Partagez | 
 

 Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose [pv Ed & Jane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 446

Message#Sujet: Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose [pv Ed & Jane]   Lun 25 Avr - 18:18


Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose
E

n tendant l'oreille, ce matin-là, Ambre n'avait pas entendu le moindre bruit. Généralement, il y avait toujours un petit quelque chose. Le bruis de pas qui trahit une autre présence, un souffle, le craquement du plancher, le cliquetis de couverts, quelque chose. Là, il n'y avait rien, le calme plat. La demoiselle s'était levée, habillée et, à pas discrets, avait fait le tour du propriétaire pour avoir confirmation de ce que son instinct lui sifflait à l'oreille. Elle avait entrouvert la porte de la chambre d'Edward : personne, le lit n'était même pas défait. Personne dans la salle d'eau, personne dans la cuisine, dans le salon... La chambre de Preston aussi, était vide (ce qui n'était pas étonnant de sa part, puisqu'il était généralement debout avant tout le monde, mais il n'y avait personne non plus dans son bureau). À ce constat, un large sourire s'afficha sur le visage de la jeune fille. La demoiselle n'était absolument pas du matin, mais si elle se levait de bonne heure dans une toute autre optique que celle d'aller en cours, alors se changeait tout, et elle ne pensait pas se tromper en affirmant qu'elle pouvait bien oublier ses projets initiaux et écouter l'envie profonde qu'elle avait (comme tous les jours) de ne pas faire chemin vers l'école. Puisque ses deux frères étaient aux abonnés absents, qui irait remarquer qu'elle faisait l'école buissonnière, hein ? Tout d'abord, Ambre songea à sortir, profiter de la journée pour vaquer elle ne savait où encore, profitant du fait de pouvoir prendre l'air, alors qu'on l'avait strictement privée de sortie, mais elle se ravisa. Avec le bol qu'elle avait, elle allait tomber sur un de ses frères. Il valait mieux rester à l'intérieur et aviser quand elle entendrait la porte de l'entrée s'ouvrir (et là, on lui reprocherait d'être restée à l'intérieur quand on la réprimandait dans les moments où elle cherchait à sortir. Fallait savoir ce qu'ils voulaient, hein).

Elle s'empara donc dans la cuisine de tout le nécessaire pour un petit déjeuner frugal, et s'enferma dans un chambre. Dans un premier temps, elle s'était montrée à l'affut du moindre bruit, prête à faire la morte pour ne pas se faire repérer de ses frères, mais plus les heures de la journée avançaient sans que personne ne se pointe, plus elle prenait ses aises et oubliait sa discrétion. Au final, elle était totalement affalée dans le canapé du salon, plus du tout attentive à la potentielle arrivée de ses frères, quand elle entendit la porte s'ouvrir. Elle sursauta tout d'abord puis, réflexe idiot, s'enfonça dans le canapé, comme dans l'espoir d'y disparaître, retenant son souffle. Ce ne fut qu'au moment où elle reconnut les pas de deux personnes plutôt que d'une, quand elle entendit une voix féminine désagréablement familière, qu'elle décréta ne plus rien en avoir à faire et s'extirpa de sa cachette, le tout pour tomber nez à nez avec Edward... au bras d'Hardwick... Bordel, il n'en aurait jamais fini avec elle ou quoi ?

-C'est pas vrai, tu vas passer ton temps à nous l'imposer ou quoi ?
lui dit-elle en guise de "bonjour", ce sans prendre la peine de saluer Jane au passage, cela va de soi.


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose [pv Ed & Jane]   Dim 8 Mai - 13:41

Ambre & Edward & Jane
Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose
Il avait bien fallu, à un moment donné, qu’Edward et Jane prennent la décision de quitter la cabane où ils s’étaient retrouvés (et bien retrouvé) afin de commencer leur nouvelle vie. Et cette nouvelle vie allait commencer par l’installation de Jane chez les Baker. C’était en soin la meilleure idée provisoire, ils pourraient envisager de faire autrement ensuite. Edward avait envie, bien sûr, de vivre avec Jane et seulement avec elle, dans un endroit qui serait leur chez eux. Mais pour l’heure, ils n’avaient aucune demeure à leur disposition pour cela et il était évident qu’ils n’allaient pas pouvoir se terrer dans la cabane de la forêt jusqu’à en avoir une. Et puisqu’ils pouvaient enfin s’afficher ensemble, Edward n’avait aucune envie de s’épargner la présence de son âme sœur à ses côtés constamment. Il avait cru ne jamais la retrouver et maintenant, ils pouvaient marcher l’un avec l’autre, l’un contre l’autre, dans la rue sans avoir besoin de se cacher. C’était vraiment un grand changement, qui faisait plus que du bien. Même si, au fond de lui, Edward avait quand même la crainte qu’ils croisent Perséphone à un moment donné. Il n’avait aucune envie de devoir affronter son regard blessé. Même s’il se sentait vraiment heureux maintenant, le jeune homme ne pouvait quand même pas s’empêcher de se sentir coupable concernant son ancienne petite-amie. Ils étaient bien mieux loin d’elle, sauf que le village était par moment bien petit. Mais bon, Edward savourait quand même de pouvoir marcher auprès de Jane dans les rues du village.

Quand Edward ouvrit la porte de la maison des Baker, il pensait qu’il n’y aurait personne. Logiquement, il ne devait y avoir personne puisque Preston travaillait comme d’habitude et Ambre devait être à l’école. Ils allaient donc avoir la maison pour eux tout seul et ils allaient pouvoir profiter des lieux tranquillement. Le moment d’annoncer aux autres Baker que Jane venait vivre avec eux (ce qui était légitime, puisqu’elle était aussi une Baker techniquement) arriverait bien vite et Edward devait bien avouer qu’il avait hâte de voir la tête de sa sœur et son frère. Cependant, le moment allait arriver bien plus rapidement pour Ambre qu’il ne le croyait, puisqu’Edward eut la surprise de la voir débouler comme une furie.

« Bonjour Ambre. Je suis étonné de te voir là, t’es pas censé être à l’école ? »
Lui lança Edward sans même prendre la peine de répondre de suite aux propos de sa jeune sœur. Ambre n’avait jamais caché le fait qu’elle n’appréciait pas Jane, comme elle n’appréciait pas plus Perséphone d’ailleurs. Elle avait du mal à accepter la nature des deux jeunes gens – même s’ils n’avaient plus vraiment cette nature – et le fait qu’Edward lui avait caché son mariage avec son âme sœur. Mais bon, elle allait bien devoir s’y faire. « Il faut que tu t’y habitue. » Affirma Edward en passant un bras autour des épaules de Jane, geste purement là pour emmerder sa sœur d’ailleurs. « Jane va vivre avec nous maintenant. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose [pv Ed & Jane]   Dim 8 Mai - 13:59


Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose
C'

était presque surréaliste et en même temps incroyablement agréable que de pouvoir enfin savourer en toute légitimité la présence d'Edward à ses côtés, au grand jour. À les voir marcher côte à côte, aux regards et aux gestes qu'ils s'échangeaient, ils formaient un véritable couple, il était impossible d'en douter, et ce premier pas vers l'officialisation pure et simple de leur relation rendait le cœur de la jeune femme aussi léger qu'une plume. Vraiment, elle n'aurait pas cru pouvoir être si bien alors qu'elle s'était sentie proche de toucher le fond, et pourtant c'était le cas, il ne suffisait que de lui, pour cela. Elle devait quand même reconnaître que, malgré le plaisir mêlé d'orgueil qu'elle avait à s'afficher en pleine rue avec son mari (là, ce n'était plus à nier), elle avait par moments le sentiments que les regards des passants se tournaient tous invariablement vers eux. Légère paranoïa, sans doute, mais elle imaginait bien que les rumeurs ne manqueraient pas d'aller bon train à leur sujet. Ça ne la dérangeait pas du tout, d'un côté, elle le voulait, même, que notre terre toute entière sache son bonheur présent, mais d'un autre côté, consciente que la rumeur remonterait sans doute assez rapidement jusqu'à Léo, une partie d'elle ne se sentait pas totalement fière non plus (contrairement à celle qui, à l'inverse de ce que devait espérer Edward, souhaitait croiser Perséphone pour le simple plaisir de la narguer). Ensemble, ils avaient fait chemin jusqu'à ce qui ne tarderait pas à être sa nouvelle demeure : Jane allait vivre avec les Baker (en même temps, c'est vrai qu'elle en était une elle-même, techniquement)... c'était dingue, quand on y réfléchissait, mais en même temps, c'était leurs vies qui étaient complètement dingues.

Pour l'heure, elle venait plus en visiteur qu'en réelle occupante. Il faudrait qu'elle aille récupérer ses affaires dans la maison qui lui appartenait, et où elle n'avait pas mis les pieds depuis son enlèvement, mais elle n'avait pas été si pressée. Et puis, même s'ils aimaient à faire les choses dans le désordre, il faudrait bien avertir le frère et la sœur de son emménagement avant toute chose. Les prévenir seulement, oui, car Jane se doutait bien qu'Edward ne laisserait pas vraiment le choix à Preston et à Ambre, quoi qu'ils puissent en penser (et elle adorait qu'il fasse passer leurs intérêts avant ceux de sa sœur ou de son frère). Et à propos d'Ambre, d'ailleurs, il s'avère que, bien que supposée être à l'école, elle se trouvait bel et bien là. Jane oublia vite sa frustration de ne pouvoir être seul avec Edward (même s'ils allaient globalement passer tout leur temps ensemble de toute façon) quand elle reçut l'accueil glacial de la jeune fille. Décidément. Et par conséquent, elle ne put qu'afficher un sourire fier et victorieux (et sans doute malvenu, quand on sait que son adversaire était bien plus jeune qu'elle) quand Edward passa son bras autour de son cou (juste pour emmerder Ambre - et visiblement ça marchait) avant d'affirmer qu'elle allait devoir s'habituer à sa présence, puisqu'elle emménagerait ici, à présent.

-C'est quoi encore ces conneries ? C'est hors de question, tu m'entends, elle a rien à foutre ici.

-C'est normal qu'une épouse veuille vivre avec son mari, non ?
répliqua Jane, amusée de la situation, appréciant de voir le teint de la jeune fille passer au rouge vif, prête qu'elle était, semble-t-il, à exploser de colère.


code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose [pv Ed & Jane]   Sam 4 Juin - 16:13

Ambre & Edward & Jane
Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose
Edward savait parfaitement que sa sœur n’allait pas apprécier la nouvelle, mais ça lui était égal. De toute façon, ils étaient préparés à l’entendre hurler. Ambre n’allait pas être contente de savoir que son frère et sa femme – puisqu’ils étaient vraiment mariés – allaient vivre ensemble dans la demeure des Baker, mais leur décision était prise de toute façon. Ils pouvaient très bien vivre ailleurs, mais Edward devait bien avouer qu’il n’en avait pas encore envie. Parce qu’il n’était pas question pour lui de laisser la furie qui se trouvait sous ses yeux seule avec Preston. Et puis, s’ils décidaient de vivre ailleurs, ils avaient besoin de temps pour se trouver un endroit. Autant dire que le mieux était bien qu’ils vivent dans cette maison, pour le moment en tout cas. Même si Ambre allait crier. Le jeune homme voyait déjà bien la manière dont elle le regarda quand il passa son bras autour des épaules de Jane, avant d’affirmer clairement son mécontentement dans l’idée qu’elle vive chez eux. Jane ne manqua pas d’en rajouter une couche, en affirmant qu’il était normal pour une épouse de vouloir vivre avec son mari. Edward savait que ça n’allait pas arranger son cas, mais il ne put s’empêcher de sourire à la remarque de la jeune femme, alors que sa sœur était en train de bouillir. Pour le coup, le jeune homme prenait clairement la décision de se ranger du côté de Jane et non de sa sœur, mais il espérait qu’Ambre allait bien finir par comprendre. Ou pas et alors, ils allaient avoir vraiment du mal à s’entendre. C’était qu’elle avait vraiment du caractère Ambre, une digne Baker, comme son frère.

« Je te demande pas ton avis de toute façon Ambre. »
Même si ce n’était évidemment pas de cette manière qu’il allait calmer le jeu. Elle pouvait bien lui faire sa crise – encore – il ne changerait pas d’avis. Parce que de toute façon, ils n’avaient pas vraiment d’endroit où vivre. Et Edward n’avait aucune envie que Jane vive ailleurs. Maintenant qu’ils étaient officiellement ensemble, ils n’avaient aucune raison de ne pas être ensemble. « On est marié, donc on va vivre ensemble c’est tout. » C’était assez logique après tout non ? « A moins que tu n’ai envie de me voir partir ? »

Evidemment, ça ne l’arrangerait pas de l’entendre lui dire qu’elle voulait vraiment le voir partir. Mais en même temps, ce n’était pas parce qu’elle le lui dirait, qu’il le ferait. Ce n’était pas maintenant qu’il allait commencer à faire ce qu’on lui demandait. Elle pouvait donc lui dire ce qu’elle voulait, ça ne changerait rien. Même si le jeune homme devait bien avouer qu’il préfèrerait vraiment qu’elle ne lui dise pas de but en blanc qu’elle ne voulait plus qu’il vive chez eux. Parce qu’après tout, même s’ils passaient le plus clair de leur temps à se disputer, ils s’aimaient quand même énormément. En tout cas, Edward aimait sa sœur, même s’il n’avait peut-être pas la bonne manière de le montrer.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 446

Message#Sujet: Re: Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose [pv Ed & Jane]   Sam 4 Juin - 16:34


Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose
N

on mais elle allait la fermer, oui ? À chaque fois que Jane prenait la parole, elle avait envie de lui sauter à la gorge, et le pire, c'était que le moindre sourire de son frère ne cautionnait que trop bien ce qu'elle n'avait pas envie d'attendre. Oui bon, elle le savait, qu'ils étaient mariés, ce n'était pas nouveau (même si c'était là une information qu'elle était loin d'avoir encore complètement digérée), mais jusque-là, ils avaient beau vivre s'être passé la bague au doigt, ils avaient au moins le mérite de ne pas vivre sous le même toit. Et depuis quand ils étaient officiels et tout feu tout flamme, ces deux-là (mauvais jeu de mot) ? Non, parce que s'il y avait bien un truc qui l'arrangeait avec Hardwick, c'était que son frère ne pouvait pas être avec elle aux yeux de tous, normalement. Elle ne comprenait vraiment rien du tout. Elle voulut protester, mais Edward prit la parole avant qu'elle puisse dire quoi que ce soit. Elle n'avait pas le choix. Bah super ! De ce qu'il lui semblait, elle et Preston avait quand même un droit de décision sur leur maison, ou tout du moins Preston (elle, toute mineure qu'elle était, savait bien n'avoir qu'un mince pouvoir)... Le fait qu'ils soient mariés n'excusait pas tout, ils auraient très bien pu prendre une maison ailleurs, s'ils le voulaient... Ceci dit, Ambre avait beau râler, elle n'avait pas envie que son frère quitte le domicile familial, et ça, il l'avait visiblement très bien compris, puisqu'il ne manqua pas de s'en servir comme d'un argument coup de poing. Non, évidemment qu'elle n'avait pas envie de le voir partir, mais si c'était pour que Hardwick soit toujours agglutiné à lui, qu'est-ce qu'elle y gagnerait. Cette garce était en train de lui voler son frère, et au final, c'était ça son plus grand reproche envers elle. Si elle était constamment avec lui, alors il n'aurait plus jamais de temps pour elle.

-C'est dégueulasse, ce que tu fais.
répliqua-t-elle, laissant s'exprimer sa colère mais témoignant par la même du fait qu'il avait tapé juste. Elle voulait qu'il reste chez eux, mais elle appréhendait ses conditions. Bien sûr, elle aurait pu tenter le coup de bluff et lui dire qu'il n'avait qu'à s'en aller, mais elle craignait trop de le voir lui échapper pour de bon. Preston est au courant, au moins ? Elle osait croire que non, et surtout qu'il désapprouverait autant qu'elle. Elle ne pensait pas avoir le pouvoir de le faire changer d'avis, mais Preston, lui, saurait peut-être avoir plus d'influence sur son cadet qu'elle. Et ta copine, Perséphone ?

Ouais, parce qu'il était avec l'autre gourde, aux dernières nouvelles, alors oui, tout semblait laisser penser qu'ils s'étaient séparés, mais ça lui semblait quand même très abrupt, comme changement, et pendant ce temps là, Ambre n'était au courant de rien. En même temps, ça faisait vraiment très longtemps qu'elle n'arrivait plus à suivre les histoires de son frère.


code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose [pv Ed & Jane]   Dim 26 Juin - 20:18

Ambre & Edward & Jane
Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose
Edward savait parfaitement qu’il appuyait sur l’argument sensible en affirmant à Ambre qu’il pouvait très bien partir. Ce n’était pas ce qu’il voulait dans l’immédiat. Un jour, évidemment, il allait quitter cette maison avec Jane, mais pour l’heure c’était un peu trop compliqué et ça l’arrangeait bien. Parce qu’au fond, il aimait cette maison et il allait avoir un grand pincement au cœur quand il faudrait qu’il parte. Mais ce n’était pas encore à l’ordre du jour, à moins qu’Ambre ne lui tape un trop grand scandale. Il connaissait suffisamment sa sœur pour savoir qu’elle était bornée (comme lui) et donc qu’elle pouvait très bien montrer sa désapprobation jusqu’à obtenir ce qu’elle voulait, sauf qu’elle ne l’obtiendrait jamais. Parce que ce qu’elle voulait, c’était que Jane ne vive pas avec eux et Edward n’avait pas l’intention de laisser sa femme s’en aller. Si elle devait s’en aller, il le ferait avec elle. Edward osait croire qu’elle tenait à ce qu’il reste chez eux au point d’accepter (plus ou moins) Jane et sa remarque de manqua pas de lui dire qu’il avait gagné le point. C’était dégueulasse ce qu’il faisait, sans doute, mais il n’avait pas honte de le faire. Après tout, elle ne se retiendrait sans doute pas d’appuyer aussi sur ses points sensibles. D’ailleurs, le fait qu’elle le questionne sur Preston et Perséphone était sans doute dans ce but. Le jeune homme n’appréciait pas vraiment qu’elle parle de la sorcière maintenant – il préférait largement éviter de mentionner Perséphone devant Jane, mais bon – mais en même temps, il comprenait bien qu’elle avait un peu de mal à suivre. Après tout, eux même avaient un peu de mal à suivre leur propre histoire.

« Preston n’est pas encore au courant, il le saura une fois qu’il sera rentré. » Puisqu’il était absent, comme d’habitude. Ce n’était pas pour rien qu’Edward pouvait passer le plus clair de ses journées à ne rien faire chez lui, c’était parce que son aîné était toujours à droite et à gauche. Et bizarrement, Edward pensait que son aîné allait lui causer moins de souci qu’Ambre. « Et je ne suis plus avec Perséphone. » Donc, ce n’était plus sa copine. En même temps, les âmes sœurs avaient l’habitude d’être particulièrement cruels, ils ne se seraient jamais affiché comme ça s’il était encore avec Perséphone. Alors, ça semblait assez logique qu’elle n’avait plus rien à voir avec eux. Du moins pour le moment, elle reviendrait à la charge ensuite. « Aller, arrête de bouder. » Edward s’approcha de sa petite-sœur et posa une main sur sa tête pour ébouriffer ses cheveux (geste qui ne risquerait pas de la calmer, mais c’était trop tentant). « Sois sympa et je te promets que je te couvrirais à chaque fois que tu décideras de sécher l’école. »

Ce qu’elle était donc en train de faire maintenant. Il la couvrait toujours en réalité, mais c’était un moyen de pression comme une autre. Même si connaissant Ambre, ça n’allait pas forcément arranger la situation.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose [pv Ed & Jane]   Dim 26 Juin - 20:46


Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose
L'

attitude d'Ambre était à peu de choses près ce que la jeune femme avait attendu d'elle, et elle ne la décevait pas. Son mécontentement était plus que palpable, et elle appuyait les arguments qu'elle pouvait pour dissuader Jane de s'installer chez les Baker. Sauf que ce ne serait évidemment pas aussi simple, tout simplement parce que ses arguments pouvaient être très très facilement contrés. Preston, même s'il trouverait la situation un peu précipitée, risquait de leur opposer moins d'arguments que sa sœur, d'autant que Jane était porté à croire qu'il l'appréciait. Quant à Perséphone... Jane n'aimait pas franchement que son nom soit prononcé, ceci dit, il était plus simple de l'entendre à présent qu'autrefois (même s'il le serait bien moins plus tard), puisqu'elle était sortie de la vie de son mari, une bonne fois pour toutes, pensait-elle. Elle ne put s'empêcher, d'ailleurs, d'afficher un sourire satisfait en entendant le jeune homme apprendre à Ambre qu'il n'était plus avec sa greluche de sorcière. L'entendre lui faisait toujours autant plaisir, parce que cela signifiait, tout simplement, qu'il n'y avait plus personne d'autre dans sa vie sinon elle. Bon, elle ainsi que son frère et sa sœur, tout de même, ce qui représentait un léger souci à l'heure actuelle, même si Jane avait confiance, elle savait qu'Edward ne cèderait pas un pouce de terrain à sa sœur. Il voulait vivre avec elle, ils avaient trop attendu. Et s'il fallait que quelqu'un fasse des concessions, eh bien ce serait elle, pas eux. Edward avançait les arguments qu'il pouvait pour convaincre Ambre, mais celle-ci n'avait pas l'air du tout convaincue.

-Si tu crois que tu vas m'avoir comme ça, tu peux te brosser,
répliqua-t-elle, cinglante, qui préférait sans doute passait toutes ses prochaines soirées en retenue qu'en la compagnie de celle qu'elle devait reconnaître être sa belle-sœur.
Jane poussa un soupir, elle avait envie d'envoyer Ambre sur les roses, mais elle savait qu'il fallait faire des efforts pour une vie en communauté non pas harmonieuse, mais au moins un tant soit peu agréable.
-Écoute, tu peux pas m'encadrer, je l'ai bien compris, mais on peut au moins essayer de faire la paix, non ?


Après tout, Jane n'avait rien contre Ambre, en fait, elle se disait même qu'elles auraient pu s'entendre, en d'autres circonstances. Elles n'étaient après tout pas si différentes l'une de l'autre, toutes les deux. Elles avaient un caractère bien trempé, et une fierté propre aux Baker (et la Baker par alliance qu'elle était n'y échappait manifestement pas). Elle ne s'attendait pas à ce qu'elles deviennent les meilleures amies du monde, toutes les deux, mais ne serait-ce que pour Edward, essayer de s'entendre ne serait pas un mal.

-Dans tes rêves, ouais.

Bon, ok, c'était pas gagné.




code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose [pv Ed & Jane]   Dim 10 Juil - 17:23

Ambre & Edward & Jane
Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose
Edward savait parfaitement que ce n’était pas gagné pour qu’Ambre accepte la présence de Jane. En fait, il se doutait qu’elle n’allait jamais vraiment l’accepter. Mais le jeune homme avait quand même envie d’essayer de calmer un peu le jeu, afin d’éviter que la demeure des Baker devienne encore plus un champ de bataille qu’elle n’était déjà. Si Edward et Preston continuaient de se prendre la tête et que Jane et Ambre s’y mettaient aussi, ils n’allaient vraiment pas s’en sortir. Le jeune home savait bien qu’elles ne deviendraient jamais les meilleures amies du monde – et pourtant, elles avaient énormément de points en communs, elles étaient faites pour s’entendre – mais il avait juste envie de baisser les tensions. Il espérait qu’Ambre puisse mettre un peu d’eau dans son vin (façon de parler, il n’avait pas spécialement envie que sa petite sœur s’amuse à boire du vin non plus…) pour calmer un peu le jeu. Alors, le jeune homme tentait du mieux qu’il pouvait de trouver des arguments pour la convaincre. Mais visiblement, elle n’avait pas du tout peur de finir ses soirées en retenu ou puni par Preston (plus encore que ce qu’elle n’était déjà), si c’était pour continuer de pourrir Jane. Ce n’était évidemment pas gagné donc. Jane prit cependant les devants, en demandant à Ambre si elles pouvaient faire la paix. Edward ne put s’empêcher d’afficher un sourire en entendant sa femme dire une chose pareille à sa sœur. Au moins, il savait qu’il y avait une des deux capables de faire des efforts pour lui et ce n’était pas le cas de sa petite sœur bien sûr. Sauf que ça n’allait rien changer, Edward n’avait pas l’intention de changer d’avis. Il allait vivre avec Jane et s’il ne pouvait pas le faire tranquillement ici, il le ferait ailleurs. Même s’il préférait largement éviter cette extrémité.

« Ecoutes Ambres. » Dit-il plus sérieusement qu’il ne l’avait été jusque-là. « Je ne vais pas changer d’avis, j’ai envie de vivre avec Jane, alors je vais le faire. » Et sous-entendu, ici ou ailleurs. C’était comme ça, c’était ce qu’ils avaient décidé. Comme le fait qu’ils allaient se remarier plus officiellement (il faudrait sans doute qu’ils en parlent à Ambre d’ailleurs, mais ce n’était évidemment pas le bon moment). « Jane est prête à faire des efforts. » Comme faire la paix avec sa petite sœur, qui ne lui renvoyait pas du tout la pareille. « Je pensais que tu pouvais le faire aussi pour moi. Mais apparemment je me suis trompé. »

Bon, il en rajoutait encore un peu, mais c’était un peu sa dernière carte. Ce n’était pas forcément digne de jouer avec les sentiments d’Ambre, mais c’était pour la bonne cause. Il n’avait aucune envie de devoir choisir entre sa petite sœur et la femme qu’il aimait et il valait mieux pour Ambre qu’il n’ait pas besoin de faire ce choix. Parce qu’il était évident qu’elle n’allait pas gagner. Même si Edward avait tout autant besoin de sa femme que de sa sœur.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 446

Message#Sujet: Re: Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose [pv Ed & Jane]   Dim 10 Juil - 18:35


Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose
A

mbre ne goûtait pas au petit numéro de charme de Jane, juste là pour la mettre dans sa poche, elle était convaincue qu'elle ne pouvait toujours pas l'encadrer, et elle n'avait pas la moindre envie de prétendre faire la paix avec elle uniquement parce que ça arrangeait madame. C'est vrai qu'elle n'avait pas grand chose contre Jane en soi, si ce n'est qu'elle la trouvait pauvre et insignifiante, mais elle ne voulait pas chercher à s'entendre avec elle. La jeune femme avait fait souffrir son frère à plus d'une reprise, comment vouloir d'une fille aussi nocive sous son toit ? Approuver Jane, ce serait comme approuver le mariage de son frère, la reconnaître comme étant sa belle sœur, et c'était hors de question. Jane n'avait pas mérité ce droit, pas plus qu'Enjolras avant elle. Edward avait besoin de quelqu'un d'équilibré, quelqu'un qui ne fasse pas de sa vie un enfer. De toute évidence, Hardwick était un poison pour lui, elle avait seulement à cœur de lui procurer un remède. Mais le poison semblait quand même avoir agressé le jeune homme d'une manière plus que tenace, car une fois encore, ce ne fut pas elle qui eut gain de cause, une fois encore, ce fut Jane qu'il écouta. Il voulait vivre avec Jane et il ne changerait pas d'avis... Génial ! Et pour en rajouter une couche, il osait les comparer, affirmant que la jeune femme, elle, au moins, avait le mérite de vouloir faire des efforts. Ben voyons, ils étaient complètement intéressés, ces efforts ! Ambre ne croyait pas une seule seconde au fait que l'intention de la jeune femme puisse être d'enterrer la hache de guerre.

-Ouais, visiblement, en ce moment, c'est ton truc, de te gourer, tu le fais sans arrêt,
répliqua Ambre qui s'était bel et bien sentie blessée dans son orgueil mais en éprouvait une envie d'autant plus grande d'envoyer paître son frère, quand bien même elle l'aimait profondément, parce qu'il avait très sérieusement su atteindre ses nerfs. Je vois pas pourquoi je ferais des efforts pour toi alors que t'en fais jamais pour moi. C'est donnant-donnant, Ed, j'en ai marre d'être prise pour une bonne poire et de toujours devoir faire des concessions, t'écoutes jamais ce que j'ai à dire, t'en as rien à foutre, et moi ça me fais chier.

Elle ne modérait pas du tout son langage, mais en même temps, elle ne le faisait jamais quand il était question pour elle d'exprimer ce qu'elle avait sur le cœur. Elle était vexée par l'attitude d'Edward, énervée par l'attitude de Jane, et comme elle savait que ce combat était perdu d'avance et qu'elle n'obtiendrait pas gain de cause, elle voulait au moins prouver combien elle était mécontente de ce qui était en train de se jouer sans que personne n'ait jugé utile de lui demander son avis.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose [pv Ed & Jane]   Ven 12 Aoû - 13:56

Ambre & Edward & Jane
Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose
Edward savait bien que sa petite sœur pouvait être têtue, en même temps c’était un trait de famille. Il l’était aussi de son côté. Les Baker partageaient tout, mais surtout les défauts. Ce n’était pas forcément le mieux, mais c’était comme ça. Cependant, le jeune homme devait bien avouer qu’il aurait quand même préféré avoir une sœur un peu moins renfrognée, parce qu’il était évident qu’il allait avoir du mal à la convaincre. En réalité, il ne pensait pas ça possible du tout. Ambre avait Jane dans le collimateur depuis si longtemps, elle ne l’aimait pas et elle le faisait bien comprendre. Elle n’aimait pas plus Perséphone non plus d’ailleurs, à croire qu’elle était bien incapable de se satisfaire du moindre choix de son aîné. Une jeune femme pure comme la sorcière ça ne passait pas, une femme comme Jane ça ne passait pas non plus. Au final, Edward ne savait plus du tout ce qu’elle cherchait (à part peut-être pourrir sa vie, mais il ne pensait pas que c’était le cas). En tout cas, elle n’avait visiblement aucune envie de faire d’effort, quoi que dise son aîné. Le jeune homme ne savait donc plus trop quoi dire, il ne pensait pas qu’il allait parvenir à une fin de discussion heureuse. Mais, ça ne changerait rien à la situation. Sa décision était prise déjà, il avait envie de vivre avec Jane et ça allait être le cas. Avec ou sans l’accord d’Ambre, avec ou sans l’accord de Preston, il n’avait pas besoin d’eux pour ça. Edward poussa un long soupir quand sa petite sœur affirma qu’en ce moment, c’était son truc de faire des erreurs. Il savait, rien qu’avec cette phrase, que cette situation allait être compliquée et il n’avait pas vraiment envie qu’elle le soit. Tant pis… Le pire restait à venir.

« Je fais jamais d’effort pour toi moi ? »
Demanda-t-il vivement, clairement vexé par les propos de sa jeune sœur. C’était vraiment n’importe quoi. Edward savait bien qu’Ambre ne minimisait pas ses mots parce qu’elle était en colère, mais quand même. Il ne supportait vraiment pas cette remarque, qui avait peut-être trop de goût de vérité à ses yeux. C’était sûr qu’il n’avait pas été le parfait grand frère ces derniers temps (et encore, Ambre ne savait pas exactement encore qu’il avait renoncé entièrement à tuer la meilleure amie de son épouse, la lycane qui s’en était prise à elle et qu’il avait juré de cramer. « Tu n’es pas prise pour une bonne poire, je me contente simplement de vivre la vie que j’ai envie. » Après tout, ça ne regardait pas forcément Ambre, la personne avec qui Edward avait envie de vivre. Certes, elle pouvait avoir un peu son mot à dire, mais au final c’était bien Edward qui prenait la décision. Ce qu’il faisait sans son avis évidemment, depuis un moment. Preuve en était du fait qu’il était déjà marié avec Jane et ce depuis un moment maintenant. « Je n’ai aucune envie de choisir entre vous deux et je ne le ferais pas. A moins que tu m’y obliges… »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose [pv Ed & Jane]   Dim 14 Aoû - 20:53


Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose
J

ane ne pouvait s'empêcher, en regardant et écoutant Ambre, de voir dans son attitude celle qu'Edward aurait pu avoir au même âge. Ils se ressemblaient très clairement, et cela ne justifiait sans doute que davantage qu'ils soient incapables de céder du terrain à l'autre, même s'ils s'aimaient sincèrement. Ce qui avait également été son cas avec son âme sœur, et qui serait sans doute toujours un peu son cas, d'ailleurs, même si ce ne serait (peut-être) plus jamais dans les mêmes proportions. C'était plutôt bon signe. Ça voulait dire que cette brouille ne durerait pas éternellement, parce que le frère tenait à la sœur et réciproquement (c'était justement de là que venait le problème, en réalité)... Mais pour le moment, ils en faisaient clairement les frais. Et Jane, prise entre deux feux, comprenait bien que, pour le moment, mieux valait qu'elle en dise le moins possible. Le moindre mot qu'elle pourrait prononcer ajouterait clairement de l'huile sur le feu... Et elle n'était pas forcément capable de beaucoup de tact quand on mettait ses nerfs en pelote. Elle voulait bien faire des efforts avec Ambre, vraiment, elle y était prête. Mais elle n'avait pas non plus envie de se laisser insulter sans rien dire sous le prétexte qu'il ne fallait pas heurter la sensibilité de cette fichue gamine. Jane, au moins, appréciait (et tenter de ne pas s'en montrer trop fier, ce qui n'était pas des plus simple de sa part), qu'Edward prenne sa défense et l'impose, quelque part, auprès de sa sœur. Certes, elle aurait préféré être acceptée qu'imposée, mais au moins savait-elle que sa place était bel et bien là, même si ça n'allait pas être simple tous les jours, Ambre se plaisait de toute évidence à lui en donner déjà un aperçu des plus manifestes. Il menait la vie dont il avait envie, Jane aimait l'idée d'en faire partie, même si elle ne pouvait s'empêcher de penser, quand même, il faut l'avouer, qu'une vie idéale avec Edward s'exempterait sans mal de son frère et surtout de sa sœur. Mais bon, hein, elle allait pas trop en demander non plus. Elle savait qu'elle avait déjà beaucoup de chance d'avoir ce qu'elle avait. Jane fixa Ambre tandis qu'Edward lui affirmait ne pas avoir l'intention de faire de choix entre sa sœur et son épouse à moins qu'elle ne lui pose cet ultimatum. Et le sous-entendu à cela était plutôt clair. Il la choisirait, elle. Ce qui flattait certes l'égo de Jane mais n'allait pas forcément la faire remonter dans l'estime de Ambre. Elle attendit sans rien dire, le regard fixé sur la jeune fille, qui avait bien évidemment parfaitement cerné le sous-entendu, et bouillonnait de colère à vue d'œil. Elle sembla hésiter quelques secondes puis, finalement, se permit une réponse effrontée.

-Alors choisis, vas-y.

Jane ne pensait pas que Ambre puisse imaginer Edward apprécier la provocation et, en contrepartie, lui donner sa faveur, mais elle devait sans doute compter sur le fait que ce n'était pas un choix qu'il serait capable de faire sur le long terme. Et c'était certainement vrai. Jane imaginait mal Edward se détourner de sa cadette. Et elle ne lui demanderait certainement pas une chose pareille, au passage. Pas parce qu'elle arrivait à nourrir une réelle affection pour Ambre, juste parce qu'elle savait combien elle coûtait pour Edward. Et ça lui suffisait.






code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose [pv Ed & Jane]   Mar 11 Oct - 20:40

Ambre & Edward & Jane
Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose
Edward n’avait aucune envie de faire un choix, comme il venait bel et bien de le dire. Il n’avait pas envie de devoir abandonner Jane pour Ambre et inversement. Même si, bien sûr, le myrihande savait parfaitement qu’il ne pouvait pas vivre sans son âme sœur et ils n’avaient pas traversé tout ça pour que ça se termine juste pour faire plaisir à la benjamine des Baker. Ils pouvaient enfin vivre ensemble, ils pouvaient officiellement s’aimer sans avoir besoin de se cacher des autres. Il n’était donc pas question qu’Edward laisse quoi que ce soit gâcher tout cela, même s’il n’allait pas pouvoir faire grand-chose contre ce qui allait leur tombe dessus prochainement. Il n’avait donc aucune envie que sa sœur l’empêche de vivre avec son épouse comme il le voulait, simplement parce qu’elle n’était pas capable de la supporter. Evidemment, les deux âmes sœurs n’allaient pas vivre indéfiniment dans la maison des Baker. Même s’il n’était pas encore possible pour Edward de quitter la maison familiale, il savait quand même qu’il n’allait pas y passer toute sa vie. Un jour, lui et Jane allaient bien devoir vivre dans un endroit rien qu’à eu à un moment ou à un autre. Mais pour l’heure, Edward voulait vivre ici avec Jane et sans qu’Ambre passe leur temps à leur montrer son sale caractère. Même s’il y avait peu de chance de ne pas y avoir le droit.

En tout cas, Edward n’avait pas l’intention de faire un choix, à moins qu’on l’oblige à le faire. Et en affirmant cela, le jeune homme espérait que sa sœur allait comprendre qu’elle ne devait pas trop le pousser, parce qu’il ne la choisirait pas. Il n’avait aucune envie de devoir choisir, mais si Ambre le forçait à le faire, il savait déjà ce qu’il déciderait. Il ne pouvait pas vivre sans Jane. Même si vivre sans sa sœur serait vraiment difficile (et peut-être même sans son frère, même s’il ne pouvait pas vraiment l’avouer et qu’il n’allait pas se l’avouer lui-même), il savait parfaitement que c’était plus supportable que de vivre sans son âme sœur. Alors si on ne lui laissait pas d’autre possibilité, il choisirait Jane oui. Quoi que puisse vouloir Ambre. Et d’ailleurs, la jeune fille ne manqua pas l’occasion pour le provoquer encore plus. Le jeune homme croisa des bras, regardant durement sa cadette. C’était vraiment désagréable de l’entendre lui demander de choisir, de se rendre compte qu’elle n’était vraiment pas capable de faire le moindre effort. Il ne lui demandait pas grand-chose après tout, juste d’accepter le fait que Jane vive dans leur maison. Ce n’était pas comme si elles allaient avoir besoin de passer du temps ensemble après tout (mais ça, Edward le pensait parce qu’il ne savait pas encore qu’elles allaient toutes les deux tomber malade et qu’elles allaient devoir se supporter plus encore).

« T’es vraiment chiante. »

Répliqua-t-il alors, décidant de ne pas jouer le jeu de sa sœur (même si celle-ci se contentait simplement de répondre au sien).
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 446

Message#Sujet: Re: Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose [pv Ed & Jane]   Mar 11 Oct - 21:19


Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose
A

mbre était quelqu'un d'égoïste. De très égoïste, même. Ça avait toujours été le cas, c'est vrai, mais ça avait nettement évolué encore depuis la mort de leurs parents. Elle avait envie d'être la seule à compter aux yeux de ses frères. C'était injuste, c'est sûr, mais comme c'était le cas de son côté, elle voulait qu'ils lui rendent la pareille. Et elle n'était pas forcément servie. Oh, elle savait que ses frères l'aimaient, mais entre Preston qui passait son temps à se focaliser sur son travail, et Edward, qui n'avait d'yeux que pour l'autre grognasse, elle ne savait plus où était sa place. Si Jane Hardwick venait habiter chez eux, elle avait le sentiment qu'elle n'aurait plus aucune occasion d'exister aux yeux de son frère. Alors oui, elle avait posé à Edward un ultimatum en désespoir de cause. Aucune certitude qu'il la choisisse, au contraire, elle se doutait qu'il choisirait sans doute l'autre, mais elle avait envie de le faire réagir. Elle attendait de lui une réponse nette et précise, quitte à se faire envoyer balader. Mais elle ne fut pas exaucée. Edward ne choisit pas. Quelque part, elle devrait peut-être lui être reconnaissante, parce que ça voulait peut-être dire qu'il ne voulait pas en arriver à ne pas la choisir. Sauf que ça ne lui suffisait pas à accepter la situation. Pour la peine, donc, elle eut droit à une petite remarque déplaisante, mais qui n'était pas grand chose en comparaison des autres mots qu'il aurait pu lui balancer à la figure. Ça, c'est sûr, elle était chiante. Mais en même temps, elle ne se voyait pas se la fermer sur un sujet aussi important. Ambre n'était pas du genre à se la fermer quand quelqu chose lui déplaisait. Elle voulait toujours faire éclater son opinion plus fort que toutes les autres.

-Ouais, je sais, mais apparemment, c'est ton truc les filles chiantes,
répliqua-t-elle en adressant un regard appuyé à Jane, qui avait choisi de l'ignorer, ce qui avait plus encore le don d'énerver la jeune fille. Plus elle en voyait d'elle, moins elle la supportait. C'était viscéral. Tu m'as dit que tu choisirais pas si je t'obligeais pas, bah je t'oblige, ajouta-t-elle, qui n'en démordait vraiment pas. Au pire, je me casserai d'ici, je trouverais bien un endroit où aller.

Non pas qu'elle y tienne réellement ou sache même où elle pourrait se rendre. Mais elle se disait que l'ultimatum aurait peut-être plus d'impact, comme ça. Quand on savait à quels résultats avait abouti sa dernière fugue nocturne, on pouvait considérer que le jeune homme s'inquièterait au moins un peu de la possibilité qu'elle mette ses menaces à exécution. Est-ce qu'elle le ferait vraiment ? Elle n'en savait trop rien. Disons qu'elle s'en sentait capable en tout cas.




code by Mandy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose [pv Ed & Jane]   Mer 7 Déc - 17:17

Ambre & Edward & Jane
Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose
Si Edward avait eu envie que les choses se passent plus ou moins bien à l’arrivée de Jane chez eux, il était évident qu’il s’était foutu le doigt dans l’œil. Si Preston n’avait pas vraiment de raison de lui causer des problèmes, Ambre ne manquait pas de le faire elle. Il avait cru qu’en lui affirmant qu’il n’avait pas envie de choisir entre elle et Jane, elle s’arrêterait. Mais non, elle continuait et maintenant elle le poussait à choisir. Le jeune homme décida de ne pas relever la remarque de sa sœur concernant le fait qu’il aimait les filles chiantes, avec un regard évidemment appuyé vers Jane. Il n’avait aucune envie de rentrer dans son jeu – ce qu’il faisait quand même en réalité – parce qu’il était évident qu’elle se contentait de faire ces remarques que pour les emmerder. Même si concrètement, elle était vraiment chiante et que par moment, Jane aussi l’était. Tout comme lui, ils formaient vraiment une bonne famille tous ensemble, si Ambre voulait bien ouvrir un peu les yeux. Edward ne comprenait vraiment pas comment ils pouvaient en être arrivés là. Il avait cru que sa petite sœur serait quand même ravie qu’il mette un peu d’ordre dans sa vie, mais non. A croire qu’elle avait envie qu’il termine seul et malheureux.

Ambre répliqua alors qu’il avait affirmé qu’il n’allait pas choisir, si elle ne l’obligeait pas à le faire. C’était ce qu’il pensait oui, mais le cadet des Baker savait parfaitement qu’il allait regretter ses paroles maintenant. Parce qu’elle l’obligeait évidemment à choisir et ne manqua pas de jouer sur la corde sensible en plus, affirmant qu’elle pouvait très bien se casser d’ici. Comme si c’était possible, comme si elle pouvait croire que ses frères allaient la laisser faire. Surtout pas après les risques qu’elle avait pris dernièrement, alors qu’elle avait quand même été attaquée par un loup-garou. Evidemment, Edward n’avait aucune envie de la voir partir de chez eux et il était même prêt à la retenir pour ça. Sauf qu’il savait exactement ce que son chantage signifiait, elle voulait qu’il la choisisse elle et elle ne manquait pas de toucher ses sentiments. De toute façon, d’une manière ou d’une autre, Edward l’empêcherait de partir. Et si ce n’était pas lui qui le faisait, Preston pourrait toujours s’en charger (en reprochant à son cadet de faire n’importe quoi au passage, cela va de soi).

« Alors casses-toi, si tu veux. » Répliqua-t-il donc, en espérant quand même qu’elle n’allait pas s’amuser à se barrer vraiment de chez eux. Parce qu’il avait envie de s’épargner de devoir lui courir après pour la retenir. Il se contentait simplement de la provoquer et de lui confirmer qu’il n’avait pas l’intention de la choisir elle. Franchement, il ne comprenait pas comment il pouvait être arrivé dans une telle situation, pris entre deux feux. Edward avait juste envie de pouvoir vivre avec Jane comme il le rêvait depuis maintenant trop longtemps, et d’être avec sa sœur aussi. Ce n’était pas incompatible.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 3601

Message#Sujet: Re: Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose [pv Ed & Jane]   Mer 7 Déc - 19:45


Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose
J

ane serra les dents (elle allait finir par en perdre une partie, si ça continuait, à ce rythme, tant ce devenait pour elle un réflexe constant afin de s'empêcher de dire à Ambre ses quatre vérités, ce qui la démangeait de plus en plus au vu de l'absence totale de tact dont la demoiselle faisait preuve à son égard de son côté) quand elle entendit Ambre la qualifier de "fille chiante". Bon, l'insulte n'était pas si sévère en soi, mais ça commençait vraiment à la fatiguer que de se laisser insulter sans arrêt alors que, concrètement, elle n'avait rien fait du tout à Ambre. Elle aurait pu, avec son caractère de merde, mais ça n'avait pas été le cas. Elle déployait des trésors de politesse et de diplomatie pour se faire accepter de cette belle-sœur qui, de toute évidence, la détestait, et ces efforts n'étaient absolument pas récompensés. Il n'était vraiment pas dans la nature de Jane que de s'écraser. À vrai dire, sa nature était même plutôt complètement inverse : elle explosait, elle éructait, elle ripostait, elle insultait à son tour... Elle se sentait comme un volcan en éruption, et elle avait vraiment toutes les peines du monde à garder son calme et à ne pas tout simplement exploser. La seule chose qui lui faisait tenir le coup, et qui l'aidait à se contenir, c'était la présence de son âme sœur à ses côtés. En l'occurrence, ce n'était pas tant que sa présence soit apaisante qui entrait en ligne de compte, mais tout autant le fait qu'elle voulait garder la face pour lui prouver qu'elle cherchait à se montrer effectivement conciliante... Ce qui logiquement devait lui faire gagner quelques points.

Surtout au moment où la jeune Baker, qui ne décolérait définitivement pas, ne trouvait rien de mieux à faire que de demander à son aîné de faire un choix : elle ou Jane... prétextant qu'elle leur claquerait la porte au nez s'il ne la choisissait pas. Jane tourna son regard vers Edward, guettant sa réaction. Elle devait bien admettre que, en cet instant, s'il devait faire passer sa sœur avant elle, même si cela pouvait se justifier, elle l'aurait vraiment mauvaise. Mais il ne le fit pas. Jane se retint d'esquisser un sourire triomphant quand le jeune homme pria sa sœur de s'en aller si elle y tenait vraiment. Jane se doutait bien que c'était du bluff, mais elle appréciait tout de même d'entendre son âme sœur la privilégier au mépris de sa sœur. Elle posa alors les yeux sur Ambre, celle-ci était devenue rouge de colère. Les poings serrés, elle prit la parole avec hargne.

-OK, si c'est comme ça, je me tire, je m'en fous.


Et joignant le geste à la parole, faisant ainsi preuve de la légendaire fierté qui caractérisait tout Baker qui se respecte, elle tourna les talons, se dirigeant telle une furie vers la porte d'entrée. Jane la regarda s'éloigner sans savoir que faire. Si c'était elle qui cherchait à la retenir, elle n'allait qu'empirer les choses. Mais elle comprendrait parfaitement qu'Edward parte à sa suite, ne serait-ce que pour la calmer.



code by Mandy

_________________



Mon coeur est fait de poudre il n'attend qu'une étincelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je résiste à tous sauf à la tentation
avatar
Je résiste à tous sauf à la tentation
Messages : 1677

Message#Sujet: Re: Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose [pv Ed & Jane]   Sam 4 Fév - 0:35

Ambre & Edward & Jane
Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose
Qu’est-ce qu’Edward aurait fait à la place de sa jeune sœur s’il s’était retrouvé dans la même situation ? Bah, il aurait sûrement fait exactement la même chose, prendre la porte parce qu’on le mettait au défi de le faire. C’était aussi simple que ça, la fierté des Baker. A la place d’Ambre, le jeune homme aurait aussi tourné les talons pour prouver qu’il ne mentait pas et au fond, il s’était douté qu’elle le ferait. Il s’en était douté, mais il avait quand même espéré qu’elle ne le fasse pas, qu’elle finisse par baisser les armes. C’était aussi simple que ça, les deux Baker jouaient à celui qui allait baisser les bras en premier et ça ne pouvait pas être Ed. Le cadet de la famille n’avait aucune envie de donner raison à sa jeune sœur, il tenait à ce que Jane vive avec lui. C’était comme ça, ils avaient fait ce choix et il avait envie qu’Ambre le respecte. D’accord, elle n’aimait pas Jane (et elle n’aimait pas plus Perséphone, à se demander s’il pouvait avoir une relation sans que sa sœur ne vienne lui casser les pieds) mais elle pouvait quand même faire un effort, rien que pour lui. Du moins, c’était ce qu’Edward s’était dit, ce qu’il avait espéré. Mais bien sûr, elle affirma qu’elle allait se tirer et n’attendit pas plus de temps pour tourner les talons.

« Fais chier. » Soupira le jeune homme en observant sa sœur se diriger directement vers la porte comme une furie.

Edward savait qu’il devait la rattraper. D’une part parce qu’il n’avait aucune envie qu’elle s’en aille vraiment de la maison, il se contentait de la mettre au défi en négligeant un peu le fait qu’elle était pire que lui (non parce que là concrètement, elle était vraiment pire que lui). D’autre part, parce qu’il savait parfaitement que Preston allait le tuer s’il apprenait qu’il avait laissé Ambre s’en aller comme ça, se doutant que la jeune femme mettrait un moment à rentrer elle-même. Et au vu de ce qui s’était passé avec la meilleure amie de Jane, il valait sans doute mieux éviter de jouer avec le feu. Edward avait quand même envie de s’épargner des histoires avec son aîné, surtout qu’il espérait qu’il lui ferait moins d’histoire lui pour accepter son âme sœur chez eux. Le jeune homme se tourna alors vers Jane, attrapant son visage dans le sien avant de déposer ses lèvres sur les siennes.

« Faut que je la rattrape… »
Dit-il doucement, espérant que son âme sœur allait le comprendre. Peut-être qu’en parlant seul à seul avec sa cadette, le jeune homme allait réussi à la calmer un peu. Mais ça serait vraiment bien qu’Ambre décide d’arrêter de jouer les petites sœurs chiantes. Edward embrassa de nouveau la jeune femme, avant de reprendre. « Je te laisse t’installer tranquillement dans la chambre… tu connais le chemin. » Un sourire en coin s’installa sur son visage, Jane avait eu l’occasion d’explorer bien souvent sa chambre. « Je reviens le plus vite possible. »

Mais avant ça, il devait prendre la peine de partir à la suite d’Ambre pour tenter de calmer un peu le jeu.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose [pv Ed & Jane]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose [pv Ed & Jane]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il y a les choix que l'on fait et ceux qu'on vous impose [pv Ed & Jane]
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Choix de Sponsors #2
» Le choix des semis-elfes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez les Baker-