Partagez | 
 

 Les temps changent... (Electre <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Les temps changent... (Electre <3)   Ven 7 Juil - 21:28

Les temps changent...
Au fond, Julian aurait dû s’en douter, clairement. C’était logique. Dean attendait une sorcière enceinte, Perséphone était là et elle était surtout à sa portée. Le Sorcier pouvait faire ce qu’il voulait de la jeune femme, ils en avaient tous conscience. C’était tellement logique que Julian aurait dû prévoir le coup, parce qu’en cet instant précis, le jeune homme n’avait aucune envie de vendre sa cousine à son maître. Autrefois, le jeune sorcier n’aurait pas envisagé une seule seconde de ne pas obéir à un ordre que Dean Appers lui donnait et maintenant… eh bien, il n’avait aucune envie de vendre sa cousine à son maître. Julian s’en rendait bien compte que c’était ridicule, mais il n’avait pas envie de gâcher le potentiel de Perséphone. Elle était bien trop niaise, elle lui tapait bien souvent sur le système avec sa gentillesse et par moment, Julian avait envie de la secouer un bon coup… mais ça n’enlevait pas le fait qu’il n’avait aucune envie de la faire devenir un cobaye. Parce que c’était sa cousine en un sens, même si Julian n’avait pas vraiment le sens de la famille. Après tout, le jeune homme avait quand même tué son propre père. Parce qu’elle était son élève, qu’il s’était donné du mal pour qu’elle s’améliore, qu’il lui avait accordé énormément de temps. Il y avait plein de raison qui poussait le jeune homme à ne pas vouloir vendre sa cousine donc, même s’il ne les assumait pas forcément. Parce qu’il y avait cette horrible sensation de trahison qu’il avait envers son maître.

Julian n’avait donc aucune idée de ce qu’il allait faire et c’était bien la première fois que ça lui arrivait. Jamais encore le jeune sorcier ne s’était posé une telle question. D’ordinaire, il se contentait de faire ce qu’il avait à faire. Il ne se posait pas de question, il obéissait même s’il avait toujours eu un côté indépendant. Il avait son caractère, mais il ne désobéissait pas à Dean. Jusqu’à présent, parce qu’il ne se voyait pas du tout le faire en cet instant présent. Il venait à peine de quitter Dean, qu’il partit des grottes pour se rendre au village, mais pas dans le but d’aller chez lui. En cet instant précis, il avait envie d’aller chez Electre, plus précisément il avait envie d’aller chez Electre. Il ne l’avait pas croisé au niveau des grottes quand il s’y trouvait, donc il se doutait qu’elle devait être chez elle. Encore une fois c’était quelque chose d’assez nouveau pour lui, d’avoir besoin de voir quelqu’un dans ce genre d’instant. Pas mal de chose changeait chez Julian dernièrement et il se doutait que c’était justement à cause – ou grâce même – de la belle sorcière qui lui ouvrit sa porte quand il y frappa.

Julian afficha un sourire en la voyant et au lieu de dire quoi que ce soit, il se contenta simplement de s’approcher d’elle pour s’emparer de ses lèvres. Là, il n’avait envie de rien dire du tut, juste profiter.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 549

Message#Sujet: Re: Les temps changent... (Electre <3)   Sam 8 Juil - 12:52


Les temps changent.
E

lectre savait bien qu'elle ne pourrait pas prétendre et s'éparpiller éternellement. Elle était inconséquente, elle vivait au jour le jour et elle ne se prenait pas la tête une seule seconde, mais à force de ne pas se prendre la tête, elle allait finir par se prendre la tête à cause de ses non-prises de tête. C'était cela, de jouer sur deux plans à la fois. Elle ne pouvait pas prétendre servir les intérêts d'Arthur et d'Owen, alors qu'à côté, elle sortait avec Julian et ne cachait pas franchement sa relation à son lui. Et puis, elle prenait son pied, pas seulement avec Julian mais dans ses expériences... sauf qu'elle ne pouvait quand même pas encadrer Dean Appers... Bref, c'était un foutoir sans nom, et même si la jeune femme aimait le chaos, elle avait conscience de devoir y mettre de l'ordre à un moment donné. Elle y réfléchissait beaucoup, dernièrement, et elle n'avait pas beaucoup de certitudes encore. Ce qu'elle savait, c'était  qu'elle ne renoncerait certainement pas à Julian. Elle l'aimait plus que tout, elle n'avait pas envie de renoncer à ça, elle adorait chaque seconde qu'lls passaient ensemble, ils la rendait totalement dingue, et elle osait penser que c'était réciproque, ce qui rendait tout cela plus exceptionnel encore. Alors voilà, Julian était la priorité, mais pour le reste ? Elle ne savait pas trop. Elle aimait bien, au fond, ces deux utopistes d'Owen et d'Arthur, et ils étaient, au fond, peut-être le meilleur moyen de faire tomber Appers. Oui, voilà, c'était ça, son projet, détruire Dean Appers mais ne pas entraîner Julian dans sa chute, et quand ce serait fait, il serait toujours temps de trahir le duo d'idéaliste pour reprendre le contrôle de l'empire créé par le Sorcier, Julian et elle. Tout ceci nécessitait réflexion. Mais elle n'avait pas outre mesure envie de réfléchir. Elle faisait au mieux pour donner le moins de place possible à ces pensées tandis qu'elle feuilletait vaguement une revue qui avait atterri par erreur dans sa boîte à lettres. Ce fut alors que l'on frappa à sa porte.

Elle eut à peine le temps d'ouvrir la porte qu'elle tomba sur Julian, son sourire à tomber et ses baisers à la saveur inégalable. Electre rendit son baiser au jeune homme avec toute l'intensité qu'il méritait, l'entraînant à l'intérieur, fermant la porte derrière eux en même temps qu'elle plaquait le jeune homme contre cette dernière. Elle a-do-rait ça, tellement. Il donnait à sa vie tout son sel et son piment, réellement.

-J'adore ce genre de visites à l'improviste,
dit-elle dans un fin sourire, ses lèvres (très légèrement mais pas trop) éloignées des siennes. Tu viens me voir pour une raison particulière ou...

Et ce "ou" en disait très long. Il pouvait bien n'avoir aucune raison, si ce n'est celle de la voir. Qu'elle considérait être une excellente raison en soi d'ailleurs.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: Les temps changent... (Electre <3)   Dim 9 Juil - 14:39

Les temps changent...
C’était une belle entrée en matière. En même temps, Julian et Electre n’avaient pas forcément besoin de se parler et c’était ça qui était agréable. Ils étaient pleinement sur la même longueur d’onde. La jeune femme rendit son baiser au sorcier, qui se laissa sans souci entrainer dans la maison et plaquer contre la porte qu’elle venait de fermer. Là, tout de suite, il n’avait aucune envie d’opposer la moindre résistance à la sorcière. Julian ne pouvait que savourer l’intensité qu’avait pris leur relation, le fait qu’ils ne se cachaient plus, qu’ils assumaient leurs attirances et leur sentiment même. Parce que, même si Julian l’avait nié pendant un long moment, il y avait toujours quelque chose de particulier quand il se trouvait en compagnie d’Electre. Il suffisait qu’il pose son regard sur elle pour que son cœur s’emballe. Ce qui était une sensation qu’il n’avait pas du tout eu l’habitude de ressentir, qu’il ne pensait même pas ressentir un jour et encore moins apprécier. Mais elle était bien présente, elle était là et le jeune homme n’avait aucune envie de changer quoi que ce soit à tout cela.

Julian afficha un sourire quand Electre, après avoir légèrement séparé leurs lèvres mais sans trop s’éloigner pour autant, lui affirma qu’elle aimait ce genre de visite à l’improviste. Tant mieux en même temps, le sorcier n’aurait pas manqué d’être particulièrement frustré si jamais sa petite amie l’avait envoyé sur les roses à son arrivé. Non pas qu’elle devait lui être entièrement dévouée non plus. Mais quand même, ça l’aurait vraiment frustré de tomber comme un cheveu sur la soupe. Et à choisir, le jeune homme se serait bien contente du « ou » de la jeune femme, ne pas avoir une seule raison de venir la voir en dehors du fait d’avoir envie de la voir. Mais il ne pouvait pas vraiment mentir non plus.

« J’avais besoin de te voir. » Dit-il simplement, plongeant son regard dans celui de la sorcière, un léger sourire en coin sur son visage mais beaucoup moins grand que précédemment. Il ne mentait pas, il avait besoin de la voir parce qu’en cet instant précis, la jeune femme était devenue sans doute le seul repère stable pour lui. Et quand on connaissait un peu le caractère d’Electre et son instabilité, on se doutait qu’il était mal barré. Mais en même temps, on ne pouvait pas vraiment dire qu’il avait l’habitude d’être stable non plus, sauf quand il était question de Dean Appers. Et d’ailleurs, il était question de lui. « Je viens de parler avec Dean. » Bon, concrètement, Julian regrettait un peu de devoir mettre son mentor au cœur de leur conversation, mais il n’y pouvait rien. Le fait est que forcément, l’une des conversations qu’il avait déjà eu avec Electre ne manquait pas de faire écho aujourd’hui. « Il veut que je lui livre Perséphone. »

Cela ne servait sans doute à rien de tourner autour du pot, autant dire clairement les choses.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 549

Message#Sujet: Re: Les temps changent... (Electre <3)   Dim 9 Juil - 14:58


Les temps changent.
J

ulian n'avait pas forcément besoin d'avoir de raisons bien précises de venir la voir, et Electre n'attendait pas forcément de justification de sa part. Au contraire, s'il venait la voir uniquement pour le plaisir de sa compagnie, elle trouvait cela particulièrement flatteur... et elle ne s'offusquerait pas davantage s'il devait seulement vouloir assouvir avec elle une pulsion purement animale, qui ne pouvait pas attendre. Ce n'aurait certainement pas été pour la déranger, et même quand elle n'était pas dévorée par ce genre de pulsion, elle finissait bien vite par l'être quand elle avait son petit ami face à elle. Mais bon, s'il devait venir pour autre chose, elle n'allait pas s'offusquer non plus, il était là, et il avait su se présenter à sa porte de la meilleure manière envisageable, alors elle n'allait certainement pas lui en vouloir, elle n'avait pas l'ombre d'une raison de lui en vouloir. Il commença par lui dire qu'il avait besoin de la voir, et l'expression lui plaisait beaucoup. Pas seulement envie, besoin, carrément besoin, de la voir. C'était on ne peut plus agréable à entendre, et en même temps, elle pouvait en dire de même, c'était la même chose de son côté, son désir de le voir répondait souvent autant à une envie qu'à un besoin. Ceci dit, en la circonstance, elle comprenait qu'il se dissimulait quelque chose là-derrière, son sourire s'était un peu effacé, et Electre gageait que ça voulait dire beaucoup, et pas forcément que des choses engageantes... Et en parlant de choses pas engageantes, d'ailleurs... Electre sut directement à quelle sauce elle allait être mangée en entendant prononcer le nom de Dean Appers.

-Oh...


Il avait parlé avec Dean, et le Sorcier témoignait donc une fois de plus du degré de fils-de-puterie qu'il était capable d'atteindre quand il s'y mettait. Dean Appers demandait à son fidèle assistant de lui livrer sa cousine, sans aucune considération... Electre savait que Julian n'était pas attaché à grand-monde, mais elle avait tout de même remarqué qu'il tenait à Perséphone, et Dean avait dû le constater aussi. Si Julian s'en était fichu, si Perséphone ne portait pas l'enfant d'Edward, Electre n'aurait certainement pas été sensible au sort de la jeune femme, mais là, force était d'admettre que ça changeait la donne sur plusieurs points. Peut-être positifs, peut-être négatifs... Electre osait penser que si Julian lui en parlait, c'était qu'il doutait, et cette idée lui plaisait. S'il commençait à remettre en question l'autorité de Dean Appers, alors c'était un excellent début. Elle allait peut-être réussir à l'éjecter du paysage, celui-là. En tout cas, c'était une brèche dans laquelle la jeune femme comptait bien s'insinuer.

-Et qu'est-ce que tu comptes faire ?


Elle osait croire qu'il n'était pas décidé, mais elle préférait poser la question.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: Les temps changent... (Electre <3)   Dim 9 Juil - 20:48

Les temps changent...
La réaction d’Electre ne surpris pas réellement Julian. D’ailleurs, en réalité, ce n’était pas pour rien que le jeune homme avait eu à ce point besoin de voir sa petite amie alors qu’il se sentait proie au doute concernant Dean Appers. Il savait qu’elle ne tenait pas le Sorcier dans son cœur, que si elle avait rejoint le groupe c’était pour lui. Elle le lui avait bien fait comprendre. Et peut-être que justement, il avait besoin de parler avec quelqu’un qui ne suivait pas entièrement les ordres de Dean Appers qu’il avait eu à ce point besoin de la voir. Quand bien même, le jeune sorcier ignorait tout de ce qu’Electre faisait afin de faire tomber son maître, ce qu’elle faisait dans son dos donc. Donc sa réaction ne le surpris pas, pas plus que sa question. En temps normal, une autre personne, une autre sorcière (Cordelia par exemple, qu’il n’appréciait pas du tout au passage), n’aurait même pas pris la peine de poser la question. Parce qu’il fallait le faire, point. Sauf que là, Julian se posait vraiment la question.

Qu’est-ce qu’il allait faire ? Le souci c’était que Julian avait une réponse à cette question, même s’il ne l’assumait pas vraiment. Rien que le fait de douter, de se poser la question, de ne pas juste livrer dans la foulée Perséphone, c’était bien la preuve qu’il y avait une décision de prise. Sauf que c’était plus difficile à assumer. Le jeune homme ne répondit pas tout de suite, se contentant de tourner son regard vers celui d’Electre, comme si au final il cherchait une quelconque réponse dedans. Il n’en revenait pas de se poser autant de question pour sa cousine. Alors que quelque mois avant, il n’en aurait eu absolument rien à foutre d’elle. Mais il avait investi trop de temps avec elle, trop d’effort. Et ils se retrouvaient dans cette situation parce qu’elle s’était faite engrosser idiotement… Bon… d’accord, il tenait trop à elle pour la vendre comme cobaye.

« Je ne peux pas faire ça. » Dit-il alors dans un soupir, n’en revenant même pas de ce qu’il était en train de dire. Si Dean l’entendait… Ça n’avait rien de normal, logiquement le jeune homme se contentait simplement de suivre les ordres que le Sorcier lui donnait. Comme quand il avait commencé à « fréquenter » Electre dans le seul but de la mettre enceinte, afin que justement l’homme puisse faire ses expériences. « Mais à moins que je ne lui trouve une autre sorcière enceinte tout de suite, je n’ai pas le choix. »

C’était sans doute la seule solution adéquate pour que tout le monde s’en sorte bien. Dean serait content puisqu’il aurait son cobaye et Perséphone n’aurait pas besoin d’être ce cobaye. Quand bien même le Sorcier risquait de ne pas spécialement apprécier cet affront, mais c’était mieux que rien. Sauf que des sorcières enceinte, ça ne courrait pas forcément les rues. Du moins pour l’heure, Julian n’en connaissait aucune.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 549

Message#Sujet: Re: Les temps changent... (Electre <3)   Dim 9 Juil - 22:08


Les temps changent.
L

a réponse de Julian n'eut rien pour surprendre Electre, elle s'en était doutée. S'il lui parlait de tout ça, c'est qu'il n'était pas sûr de ce qu'il devait faire, et s'il n'était pas sûr de ce qu'il devait faire, c'est qu'il ne voulait pas livrer sa cousine à Appers. En d'autres circonstances, Electre l'aurait peut-être encouragé à le faire, pas par considération envers le Sorcier, loin de là, mais parce que ainsi, elle était sûr que Julian ne consentirait pas à engrosser une autre sorcière pour faire plaisir à son maître... et puis, elle s'en fichait, de Perséphone, mais Julian tenait à elle, Edward tenait à elle, elle portait dans son fichu bide du sang de Baker et du sang d'Enjolras. Donc ça changeait la donne. Julian ne voulait pas la livrer, et Electre ne voulait pas qu'il la livre. Et puisque c'était le cas, Perséphone serait indemne. Le seul obstacle, c'était Appers. Mais les obstacles, ça s'abat, et il était temps que Julian s'en rende compte... et elle était même convaincue  qu'il cherchait inconsciemment à ce qu'elle lui ouvre les yeux. Il n'y avait que cela pour expliquer son attitude. Il lui parlait de tout ça, et pourtant il connaissait son animosité envers Appers... Donc il devait savoir d'avance ce qu'elle allait lui dire. Il devait seulement avoir besoin de l'entendre, tout simplement. Et rien ne pourrait lui faire plus plaisir. Si cette histoire pouvait lui procurer le déclic dont il avait besoin pour se retourner contre son mentor, alors ce serait parfait.

-Tu te trompes
, répondit-elle en plantant ses grands yeux dans les siens. Son propos était peut-être rude, surtout que Julian n'aimait pas avoir tort, mais son ton était infiniment doux et compréhensif. Il se trompait, oui, mais ce n'était pas grave. On avait besoin de certaines erreurs, parfois, afin d'avancer convenablement dans la vie au quotidien. On a toujours le choix, toujours. C'était facile à dire, bien sûr, mais il n'empêche qu'elle y croyait très sincèrement, dur comme fer, même, il fallait rester aux rênes de son destin, et pour cela, il fallait abattre ses dernière barrières. Et elle était là pour cela. Si tu ne veux pas la livrer, ne le fais pas. Elle marqua une légère pause. Tu dis qu'il a été un père pour toi, mais quel père oblige son fils au sacrifice ? Elle croisa les bras. Au mieux il te met à l'épreuve, au pire, il s'en fout totalement.

Elle savait qu'il risquait de mal réagir à son propos, qu'il était très probable que ça ne lui plaise pas du tout, même. Mais tant pis, elle disait les choses comme elle les pensait. Elle ne voulait pas le brusquer ou le blesser, mais elle se contentait de dire la vérité, sa vérité.
code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: Les temps changent... (Electre <3)   Dim 16 Juil - 14:10

Les temps changent...
Julian afficha une grimace quand Electre affirma qu’il se trompait. C’était l’une des choses qu’il n’aimait vraiment pas entendre, quand bien même il lui arrivait de se tromper. Mais ce n’était pas quelque chose qu’il appréciait, quelque chose qu’il aimait qu’on lui révèle. Il n’aimait donc pas entendre Electre lui dire qu’il avait tort, même si en un sens le jeune homme cherchait un peu à être confronté en cet instant précis. Sinon, il était évident qu’il ne serait pas venu ici pour lui parler de la demande de Dean Appers. Le sorcier s’en rendait compte, il cherchait un moyen de s’en sortir. Il cherchait un moyen de ne pas suivre l’ordre que son mentor lui avait demandé et ce n’était que parce qu’Electre lui avait déjà exprimé des réserves qu’il lui en parlait en cet instant précis. D’ailleurs, c’était bel et bien ce qu’elle lui affirma, elle lui rétorqua qu’on avait toujours le choix. En soit, Julian aimerait bien le croire, il cherchait plus ou moins à s’en convaincre d’ailleurs. Mais il ne pensait quand même pas avoir le choix.

On ne pouvait pas réellement dire que les propos d’Electre furent très agréables à entendre. Cela remettait beaucoup de chose en question et même si au fond de lui, c’était un peu ce qu’il cherchait, Julian avait quand même du mal à encaisser tout ce qu’il entendait. Le fait qu’un père demande un tel sacrifice par exemple. Et c’était bel et bien comme cela que Julian considérait Dean Appers d’ailleurs. Son mentor avait toujours été plus un père à ses yeux que son géniteur, celui-là même qu’il avait tué d’ailleurs de sang-froid. Julian avait tellement de respect pour le Sorcier, de la crainte même en partie d’ailleurs, il lui devait énormément. Et il n’avait donc pas réellement la possibilité de le trahir, il ne s’en sentait pas capable. Mais en même temps, c’était ça, il cherchait un moyen de ne pas livrer Perséphone. À un autre moment, le jeune homme ne se serait même pas posé la question. Il ne savait pas comment il faisait pour ne pas réussir à sacrifier la sorcière, comment les choses avaient finir par changer. Mais ça avait changé.

« Et je fais quoi alors ? » Demanda-t-il, d’un ton peut-être un peu sec. Mais en même temps, ce n’était pas réellement évident pour lui de se remettre en question comme il était en train de le faire. Parce qu’il était en train de changer toute sa vision des choses, de changer son existence même. « Je lui dis non, tout simplement ? » Bon, évidemment, ce n’était pas aussi facile que ça. « Au mieux il me tue. »

Julian en avait conscience, s’il n’allait pas dans le sens de son mentor, ce dernier n’allait pas du tout se contenter d’acquiescer et de lui dire que ce n’était pas grave. Le Sorcier ne tolérait pas qu’on lui résiste et quand on le faisait, il était clair qu’on ne faisait pas long feu.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 549

Message#Sujet: Re: Les temps changent... (Electre <3)   Dim 16 Juil - 14:34


Les temps changent.
E

lectre s'était attendue à ce que moment arrive à un moment ou à un autre, mais elle ne se serait tout de même pas imaginée que cela arriverait si tôt, ni en ces circonstances... Mais qu'importe, plus tôt ça arrivait, mieux c'était, et Electre préférait que cela arrive aussitôt, pour sortir le plus vite possible son petit ami de son endoctrinement inconscient. La jeune femme, en tout cas, n'avait pas l'intention de ménager un seul instant son interlocuteur, pas parce qu'elle aimait le tourmenter (elle se doutait qu'il se débrouillait très bien tout seul comme cela), mais parce qu'elle était convaincue que ça lui ferait du bien sur le long terme, qu'il serait enfin libéré d'entrave qui limitaient son immense potentiel. Electre considérait que Julian était le plus grand sorcier de sa génération... et elle ne pensait pas cela uniquement parce qu'elle était folle amoureuse du jeune homme. elle comptait bien donc lui faire entendre raison, quitte à le heurter un peu et pousser plus loin une remise en question qui devait lui paraître encore difficile pour le moment. Il lui demandait ce qu'il devait faire, aux yeux de la jeune femme, c'était bien la preuve qu'il était bel et bien prêt. En effet, il n'allait pas pouvoir se contenter de dire "non" à Dean Appers. S'il faisait cela, il se condamnerait lui-même... Il avait raison, le Sorcier n'hésiterait pas à le tuer, littéralement, ou à le faire passer d'assistant à cobaye s'il devenait récalcitrant. C'était bien la preuve, non, que le Sorcier ne lui accordait pas la moindre importance, et il valait pourtant tellement mieux que cela. Il avait en lui le potentiel de détrôner aisément Appers, et ça, elle l'imaginait enfin capable de le comprendre et de l'accepter.

-Tu vois qu'il ne t'estime pas à ta juste valeur.
Elle marqua une légère pause, caressa doucement sa joue du bout des doigts, plongea intensément son regard dans le sien. Elle voulait que l'idée laisse une trace irrévocable dans son esprit et qu'elle ne le lâche plus, qu'importe le temps que cela lui prendrait pour pleinement l'accepter. On va mettre ta cousine en sécurité, prétendre qu'on ne sait pas où elle est, ça nous laissera un peu de marge pour commencer. Même si, forcément, c'était une supercherie qui ne fonctionnerait que sur le court terme, ce qui signifiait qu'ils ne disposeraient que d'un délai limité. Ce qui était pour le mieux aux yeux d'Electre, cela inviterait peut-être Julian à ouvrir les yeux plus rapidement encore. Ensuite, on détrône Dean Appers, et on prend sa place.

Elle savait que ce dernier point lui vaudrait certainement l'incrédulité voire la révolte de son interlocuteur, mais tant pis, elle ne comptait pas cacher ses intentions, Julian méritait cent fois plus que Dean de se retrouver à sa place. Julian pouvait clairement révolutionner le monde de la magie, il fallait juste qu'il se libère de ses allégeances.
code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: Les temps changent... (Electre <3)   Dim 23 Juil - 18:03

Les temps changent...
C’était un constat qui était loin d’être agréable pour Julian de faire, le fait que Dean Appers ne l’estimait pas à sa juste valeur. En temps normal, le sorcier aurait simplement rejeté l’idée, parce qu’il ne concevait pas une seule seconde de penser de cette manière. Mais là, tout de suite, il ne manquait pas de se poser des questions. C’était quelque chose que Julian savait depuis toujours. S’il ne répondait pas aux ordres de son mentor, s’il ne suivait pas ses consignes, s’il le décevait, il risquait gros. Au mieux il mourrait, au pire, il devenait l’un de ces cobayes que le jeune homme n’avait pas de scrupule à utiliser en temps normal. Jusqu’à présent, cette idée ne l’avait jamais dérangée, il en avait conscience, il le savait et il ne la rejetait pas. C’était comme ça, si on n’était pas à la hauteur, on ne méritait pas de traitement de faveur. C’était sans doute pour cette raison que le sorcier s’était donné à ce point du mal afin d’arriver là où il était aujourd’hui. Il ne pouvait pas décevoir cet homme, donc il ne le décevait pas. Sauf que maintenant... eh bien l’idée l’ennuyait plus. Sans doute parce qu’il se retrouvait confronté à un événement où justement... il risquait de décevoir son mentor. C’était la première fois qu’il envisageait l’idée qu’il ne puisse pas être à la hauteur des attentes de l’homme, qu’il allait risquer sa vie en lui désobéissant. Pourtant, sincèrement, jusqu’à présent, cette idée ne l’avait pas dérangé. D’ailleurs, il aurait agit exactement de la même manière à sa place, dans la même situation. Il l’aurait fait oui... avant. Avant quoi ? Avant que Perséphone ne devienne une élève ? Avant qu’Electre n’entre dans sa vie et qu’il découvre ce que cela faisait de tenait plus à quelqu’un qu’à sa propre vie ? Peut-être un mélange des deux en fait. En tout cas, maintenant, c’était différent.

Julian ne réagit pas pour autant à la remarque de sa petite amie, il n’aimait réellement pas entendre de sa part que Dean ne le considérait pas comme il le fallait. Mais ça c’était un accès d’orgueil. Jusqu’à présent, le jeune homme n’avait fait que se rattacher à l’homme. Electre continua en affirmant qu’ils allaient cacher Perséphone, en affirmant qu’ils ne savaient pas où elle se trouvait, afin de leur laisser une marge. En soit, ce n’était pas complètement idiot, mais Julian savait que ça avait une durée vraiment limitée. Et il se demandait surtout comment ils allaient faire ensuite, parce que la marge serait courte et qu’ils n’avaient pas beaucoup de solution. Mais justement, ils n’en avaient pas beaucoup.

« Prendre sa place ? »
Demanda Julian, ne cachant pas l’incrédulité que la remarque de sa petite amie lui faisait ressentir. « Quand bien même on arrive à le tuer. » Parce que c’était évident qu’ils ne pouvaient que le tuer afin de prendre sa place. « On ne vaut rien à côté de lui. »

Ce n’était pas parce que Julian prenait petit à petit conscience de la réalité, du fait qu’il ne devait pas se reposer sur Dean Appers, cela n’enlevait en rien le fait qu’il le surestimait. Qu’il le considérait bien plus fort qu’eux, même réunit. Même tous les sorciers réunis.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 549

Message#Sujet: Re: Les temps changent... (Electre <3)   Dim 23 Juil - 18:23


Les temps changent.
E

lectre savait bien qu’elle ne ménageait pas son petit ami, présentement, mais elle était entièrement convaincue que c’était pour son bien. Il valait plus, beaucoup plus que le rôle auquel ce sale type le confinait. Elle n’avait jamais rencontré sorcier plus sûr, plus puissant, plus inventif… D’accord, son opinion était peut-être biaisée par l’amour profond qu’elle éprouvait pour lui, mais elle pensait tout de même pouvoir affirmer sans craindre de se tromper que si quelqu’un était capable de prendre la place du sorcier et de le détrôner, c’était bien lui. Certes, elle avait dit « nous », parce que c’était une chose qu’elle voulait qu’ils fassent ensemble, mais il était évident que, des deux, il était le plus doué, le plus compétent. Après tout, n’était-ce pas lui qui avait accompli l’exploit de supprimer les pouvoirs de deux myrihandes récalcitrants ? Il était capable de véritables prouesses… Et le pire, c’est qu’il le savait. Quand il ne faisait pas un absurde complexe d’infériorité vis-à-vis de son mentor, il ne manquait pas de rappeler aux autres sa supériorité… C’était si contradictoire, au fond…

De toute évidence, la proposition d’Electre surprit Julian. En même temps, il est vrai qu’elle n’était pas passée par quatre chemins pour lui expliquer ses intentions. Cette idée avait germé récemment dans son esprit, mais depuis qu’elle l’avait en tête, elle ne cessait d’y penser, et elle était heureuse de pouvoir en parler enfin au jeune homme. Bien sûr, il était loin d’être convaincu encore, cela se voyait, cela s’entendait, mais déjà, il était plus réceptif à une proposition qui l’aurait fait bondir il n’y a pas si longtemps. Il fallait seulement lui faire prendre conscience une bonne fois pour toutes de la réalité… Il pouvait dominer toute notre terre s’il le désirait, il fallait seulement qu’il se débarrasse des absurdes entraves qui, pour le moment, le diminuaient, et elle était là pour ça. Ce n’était sans doute pas pour rien, après tout, que le destin les avait placés sur la route l’un de l’autre. Elle grimaça quand Julian osa affirmer qu’ils ne valaient rien à côté de lui. C’était déplaisant à entendre. Même si, la concernant, ce n’était sans doute pas faux. Mais leurs forces et leurs pouvoirs combinés pouvaient faire des merveilles, elle était sûre et certaine de cela. Elle pensait ne pas être si loin de le convaincre, en fin de compte… Après tout, c’était de lui-même qu’il avait parlé de tuer Appers. Ce qui voulait tout dire.

-Dean Appers est très puissant, très doué, il faudrait être idiot pour penser le contraire, mais ses méthodes sont… rétrogrades…, elles vieillissent, comme lui. Ce n’est pas à lui qu’appartient l’avenir de la magie, c’est à nous.
Elle planta son regard dans celui de son petit ami. Je te l’ai déjà dit, Julian, et je te le répéterai jusqu’à ce que tu l’intègres une bonne fois pour toutes, tu es le sorcier le plus talentueux que j’ai jamais rencontré, et c’est toi qui m’as convaincue de vous rejoindre. Tu pourrais changer le monde, si tu le décidais… Mais Appers, c’est un poids, il te tire vers le bas.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: Les temps changent... (Electre <3)   Dim 30 Juil - 14:31

Les temps changent...
Comment en était-il arrivé là au juste ? À parler de la potentiel mort de Dean Appers... Il n’en revenait pas lui même de ce qu’il était en train de discuter avec Electre. Bon, il devait bien avouer que depuis que la sorcière était entrée dans sa vie... il y avait énormément de chose qui avait changé. Dans sa façon d’aborder les choses, dans sa façon d’être avec les autres. Julian se sentait bien plus humain tout d’un coup et au fond, il ne savait pas si c’était concrètement une bonne chose. À une époque, il ne se serait même pas posé de questions concernant sa cousine. Sauf que maintenant, il n’avait aucune envie de la mettre sur le billard pour faire une expérience sur elle. Pas plus sur elle que sur l’enfant qu’elle portait, qui avait quand même du sang d’Enjolras. Du sang de Baker aussi, mais les tares disparaissaient rapidement quand on agissait bien, après tout Julian avait bien un père humain. Il aimait Electre, il tenait à Perséphone, les choses changeaient et forcément, il ne pouvait que se questionner concernant son mentor. Ce dernier n’hésiterait pas à le tuer ou à le transformer en cobaye si jamais il ne suivait pas ses instruction, il en avait parfaitement conscience, il en avait toujours eu conscience. Est-ce qu’il serait capable d’en faire de même avec Perséphone par exemple, qu’il avait pris sous son aile ? Il pensait avant oui, mais maintenant... il se rendait compte que non. Alors oui, là, tout de suite, il commençait à voir soudainement plus clair sur tout cela, comme si on venait de lui enlever les œillères qu’il portait depuis toujours. Mais ça ne changeait pas ce qu’il pensait, Dean Appers était un sorcier vraiment puissant.

Mais s’il y avait une chose qu’Electre savait faire parfaitement, c’était manier les mots. Julian l’écouta lui dire que le Sorcier était puissant et qu’il fallait être idiot pour le penser, mais que ses méthodes étaient d’une autre époque. Que l’avenir de la magie ne lui appartenait pas, qu’il était dépassé, qu’elle était à eux. Cette perspective avait le don de plaire à Julian. Il n’avait normalement pas besoin qu’on lui dise qu’il était puissant pour le penser. Il se considérait vraiment supérieur des autres créatures, il se considérait supérieur à la plupart des sorciers. Il travaillait dur depuis toutes ces années pour être puissant. Mais entendre Electre lui dire tout cela, ça avait quand même le don de gonfler énormément son ego. Il ne répondit pas tout de suite à la jeune femme, intégrant simplement ses propos. Dean Appers qui le tirait vers le bas... qui n’hésiterait pas à l’éliminer parce qu’il ne suivait pas ses ordres. Parce qu’il n’aimait pas être contredit, parce qu’il avait peur de perdre son influence ? Julian pouvait changer le monde, prendre le pouvoir, devenir définitivement le sorcier le plus puissant.

« Très bien. » Dit-il en plongeant son regard dans celui d’Electre. « On va le détrôner et prendre sa place. »

Ils allaient le faire oui, tous les deux. Parce que Julian avait bien l’intention de prendre le pouvoir, de prendre la place de Dean, mais qu’il lui était inenvisageable de ne pas avoir Electre à ses côtés. Il devait bien reconnaître qu’à deux, ils seraient plus forts.  
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 549

Message#Sujet: Re: Les temps changent... (Electre <3)   Dim 30 Juil - 14:53


Les temps changent.
E

lectre avait bien conscience du fait que Julian revenait de loin, de très loin, même, et qu'il n'était par conséquent pas des plus simples pour lui d'admettre la réalité (la réalité au sens où l'entendait la jeune femme, hein), d'accepter que son mentor n'était peut-être pas digne de l'être, que l'élève avait dépassé le maître, qu'il était temps de changer les choses... Elle s'attendait à ce qu'il oppose encore un peu de résistance, qu'il se défende, qu'il défende Appers... Et pourtant, non, ce ne fut pas ce qui se passa. En la regardant dans le blanc des yeux, il approuva ses projets, il lui assura, très posément, qu'ils allaient bel et bien détrôner le Sorcier et prendre sa place. Oh, ce "on", comme Electre l'adorait, comme entendre ce "on" lui faisait du bien. Elle aurait compris, vraiment, qu'il décide de s'opposer seul à son mentor, car après tout, il était plus digne qu'elle de la suprématie sur laquelle il lorgnait à présent, parce qu'elle lui en avait soufflé l'idée. Mais non, c'était un projet qu'il voulait qu'ils mettent au point ensemble, et elle adorait ça. A eux deux, ils seraient invincibles, elle était convaincue de cela, elle était sûre et certaine que leurs ambitions n'étaient pas si inaccessibles que cela, au contraire, même. Ils étaient forts, et puis, ils étaient jeunes, tous les deux, ils pourraient réellement faire progresser les choses. Cette idée, ces ambitions, plaisaient immensément à Electre. Elle était aux anges, vraiment, elle n'aurait pas cru qu'il soit déjà prêt à cela, et elle voulait croire que c'était une résolution qu'il précipitait grâce à elle et pour elle. Et elle adorait se sentir à ce point importante à ses yeux. En guise de réaction, la jeune femme se précipita à son cou et s'empara de ses lèvres avec une passion non dissimulée, parce que c'était clairement ce que Julian lui inspirait.

-Toi et moi, on va changer le monde
, affirma-t-elle ensuite, serrée dans ses bras, levant les yeux pour plonger intensément son regard dans le sien. Et ses propos tenaient à ses yeux de promesse. Oui, ils changeraient le monde, elle était convaincue de cela, elle n'avait pas le moindre doute à ce sujet. Elle était vraiment heureuse, heureuse et confiante, les nouvelles perspectives qui s'ouvraient à eux la rendaient proprement euphorique. Si elle s'était imaginé que les choses allaient prendre cette tournure, entre eux ! Voilà que tout était parfait, et elle était fière de Julian, autant qu'elle était fière d'elle-même en vérité, d'avoir su lui ouvrir les yeux sur lui-même. Oh, il aurait peut-être fini par le faire de lui-même, mais ils n'avaient pas de temps à perdre, après tout. Je t'aime.

Et elle ne saurait le penser davantage. Elle l'aimait. Elle l'aimait plus que tout.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: Les temps changent... (Electre <3)   Mar 8 Aoû - 10:11

Les temps changent...
C’était vraiment quelque chose que Julian n’avait pas cru prononcer un jour et pourtant, il disait bel et bien qu’il allait détrôner le Sorcier. C’était incroyablement surprenant, mais surtout incroyablement excitant. Parce que le jeune homme ne se contentait pas seulement de dire qu’il allait le faire, qu’ils allaient le faire, il le pensait sincèrement. Alors qu’Electre avait brodé le portrait de Dean Appers, Julian avait le sentiment d’ouvrir les yeux. Il y avait certaine chose qu’il savait déjà, sans doute, sans réellement vouloir l’accepter. Mais il y en avait d’autre… jamais il ne se serait cru capable de désirer prendre la place de son mentor, jamais il n’aurait cru vouloir le tuer. Parce que pour prendre sa place, il était clair et net qu’ils devaient le tuer. Mais c’était lui ou eux, malheureusement ils ne pouvaient plus cohabiter de cette manière trop longtemps. S’ils ne prenaient pas un jour le dessus sur Dean, c’était ce dernier qui allait s’arranger pour qu’ils ne le fassent pas. Il n’avait aucun scrupule et c’était une qualité qu’il avait adoré chez l’homme pendant si longtemps. Sauf que forcément, Julian se rendait compte qu’il n’en aurait pas pour lui non plus. C’était donc, incroyable.

Mais euphorisant surtout alors qu’Electre sautait littéralement au cou du jeune sorcier dans le but de l’embrasser avec une passion qui n’était clairement pas caché et qu’elle ne manquait pas de partager avec lui. Une passion que Julian partageait du coup, une passion qu’il ressentait en plus de cette état excitant qu’était la conquête du monde. Ils étaient peut-être un peu trop présomptueux, mais en même temps il le fallait pour faire ce qu’ils devaient faire. Julian afficha un large sourire alors qu’Electre lui disait qu’ils allaient changer le monde. Il adorait ça, réellement, elle savait exactement comment lui parler. Mais ça, c’était sans doute parce que la jeune femme était celle qui le connaissait le plus. Peut-être même qu’elle le connaissait mieux que lui-même, au vu de la manière dont elle avait réussi à lui faire ouvrir les yeux. Il était sans doute tant que le jeune homme prenne enfin son indépendance, qu’il s’affirme pleinement, qu’il s’émancipe. Même si pour cela, il devait tuer son mentor, parce qu’il n’y avait pas d’autre solution. C’était le seul moyen pour lui de prendre la place du Sorcier, de devenir le Sorcier, puisque Dean n’acceptera pas de laisser les rênes à quelqu’un d’autre.

« Et moi encore plus. »
Dit-il avant de s’emparer une nouvelle fois des lèvres de sa petite amie, sans enlever la moindre passion qu’il ressentait depuis quelques minutes maintenant. Il était complètement fou d’elle, u point de changer radicalement sa manière de penser. Il ne changeait pas directement, mais sa vision du monde s’élargissait, ses ambitions aussi. Et en un sens, Julian se disait vraiment qu’il pouvait être plus fort en présence d’Electre, ce qu’il n’aurait pas cru encore il y a peu. Parce qu’il pensait se valoir seul, n’avoir besoin de personne (en dehors de son mentor). « Tu me rends complètement dingue. » Dit-il dans un souffle, alors que leurs lèvres se séparaient.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 549

Message#Sujet: Re: Les temps changent... (Electre <3)   Mar 8 Aoû - 17:57


Les temps changent.
U

n sourire des plus lumineux éclaira le visage d'Electre quand Julian lui affirma qu'il l'aimait également, qu'il l'aimait plus encore, même. Elle était loin de penser qu'il puisse l'aimer plus qu'elle-même, parce qu'elle l'adorait plus qu'elle n'aurait cru cela possible, elle l'aimait comme une dingue, à en crever. Mais ne serait-ce que savoir ces sentiments réciproques la transportait totalement. Elle se sentait terriblement chanceuse. Elle l'aimait, elle l'adorait, elle le désirait sans cesse, à chaque instant. Elle l'aimait plus que tout. Et quand ses lèvres se posaient sur les siennes, elle se sentait forte et invincible. Elle était convaincue que rien ne pouvait leur résister. Ils pouvaient soulever des montagnes et de changer le monde une bonne fois pour toutes, il était son pilier, sa force et son repère. Elle pourrait tenter de le détourner de Dean dans l'unique but de réussir à prendre sa place, mais ce n'était pas le cas, elle pouvait être machiavélique, mais elle ne cherchait pas à l'être en cet instant. C'était avec la plus entière des sincérités qu'elle cherchait à aider l'homme qu'elle aimait à exprimer son plein potentiel, parce qu'il valait plus que ce que l'on pourrait imaginer, parce qu'il était, à ses yeux, l'image même de la perfection. Oui, ils pouvaient changer le monde, et ils le feraient ensemble. Elle ne perdit pas son sourire quand il lui affirma qu'elle le rendait dingue. Elle voulait bien le croire, mais elle ne s'en excuserait certainement pas, parce que c'était réciproque. Il la rendait folle aussi, au point même d'avoir cru se perdre quand leurs chemins s'étaient séparés (même si c'était pour mieux se retrouver). Ils devaient être tout l'un pour l'autre. Et ils seraient tout l'un pour l'autre, parce qu'elle l'avait décidé. Parce qu'ils l'avaient décidé.

-Je te révèle ta vraie nature, c'est tout,
répondit-elle dans un sourire mutin. J'adore les cinglés, tu n'imagines même pas à quel point.

Mais s'il n'imaginait pas à quel point, elle s'appliquait à lui en donner le plus clair des aperçus à chaque baiser qu'elle lui adressait, à chaque étreinte, chaque caresse qu'ils échangeaient. Elle avait l'intention de se montrer à ce titre le plus explicite possible. Et d'ailleurs, puisque Julian avait appris à Electre ce qui le contrariait, il était temps por lui de se détendre et d'oublier ses préoccupations pour passer à... bien plus intéressant. Ses lèvres, qui s'étaient emparées goulument des lèvres de son homme sitôt avoir fini de parler, se déplacèrent sur ses joues, avant de venir longer son cou, tandis que ses doigts caressaient son torse sous son haut. Elle avait envie, très envie de penser autre chose, du moins pour le moment.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: Les temps changent... (Electre <3)   Jeu 10 Aoû - 10:03

Les temps changent...
Julian n’aurait jamais cru dire ça un jour, mais il était sincère quand il affirmait qu’il aimait encore plus Electre. Quand il lui disait aussi qu’elle le rendait fou ceci-dit, l’un n’allait sans doute pas sans l’autre. Jamais avant le jeune homme n’aurait cru être capable de tomber amoureux d’une autre personne (parce qu’à plus d’un titre, il s’aimait sans doute un peu trop en fait), et pourtant c’était arrivé. Il avait mis plus de temps à s’en rendre compte, un peu trop surement puisque pendant un temps ils s’étaient déchirés avant de mieux se trouver, mais il le comprenait maintenant. Effectivement, il aimait Electre, plus que tout. Et si d’habitude il ne pensait qu’à lui-même, il ne pensait qu’en « je », maintenant, il avait moins de mal à penser en « nous ». Alors que la jeune femme arrivait à le convaincre de faire tomber Dean Appers pour prendre sa place, pour reprendre le flambeau, il ne pouvait pas s’imaginer le faire sans elle. Non pas qu’il ait forcément besoin d’elle pour être plus puissant que Dean (quand bien même il était incapable de penser comme ça avant qu’elle ne lui ouvre les yeux, qu’elle lui fasse comprendre qu’il le bridait et qu’il pouvait le renverser), mais juste qu’il ne se voyait pas le faire sans elle. Il ne se voyait pas accomplir tout cela, prendre le « trône » du Sorcier, devenir Le Sorcier, sans une reine digne de ce nom. Oui, Julian envisageait ça comme ça, il se voyait changer le monde, mais pas seul. Il se voyait le faire avec Electre, ce qui était déjà quelque chose d’incroyable venant de sa part.

Julian afficha un sourire amusé quand Electre souligna le fait qu’elle s’était contente de lui révéler sa vraie nature. Cela, le jeune homme ne pouvait pas réellement le contredire. Il n’avait pas spécialement attendu la jeune femme pour être dingue en réalité. Mais cela n’enlevait pas le fait qu’elle le rendait complètement fou, fou d’elle au passage. Son sourire se fit plus grand quand elle souligna qu’elle adorait les cinglés, qu’il ne savait pas à quel point. Il s’en doutait un peu, mais il devait bien avouer qu’il n’était pas contre une petite démonstration. Qu’elle ne manqua pas de lui servir d’ailleurs, puisqu’elle vint rapidement s’emparer de ses lèvres avant qu’il n’ait pu ajouter quoi que ce soit. Le corps de Julian fut parcouru de frisson alors qu’elle glissait ses doigts sous son haut, pour venir tout contre sa peau, et qu’elle laissait ses lèvres se diriger vers son cou. Le sorcier ferma les yeux, profitant pleinement des traitements de la jeune femme, sans pour autant manquer de glisser à son tour ses mains sous le haut de la jeune femme. Là, tout de suite, le jeune homme n’avait plus aucune envie de penser au Sorcier, au fait que ce dernier lui demandait de lui livrer Perséphone, il préférait largement se concentrer sur une seule et unique chose, le corps magnifique d’Electre. Sans réel ménagement, parce qu’il n’y avait pas ça entre eux, Julian entraina la jeune femme vers la table avant de la porter légèrement pour la faire s’y assoir et d’un même mouvement lui retirer ce tissu qui recouvrait beaucoup trop le haut de son corps. Après avoir un instant retrouvé ses lèvres, sa bouche glissa le long de son cou afin de rejoindre cette belle poitrine qu’il affectionnait tant.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 549

Message#Sujet: Re: Les temps changent... (Electre <3)   Jeu 10 Aoû - 13:04


Les temps changent.
E

lectre était ravie qu'ils aient eu cette conversation, elle était à ses yeux primordiale, et elle considérait qu'ils avaient fait un grand pas en avant ensemble. Enfin, c'était surtout lui qui avait fait un grand pas en avant. Electre, elle, n'avait jamais douté du fait que le jeune homme avait tout ce qu'il fallait pour distancer son mentor, et plus encore. Oui, cette conversation n'avait pas manqué d'intérêt, c'est une certitude, mais maintenant, elle considérait qu'ils avaient bien assez bavardé. C'était tout autre chose qu'elle avait à l'esprit et elle était convaincu que Julian serait loin d'être contre, bien au contraire. Elle se laissa donc entraîner sans ménagement jusqu'à la table où il la fit s'asseoir, le geste était sans douceur, il témoignait de toute l'animalité dont il était capable avec elle, mais justement, c'était ça, très clairement, qui lui plaisait, ça et rien d'autre. Elle aimait leur relation, la manière qu'ils avaient de s'attirer. Ils étaient comme aimantés l'un à l'autre, et ils savaient qu'ils pouvaient très bien exprimer toute leur bestialité s'ils le voulaient. Leurs lèvres se retrouvèrent bien vite, s'embrassant avec la plus grande passion tandis que Julian s'appliquait à la débarrasser de tout le tissu qui lui recouvrait le haut du corps. Beaucoup trop de tissu, elle était bien d'accord. Elle ferma les yeux quand il déposa ses lèvres au creux de son cou, savourant avec plaisir cette initiative. Elle se cambra légèrement quand ses lèvres enrobèrent cette fois sa poitrine, elle se laissait totalement porter par les sensations grisantes que cela lui faisait éprouver, son souffle s'accélérait, son coeur battait un peu plus fort, et elle ne pouvait dissimuler les soupirs de plaisirs qui l'assaillaient tandis qu'il prenait si bien soin d'elle.

Elle ne restait pas passive pour autant non plus, ses mains, qui jusqu'alors avaient caressé son torse avec la plus grande avidité, prirent soin de dénouer la ceinture du jeune homme afin de venir flatter son entrejambe, qu'elle aimait sentir enfler sous ses doigts, accueillir ses caresses de la manière qu'elle le souhaitait. S'il savait lui communiquer plus de plaisir que jamais, elle comptait bien lui en rendre tout autant, elle voulait qu'ils s'unissent dans un plaisir qu'ils partageraient en commun. Elle n'avait jamais voulu à ce point non seulement prendre du plaisir et lui faire prendre du plaisir... En fait, il se révélait que l'un n'allait pas sans l'autre, et elle adorait ça. Avec lui, des caresses et des baisers mille fois expérimentées faisaient naître en elle des sensations nouvelles, et qui ne ressemblaient jamais aux précédentes. Elle adorait ça, elle se sentait bien avec lui, et dans tous les domaines. Dans des moments comme ceux-là, en tout cas, on ne pouvait vraiment pas douter du fait qu'ils étaient sur la même longueur d'ondes.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: Les temps changent... (Electre <3)   Jeu 21 Sep - 22:44

Les temps changent...
Il y avait des moments, où Julian ne pouvait que se rendre compte à quel point il se sentait en phase avec Electre. C’était la seule personne avec qui il se sentait à ce point en osmose. Il ne pensait pas qu’un jour ça lui arriverait, il ne pensait pas qu’une personne puisse à ce point prendre de l’importance dans son existence. Et pourtant, il devait bien avouer qu’il se rendait bien compte que sa vie n’aurait plus aucun sens sans Electre. Quand il envisageait le futur, il se voyait avec elle. Et la conversation qu’ils venaient d’avoir en était bien la preuve. Comme leur manière de se retrouver ensuite, leurs lèvres se retrouvant, les tissus commençant à voler ici et là, leurs corps se réclamant l’un à l’autre. Ils l’avaient fait souvent, bien avant d’envisager avoir le moindre sentiment l’un pour l’autre et pourtant, Julian n’imaginait pas une seule seconde se lasser de ces moments, de son corps. Ils pouvaient passer d’une discussion sérieuse (parce que quand même, détrôner Dean Appers et prendre sa place alors que Julian travaillait pour lui depuis des années, c’était sacrément sérieux) à une partie de jambe en l’air. Et même, Julian avait un peu le sentiment que ça ne manquait pas de rajouter même du piment. Cet envie de bestialité ne manquait pas d’être accentué parce qu’ils venaient quand même de prévoir de prendre le pouvoir et mine de rien, ça jouait quand même grandement. C’était bien la preuve qu’ils étaient fait l’un pour l’autre. C’était assez étrange en soit, mais Julian adorait ça.

Les deux amants se redécouvraient donc encore une fois, avec grand plaisir. Et quand bien même ils commençaient à vraiment se connaître, sur tous les points, cela ne les empêchait pas de se redécouvrir encore un peu plus à chaque fois. Julian savoura les traitements de la sorcière sur son entrejambe, qui ne manquait pas d’ailleurs de montrer à quel point ces caresses lu plaisait. Comme il aimait entendre les soupirs qui s’échappaient de sa bouche. Il aimait se dire qu’ils partageaient tous les deux leurs plaisirs, ce qui n’était pas quelque chose d’anodin. Ils avaient ce caractère indépendant tous les deux, mais pourtant ils liaient complètement leur destin, leurs corps, leurs âmes même ensemble. Et ça ne posait en aucun cas soucis au jeune homme, bien au contraire. Julian ne savait plus du tout comment il pourrait faire pour vivre sans elle. Et parce que le désir ne manquait pas de monter en flèche et que Julian n’était pas quelqu’un de très patient, ses mains continuaient donc de parcourir le corps de la jeune femme, glissant plus bas pour retirer sans réel ménagement ce qui restait de vêtement. Il avait envie d’elle, plus que jamais même. Et c’était sans doute parce qu’il ne pouvait s’empêcher de penser en ce moment qu’ils allaient obtenir un certain pouvoir tous les deux. Ça avait le don de le griser. Bref, il avait envie d’elle, de s’emparer d’elle, de la posséder toute entière. Alors il n’attendit plus avant de ne faire plus qu’un avec elle.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 549

Message#Sujet: Re: Les temps changent... (Electre <3)   Dim 24 Sep - 13:35


Les temps changent.
L

a quête de pouvoir, de domination, de puissance, avait quelque chose de grisant, et Electre ne l’aurait jamais nié, quelles que puissent être les circonstances, mais elle pouvait aisément reconnaître que la présence de Julian à ses côtés, le fait de partager avec lui des projets à ce point excitants rajoutait totalement au plaisir qu’elle éprouvait vis-à-vis du projet qu’elle ourdissait. Seule, tout ceci n’aurait pas eu de sens, mais avec lui, c’était totalement différent, il rendait tout différent, et même elle, il la rendait différente. Plus forte, plus déterminée… amoureuse… Elle conjuguait son futur au pluriel et ça ne lui posait aucun problème, parce qu’un avenir duquel Julian ne ferait pas partie lui semblerait profondément morne et inutile. Alors que, là, elle se sentait tout bonnement… confiante, forte, puissante. Avec lui, elle pouvait tout devenir et tout accomplir. Qui aurait cru qu’un autre homme, à plus forte raison Julian, qu’elle avait mis tant de temps à estimer, lui ferait ressentir cela ? Personne n’aurait pu l’imagine, sans doute, et cela ne rendait à ses yeux les choses que plus excitantes et sûres. Rien n’était écrit, c’était eux qui écrivaient leur histoire et leur futur, c’était eux qui tiraient les cartes et qui décidaient de la meilleure manière de les jouer. Et au bout du compte, elle en était convaincue, ils gagneraient. Comment pourrait-il en être autrement ? Ils étaient tout simplement… plus forts, à deux… à deux, tout gagnait plus d’intérêt, et ce n’était certainement pas le moment qu’ils partageaient en ce moment qui saurait lui faire penser autrement, bien au contraire.

Si leurs esprits étaient sans nul doute possible complémentaires, leurs corps l’étaient tout autant, toujours en osmose, toujours avides l’un de l’autre. Ce n’était pas pour rien s’ils n’avaient pas attendu plus longtemps pour se retrouver. Ils avaient tout simplement besoin l’un de l’autre, et ils n’avaient pas besoin de se retenir ou de se brimer si le désir leur dictait de se posséder purement et simplement. Dans tous les cas, Electre serait bien incapable de se priver du plaisir de ne faire qu’un avec Julian, car quand cela arrivait, elle se sentait toujours comme… transportée. Et dans le monde où elle se rendait, il n’y avait clairement de place que pour eux deux, et c’était parfait ainsi. D’ailleurs, il ne leur fallut pas longtemps pour s’unir le plus charnellement du monde, et bientôt leurs corps ne firent plus qu’un. Leurs bassins entamèrent une danse harmonieuse et de plus en plus rapide, au cours de laquelle, Electre ne lâcha pas une seule seconde Julian des yeux, prenant le plus grand plaisir à plonger son regard dans le sien, à lire en lui les inflexions de son plaisir, comme elle ne cachait rien du sien, y allant de soupirs et de gémissements de plus en plus bruyants et appuyés à mesure que l’extase, par vagues, la submergeait. Ce plaisir-là aussi, elle savait qu’aucun autre homme ne saurait le lui procurer, et elle ne voulait accorder ce rôle à personne d’autre par ailleurs. Seul Julian méritait ce privilège, lui et personne d’autre, maintenant et à jamais.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 517

Message#Sujet: Re: Les temps changent... (Electre <3)   Ven 17 Nov - 21:58

Les temps changent...
Julian n’aurait pas cru pouvoir avoir une telle connexion avec quelqu’un d’autre, et pourtant, c’était bel et bien le cas. Avec Electre, il avait juste le sentiment d’être sur la même longueur d’onde et que cela soit tout simplement, naturel et parfait. Tant mieux, il n’avait aucune envie que cela change à un moment donné, bien au contraire. Maintenant qu’il avait trouvé Electre, il n’avait aucune envie de la perdre. C’était dingue et il n’aurait vraiment pas cru penser ainsi à une époque, mais c’était pourtant bel et bien le cas. Le jeune homme était tant attaché à Electre qu’il ne supporterait pas de la perdre, alors qu’à une époque il pensait n’avoir aucune attache (en dehors de Dean qu’il avait l’intention de renverser de son trône à présent). Autant dire que la vie entière de Julian se trouvait chamboulée, mais que ça ne le dérangeait en aucun cas. Bien au contraire même.

Et alors qu’il avait le plaisir intense de partager un tel moment de complicité avec sa petite amie, il était plus qu’évident que le jeune homme ne voudrait pas changer quoi que ce soit à la situation. Bien au contraire. Il se sentait bien, c’était un peu comme s’il avait fini par trouver réellement sa place, réellement le sens de sa vie. Comme quoi, il pensait tout savoir, tout connaître, être maître de la situation, mais il ne pouvait que se rendre compte à quel point il ne savait rien et à quel point il allait voir les choses changer. Electre était devenue en peu de temps la femme qu’il estimait le plus en ce bas monde, celle sur qui il pouvait se reposer, celle en qui il avait une entière confiance et celle avec qui il pouvait remettre en cause ses convictions les plus profondes. Celle qu’il aimait, tout simplement. Si simplement et si incroyable en même temps, lui qui se pensait incapable d’avoir des sentiments pour quelqu’un un jour. Sans elle, eh bien, peut-être qu’au fond il se serait contenté de livrer sa cousine à Dean Appers. Mais ce n’était pas le cas, il était avide de pouvoir depuis toujours, maos il avait eu des limites. Jusqu’à maintenant. Il n’y avait plus aucune limite.

Julian goûtait en tout cas parfaitement au plaisir que ça lui apporter, profitant pleinement de la présence de sa petite amie, de ce qu’ils partageaient, sans aucune retenue. Parce qu’il n’y avait pas besoin d’avoir de retenue entre eux, bien au contraire. Il profitait de chaque seconde, alors qu’ils étaient là, qu’ils unissaient encore une fois leurs corps, sans qu’aucun des deux ne penses à faire preuve de retenue. Julian se laissa complètement emporter par le plaisir qui venait en vague, qui le prenait dans ton son être, ne cherchant pas à le cacher. Au contrait. Et ce ne fut donc sans aucune surprise que les deux amants purent atteindre un niveau incroyable de plaisir – qu’ils n’avaient peut-être même pas connus déjà non plus tous les deux avant ce moment – en même temps, puisqu’ils étaient parfaitement sur la même longueur d’onde.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 549

Message#Sujet: Re: Les temps changent... (Electre <3)   Sam 18 Nov - 10:32


Les temps changent.
I

ls ne faisaient plus qu'un, leurs corps fusionnaient et se correspondaient come s'ils avaient toujours été fait pour se trouver et pour se plaire. Si Electre devait considérer sa vie avant que Julian ne la bouleverse jusque dans ses fondations, il lui fallait sans doute admettre qu'elle n'avait vécu qu'à demi, tout ce temps, sans même s'en rendre compte. Elle s'était illusionnée d'une autre histoire, belle mais sans doute pas si intense, et dont elle avait fait le deuil, mais c'était celle-ci qui méritait vraiment d'être vécue, avec lui. Le sentir et l'entendre s'abandonner au plaisir au même rythme qu'elle, c'était un sentiment comme elle n'en avait jamais éprouvé auparavant, fort et grisant, puissant et bouleversant. Rien d'étonnant à ce qu'elle s'imagine capable de soulever des montagnes en sa compagnie. Là, tout de suite, elle éprouvait ce sentiment de toute-puissance que nul autre ne pourrait lui faire ressentir, comme si aucun obstacle ne pouvait etre en mesure de ternir leur belle complicité, comme si le monde ne pouvait que se soumettre à leur irrémédiable complicité, aux sentiments profonds qu'ils se portaient. Le plaisir se faisait de plus en plus intense, de plus en plus insoutenable, et quand il explosa enfin en un ultime cri de délice, elle aima ressentir que Julian le savourait en même temps qu'elle. s'ils avaient toujours su se procurer plus de plaisir qu'à n'importe qui d'autre (du moins osait-elle le penser), cette fois-ci semblait avoir transcendé toutes les autres. Peut-être parce qu'ils avaient conjuré leurs dernières inhibitions ? ou bien parce qu'ils étaient étourdis, grisés par leurs projets d'avenir glorieux ? Electre n'en savait rien, et ne cherchait pas vraiment à le savoir au demeurant. Même pas du tout. Elle profitait, tout simplement. Parce que c'était ce qu'elle faisait de mieux, tout simplement.

A bout de souffle, elle laissa reposer ses lèvres contre son cou, encercla sa taille de ses bras. Elle aimait le sentir contre lui. Indépendante, elle ? Peut-être qu'elle ne l'était plus, en fin de compte, car à présent, elle ne voulait plus le lâcher, elle voulait être constamment avec lui. Elle n'était pas prudente, sa relation avec Julian ne devait pas être connue si elle voulait éviter de se faire griller, mais elle n'y pouvait rien. Un autre être humain lui était devenu aussi indispensable que l'air qu'elle respirait. Et elle ne pouvait pas lutter. Elle ne voulait pas lutter.

-Tu es l'homme de ma vie, tu le sais, ça ?
souffla-t-elle doucement à son oreille en se serrant plus encore contre lui.

Il le savait peut-être, dans tous les cas, elle tenait à le lui dire. Ca aussi, c'était un sentiment à apprivoiser, ce besoin de lui exprimer ce qu'il était pour elle. Et il était tout pour elle.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Les temps changent... (Electre <3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les temps changent... (Electre <3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les temps changent [ PV ]
» Les temps changent et nous aussi [Pv : Kazu !]
» Avec le temps, les amis changent...certains murissent, d'autres pourrissent... | Emily Rosmerta
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez Electre-