Partagez | 
 

 L'amour rend aveugle (les invités :P)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 694

Message#Sujet: L'amour rend aveugle (les invités :P)   Jeu 19 Fév - 10:36

L'amour rend aveugle
Le jour était enfin arrivé, c’était enfin le moment pour Leopold d’épouser la femme de sa vie. Le jeune homme avait cru que ce moment n’allait jamais arriver, tant le temps lui avait semblé long les derniers jours. Les préparatifs n’avaient pourtant pas été très longs, en même temps ils n’avaient pas désiré en faire de trop. La seule chose que les jeunes gens voulaient c’était pouvoir s’unir auprès de leurs proches, ou presque. Forcément, ce mariage faisait quelques tumultes, surtout du côté de Leopold. Mais cela n’allait pas les arrêter. La famille de Jane serait donc présente en partie. Concernant Leo, il n’en avait de toute façon plus, mais Perséphone (pour le bonheur de Jane) et ses parents seraient présents. C’était ceux qui se rapprochait le plus d’une famille pour le jeune homme, en dehors de sa future femme bien sûr. C’était un moment important dans sa vie, il était heureux de pouvoir compter sur eux. Puisqu’évidemment, ses parents ne pourraient pas être présents. Il n’y avait pas moment plus difficile dans l’absence d’un parent, le jeune homme regrettait sincèrement de ne pas les voir à son mariage. Mais la vie continuait, il n’allait pas s’arrêter parce qu’ils n’étaient plus là. Et il osait espérer qu’ils seraient fiers de lui. Parce qu’il épousait la femme qui avait assassiné son père ? Pas forcément non, malheureusement. Quand on réfléchissait un peu plus profondément à cette situation, on pouvait rapidement se rendre compte à quel point elle était ridicule (surtout quand on avait connaissance de certains détails restant secret). Léo allait épouser la femme qui avait assassiné son père, qui était liée à un autre et qui chaque fois qu’elle croisait son âme sœur, ne pouvait s’empêcher de coucher avec lui (évidemment ce détail il ne le connaissait pas). Normal que certains de ses proches, comme Déa et Andrew, n’acceptent pas son mariage. Le jeune homme n’avait pas pu parler avec sa meilleure amie (ne sachant même plus s’il pouvait la qualifier de la sorte) depuis qu’elle avait appris son mariage. Andrew, lui, ne s’était pas gêné pour dire plusieurs fois à son ami qu’il faisait une erreur. Est-ce qu’il ne doutait jamais ? Evidemment que si. Ces derniers jours, Leopold s’était plusieurs fois demandé s’il prenait réellement la bonne décision en épousant Jane. Mais il n’avait qu’à penser à sa future femme pour que tous ses doutes disparaissent dans la foulée. Il l’aimait, c’était la seule chose qui comptait sincèrement et c’était bien connu, l’amour rendait aveugle.

Le futur marié était donc fin prêt. Il portait la tenue qu’il avait choisie pour ce jour si important. Il se trouvait à l’endroit où la cérémonie aurait lieu devant le chef du village. Cela ne ressemblait clairement pas aux grands mariages qui avaient pu remuer tous le village parfois, quand deux grandes familles s’unissaient officiellement. C’était tant mieux, le jeune homme n’avait aucune envie de ce genre de chose. Leurs proches n’allaient sans doute pas tarder à arriver, Jane ensuite en dernière sans doute. Et Leopold ne pouvait pas s’empêcher de se sentir légèrement nerveux. Nerveux et terriblement impatient.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 255

Message#Sujet: Re: L'amour rend aveugle (les invités :P)   Jeu 19 Fév - 11:14



❝L'amour rend aveugle❞
Les tourtereaux & leurs invités
Cela faisait plusieurs minutes que Sven se débattait comme un beau diable avec sa cravate. Il fallait dire qu’il n’en n’avait plus porté depuis des temps immémoriaux aussi et avouons-le, les nœuds de cravates n’avaient jamais été son point fort.

C’est pourquoi il en vint à se résigner de faire un saut par chez ses parents avant de se rendre à la cérémonie, montrant piteusement la bande de tissus à sa mère qui ne put que éclater de rire devant l’air démuni de son fils.

Il faudrait que tu te trouves une compagne qui pourra nouer tes cravates mon chéri, glissa-t-elle l’air de rien mais bien lourdement du point de vue de Sven tout en terminant le nœud. Tu rencontreras peut-être une charmante jeune femme au mariage. Tu crois qu’il y aura des jolies jeunes fées ?

Sven poussa un long soupire en levant les yeux au plafond comme un adolescent excédé. Sa mère n’avait que ça en tête, trouver une gentille épouse féerique pour son fils adoptif. Mais alors qu’elle lui posait la question, se fut un regard bleuté n’appartenant pas à une fée qui traversa très furtivement son esprit et lui redonna un petit sourire. Nessa lui avait laissé une bonne impression et même s’il n’y avait rien de romantique entre eux, ils n’avaient fait que boire un café après tout, il espérait secrètement tout de même la revoir une fois en dehors du travail. Mais ça, autant dire qu’il n’en n’avait pas touché un mot à son entremetteuse de mère.

Une fois cravaté, Sven prit congé de sa famille et parti rejoindre la cérémonie. Leo était déjà là, semblant plus nerveux que jamais, image qui fit sourire Sven. Il n’en revenait toujours pas que son ami était sur le point de se marier et était réellement ravit pour lui-même si la situation pouvait être difficile.

Ce fut sans un mot mais avec un sourire rieur qu’il vint se mettre à ses côtés, lui jetant de temps à autre un coup d’œil amusé.

Tu as l’air à deux doigts de la crise de panique, le taquina-t-il gentiment. J’espère que tu ne comptes pas sur moi pour ne pas t’empêcher de fuir en courant avant d’avoir prononcé le mot oui. Je crois savoir que le rôle de témoin prévoit aussi de ceinturer le fiancé au sol s’il tente de s’évader.

Les mains sagement jointes devant lui, Sven se tenait bien droit, solennel, sans cesser de jeter des coups d’œil à son voisin.

Comment tu te sens ?


© Pando

_________________
In a time of treason
Is there time for trust ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3602

Message#Sujet: Re: L'amour rend aveugle (les invités :P)   Ven 20 Fév - 12:41


L'amour rend aveugle

J

ane se sentait au bord de la crise de nerfs, à cet instant précis, et à deux doigts de laisser en plan toute l'assistance, qui n'attendait désormais plus qu'elle, tranquillement installée. Son coeur était au bord de l'implosion, la tête lui tournait, ses pensées lui ravageaient l'esprit à un rythme terrifiant... Il était encore temps de s'enfuir. Ce serait regrettable pour les personnes qui se trouvaient là, ça anéantirait sans doute Léo, mais tout le monde serait gagnant, au final. La mascarade allait atteindre son paroxysme, et commencer à prétendre que c'était exactement ce qu'elle voulait, qu'elle était assurée d'être l'épouse idéale pour Léo, ce serait faire preuve de l'ultime mauvaise foi. Elle ne pouvait pas affirmer qu'elle était à cent pour cent certaine de vouloir épouser Léo, que c'était un choix qu'elle ne regretterait pas, que c'était le mieux pour tout le monde, qu'il n'y aurait aucun regret et aucune douleur... Pas après ce qui venait tout juste de se passer avec Edward... Il l'avait laissé quelques minutes à peine avant l'heure de la cérémonie, et jusqu'à la fin, elle n'avait pas été convaincue qu'il la laisserait aller, ou qu'elle-même irait... Et même maintenant, comme la tentation de faire demi-tour était grande. À mesure qu'elle se rapprochait du lieu du futur crime, elle entendait un peu plus distinctement les murmures et les conversation, et elle ne s'en sentait que plus mal, elle avait le coeur au bord des lèvres, l'impression d'être tombée soudainement malade, comme si on lui avait déversé un grand seau d'eau sur la figure.

Allez, ressaisis-toi, un mot. Dis juste "oui" et ce sera fini. C'est le mieux à faire. C'est ce que tu dois, c'est ce que tu veux...
Désolée Léo...

Elle prit un immense inspiration et parvint à coller un sourire rayonnant sur son visage, qu'elle espérait crédible. Elle devait apprécier les "pour", et faire abstraction de l'immensité des "contre". Ce n'est pas comme si elle s'apprêtait à épouser quelqu'un qu'elle n'aimait pas, comme toutes ces "victimes" de mariages arrangés. Elle avait de vrais sentiments pour Léo. Pas les bons, certes, mais ils avaient de la valeur tout de même. Grâce à lui, elle pourrait espérer mener une vie heureuse, épanouie... Dans tous les cas plus équilibrée que celle qu'elle avait maintenant. Est-ce que ça ne se passait pas bien, après tout, depuis qu'ils vivaient ensemble ? (et quand Edward n'était pas dans les parages, oui, bon...). Elle ne voulait pas que ça s'arrête, elle avait besoin de lui. Cet engagement était une bonne chose. Alors qu'elle s'avançait jusqu'à son futur époux, elle tenta d'oublier les regards braqués sur elle pour concentrer son regard sur Léo, élégant et superbe dans sa tenue de mariage. Son sourire parvint à se faire plus sincère, moins figé mais un rien nerveux quand elle arriva au niveau de celui qu'elle s'apprêtait à épouser. Le chef du village entama son discours qu'elle entendit à peine, comme si les battements de son coeur couvraient chacune de ses paroles. Puis il les invita à prononcer leurs voeux respectifs l'un à l'égard de l'autre. L'homme en premier.










code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

Message#Sujet: Re: L'amour rend aveugle (les invités :P)   Sam 21 Fév - 20:30

L'Amour rend aveugle

Ft. les invités





Je devrais être ravie, heureuse et fière. C'est le mariage de ma filleule, non ? N'est-ce pas le premier plus grand moment de la vie d'une femme ? Juste avant les enfants ? En fait, je n'en sais rien, je ne suis pas mariée. J'ai une petite fille, mais je ne suis pas mariée. Quelque chose me dérange dans ce mariage, mais ce n'est pas le mariage lui-même. C'est Jane. Depuis quand Jane veut se marier ? Elle est trop jeune, trop immature, je ne la voyais pas mariée avant plusieurs années encore. Quelque chose me taraude et je n'ose pas formuler l'idée dans ma tête par crainte qu'elle soit vraie. Est-ce le ou la mariée qui ne devrait pas être là ?

J'observe le marié, avec peut-être trop d'insistance. Il est nerveux, c'est normal. Mais j'ai assisté à plusieurs mariage et il semble plus inquiet que heureux. Je le comprend, Jane pourrait tout aussi bien ne jamais se montrer. Je me demande si ça ne serait pas mieux pour tout le monde. Je chasse cette idée de ma tête. Jane semblait déterminée à épouser Leopold. Qui sommes-nous pour prétendre le contraire ? J'observe les invités, ouvertement, puisque tout le monde évite de me regarder de toute manière, je n'ai pas à me gêner. Je connais le nom de toute le monde. Tout le monde connait mon nom, mais personne ne me regarde jamais dnas les yeux. Pas en publique. Et pourtant, je me sens resplendissante. C'est un mariage et même les Recluses se vêtent de leurs plus beaux atours. Ma mère a élégamment coiffée ma chevelure indomptable, mon maquillage est discret, mais lumineux. J'ai apprécié le reflet du miroir avant de partir.

Dans la première rangée, à côté de Natasah, là ou aurait du être le père de Jane, j'observe la mariée faire son entrée et marcher vers son futur époux. Je suis la marraine de Jane, ma place est devant également. Ma grand-mère n'a jamais apprécié que Natasha m'ait demandé d'être la marraine de Jane. Elle a dit qu'on ne devait jamais être trop près de nos patients. J'avais sept ans, je m'en fichais. Et maintenant, je suis adulte et en ce qui concerne Jane, je m'en fiche encore que d'être sa marraine ne soit pas raisonnable. Ma mère est plus conciliante, tant que le secret de notre sorcellerie reste intact. Nous ne parlons à personne, même pas à Jane et à Natasha de notre essence sorcière. Nous sommes déjà les sorcières du village.

Je crois presque à son sourire lorsqu'elle passe près de nous. Je lui renvoie le mien, pour l'encourager, mais dès que le Chef se met à son discours, je vois le regard de Jane se perdre. Oh non... ça se passe mal, très mal.


Dernière édition par Arseliann Milford le Sam 14 Mar - 13:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 675

Message#Sujet: Re: L'amour rend aveugle (les invités :P)   Dim 22 Fév - 19:33

L'amour rend aveugle

Gwenn Le Clearc'h


Gwenn n’avait pas bu la moindre goutte d’alcool depuis qu’elle s’était réveillée et c’était assez exceptionnel pour le spécifier. Elle était sobre, complètement sobre. Bon, elle ne pouvait pas dire qu’elle se trouvait par conséquence au top de sa forme, mais elle ne s’occupait pas de cela. La jeune femme avait autre chose en tête. Aujourd’hui, sa meilleure amie allait se marier. Jamais encore la jeune femme ne s’était sentit si excité. Bon si, mais c’était il y a bien longtemps et les malheurs qu’elle avait connu avait complètement occulté ces détails. Elle était heureuse pour Jane, elle était heureuse pour Leopold et elle sentait une belle journée en perspective. La jeune femme devait bien avouer qu’elle avait été surprise quand Jane lui avait annoncé qu’elle allait se marier, sachant qu’elle avait d’abord dit que Leopold l’avait demandé en mariage sans préciser sa réponse. Le caractère de sa meilleure amie faisait qu’elle ne pensait pas la voir un jour en robe de mariée et pourtant. Elle allait bel et bien se marier et Gwenn était tellement heureuse pour elle. Leopold était quelqu’un de bien, quelqu’un qu’elle méritait plus que tout. Ils étaient faits l’un pour l’autre, de ce que la louve avait pu voir. Bien sûr, Gwenn n’était pas aveugle au point d’ignorer les détails de la vie de son amie et les soucis qui pouvaient toucher son couple, elle était au courant pour son lien avec cet enfoiré qui lui servait d’âme sœur. Mais cela ne changeait rien à ce qu’elle pensait, Jane méritait plus que tout d’être heureuse en compagnie de son fiancé. La jeune femme n’avait pas voulu qu’elle l’aide à se préparer, donc Gwenn allait l’attendre comme tout le monde sur la place du village où allait avoir lieu la cérémonie. C’était vêtue d’une belle robe pour l’occasion, maquillée et coiffée même, qu’elle arriva sur place et s’avança vers le devant. Elle était le témoin de son amie après tout, sa place était comme celle de Sven proche des mariés. Elle tourna son regard vers Leopold, qu’elle n’avait pas vu depuis un moment. Et alors qu’ils attendaient tous l’arrivée de Jane, elle ne put s’empêcher de frissonner. Son odorat était bien plus développé depuis qu’elle était devenue une louve-garou, même si elle n’y prêtait pas forcément attention. Mais là, l’odeur de Leopold lui rappelait un souvenir. C’était comme si elle se rappelait soudainement d’un rêve, mais c’était un soir de pleine lune. Il était dans la forêt lors d’une de ses transformations et il lui avait laissé une belle marque dans la cuisse (entre autre). Mais elle n’eut pas le temps d’y penser plus, puisque Jane fit son arrivée. Gwenn lui adressa un grand sourire, heureuse de la voir (oui comme beaucoup, elle n’avait pas pu s’empêcher de se dire qu’elle était capable d’abandonner tout jusqu’à la dernière minute, mais ce n’était pas le cas). La mariée, plus belle que jamais, s’approcha donc et la cérémonie put commencer. Gwenn était tellement heureuse pour son amie.


Ely Johns


Quand Ely avait appris le mariage de sa cousine, elle dût bien avouer qu’elle n’y croyait pas réellement. Elle s’attendait à ce que cela soit annulé à un moment donné, qu’elle n’aille pas jusqu’au bout. Mais le jour J arriva cependant et Jane semblait toujours aussi décidée à se marier, malgré le lien ambigu avec Edward Baker. Soit, si c’était ce qu’elle voulait. La vampire n’était vraiment pas le genre de femme à aimer le mariage, à en trouver un intérêt, sauf qu’elle aimait sa cousine. La seule personne qui pouvait se targuer d’avoir une place dans son cœur en dehors de son frère et de sa sœur, c’était bien Jane Hardwick. Alors pour elle, elle fit l’effort de se rendre à la cérémonie. Elle n’oublia pas cependant les avantages que cela apportait également, le fait que Natasha n’allait sans doute pas apprécier la présence de ses neveu et nièces. Les Johns n’étaient pas bien vue par la dragonne et à juste titre. Ely, qui portait une tenue adéquate pour ce genre d’évènement mettant parfaitement son corps en valeur, se rendit donc en compagnie de son frère et de sa sœur à la cérémonie. Comme ils étaient de la famille de la mariée (de toute façon, il n’y avait pas beaucoup plus de monde), ils purent s’installer derrière la mère de la mariée.

« Bonjour Natasha, tu es ravissante ! »

Lui dit-elle en passant, dans une grande hypocrisie. Ely savait bien que sa tante verrait clair dans son jeu et c’était cela qui l’amusait le plus. La cérémonie allait commencer, Jane fit son apparition. Ely dut bien avouer qu’elle était magnifique, dommage qu’elle s’apprêtait à passer une corde autour de son joli cou. Mais comme toujours, si c’était ce qu’elle voulait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 223

Message#Sujet: Re: L'amour rend aveugle (les invités :P)   Dim 22 Fév - 20:44



L'amour rend aveugle

Aujourd'hui était apparemment un grand jour. Pour qui ? Certainement pas pour Hope, elle qui détestait tant le genre de festivités dont Jane lui demandait de faire part en cette « douce » journée d'hiver. Un mariage... ? A quoi cela pouvait-il bien servir au juste, hormis peut-être d'avoir autour de soi un panel assez réjouissant de nouvelles proies ? C'était d'ailleurs – au delà du fait qu'elle se devait de jouer le jeu par amour pour sa cousine – l'une des raisons qui l'avait poussée à s'apprêter dignement pour l’événement. Après tout, si elle pouvait tirer avantage de l'ennui qu'elle allait devoir endurer... C'était donc vêtue d'une robe à la fois saillante et élégante, qui mettait les formes de son corps tout à fait en valeur tout en y laissant une part de mystère – loin d'elle l'idée de voler la vedette à la future mariée – qu'elle était finalement sortie de chez elle pour se rendre sur les lieux du crime. Elle avait prit soin de se trouver une ombrelle assortie à sa tenue afin de se protéger un minimum de la lumière du jour. Les journées n'étaient pas ce qu'il y avait de plus ensoleillée maintenant que l'hiver s'était bien installée mais elles n'en restaient pas moins trop lumineuse pour sa belle peau de vampire. Malheureusement oui, il existait quelques petits désavantages à l'immortalité.

Fort heureusement, la route n'était pas longue jusqu'au lieu des festivités et elle ne tarda pas, aux côtés de son frère et sa sœur qu'elle avait rejoint, à rejoindre la cérémonie, où déjà s'entassait un certain nombre de personnes aux sourires éclatants et à l'excitation on ne peut plus irritante. Qu'ils soient donc heureux, elle aurait d'autant moins de mal à en embobiner un ou deux pour s'en faire son repas du soir. Parmi lesquels elle ne pouvait malheureusement pas compter ceux des premiers rangs. Dieu seul savait à quel point elle en détestait certains pourtant mais il y avait apparemment une règle à respecter concernant la famille des mariés, Natasha comprise. Cette dernière était de loin la pire de toute et, quand bien même elle suivit sa soeur, elle se serait bien passé de la présence de la marâtre dans son périmètre. On n'était jamais à l'abri d'une pulsion meurtrière, et ce encore moins depuis qu'elle était devenue une suceuse de sang. Plutôt que de ruminer sur la question, elle se concentra sur le futur mari et tacha tant bien que mal de comprendre l'incompréhensible.  

Elle connaissait Léopold de nom et de visage, mais elle ne lui avait jamais réellement adressé la parole. Elle ne parvenait pas à saisir l'intérêt que pouvait lui porter Jane, elle qui en plus était liée à un tout autre homme... D'Edward ou de Leopold, la jeune fille avait choisi le plus insignifiant des deux, et pas de la moindre des mesures. Hope avait fini par ne plus chercher à comprendre ce qui pouvait bien se passer dans le cœur de sa cousine. Ce n'était pas par manque d'intérêt ni d'affection pour sa très chère tête blonde, non, elle la comptait parmi les très rares personnes à qui elle ne pourrait jamais faire de mal, mais ces histoires de mariage et de sentiments multiples la dépassaient. Elle n'avait jamais aimé que son frère et sa sœur, d'un amour bien plus passionnel que ce qui était apparemment autorisé par les mœurs et elle n'avait pas l'intention de laisser sa vie se faire bousculer par quelconque autre personne. M'enfin, ne pas comprendre ne signifiait pas qu'elle n'allait pas l'accepter, et elle servit d'ailleurs un doux sourire à la demoiselle lorsqu'elle arriva face au chef du village. Il n'y avait maintenant plus qu'à attendre que tout la baratin conventionnel se termine, un baratin auquel, il fallait bien l'avouer, elle n'accorda que très peu d'attention. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 364

Message#Sujet: Re: L'amour rend aveugle (les invités :P)   Lun 23 Fév - 14:38

L'amour rend aveugle
Même s’il ne vivait pas dans le village, Joachin se tenait au courant de toutes les rumeurs qui y couraient. Alors forcément, le vampire avait entendu parler d’un mariage qui faisait jaser. Quand il avait compris que cela concernait Jane, l’homme avait cru rêver. C’était bien Jane qui allait se marier, avec l’homme qu’elle fréquentait depuis quelque temps. Joachin était incapable de tout suivre de la vie de sa fille, après tout c’était difficile quand on restait le plus possible à l’écart, mais il avait déjà eu l’occasion de croiser l’homme en question. Il lui avait semblé être quelqu’un de bien, mais il était difficile pour lui de se faire une vraie opinion. Le seul truc qu’il comprenait vraiment, c’était que Jane allait épouser quelqu’un et qu’il ne pourrait malheureusement pas être de la partie. Sa décision de partir avait été plus que réfléchit et ces seize dernières années lui avait confirmé qu’il avait pris la bonne décision. Joachin était un monstre, un buveur de sang, qui tuait des personnes pour se nourrir et pour vivre. Il ne pouvait donc pas rester près des deux femmes qu’il aimait, même si cela devait lui arracher son cœur qui avait arrêté de battre. Mais c’était de plus en plus difficile d’accepter sa décision quand le temps avançait, quand il voyait sa fille entrer dans la vie d’adulte de cette manière sans pouvoir y contribué. Il aurait aimé pouvoir être à ses côtés en ce grand jour, il aurait aimé pouvoir la conduire jusqu’à l’autel comme il en était de coutume. Mais c’était impossible, il ne pouvait pas faire une telle chose.

Joachin avait longuement hésité avant de se diriger vers le village le jour du mariage de Jane, parce que c’était évidemment trop dangereux pour lui. Il était plus que prudent quand il s’agissait d’avoir à l’œil la femme qu’il aimait et sa fille. Il savait parfaitement que ce n’était pas raisonnable, mais il prit le risque cependant. Il ne pouvait pas rester loin du village, le jour où Jane allait se donner à un homme. Ce fut donc en toute discrétion que l’homme s’approcha du lieu de cérémonie, restant bien à l’écart afin de ne pas se faire repérer par quelqu’un. Jane ne semblait pas encore arrivée, mais Joachin repéra rapidement celle qui était sa femme. Le jour de son propre mariage était encore bien gravé dans sa mémoire, l’un des plus beaux jours de sa vie. Natasha était toujours aussi belle, elle lui manquait tellement. Mais alors qu’il observait, de loin, celle qui était encore officiellement son épouse mais qui devait le haïr plus que tout, son regard fut attiré par deux vampires qu’il connaissait et qu’il trouvait étrange de se trouver à cet endroit. Ils connaissaient Jane ? Apparemment.

En parlant de la jeune femme, celle-ci fit son apparition. Si le cœur du vampire battait encore, il aurait sans aucun doute manqué un battement. Elle était tellement belle, elle lui manquait tellement. Comme il regrettait ce jour funeste où son âme fut damnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 596

Message#Sujet: Re: L'amour rend aveugle (les invités :P)   Lun 23 Fév - 18:52


L'amour rend aveugle

Q

uand elle vit combien étaient vides les places destinées aux invités du marié, Perséphone ne reconnut que d'autant plus avoir bien fait de finalement accepter l'invitation de son frère de coeur, même si les noces auxquelles elle devait assister par la même ne pouvaient pour autant pas être à son goût. C'était le jour le plus important de sa vie, et pourtant, eh bien, du côté du marié, il n'y avait jamais que Sven... et les Enjolras (d'ailleurs, au final, même si elle n'avait pas voulu venir, elle y aurait été forcée par ses parents, elle se serait mal vue expliquer pourquoi elle ne tenait pas à assister à la cérémonie alors que Léo était tout de même le seul ami qu'elle ait jamais eu)... Les autres avaient certainement conclu la même chose qu'elle : Léo avait tout à fait droit d'être marié et heureux, mais le bonheur qu'il recherchait, sans doute d'autant plus qu'il avait traversé des épreuves vraiment difficiles, ce n'était pas auprès de Jane Hardwick qu'il le trouverait... Enfin, Perséphone était la dernière personne au monde à pouvoir être objective sur le sujet, alors pour l'heure, elle allait se contenter de soutenir Léo et faire comme si le fait que sa rivale (et elle n'imaginait même pas combien elle l'était) soit l'autre centre de toutes les attentions ne la dérangeait pas le moins du monde. Quand il lui sembla que Léo regardait dans sa direction, elle lui adressait des sourires encourageant, autrement, elle regardait autour d'elle, pour voir qui étaient les autres invités... Elle reconnaissait la mère de Jane, c'était à peu près tout...

Et aussi... Ely... Qu'est-ce qu'elle faisait là ? Après lui avoir assuré que Jane avait gâché sa vie et celle de sa soeur, et qu'elle voulait se venger, voilà qu'elle se pointait à son mariage, et faisait partie de ses rares invités ?  Si ça ne faisait pas partie d'un quelconque plan tordu de vengeance, Persy ne comprenait vraiment. Elle serait bien allée réclamer quelques explications, évidemment, mais elle se retint. Ce n'était pas le moment, pour l'heure, un mariage se préparait... Persy ne su que se sentir agacée quand elle vit Jane, vêtue dans sa robe de mariée, rejoindre son futur époux, déjà, parce que de toute façon, sa présence l'agaçait quoi qu'elle fasse. Ensuite... parce qu'elle était plutôt belle et convaincante dans le rôle de la future épouse rayonnante, et ça, ça l'affligeait profondément. Enfin... Il ne restait plus qu'à serrer les dents, et à espérer que Léo ne fasse pas la plus grosse erreur de sa vie, ce qui lui semblait quand même clairement être le cas.

À côté d'Ely, il y avait un homme qui ne dissimulait rien de ses airs blasés, alors qu'il semblait assister à la cérémonie comme on regarderait une pièce de théâtre. Tristan n'était présent que par pure convenance... Et aussi parce qu'il trouvait assez amusant d'assister au triste spectacle de sa pitoyable cousine faisant une erreur de plus parmi les si nombreuses erreurs qui jonchaient son existence. Tristan n'avait jamais eu vraiment d'estime pour sa cousine, à l'inverse de ses soeurs, et c'était réciproque. Mais la famille, c'est la famille. Même la mère Hardwick était là pour assister aux noces de sa fille, c'est dire. Restait à espérer que le spectacle serait riche en rebondissement.










code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 192

Message#Sujet: Re: L'amour rend aveugle (les invités :P)   Mer 25 Fév - 0:15

L'amour rend aveugle

Quelque part, Nat avait espéré ce moment. D'expérience, elle aurait pu ne plus accorder de valeur aux liens "sacrés" du mariage, ses propres noces ne lui avaient pas franchement réussies, mais elle n'avait pas pu s'empêcher malgré tout d'espérer que sa fille ferait un beau mariage et trouverait un époux aimant et attentionné. Est-ce que ça faisait d'elle quelqu'un de vieux jeu ? Sûrement un peu, mais puisqu'elle n'était plus vraiment à même de veiller sur sa propre fille, elle appréciait de savoir que quelqu'un d'autre pourrait prendre soin d'elle, et s'assurer qu'il ne lui arriverait rien de mal (comme si c'était possible, elles avaient toutes les deux le chic pour faire des choix épouvantables dans la vie). Sauf que si elle avait eu son mot à dire - mais il y avait très longtemps qu'elle ne l'avait plu, elle n'était pas bête au point de ne pas s'en rendre compte - elle n'aurait pas choisi un tel époux à sa fille (d'accord, on ne choisit pas pour ses enfants, et on ne choisit pas non plus vraiment à qui son coeur décide de se donner, mais c'était une hypothèse), pas après ce qu'Edward Baker lui avait appris à son sujet. Oui, Natasha aimait sa fille, et si elle était heureuse, elle était heureuse, mais on était parfois les moins disposés à savoir ce qui était bon pour soi ou non. Nat avait peur que Léo, même s'il avait l'air bien sous tous rapports en apparence, ne rende sa fille malheureuse. Mais elle n'avait pas son mot à dire. Déjà, Jane avait accepté qu'elle assiste à son mariage, c'était bien plus que ce qu'elle avait espéré jusqu'ici. Elle allait s'en contenter. Pour l'instant.

Natasha jeta son regard tout autour d'elle. On ne pouvait pas dire qu'il y avait foule. Ça n'étonnait pas vraiment Nat, Jane n'avait jamais eu beaucoup d'amis... Mais malheureusement, ses amis, elle les choisissait toujours parmi un grand ramassis de cas sociaux. Il y avait donc une jeune femme, la demoiselle d'honneur, Arseliann, la seule présence amie qu'elle se trouvait dans tout ça, deux-trois personnes du côté du marié, qui se payait le luxe d'être encore moins entouré que Jane (et il fallait le faire)... et il y avait ses neveu et nièces, dont elle se serait bien épargné la présence. Ely ne manqua pas d'ailleurs de la saluer avec une politesse à laquelle Natasha était bien incapable de croire, Natasha tourna son regard vers elle, prête à lui répliquer quelque chose, quand son regard se troubla légèrement. Non, elle avait dû rêver. Forcément, elle rêvait. Elle n'avait qu'imaginé cet homme, plus loin, qui s'était dérobé entretemps à son regard. Elle se trouvait au mariage de sa fille, ça lui rappelait son propre mariage, alors forcément, son esprit se permettait des hallucinations absurdes. Perdue parce qu'elle croyait avoir vu, elle se contenta d'un sourire crispé à l'adresse d'Ely avant de reporter son regard sur le futur marié, qui semblait logiquement assez nerveux. Puis Jane arriva enfin. Elle était vraiment ravissante, élégante dans sa tenue de mariée, elle avait l'air plus rayonnante qu'anxieuse. Natasha sourit doucement. Elle avait l'air heureuse, c'était le principal.




_________________
Natasha Hardwick

Avoir une fille, un coeur de sable.
Cadeau de Dieu, cadeau du Diable.
Avoir une fille, c'est faire un crime,
dont le coupable est la victime.


°° ketchup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 694

Message#Sujet: Re: L'amour rend aveugle (les invités :P)   Dim 1 Mar - 19:48

L'amour rend aveugle
Ils étaient arrivés petit à petit, les quelques invités qui devaient assister au mariage. Ils n'étaient pas nombreux, parce que les deux mariés n'avaient pas grand monde à inviter et que certaines personnes étaient incapables d'assister à la cérémonie, comme Andrew. Enfin, ce n'était pas le moment de penser à ce genre de chose, Leopold devait se concentrer sur ce qui allait se passer. Il allait se marier (enfin) avec la femme de sa vie, celle qu'il aimait plus que tout et qu'il allait pouvoir aimer officiellement. Le mariage était quelque chose d'important à ses yeux, il avait toujours pensé le faire un jour. Et il avait trouvé la bonne personne, si on occultait tous les soucis qu'ils pouvaient rencontrer. Ce n'était pas important, cela ne devait pas avoir d'importance. Le jeune homme observa toutes les personnes présentes, adressant un sourire un peu crispé à Perséphone. Elle était venue comme convenu en compagnie de ses parents. Ils étaient ce qui ressemblait le plus à une famille pour lui maintenant, en dehors de Jane qui allait bientôt devenir officiellement sa famille. Il y avait plus de monde du côté de Jane, mais ils n’étaient pas non plus si nombreux que cela. Sven s'approcha de Léo, ne manqua pas de plaisanter. Le jeune homme dû bien reconnaitre que cela lui fit du bien, qu'il était heureux d'avoir son ami à ses côtés.

« Ne t'en fais pas, je ne vais pas m'enfuir. » Dit-il d'une voix qui ne cachait pas du tout sa nervosité. Il était nerveux effectivement, parce que c'était un jour important et qu'il devait bien avouer qu'il avait peur qu'elle change d'avis. Jusqu'à ce qu'elle prononce les mots, il aurait peur. « Je me sens... bien. » Répondit-il à Sven avant de finalement préciser un peu plus la chose. « Je me sens un peu nerveux, mais je suppose que c'est normal. »

C'était la première fois qu'il se mariait (et la seule à son avis), il n'avait aucune idée de ce qu'un marié devait ressentir normalement. Le temps lui semblait long, il avait tellement hâte d'y être, de commencer. Et il n'attendait qu'une chose, voir sa future femme. Et celle-ci arriva enfin. Le coeur du jeune homme manqua un battement quand il la vit, si belle dans sa tenue de mariage. Il sourit, son sourire était grand et sincère. Il était tellement heureux de la voir, il ne la quitta pas du regard alors qu'elle s'approchait. C'était un peu comme s'il se trouvait dans un rêve, un rêve qu'il devait bien avouer avoir déjà fait plusieurs fois. Elle était là, il ne pouvait pas se sentir mieux. Il ne fit même plus vraiment attention aux autres alors qu'elle arriva à son niveau, s'il s'était écouté il l'aurait embrassé directement. Le chef du village commença à faire son discourt, mais Leopold ne l'écouta pas. Il se contentait de dévorer du regard la femme qui allait devenir son épouse. Arriva le moment des vœux et des consentements. Leopold prit la parole, puisqu'il était l'homme, prononçant quelques mots qui témoignaient de son amour pour la jeune femme. Ensuite, il prononça une phrase d'usage où il annonçait prendre Jane comme épouse, de l'aimait et la chérie dans le bonheur, le malheur, la santé ou encore dans la maladie. C'était tellement évident, il n'y avait normalement aucune raison de se poser de questions. Son coeur appartenait à la jeune femme, sa vie toute entière lui appartenait. Leopold attrapa l'alliance que Sven avait gardée, puisqu'il était son témoin, avant de la passer au doigt de Jane.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3602

Message#Sujet: Re: L'amour rend aveugle (les invités :P)   Jeu 5 Mar - 13:47


L'amour rend aveugle

À

mesure qu'elle s'avançait en direction de son futur mari, elle voyait sur son visage l'expression d'un pur bonheur qu'elle aurait aimé éprouver, elle aussi. Elle ne s'était jamais imaginée épouser qui que ce soit, mais il se pouvait bien que, une fois ou l'autre, elle se soit plu à imaginer ce jour, et tout y était... ou presque : les personnes qui lui étaient le plus chères étaient présentes, son futur époux la dévorait du regard et l'aimait avec la plus profonde sincérité, il y avait tout... Sauf ce sentiment de complétude qui ne parvenait pas à s'imposer à elle. D'habitude, un simple sourire de la part de Léo suffisait à la rassurer et à la tranquilliser, là, c'était l'inverse, car plus elle éprouvait qu'il vivait le plus beau jour de sa vie, plus elle sentait qu'elle allait la gâcher, cette vie, et dans les grandes largeurs. Mais il n'était plus temps d'annuler ou de faire marche arrière. Ou si, il était encore temps, mais elle n'avait pas la force et le courage de tout arrêter, encore moins maintenant. Elle soutint donc le regard de Léo tout le temps que dura le discours du chef du village, sans vraiment entendre ce qu'il était en train de dire (le pauvre, tout le monde se fichait, au final, de ce qu'il pouvait bien avoir à blablater). L'intensité qu'elle y lisait ne faisait que renforcer son malaise, et elle faisait tout son possible pour converser un air heureux, celui de la jeune mariée face à son destin, dont l'anxiété latente pouvait seulement se justifier par la crainte qu'induit nécessairement tout changement un peu radical, même si positif.

Léo prononça ses voeux. Il y avait tant d'amour dans ses propos que Jane se sentait incapable de rivaliser, mais se sentait un peu mieux, quelque part. Après tout, les voeux qu'elle s'apprêtait à prononcer elle-même allaient s'adresser à un homme qui serait prêt à absolument tout pour elle, et qui, même dans ce que sa dernière sentence avait de formelle, bien que nécessaire, croyait en absolument chaque mot qu'il prononçait. Qui, au cours d'une vie, pouvait se targuer d'avoir à ses côtés quelqu'un d'à ce point dévoué à soi, fou de soi ? Beaucoup rêveraient d'être à sa place, c'est certain. Une alliance orna bientôt son doigt, et Jane la considéra un instant du regard, son coeur battant un peu plus  vite. Voilà, ça y était. Et elle prit à son tour la parole. Ses voeux à elle furent un peu plus court, un peu plus réservés aussi, mais tous ceux de l'assistance mettraient certainement cela sur le compte de son incapacité totale à exprimer convenablement ses sentiments, dans quelque situations que ce soit. Parmi les quelques mots qu'elle prononça, elle lui fit la promesse d'être la meilleure épouse qu'elle puisse être... Elle avait envie d'y croire. Quelque part. À son tour elle passa l'alliance au doigt de Léo, d'une main tremblante. Elle n'entendait plus que ce bruit de tambour à l'intérieur de sa cage thoracique quand le chef du village les déclara mari et femme.
Ils étaient mariés. Pour de vrai.
Pour de faux ?





code by Mandy


_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 255

Message#Sujet: Re: L'amour rend aveugle (les invités :P)   Lun 9 Mar - 15:14



❝L'amour rend aveugle❞
Les tourtereaux & leurs invités
Peu à peu, les invités faisaient leurs arrivées et la petite assistance était pour le moins… Hétéroclites. Sven s’était préparé à l’idée de se retrouver face à un Hellsing mais en revanche, il n’avait pas imaginé que la majorité des invités serait composées de sorciers et de vampires. Vu le passif de Leo avec les premiers, en voir présent était une véritable surprise et quant aux seconds, les vampires n’aimaient généralement personne hormis eux-mêmes alors les voir invités au mariage d’un humain et d’une myrhiande. Sven en était presque à vouloir se pincer discrètement pour s’assurer qu’il n’était pas en plein rêve totalement sans queue ni tête.

Quant à la louve plantée en unique représentante de sa race là au milieu, c’était un peu le final et le repas de mariage risquait fort de finir en boucherie totale, les lycans et les vampires s’étant toujours haït. Mais dans l’immédiat, c’était un peu pour sa propre survie que Sven aurait eu à s’en faire. Unique fée planté au milieu de ses trois plus grands ennemis naturel, il s’imaginait déjà devant se cacher derrière Leo à un moment où à un autre.

Ce n’était pas qu’il était du genre négatif à toujours imaginer le pire c’était juste… Qu’il craignait le pire. Sa seule petite lueur de réconfort, en dehors des mariés dont il ne craignait pas grand-chose, était de soudainement voir le visage familier d’Arseliann. Les Milford n’étaient pas comme les autres sorciers et Sven, du coup, les appréciaient. Au moins il serait un peu moins seul au milieu de toute cette faune hostile à sa race.

Mais l’attention de Sven fut tirée par Leopold qui se tenait toujours à ses côtés, tout aussi droit comme un piquet que lui.

Tout ce que tu as à faire c’est de réussir à dire « oui » et à ne pas oublier de respirer de temps en temps, le taquina Sven avec un sourire. La nervosité de son ami l’amusait, il devait l’avouer, mais cependant, il savait qu’il serait certainement dans un état encore pire que le sien si un jour son tour devait venir.

Et Jane fit son arrivée. Elle avait l’air un peu tendue elle aussi et mettant ça sur le compte de la nervosité, Sven trouva cela mignon.

Elle est ravissante, murmura-t-il au futur époux avant de prendre son rôle de témoin du marié, lui donnant la précieuse alliance quand le maire termina son discours que seul Sven, au final, écouta.



© Pando

_________________
In a time of treason
Is there time for trust ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

Message#Sujet: Re: L'amour rend aveugle (les invités :P)   Sam 14 Mar - 17:36

L'Amour rend aveugle

Ft. les invités





J'ai l'impression d'assister à quelque chose que je ne devrais pas voir. Comme une incohérence dans la foule. Enfin, foule, une foule bien restreinte. J'essaie de sourire, d'être paisible et sereine comme je tente de le démontrer chaque fois que nous allons en ville, peu importe les raisons. Mais je vois chez Jane des émotions qui me troublent. Elle sourit, mais son sourire est figé, un peu comme le mien je suppose. Je me demande si elle a la même impression que moi, celle qu'elle ne devrait pas être ici. Je jette un rapide coup d'oeil à Natasha. La mère semble plus sereine que la fille, même si je l'ai vu, quelque secondes plus tôt, s'agiter nerveusement. Je suppose que les salutations de la cousine n'a pas du aider. Je sens l'animosité entre les deux femmes.

Je n'apprécie pas particulièrement les vampires. En fait, les vampires n'ont pas beaucoup à faire avec nous. Ils ne se soignent pas vraiment. Ils n'ont pas à se soigner, ils sont déjà mort une fois. Mais pourtant, du moins jusqu'à maintenant, ils ont respecté le territoire neutre que notre clairière procure en forêt. Tout comme les loups-garous. De toute manière, ça ne serait ni dans l'intérêt des vampires, ni dans celui des loups-garou de ne pas respecter la zone neutre. Parce que si nous pouvons soigner un lycan, contrairement à un vampire, un vampire au prises avec une meute de lycan aux trousses a toujours intérêt à trouver notre clairière à temps. Je sais que l'entente de zone neutre entre les lycans, les vampires et les Milford date de plusieurs générations de Milford, mais elle tient toujours et je n'ai jamais assisté ni participé à un rappel à l'ordre. Il semble que ce soit respecté de tous.

J'écoute les voeux des deux mariés et si je crois aux promesses de Leopold envers Jane, j'éprouve un peu de difficulté à trouver la sincérité dans les propos de Jane. Elle n'a en rien exagéré, ce fut plus court, moins éloquent et tout ça aurait été crédible, bien que timide si je n'avais pas eu cette mauvaise impression depuis le début. Ma filleule s'engage sur un chemin qui ne lui plaira pas. Pourquoi ? Mon sourire se fige un peu plus, mais je me force à faire bonne figure, surtout lorsque Natasha me regarde. Vampires, humains, je vois par contre Sven, le témoin du marié. Lorsque nos regard se croisent, je lui accorde un hochement de tête d'une politesses respectueuse. Sven, c'est quelqu'un de bien.

Je surveille l'échange des alliance avec une attention accrue et, à la fin, je ne peux m'empêcher d'exprimer une moue perplexe, mais que je cache rapidement lorsque Natasha se retourne vers moi. Eh bien, pour un mariage, je n'éprouve pas l'allégresse et le bonheur que je devrais éprouver, et ça m'attriste... moi qui souhaitait que le meilleur pour ma filleule, j'ai l'impression d'avoir été témoin du contraire... ou du moins, pas tout ça fait son bonheur...
Revenir en haut Aller en bas
Pas de roses sans épines
avatar
Pas de roses sans épines
Messages : 487

Message#Sujet: Re: L'amour rend aveugle (les invités :P)   Dim 22 Mar - 19:23

L'amour rend aveugle

Gwenn Le Clearc'h



Jane était arrivée devant le chef du village et ce dernier commença son discourt. C’était un grand sourire qui s’affichait sur le visage de Gwenn, alors qu’elle se trouvait à sa place de témoin. Elle était plus qu’heureuse pour sa meilleure amie, elle méritait tellement ce qui était en train de lui arriver. Elle méritait d’être heureuse avec Leopold qui était quelqu’un de bien. Du moins, c’était ce que pensait la jeune femme, même si l’odeur de Léo lui rappelait quelque chose. Sauf qu’elle n’y pensait pas pour le moment, elle se concentrait simplement sur la cérémonie. Les deux fiancés échangèrent leurs vœux, Gwenn était particulièrement émue par tout cela. Elle donna l’alliance à Jane quand ce fut à son tour de la passer au doigt de son futur mari, avant que finalement le chef du village de les déclare officiellement marier. Bien sûr, la louve ne se doutait pas une seule seconde que sa meilleure amie avait fait quelque chose avant ce mariage rendant ce dernier plus particulier qu’elle ne le croyait. La seule chose que Gwenn voyait, c’était deux êtres qui s’aimaient se marier et s’unir officiellement. Elle aurait tellement aimé pouvoir vivre ce moment aussi, mais le destin en avait décidé autrement.  


Ely Johns



Ely Johns n’était pas de ceux qui cautionnaient un mariage, mais elle voulait le bonheur de sa cousine. Si c’était sa décision, elle l’acceptait. Cependant, elle devait bien avouer qu’elle avait hâte d’en finir avec cette cérémonie. Quand elle adressa quelques mots à sa tante, cette dernière ne lui répondit même pas. Elle tourna un instant son regard vers l’endroit qu’elle regardait, ne voyant rien, avant de reporter son attention sur ce qui se passait devant elle. Natasha s’installa à son tour, n’appréciant sans doute pas la présence de ses neveux et nièces. C’était le seul détail vraiment positif, elle adorait pouvoir ennuyer franchement sa tante. En portant son regard vers le côté du marié, les yeux d’Ely tombèrent sur Perséphone. Et mince, elle n’avait pas pensé à ce détail. La situation était plus que problématique du coup pour elle et son petit plan de manipulation de la jeune femme, mais le mal était fait maintenant. La vampire n’avait plus qu’à trouver une bonne excuse maintenant pour justifier sa présence au mariage de Jane, en trouvant autre chose que le fait qu’elle était sa cousine. Elle avait le temps de la cérémonie pour réfléchir à une histoire qui pouvait coller. Il était clair qu’elle allait tourner le truc vers le fait qu’elle souhaitait se venger, mais c’était bien moins crédible quand même. Elle allait devoir la jouer fine, ce qui n’était pas non plus trop désagréable.

Son attention se reporta sur la cérémonie, puisque Jane était arrivée et que le chef du village commençait son discourt. La vampire ne prêta pas vraiment d’attention aux mots qu’il prononçait, elle se contentait simplement d’observer les deux fiancés. L’échange des vœux, l’échange des alliances et finalement la cérémonie toucha à sa fin. Le chef du village déclara les deux jeunes gens comme mari et femme. C’était étrange, Ely ne savait pas vraiment si elle devait être heureuse ou non. Ses yeux ne quittaient pas Jane, essayant de voir si elle l’était vraiment ou pas. Jane devenait donc la femme d’un homme, elle aurait du mal à s’y faire. Mais au moins, la vampire pensait qu’elle aurait pu trouver pire. Il fallait bien l’avouer, Leopold avait l’air d’être un homme bien.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: L'amour rend aveugle (les invités :P)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amour rend aveugle (les invités :P)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'amour rend aveugle (les invités :P)
» L'amour rend fou...
» Si l'amour rend aveugle,alors je suis amoureux~Petite Taupe
» L'amour rend aveugle ? Pourtant, je vois très bien ma patte dans ta figure si tu ne réponds pas à mes questions...
» L'amour est aveugle. L'amitié ferme les yeux. • Rubis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Grande place-