Partagez | 
 

 Ce n'est pas parce qu'on crie au loup qu'on ne risque pas d'être mangé ! (Arthur <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
Messages : 323

Message#Sujet: Re: Ce n'est pas parce qu'on crie au loup qu'on ne risque pas d'être mangé ! (Arthur <3)   Ven 20 Mai - 17:03


Ce n'est pas parce qu'on crie au loup qu'on ne risque pas d'être mangé !
"P

arfait" était sans nul doute un adjectif bien trop fort pour qualifier le semblant de dîner qu'Arthur proposait à la jeune femme (proposait, oui, parce qu'il n'avait rien préparé du tout, en définitive, et en dépit de sa bonne volonté), mais s'il lui convenait, c'était le principal. Arthur ne demandait qu'à faire tous les efforts possibles pour lui faire plaisir, tout simplement parce qu'elle le méritait. Pas parce qu'il cherchait à tous prix à s'attirer ses faveurs, ça non (il aurait le sentiment d'abuser de sa faiblesse), mais tout simplement parce qu'il préférait largement la voir sourire que de la voir malheureuse ou maussade. C'était à cela que devait servir le temps qu'elle allait passer sous ce toit, et il espérait vraiment que cela aboutirait à des résultats. Pas pour se débarrasser rapidement d'elle, ça non. Elle pourrait bien décider de rester toujours que ce ne serait pas franchement pour le déranger. Mais parce qu'il voulait qu'elle aille mieux, qu'elle se sente bien, qu'elle parvienne à reprendre goût à la vie. Rien ne saurait lui faire plus plaisir que ça, vraiment rien, pas même quoi que ce soit qui le concerne personnellement. Gwenn suggéra de s'occuper du prochain repas. Arthur songea à lui dire de ne pas s'embêter avec ça, mais il se ravisa. Si elle devait se sentir comme chez elle dans sa maison, il devait lui laisser prendre les choses en mains et ne pas la materner à la moindre occasion. Les jours passants, ils sauraient sans doute plus facilement trouver marques et repères et les tâches qui incomberaient à l'un ou à l'autre sauraient sûrement se décider pratiquement d'elles-mêmes. Ce serait tant mieux. Et puis, il avait hâte de goûter aux spécialités culinaires de la jeune femme (sans aucun sous-entendu graveleux, je vous en prie). Quand elle lui demanda s'il pourrait se rendre au marché à sa place, il réalisa qu'il y avait bien des variables auxquelles il n'avait pas encore songé dans sa décision express d'aider Gwenn à se sevrer. C'est que ça ne se faisait pas si facilement.

-Oui, bien sûr, ne t'en fais pas pour ça, je ferai les courses pour nous deux, il faudra juste que tu me dises ce dont tu as besoin.
répondit-il dans un léger sourire avant de croquer dans une miche de pain. Il reprit la parole après en avoir avalé une première bouchée. Tu sais, aussi étrange que ça puisse paraître, j'ai jamais fait ça. dit-il sur le ton de la plaisanterie. Alors s'il y a d'autres choses du genre, qui pourraient être problématiques ou autre, n'hésite surtout pas à me le dire.

Il est sûr qu'elle y aurait sans doute gagné en se tournant vers quelqu'un qui, au-delà de bonnes intentions, savait également ce qu'il était judicieux de faire, de ne pas faire, toutes ces sortes de choses, dans un cas particulier comme le sien.




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 719

Message#Sujet: Re: Ce n'est pas parce qu'on crie au loup qu'on ne risque pas d'être mangé ! (Arthur <3)   Dim 12 Juin - 14:51

Arthur & Gwenn
Ce n'est pas parce qu'on crie au loup qu'on ne risque pas d'être mangé !
C’était bien beau de se dire qu’on allait arrêter de boire, mais ce n’était vraiment pas évident. Gwenn le savait déjà, mais elle se rendait compte aussi qu’il y avait certain détail qu’elle avait un peu négligeait. Comme le fait qu’elle ne puisse pas vraiment se rendre au marché. Elle pouvait le faire oui, techniquement, mais elle savait d’avance qu’elle allait craquer. Parce qu’elle savait qu’en cet instant précis, si elle avait la possibilité d’ouvrir une bouteille, elle le ferait. La compagnie d’Arthur était particulièrement agréable et parvenait un peu à lui faire oublier tout cela, tant qu’ils discutaient et qu’ils passaient un bon moment ensemble. Sauf qu’elle n’allait pas passer tout son temps collé à lui, qu’elle devrait bien se retrouver seule à un moment donné même si elle venait de s’installer chez lui. Elle savait donc qu’elle allait avoir envie de craquer, qu’elle allait être tentée, mais elle devait vraiment faire en sorte de résister. Et le mieux, pour cela, c’était d’éviter les tentations donc. Autant dire qu’il était évident qu’elle n’allait pas pouvoir se rendre toute seule sur la place du marché. Par chance, elle pouvait vraiment compter sur Arthur en toute circonstance. Gwenn se disait ce qu’elle ferait sans lui, elle n’en savait rien. Il était parfait, vraiment. C’était à se demander s’il avait le moindre défaut ou si plutôt la lycane était capable d’en voir. Elle le remercia d’accepter de faire les courses pour eux d’eux, elle devait simplement se contente de lui dire ce dont elle avait besoin.

Ils allaient sans doute avoir besoin d’un peu de temps avant de parvenir vraiment à savoir ce qu’ils devaient faire tous les deux. Gwenn n’avait jamais essayé de résister à ce point à l’envie qu’elle avait de noyer son esprit dans de l’alcool et Arthur n’avait jamais essayé d’aider un déchet comme elle. Ils étaient donc novices dans la matière, il y aurait peut-être des ratés. Mais en tout cas, Gwenn voyait bien qu’Arthur n’avait pas l’intention de la laisser se débrouiller seule. Alors qu’elle croquait dans une miche de pain, Gwenn ne put s’empêcher de rire un peu à la remarque du lycan. Ouais, il n’avait pas l’habitude de ramasser les déchets comme elle dans un coin de rue, il valait sans doute mieux d’en rire.

« D’accord. »
Elle n’hésiterait pas en effet, même s’il était évident qu’elle ne pensait pas à tout pour le moment. Elle se demandait un peu ce que ça allait donner quand elle aurait vraiment envie de boire, quand elle aurait l’impression qu’on lui arrachait la gorge à cause de la soif. Est-ce qu’elle parviendrait à rester sagement chez Arthur ? N’aurait-elle pas la tentation de sortir, se disant qu’une petite gorgée ne lui ferait pas de mal ? Sans soute, mais elle espérait être suffisamment forte pour résister, parce qu’elle voulait vraiment s’en sortir. Et aussi, parce qu’elle ne supporterait pas de décevoir Arthur qui se donnait tant de mal pour l’aider. « Tu devras peut-être m’attacher parfois. » Reprit-elle sur le ton de la plaisanterie à son tour, avant de se rendre compte du double sens de ses propos, se sentant donc subitement mal à l’aise, ses joues s’empourprèrent rapidement. « Enfin je dis pas ça pour… » Ouais, elle n’allait pas s’en sortir. « Enfin, je te dirais si je vois d’autre chose. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 323

Message#Sujet: Re: Ce n'est pas parce qu'on crie au loup qu'on ne risque pas d'être mangé ! (Arthur <3)   Dim 12 Juin - 15:11


Ce n'est pas parce qu'on crie au loup qu'on ne risque pas d'être mangé !
A

rthur avait vraiment l'intention de tout faire pour débarrasser la jeune femme de ses démons, et en particulier de celui de l'alcool, mais il ne se faisait pas d'illusions non plus. Il n'était pas un expert dans ce genre de situations. À plus d'une reprise, certainement, il se verrait incapable d'agir de la bonne manière, et il serait surpris, en vérité, qu'il n'y ait aucun raté. Il s'attendait à découvrir un jour une bouteille planquée dans la chambre de la jeune femme, ou de la voir rentrée un soir dans un état misérable parce qu'elle aurait replongé. Il le savait, il espérait que ça n'arriverait pas, il ferait tout pour l'empêcher, mais il l'acceptait malgré tout. Pour la simple et bonne raison qu'un tel sevrage prenait du temps, et qu'il voulait être présent pour Gwenn quoi qu'il arrive, quand la situation serait difficile autant que quand elle s'avèrerait plus simple. Dans les moments agréables comme dans les moments plus difficile. Ça faisait partie du deal. Il n'était pas médecin, il ne s'y prendrait pas toujours comme il faut, mais ce qu'il voulait avant tout, c'était l'aider, et il était convaincu que le fait d'avoir une présence en continu auprès d'elle serait un bon début pour l'aider à remonter la pente. Progressivement, ils apprendraient de leurs erreurs, et si Gwenn se sentait un peu mieux psychologiquement, peut-être son envie de boire, sans s'envoler miraculeusement pour autant, se dissiperait-elle au moins un peu. Quand Arthur entendit Gwenn parler de l'attacher, il manqua de s'étouffer avec le verre d'eau dont il venait de boire une gorgée. Non pas parce qu'il n'avait pas compris le sens où Gwenn entendait la situation, mais parce qu'il ne s'était pas attendu à ce qu'il cherche à ce point à se rattraper alors qu'à ses yeux, il n'y avait pas de confusion. Sauf que maintenant si, et il se sentait partagé entre l'amusement et la gêne.

-D'accord.
répondit-il à sa dernière remarque, n'étant pas certain qu'il était réellement de bon ton à répondre à la précédente. Si jamais tu fais des écarts, si jamais tu replonge, je veux que tu n'hésites pas à me le dire. Parce que cela était préférable au fait qu'elle garde cela pour elle, et aussi parce qu'il avait voulu recentrer la conversation, même s'il se rendait compte qu'il était certainement bien trop solennel et procédurier. Gwenn allait finir par le trouver bien trop procédurier. C'est mieux quand même que de t'attacher, non ? ajouta-t-il, permettant à une esquisse de sourire de décorer ses lèvres. Même s'il n'était pas sûr qu'il était forcément bon de revenir sur cette phrase. Même s'il n'était pas certain que l'attacher ne puisse pas être préférable en certaines circonstances (quoi que ce genre de pratiques ne soient pas spécialement du goût du lycan en réalité).




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 719

Message#Sujet: Re: Ce n'est pas parce qu'on crie au loup qu'on ne risque pas d'être mangé ! (Arthur <3)   Sam 16 Juil - 18:48

Arthur & Gwenn
Ce n'est pas parce qu'on crie au loup qu'on ne risque pas d'être mangé !
Gwenn n’avait pas pu s’empêcher de justifier ses propos quand elle avait affirmé à Arthur qu’il faudrait sans doute qu’il l’attache par moment, alors que sans le faire il n’y aurait eu aucun sous-entendu un peu spécial. La jeune femme n’avait pas pu s’empêcher d’y penser sur le coup et elle s’était laissé emporter par la gêne, provoquant donc la gêne actuelle. La jeune femme n’avait pas eu ce genre de pensée avant de prononcer cette phrase, mais maintenant elle y pensait. Mais ce n’était pas la peine de s’attarder dessus, ça n’avait absolument rien à voir avec ce qu’ils se disaient depuis tout à l’heure et ce qu’ils mettaient en place pour pouvoir lancer ce sevrage. Cependant, Gwenn savait parfaitement que ça n’allait pas du tout être facile, qu’elle n’allait pas s’en sortir du jour au lendemain. La jeune femme avait conscience qu’elle allait avoir besoin d’énormément de temps avant de parvenir vraiment à se passer complètement de l’alcool. Elle ne savait même pas en fait si elle allait y arriver au final, même si elle avait envie de croire que c’était possible quand même. Elle allait donc avoir besoin de temps, et surtout de présence. Et forcément, quelqu’un capable de l’arrêter peut-être par moment d’où le fait qu’elle avait parlé de l’attacher. Elle se connaissait, il était évident que si elle était vraiment en manque, elle serait prête à partir pour se rendre à la taverne. Le moindre truc pouvait être une tentation, à l’extérieur de cette maison. Et même si c’était une belle maison, Gwenn se doutait qu’elle pouvait difficilement y rester enfermée. Gwenn essaya d’oublier la gêne qu’elle ressentait maintenant, alors qu’Arthur reprenait la parole en lui demandant de lui parler si jamais elle craquait.

« D’accord. » Lui répondit-elle en sachant parfaitement que ça n’allait pas être facile. Parce qu’elle aurait honte, si jamais elle craquait. Elle ne voulait pas décevoir Arthur qui se donnait vraiment du mal pour l’aider, elle n’avait aucune envie de ne pas être digne de ces efforts. Même si, elle avait vraiment l’intention de faire ce qu’il lui disait, de se confier à lui. Parce qu’il avait entièrement confiance en lui et il était rare dernièrement qu’elle arrive à le faire. En fait, il n’y avait que Jane et Arthur en qui elle avait confiance. La jeune femme afficha un léger sourire quand Arthur revint sur la remarque qu’elle avait faite, un peu gênée quand même encore. « Oui, c’est bien mieux. »

Même si par moment, la jeune femme ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’elle avait quand même des intérêts par moment d’être attaché. Afin de ne pas devenir une bête sauvage errant dans la forêt et capable de tuer quelqu’un, ou pire de le transformer en monstre elle. Ou alors, une manière de l’empêcher d’aller noyer son chagrin dans l’alcool. Mais bon, à choisir, c’était évident qu’elle préférait ne pas en arriver là. Avec un peu de chance, ça allait être un peu plus facile.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 323

Message#Sujet: Re: Ce n'est pas parce qu'on crie au loup qu'on ne risque pas d'être mangé ! (Arthur <3)   Sam 16 Juil - 19:15


Ce n'est pas parce qu'on crie au loup qu'on ne risque pas d'être mangé !
P

rogressivement, il songeait aux différentes règles qu'ils se devraient de respecter pour permettre non seulement la meilleure cohabitation possible mais aussi un sevrage digne de ce nom. Il faudrait sans doute ajuster des choses au fut et à mesure, mais ils semblaient partir sur de bonnes bases, en tous cas. Ça n'allait pas faire du jour au lendemain, par moments, Gwenn craquerait peut-être, mais quoi qu'il en soit, il serait là pour l'aider à remonter la pente quand elle aurait le sentiment de chuter, il avait l'intention de se montrer aussi attentif et compréhensif que possible. Et il n'avait pas à forcer sa nature, pour cela. Ce n'était peut-être pas une chose qu'il aurait faite avec tout le monde, mais la jeune femme savait être l'exception à toutes ses règles... Et peut-être d'ailleurs que, dans certains cas, ce n'était pas une bonne chose. Gwenn était d'accord avec les règles qu'ils s'étaient imposées, et c'était une bonne chose. Peut-être n'employait-il pas les meilleures méthodes, peut-être y avait-il un meilleur moyen, une façon de faire plus efficace, mais il voulait croire qu'ils arriveraient à un résultat. Il était en tous cas convaincu de la bonne volonté de son interlocutrice. Et il avait foi dans ses capacités de guérison, ce même si son opinion était forcément biaisé par des sentiments personnels qu'il cherchait à étouffer, au vue des circonstances. Bref, dans tous les cas, la solution qu'ils avaient trouvé, c'était toujours préférable au fait de l'attacher, purement et simplement. Avec ou sans sous-entendus (avec sous-entendus, il avait autre chose à l'esprit, pour tout dire, mais il n'oserait certainement pas lui en parler ainsi).

-Ça va bien se passer, on va y arriver
, dit-il d'un ton rassurant, souhaitant exprimer ainsi sa volonté de l'aider quoi qu'il arrive et de la rassurer... si elle en avait besoin. Peut-être qu'il était plus anxieux qu'elle-même, en réalité. Naturellement, sans même s'en rendre compte, il avait déposé ses mains sur les siennes avec délicatesse et peut-être un peu trop de tendresse, parce qu'elle était celle qu'il voudrait toujours aider et protéger, parce qu'il voulait tenir sa main maintenant... et plus tard aussi... mais ce n'était pas une bonne chose. Constatant son geste, il retira sa main peut-être un peu trop brusquement, de nouveau un peu gêné. Je vais peut-être te laisser te reposer et prendre tes marques, ajouta-t-il, ressentant à la fois l'envie d'interrompre un moment et celle de rester auprès d'elle, quand bien même ce n'était pas une bonne idée, quand bien même ce serait trop profiter de la situation.

Il avait eu envie de garder sa main sur la sienne, il avait envie de lui révéler ce qu'il avait sur le cœur, mais elle était fragile, la dernière chose qu'elle veuille, c'est qu'il se méprenne sur ses intentions, pensant qu'il l'avait aidée seulement parce qu'il avait des arrière-pensées. Ce n'était pas du tout le cas.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Ce n'est pas parce qu'on crie au loup qu'on ne risque pas d'être mangé ! (Arthur <3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce n'est pas parce qu'on crie au loup qu'on ne risque pas d'être mangé ! (Arthur <3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Camembert président, parce que l'on ne rigole pas avec le plaisir...
» Parce que nous le valons bien... ♥
» micah ✄ « ce n’est pas parce que tu parles que tu es intelligent. » 25.06.11-03H00

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Place du marché-