Partagez | 
 

 Les secrets sont encore parfois trop présents (Jane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 813

Message#Sujet: Les secrets sont encore parfois trop présents (Jane)   Sam 10 Juin - 21:42

Jane & Gwenn
Les secrets sont parfois encore trop présents.
Gwenn avait vraiment le sentiment de reprendre enfin un chemin clair et précis dans sa vie et c’était loin d’être désagréable. Mais elle savait quand même qu’elle ne devait pas se reposer sur ses lauriers, parce qu’elle n’était pas non plus complètement sortie d’affaire. Non pas qu’elle puisse ne pas avoir confiance en Arthur – même si cela ne l’empêcherait pas de douter par moment, lors de comportement un peu étrange de sa part – mais elle manquait surtout de confiance dans la vie en générale. La jeune femme ne savait que trop bien que le destin avait tendance à lui jouer un mauvais tour quand elle était heureuse. Quand elle remontait la pente, la chute était souvent plus radicale encore et bien plus rapide aussi. Elle ne pouvait donc pas s’empêcher de craindre le moment où on allait lui prendre tout ce qui comptait de nouveau, parce que c’était ainsi que les choses se passaient. Mais en même temps, elle espérait pouvoir quand même profiter de tout. Surtout que Jane était sortie d’affaire concernant la maladie, qu’elle s’était ENFIN mariée avec Baker (et ce n’était pas une mince affaire), qu’elle n’avait donc normalement aucune raison de se faire du souci pour sa meilleure amie. Elle avait envie de croire, donc, que le destin les avait abandonnés et avait arrêté de jouer avec elle (mais c’était évidemment sans connaître parfaitement bien les joueuses qui avaient en main ce destin). Elle avait envie de croire qu’elle et Jane pouvaient être heureuse, vraiment.

C’était donc dans cette envie, justement, d’être juste heureuse et de profiter de la vie, qu’elle se rendait dans la toute nouvelle maison de sa meilleure amie. Elle aimait vraiment ça, l’idée qu’elles puissent être passées toutes les deux à côté des ennuis du passé, pour se concentrer sur le meilleur. Plus d’alcool pour Gwenn – ou presque, il ne fallait pas croire que tout était facile non plus – plus de relation étrange avec Baker pour Jane, alors que ce dernier était avec une autre, pendant qu’elle faisait croire à un autre qu’elle l’épousait et tout le reste. Même si bien sûr, Gwenn savait que le fait que sa meilleure amie ne puisse pas porter d’enfant l’attristait énormément. Mais elle avait envie de croire qu’elle pouvait passer au-dessus de cela. Quand bien même, la lycane avait vu Perséphone avec un ventre rebondi. Elle ne comprenait pas tout, mais évidemment Gwenn était loin d’imaginer la réalité, d’imaginer ce que cela signifiait vraiment. Elle osait même croire que Perséphone avait couché avec un autre homme… ce qui prouvait bien qu’elle n’était pas une fille bien. Même si, Gwenn jugeait clairement sans connaître, parce qu’elle ne savait rien de la sorcière d’ex de Baker en dehors de ce que sa meilleure amie avait pu lui raconter. Elle venait d’ailleurs de la croiser, alors qu’elle était sur le chemin pour se rendre chez Jane, sans qu’elle ne l’aborde évidemment. Ce fut de toute évidence donc que quand Jane lui ouvrit la porte, elle ne manqua pas de mettre les deux pieds dans le plat.

« Tu n’imagines même pas ce que je viens de voir en venant ici. »
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4248

Message#Sujet: Re: Les secrets sont encore parfois trop présents (Jane)   Dim 11 Juin - 19:23


Les secrets sont parfois encore trop présents.
J

ane était heureuse d'accueillir sa meilleure amie dans son nouveau chez-elle, vraiment, à plus forte raison qu'elle éprouvait plus que jamais le besoin de la savoir présente à ses côtés, alors qu'elle se sentait un peu paumée et qu'une présence amie lui ferait le plus grand bien. Mais elle appréhendait tout de même, parce qu'elle savait qu'elle allait devoir faire semblant, et faire semblant auprès de Gwenn, après lui avoir promis de ne plus jamais rien lui cacher, tenait de l'épreuve pure et dure. Mais c'était un fait, elle n'était pas capable, tout simplement pas capable, d'avouer la vérité, de présenter Edward sous un jour impardonnable. Oui, la vérité finirait forcément par se savoir, mais elle retardait l'échéance au maximum (dans sa manière de faire, elle agissait vraiment comme son âme soeur, une preuve encore que leurs caractères étaient bien trop ressemblants)... En attendant, elle devait prétendre que tout allait pour le mieux dans le meilleur du monde. Elle allait faire visiter sa nouvelle maison à Gwenn, se montrer enthousiaste sur tout, prétendre, si elle avait un peu de vague à l'âme, que son incapacité à avoir des enfants le justifiait (ce qui n'était qu'en partie faux au passage), et tout irait bien. Elle considérait que ce serait la meilleure manière de faire, autant pour l'une que pour l'autre. Parce que Gwenn aussi allait mieux depuis quelque temps, et elle ne voulait pas lui gâcher son bonheur avec ses problèmes à elle. Oui, elle allait faire semblant, et tout se passerait bien. Et un jour ou l'autre, elle aurait le courage de tout lui dire, quand elle aurait trouvé quelle forme y mettre, quand elle aurait trouvé une manière de présenter Edward sous un jour pas trop dégradant, en somme. Mais pas aujourd'hui, aujourd'hui, c'était encore trop tôt, bien trop tôt... Sauf qu'en vérité, elle n'allait pas pouvoir se dérober plus longtemps. Et ça, elle allait rapidement le comprendre.

-Non, mais je suis sûre que tu vas te faire une joie de me le dire,
répondit-elle en refermant la porte derrière elle quand Gwenn fit son entrée chez elle. Vas-y, raconte-moi tout, dit-elle en l'entraînant jusqu'au salon où les attendaient déjà sur la table basse deux verres de jus de fruit frais (et pas d'alcool, Jane faisait des efforts).

Jane voyait bien que l'information était suffisamment choquante pour susciter une telle réaction de la part de son interlocutrice, mais la jeune femme osait croire que ça n'avait aucun rapport avec ce qui l'angoissait tant. Elle s'attendait seulement à apprendre un potin qui saurait au mieux alimenter leur conversation, et ça lui allait très bien. Jane adorait  quand elles bavassaient toutes les deux, même au sujet d'affaires qui ne les concernaient pas du tout. Surtout dans ce cas-là en fait. Sauf que, en l'occurrence, ça la concernait. plus qu'elle ne l'imaginait.




code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 813

Message#Sujet: Re: Les secrets sont encore parfois trop présents (Jane)   Ven 4 Aoû - 12:28

Jane & Gwenn
Les secrets sont parfois encore trop présents.
Sans doute que Gwenn aurait pu mettre un peu les formes, qu’elle aurait pu ne pas parler de tout cela directement à sa meilleure amie en arrivant, mais en même temps elle n’avait pas pu s’empêcher de lâcher la bombe. Sérieusement, elle était juste tellement choquée qu’elle avait besoin d’en parler à Jane. Déjà parce qu’elles se disaient tout – enfin, Gwenn le pensait – mais surtout parce que ça la concernait en partie et que la lycane se disait que ça pourrait faire du bien à sa meilleure amie. Descendre Perséphone Enjolras, c’était quand même quelque chose qui ne pourrait que plaire à Jane non ? Non… malheureusement, elle était en train de mettre les deux pieds dans le plat. Gwenn se laissa entraîné vers le salon, après que Jane lui ait demandé de tout lui raconter. Elle ne doutait pas une seconde qu’elle voudrait savoir, en même temps avec sa mise en matière c’était normal après tout. Elle afficha un sourire en voyant les jus de fruit sur la table. Elle savait combien Jane faisait des efforts pour elle, alors qu’autrefois elles passaient leur temps à boire de l’alcool toutes les deux. C’était d’ailleurs comme cela qu’elles s’étaient rapprochées, en jouant les piliers de bar à la taverne. Mais maintenant, elles n’avaient plus forcément besoin de ça, elles étaient heureuses toutes les deux. Gwenn ne se doutait pas en tout cas qu’un peu d’alcool n’aurait pas fait de mal à sa meilleure amie alors que de son côté, elle ne pouvait pas se permettre le moindre écart. Si elle le faisait, la jeune femme savait qu’elle allait replonger dans des travers qu’elle aurait dû mal à dépasser. Même avec l’aide d’Arthur, ça n’avait rien de facile au quotidien de se passer de la boisson. Enfin bref, Jane faisait des efforts et elle ne pouvait que lui être vraiment reconnaissante. Pour l’heure, elle avait donc des choses à raconter.

« J’ai croisé Enjolras. » Dit-elle dans un premier temps, afin de mettre l’ambiance, mais ne trainant évidemment pas pour reprendre la parole, sachant que le simple nom de cette sorcière n’était pas agréable à entendre pour sa meilleure amie. « Elle a un énorme bide ! » Bon, Gwenn exagérait un peu, mais quand même… la grossesse de la jeune fille (bien trop jeune donc) n’avait pas du tout pu lui échapper. « Sous ses airs de fille candide, cette fille a quand même réussi à se faire mettre en cloque. »

Et ce n’était pas du tout une bonne chose aux yeux de Gwenn, qui l’imaginait avoir décidé d’aller dans les bras d’un homme pour oublier Baker. Même si, bien sûr, la lycane ne savait rien et que les circonstances pouvaient être bien plus dramatique. Mais cela faisait bien longtemps que la jeune femme avait pris parti pour sa meilleure amie et elle ne pouvait donc que mal considérer l’ex sorcière du mari de Jane. C’était particulièrement gratuit, mais la jeune femme n’en avait aucun scrupule. Si on était pas égoïste de temps en temps, on ne s’en sortait pas.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4248

Message#Sujet: Re: Les secrets sont encore parfois trop présents (Jane)   Lun 7 Aoû - 19:54


Les secrets sont parfois encore trop présents.
S

ourire aux lèvres, Jane était impatiente d'en apprendre plus sur les derniers potins que la jeune femme avait pu récolter. Certes, elles n'étaient pas les commères de base qui se tenaient au courant de tout ce qui se passait en notre terre, mais si une information croustillante pouvait parvenir à leurs oreilles, elles n'allaient certainement pas s'épargner le moindre commentaire, bien au contraire, elles y prendraient plutôt un malin plaisir. Après tout, puisque ça ne les concernait pas... Elles avaient bien assez de leurs propres emmerdes, autant s'amuser un peu du malheur des autres quand elles le pouvaient. Qui sait, d'autres ne se privaient peut-être pas de le faire aussi les concernant. La jeune femme était toute disposée, oui, à entendre ce que son interlocutrice pouvait bien avoir à lui dire, mais son sourire s'effaça bien vite et elle déchanta rapidement quand la jeune femme prononça le nom d'Enjolras. Bien sûr, Jane savait que sa meilleure amie avait juste voulu lui donner une occasion de cracher sur son ancienne rivale (peut-être pas si ancienne que ça, en fin de compte), et en temps normal, la myrihande du feu aurait nettement savouré l'initiative. Sauf que non, présentement, elle en était bien incapable. Parce qu'avant même que Gwenn ne prononce un mot de plus, Jane sut immédiatement où son amie allait en venir : à la conversation qu'elle n'avait pas voulu avoir, au sujet qu'elle n'avait pas voulu aborder, qu'elle avait eu honte d'aborder. Si Gwenn avait croisé Enjolras, alors forcément, elle avait découvert qu'elle était enceinte... Et effectivement, ça ne manqua pas, Gwenn ne manqua pas d'affirmer que la jeune sorcière avait un bide immense. Bref, elle avait été mise en cloque. Oui, la révélation aurait pu être savoureuse, si elle en était bien une et si Perséphone était vraiment la personne à blâmer dans toute cette affaire... sauf que non, elle lui laissait plutôt, à la place, un goût particulièrement amer en bouche. Le sourire de Jane avait totalement disparu de son visage, à présent, et elle ne put s'empêcher de baisser le regard quand vint son tour de répondre... Et donc de rendre des comptes, car en l'occurrence, l'un n'irait pas sans l'autre, même si Gwenn ne pouvait pas s'en rendre compte encore.

-Je suis au courant,
répondit-elle alors d'une voix un peu trop faible pour être celle dont elle usait habituellement avec Gwenn, quand elle se sentait parfaitement à l'aise. Mais pour cause, elle n'était pas à l'aise, mais alors pas du tout. Non seulement elle allait devoir ressasser un épisode douloureux pour elle, mais en plus confesser à Gwenn qu'elle lui avait caché un truc aussi énorme, elle qui s'était promis et lui avait promis de ne plus jamais rien lui cacher. C'est Edward...

Elle ne pensait pas avoir à se montrer plus explicite que ça.




code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 813

Message#Sujet: Re: Les secrets sont encore parfois trop présents (Jane)   Lun 18 Sep - 14:57

Jane & Gwenn
Les secrets sont parfois encore trop présents.
Gwenn était armée de toutes les bonnes intentions du monde (bon, d’accord, peut-être pas, puisqu’elle avait l’intention de cracher sur une personne, mais puisque Enjolras faisait partie des ennemis de sa meilleure amie, elle la détestait par la force des choses… donc ce n’était pas grave du tout) en décidant de parler de ce qu’elle venait de voir et du fait qu’elle avait découvert que la sorcière d’ex du mari de sa copine était enceinte. Elle s’était forcément imaginée que la jeune fille avait décidé d’oublier son ex dans les bras d’un autre, qu’elle s’était laissée emporter par son désespoir et qu’elle s’était faite engrosser donc. Ce qui en soit pouvait arriver à n’importe qui, ce qui ne devrait pas réellement la réjouir normalement, mais tant pis. Gwenn n’était pas quelqu’un de mauvaise en soit, mais elle aimait et détestait des personnes. Et quand elle détestait quelqu’un, même si c’était sans grande raison la concernant et que c’était par amitié avec Jane, elle ne s’en cachait pas. Elle n’aimait pas cette fille et si elle pouvait cracher sur sa réputation, elle le faisait. De toute façon, la lycane se doutait que certain ne devait pas se retenir à son sujet et ils avaient de bonnes raisons pour ça… surtout quand on voyait dans quel état elle était capable de se mettre avec de l’alcool. Bref, elle voulait donc remonter le moral de Jane. Même si elle savait que combiner le sujet de Enjolras et de grossesse n’était pas forcément un bon mélange pour Jane.

Gwenn ne comprit pas tout de suite pourquoi Jane perdit son sourire, elle pensa au début que c’était simplement parce qu’elle abordait le sujet de son ancienne rivale. Ou parce que celle-ci était enceinte alors que Jane ne pouvait pas l’être de son côté. Elle regretta tout de suite ce qu’elle venait de dire, se rendant bien compte que ce n’était finalement pas de bon effet. Et puis Jane lui affirma qu’elle savait. Ah bon ? Première nouvelle… quelque chose qui ne manquait pas d’inquiéter Gwenn. Et elle avait raison, parce que quand Jane affirma que c’était Edward, se contentant de ces simples mots, la lycane comprit immédiatement ce que cela signifiait. Cette fille était enceinte et c’était ce connard qui l’avait mis en cloque.

« Dis-moi que c’est juste une mauvaise blague. »

Dit-elle alors, ne souriant plus, un ton bien plus dur qu’avant. Elle savait bien que ce n’était pas le cas, sa meilleure amie ne lui ferait pas ce genre de chose. Mais en même temps, elle ne pouvait pas s’empêcher d’espérer au plus profond d’elle-même qu’elle se contentait simplement de plaisanter. Parce qu’elle ne voulait pas apprendre que le mari de Jane avait mis en cloque cette fille. Pas alors qu’elle avait commencé à se dire que finalement, il n’était peut-être pas tant l’enfoiré qu’elle croyait. Et qu’ils pouvaient juste être heureux tous les deux. Pas plus de savoir que Jane était au courant que son mec avait engrossé une autre, sans lui en parler.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4248

Message#Sujet: Re: Les secrets sont encore parfois trop présents (Jane)   Lun 18 Sep - 19:26


Les secrets sont parfois encore trop présents.
J

ane fit doucement non de la tête quand sa meilleure amie lui demanda si c'était une mauvaise blague. Non, ce n'en était pas une, et Gwenn le savait forcément, tout comme elle savait que ce n'était vraiment pas son genre de faire des farces telles que celle-ci. Elle était mal à l'aise et mal tout court, mal à l'aise, parce qu'elle s'en voulait de n'avoir rien dit à la jeune femme, mal tout court parce que parler de tout cela était vraiment douloureux, elle n'avait pas envie de se replonger dans toutes ces histoires, mais en même temps, ce n'était pas en les ignorant qu'elles allaient disparaître, loin s'en faut. Qu'elle le veuille ou non, Perséphone attendait toujours l'enfant d'Edward, et l'existence de ce rejeton lui rappellerait toujours ce sur quoi elle se faisait violence pour passer l'éponge. Il était donc temps de raconter toute l'histoire à sa meilleure amie, même si elle craignait sa réaction, et plus encore qu'elle lui en veuille, ce qu'elle serait parfaitement en droit de faire. Jane savait bien, objectivement, qu'elle lui en voudrait, si les rôles étaient inversés.

-C'était après qu'on ait renoncé à nos pouvoirs
, expliqua-t-elle alors, parce que maintenant qu'elle était au courant de tout ça, autant tout lui dire exactement, hein... Elle préférait, d'ailleurs, tout déballer plutôt que de répondre aux questions de la jeune femme au fur et à mesure qu'elle les lui poserait. Elle prit une grande inspiration. Sa voix tremblait. Ca lui faisait vraiment beaucoup de mal de repenser à tout cela. On s'était vus juste après, il m'avait promis de la quitter, et je l'ai cru... C'est elle qui a découvert qu'on était mariés, ce n'est pas lui qui le lui a dit. Elle savait que, dans ce récit, elle ne donnait pas le beau rôle à son âme soeur, mais en même temps, elle tenait à ce que son interlocutrice sache tout, à présent. Elle n'allait sans doute pas comprendre, elle-même se disait, au regard de la situation, qu'il était totalement incompréhensible qu'elle aime encore si profondément, si douloureusement Edward. Et pourtant, c'était le cas... C'est Léo qui a craché le morceau, sur la grossesse d'Enjolras, le jour de notre mariage.

Elle ne s'en était pas rendue compte, mais des larmes coulaient le long de ses joues. Au final, elle ne s'était confiée à personne au sujet de cette situation, et elle s'était contenue, contenue. Elle n'avait pas réalisé avant cet instant à quel point elle avait besoin de se débarrasser de ce poids qu'elle avait sur le coeur, de l'importance de ce poids. Elle ne regrettait que d'autant plus de n'avoir rien dit avant, mais elle avait d'autant plus peur de la réaction de Gwenn.




code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 813

Message#Sujet: Re: Les secrets sont encore parfois trop présents (Jane)   Jeu 9 Nov - 16:08

Jane & Gwenn
Les secrets sont parfois encore trop présents.
Gwenn aimerait vraiment entendre Jane lui dire qu’elle était en train de lui faire une – très mauvaise – blague, quand bien même elle prendrait mal qu’elle se moque d’elle en cet instant précis avec ce genre de chose. Sauf que ça serait quand même mieux que de découvrir que Baker avait mis en cloque son ex petite amie. Mais ce n’était pas une blague non, Gwenn le savait bien. Ce n’était donc pas une blague, Perséphone était bel et bien enceinte et cela la lycane l’avait vu elle-même, mais en prime le père c’était le mari de sa meilleure amie. Sérieusement, elle avait commencé à apprécier l’homme. Pas au point de devenir son ami non plus, mais elle voyait bien que Jane était bien à ses côtés, qu’elle était heureuse avec lui, alors forcément elle se disait que c’était une bonne chose qu’ils soient ensemble. Et Baker avait visiblement passé l’éponge sur ce qui était arrivé avec sa sœur. Bref, elle avait commencé à croire que ça pouvait être un type bien, avant maintenant. Par ce que concrètement, la jeune femme voyait son estime baisser énormément concernant Baker. Ce qui n’allait pas s’arranger avec le discourt de sa meilleure amie.

C’était après le fait qu’ils aient perdu leurs pouvoirs et donc, Perséphone avait découvert que Jane et Baker étaient mariés et elle l’avait quitté. Sérieusement ? Ce n’était même pas lui qui avait quitté la sorcière pour Jane ? La jeune femme n’en revenait pas d’apprendre tout cela, pas plus d’apprendre que Jane était au courant pour le gamin de Perséphone par son propre ex. Baker ne le lui avait même pas dit.

« Quel enfoiré. » Dit-elle alors, sans parvenir à se retenir de lancer ce juron à l’adresse du mari de sa meilleure amie évidemment. Bien sûr que c’était un enfoiré. La jeune femme ne devait peut-être pas parler comme ça, mais elle n’y pouvait rien. Tant pis que Jane le prenne mal, elle trouvait sérieusement que son mari avait abusé. Même si, bien sûr, Gwenn n’avait aucune envie de faire du mal à Jane, surtout qu’elle voyait bien qu’elle n’allait pas bien. Si elle l’avait compris tout de suite en entendant sa voix trembler alors qu’elle lui racontait tout ça, elle ne pouvait vraiment pas passer à côté alors qu’elle la voyait pleurer maintenant. La voir pleurer, ça lui serrait le cœur d’ailleurs. Elle qui pensait pouvoir s’amuser avec la jeune femme en crachant un peu sur l’ex de son mec… elle se retrouvait devant sa meilleure amie en larme. Elle avait envie de la serrer dans ses bras, juste pour lui montrer qu’elle était là pour elle, qu’elle la soutenait. C’était le cas bien sûr, mais en fait… « Pourquoi tu ne m’as rien dit ? »

D’accord, ça ne la regardait pas en soit, Jane n’avait aucune raison de lui dire quoi que ce soit, mais quand même… elles s’étaient promises de ne plus rien se cacher. Parce que ça ne servait à rien de ne pas se parler, de ne pas se dire les choses.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4248

Message#Sujet: Re: Les secrets sont encore parfois trop présents (Jane)   Jeu 9 Nov - 18:37


Les secrets sont parfois encore trop présents.
L

a réaction de Gwenn était malheureusement (ou heureusement, au fond, car c'était aussi son honnêteté que la jeune femme appréciait chez sa meilleure amie) telle que Jane l'avait imaginée, et elle ne manqua pas d'y aller de ses insultes... A l'adresse d'Edward, bien sûr... Et encore, elle y alla gentiment, "enfoiré", ça restait encore relativement respectueux au vu de ce que Gwenn devait penser de lui en cet instant, et c'était justement ce que Jane avait appréhendé. Il y avait eu tant de chemin à parcourir pour que Gwenn commence à ne serait-ce que tolérer Edward, et maintenant, ils repartaient de zéro... et, en plus du reste, elle devait assumer le fait d'avoir menti une nouvelle fois à Gwenn après lui avoir promis de ne plus jamais le faire. Elle s'en voulait atrocement pour cela, encore plus que pour tout le reste. Elle savait très bien que, de son coté, la jeune femme était transparente avec elle, ne lui cachait jamais rien... la réciproque n'était pas du tout vraie, et pourtant, Jane adorait vraiment sa meilleure amie, elle tenait réellement à ne rien lui cacher... Seulement, elle était trop fière et elle avait honte, beaucoup trop honte. Gwenn était sa voix de la raison, et elle était trop bornée pour l'écouter. Et déjà là, elle se sentait bien trop bornée pour changer d'avance d'avis, alors que les faits étaient là, et les propos de son interlocutrice en disaient forcément long.

-Désolée, s'excusa-t-elle sincèrement en essuyant ses joues humides de larmes d'un revers de manche et en retenant un reniflement, elle ne voulait pas l'apitoyer avec ses pleurs. Mais ce n'était pas simple, parce que maintenant que les vannes étaient ouvertes, elle avait beaucoup de mal à les refermer. D'autant plus que sentir avoir déçu sa meilleure amie en lui dissimulant la vérité, ça en rajoutait encore une couche. T'as raison, Ed est un enfoiré... Je t'ai rien dit parce que je sais bien que si j'étais à ta place, je te dirais pour ton propre bien de l'envoyer balader, d'arrêter ça, parce que cette relation est toxique. Et je sais que c'est vrai... Elle marqua une légère pause. Mais je peux pas...

Elle ne pouvait pas vivre sans Edward... Elle était totalement dépendante de lui, et elle savait maintenant quelles étaient les dérives qu'elle était prête à accepter. Accepter... pardonner, elle ne savait pas encore (elle finirait par le faire, mais dans des circonstances assez exceptionnelles). Elle savait que ce n'était pas sain, et si elle observait cette relation de l'extérieur sans en faire partie, elle ferait tout pour y mettre un terme le plus possible. Dans tous les cas, ça n'excusait pas le fait que Jane n'ait rien dit à Gwenn, là-dessus, elle était totalement inexcusable.




code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 813

Message#Sujet: Re: Les secrets sont encore parfois trop présents (Jane)   Mar 2 Jan - 18:44

Jane & Gwenn
Les secrets sont parfois encore trop présents.
Gwenn se demandait vraiment pourquoi sa meilleure amie lui avait caché ça, alors que c’était quand même super important. Ce n’était pas rien, la jeune femme avait quand même découvert que son mari avait couché avec une autre et que cette autre était enceinte, alors qu’elle-même ne pouvait pas être enceinte (qu’elle le veuille ou non, c’était décidé à sa place). Ce n’était pas anodin et Jane n’avait rien dit du tout à sa meilleure amie. Gwenn se sentait blessée, elle ne pouvait pas le nier, en partie parce qu’elle n’avait pas pu soutenir sa meilleure amie alors qu’elle avait juste envie de le faire. Que pendant des jours, des semaines, elle avait souffert forcément et qu’elle n’en savait rien. La jeune femme n’avait pas envie d’en vouloir à sa meilleure amie – surtout alors qu’elle voyait les larmes continuer de couler sur ses larmes et qu’elle avait juste envie de la serrer dans ses bras – mais elle ne pouvait quand même pas s’empêcher de se sentir mal, de se sentir vexer, de se sentir touché par le fait que sa meilleure amie ne lui ait rien dit du tout.

Jane s’excusa, précisant ensuite que Edward était bel et bien un enfoiré. Et encore, Gwenn pourrait dire bien pire à son sujet. Elle qui avait commencé à croire que Baker pouvait rendre heureuse sa meilleure amie, maintenant elle la voyait encore en larme. Jane savait parfaitement que Gwenn ne pourrait que lui affirmer qu’elle devait quitter son mec parce qu’il ne la méritait pas, qu’elle devait l’envoyer balader, pour son bien. Parce que tout cela ne faisait que la rendre malheureuse. Évidemment que Gwenn ne pouvait que lui dire ça et elle osait croire que Jane lui dirait la même chose à sa place sauf que… eh bien, Gwenn n’avait au fond pas réellement besoin de le dire pour connaître d’ores et déjà la réponse de sa meilleure amie. Elle avait vu Jane tomber au fond du gouffre avec Baker, à cause de Baker. Elle l’avait vu souffrir plus que personne, être très mal et pourtant… elle l’avait vu remonter vers lui, s’accrocher de nouveau à lui. Elle l’avait vu plus heureuse que jamais avec son mari, plus malheureuse que jamais avec lui…

Sans ajouter quoi que ce soit, donc, Gwenn décida de simplement se lever et venir sa meilleure amie dans ses bras. Juste parce qu’elle ne pouvait pas la voir pleurer comme ça sans rien faire, juste parce que dans tous les cas il était impossible pour elle de ne pas soutenir sa meilleure amie. Elle était là pour elle, elle était forcément de son côté.

« Je suis désolée. » Elle l’était oui, parce que Jane souffrait, parce qu’elle n’avait pas pu l’aider avant… parce qu’elle ne pouvait l’aider non plus. Gwenn aimerait bien avoir une solution toute faite pour Jane, mais elle ne pouvait donc pas lui dire de larguer Edward et elle ne pouvait pas faire comme si rien n’existait. « Tu vas faire quoi ? »

Demanda-t-elle doucement parce que… bah concrètement, Gwenn était en train de se demander ce que tout cela allait faire, ce qu’elle allait devenir, ce qui se passait réellement.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4248

Message#Sujet: Re: Les secrets sont encore parfois trop présents (Jane)   Mar 2 Jan - 19:07


Les secrets sont parfois encore trop présents.
J

ane se sentit infiniment soulagée quand Gwenn se rapprocha d'elle pour la prendre dans ses bras. Soulagée parce qu'elle avait vraiment besoin de cette étreinte, parce qu'elle était épuisée, parce que cette situation lui mettait les nerfs en pelote, mais aussi parce que de cette manière, sa meilleure amie lui faisait comprendre que même si elle lui avait menti, même si ça l'avait vexée ou déçue, elle était toujours présente, là pour elle. Elle esquissa un fin sourire quand Gwenn lui assura qu'elle était désolée pour elle. Jane était totalement convaincue de sa sincérité la plus totale, et elle le comprenait. Si leurs rôles avaient été inversés, Jane aurait réagi de la même manière vis-à-vis de la jeune femme. Ce qui la rassurait, surtout, c'est que Gwenn comprenait, ou essayait de comprendre, en tout cas... Au point de ne pas tenter de la raisonner, de ne pas essayer de la convaincre de renoncer à son âme soeur. Jane savait qu'au fond, le mieux pour elle était sans doute qu'on l'éloigne d'Edward. En toute logique, du moins. Mais la séparer de lui, c'était comme la priver d'air., c'était lui faire un mal fou, plus de mal, en tout cas, qu'elle n'en souffrait déjà à l'heure actuelle... Jane savait que Gwenn en avait sans doute marre de la ramasser à la petite cuillère à chaque fois que son âme soeur lui faisait du mal... mais tant qu'elle la supporterait, elle en éprouverait un réel sentiment de reconnaissance... Elle ne savait vraiment pas comment elle faisait pour avoir et garder une amie comme elle. Elle était vraiment trop bien pour elle, et en retour, elle ne faisait que la décevoir. Mais c'était plus fort qu'elle.

-Je sais pas vraiment...,
avoua doucement Jane quand elle lui demanda ce qu'elle allait faire. Cette question, elle se la posait constamment, sans parvenir à avoir la réponse. Elle savait ce qu'elle devrait répondre : qu'elle allait quitter son époux et reprendre sa vie en main. Mais ce n'était clairement pas ce qu'elle voulait ni ce qu'elle allait répondre. Alors quoi ? Elle ne savait pas trop. Non, en fait, elle ne savait pas du tout. Et au fond, elle aurait bien besoin des lumières de Gwenn pour remettre ses idées au clair. Je lui ai dit d'assumer sa paternité, dit-elle, ce qui n'était pas du tout la question que lui posait son interlocuteur, mais ça... Et pour nous, je... Vraiment, j'en sais rien, je suis paumée. Je veux croire en ses promesses, réussir à lui pardonner, mais là... c'est vraiment difficile.

Et il allait lui falloir une épreuve des plus douloureuse et singulière pour y parvenir réellement. En attendant, elle piétinait, elle était totalement perdue. Sa seule certitude, c'était son amour pour Edward. Mais c'était loin d'être suffisant.




code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 813

Message#Sujet: Re: Les secrets sont encore parfois trop présents (Jane)   Ven 23 Fév - 22:32

Jane & Gwenn
Les secrets sont parfois encore trop présents.
Gwenn n’était pas spécialement étonnée d’apprendre que Jane ne savait pas vraiment ce qu’elle allait pouvoir faire, parce qu’en même temps… ça ne devait pas être simple de savoir ce qu’on devait faire dans une telle situation. Aux yeux de la jeune femme, il faudrait sans doute que sa meilleure amie décide de juste quitter son époux – maintenant qu’ils étaient mariés, c’était peut-être plus complexe, mais ça n’enlevait rien au fait que c’était faisable – mais en même temps, elle se doutait que ça n’allait pas être possible. Pour la simple et bonne raison que les myrihandes du feu étaient bien trop proches pour cela. Gwenn l’avait bien compris, au fil du temps, à force de côtoyer Jane, c’était vraiment difficile de les séparer. Que Jane ne pouvait tout simplement pas vivre sans son âme sœur… elle ne pouvait pas réellement réaliser la porter de tout cela, elle ne pouvait pas le comprendre, mais elle savait qu’elle devait juste… faire confiance à sa meilleure amie. Même si pour cela, elle la voyait quand même aller mal.

La jeune lycane ne put s’empêcher de se sentir surprise tout de même quand elle entendit Jane affirmer qu’elle avait demandé à Baker d’assumer sa responsabilité de père… bon, en un sens, c’était sans doute la décision la plus « raisonnable » à prendre, la moins égoïste mais… non pas qu’elle ait envie d’affirmer que Jane était égoïste (pas plus qu’elle ne devait l’être parce que tout le monde devait l’être un peu pour être un peu heureux quand même), mais c’était quand même très avenant de sa part. Et la lycane ne savait pas réellement si elle aurait pu accepter une telle chose à sa place. Surtout au vu de sa situation – de leur situation même, puisque Gwenn non plus ne pouvait pas avoir d’enfant et qu’elle pouvait donc se positionner à la place de sa meilleure amie – ça ne devait vraiment pas être simple. Mais elle le faisait… quand bien même, elle n’avait aucune idée de comment les choses allaient se passer avec Baker pour autant.

« C’est le contraire qui aurait été dérangeant. »
Dit-elle dans le but de soutenir quand même sa meilleure amie, de lui faire comprendre que c’était normal qu’elle soit paumée et qu’elle ne sache pas réellement quoi attendre de tout cela. Ça ne devait pas être simple de pardonner, Gwenn ne savait même pas si ça pouvait être possible d’ailleurs. Et si ce n’était pas possible, la jeune femme ne savait même pas ce qu’elle pouvait dire à Jane pour l’aider, pour la rassurer… pour qu’elle puisse avancer. « Si tu pardonnes trop rapidement… c’est que tu es aveugle. Mais je sais que ce n’est pas le cas. »

Ça qui n’était pas forcément plus sain non plus, parce que donc, sa meilleure amie souffrait. Gwenn se sentait terriblement inutile en cet instant précis, particulièrement incapable de faire quoi que ce soit pour sa meilleure amie. Ça serait si simple de pouvoir claquer des doigts et l’aider, mais les choses ne se passaient pas comme ça.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4248

Message#Sujet: Re: Les secrets sont encore parfois trop présents (Jane)   Ven 23 Fév - 22:53


Les secrets sont parfois encore trop présents.
J

ane pouvait peut-être se consoler ainsi, se dire que face à une situation à ce point désastreuse, elle n'était pas non plus complètement abrutie par ses sentiments... Même si elle l'était forcément au moins un peu, sans quoi elle n'envisagerait pas la possibilité de pardonner son petit ami. N'importe qui d'autre lui aurait fait ça, sa réaction aurait été au-delà de virulente, elle aurait peut-être même été capable d'en venir aux mains et d'en découdre violemment, mais non, il s'agissait d'Edward, et même si elle était capable de violence vis-à-vis de lui (elle ne pouvait pas le nier non plus), elle était incapable de prendre les mesures radicales qui semblaient appropriées aux circonstances. C'était au-delà de ce qui est explicable à qui ne vivait pas leur situation. Oui, l'amour qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre y était pour beaucoup, et ça, Gwenn était forcément capable de le comprendre, mais il n'y avait pas que ça. Au-delà du sentiment amoureux, il y avait cette incapacité physique, véritable, tangible, d'être séparée de son âme soeur sans avoir le sentiment d'en mourir à petit feu. La jeune femme ne se sentait pas seulement mal parce qu'elle avait été troompée et devait tolérer la grossesse de Perséphone, elle se sentait également ma parce qu'elle ne se pensait pas capable de survivre à une éventuelle rupture avec son âme soeur... Ce n'était pas comme s'ils n'avaient pas déjà eu l'occasion de le vivre, de ressentir combien c'était difficile. Non, combien c'était impossible. Alors oui, elle était paumé. Elle avait mal et voulait se préserver d'avoir plus mal encore... et pour ça, elle n'avait qu'une seule option, à savoir de tolérer l'intolérable.

-Ouais, j'espère en tout cas,
répondit Jane dans un fin sourire quand sa meilleure amie affirma qu'elle n'était pas aveugle, certainement pas au point de pardonner trop rapidement Edward. Elle ne savait même pas s'il était possible de pardonner une chose pareille, en réalité... C'était au plus profond d'elle : la peur, la rancoeur, la colère, la déception... comme collé à sa peau... et pour s'en débarrasser, il lui faudrait subir les pires supplices au monde... Et surtout, voir son âme soeur subir les pires supplices également. Mais elle était loin d'envisager un tel cas de figure, et plus loin encore de le vouloir. Mais bon, je suis pas prête à parier là-dessus... j'aurais jamais cru que je serais capable de... d'accepter tout ça, de tolérer de souffrir autant pour un mec, ou pour n'importe quoi d'autre, d'ailleurs. Elle poussa un profond soupir. Je me sens tellement faible, je me reconnais pas, c'est horrible.

Et elle détestait ça, vraiment. Et en même temps... Elle ne savait pas faire autrement.




code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 813

Message#Sujet: Re: Les secrets sont encore parfois trop présents (Jane)   Sam 28 Avr - 14:22

Jane & Gwenn
Les secrets sont parfois encore trop présents.
Bon, si ça ne tenait qu’à Gwenn, celle-ci dirait à Jane de simplement se barrer de là (d’ailleurs, elle avait un peu de mal à comprendre pourquoi sa meilleure amie avait accepté de s’installer dans une autre maison avec son âme sœur, alors qu’ils étaient quand même en froid), de quitter Baker et de simplement ne plus penser à lui. Sauf que la lycane savait bien que de un, ça ne dépendait pas d’elle et de deux, sa meilleure amie était incapable de simplement oublier son mari. Elle avait par moment un peu de mal à comprendre réellement leur situation, leurs sentiments. Elle avait vu Jane plus bas que terre à cause de ce type, elle l’avait vu aussi plus haut. Mais ce qu’elle savait par contre, ce qu’elle avait compris, c’était que ces sentiments étaient un besoin vital. Ce n’était pas des myrihandes pour rien sans doute. Ces créatures étaient spéciales, et forcément il n’était pas simple de les comprendre. Bref, elle savait bien que Jane ne pouvait pas simplement quitter Edward comme ça, sauf que ça serait quand même une bonne chose en un sens…

Dans tous les cas, elle appréciait de savoir que sa meilleure amie ne se contentait pas simplement de balayer tout ça d’un revers de la manche, comme si ce n’était rien. Il avait quand même engrossé une autre fille, alors que Jane ne pouvait pas avoir d’enfant. De son point de vu, si ça devait lui arriver aussi, Gwenn savait qu’elle serait tout bonnement incapable de pardonner à Arthur s’il lui faisait ça (mais il ne le lui ferait pas, là était toute la simplicité de leur relation… il n’y avait pas tout ce que Jane et Edward arrivaient à se faire comme souffrance). Jane en acceptait beaucoup, c’était sûr. Trop sans doute. Elle n’avait jamais autant souffert pour quelqu’un que pour son mari… Et Gwenn se sentait tout bonnement incapable de faire quoi que ce soit pour aider sa meilleure amie.

« Tu n’es pas faible ! »
Elle ne voulait pas que Jane se mette à penser ce genre de chose. « Bon, tu sais, moi je te dirais bien de l’abandonner, de te casser et de l’oublier. » Et quiconque dans sa situation ne pourrait que faire une chose pareille après tout. « Mais j’ai bien vu ce que c’était quand tu n’étais pas avec lui… alors… » Elle poussa un soupir, elle ne savait pas vraiment ce qu’elle disait au fond, si ça pouvait aider Jane, si ça pouvait avoir un impact. Si elle faisait bien déjà. « Je me dis que si tu es capable de subir tout ça pour lui, c’est qu’il en vaut peut-être la peine et que… ça reviendra. »

Ouais bon, d’accord, Gwenn avait dû mal à se convaincre elle-même en réalité. Mais elle savait bien que Jane ne pouvait pas seulement claquer la porte, même si cette pimbêche de Perséphone était enceinte de son mari maintenant.

« Bon, c’est un peu nul ce que je dis. Désolée, je ne te suis pas très utile là. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4248

Message#Sujet: Re: Les secrets sont encore parfois trop présents (Jane)   Sam 28 Avr - 14:45


Les secrets sont parfois encore trop présents.
G

wenn pourrait bien chercher à la rassurer en affirmant qu'elle n'était pas faible, qu'elle n'était pas responsable de ce qui lui arrivait, que ses actes ne trahissaient pas une faiblesse crasse, elle n'en croirait rien... Parce qu'elle se connaissait, tout de même. Et puisqu'elle se connaissait, elle savait pertinemment à quel point Edward avait le pouvoir de le rendre faible, d'une fragilité terrible, et forte et puissante en même temps. Ca ne pouvait pas faire de sens pour le commun des mortels, elle le savait très bien, mais c'était comme ça, ça faisait partie d'elle, ancré dans sa peau, dans ses gènes, dans tout son être, et elle n'arrivait pas à lutter. Où la raison lui disait de fuir, elle lui rappelait aussi qu'elle ne serait pas capable de survivre à une nouvelle séparation avec son âme soeur. C'était sans fin. Une violente interdépendance qui ne devait mener qu'à la catastrophe, et ils le savaient bien. Mais quelle autre issue pourraient-ils bien avoir en vérité ?

Gwenn lui dit qu'en d'autres circonstances, elle l'aurait exhorté de se barrer, de l'oublier... sauf que c'était impossible. Partir, peut-être, mais l'oublier, certainement pas, c'était le problème. Jane n'en voulait pas à Gwenn de s'exprimer ainsi car c'était clairement le conseil qu'elle donnerait à n'importe qui qui ne serait pas elle. Sauf qu'elle était elle. Et la seule chance qu'elle avait, c'est que sa meilleure amie la connaissait bien assez pour parvenir à cerner des choses que d'autres ne seraient pas à même de déceler. Ainsi, elle avait bien compris qu'Edward était indispensable à la vie de Jane, et réciproquement, peu importe tout le mal qu'ils pourraient potentiellement se faire. En effet, Gwenn savait dans quel état lamentable elle pouvait être loin de son âme soeur, alors elle avait bien compris que la solution n'était pas là. Non, la seule solution, c'était sans doute celle que Jane avait déjà adoptée, celle de laisser le temps au temps. Encore fallait-il que ça fonctionne. Oui, Jane pensait qu'il valait toute ces souffrances, même si elle-même ne savait pas vraiment si elle méritait de tant en subir. Mais en même temps, rien ne pouvait lui garantir que tout reviendrait à la normale.

-Toi, inutile ?
répliqua Jane, incrédule. Dis pas de conneries, si je t'avais pas, là, maintenant, je sais pas ce que je ferais... Non pas qu'elle soit particulièrement éclairée sur le sujet à présent, mais au moins elle se sentait entourée, ça comptait, ça comptait même énormément. J'ai sacrément besoin de toi, là, alors commence pas à me dire que t'es inutile, ajouta-t-elle dans un léger sourire.

Et ça, c'était l'évidence même, et elle était plus que convaincue que Gwenn en aurait très rapidement marre de tout ça.




code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Les secrets sont encore parfois trop présents (Jane)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les secrets sont encore parfois trop présents (Jane)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» [Underland] Ce qui est rare est à moi et tes secrets seront miens ! [PV: James Wolf & Lena Carter]
» (F) Katie McGrath ✣ les liens du sang sont parfois les plus forts [LIBRE]
» Noël s'Esquisse ♫ (opération N-2, voeux et autres lubricités)
» Mes cauchemars sont bien trop réels ~Juliette Pendore~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez Jane et Edward-