Partagez | 
 

 Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 643

Message#Sujet: Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)   Ven 7 Juil - 22:07

Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie.
Ça faisait des semaines maintenant qu’Ely et Tristan n’avaient plus aucune nouvelle de Hope. S’il n’avait pas fallu longtemps pour la jeune femme de s’inquiéter, puisqu’elle n’avait pas de nouvelles de sa sœur, elle ne s’était pas imaginée rester dans le trouble aussi longtemps. Ils n’avaient aucune nouvelle d’elle, ils n’avaient aucune trace d’elle. Les Johns ne savaient même pas si la jeune femme était encore vivante et plus le temps passait… plus forcément Ely ne manquait pas de se dire qu’elle ne verrait plus jamais l’une de ses âmes sœurs. Elle avait le sentiment que son cœur était brisé, qu’il lui manquait une partie, depuis qu’elle ne savait pas où se trouvait sa sœur ainée. C’était comme si on lui avait arraché un morceau, sans aucun ménagement.

Ils avaient cherché, Ely avait l’impression d’avoir cherché partout sa sœur. Ils avaient parcouru le village, la forêt, les montagnes même. Ils n’avaient pas minimisé la moindre piste, mais il n’y avait vraiment aucune trace de Hope. Forcément, Ely ne pouvait que s’imaginer le pire. Si elle était vivante, elle se serait débrouillée pour les rejoindre. À moins qu’elle soit prisonnière ? Ely avait envie de croire qu’elle s’en sortirait même prisonnière. Ou c’était surtout son pessimisme qui prenait le dessus. Ely se montrait pessimiste oui, même si ça ne lui ressemblait pas. Elle ne pouvait pas s’empêcher de se dire que sa sœur était morte, qu’elle avait été assassinée (parce qu’elle ne pouvait pas mourir autrement), sans doute de la main d’un Hellsing. C’était en même temps la solution la plus « classique » chez les créatures quand il y avait une disparition. Ely n’avait pas d’autre choix que de se dire qu’elle ne verrait plus jamais sa sœur. Elle savait bien qu’elle ne devait pas le faire, qu’elle devait garder espoir, mais c’était si difficile de le faire. Elle n’y parvenait pas du tout.

Ce soir-là, quand elle était sortie de chez elle, cela faisait un moment qu’elle ne l’avait pas fait. Ely n’arrivait même plus vraiment à trouver goût en quelque chose. Tristan était partie se nourrir, la jeune femme savait qu’elle devait en faire de même. Mais même là… elle ne le faisait plus que par devoir, parce qu’elle ne pouvait pas se laisser mourir. Mais quand même. Au lieu de se rendre dans la forêt dans le but de se nourrir, Ely décida à la place d’aller à la taverne. Mais ce n’était même pas pour trouver une proie, trouver quelqu’un à se mettre sous la dent, ou même entre les jambes. Non, elle était venue dans le seul but de boire de l’alcool. Elle pourrait le faire chez elle, mais de toute façon il faudrait bien qu’elle songe à se nourrir à un moment ou à un autre avant le lever du soleil. Mais elle avait du temps, parce qu’en cette saison, le soleil se levait de plus en plus tard. Peut-être qu’un des pilier de la taverne lui suffirait, histoire qu’elle puisse juste boire un peu de sang.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4541

Message#Sujet: Re: Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)   Sam 8 Juil - 13:21


Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie.
C

es derniers temps, Jane allait mieux, beaucoup mieux, même. Elle avait traversé une période plutôt sombre, de doutes et d'angoisses, mais elle remontait un peu la pente... Un peu, pas complètement non plus... Elle parvenait à mieux supporter la situation parce que Edward parvenait à lui prouver, au jour le jour, qu'elle pouvait lui faire confiance, qu'il l'aimait sincèrement, mais cela n'ôtait rien au fait qu'elle avait encore des raisons de se sentir mal et déstabilisée. La présence d'Edward l'aidait à supporter le quotidien, et elle était moins morose, mais il lui arrivait encore d'avoir des coups de blues et des moments d'incertitude. A chaque fois qu'elle pensait à sa condition, en fait. Au fait qu'elle ne tomberait jamais enceinte, qu'elle n'était pas sûre de le vouloir un jour, au fait que cela pourrait briser un rêve de longue date pour lui. Ils avaient beau chercher à se convaincre mutuellement que ce n'était pas grave, ce n'était pas anodin, et cela reviendrait toujours sur le tapis. Enfin, on fait avec et vraiment, sincèrement, Jane allait mieux... Jusqu'à ce matin, où elle avait croisé Enjolras sur la place du marcher. Bon, "croiser" était peut-être un bien grand mot. Jane l'avait vue à distance et s'était éloignée le plus possible pour ne pas se retrouver face à elle, plus exactement. Plus personne ne pouvait ignorer qu'elle était enceinte, maintenant. Bon, Jane savait de source sûre que la grossesse de la jeune femme était visible depuis un moment, puisque Gwenn lui en avait parlé, mais elle n'avait jamais pu observer ça de ses propres yeux. Son ventre arrondi ne dissimulait plus rien de son état, en bref, elle ne pouvait pas fermer les yeux sur une situation qu'elle faisait mine d'oublier bien souvent. Bientôt le bébé d'Edward viendrait au monde. Et à ce moment-là, qu'est-ce qui se passerait ? Elle n'en savait rien, mais le fait est que ça ne lui plaisait pas. Et ce soir, elle n'allait plus si bien que ça.

Elle avait donc décidé de ne pas rentrer directement chez elle et plutôt de faire un petit détour par la taverne. Elle avait promis à son mari de calmer le jeu et de ne plus sortir tous les soirs pour noyer ses problèmes dans l'alcool. Mais après tout, chaque situation tolérait ses exceptions. Et ce soir, elle avait vraiment envie d'être l'exception. La jeune femme s'était donc rendue à la taverne. Elle avait l'intention de se rendre au comptoir, de boire un verre ou deux, puis de rentrer, mais elle avait changé d'avis. Parce qu'elle venait de voir Ely. Elle réalisait, là, maintenant, qu'elle ne l'avait pas revue depuis une éternité, depuis son mariage, en ait. Elle s'était enfermée dans ses problèmes sans voir plus loin que le bout de son nez. Et pourtant, elle n'était pas la seule à avoir des problème.

-Ely ! Comment tu vas ?





code by Mandy


_________________


Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 643

Message#Sujet: Re: Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)   Mer 23 Aoû - 23:07

Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie.
Ce n’était pas vraiment le genre de Ely de se contenter de boire un verre dans son coin. D’ordinaire, elle était quand même plutôt sociale, elle passait rarement du temps seule, surtout quand il était question de boire un verre ou encore de boire du sang (mais en même temps, elle ne pouvait pas le faire seule ça). Autant dire qu’elle n’était pas vraiment dans l’ordre des choses. Mais elle ne cherchait en aucun cas la compagnie de quelqu’un. Elle pensait d’ailleurs rester toute sa soirée toute seule dans son coin de la taverne, avant de rentrer chez elle, mais ce fut avant de voir Jane passer la porte. Quand elle vit sa cousine, Ely comprit qu’elle allait venir la voir. En même temps, c’était normal, les deux jeunes femmes n’allaient quand même pas se retrouver dans la même pièce sans se parler quand même. Sauf que Ely devait bien avouer qu’elle ne savait pas vraiment comment considérer la présence de sa cousine. Non pas qu’elle n’apprécie pas, mais elle n’était pas vraiment… d’humeur.

Jane s’approcha donc d’elle, la salua et lui demanda comment elle allait. Ely sentit sa gorge se serrer, parce qu’elle n’allait clairement pas bien et qu’elle ne savait pas vraiment comment réagir présentement. Elle aurait bien aimé que Jane soit déjà au courant du fait que Hope avait disparu, parce qu’elle n’avait aucune envie de le préciser à sa cousine. Mais elle ne savait pas, donc elle allait devoir lui dire.

« Salut Jane. » Dit-elle d’un ton qui ne lui ressemblait pas du tout. Elle était morose, ce qui n’était clairement pas son genre. Elle avait l’habitude d’être toujours joyeuses, d’être toujours heureuses, de profiter pleinement de la vie (ou de la mort dans son cas, parce que techniquement elle était morte). « Pas très bien. » Cela ne servait à rien qu’elle mente à Jane de toute façon. Et puis, sa cousine devait suffisamment la connaître pour comprendre qu’elle n’allait pas bien. « Hope a disparu. »

Elle se contenta simplement de dire ça, ne pensant pas utile de rentrer dans les détails. De toute façon, il n’y avait pas vraiment de détail à préciser. Elle ne savait rien en dehors du fait que sa sœur, une partie de son âme, avait disparu. Parce qu’ils ne savaient même pas comment elle avait disparu, dans quelle circonstance, ou si en plus d’avoir disparu, elle était peut-être morte. Ely savait bien qu’elle ne devait pas se laisser aller à de telles pensées, qu’elle devait garder espoir. Parce qu’Hope était forte, parce qu’ils allaient peut-être la retrouvé, parce que… parce qu’elle ne devait pas s’effondrer. Sauf que c’était vraiment difficile. Plus les jours passaient, plus elle craignait de ne jamais revoir sa sœur. Et elle n’avait aucune idée de ce qu’elle allait pouvoir faire si jamais elle ne retrouvait jamais Hope, si elle devait perdre une partie d’elle-même. Elle n’était pas seule bien sûr, il y avait Tristan et ils se soutenaient, mais quand même. Ely avait besoin de Hope.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4541

Message#Sujet: Re: Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)   Ven 25 Aoû - 21:02


Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie.
J

ane s'attendait, comme d'habitude, à se retrouver face à une Ely enjouée et loquace, qui lui ferait passer son coup de blues, et avec qui elle pourrait passer un bon moment, à parler de tout et de rien... de toute évidence, elle s'était trompée. Quand Ely la salua, Jane sut tout de suite que quelque chose n'allait pas, et ça l'inquiéta directement. Parce qu'elle n'avait jamais entendu de telles inflexions dans sa voix, elle ne l'avait jamais vue dans cet état, elle ne l'avait jamais vu mal, en fait, à bien y réfléchir, parce qu'elle avait toujours su prendre la vie du meilleur côté... et donc, si elle n'allait pas bien, et qu'en plus de cela elle l'affichait, c'était qu'il devait vraiment se passer quelque chose, et de grave qui plus est. Et en effet, il se passait quelque chose. Quand Ely en fit l'aveu à Jane, cette dernière sentit son sang se glacer, son coeur manqua un battement. Hope avait disparu... Tout le monde, en notre terre, savait pertinemment ce que cela signifiait. Quand quelqu'un disparaissait, ce n'était jamais bon signe, et si Ely et Hope étaient de ces créatures qui provoquaient certaines de ces disparitions, elles pouvaient également en être des cibles. Un loup-garou ? Un chasseur ? L'un de ces horribles sorciers de grottes ? Il y avait de nombreuses hypothèses, mais aucune d'elles n'était franchement rassurant. Il était normal que Ely soit au plus mal, à moins d'un miracle (ça arrivait parfois, Jane en était la preuve vivante, mais il ne fallait pas trop y compter non plus), la jeune femme était morte, et elles ne la reverraient jamais. Elles ne reverraient jamais Hope... La nouvelle était si brutale que Jane avait du mal à ne serait-ce que la concevoir.

-Oh...
Elle sentit une boule se former au creux de sa gorge.

Elle ne savait pas quoi dire ou faire. Elle pouvait bien suggérer des solutions, mais elle ne se faisait pas d'illusions, Ely et sa soeur étaient plus que fusionnelles (Jane ignorait à quel point), toutes les options, sa cousine avait dû les épuiser. Et si, à présent, elle restait là, à noyer son chagrin à la taverne, ces que les espoirs devaient être minces. Finalement, parce que Jane avait toujours mieux su agir que parler, elle serra Ely dans ses bras, désemparée... Elle ne voulait pas croire que ce soit en train d'arriver... Et elle, accaparée par ses fichues histoires, était passée à côté de cette douloureuse épreuve qu'elle avait laissé sa cousine assumer seule (bon, il y avait Tristan, aussi, mais la jeune femme n'avait pas du tout envie de la compter en réalité).

-Depuis combien de temps ?
osa-t-elle demander alors, tout en se doutant que cela devait être bien trop déjà, en réalité.



code by Mandy


_________________


Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 643

Message#Sujet: Re: Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)   Mer 11 Oct - 14:52

Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie.
Ely aurait bien aimé annoncer la nouvelle à sa cousine d’une autre manière, sauf qu’elle n’avait de toute façon pas d’autre manière de le faire. Hope avait disparu, c’était comme ça, il fallait dire les choses telles qu’elles étaient. La jeune femme se retrouvait à la taverne dans le but de noyer son chagrin, ça voulait quand même tout dire. Jamais normalement, la jeune femme ne se laissait à ce point abattre par la situation, parce que tant qu’il y avait Tristan et Hope à ses côtés, elle avait envie de croire que tout allait bien. Même quand Jane avait disparu, Ely ne s’était pas senti aussi abattre. Bien sûr, la jeune femme s’était vraiment inquiétée, mais si Jane avait dû ne jamais revenir… eh bien, elle savait bien qu’elle parviendrait à s’en remettre. Parce que ces deux âmes sœurs étaient à ses côtés et parce qu’il n’y avait aucune raison qu’elle ne profite pas encore de la vie, avec ou sans Jane. C’était sans doute atroce, mais elle le pensait vraiment. Elle aurait été triste de perdre sa cousine qu’elle appréciait quand même, mais à choisir… là il s’agissait de Hope quand même. Et Ely n’avait aucune idée de comment elle allait parvenir à survivre sans elle.

Jane eut visiblement du mal à encaisser la nouvelle, normal. Et au fond, Ely fut touchée par la réaction de Jane, comme par le fait qu’elle la prit dans ses bras. Ça lui fit du bien, en un sens, mais la jeune femme savait que dans tous les cas, rien ne pourrait la soulager. Son éternité ne semblait pas avoir la même saveur si elle ne pouvait pas la partager avec son frère ET sa sœur. La jeune femme avait besoin autant de Tristan que de Hope, ils étaient un trio, pas un duo. La buveuse de sang ne savait pas du tout comment elle allait supporter tout cela. Elle appréciait d’avoir le soutien de Jane, mais ça ne changeait rien à la situation.

« Ça fait plusieurs semaines. » Dit-elle alors. Elle n’aimait évidemment pas donner cette réponse à la jeune femme, parce qu’elle n’aimait pas avouer que sa sœur avait disparu depuis autant de temps. « Elle a disparu comme ça, sans donner le moindre signe. Et… elle ne nous aurait pas abandonné. » Jane ne savait pas à quel point Ely étaient proches des autres Johns, mais elle savait quand même qu’ils tenaient les uns aux autres. Après tout, ils étaient tous des vampires, ce n’était pas rien. « On sait ce que ça veut dire. »

Ely n’avait pas spécialement envie de perdre complètement espoir (de perdre Hope donc), mais quand même…. Ils savaient bien ce que ça signifiait quand une personne disparaissait en Notre Terre. Jane était un contre exemple, mais elle avait quand même pu s’en sortir de justesse. Des chasseurs avaient pu s’en prendre à elle, la tuer. Ou bien des loup-garous. Même des sorciers… il y avait tout un tas de possibilité, ce qui ne pouvait pas leur permettre de garder espoir.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4541

Message#Sujet: Re: Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)   Mer 11 Oct - 22:38


Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie.
L

a réponse d'Ely serra le coeur de Jane. Cela faisait plusieurs semaines, plusieurs semains que Hope avait disparu. Plusieurs semaines, et elle n'avait rien vu, elle n'avait rien su. Elle s'en voulait d'avoir été absente si longtemps dans la vie de ses cousins. Elle s'était enfermée dans sa bulle, dans son histoire, dans ses problèmes, et elle en avait négligé les autres personnes qui comptaient pourtant tout autant pour elle. Elle adorait Hope, elle adorait Ely, et apprendre comme ça que l'une des deux avait disparu et que l'autre s'était murée dans la tristesse, avait perdu espoir, sans qu'elle ait rien fait, ça la peinait affreusement. Elle n'avait pas été là, et maintenant, comment savoir s'il n'était pas trop tard ? Une disparition de plusieurs semaines, la buveuse de sang avait malheureusement raison, tout le monde savait ce que ça signifiait, tout le monde savait que c'était très mauvais signe... mais Jane, qui n'avait pas envie de se faire à cette nouvelle qui, pour elle, était abrupte et impossible à encaisser. Elle devrait peut-être se résigner, se montrer aussi présente qu'Ely et admettre qu'il était temps de faire son deuil, parce que remuer le couteau dans la plaie, se nourrir de faux espoirs, tout ça ne pourrait pas être une bonne chose si Hope ne devait pas revenir. Mais en même temps, elle voulait y croire, elle avait vraiment besoin d'y croire, c'était important pour elle. Elle n'était pas prête à renoncer encore, pas alors qu'elle venait tout juste d'apprendre la nouvelle... C'était sans doute une démarche égoïste, mais elle ne pouvait pas faire autrement.

-Pas forcément,
répondit-elle alors, qui choisissait d'abattre la carte de l'espoir, même vain, plutôt que celle de la résignation. Elle n'était pas prête à cela. Regarde-moi, personne n'avait de nouvelles de moi, pendant des semaines, et je suis là. Bon, elle savait qu'elle était plutôt une exception qui confirmait la règle. Mais elle avait encore d'autres exemples à l'esprit, et elle comptait bien les montrer tous autant qu'ils étaient pour convaincre sa cousine de ne pas abandonner, pas tout de suite, en tout cas, elle refusait de renoncer. Elle tenait moins à Hope que son frère et sa soeur, peut-être, mas elle tenait quand même à elle. Avec Ely, elle avait été son modèle. Et elle n'était pas prête à les perdre. Léo aussi avait disparu pendant une éternité. Et mon père, je t'en parle même pas. Alors on peut encore la retrouver.

Elle n'en voudrait pas à Ely si elle décidait de l'envoyer sur les roses, maintenant. Elle se rendait bien compte qu'elle y allait sans doute trop directement, et qu'Ely, de son côté, avait passé ces dernières semaines de vaines recherches pendant qu'elle-même venait juste de descendre de son nuage.



code by Mandy


_________________


Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 643

Message#Sujet: Re: Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)   Mar 5 Déc - 21:04

Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie.
Ely n’appréciait pas du tout de s’entendre parler, bien au contraire. Elle n’aimait pas sous-entendre que c’était trop tard, qu’elle n’avait plus l’espoir de retrouver Hope. Oh non, elle ne supportait pas ça. Sauf que cela faisait plusieurs semaines qu’elle n’avait pas vu Hope, qu’elle n’avait plus la moindre nouvelle de sa sœur et forcément… elle ne pouvait que craindre le pire. La jeune femme avait envie d’être forte, surtout pour son frère, parce qu’elle savait que ça ne servait à rien de juste se laisser démoraliser par la situation. Sauf qu’en même temps, Ely ne parvenait pas juste à se dire que Hope allait passer la porte de leur maison et affirmer tout sourire qu’elle était désolée de son retard. Il lui était forcément arrivé quelque chose. Les Johns n’étaient pas une famille qui pouvaient s’empêcher de se parler pendant des semaines. Si ça pouvait arriver entre les enfants et leur mère, qu’ils n’avaient pas forcément besoin de voir constamment, ce n’était pas le cas entre eux. Bien au contraire, ils étaient bien trop proches. Mais cela, personne ne pouvait le comprendre en dehors d’eux. Il était arrivé quelque chose à Hope et cela faisait des semaines maintenant que Ely et Tristan cherchaient leur sœur sans résultat. Alors oui, elle commençait à perdre espoir… comme elle avait perdu Hope donc.

Mais Jane ne semblait pas l’entendre de cette manière, puisqu’elle affirma à sa cousine que ce n’était pas forcément le cas, que ça ne voulait pas forcément dire que c’était terminé. En même temps, Jane venait seulement de découvrir la nouvelle, c’était normal qu’elle y croie encore. Même si Ely n’avait pas tardé à paniquer quand elle n’avait pas eu de nouvelle de sa sœur, elle avait cru quand même qu’ils pourraient la retrouver. Jane ne manqua pas de rappeler que de son côté, elle avait aussi disparu pendant plusieurs semaines à cause des Hellsing. C’était vrai. Sauf que pour le coup, elle imaginait mal les chasseurs garder Hope en vie. Mais elle ne manqua pas de lui parler de son ex, qui avait aussi disparu pendant un moment. Et surtout de son père, mais lui c’était un cas encore à part.

« Sauf que ma sœur n’a pas décidé de tout plaquer sous prétexte qu’il devait bouffer de l’humain pour vivre. »
Affirma Ely, se rendant un peu trop tard que ses paroles étaient loin d’être appréciables. Elle ne voulait pas être désagréable avec sa cousine, bien au contraire, elle devait bien avouer qu’en un sens, ça lui faisait quand même du bien de pouvoir voir quelqu’un avec encore de l’espoir. Sauf qu’elle n’y pouvait rien, elle ne voyait pas en quoi comparer Hope avec son idiot d’oncle allait l’aider. Mais bon, elle n’était pas censée être à ce point désagréable avec le père de Jane. « Excuse-moi, je ne voulais pas dire ça. » Pas réellement qu’elle ne voulait pas, plus qu’elle n’aurait pas dû le faire. « Tu as raison, mais… on a déjà cherché partout. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4541

Message#Sujet: Re: Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)   Mer 6 Déc - 20:22


Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie.
J

ane savait bien, au fond, que les espoirs de retrouver Hope vivante et en bonne santé étaient quand même très minces, car quand bien même elle avait trouvé quelques exceptions qui confirmaient la règle, les circonstances étaient toujours exceptionnelles et pas forcément applicables à tous les cas de figure. Oui, Léo avait réussi à échapper au Sorcier, mais s'il était parvenu à s'évader de son côté, tous les autres innocents qui avaient été enfermés dans les mêmes grottes n'en étaient jamais revenus (enfin si, elle aussi était revenue, mais bon, elle avait eu Edward avec elle), oui, elle avait su échapper aux Hellsing, mais parce que ces derniers l'avaient gardée en vie en apprenant qu'elle était enceinte, oui, son père était parti longtemps avant de revenir, mais son exil avait été volontaire... "Il avait tout plaqué parce qu'il ne pouvait pas s'empêcher de bouffer de l'humain". Cette remarque, bien qu'en soi véridique, lui glaçait le sang. Elle tentait d'ignorer du mieux possible de quoi les buveurs de sang qu'elle côtoyait se nourrissaient. Mais là, c'était si cru, si... inhumain. Et elle le ressentit comme une attaque personnelle. Ce n'était pas l'intention d'Ely, bien sûr, bien au contraire, elle le savait bien, mais elle se sentit quand même piquée au vif. Elle se faisait du souci pour Hope, honnêtement, elle ne pensait pas mériter que sa cousine se comporte comme ça avec elle. Tout ce qu'elle voulait, c'était convaincre son interlocutrice de ne pas perdre espoir, parce que si elle n'en gardait pas un minimum, même si c'était forcément difficile, alors rien ne la sauverait de ce qui la rongeait déjà au point qu'elle se montre si agressive avec elle, ce qu'elle n'avait jamais fait auparavant. Enfin, Ely s'excusa, et Jane décida donc de ne pas lui en tenir rigueur plus longtemps. La situation était grave, il ne servait à rien de se prendre la tête inutilement, il fallait qu'elles se concentrent sur leur objectif avant tout. Peut-être que les chances pour elles de retrouver Hope étaient minces, mais elles se devaient d'essayer quoi qu'il en soit, et de ne surtout pas abandonner.

-Eh bien, on va continuer nos recherches quand même,
affirma-t-elle alors. Enfin, dans son cas, elle allait les commencer, mais justement, qu'une personne "neuve" cherche à interpréter la situation, ça pourrait les aider, non ? Jane serra la main de sa cousine dans la sienne, une geste d'affection comme elle lui en adressait peu, mais qui devait lui témoigner tout le soutien qu'elle était prête à lui accorder. Elle aurait dû être présente plus tôt, c'est sûr, mais en attendant, ici et maintenant, elle était bel et bien là. Et déterminée à changer les choses. Je sais que c'est dur mais... il faut encore que tu t'accroches, tu comprends ?



code by Mandy


_________________


Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 643

Message#Sujet: Re: Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)   Sam 27 Jan - 12:06

Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie.
Jane ne sembla pas tenir rigueur à Ely de ses propos, ce qui arrangea bien sa cousine. Elle n’avait pas spécialement envie de se mettre sa cousine à dos, qu’elle décide de lui en vouloir pour ses propos. Ce n’était pas réellement le moment. Quand bien même, à ses yeux, Hope et Tristan passeraient forcément en premier quoi qu’il puisse arriver, la jeune femme tenait quand même à Jane et elle n’avait pas spécialement envie de se disputer avec elle. Surtout en de telles circonstances. Même si elle était quand même quelque peu tendue par la situation et par les propos de son interlocutrice. Elle n’aimait pas que Jane compare la situation de sa sœur avec celle de son idiot d’oncle. Elle ne portait clairement pas Hardwick dans son cœur. Ce n’était pas parce qu’elle appréciait énormément Jane qu’elle devait apprécier ses parents (même si la relation entre les parents et la fille semblaient s’arranger visiblement). Elle ne les appréciait pas et elle ne voulait pas entendre sa cousine comparer le sort de Hope avec son idiot de père, alors que ce dernier n’avait simplement pas apprécié sa situation quand il était mort et qu’il avait décidé de tout quitter à cause de ça. Alors qu’il avait la meilleure des conditions. Sous aucun prétexte Hope aurait pu les abandonner. Jamais elle n’aurait décidé de s’éloigner d’eux sous aucun prétexte, alors si elle n’était pas là, c’était qu’il lui était arrivé quelque chose. Et forcément, plus le temps passait, plus la jeune femme ne pouvait pas s’empêcher de se dire que c’était grave. C’était forcément grave.

Jane affirma qu’elles allaient continuer leurs recherches. C’était facile à dire, comme ça, mais Ely se retint de dire tout commentaire. Surtout parce que la jeune femme lui prit la main. C’était un geste que sa cousine n’avait pas réellement l’habitude de faire. Elle appréciait, elle n’avait aucune raison de ne pas apprécier en même temps, parce qu’elle se sentait quand même soutenu par sa cousine et ça lui faisait du bien de se sentir soutenu. Non pas qu’elle ne le soit pas au quotidien, elle et Tristan se soutenaient du mieux possible dans cette épreuve.

« Oui… » Dit-elle alors dans un soupir, même si ça n’avait rien de facile. Elle ne devait pas perdre espoir, elle le savait bien, mais c’était quand même plus facile à dire qu’à faire. Elle devait s’accrocher, même si c’était dur, sauf que justement… c’était difficile. « On va bien finir par la retrouver. »

Tenta-t-elle de dire, dans un léger sourire, qui n’avait rien de la manière dont elle pouvait sourire d’ordinaire. Parce qu’en fait, il n’y avait définitivement rien qui puisse la toucher en dehors de son frère et sa sœur. Même si elle s’était sentit angoissée quand Jane avait disparue, ça n’avait rien à voir avec Hope. La jeune femme était sa sœur, son âme sœur, ils étaient un trio et sans l’un des membres de ce trio, Ely avait le sentiment de ne pas être entière.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4541

Message#Sujet: Re: Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)   Dim 28 Jan - 12:32


Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie.
J

ane savait bien que ses mots n'étaient que des mots et qu'ils ne pourraient que rassurer Ely dans une moindre mesure, sans pour autant soulager son inquiétude ou ses craintes plus que justifiées. Hope était introuvable, ce n'était pas le seul fait de garder espoir qui allait la ramener. Mais que faire d'autre ? Baisser les bras, c'était passer à coté l'occasion de, peut-être, la retrouver, réunir à nouveau la famille. La jeune femme pensait pouvoir comprendre l'état où se trouvait sa cousine. Pour sa part, il est vrai, elle n'avait ni frère et soeur, mais elle avait Gwenn, qui était tout comme une soeur pour elle, et Edward, qui était l'amour de sa vie, devoir perdre l'un ou l'autre dans ces conditions la conduirait certainement à une attitude similaire à celle qu'adoptait la buveuse de sang. Certes, cette dernière semblait décidée à ne pas abandonner, mais la jeune femme ne savait pas réellement si elle prononçait ces mots en les pensant ou simplement pour la rassurer elle. Dans tous les cas, la myrihande n'avait pas l'intention de baisser les bras. Elle ferait ses propres recherches dans l'espoir de retrouver Hope. Elle voulait bien croire que Tristan et Ely avaient cherché partout, mais parfois, un nouvel avis, un regard neuf sur la situation, pouvait tout changer. Ou pas, mais elle essaierait quoi qu'il en soit. C'était quelque chose qui lui tenait à coeur. Elle n'était peut-être pas aussi attachée à Hope que son frère ou sa soeur (en même temps, difficile de l'être plus qu'eux - et encore, Jane ignorait à quel point le trio était lié et fusionnel... elle était mieux placée que personne pour comprendre ces histoires d'âmes soeurs, mais elle n'irait certainement pas accueillir ces révélations d'inceste avec un grand sourire), qui avaient quand même décidé de passer de l'autre côté, de devenir des vampires les uns pour les autres, mais elle tenait quand même à Hope. Ses cousines lui avaient appris la vie à plus d'un titre, elles étaient des modèles pour elle.

-Je te promets que je vais faire tout ce que je peux,
affirma Jane qui voulait bien faire comprendre à Ely qu'elle était de son côté. Certes, elle n'arriverait peut-être pas à plus, mais elle n'était pas du tout indifférente à cette situation, et comptait bien faire ce qu'elle pourrait de son côté... sans savoir que ce serait bientôt à son tour de disparaître une nouvelle fois, à l'endroit même où Hope avait été séquestrée et torturée de mille manières de son côté. Je te paye le prochain verre, ça te dit ? suggéra-t-elle dans un fin sourire.

Faute de pouvoir faire grand-chose pour le moment, elles pouvaient bien noyer leur chagrin dans l'alcool, non ?



code by Mandy


_________________


Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 643

Message#Sujet: Re: Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)   Lun 26 Mar - 12:42

Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie.
Ely avait peine à garder espoir en cet instant précis, parce qu’elle avait le sentiment d’avoir cherché sa sœur partout sans aucun résultat. Forcément, sa force manquait parce que sa grande sœur lui manquait. Normalement, la jeune femme n’était pas du genre à baisser les bras si facilement, à perdre espoir… mais en perdant Hope, c’était un peu inévitable. Ely se targuait d’être forte, mais elle ne l’était en aucun cas si elle ne pouvait pas avoir ses âmes sœurs à ses côtés. Il y avait toujours Tristan bien sûr et les deux amants se soutenaient mutuellement, mais ce n’était pas suffisant pour que la jeune femme se sente bien et pour qu’elle continue d’espérer retrouver sa sœur. Même si elle ne devait pas s’arrêter en si bon chemin normalement.

Alors, forcément, Ely ne savait pas si elle pouvait vraiment croire dans les propos de sa cousine, même si elle appréciait son soutien. Elle ne pouvait que le faire en même temps, ça lui faisait du bien d’entendre tout ça. Et avec un peu de chance, Jane allait avoir plus de résultat qu’eux. La jeune femme allait apporter un regard neuf à la disparition de sa sœur, donc on ne pouvait pas vraiment savoir. De toute façon, toute aide était la bienvenue, on ne pouvait pas dire le contraire. Même si ça n’allait pas forcément les aider, c’était quand même une pierre supplémentaire à la recherche de Hope. Ely adressa un fin sourire – un peu triste forcément, parce qu’elle ne parvenait pas à faire autrement – quand sa cousine lui promis qu’elle allait faire tout ce qu’elle pouvait. Elle appréciait vraiment le soutien de sa couine, c’était important pour elle. Même si ça ne voulait peut-être pas dire qu’elle allait pouvoir retrouver son âme sœur.

« Je ne serais pas contre un verre de plus. » Répondit-elle alors quand Jane affirma qu’elle allait lui payer le prochain verre. En même temps, Ely était ici dans le but de noyer un peu son chagrin dans l’alcool, contrairement à d’habitude où elle venait ici en quête de nouvelles proies, de nouvel(le) amant(e). Ça ne lui ressemblait pas, elle n’avait clairement pas ce genre d’attitude normalement… mais normalement, elle n’avait pas perdu sa sœur et son âme sœur. « Bon, sinon, parle moi un peu de toi. » Dit-elle finalement, dans le but de changer un peu le court de la conversation. « Tout va bien pour toi ? »

La jeune femme s’était attardée pendant un moment sur ses soucis et sur la disparition de Hope – ce qui était parfaitement normal après tout, au vu de la situation, il n’y avait aucune raison qu’elle ne tourne pas autour de ce sujet – mais elle pouvait quand même demander à Jane si elle allait bien (en dehors de ce qu’elle venait d’apprendre). Ça e lui ferait pas de mal du tout de pouvoir parler un peu de la vie de sa cousine à la place de la sienne. Histoire de changer un peu de sujet et d’être moins dans la dépression.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4541

Message#Sujet: Re: Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)   Mar 27 Mar - 19:36


Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie.
J

ane se doutait qu'inviter sa cousine à noyer son chagrin dans l'alcool n'était peut-être pas la meilleure méthode à adopter. Elle devrait sans doute, plutôt, l'encourager à garder le fil de son existence, à rester forte et optimiste, mais comme ce n'était pas forcément une attitude qu'elle serait capable d'adopter elle-même, elle se voyait mal l'imposer à sa cousine. Dans tous les cas, elle était venue ici pour boire à la base, alors autant qu'elles noient leur chagrin à deux. Leur mal de crâne du lendemain se chargerait de leur faire comprendre qu'elles avaient abusé. Alors oui, elle payait la prochaine tournée et considérait cela comme un geste de soutien, comme la moindre des choses. Elle aimerait en faire plus, beaucoup plus pour Ely, mais elle n'était pas sûre d'en être capable. Elle la chercherait de son côté, elle ferait tout son possible pour être présente pour son interlocutrice, mais elle savait bien que ce ne serait pas forcément assez. Là le mieux qu'elles pouvaient faire, c'était sans doute de se vider la tête le plus possible. Elles en avaient grand besoin. Ce n'était pas cette soirée qui allait leur rendre le sourire, mais au moins, cela leur rappelait qu'ils étaient là l'une pour l'autre, et en soi, ce n'était déjà pas quelque chose de négligeable, tout au contraire.

Ely prit le parti de changer de changer de sujet. Jane aurait totalement approuvé si elle n'en avait pas choisi, pour la peine, un épineux. En même temps, c'était un peu l'histoire de sa vie, que de ne pas réussir à la raconter sans que quelque chose aille mal... D'ailleurs, à l'heure actuelle, elle se sentait un peu bête. Pas que ses problèmes soient insignifiants (en tout cas, elle avait du mal à considérer qu'on puisse les observer comme tels, même si elle était de parti pris), mais ce n'était vraiment rien en comparaison de ce que vivait sa cousine. Ely avait peut-être perdu sa soeur pour toujours, Jane avait peut-être perdu sa cousine pour de bon... A cette idée, elle avait un profond vide dans le coeur, et c'était absolument insupportable. Oui, ses problèmes n'étaient rien en comparaison. Mais ils étaient là malgré tout. Jane hésitait à en parler. Elle devrait peut-être lui dire que tout se passait comme sur des roulettes de son côté, mais elle ne se voyait pas faire preuve de tant de mauvaise foi. Mentir n'était pas un souci pour elle, mais avec la buveuse de sang, elle avait généralement été honnête... Elle ne se voyait pas cesser de l'être.

-C'est compliqué, on va dire
, admit-elle dans un soupir tandis qu'on posait de nouveaux verres sous leurs nez. T'es peut-être au courant qu'Enjolras est enceinte ?

Pas forcément, mais bon, dans le village, tout avait tendance à ce savoir, et le ventre rond de cette bêcheuse pouvait difficilement passer inaperçu, maintenant.



code by Mandy


_________________


Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 643

Message#Sujet: Re: Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)   Mer 23 Mai - 17:36

Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie.
Ely avait besoin de changer de sujet, réellement, de ne pas constamment penser à Hope. Bon, en réalité, c’était impossible, la jeune femme passait son temps à penser à sa soeur aînée et au fait qu’elle avait peur de ne jamais plus la revoir. Et en même temps, elle savait que ça lui ferait quand même du bien de parler d’autre chose, pas pour rien qu’elle demanda à Jane comment elle allait en ce moment. La buveuse de sang était bien placée pour savoir que ce n’était pas toujours simple de suivre la vie de sa cousine, au vu des nombreux tumultes que celle ci vivait. Ely avait tenté de le faire, mais elle s’était vite rendue compte qu’il y avait quand même beaucoup, beaucoup, de chose qui lui arrivait. Et pas que des choses bien malheureusement. Mais il y avait quand même des choses qu’elle avait suivi, comme le fait que Jane détestait Enjolras (et quand on voyait la jeune femme, ce n’était pas étonnant... comment on pouvait sérieusement apprécier une jeune femme aussi plate qu’elle ?) et que maintenant, elle portait le nom de Baker. Deux mariages en peu de temps pour sa cousine, l’un réel, l’autre beaucoup moins. Bref, il semblait quand même que la situation s’arrangeait pour Jane au final. Bon, en Notre Terre il ne fallait jamais crier victoire trop rapidement (après tout, Ely n’avait aucune nouvelle de sa soeur, alors qu’elle n’avait pas pu s’empêcher de considérer qu’elle était la «reine du monde» avec son frère et sa soeur).

Elle allait en avoir la confirmation d’ailleurs, Jane lui affirma qu’elle vivait une situation compliquée. En un sens, ça expliquait sans doute clairement le fait qu’elle se retrouve à la taverne en cet instant précis, dans le but sûrement de boire de l’alcool dans l’intérêt de noyer quelque chose. Et ce n’était pas rien ce qu’elle avait à lui annoncer. Ely n’était clairement pas au courant de la situation et elle tomba un peu de nue en entendant Jane affirmer que Enjolras était enceinte. Elle était choquée de découvrir que cette fille était enceinte, pour la simple et bonne raisonq qu’elle ne pouvait que l’imaginer parfaitement... frigide. Et en même temps, Ely se doutait que son interlocutrice ne lui donnait pas une telle information comme ça, pour rien... si ça ne la concernait pas.

« Je ne savais pas non. » Dit-elle donc, réellement choquée de l’apprendre. « Et je suppose que si tu me dis ça... c’est que ça te concerne plus que ça ne devrait ? »

Non, parce que Ely se faisait peut-être des films, mais si Jane affirmait que sa vie était compliquée, avant de dire que Enjolras était enceinte... ce n’était clairement pas pour rien. Et qui était le dernier petit ami de cette pimbêche (et sans doute le seul) ? Le mari de sa cousine. Autant dire que la jeune femme ne pouvait que faire le lien. Elle espérait en réalité qu’elle était en train de se tromper, mais malheureusement elle ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’elle ne se trompait sans doute pas. Et Jane n’allait pas manquer de le confirmer d’ailleurs.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4541

Message#Sujet: Re: Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)   Mer 23 Mai - 19:26


Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie.
J

ane n'aurait peut-être pas dû parler de ça, tout comme il n'était sans doute pas bon pour Ely de constamment penser à sa soeur dont ils n'avaient pas la moindre nouvelle, il n'était pas bon non plus pour Jane de ruminer sans cesse les mêmes désagréables pensées. Mais dans un cas comme dans l'autre, chercher à se mettre autre chose dans la tête était sans doute peine perdue, parce que leur situation ne s'arrangerait pas sous prétexte qu'elles la passaient sous silence. Il y avait peu de chances pour que Hope vienne frapper à leur porte du jour au lendemain en leur apprenant que tout allait bien, et rien n'empêcherait Enjolras de faire d'Edward un père... sauf si elle faisait une fausse couche, mais bizarrement, elle ne le lui souhaitait même pas. Le mal était fait, de toute façon... D'accord, l'ajout d'un gamin à l'équation allait tout compliquer, mais rien n'ôterait jamais le fait qu'Edward l'avait trompée. Bon, on pouvait jouer avec les termes, affirmer qu'ils n'étaient pas officiellement ensemble à ce moment-là, mais Jane n'était pas friande de ce genre de subtilités, surtout que quand Edward fricotait avec Perséphone, elle, elle attendait, fébrile et inquiète, dans leur cabane aujourd'hui en cendres, qu'il vienne la retrouver, qu'il lui annonce qu'il avait quitté la sorcière... Bref... Ressasser tout ça, c'était peut-être bien, mais pas agréable pour autant.

Jane n'eut aucun mal à comprendre l'incrédulité de sa cousine quand elle découvrit la grossesse d'Enjolras. Rien d'étonnant à ça, non, parce que dans le genre Sainte-Nitouche, techniquement, Perséphone se plaçait là. Sauf que non, apparemment, et comble du comble, il avait fallu qu'Edward prenne sa virginité et fasse carton plein du premier coup. Jane hocha la tête quand Ely déduisit de son propos que la grossesse de Perséphone avait des répercussions directes su elle. Elle devait forcément savoir où elle voulait en venir, ce qui arrangeait un peu la myrihande du feu, par ailleurs, parce qu'elle n'avait pas particulièrement envie d'avoir à se montrer plus explicite sur la question au demeurant. C'était déjà assez difficile comme ça... même si elle ne pouvait pas ignorer la réalité non plus. Ely aurait appris la vérité à un moment ou à un autre, au fond, c'était une bonne chose qu'elle ait eu l'occasion de lui en parler directement avant qu'elle ne l'apprenne de la part d'autres (mauvaises) langues.

-Ouais, je te fais pas un dessin, tu te doutes de qui est le père.
Et elle espérait qu'Ely n'en profiterait pas pour lui sortir un couplet sur toutes les raisons qui faisaient qu'elle ne devrait pas être avec lui. Elle n'arrivait pas à s'en empêcher, point. Cette connasse va lui donner un gosse alors que moi... Elle déglutit avec difficulté. Je pourrais jamais...



code by Mandy


_________________


Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 643

Message#Sujet: Re: Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)   Mer 1 Aoû - 14:51

Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie.
Ely avait vu juste, si cela touchait clairement Jane, c’était que le père du gosse de la sorcière Sainte Nitouche n’était autre que son mari. Génial, l’ambiance. C’était à se demander si ce type était con ou con. Bon question fidélité, Ely n’était pas vraiment à même de parler parce que même s’il n’y avait que deux personnes dans son cœur et que ça le serait à jamais… son corps n’appartenait pas entièrement à ces deux personnes. Enfin, son corps lui appartenait surtout entièrement et elle ne manquait pas de l’utiliser pour s’amuser. Mais bon, ce n’était pas comme si la buveuse de sang pouvait vraiment se targuer d’avoir une relation normale. Alors que… normalement, sa cousine était mariée. Elle s’était mariée deux fois. Une fois à un type sans doute bien sous tout rapport, et une autre fois à un connard engrossant la première jeune fille qui s’offrait à lui. Elle s’était offerte à lui au moins ? Ely allait se retenir de poser la question.

Ely comprenait que Jane ne soit pas spécialement en forme donc, surtout que son mari ne s’était pas contenté de la tromper, mais il avait mis en cloque une autre femme. Surtout au vu de la situation… elle ne pourrait pas lui donner d’enfant contrairement à son ex copine. C’était sûr qu’on faisait quand même mieux comme situation. Et en même temps, Jane aurait un souci en moins si elle s’évitait d’avoir un gosse (même s’il y avait sans doute une place déjà toute définie dans sa vie pour le marmot de son âme sœur). Ce n’était que le point de vue de la buveuse de sang, mais les enfants ce n’était pas du tout une partie de plaisir.

« C’est qui t’emmerde le plus ? Qu’il t’ait trompé, qu’il l’ait mis en cloque ou que toi tu ne le seras pas en cloque ? »
Demanda-t-elle, peut-être un peu trop légèrement au vu de la situation. Oh, Ely plaignait vraiment sa cousine, elle n’avait aucune envie d’être à sa place. Mais en même temps, il n’y avait pas mort d’homme. « Au moins, tu t’épargnes de devoir avoir un gosse. Personnellement, ça me convient très bien. »

Quoi que l’idée de porter le fruit de son amour avec Tristan n’aurait pas été une si mauvaise chose en un sens, mais clairement les enfants ce n’était pas pour elle. Elle ne regrettait pas une seule seconde de ne pouvoir pas en porter, il était évident qu’il n’y aurait jamais de souci. Et elle pouvait s’amuser autant qu’elle le voudrait sans aucune conséquence.

« C’est elle qui va en chier. Et c’est bien fait pour elle. »

Non parce qu’au dernière nouvelle, Jane n’avait pas quitté son mari et ce dernier n’était pas réfugier chez son ex pour élever l’enfant non ? Donc… ça faisait de Perséphone une gamine enceinte. Il y avait mieux dans le village pour s’en sortir quand même, alors que les réputations pouvaient faire beaucoup.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4541

Message#Sujet: Re: Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)   Mer 1 Aoû - 18:19


Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie.
L

e moins que l'on puisse dire, c'est qu'Ely ne la ménageait pas, mais en même temps, ça avait toujours été le cas, et c'était en grande partie pour cela que Jane appréciait la compagnie de sa cousine : elle avait besoin, parfois (souvent même), qu'on la bouscule un peu, et là, clairement, c'était une occasion où elle en avait plus que la nécessité. Et puis, comment pourrait-elle reprocher quoi que ce soit à la buveuse de sang. Elle devait singulièrement l'ennuyer avec ses histoires de coeur quand on savait le drame personnel qu'elle traversait elle-même, et qui touchait aussi Jane à une certaine échelle, d'ailleurs. Alors même si ses propos piquaient un peu, Jane décida de ne pas lui en tenir rigueur. Qu'est-ce qui l'emmerdait le plus ? C'était difficile à dire. En soi, le fait de ne pas pouvoir avoir d'enfants n'était pas le soucis, le soucis, c'est qu'Edward en voulait et le lui avait fait comprendre plus d'une fois et qu'une autre lui offrait cette chance. Le problème, c'est qu'elle l'avait attendue, comme une conne, croyant que Edward était en train de rompre avec Perséphone alors qu'il couchait en fait avec elle, le problème, c'est qu'elle avait eu le sentiment qu'ils partageaient quelque chose de si exceptionnel que son mari n'aurait jamais l'idée d'aller voir ailleurs... Alors qu'est-ce qui l'emmerdait le plus, dans tout ça ? Elle n'en savait fichtrement rien. Est-ce qu'il fallait vraiment qu'elle classifie le degré d'emmerdement de toutes ces situations ? C'était l'ensemble qui la faisait chier, point barre.

-Ouais..., soupira Jane, peu convaincue, quand Ely lui fit remarquer que c'était une plaie, d'avoir un gosse, et que c'était Perséphone qui allait en souffrir.

Est-ce que c'était bien fait pour elle ? Pas vraiment... ça faisait chier Jane de l'admettre, mais Enjolras était un ange, alors elle ne méritait pas d'être traitée comme elle l'était ni de vivre comme elle vivait... Cela n'empêchait pas qu'à l'idée qu'elle puisse souffrir de tout ça, la miss se sentait déjà un peu plus enthousiaste, mais pas des masses non plus malgré tout...

-J'ai jamais voulu de gosse, à la base, c'est pas le souci.
Enfin si, un peu, parce que pour le coup, elle n'avait plus son mot à dire. Ce qui m'emmerde, c'est qu'Edward en a toujours voulu, lui, ce qui m'emmerde, c'est que je peux pas rivaliser avec ce putain de futur chiard... Ce qui m'emmerde, c'est que je suis incapable de détester un homme qui m'a fait du mal plus que n'importe qui d'autre au monde.

Et voilà, c'était dit. L'alcool aidant, les mots fusaient rapidement, tranchants.



code by Mandy


_________________


Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 643

Message#Sujet: Re: Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)   Jeu 4 Oct - 15:41

Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie.
Jane ne semblait pas spécialement convaincue par les propos de Ely, mais en réalité la buveuse de sang n’était pas si surprise. Les deux jeunes femmes avaient beau s’apprécier, elles n’avaient clairement pas la même vision de la vie. Ely ne savait pas si elle aurait pu supporter le quart de ce que Jane avait supporté, avec toutes ces histoires de cœur (et de cul visiblement). En attendant, Ely continuait vraiment de considérer que c’était une plaie d’avoir des enfants. Bon, il en fallait bien ceci-dit, la buveuse de sang ne serait pas là (et son frère et sa sœur non plus), si sa mère avait décidé que ce n’était pas pour elle d’avoir des enfants. Mais dans tous les cas, ce n’était pas comme si la situation de la buveuse de sang pouvait vraiment remettre en cause une façon de penser. Elle n’avait aucune envie d’avoir des enfants et ça tombait bien, parce qu’elle n’en aurait jamais.

En attendant ce n’était pas qu’une histoire de gosse, les soucis de Jane. Ely ne dit rien, se contentant d’attendre qu’elle en dise plus pour tenter de comprendre un peu plus ce qui l’emmerdait vraiment. Le fait que Edward avait eu envie de gamin et qu’il ne le lui avait pas caché, qu’elle ne pouvait pas rivaliser avec le gosse en question. Ce qui restait à prouver Ely n’était pas entièrement d’accord avec sa cousine. On ne pouvait pas comparer un gosse et une femme, mais bon la buveuse de sang se doutait qu’elle aurait bien du mal à changer l’avis de sa cousine. Et puis, il n’y avait pas que ça. Ce qui l’emmerdait, c’était de ne pas pouvoir détester un homme qui lui avait fait plus de mal que jamais, que quiconque. Ah, on y était.

« Ça s’appelle l’amour je croie bien. » Dit-elle alors, dans un fin sourire, avant de vider son verre d’un trait. Jane n’avait pas forcément besoin d’entendre ces mots, mais c’était ce que la jeune femme pensait. Si sa cousine était incapable de détester à ce point son âme sœur, c’était juste parce qu’elle était amoureuse. Bon, Ely ne pouvait pas réellement parler d’expérience, parce que ses sentiments la conduisaient certes à aimer quelqu’un qu’elle ne devrait pas aimer plus que fraternellement, mais qu’elle était bien loin de vivre des emmerdes comme Jane. Sauf qu’en même temps, elle savait que quoi que Tristan puisse faire, quoi que elle-même puisse faire, ils se pardonneraient toujours. Parce qu’ils avaient besoin les uns des autres. Son frère lui avait pardonné sa trahison, qui n’avait pas grand-chose à voir avec l’histoire de Jane, mais c’était quand même le cas. « Ce que je vais te dire va te sembler carrément bateau. » La philosophie de comptoir, ce n’était pas forcément pour elle en réalité. « Apparemment la vie est courte, alors… soit tu continues de te prendre la tête avec tout ce qui t’emmerde et tu te pourrie juste l’existence. Sois-tu décides de lâcher prise et de profiter de chaque instant. »

Et c’était évidemment plus facile à dire qu’à faire, mais ça c’était pas le souci de la buveuse de sang.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4541

Message#Sujet: Re: Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)   Jeu 4 Oct - 22:28


Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie.
J

ane afficha un léger sourire teinté d'une légère amertume résignée quand sa cousine lui fit remarquer que ce qu'elle décrivait, les raisons qui faisaient qu'elle supportait l'insupportable, ça s'appelait ni plus ni moins que de l'amour. Et c'était vrai, bien sûr que c'était vrai. Ce qu'ils partageaient, tous les deux, c'était clairement de l'amour. Un amour sûr, puissant, fusionnel, qui forcément devait la rendre chèvre. Et ses sentiments seraient sans doute moins forts s'ils n'étaient pas à ce point contrariés au bout du compte. Oui, c'était de l'amour, et elle le savait, mais en même temps, ce n'est pas pour autant qu'elle se sentait soulagée ou rassurée, ce n'est pas pour autant qu'elle réussissait à relativiser la situation. Elle ne pouvait pas vivre sans Edward, elle ne pouvait pas vivre sans cet amour... Mais ce n'est pas pour autant que c'était facile ou rassurant. Et elle ne savait pas quoi faire pour rendre cette situation plus simple ou supportable. Elle le savait bien, ce n'était ni le lieu ni le moment de se plaindre, mais elle n'y pouvait rien, c'était plus fort qu'elle. Dès lors qu'on engageait le sujet de sa relation avec Edward. Ou qu'une personne proche d'elle le faisait en tout cas. Elle ne pouvait pas faire autrement, évidemment. Heureusement, même dans la situation actuelle, où Ely avait forcément tout autre chose à penser, elle restait de bon conseil.

-Ca a l'air simple, dis comme ça
, répondit-elle avec un fin sourire.

Arrêter de se prendre la tête, lâcher prise, profiter enfin de chaque instant... Bien sûr qu'elle voudrait en être capable. Elle ne demanderait que ça, même. Ce n'était pas comme si ça l'amusait de se torturer l'esprit et les méninges comme ça, elle aimerait bien en revenir à ces moments - trop rares - où Edward et elle ne se souciaient de rien si ce n'est d'eux-mêmes et savouraient à cent pour cent leur relation. Elle pouvait se sentir si bien, libre et heureuse, avec lui. Forcément, elle n'avait pas la moindre envie de voir les choses se passer autrement. Mais ce n'était pas comme si elle pouvait prétendre que ce gamin n'existait pas. Passer l'éponge sur sa trahison aurait pu être envisageable, oui... mais devenait difficile quand il était semble-t-il question de taire la rage sourde qui vibrait en elle à la seule évocation de ce fichu gamin.

-Je sais pas comment faire, pour vraiment lâcher prise.


S'il existait une manière de faire, un remède miracle, elle les accueillait bien volontiers. Mais elle ne savait tout simplement pas y faire... Elle n'y arrivait pas, un point c'est tout. Elle aurait bien besoin de la compagnie de sa cousine pour s'en tirer et y voir plus clair.



code by Mandy


_________________


Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 643

Message#Sujet: Re: Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)   Lun 10 Déc - 11:15

Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie.
Ely avait parfaitement conscience que ce qu’elle disait semblait évidemment plus facile à dire qu’à faire. Dit comme ça, c’était évidemment trop simple. Mais en même temps, la vampire avait envie de se dire que sa cousine pouvait très bien y arriver, qu’il fallait simplement qu’elle accepte pleinement de le faire. Bon, en même temps, la buveuse de sang n’était pas du tout dans la même situation que sa cousine, elle ne pouvait pas du tout se mettre à la place de Jane. Parce que c’était impossible, parce qu’elle ne risquait pas de vivre la même situation que la jeune femme. Alors, non, elle ne pouvait pas la comprendre du tout, mais elle se disait quand même que Jane pouvait arriver à lâcher prise, qu’elle était suffisamment forte pour le faire. Parce que mine de rien, ça demandait un peu de force que décider de simplement lâcher prise.

« Ouais, je ne sais pas forcément comment tu peux faire non plus. »
Elle avait envie d’être de meilleurs conseils pour sa cousine, mais en même temps elle avait bien conscience qu’elle ne pouvait pas lui dire mieux que ça. Elle n’avait pas de solution miracle aux soucis de Jane, elle ne pouvait pas exactement lui dire comment elle devait faire pour lâcher prise. C’était quelque chose qu’elle devait faire elle-même, qu’elle devait trouver elle-même. « Mais je suis sûre que tu vas y arriver. » Ajouta-t-elle en se forçant un peu à sourire.

Elle avait envie d’avoir confiance en sa cousine, parce qu’elle tenait à elle et qu’elle avait envie qu’elle parvienne à surmonter les épreuves qu’elle vivait. Jane méritait d’être heureux, Ely avait vraiment envie qu’elle le soit. Ça serait plus simple si elle se prenait moins la tête avec ces histoires, donc la buveuse de sang espérait qu’elle allait vraiment réussir à lâcher prise. Même si c’était plus facile à dire qu’à faire.

« Mais si la vie était simple, ça se saurait. »
Ajouta-t-elle dans un fin sourire.

Ce n’était pas le cas non, la vie était loin d’être simple. Même quand on n’avait pas l’habitude de se prendre la tête comme Ely. Ça n’enlevait pas le fait que par moment, même la buveuse de sang se prenait la tête. En même temps, quand ça concernait un membre de sa famille, c’était toujours délicat. La jeune femme aimerait bien se dire que rien n’était capable de la toucher, mais ce n’était pas le cas. Ça ne lui ressemblait pas d’avoir un côté défaitiste, elle ne supportait pas ça, surtout quand elle avait envie d’aider un peu Jane à se sentir mieux, mais ce n’était pas comme si elle pouvait vraiment se forcer à l’être. Cela dit, elle pensait vraiment ce qu’elle disait, Jane était forte, elle pouvait parvenir à lâcher prise à un moment donné. Quand ? Ely n’en savait rien, mais elle allait quand même y arriver.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 4541

Message#Sujet: Re: Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)   Mar 11 Déc - 0:02


Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie.
L

a réponse d’Ely était parfaitement logique, et appropriée à la situation. Evidemment qu’elle ne voyait pas ce qu’elle pourrait faire pour dépasser la situation dans laquelle elle se trouvait. S’il existait une solution pour ça, elle l’aurait très clairement déjà trouvé. Pas qu’elle soit forcément capable de palier à tous ses problèmes, mais elle avait retourné celui-ci dans tous les sens… la solution ne pouvait pas être à portée de main, c’était impossible. Elle allait devoir travailler sur elle-même et laisser faire le temps, il n’y avait pas d’autre solution, et c’était comme ça…

Ce n’était pas plaisant à admettre, surtout que la jeune femme aimerait vraiment pouvoir se reposer sur quelque chose de direct et immédiat sans avoir à se poser plus de questions, mais rien n’était jamais aussi simple, et elle était pourtant bien placée pour le savoir. Tout comme sa cousine, d’ailleurs, qui devait en avoir vraiment marre de l’entendre se plaindre alors que, clairement, les problèmes qu’elle rencontrait elle-même étaient bien plus graves que ceux qui affolaient l’esprit de la jeune femme. Alors elle allait sans doute arrêter et juste… attendre que ça passe en espérant, comme avait l’air de le penser Ely, que cela passerait bel et bien à un moment ou à un autre. Si la vie était simple, ça se saurait. Voilà qui ne résumait que trop bien la situation, leur situation, et quand on avait daigné faire ce constat, il ne restait plus grand-chose à dire, juste à garder le contrôle de ce qu’on pouvait contrôler, et d’admettre que certaines choses resteraient toujours… des mystères insondables, ni plus ni moins. Et c’était le cas pour tout le monde, il n’y avait pas d’exception.

-Ouais, il paraît,
soupira Jane avec un sourire. Même si cette conversation lui faisait du bien, on ne pouvait pas spécialement affirmer qu’elle la rassurait. En même temps, ni l’une ni l’autre n’étaient véritablement en conditions de s’entraider de la meilleure manière possible. Elles affrontaient toutes deux leurs propres drames personnels, et si elles savaient qu’elles pouvaient compter l’une sur l’autre, elles pouvaient difficilement éprouver en cet instant un optimisme incroyable. Bon, c’est pas tout ça, mais je crois que je vais me rentrer, il paraît que mon mari m’attend à la maison, dit-elle pour la plaisanterie.

Même si c’était certainement vrai. Elle avait beaucoup trop tendance à sortir sans prévenir et à rentrer tard dernièrement, avec quelque part la satisfaction de savoir que son âme sœur devait s’inquiéter pour elle… ce qui bien sûr était proprement injuste. Peut-être qu’elle devrait faire un effort, pour cette fois, même si les verres qu’elle avait dans le nez n’allaient pas forcément aider.

-Si t’as besoin de quoi que ce soit, tu me le dis, d’accord ?
Elle ne voulait pas laisser croire à sa cousine que ses problèmes effaçaient ceux que rencontrait Ely. Bien au contraire, elle les prenait très au sérieux, vraiment. Et elle s’inquiétait également pour Hope, plus qu’elle n’avait su l’exprimer, sans doute. Ça va aller ?




code by Mandy


_________________


Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une sœur est un cadeau pour le cœur, un fil d'or au sens de la vie. (Jane)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cadeau pour Takeshi
» Un cadeau pour un con, par un con.
» Cadeau pour Talia
» Une sœur est un cadeau pour le cœur, un ami pour l'esprit, un fil d'or au sens de la vie.
» Un cadeau pour me faire pardonner ? [Sirillë]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Taverne-