Partagez | 
 

 Un jour ou l'autre, il faut bien que l'élève s'oppose au maître [pv Julian :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 198

Message#Sujet: Un jour ou l'autre, il faut bien que l'élève s'oppose au maître [pv Julian :3]   Sam 10 Juin - 21:21


Un jour ou l'autre, il faut bien que l'élève s'oppose au maître
S

i les recherches menées par Dean et secondées par ses sbires portaient des fruits remarquables à certains moments, ou tout du moins significatifs, il n'en retirait pas de franche et réelle satisfaction malgré tout. Et pour cause, la maladie était toujours là, bien présente, irrévocablement présente, et si certains progrès étaient encourageants, il y avait toujours un petit quelque chose pour entacher le tableau. Comme le vol des remèdes qui avaient été mis au point pour sauver les humains de notre terre de la maladie. Entre autres choses... Il sentait bien, il voyait bien que l'on agissait à son encontre, mais sans preuve ni éléments d'accusation (ni même suspect d'ailleurs, car pour l'heure, il ne remettait en cause la parole d'aucun de ses précieux larbins), il ne pouvait pas grand-chose, sinon ronger son frein et redoubler de patience du mieux qu'il le pouvait. Cette situation, quoi qu'il en soit, mettait à jour une certitude qui l'avait frappé depuis un moment déjà, mais qui se révélait à présent ni plus ni moins qu'inévitable : il fallait qu'il aborde ses expériences sous un nouvel angle, et il était plus que primordial qu'il le fasse rapidement, le plus rapidement possible, sans quoi il perdrait en influence et en crédibilité. Bien évidemment, c'était proprement hors de question. Pour cela, il le savait, il fallait qu'il mette en application un projet de longue date, et il pensait avoir entre ses mains et à l'esprit tous les éléments nécessaires à la bonne marche de ses plans. Attitude certainement bien trop présomptueuse de sa part. Mais l'humilité n'avait jamais, à aucun moment, caractérisé Dean Appers, il faut bien le dire.

Pour mettre en oeuvre la première partie de ce plan, il savait pertinemment ce qu'il lui fallait faire, et c'était pour cette raison précise qu'il avait quitté son bureau pour se rendre dans la pièce où Julian faisait présentement ses expériences quand il avait entendu ce dernier arriver. De tous ses larbins, Julian Enjolras était sans aucun contexte possible celui pour lequel il avait le plus d'estime (car sans être capable d'affection, il était au moins capable de cela, en effet), et il le pensait totalement dévoué à sa cause. Pour cette raison, il ne nourrissait aucune inquiétude quant au fait qu'il se résoudrait à ses directives, comme il l'avait fait précédemment avec Electre, avant de se rendre compte que cette dernière était stérile. Dean avait pu le constater en découvrant son ventre arrondi la dernière fois qu'elle était venue dans les grottes, la cousine de Julian était enceinte. Cela pouvait résoudre bien des questions, et évidemment, Dean comptait bien tirer parti de cette situation. Il ne comptait d'ailleurs pas véritablement laisser le choix à Julian dans tous les cas.

-Est-ce que je peux te parler un instant ?
lui demanda-t-il en approchant de lui et sans aucune autre entrée en matière.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 524

Message#Sujet: Re: Un jour ou l'autre, il faut bien que l'élève s'oppose au maître [pv Julian :3]   Dim 11 Juin - 22:54

Un jour ou l'autre, il faut bien que l'élève s'oppose au maître.
Comme d’habitude, Julian venait faire ses expériences dans les grottes. En même temps, il n’avait aucune raison de ne pas le faire, c’était un peu son activité habituelle de la journée. Même si maintenant il accordait un peu moins de temps à ses expériences, s’accordant en réalité plus de temps libre, il passait quand même ses journées à travailler. Le sorcier était un bourreau de travail, il ne pouvait pas s’empêcher de travailler encore et encore, il était clair et net qu’il tournerait rapidement en rond si ce n’était pas le cas. La seule différence maintenant, c’était qu’il avait un peu le sentiment d’avoir un genre de « vie » à côté. Oh, en même temps, Electre travaillait aussi pour Dean, donc ils se voyaient dans les grottes. Mais Julian appréciait de pouvoir passer du temps avec elle, de pouvoir passer du temps en sa compagnie tout en ne pensant pas au travail surtout. De passer du temps à penser à eux. C’était bien la première fois que ça lui arrivait, pourtant il avait accumulé les relations. Mais en réalité, ce n’était jamais vraiment des relations. Il avait eu des histoires, comme ça, mais c’était la première fois qu’il vivait quelque chose de sérieux avec une autre personne. Ce qui prouvait bien que les sentiments – oui, oui, les sentiments – du jeune homme envers Electre étaient forts. En plus de cela, il fallait quand même qu’il continue à accorder du temps à Perséphone. Plus le temps allait, plus le jeune sorcier avait le sentiment de vraiment pouvoir obtenir quelque chose d’elle.

Mais tout cela ne l’empêchait pas de passer donc énormément de temps à ses expériences, il n’avait en aucun cas l’intention de délaisser son travail. Surtout qu’évidemment, il continuait de chercher l’estime de son maître. Les propos d’Electre n’avait pas pu s’empêcher de s’immiscer un peu dans son esprit, mais cela ne changeait rien au profond respect que Julian avait pour le Sorcier. Il lui devait tout et donc, c’était tout naturellement, qu’il devait tout lui donner. Normalement, parce qu’il ne se rendait pas compte de ce que l’homme avait en tête, alors qu’il venait à sa rencontre. Julian était occupé à faire une expérience sur Hope, ce vampire qu’il avait capturé et qu’il gardait précieusement pour ses expériences (sans avoir aucune envie de la tuer, tant qu’elle lui était utile), quand le Sorcier vint le voir en lui demandant s’il pouvait lui parler un instant.

« Bien sûr. »  Confirma Julian qui n’avait de toute manière aucune raison de refuser de discuter avec son maître. Même s’il avait été très occupé – ce qui était le cas en quelque sorte, parce que toutes ses expériences étaient importantes à ses yeux – il était normal qu’il arrête tout pour Dean. C’était la moindre des choses. C’était quelque chose de naturel, Julian répondait à toutes les requêtes de son maître, des plus banales aux plus importantes. « À quel sujet ? »

Le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de se demander si l’épisode avec Electre allait de nouveau revenir sur le tapis, puisqu’il avait vraiment perdu énormément de temps dans la manœuvre. Et qu’ils n’avaient toujours pas de femme enceinte à disposition pour les expériences, du moins c’était ce qu’il pensait. Alors qu’il savait parfaitement que sa cousine était enceinte.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198

Message#Sujet: Re: Un jour ou l'autre, il faut bien que l'élève s'oppose au maître [pv Julian :3]   Mar 13 Juin - 14:41


Un jour ou l'autre, il faut bien que l'élève s'oppose au maître
L'

avantage, concernant Julian, c'est qu'il était rare, pour ne pas dire entièrement improbable, qu'il ne réponde pas favorablement à l'une de ses requêtes. C'était pour cette raison qu'il faisait partie des sbires qu'il préférait, outre le fait que Julian était un sorcier extrêmement doué et compétent, qui pourrait à vrai dire sans mal le détrôner s'il en prenait la décision (et il ne pensait pas si bien penser, en fin de compte), parce qu'il ne lui refusait jamais rien. Il était donc convaincu d'avance qu'il n'aurait qu'à demander pour être exaucer, ni plus ni moins que cela. Que Julian lui réponde "Bien sûr" n'avait donc rien de surprenant pour lui, il n'avait pas attendu autre chose de sa part, et il ne fut effectivement pas déçu, à présent, Julian attendait simplement de savoir ce que l'on attendait de lui, et Dean ne comptait pas attendre pour mettre un terme à sa curiosité. Il serait peut-être surpris par sa requête, mais qu'importe. Dans tous les cas, il avait sans doute déjà imaginé que cette demande lui serait faite, à un moment ou à un autre, car après tout, cela coulait de source. ils avaient perdu beaucoup de temps avec McAddams, certes, elle avait du potentiel, et pouvait au moins faire un larbin correct, mais Dean avait besoin d'un cobaye plus frais que frais, et il n'avait pas de temps à perdre. Heureusement pour lui, Perséphone Enjolras avait commis l'incommensurable erreur de tomber enceinte. Si elle avait été assez sotte pour cela, elle ne méritait aux yeux du Sorcier pas autre chose que ce qui allait bel et bien l'attendre, à savoir, donc, ce que Dean s'apprêtait à demander à Julian, d'un ton calme et posé, comme s'il se contentait simplement de lui parlait du temps qu'il allait faire dans les jours à venir.

-J'ai songé que puisque nous ne pouvons compter sur Electre pour obtenir ce que je souhaite
, dit-il alors, une autre pourra très bien me rendre ce service. Il ancra son regard dans celui de son interlocuteur, son ton fut entièrement sans appel quand il reprit la parole. Il ne tolérait pas de réplique, et pour cause, nulle réplique n'était envisageable. Je veux que tu te charges de me livrer ta cousine.

Il pouvait très bien s'en charger de lui-même, mais il n'avait pas envie de s'embarrasser de ce genre de formalités, et par ailleurs, c'était une manière comme une autre pour lui de mettre Julian à l'épreuve. C'était une chose qu'il appréciait de faire, même auprès de ses sbires les plus fidèles, une manière de s'assurer que la loyauté de ceux qui travaillaient pour lui n'était pas à remettre en cause, qu'elle restait égale à ce qu'elle avait toujours été jusqu'alors. C'était ainsi qu'il s'assurait que son empire ne s'effondrait pas. Du moins le pensait-il.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 524

Message#Sujet: Re: Un jour ou l'autre, il faut bien que l'élève s'oppose au maître [pv Julian :3]   Lun 7 Aoû - 21:44

Un jour ou l'autre, il faut bien que l'élève s'oppose au maître.
Julian avait l’habitude de recevoir des ordres de la part de Dean, c’était comme ça depuis toujours. Il travaillait pour lui, il était donc à ses ordres. Et d’habitude, le jeune homme appréciait quand son mentor lui demandait un service. Outre le fait qu’il ne pouvait pas s’empêcher d’apprécier d’être dans les petits papiers du Sorcier, il était de toute façon toujours partant afin de faire avancer la cause. Sauf que maintenant Julian ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter un peu de la demande de Dean Appers. Autrefois, il ne se posait aucune question, il faisait avec tout simplement. Le Sorcier disait quelque chose, Julian le faisait dans la foulée. Mais plusieurs choses avaient changé. Electre avait changé énormément de chose, il avait changé en fait. Il espérait en tout cas que le Sorcier n’allait pas revenir à la charge avec Electre, lui demandant encore une fois de la mettre enceinte. Ils avaient eu cette discussion avec Electre, si jamais Julian devait choisir entre elle et son mentor. Il ne pouvait pas choisir – du moins, c’était quelque chose qu’il ne pensait pas être capable de faire – il n’avait aucune envie que la situation se présente. Et forcément, cela avait bien un rapport avec le fait que le sorcier n’avait pas pu encloquer Electre.

Dean mentionna le fait qu’ils ne pouvaient plus compter sur Electre afin d’obtenir ce qu’il désirait, ce qui était logique au vu de la situation. Dans tous les cas, la sorcière était stérile et ne pouvait pas tomber enceinte. Même si la magie avait la possibilité de la soigner, mais c’était encore à prouver, cela demanderait de toute façon bien trop de temps. Et du temps, ils en avaient perdu. Le Sorcier voulait donc quelqu’un d’autre, ce qui n’était pas non plus complètement illogique. Julian le reconnaissait bien, ils avaient quand même besoin d’une sorcière enceinte en cobaye. Et alors qu’il pensait ça, le jeune homme se rendait bien compte de ce que Dean allait lui demander, juste avant qu’il ne prononce les mots. Qui tombèrent quand même comme un couperet. Dean voulait Perséphone. Pendant quelques secondes, le jeune homme ne répondit rien, cherchant à garder contenance. Pour la première fois de sa vie, il n’avait aucune envie de répondre favorablement à la demande de son mentor. Ce qui était idiot, il ne devrait pas, mais c’était pourtant le cas.

« On ne risque pas de manquer de son potentiel si jamais on s’en sert de cobaye ? »

Demanda-t-il, alors, n’affirmant évidemment pas qu’il n’avait pas spécialement envie de vendre sa cousine au Sorcier. C’était juste une question comme une autre, même si c’était de toute façon la première fois qu’il posait quand même une question. Du moins au moment où son mentor lui donnait un ordre. Ce qu’il était donc en train de faire présentement. Même si, bien sûr, il trouvait quand même sa question légitime. Perséphone n’était pas la meilleure sorcière de Notre Terre, mais elle avait du potentiel et elle apprenait vite. Ella apprenait avec lui en plus…
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198

Message#Sujet: Re: Un jour ou l'autre, il faut bien que l'élève s'oppose au maître [pv Julian :3]   Mer 9 Aoû - 20:51


Un jour ou l'autre, il faut bien que l'élève s'oppose au maître
D

ean ne connaissait pas la nature exacte des relations de Julian avec sa cousine, mais cela lui importait peu, en réalité. Il n'avait retenu que ce qui l'intéressait, à savoir qu'ils étaient cousins, tous les deux, et qu'ils avaient travaillé ensemble à l'élaboration d'une potion qui leur avait permis, avec succès, de séparer les deux myrihandes du feu. Dean, lui, se moquait bien des états d'âme des uns et des autres, ce qui l'intéressait avant toute autre chose, c'étaient les résultats. Il se moquait bien, donc, de l'affection que Julian pourrait potentiellement avoir pour la jeune femme. Si affection il y avait, il se disait, à la limite, que ce serait une manière de mettre à l'épreuve la loyauté de son interlocuteur (sans savoir que cette mise à l'épreuve pourrait bien lui être fatale, en réalité)... Il ne tolèrerait pas le moindre refus de sa part, comme il n'en tolérait de la part de personne, d'ailleurs, il faut bien le dire, raison pour laquelle il n'apprécia pas le fait qu'il ne se contente pas d'acquiescer mais émette à la place quelques réserves. Certes, elles semblaient justifiées, d'une certaine manière, mais si le Sorcier avait pris sa décision, c'était qu'il avait dors et déjà bel et bien considéré que la jeune femme lui serait plus utile pour la vie qui grandissait dans son ventre que pour les efforts qu'elle pourrait fournir en tant que sorcière. Oh, il ne niait pas qu'elle disposait d'un certain potentiel. Les Enjolras avaient sans doute ça dans le sang. Mais elle était trop... comment dire... Elle était sans doute bien trop pure pour qu'une collaboration avec elle soit bel et bien envisageable sur le long terme. A un moment ou à un autre, cela pourrait bien finir par poser problème, alors autant faire en soirte qu'elle soit utile ici et maintenant.

-Je n'irai pas jusqu'à dire que ta cousine n'a au aucun potentiel, Julian, je dois bien admettre qu'elle m'a surpris à quelques reprises.
Notamment concernant les myrihandes. Mais à ce titre, tu dois reconnaître que la jeune McAddams a plus de potentiel qu'elle, et l'idée de te servir d'elle ne semblait pas te poser outre mesure de problèmes. Et ça, c'était une observation pure et simple, qu'il considérait comme indiscutable. Il ne tolèrerait en tout cas aucun argument à son encontre, sa décision était prise, et elle était complètement irrévocable. Je ne compte pas changer d'avis, ajouta-t-il, en toisant son interlocuteur pour bien lui faire comprendre qu'il était très sérieux et que sa décision était complètement prise. Ca ne te pose pas de problème, n'est-ce pas ?

Il regretterait de découvrir quelque réticence que ce soit de la part de son interlocuteur. En tout cas, il n'accepterait aucune opposition.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 524

Message#Sujet: Re: Un jour ou l'autre, il faut bien que l'élève s'oppose au maître [pv Julian :3]   Jeu 21 Sep - 15:03

Un jour ou l'autre, il faut bien que l'élève s'oppose au maître.
Julian ne pouvait pas s’empêcher de chercher à faire changer d’avis au Sorcier, malgré le fait qu’il savait qu’une fois qu’il avait pris une décision, il ne changeait pas d’avis. Il le savait, les demandes de Dean Appers étaient irrévocables en temps normal. Et en temps normal, le jeune homme ne cherchait jamais à lui faire changer d’avis. Malheureusement, il devait bien se rendre compte que certaines choses avaient changés quand même. Est-ce que c’était depuis qu’il avait commencé à travailler avec Perséphone, ou depuis qu’il était avec Electre ? Aucune idée, mais le jeune homme devait quand même bien se rendre compte qu’il y avait quelque chose de différent. Normalement, le jeune homme se serait contenté d’approuver et il aurait vendu Perséphone aux bons soins de Dean, sans chercher plus de cérémonie. Sauf que là, tout de suite, Julian n’avait aucune envie que sa cousine ne serve de cobaye, ce qu’il avait forcément craint de voir arriver en apprenant qu’elle était enceinte (ce qu’elle ne pouvait évidemment pas cacher). Mais il avait cru qu’en s’assurant que la jeune femme soit indispensable, elle ne se retrouverait pas dans une telle position. Mais visiblement, elle ne l’était pas.

Dean affirma que sa cousine avait quand même un certain potentiel qu’il ne pouvait pas nier et en un sens, cela faisait plaisir à Julian. Il savait bien que Perséphone ne payait pas de mine au début, quand on la voyait, mais elle savait faire de grandes choses. Après tout, les Enjolras avaient quand même réussi à séparer deux myrihandes, ce n’était pas rien. Perséphone était surprenante oui, mais ce n’était pas suffisant. Et en un sens, le jeune homme ne pouvait pas donner tort – ce qui ne manquait pas de l’agacer – quand son mentor affirma que Electre avait plus de potentiel que sa cousine et que ça ne l’avait pas dérangé de se servir d’elle. Bon, si, mais il ne l’avait pas montré. Dean ne comptait pas changer d’avis en tout cas, cela, le jeune sorcier voulait bien le croire. Il savait que son maître n’avait pas l’habitude de changer d’avis et que quand il prenait une décision, il ne changeait pas d’avis.

« Bien sûr que non. » Répondit-il alors, mentant comme un arracheur de dent. Normalement, il n’y avait aucune raison que ça lui pose problème, ça ne devait pas lui poser problème. Julian avait fait ça depuis le début. Il avait suivi les demandes de Dean, sans poser la moindre objection. À quoi bon, il avait toujours pensé que c’était pour le mieux. Sauf que là, non, en effet, ça lui posait vraiment un souci. « Je vais te livrer ma cousine. »

Et en disant ça, le jeune homme réfléchissait à toute vitesse à ce qu’il allait bien pouvoir faire pour éviter de le faire. Parce qu’ils avait bien qu’il ne pouvait pas s’opposer à son mentor, qu’il ne pouvait pas aller à l’encontre de sa décision. Mais en même temps, il n’avait aucune envie de lui livrer sa cousine.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198

Message#Sujet: Re: Un jour ou l'autre, il faut bien que l'élève s'oppose au maître [pv Julian :3]   Jeu 21 Sep - 18:32


Un jour ou l'autre, il faut bien que l'élève s'oppose au maître
D

ean pouvait en soi admettre que l'on était plus prompt généralement à défendre les membres de sa famille que des inconnus, il pouvait reconnaître que les liens du sang avaient tendance à avoir une influence sur certains jugements, mais cela n'ôtait rien à sa décision, bien au contraire, même, il considérait sa décision comme une opportunité, au sens où il était grand temps qu'il mette ses projets d'expérience à exécution, d'une part, et au sens où c'était une manière comme une autre de mettre Julian à l'épreuve, d'autre part. Et ce n'était manifestement pas inefficace. Oui, Dean pouvait tolérer que Julian argumente en faveur de sa cousine, ce devait être quelque chose d'instinctif, sans doute (instinct perdu depuis longtemps en ce qui concernait Dean, malgré tout, en même temps, le Sorcier vivait en ermite dans ces grottes depuis tant d'années à présent qu'il en avait perdu tout contact avec la réalité du moindre lien social, y compris familial, surtout familial même), mais il n'aurait pas toléré, par contre, qu'il lui tienne tête et insiste pour sauver la vie de Perséphone. La jeune femme n'était pas la moins douée des sorcières, mais il avait déjà décidé de son sort, il la tenait pour bien plus utile en tant que cobaye qu'en tant que simple "scientifique". Que Julian le veuille ou non, elle passerait sous son scalpel, mais il tenait à ce qu'il la lui livre, en signe de sa loyauté. Petit jeu malsain ? Oui, mais il ne le considérait pas comme inutile. Sans forcément se rendre compte, au demeurant, qu'il éloignait Julian de lui. En mettant à l'épreuve sa loyauté, il risquait fort de perdre cette même loyauté... mais loin de lui l'idée d'envisager un tel cas de figure. Il était convaincu que la situation était en bonne voie, il était sûr et certain de son influence sur son interlocuteur, et il n'envisageait pas l'ombre d'une rébellion de sa part. Grossière erreur de sa part.

-Très bien, je n'en attendais pas moins de toi,
affirma-t-il d'un ton qui laissait bien entendre que s'il avait dû en être autrement, Julian en aurait sans doute payé le prix. Enfin, rien n'était garanti encore, ceci dit, car pou le moment, Perséphone était libre et ne se doutait pas encore du sort qui lui serait réservé. Tant que ce serait le cas, il n'aurait pas le sentiment que Julian se serait acquitté de sa part du marché. C'était une opportunité autant qu'une mise à l'épreuve, et pour le moment, ça ne faisait réellement que commencer, la suite restait à venir, et le plus tôt serait le mieux, comme Dean ne manqua pas de le faire comprendre à Julian. J'aimerais régler cette affaire au plus vite, si tu veux bien. Dans quelques jours, ce serait l'idéal.

Car outre le fait qu'il ne fallait pas attendre que Perséphone ait eu le temps d'accoucher, il ne voulait pas non plus que Julian ait le temps de se raviser.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 524

Message#Sujet: Re: Un jour ou l'autre, il faut bien que l'élève s'oppose au maître [pv Julian :3]   Mer 15 Nov - 22:02

Un jour ou l'autre, il faut bien que l'élève s'oppose au maître.
Jamais Julian n’aurait cru mentir à ce point à son mentor et pourtant, c’était bel et bien ce qu’il était en train de faire. En cet instant précis, le jeune homme ne se voyait pas donner sa cousine à Dean Appers. Ce qui était une première également. Jamais encore le jeune homme n’avait à ce point eu envie de contester les ordres du Sorcier. Ce qu’il ne faisait pas pour autant, parce qu’il savait bien qu’il prendrait des risques s’il devait contredire les propos de Dean Appers, s’il devait lui dire qu’il n’avait aucune envie de lui donner Perséphone, de faire de sa cousine un cobaye, le jeune homme avait bien conscience qu’il ne s’en sortirait pas. Autant dire qu’il n’avait pas l’intention de prendre de risque, quand bien même au fond de lui, il se promettait également de ne pas donner Perséphone à l’homme. Il ne savait simplement pas comment il allait s’y prendre. La seule chose qu’il pouvait faire pour le moment, c’était confirmer le fait qu’il allait vraiment faire venir Perséphone à lui, pour qu’elle puisse devenir le prochain sujet de leur expérience.

Dean affirma donc qu’il ne s’attendait pas à autre chose de sa part. En même temps, il était évident que le Sorcier attendait que Julian réponde à ses demandes. Parce que Julian faisait toujours ce que le Sorcier lui demandait et il n’y voyait aucun inconvénient jusqu’à présent. Sauf que maintenant, il ne se voyait pas répondre entièrement à ses demandes. Sans grande surprise, Dean Appers était pressé d’en terminer avec cette histoire. En même temps, Julian devait bien avouer que tout cela trainait quand même depuis un petit moment. Si cela ne concernait pas Perséphone, en fait, Julian approuverait le fait qu’ils devaient en finir une bonne fois pour toute avec cette histoire. Sauf que forcément Julian ne parvenait pas à juste à être pragmatique. Il n’en revenait pas lui-même mais si c’était une autre personne que Dean Appers avait envie de mettre sur sa table d’expérience, cela l’arrangerait grandement. Et il n’aurait évidemment rien à en redire. Mais il avait l’intention de s’en prendre à Perséphone, Julian savait parfaitement qu’il ne changerait pas d’avis. Il avait tenté pendant une seconde, mais il avait bien vu que jamais son mentor n’allait changer d’avis.

« Ça ne sera pas du tout difficile. »
Dit-il alors, se montrant donc confiant. C’était le cas en un sens, le jeune homme savait que s’il décidait de livrer Perséphone à son mentor, cela ne serait pas du tout difficile puisque la sorcière lui faisait confiance et qu’elle avait l’habitude de se rendre aux grottes. Il ne mentait donc pas, pour le coup, et il valait bien mieux. « Tu l’auras en temps voulu. »

Le jeune homme voulait se montrer le plus confiant possible, parce qu’il n’avait aucune envie de montrer le moindre doute à son mentor. Il n’avait aucune idée de comment il allait faire, de ce qu’il allait bien pouvoir faire pour sauver Perséphone – parce qu’il avait vraiment envie de la sauver – mais dans tous les cas, Dean Appers ne devait rien y voir.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 198

Message#Sujet: Re: Un jour ou l'autre, il faut bien que l'élève s'oppose au maître [pv Julian :3]   Jeu 16 Nov - 17:53


Un jour ou l'autre, il faut bien que l'élève s'oppose au maître
E

n soi, Dean gageait que lui amener Perséphone n'avait rien d'une entreprise compliquée pour Julian, après tout, sa cousine lui faisait visiblement confiance, et par ailleurs, elle se rendait déjà aux grottes de son propre gré, alors c'était davantage avertir Julian et le mettre à l'épreuve que de lui parler de tout ça qu'une véritable épreuve en soi. Avant ces histoires de foetus, Dean n'avait jamais eu de raisons de douter de la loyauté et de l'investissement de Julian, il avait toujours fait son travail à la perfection, il était investi, impliqué et motivé... mais ce n'était pas parce qu'il était, pensait-il, le meilleur de ses assistants qu'il n'était pas question de le mettre à l'épreuve. Il ne s'était pas attendu à ce que Julian conteste davantage, il ne le fit effectivement pas. Maintenant, il attendait tout simplement le résultat. Il assura que ce n'était pas difficile, et qu'il lui livrerait sa cousine en temps voulu, il ne demandait qu'à le voir. Très bien. D'ici quelques jours, il s'attendait donc à voir la jeune femme à sa merci, devenir l'objet de toutes les expériences qu'il souhaiterait faire à son adresse. Son cas serait au final plus intéressant que s'il s'était contenté d'attendre après Electre. Car son enfant (qui aurait peu de chances de naître s'il passait sous son scalpel) était techniquement celui d'un myrihande également, quand bien même l'absence de ses pouvoirs au moment de la conception changerait la donne. Il y avait beaucoup de choses à en penser, beaucoup de choses à analyser. Pour cela, il fallait juste que Julian obéisse. Et ce serait moins simple qu'il ne l'aurait imaginé.

-Très bien, en ce cas, je ne vais pas te déranger avantage dans tes expériences,
affirma-t-il dans un hochement de tête approbateur. Sur quoi travailles-tu ?

Il interrogeait rarement Julian sur ses travaux en cours, car Dean n'en avait pas besoin. Son assistant, jusqu'alors, ne lui avait jamais rien dissimulé et lui parlait spontanément de ses progrès quelles que soient leurs natures. Il agissait toujours dans un intérêt qui était également le sien. Il ne posait pas la question pour juger de la légitimité de ses expériences, mais juste à titre informatif. Puisqu'il était venu lui parler, eh bien, il en profitait pour avoir les conversations qu'ils avaient d'ordinaire en d'autres circonstances. Ceci fait, il retournerait à son propre ouvrage, car lui non plus ne ménageait jamais ses efforts et passait le plus clair de son temps à travailler à ses expériences de toutes natures, dans l'espoir qu'elles aboutissent et leur permettent de marquer une nouvelle étape de l'histoire de la magie. Car s'ils ne le faisaient pas, qui le ferait, après tout ?



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Un jour ou l'autre, il faut bien que l'élève s'oppose au maître [pv Julian :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un jour ou l'autre, il faut bien que l'élève s'oppose au maître [pv Julian :3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Il faut bien savoir choisir ses amis ... [Nico/Elo]
» Jour 3 - Un autre meurtre, un autre jour!
» Faut bien se nourrir. [1 er post Rouxy (: ]
» Faut bien arrêter de glander un jour!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Montagnes :: Grottes-