Partagez | 
 

 There's no mountain too high, no river too wide... (Esther)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 12

Message#Sujet: There's no mountain too high, no river too wide... (Esther)   Mer 28 Juin - 14:52





 

Emmet & Esther

“There's no mountain too high, no river too wide.”
B
on, ça y est, ma journée de travail est enfin finie ! J'aime bien mon boulot, hein, même si bon, je me suis quand même contenté de suivre le chemin que le paternel a tracé pour moi, mais je ne suis pas fou malgré tout, je préfère largement passer du temps dehors, à glander avec les copains et, surtout, à profiter de la compagnie de mon âme soeur. C'est cucul comme dénomination, hein ? Je le confirme, je le confirme, mais j'ai une bonne excuse pour l'appeler ainsi, de type "c'est pas moi, c'est que je suis un myrihande, c'est tout". Bref, c'est d'ailleurs elle que je dois retrouver, là, tout de suite après le travail... comme c'est le cas la plupart du temps, ce qui fait d'ailleurs bien marrer mes amis, qui ne m'ont clairement jamais vu aussi accro à une fille de leur vie. En même temps, Esther, c'est pas n'importe quelle fille, c'est ma moitié, et quand elle est pas là, j'ai le sentiment qu'il me manque un truc, je suis à cran, je suis en manque. J'imagine que ça doit leur faire ça, aux drogués qui ont pas pris leur dose... Mais contrairement à eux, il ne viendra jamais, le moment où je prendrai la (sage) décision de me désintoxiquer. Esther, c'est mon condensé de bonheur, c'est celle qui me donne le sentiment d'être en vie (et plus vivant encore depuis que je suis mort, même si ça doit avoir l'air contradictoire), et là, j'ai qu'une hâte, c'est de pouvoir passer du temps avec elle, et c'est pour ça que je me dépêche.

Je lui ai donné rendez-vous au bord du lac. C'est quelque chose qui peut paraître contradictoire, ça aussi, parce que je n'ai pas que de bons souvenirs, dans ce lac, mais c'est clair que l'eau ne me fera plus jamais peur, maintenant. Quand j'arrive sur place, Esther n'est pas encore là. Je ne suis pas surpris, je crois que j'ai un peu d'avance. Un truc qui ne m'arrivait jamais avant, ça aussi. Je suis un éternel retardataire, normalement. Mais elle me fait faire des efforts dont je ne m'imaginerais pas capable autrement. En l'attendant, je m'occupe comme j'aime le faire. je fais des ronds dans l'eau, au sens propre. Mon doigt trace un cercle au-dessus de la surface du lac, et le cerceau d'eau s'élève au-dessus du lac, en l'air. Puis je la sens venir. Cette chaleur caractéristique, celle-là non plus je ne l'échangerai pour rien au monde.

"J'ai failli attendre."
je plaisante en tournant mon regard vers elle, sourire aux lèvres.


         
(c) Fiche by WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs: Tumblr

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 65

Message#Sujet: Re: There's no mountain too high, no river too wide... (Esther)   Ven 30 Juin - 12:22

Il y avait des avantages à travailler à la ferme, le grand air la proximité avec ses parents et les animaux. Mais un des inconvénients c’était d’être un peu loin de tout le reste et principalement de son âme-sœur. Pour le voir la brune devait développer des trésors d’imagination pour s’échapper de chez ses parents. Elle plaisantait souvent en disant que vu le nombre de fois où elle avait fait le mur elle pouvait monter sans honte une entreprise de maçonnerie. Pour l’instant ses parents l’avait laissé filer, elle avait fait sa journée tout était en place et il ne faisait même pas nuit. Elle avait donc largement profité pour filer aussi vite qu’elle le pouvait au lac. C’était leur point de rendez-vous basique, parce qu’en retrait du village et proche de l’eau où ils pourraient s’adonner à toutes sortes de jeux. Et pour toutes les idées qu’elle avait Emmett les avaient en pire, que ce soit en farces ou en actions plus sensuelles. Pas que cela la dérangeait.

Nullement

Comment expliquer en mots simples, le lien qu’elle ressent alors que le lac apparait à ses yeux ? Une douce chaleur qui se répand dans son corps et cela avant même de le voir. Quand elle le voit, il s’amuse avec son pouvoir, il lui sourit et là la bergère ne résiste plus. Elle se jette dans ses bras et l’embrasse comme si sa vie en dépendait. Ce qui n’est pas si loin de la vérité puisque leur corps et leurs cœurs sont liées inextricablement.

- Oh tant que c’est juste failli tout va bien, par contre tu m’as manqué …

Une heure sans son homme c’était comme une journée, alors toute une nuit plus la journée de travail. C’est plus que ce qu’elle ne voulait supporter. Hélas son bien aimé n’est pas sérieux et elle se doit de le reprendre, parce que leur sécurité est à ce prix. Celui du mensonge

- Tu diras quoi si on te surprend à faire joujou comme ça ? Il faut que tu sois prudent mon cœur. Je ne te survivrais pas s’il t’arrive quoi que ce soit.

Le prendre par les sentiments, c’est un coup bas mais si cela fonctionne …disons … trois jours ce sera une victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
There's no mountain too high, no river too wide... (Esther)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scénario : 07. Partyin’, partyin’ YEAH ! (accordé par le staff)
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Jeu de pirates : Legend of the high seas ?
» I climbed a mountain, I turned around ◈ 21/02 | 10h45
» Voila un grand dresseur , voila Nate River !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Reste du monde :: Lac-