Partagez | 
 

 Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue [pv Owen :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 1176

Message#Sujet: Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue [pv Owen :3]   Sam 2 Sep - 16:16


Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue
D

éa était loin d’aller bien, ces derniers temps. Il faut dire que le décès de ses parents, combiné aux menaces d’Hélio, n’avaient pas manqué de mettre ses nerfs à très rude épreuve. Ils lui manquaient, terriblement. C’était à présent qu’elle savait qu’elle ne les reverrait plus qu’elle comprenait à quel point ils avaient été importants pour elle… bien plus qu’elle ne l’aurait soupçonné de prime abord. Et puis, elle ne savait pas s’ôter de l’esprit les menaces du buveur de sang, et elle craignait constamment, à présent, que l’on s’en prenne à Léo, lui qui avait déjà tant souffert, pourtant. Elle faisait de son mieux pour positiver, pour reprendre le cours de sa vie (et pour cela, elle pouvait compter sur la présence de Léo qui, comme toujours, se montrait incroyable de douceur et de gentillesse avec elle… elle était si chanceuse de l’avoir !), mais elle cogitait beaucoup. Elle avait besoin de bouger, d’agir, de se rendre utile, et pour ce faire, le mieux était peut-être de s’attaquer à ce sur quoi elle pouvait avoir un semblant de prise. Et évidemment, elle pensa à ce titre à Owen et Arthur, au groupe qu’elle avait intégré et qui cherchait à réduire au silence le Sorcier des grottes. Elle était toujours décidée à les arrêter, et elle avait bien conscience du fait qu’elle devait se recentrer si elle escomptait obtenir de progrès plus rapides. Donc, pour la peine, la jeune femme avait donné rendez-vous à Owen. Elle lui avait proposé de prendre un verre avec elle à la taverne.  Elle ne savait pas trop où cette discussion allait leur mener, mais il était sûrement important qu’ils fassent le point. Et puis, Déa avait besoin, vraiment besoin de vider son sac. Et puis, il était très certainement temps qu’elle parle de Léo au jeune sorcier. Une fois à la taverne, elle constata qu’Owen était présent et l’attendait déjà. Peut-être qu’elle était en retard. Elle ne serait pas surprise. De manière générale, déjà, elle n’était pas forcément ponctuelle. Mais ces derniers temps, en plus du reste, elle avait la fâcheuse tendance à perdre la notion du temps. Elle prit donc la peine de s’asseoir à la table où il s’était installé. Il n’y avait pas grand-monde à la taverne à cette heure-ci, ils devraient être globalement tranquilles.

-Salut Owen,
dit-elle dans un sourire sans doute plus pâle et plus forcé que d’habitude, parce que ces derniers temps, elle avait bien du mal à sourire de manière franche et spontanée comme ça avait été longtemps le cas. Merci d’avoir bien voulu venir. Elle songeait qu’il était peut-être très occupé, mais passons. Comment tu vas ?

Elle aurait pu rentrer directement dans le vif du sujet, mais elle trouverait cela diablement impoli en fin de compte, par ailleurs, elle n’avait rien contre le fait que ce moment soit un tant soit peu agréable en plus d’être utile. Elle avait grand besoin d’être en bonne compagnie. Et Owen était quelqu’un qu’elle trouvait très sympathique au-delà du reste.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 379

Message#Sujet: Re: Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue [pv Owen :3]   Mar 17 Oct - 14:18

Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue.
Par moment, Owen ne pouvait pas s’empêcher de se dire que la situation n’avançait vraiment pas assez vite. Mais en même temps, ce n’était pas comme s’ils pouvaient faire quelque chose maintenant contre le Sorcier. Ils devaient attendre le bon moment. Le jeune sorcier se concentrait sur le fait qu’ils avaient quand même, grâce à Electre, pu empêcher l’homme de suivre complètement son plan et que toutes les personnes à qui ils avaient donné la potion n’avaient donc pas eu besoin de passer un marché avec l’homme afin de sauver leurs proches. C’était un bon point. Ils avaient quand même mis à mal l’un des plans du Sorcier, mais c’était loin d’être terminé. Rien n’était terminé de toute façon, pas tant que l’homme ne sera pas mort. Il avait donc le sentiment de ne pas avancer assez vite, mais en même temps, il osait croire qu’ils allaient pouvoir avancer et puisque leur rang grandissait, ils allaient forcément arriver au bout à moment ou à un autre.

Ce jour-là, le jeune homme avait rendez-vous à la taverne avec Déa. Elle devait avoir quelque chose à lui dire pour lui avoir proposé de venir boire un verre à la taverne en sa compagnie. Forcément, le jeune homme ne pouvait donc pas s’empêcher d’être curieux, de se poser la question. Parce que si elle n’avait pas eu quelque chose d’important, elle ne l’aurait sans doute pas invité. Puisqu’elle savait qu’elle pouvait venir trouver le groupe à la librairie de Arthur. Enfin bon, il ne saurait pas ce qu’elle voulait tant qu’il n’allait pas se trouver avec elle à la taverne. Légèrement en avance, Owen arriva donc et s’installa à une table, un verre de jus de fruit devant lui. Il était complètement perdu dans ses pensées quand la jeune femme arriva. Elle s’approcha de lui, le saluer et lui sourit. Mais étrangement, quand bien même le jeune sorcier ne la connaissait pas tant que ça, il eut le sentiment qu’elle souriait moins franchement que d’habitude.

« Salut, de rien, c’est normal. » Elle n’avait aucune raison de le remercier en effet, c’était normal qu’il vienne si elle voulait le voir. Ils formaient un groupe après tout, c’était important qu’ils se voient régulièrement. Dans tous les cas, le jeune homme se doutait qu’ils allaient forcément aborder le sujet du Sorcier, c’était ce qui les rapprochait. « Je vais bien. » Répondit-il sincèrement. Il allait bien en effet. Rien n’était parfait parce que rien ne serait parfait tant que Dean Appers sera toujours dans les grottes à faire ce qu’il faisait. Cependant, cela n’enlevait pas le fait qu’il allait bien. « Et toi ? »

Pour le coup, Owen se demandait sincèrement si elle allait bien ou non. Il ne saurait pas réellement dire ce qu’il y avait, mais il avait quand même le sentiment qu’elle était… il ne savait pas trop, plus pâle peut-être que d’habitude. Il y avait quelque chose en tout cas de différent dans sa façon de sourire, dans son regard aussi.
Code by Gwenn


_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1176

Message#Sujet: Re: Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue [pv Owen :3]   Mar 17 Oct - 18:34


Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue
D

éa appréciait vraiment la personnalité d'Owen, beaucoup plus simple et posée que la sienne. C'était exactement d'un interlocuteur comme lui qu'elle avait besoin en ce moment, réellement. Elle ne savait pas vraiment où allait les mener cette discussion, elle ne savait même pas exactement ce qu'ils allaient se dire, tous les deux, ce qu'elle savait en revanche. Bref, Owen lui demanda si elle allait bien, et la sirène sentit dans le ton de sa voix qu'il avait constaté qu'elle n'était pas si bien que ça. Elle appréciait cette considération, elle sentait qu'il se posait sincèrement la question et s'intéressait véritablement à elle. Et ça lui faisait du bien, dans les circonstances particulières qui la tourmentaient. A d'autres, la jeune femme aurait sans doute menti et affirmé qu'elle allait bien. Mais elle ne se voyait pas lui mentir, d'autant qu'elle devinait qu'il ne la croirait pas. Alors elle préférait se montrer honnête, quitte à plomber un peu l'ambiance. Dans tous les cas, ils n'allaient pas forcément parler de choses très agréables et leur discussion promettait d'être sérieuse, alors ce n'était pas un mal. C'était aussi l'avantage de faire partie de ce groupe, elle avait le sentiment de pouvoir avoir à cent pour cent confiance en Arthur ou Owen, et elle tenait, pour la peine, à se montrer complètement transparente.

-Je dois t'avouer que ça ne va pas fort,
concéda-t-elle dans un léger sourire, qui forcément était un peu forcé, parce qu'elle n'avait pas vraiment le coeur à sourire dernièrement.

J'ai perdu mes parents récemment... c'est encore assez... frais. Et en parler comme elle venait de le faire était par ailleurs affreusement difficile. Ca lui glaçait le coeur, ça lui faisait un mal de chien, mais c'était comme ça, elle ne pouvait rien y changer, et autant le lui dire maintenant, même si sans tact. Parce que, dans tous les cas, il finirait sans doute par l'apprendre. Dans le village, tout se savait, malheureusement. Des fois, c'était tant mieux, à d'autres occasions, on s'en passerait bien, mais c'était malheureusement impossible.

-Enfin... je t'ai pas demandé de venir pour parler de ça,
ajouta-t-elle en chassant d'un mouvement de la main cette pensée qui ne pouvait malheureusement pas disparaître si aisément de son esprit. Elle était contente. Je voulais juste... Elle savait qu'elle n'avait pas forcément de raisons très valables d'avoir proposé à Owen de venir, sachant que s'il y avait eu quelque chose de neuf, elle le saurait, mais elle avait le besoin de se rendre utile, plus que jamais. ... faire un point. Et y a quelqu'un dont il faut que je te parle, aussi.

De Léo, donc. Bon, techniquement, elle lui en avait déjà parlé, mais là c'était autre chose.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 379

Message#Sujet: Re: Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue [pv Owen :3]   Sam 9 Déc - 0:48

Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue.
Quand Owen demandait à Déa si elle allait bien, il se posait vraiment la question et il avait le sentiment qu’elle n’allait pas si bien que cela. La jeune femme affirma qu’elle n’allait pas fort et tout de suite, Owen ne put s’empêcher de se questionner, d’être forcément triste pour Déa. Surtout alors qu’elle affirma qu’elle venait de perdre ses parents, récemment et que c’était donc encore difficile pour elle. Le jeune homme ne pouvait que comprendre. Il n’avait pas perdu ses deux parents, il avait seulement perdu sa mère, mais c’était déjà une épreuve réellement difficile pour lui. Et alors que ça commençait à faire un moment que sa mère était morte, il continuait d’y pensait constamment. Ce n’était pas pour rien qu’il s’était lancé dans cette vendetta envers le Sorcier, il ne parvenait pas à passer au-dessus de la mort de sa mère. Ce qui n’arriverait pas tant que l’homme sera encore en vie d’ailleurs. Autant dire qu’il comprenait parfaitement que ça soit difficile pour Déa, qu’elle n’aille pas bien. Qui pouvait se sentir bien après avoir perdu ses parents. Quand bien même, le jeune homme n’avait pas du tout idée de ce qui avait pu arriver aux parents de Déa, mais quelque chose lui disait que ça n’avait rien de naturel, pour la simple et bonne raison que les deux êtres étaient morts ensemble visiblement. À moins que ça soit en quelque temps d’intervalle. Il ne savait pas, mais il ne comptait pas lui poser la question.

« Je suis désolé. »

Dit-il doucement, ne sachant pas vraiment quoi dire d’autre. Owen aurait aimé pouvoir dire plus, mais en même temps il ne se sentait pas forcément doué. Et puis, dans tous les cas, il savait que quoi qu’il allait dire, ça n’allait pas changer une seule seconde à sa situation. Ses parents étaient morts et ils seraient encore morts qu’il soit désolé ou non. Dans tous les cas, Déa avait visiblement envie d’éviter le sujet, puisqu’elle affirma qu’elle ne l’avait pas fait venir ici pour parler de ça. Elle ajouta qu’elle voulait faire le point et lui parler de quelqu’un. Cela lui convenait bien, en effet, parce qu’il ne pouvait pas nier qu’il appréciait de faire le point avec les autres, concernant leur cause commune. Même s’il n’y avait pas grand-chose à ajouter depuis la dernière fois qu’ils s’étaient vus.

« Je t’écoutes. »

Dit-il simplement, parce qu’il ne voyait pas ce qu’il avait à dire d’autre en dehors qu’il était prêt à entendre ce qu’elle avait à lui dire, sur la personne dont elle devait lui parler. Sans doute que Déa devait avoir de nouvelles informations, sinon elle n’aurait pas demandé à le voir dans le but de lui parler de quelqu’un. Même si Owen ne se rendait pas compte que la personne dont la jeune femme avait l’intention de lui parler, il en avait déjà entendu parler. Il aimerait bien lui parler même, puisqu’il était la seule personne qu’il connaissait à avoir réussir à se sauver des griffes de Dean Appers.
Code by Gwenn

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1176

Message#Sujet: Re: Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue [pv Owen :3]   Dim 10 Déc - 17:58


Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue
D

éa parvint à esquisser un sourire, qui ne manquait pas d'être douloureux, quand son interlocuteur lui présenta, à sa manière, ses condoléances. Même si il ne connaissait pas ses parents (ou bien de vue, peut-être) et qu'il n'avait pas idée des circonstances dans lesquelles ces derniers avait péris, elle sentait qu'il était vraiment sincère. Et ça ne l'étonnait pas de lui, de ce qu'elle savait du jeune sorcier, il était évident qu'il était un jeune homme généreux et compatissant, qui avait toutes les peines du monde à supporter la misère autour de lui. C'étaient des raisons personnelles qui l'avaient engagé dans le combat contre le Sorcier (comme pour chacun d'entre eux, d'ailleurs, ils n'étaient clairement pas exempts de ces motifs égoïstes, tous autant qu'ils étaient), mais ses motivations n'en étaient pas moins altruistes. Dans tous les cas, ça faisait du bien de se sentir soutenue et d'éprouver la compassion de son camarade de fortune qu'elle aimait à considérer, au fil du temps, comme un ami, même si leur relation se fondait sur des bases singulières, ou la haine envers une tierce personne avait la part belle, ce qui ne pouvait pas forcément donner quelque chose de très intéressant, de très équilibré. Enfin, dans tous les cas, non, ils n'étaient pas là pour parler de ça, et Déa préférait très clairement ne pas s'appesantir sur le sujet, tant qu'à faire. Ils avaient plus urgent à gérer, et à ce sujet, elle savait qu'elle devait garder la tête froide, autant que possible.

-C'est au sujet de Léo, tu sais, mon ami qui avait échappé au Sorcier.
C'était un bref résumé des faits, et Déa avait bien plus de choses à dire à son sujet que cela, mais préciser que Léo était son petit ami et l'homme de sa vie ne servirait vraiment pas à grand-chose, en l'occurrence. Elle préférait se concentrer sur le factuel, sur ce qui serait vraiment susceptible d'intéresser son interlocuteur et de lui servir. Ainsi qu'à tout le groupe. Appers l'a retrouvé, il l'a obligé à passer un marché... horrible. Elle n'osait pas encore dire plus sur la nature précise de ce marché, elle ne savait que trop quelles réactions cela pourrait susciter chez Owen, elle n'avait qu'à se fier à ses propres réactions pour le savoir, la différence étant que, pour sa part, elle aimait trop Léo pour lui reprocher quoi que ce soit. Quand il m'a raconté ça, je lui ai parlé de nous, de qui on était...

Elle aurait pu donner à Owen plus de détails, mais à l'heure actuelle, elle préféra s'arrêter là. Cela faisait déjà bien assez d'informations à gérer comme cela, il n'était vraiment pas nécessaire d'en ajouter encore davantage, du moins pas tout de suite.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 379

Message#Sujet: Re: Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue [pv Owen :3]   Ven 2 Fév - 14:57

Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue.
Owen comprenait parfaitement que Déa n’avait pas spécialement envie de se pencher énormément sur le sort de ses parents, il comprenait que c’était un sujet délicat. Et ils n’étaient clairement pas là pour cela, dans tous les cas, la sirène n’avait pas eu envie de le voir pour lui parler de ses parents. Non pas qu’elle ne puisse pas le faire, le jeune sorcier considérait que sa relation avec la jeune femme grandissait quand même et il la considérait réellement comme une amie. Une amie avec une base de combat contre le Sorcier, certes, mais une amie quand même. Et si jamais Déa avait besoin de se confier à quelqu’un, si elle avait besoin de se confier à lui, il était là. Surtout pour un tel sujet, Owen était quand même bien placé pour savoir ce que ça faisait de perdre un parent. Bon… elle avait perdu les deux d’un coup et le jeune homme se doutait que ça n’avait rien de naturel pour que ses deux parents meurent en même temps… mais il osait croire qu’il pouvait comprendre quand même.

La jeune femme reprit la parole donc, affirmant qu’il s’agissait de Léo, son ami qui s’était sortie des griffes du Sorcier. Owen s’en rappelait en effet, c’était à cause (ou grâce) à lui que la sirène avait décidé de se lancer dans le combat avec lui et Arthur, alors oui il s’en rappelait. Surtout qu’il avait quand même espéré que ce Léo les aide. Parce qu’il avait quand même sans doute des informations qui pouvaient les aider à localiser un peu le Sorcier. Déa lui apprit alors que le Sorcier l’avait retrouvé et qu’il l’avait obligé à passer un marché horrible. Forcément, la curiosité de Owen se demandait quel genre de marché l’ami de Déa avait dû passer avec le Sorcier, mais la jeune femme ne lui donna pas plus de détail à ce propos. Elle lui expliqua cependant que par la force des choses, elle lui avait parlé d’eux. Il comprenait, il n’allait pas lui en vouloir de lui en avoir parlé, surtout qu’au fond… encore une fois, le jeune sorcier ne pouvait pas s’empêcher de se dire que ça pouvait les aider d’avoir l’ami de la jeune femme avec eux.

« Comment il a réagi ? » Demanda-t-il simplement, se retenant de poser trop de question.

Parce que s’il ne se retenait pas, le jeune homme pouvait partir sur de nombreuses questions. Se demander comment il avait réagi donc, ce qu’il pensait du groupe, s’il avait l’intention de les rejoindre, de les aider à arrêter le Sorcier. Et aussi ce qu’il devait faire à cause de cet homme. La manière que Dean Appers avait utilisé pour contraindre l’ami de la jeune femme à faire quelque chose d’horrible, apparemment, pour lui. Mais il se doutait que ça ne servait à rien d’assaillir la jeune femme de question, alors il valait mieux y aller par étape et commencer par la manière dont son ami avait pris la nouvelle du groupe qui cherchait à arrêter le Sorcier.
Code by Gwenn

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1176

Message#Sujet: Re: Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue [pv Owen :3]   Ven 2 Fév - 18:18


Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue
O

wen ne semblait pas lui reprocher d'avoir tout raconté à Léo, et ce constat rassurait déjà beaucoup la sirène, qui s'était permise de dévoiler les intentions du groupe sans son consentement, et sans savoir si cette absence de consentement lui serait reprochée ou non. De toute évidence, il fallait croire que non, et en même temps, elle se disait qu'elle avait été bête d'envisager le contraire. Elle fréquentait Owen et Arthur depuis suffisamment longtemps à présent pour savoir que la fin leur importait plus que les moyens, et puis, c'était le jeune sorcier qui, au départ, avait espéré que Léo leur apporte son aide, à partir de là, pouvait-il réellement trouver quoi que ce soit à redire ? Non, sans doute pas. Ce ne serait le cas que si Léo devait les trahir, et ça, la sirène en était bien certaine à mille pour cent, il est plus qu'évident que ça n'arriverait pas. Elle se doutait qu'il devait avoir de très nombreuses questions à lui poser, mais en définitive il ne lui en adressa qu'une seule : comment avait-il réagi ? Intérieurement, Déa le remerciait de commencer par là plutôt que de poser des questions plus épineuses. Oh, elle se doutait un peu qu'elle n'y couperait pas et que le jeune homme s'interrogeait et l'interrogerait sur le marché que Dean Appers avait passé avec le jeune humain, mais chaque chose en son temps. Pour le moment, Déa préférait être confronté à des questions auxquelles elle était capable de répondre, même si déjà là, cette réponse ne plairait sans doute qu'à moitié à Owen, après tout, ce n'était pas comme si elle lui annonçait qu'ils s'étaient constitué une nouvelle recrue. Malheureusement.

-Il a peur,
répondit-elle honnêtement. Il craint que le Sorcier nous découvre et s'en prenne à nous, qu'on empire les choses en le provoquant. J'ai voulu lui faire comprendre qu'on ne pouvait pas rester les bras croisés, que si on ne faisait rien, on serait en danger quand même. Mais il est encore trop... bouleversé, par tout ça.

Elle avait déjà dû faire des pieds et des mains pour qu'il tolère qu'elle appartienne au groupe et passe à autre chose. Elle ne changerait pas d'avis dessus quoi qu'il arrive, mais ne pas avoir l'aval plein et entier de son petit ami lui pesait tout de même. Elle voudrait qu'il comprenne, qu'il la soutienne. Après tout, tout ce qu'elle faisait, c'était pour lui, au départ, parce que pour avoir vécu l'angoisse de ne jamais le voir revenir, elle n'avait plus voulu subir cela.

-Enfin, je pense qu'il finira par comprendre.

Elle espérait juste que ce ne serait pas trop tard, avant que le jeune homme ne commette une erreur irréparable... S'il n'était pas déjà trop tard ?





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 379

Message#Sujet: Re: Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue [pv Owen :3]   Ven 30 Mar - 23:58

Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue.
Owen se posait évidemment mille questions, mais il n’en avait exprimé qu’une. Parce qu’il n’avait pas envie de noyer la jeune femme sous ses yeux de question, autant y aller étape par étape. Elle avait parler à son ami, le fameux Léo, du groupe et maintenant le jeune homme se demandait comment il avait réagi. En un sens, le jeune sorcier se doutait que la manière dont il allait réagir à tout cela, allait pouvoir lui donner quelques indices concernant certaines questions qu’il se posait. Après tout, au vu de la situation, Owen n’avait jamais pu s’empêcher de penser que ce Léo avait plus d’une place dans le groupe, qu’ils auraient grand besoin de son aide. Déa était d’une grande aide, mais son ami avait quand même des informations qu’ils ne connaissaient pas et peut-être qu’il pourrait les guider un peu. Peut-être qu’avec lui, puisqu’il avait réussi à échapper des grottes, le groupe qui cherchait à faire tomber le Sorcier pourrait avoir des indices sur l’endroit où il se trouvait. Même si bien sûr, ils se doutaient que l’homme se montrait prudent. Mais bon, toutes informations étaient utiles à prendre.

Déa précisa que son ami avait peur, qu’il craignait que le Sorcier découvre ce qu’ils faisaient et donc qu’il se retourne contre eux. C’était un risque qu’ils prenaient en connaissance de cause évidemment, Owen et Arthur ne l’avaient jamais caché, même s’ils se montraient prudents eux aussi parce qu’ils savaient qu’ils avaient besoin d’être discrets pour avoir une avance sur l’homme. En tout cas, le jeune sorcier comprit tout de suite que Léo n’allait donc pas les aider, du moins pour le moment. Puisqu’il semblait encore trop bouleversé à cause de cela. En tout cas, Déa avait eu raison de lui dire qu’ils étaient dans tous les cas tous en danger, qu’ils cherchent à arrêter le Sorcier ou non. Après tout, l’ami de la jeune femme n’avait rien demandé à personne avant de se faire enlever par le Sorcier. Ça pouvait tomber sur n’importe qui, qu’ils cherchent ou non à l’arrêter.

« J’espère. » Dit-il simplement, en tentant tant bien que mal d’apporter quand même son soutient à Déa. Il n’avait pas conscience de la relation qu’elle avait avec le fameux Léo encore pour le moment, mais il se doutait que ça n’avait pas été bien simple pour elle. Il marqua une pause, avant d’oser reprendre. Il ne savait pas si c’était vraiment le moment ou pas, mais la question lui brûlait trop les lèvres de toute façon. « Qu’est-ce que… » Le jeune homme hésita une nouvelle seconde. « Qu’est-ce que Appers a demandé à ton ami ? »

Elle avait parlé de marché horrible et forcément, le jeune sorcier ne pouvait que se questionner à ce sujet. Il savait que le Sorcier avait de méthode horrible, il osait croire qu’il ne serait pas vraiment étonné par la demande de son adversaire. Mais il se trompait sans doute, parce qu’en effet, pour l’heure, il ne s’en doutait pas.
Code by Gwenn

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1176

Message#Sujet: Re: Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue [pv Owen :3]   Lun 2 Avr - 13:03


Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue
D

éa savait bien qu’elle pouvait se confier à Owen, qu’il saurait lui prêter une oreille attentive et se montrer juste par rapport aux propos qu’elle prononcerait, sans outre mesure de jugement ou de condamnation, que ce soit à son adresse ou à celle de Léo, mais ce n’était pas pour autant qu’elle était complètement sereine. Elle espérait ne pas faire d’erreur en lui parlant, l’idée n’était pas de mettre son petit ami dans l’embarras ni de le fustiger, elle avait juste besoin de s’exprimer su la situation auprès de personnes qui étaient réellement capables de la comprendre, et qui, même, pourraient l’aider, d’une façon ou d’une autre. Ce n’est pas pour autant que rentrer dans les détails de la conversation lui était plus facile, malheureusement. Et en même temps, elle savait bien que c’était inévitable. Elle se doutait que le jeune sorcier n’allait pas se contenter du peu d’informations qu’elle était capable de lui communiquer pour le moment.

Lui affirmer que Dean Appers avait demandé au jeune homme de faire quelque chose d’horrible, d’inhumain, c’était une information qui pouvait bien vouloir tout et rien dire. Elle était forcément à prendre au sérieux, puisqu’il était question de leur ennemi commun, qui leur avait déjà appris par le passé combien il pouvait se montrer sadique et cruel. De sa part, on ne devait jamais s’attendre à ce qu’il passe des marchés simples et innocents. Quand il marchandait, c’était bien souvent aux dépens de quelqu’un d’autre, de son intégrité physique et mentale. Ils étaient tous les deux bien placés pour le savoir… Léo aussi. C’était bien tout le problème. La sirène ne répondit pas tout de suite. Un peu mal à l’aise, elle avait du mal à lâcher le morceau ; Quelque part, elle sentait que c’était nécessaire, mais d’un autre côté, elle avait vraiment le sentiment de trahir l’homme qu’elle aimait ; Il n’aimerait sans doute pas qu’elle ébruite son secret, mais puisqu’elle n’était pas sûre qu’il soit capable de se protéger seul de ce qui le menaçait, il fallait qu’elle intervienne. Elle n’avait tout simplement pas le choix. Ou en tout cas, elle avait fini par se convaincre qu’elle ne l’avait pas. Elle prit donc une grande inspiration et se jeta à l’eau (un comble pour une sirène). Un plongeon qui pourrait bien coûter plus cher à Léo qu’à elle-même, c’était bien là le problème.

-Il était marié à une myrihande.
Ce n’était pas tout à fait vrai, mais il était inutile de rentrer dans les détails et d’expliquer toutes ces histoires de fausses unions, de mariage avant le mariage. D’autant plus que ça donnerait l’impression que Léo serait capable d’agir par pure vengeance – peut-être que c’était un peu le cas, mais elle ne voulait pas que son interlocuteur puisse le comprendre. Appers a promis d’épargner sa vie si il la lui livrait ainsi que son âme sœur.

Elle ne dit rien de plus, décida de ne pas préciser qu’il avait accepté ce marché, même s’il ne l’avait pas exécuté pour l’instant. Owen comprendrait, Déa en était sûre.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 379

Message#Sujet: Re: Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue [pv Owen :3]   Mar 29 Mai - 15:23

Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue.
Owen ne savait pas si Déa cherchait ses mots, la manière de dire les choses, ou si elle hésitait à prendre la parole et à lui dire ce que son ami avait du subir à cause du Sorcier, mais la sirène ne répondit pas immédiatement à sa question. Le jeune homme ne la pressa pas pour autant, se contentant de l’observer et d’attendre qu’elle réponde, ou non, à sa question. En un sens, le jeune sorcier ne pouvait pas nier qu’il avait envie de savoir, mais il n’avait pas l’intention de forcer la jeune femme pour autant. Parce qu’il n’était pas comme ça, et qu’il n’était pas question que Déa n’ait plus confiance en lui. La seule chose qu’il voulait, c’était obtenir des informations sur le Sorcier et si possible, aider l’ami de Déa. Il avait bien compris qu’il se trouvait dans une mauvaise position à cause du Sorcier, qu’il se trouvait dans une très mauvaise posture. C’était le genre de personne pour qui lui et Arthur devaient se battre, afin de protéger le village des horreurs de cet homme. C’était pour que plus personne ne connaisse le même sort que l’ami de Déa, ou encore la manière dont il avait de faire des marchés atroces.

Finalement, la sirène lui apprit un peu plus sur ce que Appers avait demandé à son ami. Elle précisa qu’il était marié avec une Myrihande et qu’en échange de sa vie, il devait livrer son ex femme et son âme sœur. Owen fut surpris, quand bien même il n’aurait sans doute pas dû l’être en réalité. Appers était vraiment capable du pire.

« Le pauvre, ça doit être horrible. » Parce qu’il se doutait de ce qu’il avait fait. Déa ne l’avait pas précisé alors, ça parlait un peu pour elle qu’elle ne dise rien. Elle n’avait pas affirmé qu’il n’avait pas répondu, qu’il était donc encore en danger. Ça signifiait donc qu’il avait sans doute accepté le marché. Et Owen ne pouvait pas réellement le lui reprocher. Quand il était question de sa propre vie, ça n’était pas facile. En soit, le jeune sorcier ne pouvait pas réellement se mettre à sa place et il se disait que ça devait être simple d’affirmer qu’on se battrait contre le Sorcier dans un tel cas de figure, sans que ça ne le soit vraiment. Owen savait qu’il avait été dans les grottes, qu’il avait subi les supplices du Sorcier. Quand on voyait la manière dont les corps étaient retrouvés parfois... ça ne prouvait qu’une chose, le Sorcier n’était pas tendre. Il ne reprochait rien à ce Léo donc, même s’il était évident que des personnes étaient en danger maintenant. « Je me doute que ça doit être difficile pour lui, mais... est-ce que tu penses qu’il ne pourrait pas nous aider un peu ? »

Ils étaient de plus en plus nombreux, Electre leur donnait beaucoup d’information, mais Owen se disait que l’ami de Déa pouvait quand même leur être d’une grande aide. Parce qu’il avait vu des choses, vécu des choses et qu’il était la seul à s’en être sorti. Du moins, pour le moment.
Code by Gwenn

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1176

Message#Sujet: Re: Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue [pv Owen :3]   Mar 29 Mai - 19:31


Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue
L

a réaction d'Owen fut un véritable soulagement pour Déa, qui avait eu peur que son interlocuteur ait de son petit ami une mauvaise image alors qu'elle espérait qu'il défende ses intérêts comme elle-même cherchait à le faire. Mais le fait est que le jeune homme se montrait parfaitement compatissant envers Léo, et ça ne faisait que lui rappeler qu'il restait de bonnes personnes en ce bas monde. Le jeune sorcier en faisait très clairement partie. Il ne se contentait pas de considérer les faits bruts, il en analysait les circonstances, il comprenait combien l'épreuve avait dû être éprouvante pour le jeune humain, qui était encore très bouleversé par la situation. Forte de ce constat, elle se sentait mieux, et elle était plus que jamais assurée du fait qu'elle avait pris la meilleure décision au monde en allant rejoindre ce groupe opposé au sorcier des grottes. Elle était mise en confiance, et elle se sentait à présent beaucoup mieux. Elle hocha la tête, quand le jeune sorcier supposa que la situation devait être horrible pour Leo. C'était effectivement le cas.

Il n'en parlait pas beaucoup, ou du moins pas assez, mais elle le connaissait, elle le connaissait par coeur, elle savait combien cette situation le travaillait. Léo était bon de nature. Une bonne personne contrainte par la menace et l'intimidation à faire de mauvaises choses. Et il fallait maintenant qu'ils déploient toutes leurs forces, tout leur courage, pour l'aider, et pour aider tous ceux qui pourraient être dans son cas. Sauf que, bien sûr, pour cela, il fallait espérer qu'ils puissent être plus nombreux encore. Et c'était là que Léo semblait avoir toutes les meilleures raisons du monde de rentrer en scène. Ce n'était pas la première fois que Owen lui laissait entendre combien l'aide de Léo leur serait précieuse. Elle était du même avis que lui, seulement, elle ne pouvait pas forcer son petit ami à quoi que ce soit. C'était déjà à peine s'il acceptait qu'elle-même fasse partie de ce groupe. En fait, il ne l'acceptait pas vraiment, elle le savait bien.

-Je ne sais pas s'il est encore prêt,
avoua-t-elle, parce qu'elle ne voulait pas non plus donner de faux espoirs à Owen. Mais je pense qu'il finira par nous aider.

Parce qu'il savait trop bien ce que subissaient les victimes de Dean Appers, parce qu'il était le mieux passé pour comprendre cette torture aussi bien physique que mentale. En tout cas, elle pensait que sur le long terme, il agirait pour le mieux, il saurait précisément quoi faire. Il avait peur, et c'était normal, mais il était plus courageux qu'il le pensait, elle était convaincue de cela, alors à un moment ou à un autre, tout irait mieux.

-C'est compliqué, pour lui, il a peur... Tout dépend de l'aide qu'on lui demanderait.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 379

Message#Sujet: Re: Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue [pv Owen :3]   Mer 8 Aoû - 14:52

Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue.
Owen ne pouvait pas cacher que dès le début, il avait eu envie d’obtenir l’aide de l’ami de Déa. Parce que quand elle lui en avait parlé au début, c’était quand même la première fois – et la seule depuis – qu’il entendait que quelqu’un avait réussi à sortir des griffes du Sorcier. Ce n’était pas le cas, mais le jeune homme n’avait en tout cas pas entendu d’autres histoires de ce genre et mine de rien, ça ne pouvait que les aider. Ils avaient déjà Electre sur place (sans pour autant nier le fait qu’elle prenait quand même un sacré risque et et qu’elle était même dans le collimateur du Sorcier à présent), mais ils avaient quand même besoin du plus d’aide possible. Il était évident que le groupe qu’ils avaient formé prenait de plus en plus d’ampleur, mais ils n’étaient pas non plus suffisamment nombreux pour réussir à réellement faire tomber le Sorcier. Ils avançaient, mais il n’était pas encore temps pour eux de passer concrètement à l’action. Ce qui ne manquait pas d’être frustrant d’ailleurs. Mais ils n’avaient pas le choix d’attendre. D’attendre et d’avoir le plus de personne possible dans leur rang. Dont, l’ami de Déa. Et ce n’était pas seulement parce que ça ferait une personne en plus, mais surtout parce qu’il avait peut-être des informations dont ils pourraient avoir besoin.

Déa lui affirma cependant qu’elle ne savait pas s’il était encore prêt, ce que Owen pouvait en partie comprendre. Elle précisa tout de même qu’elle pensait qu’il finirait par les aider. Ils n’avaient peut-être pas beaucoup de temps non plus, mais en même temps c’était toujours mieux que rien. Surtout que le jeune homme se doutait bien que ça ne devait pas être facile. Déa précisa que c’était compliqué pour son ami, puisqu’il avait peur. Sans surprise en effet, le Sorcier ne manquait pas de traumatiser les gens...

« On a pas forcément besoin de lui en demander trop non plus. »
Il tentait autant qu’il le pouvait de la rassurer. Pour le moment, ils n’avaient encore rien fait de réellement concret contre le Sorcier, en dehors de ce que Electre avait fait leur permettant donc d’avoir des remèdes pour les humains. Mais évidemment, il comprenait que l’ami de Déa n’ait pas envie de se lancer dans la «bataille» et d’avoir à faire avec le Sorcier directement. « Il peut juste déjà nous donner des informations. » Owen marqua une pause. « S’il se souvient de quelque chose quand il était là-bas, s’il peut nous donner des informations sur le Sorcier lui même. Sans qu’on lui demande quoi que ce soit d’autre pour le moment. »

Il pouvait juste leur parler et ils verraient bien ensuite ? Sans que l’ami de Déa n’ait besoin de prendre part au combat, sans qu’il n’ait besoin de se lancer trop dans l’action. Déjà, qu’il puisse parler au groupe, les aider en leur donnant des informations, et même en les soutenant.

« Rien que son soutien, ça va nous aider. »
Code by Gwenn

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1176

Message#Sujet: Re: Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue [pv Owen :3]   Jeu 9 Aoû - 10:44


Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue
D

ea hocha doucement la tête quand Owen répondit qu'il n'était pas non plus nécessaie de trop en demander à son petit ami. C'était exactement ce qu'elle pensait elle aussi. La jeune femme avait envie d'ouvrir les yeux à Léo, de lui faire comprendre l'intérêt que cette cause devait revêtir pour eux, de lui faire accepter et encourager le combat qu'elle menait. Mais elle ne voulait pas non plus qu'il se jette à corps perdu dans la cause, bien loin de là, parce qu'elle ne voulait pas qu'il se retrouve à nouveau face au sorcier. Il en avait déjà bien trop subi, c'était tout à fait hors de question. Alors oui, elle appréciait le fait que l'on n'exige pas tant de choses de sa part, que l'on se contente déjà de ce qu'il pouvait tout de même apporter sans en exiger davantage. Cela l'encourageait, cela la rassurait, même si rien n'était fait encore, parce que dans tous les cas, cette situation restait complexe et devait forcément réveiller d'anciens et douloureux traumatismes.

Il est vrai que le simple fait qu'il leur communique des informations pouvait déjà être d'une très grande aide. Même si ce fait n'était en vérité pas si "simple". Demander à Léo de décrire ce qu'il avait vu dans les grottes, c'était lui demander, quelque part, de subir une fois de plus la situation. Léo ne lui avait jamais parlé en détails de ce que le sorcier lui avait fait subir. Elle devinait seulement que cette situation avait été horrible, plus épouvantable qu'il n'est possible de l'imaginer, en réalité. Mais en même temps, c'est vrai qu'ils ne pouvaient pas négliger ces informations, elles étaient trop précieuses et elles pourraient faire progresser d'un très grand pas le combat qu'ils menaient tous ensemble. Elle fallait qu'elle réussisse à amener les choses posément, en douceur. Léo était un homme intelligent, l'homme le plus intelligent qu'elle ait jamais rencontré, même, alors il était évident qu'il comprendrait... Il faudrait juste... qu'il dépasse le blocage initial... Ce qui n'était bien malheureusement pas simple.

-C'est ce que je pense aussi,
admit-elle dans un très fin sourire. Mais même si elle le pensait, elle n'était pas vraiment sûre du comportement que le jeune homme allait adopter par rapport à tout cela. En tout cas, elle comptait faire tout son possible pour l'inviter à prendre la meilleure décision, pas seulement contre le sorcier mais pour lui avant tout. Il avait beaucoup souffert, il avait énormément de démons à exorciser, et Déa voulait être celle qui l'aiderait à progresser, à aller de l'avant une bonne fois pour toutes. Je vais préparer le terrain et te le présenter, conclut-elle, je pense que c'est le mieux.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 379

Message#Sujet: Re: Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue [pv Owen :3]   Jeu 11 Oct - 14:17

Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue.
Owen n'avait pas conscience de ce à quoi penser l’ami de Déa qui s'était retrouvé dans les grottes. De la manière dont il abordait les choses. Mais il avait compris que l'expérience avait forcément été difficile – en même temps, c'était normal que ça soit difficile, ça ne pouvait pas en être autrement –, mais il espérait quand même que le jeune homme pouvait leur venir un peu en aide. Pour la simple et bonne raison qu'ils avaient besoin de cette aide, qu'ils avaient besoin de ces informations. Si l'ami de Déa devait juste accepter de leur parler un peu de l'expérience qu'il avait vécu dans les grottes, c'était déjà suffisant. Il n'avait pas forcément besoin de rentrer dans les rangs de les aider physiquement. Même si en un sens, le groupe manquait de mains d’œuvre quand même, qu'ils avaient toujours besoin de nouveau membre et de personne prête à les aider. Mais justement il fallait que ces personnes soient prêtent pour les aider, qu'elles acceptent de le faire vraiment.

Dans l'idéal, le jeune homme aimerait bien que l'ami de Déa les aide concrètement, mais le simple fait qu'il accepte de le rencontrer, ça serait une bonne chose. Autant ne pas forcer les choses donc. Déa était du même avis, sans que cela ne soit vraiment étonnant. Elle précisa ensuite qu'elle allait lui en parler, préparer le terrain avant de le lui présenter. Clairement Owen ne pouvait pas contredire la jeune femme, parce que c'était sans doute le mieux à faire.

« D’accord » De toute façon c'était Déa qui connaissait le mieux son ami, donc Owen lui faisait entièrement confiance. Dans tous les cas, le sorcier savait bien qu'ils avaient besoin d'informations, de toutes les informations possibles même. Et si Déa affirmait qu'elle pouvait organiser une rencontre avec son ami, alors il lui faisait entièrement confiance. « J'attends ton retour. » Ce n'était pas comme s’il avait autre chose à faire pour le coup. Non pas qu'il n'en ait pas envie, mais il devait simplement attendre que son interlocutrice prépare le terrain avec son ami pour qu'ils puissent avancer. « Tiens-moi au courant. Je vais devoir y aller, j'ai pas mal de chose à faire. »

Owen ne tenait pas spécialement à s'en aller, mais il avait effectivement beaucoup de chose à faire. Et pour le coup, il pensait qu'ils avaient fait le tour de la question. La prochaine fois, Owen espérait vraiment qu'il allait pouvoir rencontrer l'ami de Déa, afin de pouvoir discuter avec lui de ce qui serait passé. De pouvoir glaner quelques informations supplémentaires, parce que mine de rien ils en avaient toujours besoin. La moindre information allait être utile, avec un peu de chance ils allaient pouvoir obtenir quelque chose qui allait leur permettre d’avancer grandement, leur permettre d’avoir enfin une avance sur le Sorcier. Parce que clairement, ils n’en avaient pas beaucoup d’avance… même s’il y avait Electre, mais ce n’était pas suffisant. Pas encore.
Code by Gwenn

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue [pv Owen :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plus on est de fous, plus la folie a des chances d'être vaincue [pv Owen :3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le monde appelle fous ceux qui ne sont pas fous de la folie commune (orion)
» C'est bien la pire folie que de vouloir être sage dans un monde de fous. [ ABANDON ]
» C'est bien la pire folie que de vouloir être sage dans un monde de fous - Nuit Apocalyptique
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» La folie des BAM ! [FINI]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Taverne-