Partagez | 
 

 Une étape à franchir [pv Aaron <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 657

Message#Sujet: Re: Une étape à franchir [pv Aaron <3]   Dim 17 Juil - 23:30

Eponine & Aaron
Une étape à franchir
Pour la première fois, Aaron se sentait bien dans l’idée d’être « normal » avec une autre personne. Eponine était la seule personne avec qui il n’avait jamais envisagé un tel contact. Si la jeune femme n’était jamais rentrée dans sa vie, il n’aurait pas eu de souci à ne pas vivre cette expérience. Parce qu’elle n’était agréable que parce qu’il la vivait avec celle qu’il aimait. Aaron n’avait pas cherché à avoir une petite-amie, il n’avait pas tenu à vivre une histoire avec quelqu’un, tout cela s’était simplement imposé à lui quand la jeune femme était rentrée dans sa vie. Même si les débuts avaient été un peu chaotique et qu’Aaron avait mis du temps à se rendre compte qu’il avait juste envie d’être avec celle qui faisait battre son cœur (et vraiment fortement, en cet instant). Et maintenant, il n’avait juste pas envie d’être ailleurs. Bon, il se sentait un peu gauche et il ne savait pas vraiment s’il allait être à la hauteur, mais il n’échangerait de toute façon pas sa place. Il était heureux de pouvoir vivre cette première expérience avec celle qu’il aimait, que cela soit leurs premières fois à tous les deux. C’était sans doute idiot parce qu’Aaron aurait aimé tout autant Eponine si elle avait déjà connu d’autres hommes dans sa vie, mais il appréciait vraiment qu’ils puissent vivre ça tous les deux. Comme ils allaient vivre encore tant de chose ensemble, parce qu’ils avançaient ensemble dans la vie. Et le chasseur ne pouvait que voir loin dans l’avenir en compagnie de la jeune femme, parce qu’elle était celle qu’il aimait, la femme de sa vie et qu’il ne pouvait pas vivre sans elle. Ils étaient certes jeunes (et un peu inexpérimenté aussi), mais Aaron était sûr et certain de ce qu’il ressentait. Ce qui risquerait, évidemment, de causer quelques soucis dans le futur.

Aaron avait cru que découvrir le corps entier d’Eponine, de la voir complètement nue, serait plus particulier que ça, mais finalement ça semblait un peu naturel. Comme le fait de se retrouver nu lui aussi. Encore une fois, c’était une première. Le jeune homme n’avait jamais montré à quiconque (enfin, depuis qu’il avait quitté les couches culottes de son enfance bien sûr), mais il se rendait compte que ce n’était pas si désagréable que cela. Parce qu’il se trouvait en compagnie d’Eponine. Ils n’avaient aucune raison d’être pudique après tout, puisqu’ils étaient ensemble après tout. Même s’ils n’étaient pas forcément doué, c’était le cas oui. Leurs lèvres de nouveau jointes, Aaron sentait son désir et ses sensations augmenter alors que la jeune femme caressait son corps. C’était vraiment agréable, il aimait sentir la douceur des mains de sa petite-amie sur son corps qu’il découvrait bien chaud. Tout comme il aimait sentir la peau chaude de cette dernière sous ses mains. Ses caresses n’étaient pas vraiment entreprenantes, mais en même temps ils n’étaient pas forcément pressés. Du moins, même si Aaron sentait son désir monter en flèche en cet instant et que son corps réagissait forcément aux caresses d’Eponine, il aimait prendre son temps de découvrir le corps de la jeune femme. Ses mains glissaient sur ses courbes, sur son ventre plat et finalement, remontèrent vers sa poitrine. Elle était tellement parfaite.
Code by Gwenn

_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 647

Message#Sujet: Re: Une étape à franchir [pv Aaron <3]   Lun 18 Juil - 0:14


Une étape à franchir
P

rogressivement, l'anxiété se dissipait pour laisser place, tout simplement (et peut-être un peu plus trivialement) aux sensations que Aaron savait si bien faire naître et exacerber en elle. Chacune de ces sensations appartenait au domaine de l'inconnu, elle ne les avait jamais expérimentées et appréciait de les découvrir sous cette forme, tout simplement parce que c'était avec lui. Oui, progressivement, elle parvenait à ne plus tout analyser de la situation, ce qui aurait pu la bloquer, sans nul doute. Bon, ce serait mentir que d'affirmer que le cerveau d'Eponine s'était mis en pause, ce lui était tout bonnement impossible. Alors non, une part d'elle analysait toujours la situation, mais c'était une facette d'elle sereine, étrangement apaisée, pleinement consciente de ses atouts et du meilleur de la situation. Oui, ce genre de moment est toujours désarmant, mais elle savait que c'était le bon endroit, le bon moment, et surtout la bonne personne. Et surtout, ce n'était pas Aaron qui allait lui reprocher son inexpérience. Il y avait quelque chose d'exaltant dans l'idée de se dire qu'ils allaient découvrir l'acte tous les deux en même temps, que ce moment de leurs existences, tout sauf anodin, les lierait l'un à l'autre pour toujours, car ce qu'Aaron s'apprêtait à prendre à Eponine, nul autre homme ne pourrait le dérober ensuite (et en même temps, Ponine n'avait pas la moindre envie de laisser s'approcher d'autres hommes d'elle, Aaron était l'homme de sa vie, un point c'est tout). Elle savait que ses caresses n'étaient pas les plus expertes, mais elles semblaient faire un certain effet sur son petit ami, et c'était tout ce qui comptait, après tout. Elle n'allait pas être brillantissime en une fois, c'est vrai, mais ce n'était pas si grave, au fond... ce même si elle tenait vraiment à transporter Aaron vers autant de jouissance que possible. C'était important pour elle. Parce qu'elle voulait que ce moment soit mémorable pour lui, comme il serait inoubliable pour elle.

Les caresses du jeune homme, pour sa part, lui faisaient en tous cas plus d'effets qu'elle n'aurait su l'exprimer, jamais on ne l'avait touchée de cette manière (en même temps, d'ordinaire, elle n'aimait pas spécialement qu'on la touche), avec à la fois une certaine douceur et en même temps ne grande sensualité. Elle sentait les muscles de son ventre se tendre quand il les parcourait de ses doigts et la chair de poule recouvrir son épiderme. Puis ses mains s'arrêtèrent sur ses seins, et le plaisir que ces caresses déclenchèrent en elle faire naître hors de ses lèvres des soupirs qu'elle ne sut retenir ni n'eut envie de retenir. Sa pudeur et sa retenue habituelles n'avaient plus lieu d'être en de telles circonstances, et encore moins en sa présence. Ses mains se firent plus baladeuses, et Éponine osa des caresses plus entreprenante, cherchant à ce qu'il éprouve un plaisir égal au sien. Ses mains s'égarèrent entre ses jambes, à grand renfort de caresses certainement très maladroites.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 657

Message#Sujet: Re: Une étape à franchir [pv Aaron <3]   Lun 29 Aoû - 11:31

Eponine & Aaron
Une étape à franchir
Aaron se sentait un peu maladroit, il ne savait pas exactement comment il s’en sortait. Il osait croire qu’il n’était pas si gauche que ça, il avait envie de croire qu’il parvenait quand même à s’en sortir un peu. Mais, le jeune homme devait bien avouer qu’il angoissait un peu. Parce que c’était la première fois qu’il vivait une situation de ce genre (et en soit, il appréciait de le vivre avec Eponine qu’il considérait comme la femme de sa vie) et surtout la première fois qu’il explorait le corps d’une femme. C’était vraiment… agréable. Le jeune homme appréciait vraiment de sentir les courbes de sa petite-amie sous ses mains, de ressentir la chair de poule qui venait se déposer sur son épiderme. La même que celle qui venait joncher le sien. Le jeune homme appréciait de sentir les réactions du corps d’Eponine sous ses caresses, ses muscles qui se tendaient et les soupirs qui s’échappaient de ses lèvres. Il aimait découvrir ce corps et il aimait qu’elle découvre le sien aussi. Finalement, le malaise que le jeune homme avait pu ressentir au début s’estompait complètement. Aaron ne pouvait pas affirmer qu’il était complètement à l’aise non plus, mais il ne ressentait aucune honte à être ainsi nu devant Eponine et à la laisser découvrir son corps et diriger ses caresses vers une zone bien spécifique de son anatomie. Une zone qui ne manquait d’ailleurs pas d’être particulièrement réactive. Le jeune homme fut bien incapable de contenir des soupirs de s’échapper aussi de ses lèvres, entre deux baisers qu’ils s’échangeaient. Ses caresses n’étaient peut-être pas expertes, mais elles étaient tout bonnement parfaites. En même temps, ce n’était pas comme si Aaron avait le moindre objet de comparaison. Après tout, c’était la première fois que des mains étrangères se trouvaient ainsi sur son corps. C’était loin d’être désagréable, bien au contraire, c’était bien mieux.

Le jeune homme s’hasarda à descendre l’une de ses mains plus bas sur le corps de sa petite-amie. Il avait à cœur de lui offrir les mêmes sensations que celles qu’elle lui offrait par ses caresses, même si encore une fois il ne savait pas vraiment s’il s’y prenait correctement. Mais puisqu’ils étaient tous les deux novices, ils n’avaient qu’à se contenter d’apprendre ensemble et il semblait clair qu’ils parvenaient assez bien à le faire. Du moins, Aaron se permettait de croire qu’ils ne se débrouillaient pas trop mal. Il était juste important qu’il parvienne à un moment donné à arrêter de réfléchir et qu’il se laisse juste porter par le moment, ce qui commençait à être plus facile sous les traitements de sa petite-amie sur son corps. Alors qu’il se laissait complètement envahir par ses sensations et ces pensées bien plus précises encore. Leurs lèvres se séparèrent un instant et Aaron plongea son regard dans celui d’Eponine.

« Je… j’ai envie de toi. »

Dit-il dans un souffle, la voix plus que tremblante par les sensations qu’il ressentait et la pointe d’angoisse qui était encore bien trop présente sans doute.
Code by Gwenn

_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 647

Message#Sujet: Re: Une étape à franchir [pv Aaron <3]   Lun 29 Aoû - 20:25


Une étape à franchir
C'

était un moment aussi incroyable qu'unique. Si Eponine l'avait appréhendé, avait songé, bien sûr, qu'il aurait lieu un jour, et sans doute au cours du séjour de Aaron chez elle, si elle en avait eu envie, par ailleurs, elle ne s'était pas attendu à ce que ce soit... comme ça. C'était un moment d'intense intimité. La jeune femme se sentait plus proche que jamais de l'homme qu'elle aimait. C'était comme si le monde avait disparu autour d'eux. Il n'y avait plus qu'eux, leurs baisers, leurs souffles qui se caressaient, les frissons sur son épiderme à la moindre de ses caresses, les battements de leurs cœurs, qui s'accéléraient. C'était beau, c'était fort, c'était unique, et ce n'était qu'un début. À mesure que les caresses de son interlocutrice intensifiait son désir, elle sentait un feu naître au creux de son bas-ventre, une impatience certaine, qu'il manifesta à voix haute quand elle-même n'avait pas osé le formuler encore. Il avait envie d'elle. Ces mots étaient tendres, agréables. C'était une sensation sans pareille que de se sentir ainsi désirée. Elle n'avait jamais ressenti ça, avant, et c'était vraiment agréable. Elle sourit, sans répondre de suite pour autant, même si la réponse était certainement évidente et devait se lire dans ses yeux : elle avait envie de lui, elle aussi. Et tout comme lui, bien sûr, elle avait un peu peur. Elle savait que c'était son cas aussi, mais ils étaient tous deux prêts, plus que jamais, elle le ressentait. En guise de réponse pour commencer, elle l'embrassa avec autant d'envie que de tendresse, avant de l'allonger avec douceur dos au matelas, tout en se positionnant à califourchon au-dessus de lui. Ce fut à ce moment-là, alors, qu'elle lui répondit.

-Moi aussi,
dit-elle alors doucement. Et c'était la vérité la plus certaine, elle éprouvait un désir entière et sincère à son adresse. Elle voulait être à lui et rien qu'à lui. Un peu hésitante, mais guidée par son envie, elle se positionna de sorte à ne faire plus qu'un avec lui, avant d'engager un léger mouvement de va-et-vient, avec lenteur.

C'était... étrange... L'envie était là, toujours, et le sentiment de ne faire plus qu'un avec l'homme qu'elle aimait était particulièrement fort et singulier, important. Mais elle éprouvait pour l'heure une légère gêne. Elle avait mal, pas autant qu'elle ne l'aurait cru, mais mal tout de même. Mais elle n'avait aucune envie que Aaron le ressente. Il fallait seulement qu'elle dépasse ce premier contact. Elle déposa ses lèvres au creux du cou du jeune homme tout en poursuivant toujours ce même mouvement, à l'écoute du moindre souffle, du moindre soupir, du moindre battement de cœur, attentive au plaisir de l'homme qu'elle aimait, et avec lequel elle était en train de partager l'un des moments les plus importants de sa vie.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 657

Message#Sujet: Re: Une étape à franchir [pv Aaron <3]   Dim 18 Sep - 17:23

Eponine & Aaron
Une étape à franchir
Aaron ne pouvait pas s’empêcher d’être tendu (c’était le cas de le dire) et angoissé par la situation. Il savait bien que ça ne servait à rien, qu’il ne devait pas angoisser et qu’il devait simplement se laisser porter par l’instant. Mais ce n’était pas si facile à faire, il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie que l’instant soit vraiment parfait autant pour lui que pour Eponine. Il sentait son désir monter en flèche à chaque contact de son corps contre celui de sa petite-amie, il avait envie de plus, mais il n’avait pas envie de tout gâcher non plus. Il avait peur, mais en même temps il savait parfaitement qu’il était prêt et il savait qu’elle l’était aussi. Ils l’étaient tous les deux, ils avaient simplement besoin de passer juste cette étape. Et le cœur battant, Aaron attendait donc une réaction d’Eponine aux propos qu’il venait de lui adresser. Sans prendre la parole, la jeune femme vint l’embrasser et le jeune homme était capable de sentir son désir au travers de ce contact. Et il ne pouvait donc que comprendre ce que cela signifiait, plus encore quand elle le bouscula délicatement pour qu’il se retrouve dos au lit et elle au-dessus de lui. Cet instant, cette position, tout était étrange. Mais malgré ça, un sourire apparu sur le visage du jeune homme quand elle confirma qu’elle aussi avait envie de lui. Ces mots provoquèrent un frisson dans le corps d’Aaron, qui n’avait rien de comparable avec la sienne.

Parce que les choses s’accélérèrent ensuite. De pars leur position et les mouvements de leurs corps, ils finirent par ne plus faire qu’un. Leurs corps entamèrent donc un léger mouvement de va-et-vient. Ils ne formaient définitivement plus qu’un et Aaron se laissa complètement porter par les sensations qui l’enveloppaient. C’était… incroyable. Le jeune homme en avait presque la tête qui tournait et il fut bien incapable de retenir les quelques soupirs qui s’échappaient de ses lèvres, encore moins quand Eponine vint déposer ses lèvres dans son cou. Ses mains étaient posées sur son corps chaud, ne sachant pas vraiment quoi faire. Aaron pensa évidemment à ce qu’Eponine devait vivre, ne s’y connaissant pas forcément très bien en anatomie féminine mais aillant quand même des bases, sauf qu’il ne parvint pas vraiment à y prêter attention. Parce qu’il se laissait simplement envahir par la sensation que son corps ne faisait qu’un avec la femme qu’il aimait, qu’ils étaient physiquement unis.

Se laissant un peu porté par l’instant, Aaron décida de retourner la situation. Concrètement la retourner, puisque doucement, mais surement, il inversa leur position pour se retrouver au-dessus. Il avait à cœur que tout se passe aussi bien pour Eponine que pour lui, même s’il ne savait évidemment pas parfaitement s’y prendre. Mais il faisait du mieux qu’il pouvait, alors que les mouvements de leur corps s’accéléraient un peu. Ses lèvres retrouvèrent celles de sa petite-amie. Il n’aurait jamais autant aimé le contact physique qu’en cet instant précis, et c’était bien parce qu’il était avec elle.
Code by Gwenn

_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 647

Message#Sujet: Re: Une étape à franchir [pv Aaron <3]   Dim 18 Sep - 18:30


Une étape à franchir
E

ponine, toute scientifique qu'elle était, savait pertinemment ce que c'était que de faire l'amour, comment se déroulait l'acte et ce que ça impliquait physiquement... Mais elle n'avait pas l'impression de vivre ce qu'elle n'avait jusqu'alors connu qu'en théorie. Parce que ce moment dépassait tout ce qui pouvait se théoriser. Il n'était pas juste question d'un homme et d'une femme qui laissent s'exprimer leurs hormones, il était question d'harmonie et d'unité. La jeune femme avait le réel sentiment de ne plus faire qu'un avec Aaron, et ce n'était pas que physique, c'était mental aussi, c'était... indescriptible, tout simplement. Eponine était certes encore un peu incommodée par la douleur mais elle s'oubliait si vite quand elle considérait la situation telle qu'elle était. Parce qu'elle vivait un moment d'union intense, qu'elle n'échangerait contre rien au monde. Elle se sentait plus proche que jamais de l'homme qu'elle aimait. Leur affection, qui n'avait su s'exprimer que par les mots et quelques gestes jusqu'alors, trouvait un nouveau terrain d'expression où les limites n'existaient plus. Et c'était bien, tellement bien. Le cerveau de la jeune femme s'était mise en berne, elle était abandonnée à l'instant et à cet homme qu'elle aimait par-dessus tout, au-delà des mots, justement. À mesure que le mouvement de leurs hanches s'accéléraient, elle sentait la gêne disparaître au profit d'un réel plaisir, et c'était encore mieux. Progressivement, elle parvint à ne se sentir que bien, et des soupirs d'aise s'échappaient de ses lèvres, qui se joignaient à ceux de son amant. Elle le sentait, Aaron éprouvait le même plaisir qu'elle, ils vivaient de la même manière cette première fois, et elle était tout simplement parfaite.

Aaron la bascula en dessous de lui. Elle le laissa faire avec un léger sourire aux lèvres. Elle contempla son visage un instant, heureuse d'y découvrir les signes d'un plaisir sincère, avant que leurs lèvres ne se rejoignent une fois encore, alors que le plaisir, quant à lui, montait en puissance. Eponine ferma les yeux et se laissa submerger par ces vagues de plaisirs qui se muaient progressivement en un torrent de sensation. Bientôt, elle éprouva un plaisir qu'elle n'avait pas imaginé pouvoir ressentir avant ce jour. Ce fut totalement essoufflée, épuisée mes comblée, qu'elle se laissa finalement reposer sur son matelas, le souffle court, mais un sourire sincère au lèvre. Elle laissa sa tête reposer contre son épaule. Finalement, il n'y avait pas de quoi avoir si peur. C'était juste normal, naturel, bon... Parfait, en somme. Elle était vraiment heureuse d'avoir franchi cette étape. Elle ne savait pas si elle avait été vraiment indispensable, elle savait seulement qu'elle en avait vraiment eu très envie. Et que ce serait à présent naturel entre eux. Ils mettaient toujours plus de temps que la moyenne pour agir comme les autres, mais ils connaissaient la valeur de tout palier qu'ils franchissaient. Et elle était plus que jamais convaincue qu'elle était présentement en compagnie de l'homme de sa vie.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 657

Message#Sujet: Re: Une étape à franchir [pv Aaron <3]   Sam 1 Oct - 21:28

Eponine & Aaron
Une étape à franchir
Petit à petit, les mouvements de leurs corps devenaient de plus en plus naturels. Finalement, ce n’était pas si étrange que cela. Du moins, Aaron se retrouvait à se sentir de moins en moins mal à l’aise, ou plutôt à juste se laisser emporter par la situation. Leur position avait changé et leurs mouvements continuaient, pour leur plus grand plaisir. En tout cas, pour le plus grand plaisir d’Aaron qui le sentait augmenter de plus en plus en lui et il espérait que ça soit le cas pour Eponine aussi. Au vu de son visage, de son regard, des bruits qu’elle faisait (en même temps que lui), le jeune homme se permettait en effet de croire qu’elle ressentait autant de plaisir que lui, qu’ils étaient sur la même longueur d’onde au niveau des sensations. Parce qu’évidemment, il avait envie que le moment soit aussi magique pour sa petite amie qu’il ne l’était pour lui. Oui, c’était sans doute idiot de dire ça, mais il trouvait vraiment que ce moment était magique. Au fil des secondes et des mouvements de leurs corps, le jeune homme ne put que se laisser emporter par le plaisir qu’il ressentait et qui le traversa, dans un ultime élan, d’un frisson dans toute son échine. Et ce fut à bout de souffle qu’il se laissa reposer sur le sol.

C’était incroyable, vraiment, Aaron arrivait à peine à croire qu’il venait bel et bien de vivre cet instant avec Eponine. Ce n’était pas quelque chose d’important à ses yeux, du moins jusqu’à présent il s’en était passé sans soucis, mais il ne pouvait pas nier le fait que c’était quand même une étape importante dans leurs vies, dans leurs vies de couple. Ils étaient un couple depuis un moment, ils avaient des attentions l’un pour l’autre depuis le début (physique ou non), mais maintenant ils étaient… adulte ? Aaron devait bien avouer qu’il était heureux d’avoir vécu ce moment et surtout parce qu’il savait que c’était avec la bonne personne. Il n’y avait aucune raison de se précipiter, il fallait le vivre quand c’était le moment avec la bonne personne. Et Eponine était tout simplement la femme de sa vie. Et maintenant, ils étaient allongés l’un contre l’autre, Aaron glissant ses doigts sur le dos nus de sa petite-amie. Maintenant qu’il y repensait, il se permettait de nouveau de sentir un léger malaise, mais il savait qu’il était juste à sa place. Au bout de quelques secondes de silence, le jeune chasseur reprit finalement la parole.

« Je… je suis vraiment heureux avec toi. »

Et ce n’était pas des mots dit simplement comme ça, cela venait de son cœur. Il était heureux et il avait juste envie de le lui dire, parce qu’elle avait clairement changé sa vie. Et sans qu’il ne le sache encore, elle allait continuer à changer énormément de chose. Elle avait une grande influence sur son existence, sur lui. Pour l’heure, le jeune chasseur se rendait simplement plus compte encore à quel point elle était importante.
Code by Gwenn

_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 647

Message#Sujet: Re: Une étape à franchir [pv Aaron <3]   Sam 1 Oct - 21:59


Une étape à franchir
L

e silence n'avait jamais incommodé Eponine. Bien au contraire, la jeune femme l'aimait particulièrement. Elle avait du mal avec les personnes trop bavardes, elle considérait que les mots devaient toujours être utilisés avec parcimonie, et avoir réellement du sens. Le silence, non, ne la dérangeait pas du tout, et pour elle, se trouver en compagnie de quelqu'un et, pour autant, ne rien dire n'était en rien de l'impolitesse à ses yeux. Elle craignait seulement parfois que la personne en présence de qui elle se trouvait ne le comprenne pas, interprète mal son mutisme et le prenne personnellement. Pour l'heure, elle ne se posait pas la question, elle se serrait contre l'homme qu'elle aimait, et avec lequel elle venait de faire l'amour, une situation qui pouvait paraître bien commune à d'autre, mais qui pour elle était exceptionnelle. Exceptionnellement parfaite. Elle était heureuse, épanouie, elle se sentait à sa place, si bien qu'elle ne vit pas défiler les secondes au cours desquelles elle n'entendit que leurs respirations jointes, et les battements de son cœur contre son oreille. En soi, c'était déjà assez, à ses yeux, mais quand Aaron reprit la parole, elle ne bouda pas son plaisir en entendant ce qu'il avait à lui dire. Il était vraiment heureux avec elle, la réciproque était tout aussi vraie, elle ne se sentait pas malheureuse avant Aaron, pour tout dire, mais c'était parce qu'elle n'avait pas la moindre conscience du bonheur auquel il était possible d'accéder. Elle avait découvert cela avec lui. Elle avait tout découvert avec lui. Pour cette raison et tant d'autres, personne ne saurait jamais être à ce point important pour elle à ses yeux. Elle leva les yeux pour croiser le regard de son petit ami et lui adressa l'un de ces sourires qu'elle n'accordait qu'à lui.

-Moi aussi,
répondit-elle avec toute la sincérité du monde. Je me sens vraiment bien, avec toi. Elle soutenait son regard avec d'autant plus de vigueur qu'elle ne voulait pas que son interlocuteur puisse douter un seul instant de ce qu'elle disait. J'ai envie de passer ma vie entière avec toi.

C'était sans doute... une remarque de jeune fille en fleur totalement naïve, le genre de remarques qu'on ne dit pas quand on ne veut pas faire fuir les autres, mais qu'elle n'hésitait pas à dire malgré tout. Parce que c'était la vérité. Avec Aaron, c'était du sérieux. Elle ne s'imaginait pas avec qui que ce soit d'autre sinon lui, le reste n'avait pas la moindre importance à ses yeux, et si elle goûtait le meilleur de leur relation, elle était aussi prête à en accepter le pire si cela pouvait leur permettre, à l'un comme à l'autre, de rester ensemble, quoi qu'il puisse lui en coûter, quitte à se pervertir un peu. Voire trop.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 657

Message#Sujet: Re: Une étape à franchir [pv Aaron <3]   Lun 5 Déc - 13:53

Eponine & Aaron
Une étape à franchir
Ce n’était pas de simples paroles en l’air quand Aaron affirmait à Eponine qu’il était heureux en sa compagnie. C’était peut-être un peu idiot de le dire comme cela, c’était peut-être un peu naïf, mais le jeune homme avait eu besoin de s’exprimer. On ne pouvait pas vraiment dire qu’il était le plus doué dans les relations humaines, pour parler de ce qu’il ressentait. Preuve en était de la manière dont ils avaient un peu de mal tous les deux par moment, le fait qu’ils mettent plus de temps que quiconque pour franchir les étapes de leur relation. Mais ils étaient sincères tous les deux, c’était le plus importants. Même s’ils prenaient peut-être un peu plus de temps que d’autre, ils s’aimaient sincèrement. Du moins, c’était l’avis d’Aaron et il avait eu besoin d’exprimer un peu ses pensées. Il savait que ce n’était pas forcément utile, qu’Eponine en avait parfaitement conscience, mais ça faisait du bien de le prononcer à voix haute quand même. Et en cet instant, c’était sans doute le moment parfait pour ça. Aaron se sentait vraiment heureux en compagnie de sa petite-amie, il n’aurait vraiment pas cru cela possible avant. Il ne pensait pas qu’une relation humaine aurait pu lui apporter autant, surtout en dehors de sa famille. Et pourtant, le jeune chasseur savait qu’l était prêt à tout pour la jeune femme. Et le fait qu’ils venaient tout juste de passer une nouvelle étape dans leur relation et plus personnellement dans leur vie (parce que mine de rien, malgré qu’il ait vingt-cinq ans, c’était la première fois qu’Aaron faisait l’amour, ce n’était pas anodin), était bien la preuve qu’ils étaient bien ensemble. Aaron répondit au léger sourire de sa petite-amie par un sourire également, avant qu’elle n’affirme qu’elle était aussi heureuse en sa compagnie. Aaron ne pouvait qu’être touché par ses paroles et plus encore parce qu’elle affirma ensuite.

« Moi aussi. » Dit-il dans un souffle, sans que son regard ne s’éloigne de celui de la jeune femme. Il voulait lui montrer qu’il était sincère, qu’il le pensait vraiment. Si elle avait envie de passer le reste de sa vie avec lui, c’était son cas aussi. En fait, Aaron imaginait très mal comment pourrait être sa vie sans que l’humaine n’en fasse partie. Si à une époque, il avait cru qu’il serait capable de se passer de toute relation humaine dans sa vie, il se rendait compte maintenant que ce n’était pas vrai. Mais il n’avait pas besoin de n’importe qui, il avait besoin d’elle. Seulement elle. Le jeune homme passa doucement une main sur la joue de sa petite-amie, dans un geste qu’il voulait tendre (même s’il n’était pas toujours doué pour ce genre de chose). « Je t’aime tellement. »

Est-ce qu’il avait vraiment besoin de le dire pour qu’elle le sache, il ne pensait pas non. Mais c’était dans ce genre de moment que le jeune homme avait envie de se confier, de dire ce qu’il avait sur le cœur, même si Eponine savait parfaitement qu’il l’aimait. Cet instant était tout bonnement magique.
Code by Gwenn

_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 647

Message#Sujet: Re: Une étape à franchir [pv Aaron <3]   Lun 5 Déc - 18:01


Une étape à franchir
S

es déclarations arrivaient peut-être trop tôt, elle n'en savait rien, elle n'en savait vraiment rien... Elle n'était pas habituée à ce genre de situations, elle n'avait jamais tenu à ce point à quelqu'un d'autre. La jeune femme se contentait d'exprimer ce qu'elle éprouvait directement, sans filtres, sans lui cacher quoi que ce soit. Elle n'imaginait pas sa vie sans lui, elle voulait passer sa vie entière avec lui, et elle ne voyait aucune raison de le cacher et de le nier. Elle avait bien fait, le pensait-elle, car Aaron ne manqua pas d'affirmer penser la même chose qu'elle. Peu importe qu'ils aillent trop vite ou pas assez (parce que la plupart du temps, ils étaient beaucoup plus lents que la plupart au sein de leur relation), ils allaient au même rythme, ils étaient parfaitement raccords, là-dessus, et c'était ce qui laissait d'autant plus penser à Eponine qu'ils étaient faits l'un pour l'autre. Elle avait trouvé son âme sœur, tout simplement, et le moindre mot qu'il lui adressait, le moindre regard qu'il posait sur elle, lui confirmait l'ampleur des sentiments qu'il lui inspirait. Il était normal qu'elle ne conçoive pas sa vie sans lui, elle n'avait même pas vraiment l'impression d'avoir vécu avant que leurs chemins ne se croisent, comme si elle n'avait fait que l'attendre tout en pensant n'attendre personne. Il lui répéta qu'il l'aimait. Qu'il l'aimait tellement. Son sourire s'élargit. Elle n'aurait jamais pensé que ces mots puissent être aussi beau, mais ils l'étaient parce qu'on les lui adressait plus sincèrement que jamais. Elle ne pouvait douter un seul instant de ce que lui affirmait Aaron. Elle était intimement convaincue de son honnêteté. Leurs sentiments avaient mis du temps à se déclarer, puis à s'exprimer, mais à présent que c'était fait, rien ne saurait les détruire. Ponine déposa ses lèvres sur celles de son petit ami avant de lui répondre.

-Moi aussi
, affirma-t-elle avec toute la sincérité du monde dans la voix.

Elle ne dit rien de plus, elle se contenta de savoureux ce don précieux qu'était pour elle le mélange de leurs deux souffles, conjoints et harmonieux. Elle se contentait de savourer cet instant présent où tout était parfait, où le moindre problème s'évanouissait pour ne laisser place qu'à une harmonie sublime et intense, comme elle n'avait jamais eu l'occasion d'en éprouver, d'en connaître jusqu'alors. Ce ne fut qu'après plusieurs longues minutes (elle ne les compta pas réellement, elle doutait fort que sa perception du temps ait une quelconque valeur, pour tout dire) qu'elle se redressa finalement.

-Je reviens, je vais dans la salle de bains
, lui apprit-elle dans un léger sourire. Surtout, fais comme chez toi, ajouta-t-elle, qui espérait bien qu'il ne s'en priverait pas.

À présent, elle n'appréhendait absolument plus le temps qu'ils allaient passer ensemble chez elle. À vrai dire, elle n'avait plus la moindre envie de le voir s'en aller, à présent, et elle se disait que son séjour serait forcément trop court.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L’homme qui agit ne souffre pas.
avatar
L’homme qui agit ne souffre pas.
Messages : 657

Message#Sujet: Re: Une étape à franchir [pv Aaron <3]   Mar 31 Jan - 19:21

Eponine & Aaron
Une étape à franchir
Des mots simples, le contact de ses lèvres sur les siennes, il ne fallait pas beaucoup plus de la part d’Eponine pour faire battre à vivre allure le cœur d’Aaron. Ils allaient peut-être vite dans un sens en se disant mutuellement qu’ils voulaient passer leurs vies entières ensemble – ce qui était bel et bien ce qu’ils pensaient – mais au final, ils se contentaient simplement d’aller à leur propre allure. En soit, les deux jeunes gens étaient parfois un peu lents et ils avaient besoin qu’on les pousser. Aaron avait mis longtemps avant d’avouer à la jeune femme qu’il l’aimait et en même temps, il avait mis de nombreuses années avant de tomber amoureux aussi. Mais maintenant qu’il l’était, le jeune homme était sûr et certain qu’Eponine était la femme de sa vie, quand bien même il savait d’avance que tout n’allait pas être évident pour autant. Parce qu’il était un Hellsing et que tout ça avait une très grande importance dans sa vie, sans qu’il ne se doute encore que la situation allait d’ailleurs se compliquer énormément prochainement.

Pour l’heure, Aaron se contentait simplement de profiter de l’instant présent, se sentait tout simplement serein et bien. C’était la première fois justement que le jeune homme se sentait aussi bien en compagnie d’une personne, même seul en fait. Et d’ailleurs, maintenant, il savait qu’il pouvait justement apprécier pleinement la compagnie d’une autre personne que lui, qu’il pouvait sortir un peu de sa solitude avec grand plaisir. Il n’en revenait pas lui-même, mais c’était pourtant le cas. Aaron afficha un sourire à Eponine quand elle finit par se lever – après un certain temps, qu’il ne savait pas du tout analyser – pour aller dans la salle de bain, en lui disant de faire comme chez lui. Soit… il allait donc faire au mieux pour faire comme chez lui, pour se sentir à l’aise. Et finalement, c’était un exercice qu’il allait être bien plus facile que ce qu’il pensait. Il devait bien avouer qu’au début, même si l’idée de passer quelques jours en compagnie de sa petite amie chez elle lui plaisait énormément, il avait quand même un peu angoissé (rien qu’avec l’idée qu’ils allaient donc, naturellement, partager le même lit). Mais maintenant, avec ce qu’ils venaient de faire, Aron pensait que ça allait être quand même beaucoup plus facile, beaucoup plus naturel. Du moins, il l’espérait et dans tous les cas, le jeune homme était juste content de se trouver là avec Eponine. Ça lui faisait du bien de sortir un peu de chez lui, de voir autre chose que la demeure des Hellsing (en dehors de la chasse). Et oui, c’était bien lui qui ne regrettait pas vraiment sa grotte, comme certain membre de sa famille aimait appeler sa chambre chez lui.

En tout cas, Aaron se leva à son tour, s'habilla, et tenta du mieux qu’il pouvait de faire comme chez lui. Se permettant de piocher un peu dans la bibliothèque de la jeune femme, qui avait quand même une sacré collection.
Code by Gwenn

_________________
Curiosité. Vilain défaut de l'esprit féminin. L'envie de savoir si oui ou non une femme se consume de curiosité est l'une des passions les plus actives et les plus insatiables de l'âme masculine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Une étape à franchir [pv Aaron <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une étape à franchir [pv Aaron <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» The third temptation [Aaron]
» Aaron Ekblad
» Aaron Howell [REPRIS] ~ Gryffondor (7e année)
» Jake Aaron Buckley
» Aaron de Nagan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Day More :: Village Humain :: Habitations :: Chez Eponine Hayes-