'était bien évidemment ce qui l'inquiétait. Il hocha doucement la tête quand Gwenn résuma la situation en quelques mots très simples mais effectivement appropriés. C'était bien de cela qu'il était question, en effet, et dit comme cela, il pouvait concevoir que ses projets, ses perspectives, avaient tout du projet-suicide décidé dans les règles... et quelque part, ça ne l'aurait pas dérangé, de payer de sa vie, s'il était sûr que le Sorcier allait payer, qu'il n'en resterait plus rien... Plus maintenant. Gwenn changeait la donne à bien des niveaux, il devait bien le reconnaître. Il avait pu le nier tant qu'il ne l'avait pas directement confrontée à la situation, mais ce n'était plus le cas, à présent. Et la question qu'elle lui posa en disait long sur les implications qu'elle ne pouvait plus ignorer à présent.

- Ça n'arrivera pas.
Il avait sans doute tort de l'affirmer avec tant d'aplomb, mais il avait envie de taire l'inquiétude de la jeune femme. Il savait qu'elle avait déjà beaucoup perdu, tout comme lui, qu'elle devait avoir peur de le perdre à son tour. Mais c'était hors de question, bien sûr. Il ne sort jamais de son antre. Ce qui était relativement vrai, mais pas complètement non plus. Nous le trouverons avant qu'il ne nous trouve, et on ne tentera rien sans avoir la certitude de nous en sortir indemnes. Il doutait fort que ce seul discours suffise, malheureusement, il ne pouvait pas promettre à Gwenn de renoncer à sa vengeance. Il ne le pouvait pas parce qu'il en avait besoin, tout simplement. Je serai prudent, je te le promets.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 742

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Dim 9 Juil - 17:39

La cause avant tout... sauf toi.
Gwenn ne pouvait pas nier qu’elle appréciait d’entendre Arthur affirmer que ça n’arriverait pas, que l’homme qu’il cherchait à arrêter ne le tuerait pas, mais ce n’était pas parce qu’il le disait avec beaucoup de confiance qu’elle pouvait le croire. Parce que la jeune femme savait parfaitement que ça ne concernait pas réellement son petit ami, que ce n’était pas lui qui le décidait. Ce n’était pas parce qu’Arthur affirmait que le sorcier qu’il cherchait à tuer ne le tuerait pas, que l’homme allait se retenir de son côté. Même si bien sûr, la situation était un peu en la faveur du lycan. L’homme ne sortait apparemment pas de sa cachette, ils le cherchaient et ils allaient le trouver avant lui. Ils ne tenteraient rien avant d’avoir la certitude de s’en sortir. Bien, c’était joli à entendre encore une fois, mais ça n’empêchait pas Gwenn de s’inquiéter. Même quand Arthur lui promit d’être prudent. Bien sûr qu’il le serait, elle osait croire qu’il l’était même avant de le lui promettre, parce qu’elle osait croire le connaître assez pour ça. Il était sûrement prudent oui, mais dans ce monde, la prudence ne suffisait pas toujours. Ils étaient bien placés pour le savoir tous les deux.

« Tu as été prudent quand tu as été mordu ? »

La jeune femme savait qu’elle ne devait pas réagir comme ça, mais c’était bel et bien une preuve que tout était dangereux. En un sens, Arthur pouvait très bien courir un risque même en ne cherchant pas à arrêter un homme. Gwenn n’avait rien cherché du tout quand elle avait été mordue, par Wellan. Ce monde était dangereux, il pouvait arriver n’importe quoi n’importe quand. Mais quand même, c’était pire quand on cherchait le danger. Même si bien sûr, Gwenn ne pouvait en aucun cas reprocher à Arthur de chercher à venger sa famille. Au contraire, c’était normal et elle se doutait que c’était quelque chose qu’il avait besoin. Même si ce n’était sans doute pas sain. Ce n’était pas comme de l’alcool, mais ça pouvait y ressembler en quelque sorte. Une sorte de drogue, qui ne changerait rien en fin de compte.

« Je comprends que tu cherches à te venger et je ne t’en empêcherais jamais mais… » Non, elle ne voulait pas l’en empêcher, ce n’était pas pour autant qu’elle sautait de joie à l’idée. « Je ne vais pas supporter de rester là tout le temps à t’attendre, à espérer que tu rentres, sans savoir si tu vas bien. » Elle s’imaginait déjà mourir d’angoisse dans cette maison, attendant le retour d’Arthur sans savoir s’il rentrerait bel et bien. En espérant qu’il rentre justement, qu’il ne lui soit rien arrivé. Un soir comme ce soir donc, en pire même, parce qu’elle aurait conscience qu’il mettait sa vie en danger. Gwenn leva finalement son regard vers Arthur, déterminée. « Laisse-moi t’aider. »

À choisir, Gwenn préférait largement aider Arthur, s’impliquer, pour ne pas se laisser aller à la paranoïa quand elle l’attendrait.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 327

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Dim 9 Juil - 17:55


La cause avant tout... sauf toi
A

rthur comprenait parfaitement la remarque de Gwenn et ce qu'elle sous-entendait, mais il ne put s'empêcher de se sentir un peu vexée par cette dernière. Il faut dire que, forcément, ça le renvoyait à un épisode de sa vie qu'il n'avait pas encore digéré. Peut-être aurait-il moins de colère à l'égard du Sorcier si le soir où il l'avait privé de sa famille, il n'avait pas été mordu... va savoir... ce qui est sûr, c'est qu'il n'avait pas du tout été prudent à ce moment-là, il cherchait seulement à fuir, le coeur serré de douleur, et il avait été une proie facile pour les créatures de la nuit... Ceci dit, il voyait parfaitement où elle voulait en venir. Que l'on soit prudent ou non, en notre terre, ce n'était pas forcément ce qui empêchait au pire d'arriver... mais justement, puisque le pire arrivait, que l'on s'en préoccupe ou pas, autant avoir une longueur d'avance sur son destin, non ? Il n'empêche, il ne voulait pas que Gwenn s'inquiète inutilement pour lui, et il comprenait bien que c'était ce qui arriverait s'il ne l'impliquait pas dans son action. Si le lycan était touché et rassuré d'entendre que sa petite amie ne voulait pas qu'il renonce à sa vengeance (ce qui aurait pu sincèrement l'inviter à réfléchir), il n'était pas sûr de vouloir l'y intégrer... Pas parce qu'il n'avait pas confiance en elle, ça non... c'est juste qu'il ne se le pardonnerait pas, si quelque chose devait lui arriver au nom de cette vengeance qui n'était même pas vraiment la sienne. Il envisagea de refuser, d'ailleurs, de lui arguer que c'était vraiment trop dangereux, mais il s'abstint. Bien sûr que c'était dangereux, mais c'était Gwenn qui avait raison, la vie était dangereuse dans tous les cas. Et il valait mieux lutter contre les dangers plutôt que de se laisser happer par eux.

-Si je devais refuser, tu insisterais jusqu'à ce que je m'incline, pas vrai ?
observa-t-il avec un fin sourire au coin des lèvres. Non pas que la situation prête à rire non plus, mais il était inutile de dramatiser. Il marqua une légère pause. Il suffisait de regarder la jeune femme dans les yeux pour y lire toute la détermination du monde. Il le disait lui-même, ils avaient besoin d'être plus nombreux, alors c'était le mieux à faire... Et puis, il pourrait toujours s'arranger pour lui attribuer les missions les moins dangereuses. Et il serait, finalement, plus rassuré si elle était à ses côtés dans les moments critiques plutôt qu'à l'attendre à la maison. Il regrettait presque de l'avoir tenu si longtemps à l'écart, même s'il continuait de penser que ses motivations étaient tout de même justes. C'est d'accord.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 742

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Dim 16 Juil - 17:05

La cause avant tout... sauf toi.
Gwenn se doutait qu’elle ne devrait sans doute pas lui demander de l’aider, mais elle ne pouvait pas faire autrement. La vengeance d’Arthur ne la concernait pas directement, cela concernait son petit ami, sa famille… mais en même temps, Gwenn avait envie de croire que ce qui le concernait, la concernait aussi. Leurs vies étaient liées, c’était comme ça. La jeune femme ne supporterait pas de perdre l’homme qu’elle aimait (encore une fois), il n’était pas question pour elle de se contenter d’attendre dans sa maison qu’il revienne de ses plans de vengeance, en espérant le voir revenir entier. Elle ne pouvait pas se contenter de se tourner les pouces, ce n’était pas possible. Donc elle voulait agir. Et Arthur n’avait pas tort du tout en affirmant qu’elle insisterait jusqu’à ce qu’il décide de craquer. Ce n’était pas très loyale, mais elle le ferait dans tous les cas parce qu’elle n’avait pas le choix. Gwenn savait se montrer particulièrement entêtée quand elle le voulait et là, elle le voulait vraiment. Si jamais le lycan décidait de refuser son aide, elle le forcerait à accepter. Mais il ne le fit pas, visiblement, se rendant bien compte que cela ne servait à rien de tenter de l’empêcher.

« Très bien ! »

Elle ne pouvait pas l’empêcher de vouloir se venger, elle ne pouvait pas lui demander de renoncer à son envie de venger la mort de sa famille, il ne pouvait pas l’empêcher de l’aider. Ce qui le touchait, la touchait. C’était comme ça, la jeune femme n’avait aucune envie de discuter sur ce point. Si elle pouvait aider, alors, elle voulait aider. Même si elle devait se mettre en danger. De toute façon, ce monde était dangereux dans tous les cas. Ils en étaient des preuves, ils étaient devenus des créatures à cause de ce monde dangereux. De nombreuses personnes mourraient constamment, d’autres disparaissaient, d’autres devenaient des cobayes. Au final, ce n’était pas beaucoup plus dangereux pour Gwenn de prendre part à la vengeance d’Arthur. Et comme ça, elle aurait le sentiment de pouvoir juste… peut-être protéger l’homme qu’elle aimait.

« Tu as raison de ne pas me résisté, je ne t’aurais pas laissé le choix. » Affirma-t-elle alors avec un fin sourire sur le visage. Ce n’était sans doute pas une bonne chose de parler de cela sur un ton aussi léger, mais en même temps il valait sans doute mieux ça que de se morfondre. C’était dangereux, mais ça ne servait sans doute à rien de se prendre trop la tête. « Je pensais que tu me résisterais plus. J’étais prête à tout donner pour te convaincre. C’est presque trop facile. »

Non pas qu’elle ne soit déçue, en réalité, elle préférait quand même qu’ils ne se prennent pas la tête à ce sujet par exemple. Qu’il cherche à la convaincre de ne pas l’aider, qu’elle cherche à le convaincre de l’aide, qu’il rétorque que c’était trop dangereux, qu’elle lui dise que justement et que c’était pour ça.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 327

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Dim 16 Juil - 17:28


La cause avant tout... sauf toi
C'

est vrai, Arthur avait consenti bien vite à ce que Gwenn lui vienne en aide, il n'avait pas protesté, il n'avait pas cherché à la dissuader... et il finirait peut-être par le regretter s'il devait lui arriver quelque chose à cause de lui et de la cause qu'il défendait. Mais il se disait quand même qu'il saurait mieux la protéger s'il la gardait à proximité que s'il la mettait à l'écart (surtout qu'elle s'imposerait dans tous les cas, et peut-être bien plus dangereusement)... alors voilà, sa décision était prise... Il prendrait soin tout de même le moment venu de lui confier les tâches les moins risquées et les moins hasardeuses. Il avait dans tous les cas bien fait de ne pas lui résister, oui, parce que outre le fait qu'il n'en était pas capable, il était convaincu de sa sincérité quand il lui affirma qu'elle ne lui aurait pas laissé le choix. Il en était bel et bien certain. Il connaissait sa volonté et sa force de caractère, alors il se doutait qu'elle n'aurait pas juste accepté les choses docilement sans protester... Cette force de caractère était d'ailleurs l'une des choses qu'il aimait le plus chez elle. Même si, présentement, il aimerait qu'elle soit moins tête brûlée. Il avait vraiment peur de finir par regretter sa décision... mais il était trop tard pour faire marche arrière, et il espérait sincèrement qu'il ne regretterait pas sa décision. Le fin sourire de Gwenn sut également lui en soutirer un, même s'il se dissipa quelque peu aux propos suivants. Oh, il savait que la jeune femme essayait seulement de donner plus de légèreté à la situation, mais il y avait des cas de figure au cours desquels il était incapable de faire preuve de dérision. En fait, Arthur était tout bonnement trop sérieux. Malheureusement, ça faisait partie de sa nature, et il pouvait difficilement en changer.

-Ce n'est pas un jeu, ne sut-il s'empêcher de répondre avant de le regretter aussitôt. Forcément, Gwenn savait pertinemment que ce n'était pas un jeu, il ne lui apprenait rien. C'est juste que... accepter de mettre volontairement la femme qu'il aimait en danger ne le rassurait pas franchement et le mettait inutilement sur les nerfs. Désolé... se rattrapa-t-il aussitôt... c'est juste que... j'ai peur de faire la plus grosse connerie de ma vie, j'ai peur de te perdre...

Ce qui ne signifiait pas qu'il revenait sur sa décision, non, parce que puisqu'elle le fréquentait, elle était forcément en danger, au fond. En fait il ne savait pas vraiment s'il pouvait avoir une bonne influence sur elle. Et en même temps, il était hors de question pour lui de la perdre, il l'aimait plus que tout, c'était inconcevable.

-Comment tu t'y serais pris pour me convaincre ?
tenta-t-il de se rattraper alors.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 742

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Dim 30 Juil - 17:31

La cause avant tout... sauf toi.
Arthur était une personne particulièrement sérieuse et c’était ce que Gwenn adorait chez lui. Elle aimait cette forte de conviction qu’il avait et la manière dont il se mettait sérieusement dans une tâche. Elle savait qu’il ne fallait donc pas réellement plaisanter avec la cause qu’il avait décidé de défendre, la vengeance qu’il avait l’intention d’obtenir. Et ce n’était pas ce qu’elle avait fait, pas réellement. Elle avait simplement eu envie de détendre un peu l’atmosphère, mais elle comprit bien vite que c’était maladroit de sa part. Gwenn ne reprocha pas du tout à Arthur de lui dire que ce n’était pas un jeu, même si elle savait parfaitement que c’en était pas un. Et c’était justement parce que ce n’était pas un jeu que Gwenn ne pouvait pas rester chez Arthur à se tourner les pouces, à s’inquiéter pour lui, de peur de ne pas le voir revenir. Elle le savait, elle deviendrait folle. La lycane adressa un fin sourire à son petit ami quand il s’excusa, se justifiant en disant qu’il avait peur de la perdre. Comment pourrait-elle une seconde lui en vouloir, alors qu’elle le sentait si sincère. Pour le rassurer, sans doute qu’elle devrait renoncer. Mais elle aussi avait peur de le perdre, alors non... elle ne renoncerait pas.

« Eh bien... »
Reprit-elle quand Arthur lui demanda comment elle s’en serait prise pour le convaincre. Elle réfléchit une seconde avant de reprendre la parole, sérieusement. « Je t’aurais dis que si tu as peur de me perdre, alors ça me pousse encore plus à t’aider parce que je serais morte d’angoisse. Que tu es la meilleure chose qui me soit arrivé depuis longtemps et que je ne supporterais pas du tout de te perdre... » Et elle ne minimisait pas ses propos. Même si elle craignait plus ce qu’elle serait capable de faire à force de tourner en rond chez Arthur, en ignorant ce qui arrivait. « Que tu fais entièrement partie de ma vie et que j’ai envie de faire partie de la tienne, dans tout les aspects. Que je veux être là pour t’aider à te venger, parce que je me sens concerné par tout ça. » Cela ne la regardait peut-être pas au final, elle n’avait aucun droit d’affirmer comme ça de but en blanc que ça la concernait. Mais c’était ce qu’elle ressentait. La famille d’Arthur, elle aurait aimé la rencontrer, mais ça n’arriverait jamais à cause de cet homme dans les grottes. « Et que j’ai envie de me rendre utile, de faire quelque chose de bien et que je pense que ce que tu fais c’est quelque chose bien. »

En réalité, ce discourt n’était pas réellement ce qu’elle avait eu en tête quand elle avait parlé de tout donner pour le convaincre. Mais elle voulait prouver à son petit ami qu’elle savait exactement où elle était en train de se rendre.

« Je ne prend pas ça pour un jeu, je sais que c’est très sérieux. Et c’est justement parce que ce n’est pas un jeu que je ne veux pas que tu me laisses de côté même pour me protéger. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 327

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Dim 30 Juil - 17:52


La cause avant tout... sauf toi
G

wenn, en lieu et place de ce qu'elle avait dû avoir à l'esprit en premier lieu (car il ne se faisait pas d'illusions, il se doutait bien qu'elle avait changé son fusil d'épaule par sa faute, parce qu'il était tout simplement incapable de se détendre, beaucoup trop sérieux qu'il était), lui adressa un discours destiné à le convaincre du sérieux de son intention. Il n'en avait pas forcément besoin, car il savait très bien que Gwenn n'était pas idiote, qu'elle avait parfaitement compris que tout ceci n'était pas un jeu, mais malgré tout, les mots qu'elle prononça alors lui allèrent droit au coeur. Comment pourrait-il rester insensible en même temps alors qu'elle lui assurait, d'un ton qui ne laissait place à aucune équivoque, qu'il était la meilleure chose qui lui soit arrivée ? Il était vraiment touché et heureux de l'entendre. C'était une certaine responsabilité que de compter à ce point pour quelqu'un d'autre, mais d'un autre côté... c'était complètement réciproque. Gwenn avait changé sa vie, il n'était plus le même depuis qu'elle en faisait partie, et il savait qu'il ne serait plus jamais le même. Elle le rendait meilleur, moins égoïste. A ses côtés, il s'oubliait pour penser à elle. Oui, il aurait toujours peur pour elle, il avait vraiment peur de l'exposer trop au danger... mais en même temps, il commençait à se dire qu'ils étaient capables de tout affronter si elle était à ses côtés. Elle avait ce pouvoir-là sur lui, en effet. Celui-là et bien d'autres encore. Elle était tout pour lui, elle était ce qui comptait le plus au monde, tout simplement. Le reste des arguments étaient tout aussi prompts à le rassurer et à lui plaire que les autres. Gwenn avait vraiment su quels mots lui adresser, et elle avait touché son but. Rien ne saurait jamais calmer définitivement son inquiétude, mais au moins, il savait qu'elle prenait l'affaire très au sérieux. Et quoi qu'il advienne, il ferait tout son possible pour la protéger.

-D'accord, tu m'as convaincu,
affirma-t-il alors.

Même si elle n'avait plus eu besoin de le convaincre, puisqu'il lui avait déjà dit qu'il acceptaiit qu'elle se joigne à sa cause, et même s'il avait réagi un peu promptement tout à l'heure, ce n'était pas pour autant qu'il avait eu l'intention de changer d'avis ou quoi que ce soit. Il était un homme de parole. Gwenn voulait les aider, il avait dit oui, il ne changerait pas d'avis. Même s'il éprouvait bien sûr une certaine crainte malgré tout, parce que dans tous les cas, ils se mettaient en danger, et ils ne pouvaient l'ignorer. Avec douceur, il déposa ses lèvres sur les siennes.

-Mais si jamais tu as d'autres arguments en réserve, je suis preneur.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 742

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Ven 15 Sep - 15:19

La cause avant tout... sauf toi.
Ce n’était pas forcément les arguments que Gwenn avait en tête au début, mais cela n’enleva rien de la sincérité de ses propos. Bien au contraire. Elle savait bien que ce n’était pas un jeu et même si elle se doutait qu’Arthur ne pensait pas complètement qu’elle puisse prendre tout ça à la légère, elle avait envie de lui prouver qu’elle comprenait bien que c’était sérieux. De lui prouver, même si ce n’était pas forcément utile, qu’elle ne prenait pas tout cela à la légère. Même si Arthur avait accepté déjà qu’elle l’aide dans sa cause (lui et les autres membres avec qui il travaillait) et que Gwenn se doutait qu’il n’allait pas revenir sur ses propos, cela ne l’empêchait pas d’avoir envie de lui convaincre qu’il n’était pas juste en train de faire une bêtise. C’était peut-être le cas, mais en même temps Gwenn ne supporterait vraiment pas d’être à l’écart. Ce n’était pas parce qu’il la tenait à l’écart qu’elle allait être plus en sécurité de toute façon. Gwenn afficha un sourire quand son petit ami affirma qu’il l’avait convaincu. Elle osait croire que c’était le cas, qu’il ne mettrait pas en doute le fait qu’elle prenait au sérieux cette situation. Même si cela n’enlèverait sans doute en rien le fait que Arthur puisse s’inquiéter pour elle, tout comme elle ne pourrait pas s’empêcher de s’inquiéter pour lui. Mais elle serait bien incapable de lui demander de ne pas continuer sa vengeance, d’arrêter de vouloir arrêter ce Sorcier. Elle ne se permettrait pas du tout de lui demander une telle chose, quand bien même elle craignait trop de le perdre.

Peut-être qu’au final, elle s’attachait encore une fois trop à quelqu’un, au point où le destin allait à nouveau s’amuser avec lui. Depuis qu’elle se sentait heureuse avec Arthur, bien sûr que Gwenn ne pouvait pas s’empêcher d’y penser. À chaque fois qu’elle avait eu le sentiment de reprendre sa vie en main, qu’elle pouvait remonter la pente, le destin avait frappé de nouveau. Mais pour autant, même si elle avait peur, elle ne pourrait pas se passer de ce qu’elle vivait avec le lycan pour autant. Elle en avait d’autant plus la preuve quand il vint déposer avec douceur ses lèvres sur les siennes. Revenant, en prime, sur les arguments qu’elle pouvait avoir en réserve.

« Celui-là par exemple ? » Dit-elle dans un sourire amusé avant de venir s’emparer une nouvelle fois des lèvres de son petit ami. « Je t’aime tellement. »

Souffla-t-elle quand ses lèvres se séparèrent des siennes, plongeant son regard dans le sien. Oh, oui, elle l’aimait, de toute son âme. Depuis qu’il était entré dans sa vie, elle se sentait de mieux en mieux. Et pourtant, elle venait de loin quand même. Elle vint se blottir contre lui.

« Tu m’as manqué cette nuit. » Dit-elle alors en fermant un peu les yeux, profitant de pouvoir être contre lui. Elle afficha un sourire mutin avant de reprendre. « Je n’ai plus l’habitude de dormir seule. » En même temps, elle n’avait pas dormi donc. « Ton lit est beaucoup trop froid quand tu n’es pas là. »

Et elle ne le lui reprochait pas vraiment. Elle aurait aimé savoir qu’il serait absent, pour ne pas s’inquiéter, mais elle comprenait.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 327

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Ven 15 Sep - 18:50


La cause avant tout... sauf toi
A

rthur rendit à Gwenn son sourire après qu'elle eut déposé ses lèvres sur les siennes. Oui, c'était bien l'un des meilleurs arguments qu'elle pouvait avancer, parce qu'il ne se lasserait jamais de ses baisers. Parce qu'ils étaient agréables, bien sûr, mais aussi et surtout parce qu'ils étaient toujours le témoignage des sentiments qu'ils avaient l'un pour l'autre, et les savoir aussi forts, aussi importants, aussi sûrs et inaltérables, ça lui faisait sans conteste un bien incroyable. Cela n'ôtait rien au fait qu'il était inquiet à l'idée que Gwenn se joigne à sa cause, car c'était sa vie qui pourrait alors être en jeu si les choses devaient mal se passer, mais ça avait le don de le rassurer un minimum, ils se disaient que le couple solide qu'ils formaient se devait sans doute de tout partager, le meilleur comme le pire, donc. Le meilleur, c'était très certainement tous les moments de complicité qu'ils étaient capables de partager, comme celui qu'ils vivaient maintenant, le pire, c'était ces moments où leurs vies pourraient bien être en jeu. Mais justement, à deux, et puisqu'ils étaient plus forts dans ce cas-là, ils pouvaient s'en sortir, ils pouvaient faire front face à l'ennemi et même le vaincre. Personne, après tout, ne savait lui communiquer plus de courage que la belle lycane, personne.

-Moi aussi, répondit-il avec douceur, la dévorant du regard, quand elle lui dit qu'elle l'aimait. Et c'était vrai, il n'avait jamais aimé personne autant qu'il l'aimait elle. Il l'adorait, du plus profond de son être, et c'était aussi pour cette raison qu'il tenait tant à ce que rien ne l'atteigne. Même si la vie ne peut jamais être aussi simple. Il ne pouvait pas la surprotéger non plus, il en avait bien conscience. Tu sais, tu me manques à chaque fois que je ne suis pas avec toi, assura-t-il quand elle lui dit qu'il lui avait manqué cette nuit. Il savait qu'elle ne lui faisait plus de reproches, ce n'est pas pour autant qu'il n'assumait pas ses torts. L'avantage, à présent, c'est qu'ils se laissaient encore moins d'ocasions de se manquer. Non pas qu'ils doivent non plus être constamment collés l'un à l'autre, mais après tout... Il déposa un baiser au creux de son cou avant de souffler quelques mots à son oreille. Qu'est-ce que tu dirais d'aller le réchauffer maintenant, ce lit ?

Non pas le sien, d'ailleurs, mais le leur, car même si Gwenn avait toujours le réflexe de considérer cette maison comme celle d'Arthur, ce dernier voulait qu'elle s'y sente chez elle. Et là, tout de suite, il ne demandait qu'à la rassurer sur l'importance qu'elle revêtait pour lui. Ïl était tard, mas il ne se sentait plus fatigué du tout.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 742

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Dim 29 Oct - 16:39

La cause avant tout... sauf toi.
C’était toujours agréable de voir un sourire s’afficher sur le visage de Arthur, de l’entendre lui dire qu’il l’aimait aussi. Par moment, Gwenn se demandait vraiment quand les choses allaient se casser la gueule, parce qu’elle avait l’habitude voir tout son bonheur arriver et s’enfuir bien rapidement ensuite. Elle avait peur à chaque instant que quelque chose arrive, qu’elle perde l’homme qu’elle aimait. Elle craignait qu’il disparaisse de sa vie, pour une raison ou pour une autre. Elle avait peur que cet espoir qu’il avait réussi à faire naître en elle disparaisse. Elle avait peur de le perdre, parce qu’elle l’aimait plus que tout et elle craignait que ça soit juste une malédiction pour lui. Mais là, elle se contentait juste de savourer cet instant précis. Il l’aimait et elle lui manquait à chaque fois qu’il était loin d’elle. Ce n’était que des mots, mais ils avaient le don de faire battre la chamade au cœur de Gwenn. Elle n’avait pas cru que cela puisse lui arriver encore, d’être heureuse avec quelqu’un. Elle ne pensait pas qu’un jour, quelqu’un lui dire ça et forcément, elle était touchée, elle était émue… elle était juste amoureuse. Non, elle ne lui reprochait rien, elle ne lui reprochait pas non plus de ne pas forcément être serein à l’idée qu’elle intègre son groupe. Parce que forcément, c’était quand même une marque d’amour, qu’il s’inquiète pour elle. Tout comme elle ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter pour lui.

Le sourire de Gwenn se fit plus grand, quand Arthur vint déposer ses lèvres dans son cou (non sans qu’un frisson vienne parcourir son échine tout le long de son corps, en conséquence) et quand il lui proposa d’aller réchauffer ce lit. Ce lit, pas le lit de Arthur. Gwenn ne parvenait vraiment pas à s’y faire, elle considérait cette maison comme celle de son petit ami, chez qui elle vivait (chez qui elle avait commencé à vivre avant de sortir avec lui d’ailleurs, puisqu’ils ne faisaient pas vraiment les choses de la bonne manière). Mais dans tous les cas, ce lit qu’il soit le leur ou celui de Arthur, ils le partageaient quand même.

« Je pense que ça peut-être une bonne idée. »
Dit-elle dans un sourire mutin, avant de se lever en attrapant la main de Arthur pour l’entraîner avec elle. « Et après une nuit pareil, tu dois être extrêmement fatigué. »

Et elle disait évidemment ça sans y penser une seule seconde. Enfin, Arthur avait de bonne raison d’être fatiguée, tout comme elle puisqu’ils n’avaient pas fermé l’œil de la nuit. Mais en même temps, là tout de suite, la jeune femme ne se sentait pas du tout fatiguée. Elle avait grande hâte de rejoindre ce lit, mais ce n’était clairement pas dans le but de se reposer. Cela viendrait, évidemment, mais ça pouvait quand même attendre un petit peu. En tout cas, Gwenn ne se pria pas une seule seconde pour rejoindre cette chambre, avec ce lit, qu’ils partageaient bel et bien.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 327

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Dim 29 Oct - 17:52


La cause avant tout... sauf toi
A

rthur n'avait envie que d'une chose à présent que la tempête était bel et bien passée, à savoir de profiter du temps qu'elle pouvait passer avec la femme qu'il aimait et qu'il regrettait d'avoir négligée et à qui il regrettait plus encore d'avoir menti. Il l'aimait, plus que tout, la dernière chose qu'il puisse vouloir, c'était qu'elle se détourne de lui. Il avait besoin d'elle, besoin d'elle au-delà même de ce que les mots peuvent bien exprimer. Il avait besoin de profiter d'un moment qui n'appartiendrait qu'à eux, et bien évidemment, quand il lui proposait de rejoindre leur lit, ce n'était certainement pas pour lui proposer de piquer un roupillon tout de suite. La nuit n'avait pas été de tout repos, et il était tard (ou tôt, selon), c'est vrai, mais s'il avait pu se sentir fatigué en rentrant chez lui, il n'avait pas la moindre intention de dormir tout de suite à présent. Ca ne tarderait sans doute pas, certes, mais pour l'heure, il avait bien autre chose en tête, et il était tout à fait convaincu qu'il en était exactement de même pour son interlocutrice, qui pour la peine ne lui en voudrait certainement pas, bien au contraire s'il ne décidait pas de s'effondrer sur le lit dans la seconde. Il avait comme l'intuition qu'ils étaient sur la même longueur d'onde. Bon, en fait, il savait qu'ils étaient exactement sur la même longueur d'onde, et c'était en partie ce qui faisait que leur relation fonctionnait si bien, du moins quand ils oubliaient de se prendre la tête.

-C'est vrai, je suis exténué,
plaisanta Arthur tandis qu'il se laissait entraîner par la main vers leur chambre et donc leur lit. J'aurais bien besoin d'un long, long, long massage, histoire de me détendre, affirma-t-il alors d'un ton qui, forcément en disait très long sur des intentions qu'il n'avait pas cachées un seul instant dans tous les cas.

Une fois rentrés dans leur chambre, Arthur ne tarda pas de passer des mots à l'acte. Il ne tarda pas à venir s'emparer de ses lèvres, avec une passion qu'il ne dissimulait pas, et qu'il reflétait toute l'envie qu'il éprouvait pour elle. En même temps, comment faire autrement ? Gwenn était parfaite. En plus d'être une femme sublime, elle incarnait exactement tout ce qu'il pourrait bien désirer chez une femme. Et maintenant, elle était sa petite amie, elle était la femme qui partageait sa vie et son lit. Pouvoir exprimer physiquement des sentiments qu'il avait longtemps éprouvés sans oser les manifester, c'était au-delà d'agréable. Tout en l'embrassant, Arthur n'oubliait pas de parcourir le corps de Gwenn de caresses. Il ne pouvait tout simplement pas lui résister.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 742

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Dim 3 Déc - 20:55

La cause avant tout... sauf toi.
Maintenant que l’orage semblait passé, maintenant que Gwenn n’avait plus à craindre quoi que ce soit concernant les activités qui retenaient Arthur si loin de chez lui pendant toute la nuit (et qui n’avait pu que la laisser prise d’angoisse), elle avait bien envie de juste profiter de l’instant présent. Après tout, ils n’avaient pas besoin de ressasser encore et encore la même chose. Arthur n’appréciait pas spécialement l’idée qu’elle se joigne à son combat, de son côté, Gwenn n’envisageait pas de ne pas le faire. Voilà, ils étaient tombés d’accord et la lycane avait juste envie de profiter pleinement maintenant. Elle avait eu peur, quand elle n’avait pas vu Arthur rentrer. Elle avait eu peur qu’il lui soit arrivé quelque chose – puisqu’elle avait un peu l’habitude de porter la poisse à ses proches – mais maintenant tout ça c’était derrière elle. Même si elle ne pouvait pas s’empêcher de douter, constamment, en grande partie parce qu’elle manquait de confiance en elle ou qu’elle avait surtout trop confiance en ce destin qui avait l’habitude de toujours foutre en l’air quand elle se sentait enfin bien, elle se sentait plus forte auprès de Arthur. L’homme parvenait à la rendre plus légère, à lui faire du bien tout simplement. Et pas seulement physiquement, quand bien même ils se complétaient à merveille. C’était un tout, le simple fait de l’avoir à ses côtés lui faisait du bien. Mais elle devait bien avouer que quand ils pouvaient en profiter pleinement, quand ils se trouvaient sur la même longueur d’onde comme maintenant, elle ne bouderait pas du tout son plaisir.

Les deux amants étaient forcément sur la même longueur d’onde en tout cas quand ils se dirigèrent vers la chambre. Si Gwenn s’était senti fatiguée pendant la nuit, alors qu’elle attendait Arthur, incapable de fermer l’œil, elle se sentait plus en forme que jamais. Elle ne croyait pas une seule seconde que son petit ami puisse se sentir exténué de son côté. Cependant, elle voulait bien croire qu’il avait envie d’un très long massage. En tout cas, ils ne tardèrent pas à passer aux actes alors qu’ils venaient à peine de passer la porte de la chambre d’Arthur. Enfin, leur chambre, mais définitivement, la lycane avait encore un peu de mal à se dire que cette chambre, ce lit lui appartenait aussi. Même si elle n’avait aucun mal à le partager avec Arthur dans tous les cas. Gwenn répondit aux baisers du lycan, chaudement, avidement. Elle ne mentait pas quand elle disait qu’il lui avait manqué et elle avait besoin de le retrouver pleinement. Ce qu’elle ne manquait pas de faire, alors que ses mains parcouraient son corps. Elle se demandait encore constamment comment elle pouvait avoir autant de chance de l’avoir dans sa vie. Après avoir glissé ses mains sous le haut de son petit ami, dans le but de mieux enlever ces vêtements qui la gênait, Gwenn reprit la parole en lui adressant un regard malicieux.

« Tu veux un massage ? » Demanda-t-elle alors pour revenir aux propos de son petit ami quelques seconde avant, avant de l’attirer vers le lit pour qu’il s’y installe et de venir au-dessus de lui tout en commençant à le masser.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 327

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   Dim 3 Déc - 21:32


La cause avant tout... sauf toi
A

près la dispute qu'ils venaient d'essuyer tous les deux, Arthur devait bien reconnaître qu'il était ravi de retrouver un peu d'apaisement et de douceur auprès de la femme qu'elle aimait. C'était une bonne chose qu'ils aient eu cette conversation, même s'il en craignait un peu les conséquences, ainsi, il était maintenant entièrement transparent avec elle, il ne lui cachait plus rien du tout. Et c'était agréable, il pensait qu'ils avaient franchi un nouveau palier de leur relation, et c'était quelque chose qui lui plaisait terriblement. Il avait le sentiment qu'ils avaient trouvé tous deux un nouveau seuil d'intimité, et il comptait bien en profiter à cent pour cent. Elle était la femme de sa vie. Il l'avait toujours su, mais cette pensée était confortée par la discussion qu'ils avaient eu. Par instants, faire en sorte que les choses explosent, que l'orage tonne, permettait d'aborder plus sereinement leur vie future et commune. Ils avaient encore beaucoup de choses à apprendre l'un de l'autre, mais chaque pas supplémentaire qu'il faisait dans sa direction lui assurait qu'il s'était épris d'une femme exceptionnelle. Avec elle, tout était évident, en fin de compte. Comme maintenant, alors qu'ils n'avaient plus le moindre besoin de se parler pour se comprendre. Il lui suffisait de plonger son regard dans le sien pour qu'il sache y lire un désir qu'il partageait tout autant qu'elle.

Son désir, son envie, étaient encore attisés par les baisers qu'ils échangeaient, et qui ne laissaient aucun doute doute quant à la passion qu'ils éprouvaient mutuellement l'un envers l'autre, et qui n'allait qu'augmentant. Ses doigts parcouraient avec avidité le coeur de la jeune femme, et cette dernière n'était pas en reste puisqu'elle aussi le couvrait de caresses lascives qui savait mieux que quoi que ce soit d'autre lui retourner les esprits. Ce fut alors qu'elle lui demanda si il voulait un massage. Il avait prononcé ces mots avant tout pour la connotation sensuelle qui pouvait s'entendre derrière cela, mais si Gwenn avait envie de lui faire un massage en bonne et due forme, c'est clair qu'il n'allait pas dire non. D'une, il était tendu, ces derniers temps, et ça ne lui ferait pas de mal, mais d'autre part, surtout, il appréciait des préliminaires comme celui-ci pour ce qu'ils étaient. Une introduction exaltante à un plaisir plus jubilatoire encore. Il n'allait certainement pas dire non. C'était même hors de question. Alors il se laissa allonger sur le lit et masser avec grand plaisir, ne dissimulant rien du bien-être que sa petite amie savait si aisément lui procurait. C'était au-delà d'agréable, vraiment.

-Tu as des doigts de fée
, la complimenta-t-il dans un sourire.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cause avant tout... sauf toi [pv Gwenn <33]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bordeaux] Je résiste à tout, sauf à la tentation [Cédric]
» "Les études avant tout!"
» (m) Patricien ₪ frère, cousin, neveu, mais avant tout un Claudii
» [Creepypasta] Pokémon 731
» La musique est un art, mais avant tout une manière de s'exprimer. [ Salomé & Emily]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez Arthur Lowell-