Partagez | 
 

 Prendre aux bien-portants pour donner aux malades. [pv Owen & Arthur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 528

Message#Sujet: Prendre aux bien-portants pour donner aux malades. [pv Owen & Arthur]   Dim 27 Nov - 19:42


Prendre aux bien-portants pour donner aux malades.
L

a décision n'avait pas été aussi simple à prendre qu'elle l'aurait voulu, et elle devait bien reconnaître qu'elle déplorait la faiblesse d'esprit dont elle pouvait parfois faire preuve... en fait, très souvent même, quand il s'agissait de Julian. Elle avait eu des scrupules tout d'abord, alors que l'idée lui venait immédiatement de tirer profit de la potion concoctée par les sorciers pour se venger des manigances de Dean Appers et de Julian, mais elle avait décidé de passer outre ces derniers et d'aller jusqu'au bout de sa décision. Elle ne devait rien à des hommes qui s'étaient joués d'elle et qui pensaient encore qu'elle comptait rester là, à jouer les petits chiens obéissants comme si de rien n'était... Elle ne soutenait pas Owen et Arthur pour la bonne cause ou en tout cas la même cause qu'eux, peut-être, mais en attendant, eux qui voulaient des résultats allaient bel et bien en avoir. Electre était déterminée à leur accorder ce qu'ils désiraient, sans même savoir encore qu'ils le désiraient réellement. Elle avait pris sa décision finalement, elle s'était pour cela concentrée sur sa déception, quand elle avait découvert les réelles intentions de Julian, sur sa douleur, quand il lui avait affirmé qu'elle ne servait à rien, qu'elle ne lui était plus le moins du monde utile. Sur la douleur qu'elle éprouvait toujours quand elle pensait à lui... parce qu'elle l'avait aimée comme une dingue et qu'il avait joué avec ses sentiments. Il méritait, lui aussi, d'être déçu. Il méritait, lui aussi, de souffrir. Alors c'était ce qu'il allait avoir pour la peine. Un point c'est tout. Elle n'avait alors pas tergiversé plus longtemps, s'était glissée dans la réserve du sorcier, et avait volé suffisamment de potion pour pouvoir tout du moins en distribuer le plus possible.

Elle s'était ensuite rendue armée de son butin dans la bibliothèque d'Arthur. Il était tard, elle était fermée au public, mais elle savait qu'il n'était pas rare qu'il y reste plus longtemps, ne serait-ce que pour ses conciliabules avec Owen... Et en l'occurrence, elle avait déjà participé à plusieurs "réunions"... en leur compagnie à cette heure et à cet endroit. Bref, ça ne coûtait rien de les y trouver. Et elle avait manifestement bien fait, car quand elle frappa à la porte, Arthur vint bel et bien leur ouvrir. Electre mit un pas à l'intérieur et constata qu'Owen était présent lui aussi. Parfait, c'était ce qu'elle souhaitait, elle adressa un grand sourire à Owen avant de laisser son regard voguer d'Owen à Arthur, d'Arthur à Owen.

-J'ai du nouveau,
répondit-elle avec une certaine fierté dans la voix, qui la remettait quelque peu en confiance. Elle leva les bras, au bout de ses doigts, le sac qui contenait toutes les fioles qu'elle avait pu récupérer sans se faire prendre. Et c'est du croustillant, ajouta-t-elle toujours sur le même ton.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 286

Message#Sujet: Re: Prendre aux bien-portants pour donner aux malades. [pv Owen & Arthur]   Mar 24 Jan - 17:45

Arthur & Eletre & Owen
Prendre aux bien-portants pour donner aux malades.
Owen comme très souvent le soir retrouvait Arthur dans sa bibliothèque. Le jeune sorcier avait besoin de voir régulièrement son ami fin de faire le point sur la situation, pour qu’ils puissent savoir où ils en étaient. Même si souvent, ça n’avançait pas énormément, pas assez au goût du jeune homme en fait. Le jeune homme avait vraiment envie d’arrêter Dean Appers le plus rapidement possible. Malheureusement, il y avait la maladie maintenant. Même si le jeune sorcier n’était pas directement touché par cette maladie, il se sentait quand même concerné. Il était suffisamment empathique pour ça. En tout cas, le jeune homme avait un peu le sentiment qu’ils ne pouvaient pas avancer comme il le fallait. Ils n’avaient encore de moyen d’arrêter complètement le Sorcier. Mais Owen avait envie de croire qu’ils allaient pouvoir vraiment voir le bout prochainement. Il avait envie d’être optimiste, il avait envie de croire qu’ils avaient quand même une chance.

Owen se trouvait donc encore une fois dans le lieu de travail de celui qui était devenu au fil de temps son meilleur ami, comme d’habitude. Ils discutaient comme d’habitude de ce qu’ils devaient faire afin de continuer leurs actions, jusqu’à ce que quelqu’un frappe la porte. Ce fut le lycan qui alla ouvrir. Le sorcier ne pouvait pas s’empêcher de penser que la personne qui arrivait avait un rapport avec leur cause, après tout il était tard et il n’y avait aucune raison que ça puisse être quelqu’un d’autre. C’était donc forcément pour leur cause et Owen avait vu juste. Parce que quand l’arrivante fit un pas dans la bibliothèque, il découvrit que c’était Electre. Owen se leva en la voyant chargée de sac qui faisaient un tintement de verre.

« Qu’est-ce que tu as ? »

Demanda-t-il rapidement, en s’approchant de la sorcière. Il avait envie de savoir, parce que le ton de la voix de la jeune femme ne manquait pas de titiller sa curiosité. Le jeune homme li faisait confiance, il savait qu’il pouvait croire ce qu’elle disait. Et donc, le jeune homme se doutait que si la jeune femme affirmait que c’était du croustillant, c’était que ça en été. Il avait donc envie de savoir, de connaître la raison de la venue de la jeune femme.

Si Electre était là, c’était forcément en rapport avec le Sorcier. Même si le jeune homme l’apprécier, on ne pouvait pas vraiment dire qu’ils avaient d’autre rapport que pour l’affaire concernant le Sorcier. Ils n’avaient aucune autre raison de se voir de toute façon.

« Dis-moi que c’est une bonne nouvelle ! »

Owen avait envie que ça soit une bonne nouvelle, pour une fois. Il avait envie que cela signifie quelque chose, que pour changer, ils puissent vraiment avancer. Et tout ce qui avait un rapport avec le Sorcier ne pouvait que les faire avancer, c’était forcément une bonne chose. Bientôt, le sorcier espérer pouvoir faire vraiment tomber définitivement cet horrible Sorcier sans scrupule du haut de cette montagne où il vivait.
Code by Gwenn


_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 313

Message#Sujet: Re: Prendre aux bien-portants pour donner aux malades. [pv Owen & Arthur]   Mar 24 Jan - 19:12


Prendre aux bien-portants pour donner aux malades.
C

es derniers temps, il était vraiment difficile pour Arthur de garder son esprit déterminé et frondeur. Les circonstances actuelles n'encourageaient pas vraiment son optimisme, il faut bien le dire, et si sa vie avait rencontré récemment des chamboulements certains, et qui étaient loin d'être désagréables (la tournure qu'avait pris sa relation avec Gwenn était, tout au contraire, ce qu'il y a de plus heureuse, et il adorait chaque instant passé en sa compagnie), il ne pouvait pas oublier le mal qui s'insinuait tout autour. En tant que loup-garou, la maladie ne pouvait pas l'atteindre. Pas plus qu'elle ne pouvait atteindre les personnes qui lui étaient le plus proches (et qui se comptaient sur les doigts d'une seule main, puisqu'il ne s'agissait que de Gwenn et de Owen, à présent). Mais il se sentait concerné malgré tout. D'autant que, avec toute la paranoïa dont il était capable, Arthur ne pouvait s'empêcher de se demander si cette terrible épidémie ne serait pas l'œuvre de Dean Appers. Pour quels motifs, exactement ? Il n'en savait rien, mais il le haïssait, et il était bien capable de lui attribuer tous les maux de notre terre. En bref, ces derniers temps, le lycan était pour le moins découragé, mais il n'abandonnait pas pour autant. Surtout que si le Sorcier avait bel et bien quelque chose à se reprocher, il était plus urgent encore de l'arrêter. Heureusement, quand il sentait ses bras se baisser, quand il se disait qu'il n'était pas à la hauteur, il pouvait compter sur la présence d'Owen. Le jeune homme était vraiment un allié, un camarade pour le moins précieux, et il ne savait vraiment pas comment il faisait quand il se lançait seul dans un combat qui alors semblait perdu d'avance à l'encontre d'un ennemi qui devenait chaque jour un peu plus fort. Maintenant, c'est vrai, ils avaient un peu plus de chances.

Ils s'étaient retrouvés dans l'arrière-salle de sa bibliothèque, comme c'était bien souvent le cas après sa fermeture, et ils débattaient de leur prochain plan d'action quand on ouvrit la porte. C'était Electre, sourire rayonnant aux lèvres. Arthur espérait vraiment que la fierté qu'elle affichait était fondait. Avec cette jeune femme, il ne savait jamais trop sur quel pied danser. Avoir une espionne dans leur camp était une bonne chose, mais il aurait préféré qu'il s'agisse de quelqu'un d'autre. Il ne la sentait pas totalement fiable, peut-être un peu trop éparpillée. Quoi qu'il en soit, il ne dit rien, ne jugea pas sans savoir. Owen l'avait interrogée en premier, Arthur attendait d'en savoir plus.

-Un peu, que c'est une bonne nouvelle !
affirma-t-elle dans un grand sourire avant d'ouvrir son sac, au sens propre, qui contenait un grand nombre de fioles. Le sorcier a planché sur le remède, et on l'a trouvé. "On", parce que là, elle voulait bien avouer avoir participé au processus. J'en ai volé autant que je le pouvais.

Arthur prit une fiole entre ses mains, réticent, mais sans voix. Est-ce que c'était vrai ? Si oui, ils avaient une véritable mine d'or entre les mains.




code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 286

Message#Sujet: Re: Prendre aux bien-portants pour donner aux malades. [pv Owen & Arthur]   Jeu 16 Mar - 16:18

Arthur & Eletre & Owen
Prendre aux bien-portants pour donner aux malades.
Electre avait vraiment l’air motivée, elle semblait avoir une sacrée nouvelle. Owen devait bien avouer qu’il espérait que ça soit une vraie bonne nouvelle, en ces temps troubles ils en avaient bien besoin. Et le sorcier avait raison de l’espérer, parce qu’Electre affirma qu’elle avait une bonne nouvelle, avant d’ouvrir son sac remplit de fiole. Le Sorcier avait planché sur un remède pour la maladie qui était en train de faire des ravages dans le village. Et apparemment, il avait trouvé ce remède et Electre en avait donc volé plusieurs fioles. Owen n’en revenait pas, c’était vraiment le remède à la maladie ? Même si le jeune homme n’était pas directement touché par la maladie, puisqu’il ne pouvait pas y succomber à cause de sa nature, il était quand même touché par le sort de tous ces villageois qui souffraient à cause d’elle. Et il y avait un remède. C’était l’espoir que tout le monde avait dans le village, qu’un remède soit trouvé et qu’ils puissent sauver les personnes touchées par la maladie. Owen attrapa l’une de ses fioles dans la main, l’examinant. Il n’était pas assez doué pour réellement analyser ce qu’elle contenait, mais il avait envie de croire que c’était bel et bien un remède.

« C’est incroyable ! » Répliqua-t-il alors, avant de tourner son regard vers Arthur. « Il faut qu’on en distribue un maximum à ceux qui ont besoin. »

Ils devaient vraiment le faire, puisqu’ils avaient le remède dans les mains. Ils allaient le faire, Owen ne se posait même pas la question. Pour autant, cela n’empêchait pas le jeune sorcier de se poser quelques questions quand même. Parce que c’était assez étonnant qu’ils se retrouvent avec des fioles remplis de remède contre la maladie qui touchait les humains, fabriquaient par le Sorcier qui n’avait évidemment aucun intérêt à sauver des gens. Du moins, il n’avait sans doute pas de raison, mais justement Owen se demandait s’il n’en avait pas une. Et ce fut pour cette raison qu’il tourna son regard vers Electre.

« Mais comment ça se fait qu’il a travaillé dessus ? Qu’est-ce qu’il voulait en faire ? »

Parce qu’il voulait forcément en faire quelque chose ? Est-ce que c’était lui qui avait répandu la maladie ? Cette information avait frôlé l’esprit du jeune sorcier. Et maintenant il avait l’intention de distribuer un remède ? Franchement, Owen avait vraiment du mal à comprendre pourquoi ils se retrouvaient avec des remèdes fabriquaient par le Sorcier. Même si bien sûr, c’était une sacrée nouvelle et surtout une sacrée bonne nouvelle. Owen avait hâte de pouvoir distribuer les fioles à ceux qui en avaient vraiment besoin, parce qu’il ne pouvait pas rester insensible à la souffrance des autres.

« C’est quoi son intérêt là-dedans ? »

Parce qu’il en avait forcément un, le Sorcier ne pouvait pas faire quelque chose sans avoir un intérêt derrière. Ça ne lui ressemblait pas du tout, bien au contraire. Et ils avaient raison de se méfier d’ailleurs.
Code by Gwenn

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 528

Message#Sujet: Re: Prendre aux bien-portants pour donner aux malades. [pv Owen & Arthur]   Jeu 16 Mar - 18:20


Prendre aux bien-portants pour donner aux malades.
L

e sourire d'Electre s'agrandit tandis qu'elle voyait ses deux interlocuteurs réagir en direct à son petit coup d'éclat. Arthur observait, en partie incrédule, les fioles qu'elle avait apportées, les détaillant du regard comme si les voir pourrait lui suffire à s'assurer du fait que la jeune sorcière ne les menait pas en bateau. Et Owen, lui, laissa verbalement éclater son enthousiasme, pour le plus grand plaisir d'Electre. Incroyable, c'était un mot qui lui plaisait bien pour définir ce qu'elle avait accompli. Elle prenait des gros risques, l'air de rien, alors elle appréciait qu'ils soient reconnus. Même si en réalité, elle faisait ça plus par souci de revanche personnelle sur la vie que par altruisme. Quand Owen affirma qu'il faudrait en distribuer au plus grand nombre, Electre ne désapprouva pas, mais au fond, le sort de ceux qu'ils pourraient sauver lui importait peu. Enfin, à une exception près, peut-être. Elle allait pouvoir aider la soeur d'Edward, comme ça, et donc son meilleur ami, et cette perspective-là, plus que celle de guérir notre terre, lui plaisait infiniment. Le processus de distribution, lui, par contre, lui avait quand même l'air assez épuisant, elle allait sans doute laisser ses deux interlocuteurs faire le plus gros du travail, tant qu'à faire. Enfin, ils verraient ça plus tard. Pour le moment, Electre allait satisfaire la curiosité de son interlocuteur et répondre à toutes ses questions.

-Je peux pas dire que je connais ses plans dans leur intégralité, mais je pense que l'idée, c'était d'obtenir quelque chose en échange...


Elle en était même certaine, parce que c'étaient bien là les méthodes de Dean Appers, rien de ce qu'il faisait n'était jamais gratuit. Après, elle ne pouvait pas dire qu'elle savait exactement quelle monnaie d'échange il voulait mettre en place, elle savait seulement que posséder ce que tout le monde désirait, c'était un bon moyen de contrôler tout un chacun. Dean Appers avait fait de la maladie une opportunité, à se demander si ça n'était pas lui qui avait contaminé ces fichus moustiques pour commencer. Ce serait bien son genre... Mais de ce qu'elle savait, non. Il avait seulement fait d'une catastrophe une opportunité. Il n'y avait que lui pour pouvoir se satisfaire des pires tragédies. Elle n'avait jamais rencontré d'esprits aussi malades que le sien.

-Et puis, je crois qu'il n'avait pas envie de perdre bêtement des éventuels sujets d'expérience. Il n'a aucun respect pour la vie humaine, mais il sait qu'il peut s'en servir...


Elle grimaça en y pensant, se rappelant qu'on avait voulu faire d'elle, indirectement, un nouveau sujet d'expérience, que Julian avait cautionné ça. Julian... penser à lui lui faisait perdre un peu de son euphorie. Le problème, c'est qu'elle était incapable de penser à lui quoi qu'il arrive.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 286

Message#Sujet: Re: Prendre aux bien-portants pour donner aux malades. [pv Owen & Arthur]   Jeu 11 Mai - 14:57

Arthur & Eletre & Owen
Prendre aux bien-portants pour donner aux malades.
Owen ne pouvait pas s’empêcher de se montrer enthousiasme au fait qu’Electre leur avait apporté le remède pour la maladie. Avec tout ce qu’elle avait apporté, ils allaient pouvoir sauver un bon nombre de vie. Pas toutes les vies bien sûr, certain avaient déjà succombé à la maladie, mais au moins c’était déjà ça. Mais bien sûr, le sorcier ne pouvait pas s’empêcher de se demander pourquoi Dean Appers avait travaillé sur un remède, quel était son intérêt là-dedans. Parce qu’il en avait forcément un, cet homme ne travaillait jamais sans raison. Et Owen ne pouvait même pas s’empêcher de se demander, par moment, si la maladie ne venait pas de lui. Electre répondit à sa réponse en tout cas, en affirmant qu’elle ne savait pas tous des plans de l’homme, mais qu’il chercherait forcément à obtenir des choses en retour du remède. C’était logique en effet et Owen poussa un soupir en l’entendant le dire. C’était tellement logique, mais tellement malsain. Cela ressemblait assez au Sorcier de se servir du malheur des autres pour obtenir quelque chose. En aillant le remède en sa possession, il pouvait tout demander aux personnes souhaitant sauver la vie de leur proche. Des cobayes volontaires par exemple… Owen tourna une seconde son regard vers Arthur, ce Sorcier était vraiment un bel enfoiré. Quand Electre reprit la parole, en affirmant qu’il n’avait pas d’intérêt à voir les humains mourir, parce qu’il avait besoin de sa matière première. Owen sentit un frisson parcourir son échine en entendant ça, mais Electre avait malheureusement raison.

« On a pouvoir lui couper l’herbe sous les pieds avec ça. » Dit-il en tournant son regard vers les fioles de potion. « Toutes ces fioles, ces des marchés en moins pour lui. »

Et c’était vrai, parce qu’ils n’allaient demander aucune compensation eux. Ils allaient se contenter de distribuer les remèdes à ceux qui en ont besoin, sans rien demander en échange. Parce que contrairement à Dean Appers, ils avaient du respect pour la vie humaine. Malheureusement, pour le coup, le jeune sorcier se rendait bien compte qu’il en devait une à Dean Appers. Ça lui faisait du mal de penser cela, mais sans lui ils n’auraient peut-être pas eu de remède en main. Mais bon, ce n’était pas pour autant que les plans allaient changer. Ils devaient arrêter Appers et le fait que le Sorcier se serve de la maladie pour obtenir quelque chose, c’était une preuve de plus qu’ils ne pouvaient pas continuer de le laisser faire.

« Il faut qu’on la distribue au plus vite. »
Dit-il en tournant à nouveau son regard vers Arthur, pour voir s’il était d’accord avec lui. « Plus tôt on donne le remède aux gens, moins ils ne vont se tourner vers lui. »

Et donc, l’homme n’aurait pas le temps de faire de marché. Bon, Owen se doutait qu’ils ne pouvaient pas sauver tout le monde et que Dean Appers allait quand même obtenir quelque chose, mais il espérait quand même minimiser les dégats.
Code by Gwenn

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 313

Message#Sujet: Re: Prendre aux bien-portants pour donner aux malades. [pv Owen & Arthur]   Jeu 11 Mai - 21:00


Prendre aux bien-portants pour donner aux malades.
O

wen le devança quand il demanda à Electre pour quelles raisons le Sorcier avait décidé de concocter ces remèdes. Le jeune homme voyait bien une option, une option très déplaisante au demeurant : que le sorcier ait créé la maladie et ait choisi de confectionner le remède pour avoir le contrôle définitif sur la situation, mais ce ne fut pas la suggestion que la jeune sorcière avança. Elle assura qu'il avait l'intention de dispenser les antidotes en échange de prix faramineux. C'était plus que possible, effectivement, Arthur reconnaissait bien là les méthodes de son ennemi de presque toujours. Forcément, si on examinait les choses de ce point de vue-là, la démarche de Dean Appers était parfaitement compréhensible, ou en tout cas elle lui ressemblait bien. Quant au dernier argument qu'avança Electre, eh bien... c'était cohérent également... le Sorcier tenait à ses cobayes. Et cette situation allait peut-être l'aider à en récupérer d'autres. A moins qu'ils ne le devancent. Une fois encore, Owen avait vraiment raison : ils avaient l'occasion de couper l'herbe sous le pied du Sorcier. Oui, ils n'auraient pas de temps à perdre. Il fallait impérativement qu'ils agissent et qu'ils le fassent bien et rapidement, pour que le Sorcier puisse faire le moins de victimes possibles. Ils allaient attaquer Appers avec ses propres armes, ce qui en soit était assez satisfaisant, il faut bien le dire. Même si, quelque part, c'était faire confiance en une oeuvre préparée par l'ennemi, et ça lui posait un certain cas de conscience, il fallait bien le reconnaître. Mais ils n'avaient pas le choix. Des vies étaient en jeu, et il leur manquait bien des options, celle-ci exclue.

-Oui, il faut qu'on agisse le plus rapidement possible. On va se répartir les fioles équitablement et choisir chacun une partie du village, il n'y a pas de temps à perdre. Il n'y avait pas de temps à perdre, oui, mais Arthur, naturellement réticent, tourna tout de même son regard vers Electre, il avait besoin de certitudes. On est sûr que ce remède est fiable à cent pour cent ? Qu'il n'y a pas d'effets secondaires ? Que ce n'est pas un piège.
Electre sembla agacée que son interlocuteur puisse mettre en doute sa parole, mais Arthur n'en avait que faire.
-Je vous les aurais pas apporté si j'en étais pas sûre, ok ?
répliqua-t-elle sans rien dissimuler de son exaspération. Et au pire, au point où ils en sont, c'est pas comme s'il pouvait leur arriver pire que ce qu'ils vivent déjà, ces malades, de toute façon.
Bon... il n'aimait pas considérer les choses sous cet angle, mais elle n'avait pas tort. Arthur soupira.
-Bon, d'accord, le temps presse, de toute façon. On ferait bien de s'y mettre tout de suite.

Le temps qu'ils passaient à parler, c'étaient des vies qu'ils ne sauvaient peut-être pas. Il fallait se mettre en route.





code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 286

Message#Sujet: Re: Prendre aux bien-portants pour donner aux malades. [pv Owen & Arthur]   Jeu 6 Juil - 0:05

Arthur & Eletre & Owen
Prendre aux bien-portants pour donner aux malades.
Ils étaient tous d’accord sur une chose, ils n’avaient pas de temps à perdre et ils devaient se servir des remèdes qu’Electre venait de leur apporter pour sauver les humains du village. Ils ne pouvaient pas perdre de temps, parce qu’il y avait quand même de nombreux malades et qu’il ne fallait pas laisser le temps au Sorcier de vendre ses remèdes. Parce qu’il semblait clair pour tout le monde que cet homme allait faire payer le prix fort à ceux qui cherchaient le remède pour leur proche et il était évident qu’ils allaient payer le prix fort. Owen savait que si son père avait été malade – même s’ils ne s’entendaient plus beaucoup en ce moment, ça n’empêchait qu’il était son père quand même – et qu’il avait la possibilité de le sauver, il était évident qu’il le ferait. Donc… ils devaient distribuer ces remèdes à plus de monde possible. Plus ils allaient sauver des personnes, moins le Sorcier allait obtenir quelque chose. Moins de cobaye il allait récupérer par exemple, parce qu’ils ne pouvaient pas nier que c’était l’une des choses qu’il allait chercher à obtenir. Arthur affirma qu’ils devaient se répartir les remèdes et se rendre dans divers endroits du village, afin de couvrir un maximum d’endroit et d’aller le plus rapidement possible. Owen ne pouvait qu’approuver les propos de son ami et d’ailleurs, il le fit remarquer en hochant de la tête.

Mais Arthur se tourna alors vers Electre dans le but de lui demander s’il n’y avait pas un piège quand même dans ce remède. Owen ne pouvait que comprendre les doutes de son ami également. Mais en même temps, ils n’avaient pas le choix et surtout, ils n’avaient pas le temps à perdre. Et puis, Owen faisait suffisamment confiance à Electre, il savait que si ça avait été trop dangereux, elle n’aurait pas proposé de distribuer les remèdes. Mais bon, la jeune femme n’eut aucun mal à se défendre en affirmant cela à Arthur et en précisant que de toute façon, ça ne serait jamais pire pour les malades. Ils allaient mourir de toute façon. Arthur accepta finalement, en grande partie parce qu’ils n’avaient pas vraiment le temps de réfléchir.

« Parfait, on se distribue ce qu’on a comme remède. »
Ça ne serait sans doute pas suffisant pour sauver tout le monde, mais c’était déjà ça. Toutes les fioles qu’il y avait sur cette table, c’était des personnes qui allaient passer un marché avec le Sorcier en moins. Owen attrapa des sacs qui trainaient là pour commencer à répartir en trois tas les remèdes. « Tu les distribues avec nous ? »

Demanda-t-il en se tournant vers Electre. À choisir, c’était mieux s’ils s’y mettaient à trois pour la distribution, mais en même temps Owen comprendrait que la sorcière ne souhaite pas prendre des risques. Même si, bien évidemment, Owen avait envie qu’elle les aide. Parce que comme ça, ils allaient être plus rapide. Le Sorcier n’était peut-être pas déjà en train de vendre son remède, mais on ne savait jamais.
Code by Gwenn

_________________
Lorsque vous lui ouvrez la porte, la magie est partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 528

Message#Sujet: Re: Prendre aux bien-portants pour donner aux malades. [pv Owen & Arthur]   Jeu 6 Juil - 21:56


Prendre aux bien-portants pour donner aux malades.
I

l n'y avait qu'un seul mot d'ordre à tout cela : Urgence. Chaque seconde qu'ils passaient à discuter, c'était une seconde au cours de laquelle un malade risquait de perdre la vie. Electre, de son point de vue, s'en fichait un peu, il faut bien le dire. Elle était individualiste, contrairement à ce que ses actes laissaient croire. Si elle agissait comme elle le faisait, ce n'était pas par altruisme ou dans l'espoir de sauver l'humanité, c'était pas pure vengeance personnelle. Alors ils pouvaient bien mourir, tous ces innocents, elle s'en tapait royalement... Mais elle devait donner le change. Il semblerait qu'elle ait choisi son camp, il allait falloir qu'elle s'y tienne, maintenant, et elle faisait donc mine de partager l'enthousiasme de ses interlocuteurs. Ce n'était pas si difficile, d'ailleurs, au fond. A les entendre, elle leur avait dégotté le Graal, alors forcément. Elle aimait bien. Les moments d'euphorie généralisée étaient toujours intéressants à vivre. Et puis, Electre aimait bien se donner de l'importance. Sa petite croisée contre les sorciers était du meilleur effet, par conséquent, et elle allait donc éviter de contredire ses interlocuteurs ou encore altérer l'opinion soudain flatteuse qu'ils paraissaient avoir d'elle. Ils allaient donc se répartir la tâche et distribuer les remèdes à travers le village à ceux qui en auraient besoin... ça avait l'air mortellement ennuyeux, comme entreprise, mais la jeune femme n'était pas en droit de se raviser, alors elle allait faire bonne figure et répondre par l'affirmative à la question d'Owen. Elle hocha donc la tête, sourire aux lèvres.

-Je vais pas vous laisser vous taper tout le boulot,
se contenta-t-elle de dire avant de fourrer un tiers des potions dans son sac. Je vais m'occuper des habitations autour du port.

Ou pas... Elle n'était pas sûre de faire un travail très propre et très appliqué, pour tout dire. En fait, elle avait plutôt l'intention de bacler le travail. Oh, elle en distribuerait sans doute deux-trois, de ces fioles, mais elle n'était pas une sainte, non plus, elle avait mieux à faire de sa vie. C'est juste qu'il y avait des personnes qui méritaient d'être sauvées. Electre pensait à Edward, bien sûr, dont la soeur était très malade, et elle savait qu'il s'inquiétait terriblement pour elle. Elle serait ravie de pouvoir lui apporter un tel soutien, une aide véritable, certaine, évidente. En fait, il n'y avait que lui qu'elle acceptait d'aider, qu'elle voulait aider, au nom de l'amitié forte qu'elle lui portait, les autres, elle s'en tapait avec une force phénoménale, ils pouvaient bien crever, tous autant qu'ils étaient, ça lui conviendrait parfaitement. Pas par sadisme, hein, entendons-nous bien, juste par indifférence.

-Allez, au boulot !
décréta-t-elle alors en se levant.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Prendre aux bien-portants pour donner aux malades. [pv Owen & Arthur]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prendre aux bien-portants pour donner aux malades. [pv Owen & Arthur]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une voiture pour les ouvriers jamais malades
» Un costume bien taillé pour la rentrée
» Faut-il vivre pour manger ou bien manger pour vivre ? [ Marie Thérèse ]
» « J'ai besoin de prendre de l'altitude pour réfléchir à tout ce que j'ai fais de bien, de mal. Je sais que j'ai jamais été un exemple, mais oubliée mes actes passés » FT Demy
» 500 messages et bien plus pour moi. MERCI UP !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Place du marché-