Partagez | 
 

 Les vieux démons ne sont jamais loin (Arthur <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 839

Message#Sujet: Les vieux démons ne sont jamais loin (Arthur <3)   Mer 25 Juil - 17:59

Les vieux démons ne sont jamais loin.
C’était arrivé si soudainement au final, sans que Gwenn ne puisse réellement dire comment elle en était arrivée là. Comment ils en étaient arrivés là. Bon, ils s’étaient croisés, ils s’étaient engueulés et puis tout avait dégénéré au final. À un point qu’elle ne pensait pas capable. Et encore qu’à un moment, elle ne pouvait pas nier qu’elle s’était demandée si c’en était pas tout simplement fini d’elle. Mais non… ça allait en soit. Du moins, elle était vivante. Pour le reste, c’était quelque peu compliqué. Gwenn avait le sentiment d’avoir juste mal partout, il n’y avait pas un endroit de son corps qui ne lui faisait pas mal. Elle se sentait horriblement mal physiquement, mais également mentalement après tout ce que Wellan avait pu lui dire, lui faire. Parce qu’elle ne pouvait que se sentir encore plus en colère contre elle-même d’avoir été proche d’un homme tel que lui et de l’être encore en quelque sorte. Elle n’avait aucune idée de ce que Wellan avait réellement voulu lui expliquer, de ce qu’il y avait au final dans le fond de cette histoire. Elle ne comprenait en aucun cas l’homme qui avait fait d’elle le monstre qu’elle était aujourd’hui. La seule chose qu’elle savait, c’était qu’elle ne pouvait que le haïr plus encore qu’elle ne le haïssait déjà, sans avoir pu imaginer que c’était possible.

Le chemin avait été long avant que Gwenn ne parvienne à rentrer chez Arthur, complètement en larme et hors d’elle. Elle savait que le jeune homme ne se trouvait pas chez lui, parce qu’il travaillait à la bibliothèque. Sauf que là, elle avait vraiment besoin de lui. Elle avait hésité à se rendre dans sa bibliothèque directement… sauf qu’elle était dans un état pitoyable. Il y avait du sang partout, de la boue aussi clairement, et d’autres choses sans doute, puisqu’elle n’avait pas le courage de s’observer réellement. Elle se sentait si mal…

Elle avait le sentiment de revenir tellement de temps en arrière, quand tout allait mal. Alors qu’elle savait bien que ce n’était pas le cas, mais elle se sentait épuisée, écrasée par tout ça. Et il y avait cette envie, celle d’arracher la tête de Wellan de ses propres mains, cette envie bestiale de se venger, de faire quelque chose. Parce qu’au final, elle était un monstre. Un monstre incapable de se protéger correctement, mais un monstre quand même.

Elle ne devait pas le faire, elle le savait bien mais elle ne put s’empêcher d’ouvrir les placards, tous les placards, se trouvant dans toutes les pièces. De fouiller partout dans le but de trouver une bouteille. Oui, elle avait juste besoin de boire là, ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas senti sa gorge se serrer à ce point parce qu’elle avait soif et clairement pas soif d’eau. Sauf qu’elle le savait, il n’y avait pas un centilitre d’alcool dans cette maison, c’était la base… on ne mettait rien qui pouvait faire retomber une alcoolique. Mais même en le sachant elle cherchait, elle cherchait parce qu’elle ne savait pas quoi faire d’autre. Au final, à bout de force, la jeune femme se laissa glisser le long du mur de la chambre qu’elle partageait avec Arthur, incapable de s’empêcher de pleurer encore et encore.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 336

Message#Sujet: Re: Les vieux démons ne sont jamais loin (Arthur <3)   Mer 25 Juil - 21:03


Les vieux démons ne sont jamais loin.
I

l n'était pas rare pour Arthur de travailler tard, trop tard, même, c'était une sale habitude qu'il parvenait à corriger quelque peu dernièrement, mais pas toujours très efficacement. Il faut dire que pendant de très longues années, c'était, tout simplement, ce qui lui avait permis de tenir le coup : son travail et ses projets de vengeance, les deux lui avaient permis de se sentir un peu moins seul, de s'occuper l'esprit, d'avoir le sentiment de servir à quelque chose. Il était parvenu, de la sorte, à ignorer un peu sa culpabilité et à utiliser sa rancoeur à bon escient. Cela dit, dernièrement, il y avait quelque chose de nouveau dans sa vie. Quand il rentrait chez lui, quelqu'un l'attendait. Et pas n'importe qui, la femme la plus belle et la plus incroyable au monde. Plus le temps passait, plus Arthur en était amoureux, il s'en rendait bien compte. Il n'avait pas su, jusqu'alors, que les sentiments pouvaient ainsi se développer avec toujours plus de puissance, et c'était agréable. Leurs vies étaient mouvementées, pas complètement sereines, mais Arthur avait quand même le sentiment qu'ils avaient réussi à trouver leur équilibre, dans l'ensemble. Alors maintenant, c'était tout de même moins rare qu'il rentre tard, et puisque Gwenn s'était jointe au groupe destiné à arrêter le sorcier, généralement, ils passaient leur soirée ensemble même à ce moment-là.

Mais en même temps, il était parfois rattrapé par ses vieilles habitudes. Et pour cause, Arthur était quelqu'un de terriblement consciencieux. Quand il se lançait dans l'inventaire de ses livres, il ne le faisait pas à moitié, et pour cette raison, il était rentré plus tard qu'à l'accoutumée chez lui, mais sans avoir oublié de prévenir sa petite amie, pour cette fois. Il avait retenu la leçon, à ce sujet, il ne comptait plus lui faire la moindre cachoteries. Surtout qu'il savait que si Gwenn essayait de se montrer le plus forte possible, elle n'en était pas moins fragile, encore.

Quand il rentra chez lui, donc, il n'attendit que de retrouver les bras de la femme qu'il aimait, mais ce fut une autre sorte de surprise qui l'attendit finalement. La maison semblait avoir été dévalisée, les tiroirs et placards avaient été consciencieusement fouillés. Est-ce qu'ils avaient été cambriolés, ou est-ce que...

-Gwenn ?
l'appela-t-il du salon, paniqué, il fouilla toutes les pièces de la maison sur son chemin jusqu'à finalement la retrouver dans la chambre. Et dans quel état. Il se précipita dans sa direction, attrapa doucement son visage dans ses mains. Qu'est-ce qui avait bien pu lui arriver ? Qu'est-ce qui s'est passé ? demanda-t-il avec douceur, tentant de dissimuler l'inquiétude au creux de sa voix. Ce n'était pas une mince affaire, car clairement, il était angoissé.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 839

Message#Sujet: Re: Les vieux démons ne sont jamais loin (Arthur <3)   Lun 13 Aoû - 23:30

Les vieux démons ne sont jamais loin.
Combien de temps elle était restée là, assise sur le sol de la chambre ? Elle n’en avait pas la moindre idée. La seule chose qu’elle savait c’était qu’elle ne parvenait pas à s’arrêter de pleurer et qu’elle tremblait de tout son être. Elle avait besoin de Arthur, c’était évident et la seule chose qu’elle désirait c’était qu’il arrive. Elle aurait pu décider de tenter de le rejoindre, mais elle n’en avait définitivement pas la force et si elle sortait… elle ne savait que trop bien où elle risquait de finir. Quoi que dans cet état, ce n’était pas dit qu’elle parvienne vraiment ne serait-ce qu’à sortir de la maison. Elle avait mal partout, vraiment mal partout.

Finalement, elle entendit la porte s’ouvrir, entre ses sanglots, mais elle fut surtout prise d’un nouveau coup de panique. Elle craignait que ça soit Wellan qui vienne la chercher, qu’il vienne finir ce qu’il avait commencé. Mais ce n’était pas lui, c’était Arthur. Elle l’entendit l’appeler dans une autre pièce, mais elle fut incapable de répondre, ou même de bouger. Il vint cependant la retrouver finalement, il s’approcha vivement d’elle prenant son visage dans ses mains et dès qu’elle posa réellement ses yeux sur lui, elle s’agrippa à son haut, enfonçant ses ongles dans ses mains, et vint enfouir son visage contre lui, non sans pleurer encore plus fort. Elle avait juste besoin de le sentir, de ses bras, de se sentir enfin en sécurité, d’être sûr que c’était fini… même si ce n’était sans doute clairement pas fini. Elle savait bien qu’elle devait parler, qu’elle devait dire quelque chose, mais elle ne parvenait pas à articuler le moindre mot pour le moment. La seule chose qu’elle arrivait à faire c’était pleurer encore et encore. Au bout d’un moment, elle finit quand même par arriver à articuler quelque mot entre ses sanglots.

« C’est Wellan… »

Sa voix était roque et elle avait clairement du mal à parler. Tout comme elle avait dû mal à dire ce qui s’était passé, si elle pouvait réellement l’expliquer. Elle-même avait de la peine à réellement savoir ce qui s’était passé, à réellement réaliser ce qu’il lui avait fait. Gwenn inspira longuement, tentant de se calmer un peu quand même, même si ça n’avait rien de simple. Elle détacha légèrement son visage de Arthur, pour poser ses yeux sur lui, sans parvenir à s’empêcher de trembler encore.

« Il… » Un nouveau sanglot la pris. « On s’est croisé et… » Nouvelle pause, elle ne parvenait pas à faire une phrase entière. « Je ne sais pas… je ne sais pas ce qu’il lui a pris. » Elle savait seulement que forcément, leurs conversations avaient houleuse, parce qu’il n’y avait pas vraiment de raison qu’elle soit autrement après ce qu’il avait fait, ce qu’elle avait découvert. « J’ai cru qu’il allait… me tuer. »

Elle avait cru mourir, elle s’était dit que s’en était terminé, qu’elle ne pourrait jamais revoir Arthur, qu’elle était sur le point de tout perdre.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 336

Message#Sujet: Re: Les vieux démons ne sont jamais loin (Arthur <3)   Mar 14 Aoû - 11:08


Les vieux démons ne sont jamais loin.
P

endant plusieurs longues minutes qui semblèrent durer une éternité à Arthur tant il se sentait perdu et impuissant face à la profonde détresse de sa petite amie, Gwenn se contenta de pleurer, logée dans ses bras, et plus elle pleurait, plus il avait peur de ce qu'il allait découvrir. Pour se retrouver dans cet état, il avait forcément dû lui arriver quelque chose d'absolument terrible, et le lycan n'était pas certain d'être prêt encore à l'entendre... L'idée que Gwenn souffre encore, elle qui avait déjà tant souffert, ça lui arrachait le coeur et le mettait hors de lui. A plus forte raison qu'il ne pourrait que se reprocher de ne pas être intervenu, de ne pas avoir fait ce qu'il fallait pour défendre et protéger la femme qu'il aimait. Bien sûr, il ne pouvait pas être constamment sur son dos, et cela ne l'empêchait pas de la défendre et de l'aider avec toute la conviction dont il était capable. Ce qui ne changeait quand même rien au fait qu'il était là, à voir la femme qu'il aimait plus que tout au monde endurer des souffrances qu'il se voyait incapable d'apaiser, et rien n'était plus douloureux que cela à ses yeux...

Quand il entendit le nom de Wellan, il se tendit immédiatement. Evidemment, il s'agissait encore de lui, il s'agissait toujours de lui, fidèle au poste quand il était question de ruiner leur vie... ou plus concrètement de ruiner la vie de la femme qu'il aimait. Il était terrifié à l'appréhension seule de ce que la jeune femme avait dû subir en se retrouvant face à lui une fois de plus... Quand elle affirmait qu'elle avait cru qu'il allait la tuer, il n'en doutait pas un seul instant, il était convaincu du fait que c'était bel et bien vrai, parce qu'il connaissait suffisamment l'énergumène pour en avoir conscience... Et il n'avait qu'une envie à l'heure actuelle : retrouver ce sale type et lui faire payer... Il ne le laisserait pas s'en tirer impunément, pas cette fois... Sauf que pour le moment, le plus urgent, c'était de prendre soin de Gwenn, de s'assurer qu'elle irait mieux, de l'aider à dépasser l'épreuve. Même s'il mourait d'envie d'aller retrouver Wellan sur-le-champ et de le lui faire payer, le plus urgent pour le moment, c'était de s'assurer que la jeune femme était en sécurité et saurait être sauvée.

-Je suis là...,
répondit-il doucement. Je ne laisserai plus jamais rien t'arriver. Si seulement il pouvait le promettre en étant certain que c'était la vérité. Mais rien n'était si simple. Il faut peut-être... te conduire à un médecin ?

Ne serait-ce que pour être sûr. Arthur s'inquiétait vraiment de la voir dans cet état. Il ne savait pas quoi faire pour qu'elle se sente mieux.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
avatar
Chassez le surnaturel, il revient à pas de loup.
Messages : 839

Message#Sujet: Re: Les vieux démons ne sont jamais loin (Arthur <3)   Sam 18 Aoû - 14:36

Les vieux démons ne sont jamais loin.
Gwenn avait envie de se montrer plus explicite avec Arthur, mais elle ne parvenait pas à le faire. Elle ne comprenait rien à ce qui s’était passé et ses souvenirs devenaient de plus en plus flous au fur et à mesure que les minutes coulaient. Elle savait simplement qu’elle avait eu la peur de sa vie, qu’elle avait cru ne jamais revoir l’homme qu’elle aimait, ne jamais repasser le pas de la porte de sa maison. Elle avait juste cru que c’était terminé… et elle sentait mal. Elle se sentait triste, elle avait mal partout, elle se sentait en colère contre Wellan. Heureusement que Arthur était là et qu’elle pouvait simplement s’accrocher à lui. En cet instant précis, la jeune femme avait simplement besoin de s’accrocher à l’homme qu’elle aimait, se raccrocher à lui pour qu’elle puisse tenir debout. Même si elle n’était pas certaine de tenir debout non plus, juste tenir sera largement suffisant.

Arthur affirma qu’il était là, et heureusement qu’il était là. Gwenn se serra encore plus fortement contre lui, aimant entendre le lycan lui dire qu’il ne laisserait rien lui arriver. Elle savait qu’il était sincère. Mais elle savait aussi qu’il ne pouvait pas forcément être constamment dans son sillage, qu’il ne pouvait pas constamment être à ses côtés pour la protéger et ça lui faisait peur. Elle avait peur qu’il arrive, qu’il revienne pour finir ce qu’il avait commencé. Elle avait peur qu’il recommence. Mais maintenant il était là, elle pouvait se serrer contre lui et elle savait qu’elle était en sécurité. Même si rien n’enlevait le fait qu’elle avait mal, qu’elle avait mal partout.

« Non… » Dit-elle d’une voix tremblante, quand Arthur affirma qu’il faudrait peut-être qu’il la conduise voir un médecin. C’était sans doute plus raisonnable, en effet, la jeune femme avait sans doute besoin d’être ausculté ou un truc comme ça, mais elle n’avait vraiment pas envie de voir quelqu’un, de même sortir de cette maison, ou encore de s’éloigner des bras de son petit ami. La seule chose qu’elle avait envie, c’était de rester là et de seulement rester là. « Je veux… je veux voir personne. » Ce n’était peut-être pas raisonnable, mais elle ne supportait pas l’idée de devoir quitter cette maison, ou encore de devoir accueillir quelqu’un. « Je… » Elle marqua une pause, la gorge serrée toujours, avec beaucoup de mal à dire ce qu’elle avait à dire. « Je suis désolée j’ai… j’ai retourné toute la maison, je… »

Elle s’en voulait tellement, elle se sentait d’autant plus mal qu’elle avait honte. Parce qu’elle avait eu besoin de chercher du réconfort, elle avait eu besoin de quelque chose pour la soulager et qu’elle ne devrait pas le faire. Elle ne devait pas le faire et pourtant, en le sachant, elle avait eu besoin. Si elle avait trouvé une bouteille dans les placards de la maison de Arthur, il était évident qu’elle aurait été incapable de se retenir et elle l’aurait bu. Et elle se sentait nulle.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 336

Message#Sujet: Re: Les vieux démons ne sont jamais loin (Arthur <3)   Sam 18 Aoû - 15:10


Les vieux démons ne sont jamais loin.
A

rthur se sentait totalement démuni face à la douleur et à la détresse de la femme qu'il aimait. Il voulait faire tout ce qui était en son pouvoir pour la protéger, la rassurer, mais il avait peur de ne pas suffire. Il n'avait aucune idée de ce qu'elle avait subi exactement, et n'osait pas le lui demander de crainte de la braquer, de crainte de la replonger dans son cauchemar. Mais en attendant, il s'imaginait le pire. Et étant donné l'état dans lequel se trouvait sa petite amie, il ne pouvait que se dire que le pire était encore loin de la réalité. Wellan le paierait cher, ça c'était la plus stricte évidence. Il voulait faire ce qui était le mieux pour Gwenn, pour la rassurer au maximum.. mais ça n'avait rien de simple. Il était convaincu que voir un médecin était une nécessité, même si ses blessures ne semblaient pas graves au point de devoir être soignées sur-le-champ à moins de complications. Seulement, il n'osait pas imposer à Gwenn de voir qui que ce soit si elle ne s'en sentait pas la force. Et de toute évidence, c'était bel et bien le cas. Il pourrait faire venir un médecin, également, mas il était hors de question qu'il abandonne Gwenn seule chez eux, il serait bien incapable de la laisser. Alors soit, il allait rester le temps qu'il faudrait pour la rassurer, la protéger, l'aider... Ce dont elle semblait avoir besoin, plus que tout, pour le moment, c'était de ses bras, alors c'étaient ses bras qu'elle allait lui offrir. Alors il se contenta de la serrer encore plus fort contre lui, le plus fort possible. Jusqu'à ce qu'elle reprenne la parole.

-Ne t'en fais pas, c'est rien...


Et en effet, ce n'était rien... Il se fichait bien de l'état dans lequel elle avait mis la maison. Honnêtement, il s'était dit que ça pourrait arriver à un moment ou à un autre. Gwenn était alcoolique, les rechutes étaient fréquentes, c'était comme ça... et vu la situation, il était normal qu'elle ait voulu se réfugier dans une bouteille qu'elle n'avait pas su trouver... surtout qu'il n'était pas là... et il s'en voulait à mort, pour ça... Même si au bout du compte, il ne pourrait jamais être constamment sur le dos de Gwenn, ce serait invivable pour eux deux.

-Dis-moi ce que je peux faire pour toi...

Elle ne voulait pas voir de médecin, elle ne pouvait pas boire... Il pouvait bien lui apporter tout le réconfort qu'elle voulait au creux de ses bras, il avait définitivement le sentiment que c'était trop peu... mais que faire de plus ? Il se sentait si impuissant... et elle, elle était si vulnérable. Cette situation était juste horrible. Pour elle, surtout, bien sûr, mais tout ce qui la touchait elle le touchait lui.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Les vieux démons ne sont jamais loin (Arthur <3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les vieux démons ne sont jamais loin (Arthur <3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le fruit ne tombe jamais loin de l'arbre[Solo]
» Les ténèbres ne sont jamais bien loin... [PV Dunya et Kyoukou]
» Créatures rares et nommés - Angmar
» Vos pokémon préférés !
» Frère et Soeur ne sont jamais complètement séparé(PV Gaelle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez Arthur Lowell-